Jump to content

Recommended Posts

Il y a 2 heures, jackv a dit :

comment remplacer le glyphosate ?

Le glyphosate sera interdit en France à partir de 2021. La SNCF peine à trouver un remplaçant à cet élément indispensable à la sécurité des voies.

L'entreprise va donc devoir trouver une alternative au désherbant polémique. Officiellement le discours : "c’est on travaille dessus c’est une de nos priorités numéro 1", officieusement c’est : "mais pourquoi on ne trouve pas ? pourquoi on ne trouve pas ?

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/sncf-abandonner-le-glyphosate-a-quel-prix-7798248754

... de toute manière, c'est la logique en France, on supprime avant d'avoir trouver une solution remplaçante. 

On est vraiment des gros nuls !

:Smiley_11:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Pascal 45 a dit :

... de toute manière, c'est la logique en France, on supprime avant d'avoir trouver une solution remplaçante. 

On est vraiment des gros nuls !

:Smiley_11:

 

Et viendra le temps de la dérogation, avec une petite contrainte du genre  - x% par an

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Laroche a dit :

Et viendra le temps de la dérogation, avec une petite contrainte du genre  - x% par an

SNCF va déjà "communiquer" et expliquer. Pendant ce temps, les mauvaises herbes prolifèrent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vallée de la Choisille en colère contre la SNCF

Le collectif de riverains (Saint-Cyr, Fondettes et La Membrolle) a recueilli 52.000 signatures de protestation contre l’abattage d’arbres et l’usage de désherbant par la SNCF. Ils s’indignaient contre la dévégétalisation et l’abattage d’arbres aux abords de la voie ferrée et créaient leur « Collectif Val Choisille ». Depuis deux mois, ils multiplient les démarches à l’encontre de la SNCF, laquelle assume et se justifie par la volonté de maîtriser la végétation.

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/fondettes/la-vallee-de-la-choisille-en-colere-contre-la-sncf

ce sont les mêmes qui râleront lorsque leur train sera supprimer a cause des arbres tombant sur la voie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/10/2019 à 15:59, jackv a dit :

ce sont les mêmes qui râleront lorsque leur train sera supprimer a cause des arbres tombant sur la voie

Ou contre les patinages dus aux feuilles de ces mêmes arbres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, ADC01 a dit :

Ou contre les patinages dus aux feuilles de ces mêmes arbres.

en plus la saison arrive....

etonnant que l'on ait pas encore eu la com dans les médias sur la mise en œuvre des mesures pour eviter les patinages/ enrayages

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Val-de-Marne : comment la SNCF se prépare à renoncer au glyphosate sur ses voies

En 2021, la SNCF n’aura plus le droit d’utiliser cet herbicide pour désherber ses voies. L’entreprise teste donc des solutions alternatives, comme l’ensemencement à Villeneuve-Saint-Georges.

Villeneuve-Saint-Georges, avril 2019. La SNCF teste à Villeneuve Triage la technique de l’ensemencement pour remplacer la végétation indésirable par des plantes convenant aux contraintes du train.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-comment-la-sncf-se-prepare-a-renoncer-au-glyphosate-sur-ses-voies-10-02-2020-8257005.php

Citation

Cela consiste à semer des plantes adaptées à une circulation ferroviaire à 30 km/h, vitesse des trains sur ces voies. « Au lieu de faire de la végétation notre pire ennemie, mettons des plantes qui conviennent à nos normes (pas plus de 10 cm de haut pour continuer à voir les rails, pas d'arrosage nécessaire, résistance au piétinement...) » explique Claire Couvrechef, référente en maîtrise de la végétation en Ile-de-France pour la SNCF.

véronique, pâquerette, trèfle... « Nous mélangeons nos grains avec du mulch (matière organique et cellulose, entre autres) pour leur donner un coup de pouce au départ et les aider à se développer plus vite afin de concurrencer les autres graines déjà présentes », ajoute Claire Couvrechef.

« Nous sommes les pionniers à ensemencer des voies », précise Dominique Janot, chef de projet post-glyphosate chez SNCF Réseau. Cette technique pourra être appliquée notamment aux voies de service vieillissantes, où la couche de ballast disparaît au profit de la terre. « Soit 30 à 50 % de nos 12000 km de voies de service. »

Quant aux pistes, ces zones juste à côté des rails sur lesquelles les agents interviennent et où les voyageurs sont évacués en cas d'incident majeur, la SNCF envisage de les désherber mécaniquement et de poser des bâches géotextiles à quelques centimètres sous terre pour éviter l'enracinement des plantes.
Elle expérimente aussi le désherbage par ondes électromagnétiques. « Et la Suisse travaille sur des trains déversant de l'eau chaude. »

Les suisses réinventent l'eau chaude ? nonmais

Edited by cc27001

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, cc27001 a dit :

Val-de-Marne : comment la SNCF se prépare à renoncer au glyphosate sur ses voies

En 2021, la SNCF n’aura plus le droit d’utiliser cet herbicide pour désherber ses voies. L’entreprise teste donc des solutions alternatives, comme l’ensemencement à Villeneuve-Saint-Georges.

Les rails n'ont pas l'air d'être très sollicités et la rouille fait son oeuvre tout doucement. Cet exemple photo manque quand même d'un peu de sérieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Combien ça va coûter ces @@@ ? Tout ça à cause du militantisme anti-glyphosate...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Roukmoute a dit :

Combien ça va coûter ces @@@ ? Tout ça à cause du militantisme anti-glyphosate...

okokokok:Smiley_26:

Share this post


Link to post
Share on other sites

De plus le géotextile n’empêche pas la germination des graines apportées  par les airs, j'ai le cas, j'en ai mis sous mes pavés autobloquants, l'herbe arrive à pousser entre. Un à deux coup de glyphosate par an et le tour est joué.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, ADC01 a dit :

De plus le géotextile n’empêche pas la germination des graines apportées  par les airs, j'ai le cas, j'en ai mis sous mes pavés autobloquants, l'herbe arrive à pousser entre. Un à deux coup de glyphosate par an et le tour est joué.

Ou l'eau bouillante de tes pommes de terre (de préférence) et autres légumes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'HDC est aussi un moyen efficace ,mais pas plus réaliste que l'eau des patates( ou il y aura de quoi nourrir tous les cheminots et leur famille) si l'on veut entretenir le triage de VSG

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, assouan a dit :

Ou l'eau bouillante de tes pommes de terre (de préférence) et autres légumes...

Cela sert à maintenir propre mes canalisations d'eaux usées et de plus pas vraiment efficace pour désherber.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, ADC01 a dit :

Cela sert à maintenir propre mes canalisations d'eaux usées et de plus pas vraiment efficace pour désherber.

Ca cuit les racines et, chez moi, ça marche très bien entre les tomettes de l'allée... mais on s'éloigne de l'entretien des voies ferrées hihi

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, assouan a dit :

Ca cuit les racines et, chez moi, ça marche très bien entre les tomettes de l'allée... mais on s'éloigne de l'entretien des voies ferrées hihi

oui c'est le meme principe que le désherbage thermique qui est aussi essayé par la sncf

Sur les voies de service, le groupe expérimente des techniques d’ensemencement choisi, en laissant délibérément pousser des plantes que l’on maîtrise. Une thésarde est sur le coup. SNCF Réseau entend aussi explorer, pour les voies, les effets herbicides du courant électrique ou des ondes électromagnétiques. Également ceux du thermique, déjà employé sur une partie des 1 000 km de voies (sur un total de 50 000) où l’on doit se passer de produits chimiques. Des trains, très lents, passent par exemple de la vapeur d’eau pour désherber du côté de Vittel (Vosges). Ce qui est très cher, et finalement peu écologique.

https://www.letelegramme.fr/france/voies-ferrees-quelle-alternative-au-glyphosate-15-09-2018-12078771.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...