Aller au contenu
Invité necroshine

Les Operateurs ferroviaires de proximité

Messages recommandés

Invité necroshine

http://www.industrie.com/logistique/transp...jectif-ofp.2839

L'association des opérateurs ferroviaires de proximité est désormais sur les rails pour développer un transport de marchandises économique et environnemental comme le préconise le Grenelle de l'Environnement.

"Dans les ports, la part du rail dans les transports terrestres ne progresse pas... Dans les autres espaces, les opérateurs ferroviaires historiques sont contraints de se désengager des envois par lots de wagons et d'en augmenter le coût pour les clients", explique le communiqué. Raison pour laquelle les organisations représentatives ont décidé d'unir leurs forces au sein d"objectif OFP" : TLF, RFF, AFCI, CGPME, AFPI, FIF, FNTP, UPF, AUTF en font partie. Sa vocation : "représenter et fédérer des entreprises utilisant ou souhaitant le faire le mode ferroviaire pour leur transport de fret et contribuer à la création d'opérateurs ferroviaires de proximité". Ces entreprises, des PME, vont mutualiser les flux et créer les conditions de créer des convois dans un périmètre donné pour les acheminer vers des plateformes d'échange où ils seront repris par des opérateurs ferroviaires. La part du fret ferroviaire dans les transports a baissé de 18% en 1997 à 11% en 2009. Les OFP pourront-il demain faire rebasculer cette tendance quasi séculaire dans l'autre sens ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

La part du fret ferroviaire dans les transports a baissé de 18% en 1997 à 11% en 2009. Les OFP pourront-il demain faire rebasculer cette tendance quasi séculaire dans l'autre sens ?

et de 14 % à 11 % entre 2006 et 2009. Donc, l'ouverture à la concurrence n'a pas augmenté la part du ferroviaire contrairement aux promesses et illusions.

Faut-il continuer dans la voie du morcellement ou bien faut-il recharpenter et regrouper sous la houlette d'un vrai service public ? Le transport ferroviaire serait-il comme par hasard la seule industrie à ne pas profiter des économies d'échelle qu'apportent les fusions ?

Faut-il continuer à favoriser la route en laissant augmenter le PTRA et la charge de travail des routiers tout en diminuant leurs salaires ?

vous connaissez ma réponse ... la politique de gribouille qui consiste à continuer de démolir ce qui peut encore marcher pour prétendre que ça ne marche plus ne mènera à rien ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

et de 14 % à 11 % entre 2006 et 2009. Donc, l'ouverture à la concurrence n'a pas augmenté la part du ferroviaire contrairement aux promesses et illusions.

Faut-il continuer dans la voie du morcellement ou bien faut-il recharpenter et regrouper sous la houlette d'un vrai service public ? Le transport ferroviaire serait-il comme par hasard la seule industrie à ne pas profiter des économies d'échelle qu'apportent les fusions ?

Faut-il continuer à favoriser la route en laissant augmenter le PTRA et la charge de travail des routiers tout en diminuant leurs salaires ?

vous connaissez ma réponse ... la politique de gribouille qui consiste à continuer de démolir ce qui peut encore marcher pour prétendre que ça ne marche plus ne mènera à rien ..

Je connais ta réponse et la partage,

mais on connait aussi la reponse de nos gouvernant 5121...

On récrée les chemins de fer departemantaux, on multiplie ce que faisaient feu les CFTA.

on verra dans 5, 10 ans ce que cela donnera, mais mon pti doigt me dit qu'ils auront surement jetés l'éponge,

faute de rentabilité...

Et surtout d'une politique qui ne changera pas concernant le transport routier.... Vu l'experimentation des "super-camions",

Alors qu'avec une politique pertinente, marchandises sur rail, et sur l'eau,

puis dessertes terminales par camions, cohabitation gagnante, si une reelle volonté etait exprimée en haut lieu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Rendez vous dans 5 à 10 ans donc revoltages

sauf que pendant de temps là, la casse va continuer, sous prétexte d'OFP, de libéralisation, de coût trop élevé de ces cochons de cheminots etc.. etc... .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sauf que pendant de temps là, la casse va continuer, sous prétexte d'OFP, de libéralisation, de coût trop élevé de ces cochons de cheminots etc.. etc... .....

Sauf que les OFP ne sont pas l'origine de la casse... ne te trompe pas de cible .

L'abandon de la "proximité des clients" et l'absence de services, de réactivité generale

du ferroviaire, a mis le Fret Ferroviaire dans l'etat ou il est.

Ajoutons a cela une politique agressive des autres modes de transport ...

La route a compris tout cela depuis longtemps, et elle a egalement compris que le transport est une

chose , mais que la logistique et le service les font vivrent beaucoup plus que les km

camion facturés , aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et de 14 % à 11 % entre 2006 et 2009. Donc, l'ouverture à la concurrence n'a pas augmenté la part du ferroviaire contrairement aux promesses et illusions.

Faut-il continuer dans la voie du morcellement ou bien faut-il recharpenter et regrouper sous la houlette d'un vrai service public ? Le transport ferroviaire serait-il comme par hasard la seule industrie à ne pas profiter des économies d'échelle qu'apportent les fusions ?

Faut-il continuer à favoriser la route en laissant augmenter le PTRA et la charge de travail des routiers tout en diminuant leurs salaires ?

vous connaissez ma réponse ... la politique de gribouille qui consiste à continuer de démolir ce qui peut encore marcher pour prétendre que ça ne marche plus ne mènera à rien ..

Salut,

Faut-il..................?

Faut-il..................?

Faut-il..................?

Et si ma tante en avaient, elle s'appellerait Henri...........

A défaut de se poser de senpiternelles questions, certains ont proposé des solutions !!!!

Comme les solutions proposées étaient si peu pertinentes, des instances compétentes ont décidé de tenter l'aventure.

Au niveau où en est le FRET ferroviaire, il y arrive un moment où il faut essayer, innover et tenter.

ça marche, c'est bien, ça marche pas, tant pis !!!! Ils auront le mérite d'avoir essayer !!

C'est bien beau de faire des discours et de tourner autour du pot. Mais actuellement, il n'y a aucun plan de relance de FRET national qui tiens réellement debout.

Les OFP n'ont pas vocation a devenir des puissances nationales. Leur but est de ventiler des rames sur des dessertes locales que la grande maison a abandonné il y a quelques années ou s'apprêtait à faire. Ensuite, une fois ces dessertes effectuées, ils restituent les rames au entreprises nationales dans une gare donnée. Ils redonnent donc un peu de trafic à ces dernières. Et on arrive encore à cracher dans la soupe ???

Les projets d'OFP, à défaut d'être assez persuasifs pour certains, méritent quand même qu'on leurs donnent leurs chances !!!

C'est sûr que si à chaque fois qu'il y a une solution qui est proposée, on tire à boulets rouges dessus, on va pas avancer !! bigbisous

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Et si ma tante en avaient, elle s'appellerait Henri...........

A défaut de se poser de senpiternelles questions, certains ont proposé des solutions !!!!

merci pour l'appréciation, mais Gribouille aussi avait sa solution pour ne pas être mouillé par la pluie ! okok

Comme les solutions proposées étaient si peu pertinentes, des instances compétentes ont décidé de tenter l'aventure.

là c'est un peu fort. Quelles sont les compétences ferroviaires des CCI, d'Eiffage et de Lafarge pour ne citer que parmi les dernières instances compétentes citées ici !

Au niveau où en est le FRET ferroviaire, il y arrive un moment où il faut essayer, innover et tenter.

ça marche, c'est bien, ça marche pas, tant pis !!!! Ils auront le mérite d'avoir essayer !!

c'est bien gentil tout ça, mais ceux qui proposent cette solution sont ceux-là même qui ont fait depuis des années la politique qui a conduit à cette situation, en particulier

- les chargeurs : en faisant une telle pression à la baisse des prix, qu'elle a conduit pratiquement tout le trafic marchandises au-dessous du seuil de rentabilité !!!!

- le gouvernement : en exigeant la fin du déficit de la SNCF, ce qui l'oblige à refuser des trafics non rentables,

- la CE : en exigeant la séparation entre activités ce qui interdit la compensation (par ailleurs pas forcément justifiée quand il s'agissait de tranférer des recettes aux gros chargeurs).

C'est bien beau de faire des discours et de tourner autour du pot. Mais actuellement, il n'y a aucun plan de relance de FRET national qui tiens réellement debout.

excuses, mais il y a des propositions venant entre autres des syndicats, qui tiennent la route, si j'ose dire. Elles n'ont jamais été examinées. Pourtant les cheminots eux-même sont bien placés pour voir les dégâts de la politique menée depuis des années et ont des idées. Il n'y a pas que les industriels et les CCI qui en ont !

Les OFP n'ont pas vocation a devenir des puissances nationales.

c'est à voir. Dès lors que les conducteurs seront autorisés à circuler assez loin sur le réseau national, rien n'interdira les regroupements pour une meilleure efficacité (air connu n'est-ce pas ? et tiens donc ! c'est l'inverse qu'on plaide actuellement pour la SNCF !)

Leur but est de ventiler des rames sur des dessertes locales que la grande maison a abandonné il y a quelques années ou s'apprêtait à faire. Ensuite, une fois ces dessertes effectuées, ils restituent les rames au entreprises nationales dans une gare donnée. Ils redonnent donc un peu de trafic à ces dernières. Et on arrive encore à cracher dans la soupe ???

explique-moi l'intérêt d'entretenir un volant de personnes autorisées à la conduite alors qu'un agent SNCF peut faire le même trajet un jour, et conduire d'autres trains les autres jours ? Le trafic en question arriverait tout aussi bien dans les gares en question non ?

explique-moi aussi comment ces OFP s'y prendront pour rendre rentable un trafic qui ne l'est pas actuellement, les chargeurs refusant d'en payer le juste prix. Quel miracle va renverser la balance ? Quel gisement de productivité à part le salaire de ces cochons de cheminots SNCF ?

maintenant, quelques photos d'OFP en pleine action . Il n'y a pas besoin de casser la SNCF. Elle sait faire, pourvu qu'en haut il n'y ait pas une direction avec des industriels obsédés par une politique de rentabilité, un gouvernement décidé à faire la peau de ce qui reste de service public, SNCF comme EDF comme Education Nationale, et une Commission Européenne dont le dogme est la suppression des monopoles .... du moment qu'ils sont publics ...les autres n'ont pas de souci à se faire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Bonjour, simple question : les premières photos (couleur avec la 66 000), c'est pris où ? Ca fait penser à Bort.

je ne sais pas , ça a été découpé dans la Vie du Rail il y a plus de 20 ans pour celles-là. Le Yoyo, c'est plus récent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Monsieur Le Baron

Monsieur Le Baron rappellera que faire revivre des lignes fermées et délaissées est une chose, mais que venir vampiriser 100% d'une charge de travail existante dans une région (ex: Auvergne en précurseur, mais rassurez-vous çà arrive partout et dans toutes les activités, nul ne sera à l'abri) en condamnant des dizaines de cheminots SNCF à devoir changer de métier, de région, ou au volontariat (avec la baïonette dans le dos) à l'ofp ou en dernier lieu l'ANPE, en est une autre...

Regardez-ici : http://www.cheminots.net/forum/index.php?showtopic=22925

L'ofp auvergnat est annoncé avec un rayon d'action de 400km autour de Clermont-Ferrand ! Bonjour la proximité ! De qui se moque-t-on ?

Modifié par Monsieur Le Baron

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pleinement d'accord avec Mr le Baron, l'annonce fait en Auvergne ne correspond pas

a la conception que je me fait d'un OFP. L'Auvergne est bien plus proche du concept d'une filiale

d'une EF , que de celui d'un OFP, a moins que 'on me demontre le contraire okok

CFR n'a pas vocation par exemple de faire autre chose que de la proximité ... rayon 100 km

pour concentrer des fluxs, en partenariat avec les EF, et non en concurence des EF...

Modifié par km315

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SNCF 21

Salut,

Les OFP ne sont pas là pour casser du cheminots, mais pour reprendre ce que la SNCF (j'ai pas dit les cheminots) ne veut pas faire.

Et ce système marche à la perfection aux USA, ce sont les shorts lines qui ramènent le trafic aux grosses compagnies qui elles s'occupent de l'acheminement à longue distance.

C'est le principe de ce qui se met en place dans le Morvan, puisqu'à Cercy les trains seront repris par les opérateurs nationaux.

Par contre, c'est vrai que ce que la SNCF met en place en Auvergne n'est pas une OFP vu les parcours prévus. Là effectivement c'est un moyen de casser le statut d'agent SNCF. Tout comme la mise en place de VFLI (vachement "locales et industrielles" les VFLI maintenant ...) qui maintenant traverse la France en prenant effectivement le travail des conducteurs SNCF. Et là, y a pas beaucoup de contestations hein !!!!!

On ferait mieux de se battre conte le système VFLI plutôt que contre une boite qui va faire des trains à 40 Km/h sur un "bout de ligne" dont les gros opérateurs ne veulent pas.

L'OFP est au monde ferroviaire ce que le "chauffeur-livreur" est au monde routier !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

SNCF sera actionnaire a 15% de cet OFP Auvergnat....

Vous verrez que si ces OFP fonctionnent ils elargiront leur champ d'action,

qui ne le ferait pas a leur place !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

N'empeche c'etait les missions des CFTA sur le territoire,

CFTA qui ont été abandonnés par Véolia (apres leur avoir préssé le citron tel Tropicana)

Véolia qui soit disant voulait developper le Fret en France,

ils avaient déja un OFP tout pret... et lorsque la SNCF a repris la concession des lignes (Morvan, Provins, Mezy, Sézanne..),

ils n'ont rien fait pour perenniser ces personnels et le metier....

N'empeche que que sans vouloir se tromper de cible,

j'en veux aux Muppets Show de la SNCF, responsables de cette débacle (Veron, Nadal, Marambeau et tous les autres... de tous les etages de l'entreprise....)

Modifié par necroshine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Je suis pleinement d'accord avec Mr le Baron, l'annonce fait en Auvergne ne correspond pas

a la conception que je me fait d'un OFP. L'Auvergne est bien plus proche du concept d'une filiale

d'une EF , que de celui d'un OFP, a moins que 'on me demontre le contraire :blush:

CFR n'a pas vocation par exemple de faire autre chose que de la proximité ... rayon 100 km

pour concentrer des fluxs, en partenariat avec les EF, et non en concurence des EF...

je t'ai bien dit que vous étiez naïfs, toi et ton copain Tram21. cartonrouge Une fois la porte ouverte, qu'est-ce que tu crois que vos bonnes volontés vont devenir ????

Lui aura formé deux conducteurs d'intérêt local, mais 10, 100 ou 1000 postes de conducteurs SNCF vont disparaître. Et vous serez balayés, remplacés par des pseudo-conducteurs de train travaillant sous les normes des livreurs de pizza. Toujours disponibles quand le patron en a besoin, jetés dès qu'insuffisamment utiles. cestachier

c'est beau la modernité .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Salut,

Les OFP ne sont pas là pour casser du cheminots, mais pour reprendre ce que la SNCF (j'ai pas dit les cheminots) ne veut pas faire.

Et ce système marche à la perfection aux USA, ce sont les shorts lines qui ramènent le trafic aux grosses compagnies qui elles s'occupent de l'acheminement à longue distance.

la France, et même l'Europe n'est pas les Etats-Unis. Le modèle des short lines qui font quelquefois plusieurs centaines de km, qui fournissent un certain trafic pour des distances de plusieurs milliers n'a strictement rien à voir avec ce qui se passe ici. Non seulement l'Europe, jusqu'aux frontières du 1520 mm est deux fois plus petite, mais il n'y a pas de flux lourd à longue distance justifiant le ferroviaire, même si les TIR peuvent faire illusion. De plus, Jean-Louis nous a fait un bilan beaucoup moins rose de ces short lines qui ont le plus souvent survécu sans investir sérieusement dans leurs installations ...

L'OFP est au monde ferroviaire ce que le "chauffeur-livreur" est au monde routier !!!!!

oui, ou comme je l'ai dit au dessus, le livreur de pizzas. Il n'y a pas de quoi être fier d'être assujetti à ce genre de conditions de travail !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SNCF 21

Quand j'ai comparé avec les chauffeurs - livreurs, c'était par rapport aux distances parcourues.

Quant à la casse de notre statut de conducteur SNCF, c'est la SNCF elle même qui l'organise puisqu'elle fait tirer nos trains par des gens du privé (VFLI pour ne pas les citer), et de manière manière sournoise ... Le mec de VFLI a bien souvent une loc SNCF, un sac comme nous, et ça passe incognito ... Comme la pub Canada Dry à l'époque !!! On dirait un conducteur SNCF mais ce n'en est pas un !!!!! Et tu gueules pas toi contre ces gens là ?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et tu gueules pas toi contre ces gens là ?????

par ces gens là, j'espère que tu entends les dirigeants de GROUPE sncf, qui au lieux de se battre pour récupérer des contrats nouveaux ou passés à l'époque à ECR ou véolia font uniquement du transfert de contrat fret --> VFLI

pour les machines de vfli, avouez quand même que se serait con de demander des prestations (EM + entretiens) à des loueurs privés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils devraient... cartonrouge

Les machines SNCF etant louée plus chère au filiale (ou aux autres) , que tu peux les trouver sur le

marché des ROSCO comme Alphatrain ( ex Angel Train ) ou d'autres.

Tract CGT Auvergne

Dans ce tract j'y apprend plein de trucs, il paraitrait que

"Pourtant elle semble prête à vendre des engins de traction à ce « concurrent » à prix… dérisoire !" ( sous entendu la SNCF )

==> Désolé , mais on travaille avec Alphatrain, pour les raisons expliquées ci dessus, il serait bien que la CGT verifie ses sources avant

d'imprimer quelques chose...

Modifié par km315

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la France, et même l'Europe n'est pas les Etats-Unis. Le modèle des short lines qui font quelquefois plusieurs centaines de km, qui fournissent un certain trafic pour des distances de plusieurs milliers n'a strictement rien à voir avec ce qui se passe ici. Non seulement l'Europe, jusqu'aux frontières du 1520 mm est deux fois plus petite, mais il n'y a pas de flux lourd à longue distance justifiant le ferroviaire, même si les TIR peuvent faire illusion. De plus, Jean-Louis nous a fait un bilan beaucoup moins rose de ces short lines qui ont le plus souvent survécu sans investir sérieusement dans leurs installations ...

oui, ou comme je l'ai dit au dessus, le livreur de pizzas. Il n'y a pas de quoi être fier d'être assujetti à ce genre de conditions de travail !

Salut

Je rejoins l'avis de haricot57.

Dans la direction du Fret ça pleure, mais pendant ce temps là d'autres entreprises prennent des marchés.

C'est bien beau de dire que les entreprises privées tractent des trains avec des salariés qui sont payé au lance pierre, mais encore faut-il que ces reflexions soient fondées !!

Après il ne faut pas forcément comparer les prix pratiqués par la SNCF et ceux d'OFP. Les coups de structure et de fonctionnement ne sont pas du tout les mêmes. C'est l'ogre et le petit poucet !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Quand j'ai comparé avec les chauffeurs - livreurs, c'était par rapport aux distances parcourues.

Quant à la casse de notre statut de conducteur SNCF, c'est la SNCF elle même qui l'organise puisqu'elle fait tirer nos trains par des gens du privé

là dessus (la complicité active de la direction de la SNCF) on est bien d'accord. pour les chauffeurs - livreurs tu as tort de te limiter aux distances parcourues. Le reste, statut, conditions de travail, salaire à l'élastique viendra avec ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je t'ai bien dit que vous étiez naïfs, toi et ton copain Tram21. :Smiley_68: Une fois la porte ouverte, qu'est-ce que tu crois que vos bonnes volontés vont devenir ????

Lui aura formé deux conducteurs d'intérêt local, mais 10, 100 ou 1000 postes de conducteurs SNCF vont disparaître. Et vous serez balayés, remplacés par des pseudo-conducteurs de train travaillant sous les normes des livreurs de pizza. Toujours disponibles quand le patron en a besoin, jetés dès qu'insuffisamment utiles. :Smiley_75:

c'est beau la modernité .....

5121, je partage certaines de tes opinions mais tes commentaires sans cesse négatifs, toujours à critiquer tout ce qui se fait ça me gonfle un peu des fois.

D'accord les choses évoluent, certaines en mal, d'autres en bien, mais comme partout et depuis toujours !

Je n'ai que 19 ans, évidemment beaucoup moins d'expérience de la vie que toi, et il est sûr que je regrette de n'avoir pas connu la SNCF d'il y a quelques années que tu évoques avec tant de nostalgie, mais que veux-tu le monde change et il faut bien qu'on suive !

Bien sûr il y a toujours des dérives, des abus... mais comme toujours dès lors que des êtres humains se réunissent dans un projet !

C'est la nature même de l'être humain de toujours tirer son épingle du jeu par rapport à ses congénères, et tu ne vas pas me dire que toi-même tu n'as jamais bénéficié d'une situation plus avantageuse qu'un autre ?

Et bien les entreprises sont pareil, elles essayent de tirer leur épingle du jeu par rapport à d'autres.

Quand à cette fameuse Europe que tu aimes tant à critiquer, je te pose la question : imagines-tu où en serait la France aujourd'hui si elle n'avait pas à l'époque adhéré à la CECA ?

Crois-tu que nous serions cette nation telle que nous la connaissons aujourd'hui ?

Bien sûr je regrette moi aussi le démantèlement de services publics tels que La Poste, EDF...

Mais qui sait ce qu'il adviendra dans quelques années ? Prends exemple sur les nationalisations effectuées par Mitterrand après son élection de 1981.

Alors s'il te plaît arrête un peu de rechigner, et plutôt que de tirer sur tout ce qui bouge propose des solutions ; même si on sait toi comme moi qu'elles ont très peu de chances d'être utilisées.

Pour en revenir au sujet initial, oui ces OFP sont une opportunité pour le trafic Fret qui disparaît, et non c'est pas uniquement dans le but de faire du fric à tout prix : quelques assocs ferroviaires comptent s'y lancer.

Vaut mieux du trafic ferroviaire morcelé entre plusieurs personnes morales (EF, OFP...) et plusieurs statuts que pas de trafic ferroviaire du tout !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

Salut

Je rejoins l'avis de haricot57.

Dans la direction du Fret ça pleure, mais pendant ce temps là d'autres entreprises prennent des marchés.

C'est bien beau de dire que les entreprises privées tractent des trains avec des salariés qui sont payé au lance pierre, mais encore faut-il que ces reflexions soient fondées !!

Après il ne faut pas forcément comparer les prix pratiqués par la SNCF et ceux d'OFP. Les coups de structure et de fonctionnement ne sont pas du tout les mêmes. C'est l'ogre et le petit poucet !!

tu n'auras jamais la comptabilité de ces entreprises, secret industriel. Par contre, tu peux facilement de rendre compte des conditions de travail. Du RH077, on est descendu à une CCN qui n'est même pas appliquée et on tend vers le droit du travail pur et simple.

.. et ce n'est pas fini !

Pour faire des prix tendus, tout comme les PME routières, Petit Poucet OFP, sera aussi une PME, sans syndicat, ni comité d'entreprise (moins de 49 personnes dans chaque filiale de sous-filiale) .... autrement dit des salariés à la merci de leurs employeurs. Tu en seras j'espère ???

Modifié par 5121

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la convention, les syndicats qui ont redigés et signé la convention VFIL de 2008 sont les " Syndicats de la SNCF"

au nom des salariés du privé, alors la critiquez pas, puisque ce sont vos syndicats, qui l'ont paraphée pour le bien des

société de Fret Ferroviaire privées.

Modifié par km315

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...