Jump to content
Sign in to follow this  
Guest necroshine

Les Operateurs ferroviaires de proximité

Recommended Posts

toutefois, coller systématiquement voie 2 bis un HLP apte à VL 100 derrière un transisilen qui s'arrête à toutes les pissotières, c'est rageant ! d'autant plus rageant que sur la voie 2, rien n'est passé durant ce temps...

Pov' doudou, ça faisait longtemps que tu n'avais pas fait de pataches... lotrela

Share this post


Link to post
Share on other sites

certes...

toutefois, coller systématiquement voie 2 bis un HLP apte à VL 100 derrière un transisilen qui s'arrête à toutes les pissotières, c'est rageant ! d'autant plus rageant que sur la voie 2, rien n'est passé durant ce temps...

Respecter stricto sensus le sillon du "fret" (comprendre marchandises) devant des directs Paris mais qui met ... x minutes à rentrer à Villeneuve et coule depuis le SA2012 1 train par jour.... ça se discute aussi ! (ben non d'ailleurs : on va le signaler à l'EF qui a le sillon mais...

il y a - inconstestablement et j'assume - une volonté que les trains d'entreprises extérieures arrivent à l'heure.... tant pis pour les usagers du service public (Ter ou Transilien) qui arrivent avec plus de 5 minutes (délai officiel de retard).

Là ou je crise vraiment : que l'on respecte les sillons des uns ou des autres : normal ! Mais ces sillons ont été construits indépendamment de la réalité : un train de 850 m de long met plus longtemps à rentrer et ça ce n'est pas pris en compte ! Alors on (les autres) prend du bloc derrière....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TRAM21

Pov' doudou, ça faisait longtemps que tu n'avais pas fait de pataches... lotrela

bof... même en TGV, certains réguls nous collaient devant le nez des machins qui se trainent...

je dirais que la régulation est parfois... perfectible !

Share this post


Link to post
Share on other sites

bof... même en TGV, certains réguls nous collaient devant le nez des machins qui se trainent...

je dirais que la régulation est parfois... perfectible !

Prends du recul Tram : ces machins qui se trainaient devant ton Tgv étaient peut être des trains locaux (d'OFP avant la lettre)....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest necroshine

Ahhh la VUTR, on est pas géné par ce salaud de régulateur !!!!

Juste quelques Cerfs, biches et sangliers quand même !!! Que font les chasseurs bordel !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TRAM21

Respecter stricto sensus le sillon du "fret" (comprendre marchandises) devant des directs Paris mais qui met ... x minutes à rentrer à Villeneuve et coule depuis le SA2012 1 train par jour.... ça se discute aussi ! (ben non d'ailleurs : on va le signaler à l'EF qui a le sillon mais...

il y a - inconstestablement et j'assume - une volonté que les trains d'entreprises extérieures arrivent à l'heure.... tant pis pour les usagers du service public (Ter ou Transilien) qui arrivent avec plus de 5 minutes (délai officiel de retard).

Là ou je crise vraiment : que l'on respecte les sillons des uns ou des autres : normal ! Mais ces sillons ont été construits indépendamment de la réalité : un train de 850 m de long met plus longtemps à rentrer et ça ce n'est pas pris en compte ! Alors on (les autres) prend du bloc derrière....

dans le cas que je cite, le BHR nous avait donné une marche retour (SDM) avec une heure de départ... à la même heure que l'arrivée théorique de la marche aller !

le but d'arriver en avance était de compenser cette anomalie, et d'avoir assez de temps pour les opérations au sol (RAT + essai complet), et pouvoir s'insérer a l'heure prévue, afin de ne pas perturber le trafic au Poste IV de VSG.

la fiche de non-conformité (HLP dans la marche de Cercy à Villeneuve) avait bien été envoyée en temps et en heure, mais le régul PSE, contacté au téléphone, n'était pas au courant...

si je ne l'avais pas appelé, il nous collait au garage de Moret, et on prenait au minimum 1h00 de retard au départ de VSG.

perdre bêtement 15 mn derrière un omnibus entre Lieusaint et Villeneuve, j'estime que ce n'était pas très judicieux... alors que la voie 2 aurait pu nous les faire gagner, sans gêner personne.

pour avoir tenu les manettes du PAR des Invalides (sous surveillance) il y a quelques années, j'ai pu constater que le concept de la PIPE est bien vivant, et très puissamment respecté !

Edited by TRAM21

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TRAM21

Prends du recul Tram : ces machins qui se trainaient devant ton Tgv étaient peut être des trains locaux (d'OFP avant la lettre)....

genre le train de poubelles (vides) Miramas - L'Estaque !!!!

il y a aussi les petites bagarres et vacheries diverses entre postes et régulation, ce que m'a expliqué un chef régul de Marseille, monté en cabine avec moi de Avignon à Marseille au 6209 Flandres - Riviera...

Share this post


Link to post
Share on other sites

... j'ai pu constater que le concept de la PIPE est bien vivant, et très puissamment respecté !

... un peu de sérieux, ... un 1er avril ... ! :jesuisdehors:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JLChauvin

D’un autre point de vue que les grandes entreprises ferroviaires ne veulent pas reprendre le trafic acheminé sur une courte distance par les OFP, peut quelque part être considéré par ces derniers comme une bénédiction, car le trafic à courte distance (50 km) ne permet tout simplement pas à lui tout seul d'éviter une faillite : impossibilité pour l’OFP de proposer des prix aussi bas que le transport routier sur cette distance .

Donc si je comprends bien ce que tu viens d’écrire, même le postulat de départ était foireux?

C'était pourtant bien le seul but, au départ, des OFP d'assurer les "dessertes terminales" non?

Et c'est maintenant que vous vous apercevriez que le trafic courte distance seul conduit tout simplement à la faillite? Relisez tout, les gars, ce n'est pas ce contre quoi certains d'entre nous vous ont avertis dès le départ?

Donc pour résumer, vous vous êtes lancés là-dedans sans avoir vérifié que le seul trafic à courte distance était économiquement viable et sans aucune garantie d'avoir une EF pour reprendre le trafic en bout de ligne? C'est du suicide...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc si je comprends bien ce que tu viens d’écrire, même le postulat de départ était foireux?

C'était pourtant bien le seul but, au départ, des OFP d'assurer les "dessertes terminales" non?

Et c'est maintenant que vous vous apercevriez que le trafic courte distance seul conduit tout simplement à la faillite? Relisez tout, les gars, ce n'est pas ce contre quoi certains d'entre nous vous ont avertis dès le départ?

Donc pour résumer, vous vous êtes lancés là-dedans sans avoir vérifié que le seul trafic à courte distance était économiquement viable et sans aucune garantie d'avoir une EF pour reprendre le trafic en bout de ligne? C'est du suicide...

L'avis de Mak n'engage que lui...

Le trafic sur courte distance peut etre rentable, mais la contrainte

est d'avoir une EF pour faire la correspondance, ce qui ne semble interresser

peu d'EF a structure nationale, d'ou l'elargissement du périmetres des OFP.

CFR a fait du local la semaine derniere, entre Chalon sur Saone et Montceau...

avec 2 wagons, et c'est rentable. ( en plus aucune EF ne voulais faire ce trafic )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JLChauvin

Donc si je comprends bien ce que tu viens d’écrire, même le postulat de départ était foireux?

C'était pourtant bien le seul but, au départ, des OFP d'assurer les "dessertes terminales" non?

Et c'est maintenant que vous vous apercevriez que le trafic courte distance seul conduit tout simplement à la faillite? Relisez tout, les gars, ce n'est pas ce contre quoi certains d'entre nous vous ont avertis dès le départ?

Donc pour résumer, vous vous êtes lancés là-dedans sans avoir vérifié que le seul trafic à courte distance était économiquement viable et sans aucune garantie d'avoir une EF pour reprendre le trafic en bout de ligne? C'est du suicide...

L'avis de Mak n'engage que lui...

Le trafic sur courte distance peut etre rentable, mais la contrainte

est d'avoir une EF pour faire la correspondance, ce qui ne semble interresser

peu d'EF a structure nationale, d'ou l'elargissement du périmetres des OFP.

CFR a fait du local la semaine derniere, entre Chalon sur Saone et Montceau...

avec 2 wagons, et c'est rentable. ( en plus aucune EF ne voulais faire ce trafic )

La mise au point a son importance. :Smiley_20:

Quelque part nos constatations finissent par se rejoindre.

Lu et pris note.

:)

Edited by JLChauvin

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajoute que tous les services en local ne sont peut etre pas rentables, car la

route peut etre redoutable et pertinente en prix sur ces distances courtes sur des transports

tenables dans un camion . Il me semble donc prematuré d'en tirer une regle generale.

Le volume, le chargement, les delais sont des facteurs importants dans la rentabilité de ce

type de transport

Edited by km315

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc si je comprends bien ce que tu viens d’écrire, même le postulat de départ était foireux?

C'était pourtant bien le seul but, au départ, des OFP d'assurer les "dessertes terminales" non?

C'est le monde de l'entreprise privée dans toute sa simplicité : si les recettes ne couvrent pas les dépenses la boîte fait faillite !

La question est : est-ce que les recettes peuvent couvrir les dépenses pour un OFP qui fera des trains sur 25 ou 50 km.

Au tarif actuel de la concurrence routière, la réponse est clairement non.

Cependant avec quelques aménagements la réponse peut être également oui.

Ce sera le cas, où par exemple le client paierait un transport réalisé par un OFP et en relais une EF longue distance, un prix global pour la totalité du transport, les recettes étant ensuite réparties entre les deux entreprises. Dans ce cas pour équilibrer les comptes, les 25 ou 50 premiers kilomètres (OFP) devraient être vendus deux ou trois fois le prix de la route.

Un OFP sur 25 km pourrait être également viable, si une subvention d'équilibre compensait l'insuffisance des recettes ou encore si des interdictions frappent la concurrence routière, par exemple en imposant des très longs détours ou en limitant la charge maximum.

Ces deux derniers cas de figure, ne sont, hélas, pas vraiment dans l’air du temps !

Voir par exemple le transport combiné qui faisait une croissance à deux chiffres à l’époque de la prime à la pince et qui s’est effondré avec le tarissement des subventions…

Donc si je comprends bien ce que tu viens d’écrire, même le postulat de départ était foireux?

On peut voir ça comme ça !

Une autre manière de voir, est que des audacieux , dont on peut saluer le courage, se sont lancés dans l'aventure sur la foi des études officielles des universitaires, qui s'étaient bien plantés et que le tir a été rectifié grâce à la possibilité, pas trop prévue au départ, de faire de la moyenne distance...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JLChauvin

...

Un OFP sur 25 km pourrait être également viable, si une subvention d'équilibre compensait l'insuffisance des recettes ou encore si des interdictions frappent la concurrence routière, par exemple en imposant des très longs détours ou en limitant la charge maximum.

...

Donc la subvention qu'il aurait-été scandaleux d’attribuer à FRET-SNCF pour équilibrer l'exploitation serait "acceptable" si attribuée à une OFP?

Le "déficit" de la SNCF est une horreur, la "subvention" à un opérateur privé est vertueuse.

Ah oui, c'est vrai, la concurrence "libre et non faussé" est passée par là...

Je réitère: CRL SNCF > CRML SNCF > VFLI > Autres EF privées > OFP. C'est quoi la suite?

A part casser le social, mais c'était le seul but du jeu, quel résultats tangibles peut-on observer?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une subvention d’équilibre serait ce qui fera le mieux tomber une société...

La preuve ça n'a jamais amélioré les résultats de FRET SNCF qui en a eu directement ou indirectement pendant des années.

Qui dit subvention dit dépendance du politique qui la donne, et les politiques changent vite d'avis ou de poste....

Une politique de transport en France serait bien meilleure, avec le paiement du vrai cout de transport par la route

serait certainement plus efficace sur le long terme.

Mais le long terme, le politique l’arrête a 5 ans, durée du plus long mandat électoral ... :rolleyes:

Edited by km315

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JLChauvin

Il se peut que je me trompe, il se peut, mais... en y regardant bien.

De toutes façons la discussion tourne en rond, seul l'avenir tranchera.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TRAM21

Il se peut que je me trompe, il se peut, mais... en y regardant bien.

De toutes façons la discussion tourne en rond, seul l'avenir tranchera.

la différence entre toi et nous, c'est que tu te contentes de critiquer et donner tes avis "hautement autorisés" de vieux sage sur le sujet, pendant que d'autres mouillent leur chemise...

la critique est facile ; l'art est difficile.

qui sait si pas loin de chez toi, une structure voulant se monter ne recherche pas désespérément des gens d'expérience ?

certains aimeraient peut être aimé bénéficier de ton expérience...

en Afrique, lorsqu'un vieillard meurt, on dit que c'est une bibliothèque qui brûle...

brûler de haine et de mépris tout seul dans son coin, ça sert à quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JLChauvin

la différence entre toi et nous, c'est que tu te contentes de critiquer et donner tes avis "hautement autorisés" de vieux sage sur le sujet, pendant que d'autres mouillent leur chemise...

...

Mes avis ne sont pas plus "hautement autorisés" que les avis de quiconque, pour ce qui est d'être vieux çà commence, pour ce qui est d'être sage il doit y avoir erreur sur la personne (!). Si tu veux "mouiller ta chemise" en aidant le chemin de fer, fais comme moi, participe bénévolement à la vie associative et syndicale et tu sais très bien que de côté là il y a sacrément du boulot... mais visiblement de ce point de vue nous n'avons pas les mêmes valeurs.

...

la critique est facile ; l'art est difficile.

qui sait si pas loin de chez toi, une structure voulant se monter ne recherche pas désespérément des gens d'expérience ?

certains aimeraient peut être aimé bénéficier de ton expérience...

...

J'ai bien le droit de critiquer et d'exprimer ce que je pense, non? Bien sûr que l'art est difficile, c'est ce que je me tue à écrire à longueur de sujet...

En l'état politique actuel des choses, les OFP ne sont qu'un moyen supplémentaire pour paupériser les salariés du rail en détruisant toute cohésion du monde cheminot. Que vous le vouliez ou non, vous n'êtes qu'une partie des instruments fabriqués à cet effet par les politiques, et pas que par les politiques "de droite" malheureusement.

Une structure près de chez moi qui chercherait "désespérément" quelqu'un de "mon expérience"? Quelle structure et pourquoi faire, participer à tout ce cirque?

Mon "expérience", qui d'ailleurs pour ce qui est de la conduite commence à sérieusement s'émousser (3ans1/2 !), et bien j'ai choisi de la faire partager autrement, en m'impliquant bénévolement dans la défense du chemin de fer et des cheminots

...

en Afrique, lorsqu'un vieillard meurt, on dit que c'est une bibliothèque qui brûle...

...

Merci pour le vieillard, qui n'est pas pressé de finir en fumée...

D'autant que si je ne me trompe tu serais quand même un peu plus "vieillard" que moi. :tongue:

...

brûler de haine et de mépris tout seul dans son coin, ça sert à quoi ?

...

Et bien à te lire, je me demande qui d'entre nous deux brûle de haine et de mépris tout seul dans son coin. Et çà te sert à quoi, en effet?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest necroshine

Salut JL,

je vois qu'il y a une certaine amnésie dans les propos de certains plus hauts,

Certes il y a eu des subventions versées a Fret SNCF, 800 millions d'euros pour le plan Fret 2004-2006,

800 millions qui ont été utilisés pour...... le contrat BB75000 qui se montait a ..... 800 millions... Coincidence ???

Il y a eu aussi des concessions a effectuer pour ses subvention inutiles ???

Abandon de 10% du trafic pour les futurs entrants, et date de libéralisation du fret interieur plus tot que prévu,

et aucun cadre, ne pas me dire que c'etait un oubli, l'absence de cadre etait voulu bien evidemment....

- Ne pas oublier qu'au dela de la transformation de la France, perte de son outil industriel,

le cas Fret SNCF est devenu ce qu'il est actuellement a cause de réformes voulues en très haut lieu,

les salariés du terrains eux, voulaient du travail et non l'abandon de l'activité....

Facile de donner des leçons aujourd'hui, mais notre TGViste, sauveur du rail, donneur de leçon aux régulateur,

et, remettant en cause la signalisation ferroviaire française....

Est tout de même allé terminer sa 1ere carrière au sein du TGV, par amour du train ? ou par amour de l'argent ? Ou la gloire de conduire le roi TGV ? combien de TGVistes en roulement retourneraient faire du Fret ????

JL le faisais tu par exemple ? Les collègues de ton roulement le faisaient ils ???

Quand certains crèveront a 60-65 ans au manche de leur engin, ils s'apercevront que :

- ils auront été de simple pions eux aussi, malgré leur titre auto-proclamé de sauveur du rail.

- Il auront l'honneur d'etre le plus riche du cimetière..

J'arrete la, car, on va encore tourner en rond !!!!

Edited by necroshine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest necroshine

Je réitère: CRL SNCF > CRML SNCF > VFLI > Autres EF privées > OFP. C'est quoi la suite?

A part casser le social, mais c'était le seul but du jeu, quel résultats tangibles peut-on observer?

Je soutiens a 100% ton point de vue !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Fabr

Sans vouloir rentrer dans tous les details du débat en cours, je souhaitais preciser, en terme de rentabilité et de courte distance, que CFR ne semble ( semblait ) pas dans ce schéma....

TPCF semble le seul, pour le moment, à ne faire que quelques wagons de-ci, de-là...

Où je veux en venir, c'est sur l'aspect du nombre de wagons tractés, et donc valeur potentielle marchande. Un postulat simple: plus vous avez de wagons au cul de la loc, plus le train accède à la rentabilité....

le nombre de wagons peut être consitué mono-client ( certains trafics de granulats routiers par ex..), ou en constitution par desserte de plusieurs clients. Ce deuxiéme point est surtout consommateur en temps de main d'oeuvre ( qui sur courte distance n'est pas fondamental), mais l'est plus en cas de manoeuvres à executer sur RFN.

D'où l'interêt de conserver le plus de voies secondaires possibles, les contraintes sillons y sont bien moins fortes, et renforce pour l'avenir le positionnement de certaines plateformes "oubliées" au bout de nombres de lignes, elles aussi, dans le plus complet abandon...

Voilà du nouveau grain à moudre auprés des Politiques Locaux, un peu plus constants que ceux des Ministéres...

Une éducation Ferroviaire aux Elus est encore à dispenser, mais nul doute que les chargeurs la serviront à leur sauce....

Fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'avis de Mak n'engage que lui...

Le trafic sur courte distance peut etre rentable, mais la contrainte

est d'avoir une EF pour faire la correspondance, ce qui ne semble interresser

peu d'EF a structure nationale, d'ou l'elargissement du périmetres des OFP.

Ce que je voulais dire, c'est qu'un OFP qui ferait uniquement des "dessertes à 50 km", au prix du camion a peu de chances de survivre.

Cependant, dans le cas d’une desserte avec deux opérateurs (OFP +EF nationale), le client payant un prix global pour le transport, l'OFP peut effectivement retomber sur ses pattes.

Si l’OFP est payé pour sa prestation, plus cher que le prix moyen du transport : par exemple les tonnes kilomètres effectuées sur 50 km par l'OFP serait payées deux fois le prix du camion, ce surcoût étant compensé pour le client par des tonnes kilomètres moins chères que le camion sur le parcours principal réalisé par la grosse EF.

J’ai bon là ?

"ce qui ne semble intéresser peu d'EF à structure nationale"

La condition sine qua non pour que ça fonctionne, c'est que l’EF à structure nationale soit d'accord pour que les tonnes-kilomètres assurées par l'OFP soient payées beaucoup chères que les tonnes kilomètres à longue distance, c'est peut-être cette combinaison (rétrocéder une partie de leur recette à l'OFP) que les grosses EF refusent et qui fait qu'elles ne sont pas intéressées ?

Edited by Mak

Share this post


Link to post
Share on other sites

En gros, c'est donne nous une partie de ton bénéf.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"donne nous une partie de ton bénéf", en contrepartie, je t'amène du trafic...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...