Jump to content
Sign in to follow this  
raez

aprés la Grece ?

Recommended Posts

les bourses plongent !

http://www.latribune.fr/bourse/20100507trib000506919/le-cac-40-recule-de-plus-de-11-en-une-semaine.html

je ne sais pas à qu'elle sauce on va être mangé ,mais ,mangé ,on va l'être . je trouve bizarre ,hier cette soit disant erreur de frappe d'un traideur à wall street qui a fait plonger les bourses alors que ça continue aujourd'hui !

Edited by raez

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Gnafron 1er

Et si on le frappe , c'est une erreur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JLChauvin

les bourses plongent !

...

Je vous en prie, un peu de tenue quoi, l'heure est grave... m'enfin! lotrela

Share this post


Link to post
Share on other sites

infos Grèce

http://www.mecanopolis.org/?p=16716

Edited by antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2010/05/06/allons-nous-vers-la-grece-generale.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest louis44

Que la droite ose remettre en cause l'empilement des niches fiscales qu'elle a soigneusement organisé de 2002 à aujourd'hui, ça ne manque pas d'un certain courage politique... :cool: le problème, c'est que le réexamen tombera encore une fois sur les travailleurs et les CSP "pas riches". Le crédit impôt recherche, les maisons à 100 000€ et le permis à 1€ par jour, comme les subventions aux assoces (déductibles des impôts), etc. ce sont des mesures qui profitent à tous. Le bouclier fiscal, les niches immobilières (pour investir dans l'immobilier à grande échelle, il faut avoir de l'argent) etc. ça ne profite qu'aux riches ! A ces mêmes riches qui n'ont pas une once de patriotisme, et qui ne pensent qu'à se tirer lorsque on espère enfin leur faire payer leur dû citoyen (les impôts)...

Du coup, scandale suprême, on calibre la politique (fiscale et générale) d'une nation, son bien-être, son avenir, au service des humeurs de quelques 10 000 "gros poissons" qui ne reviendront de toute façon pas au pays... pas fous revoltages

Gel des dépenses ça veut dire :

- régression sociale

- plus de pénurie d'argent, donc continuation de la privatisation et de la filialisation du service public pour tout caler sur le "tout profit"... après la crise, business as usual :blush:

- arrêt des chantiers du patrimoine (et St Denis qui tombe en ruine, et Beauvais... attendront revoltages jusqu'à ce que il faille tirer 1 milliard pour sauver ce qu'aujourd'hui on arriverait à restaurer pour 1/2 milliard).

- arrêt des investissements d'avenir

- engagement de la France jusqu'en 2013 dans ce "suicide" (à cause de la LOLF, non modifiable et inscrite en 2008 dans la Constitution); c'est à dire que les suivants vont s'emm* encore un an avec ça et récolter les prunes et les marrons (vive la puissance de nuisance mdrmdr )

Bref, en 2012, on a intérêt à voter, et pour le (ou la) bon(ne) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

De Gaulle disait "la politique de la france ne se fait pas à la corbeille " ,ce temps est révolu depuis longtemps ,et ça ne fait qu'empirer !

http://www.marianne2.fr/Il-semble-que-la-corbeille-gouverne-le-monde_a192576.html

au lieu de chercher à réguler les marchés , on va se saigner pour les satisfaires , c'est pas beau ,ça !

Share this post


Link to post
Share on other sites

JM Quatrepoint : C'est la 2° fois qu'on sauve les banques

"L’Union européenne a acheté du temps, du répit. Les opérateurs de marché attendront quelques semaines voire quelques mois pour relancer des attaques contre l’euro. Le système financier se nourrit d’une succession de bulles. Il a longtemps gagné avec les subprimes. Depuis le 6 mars 2009, point le plus bas de la crise, les actions avaient regagné en 9 mois 70%. Or, ce sont les grandes banques, les hedge funds qui ont organisé la hausse en achetant au plus bas. Puis, beaucoup d’argent a été gagné sur la faiblesse du dollar : on emprunte du dollar à la Fed à un taux d’intérêt de 1% et on le reprête en dollars australiens ou en real (la monnaie brésilienne) des monnaies fortes qui bénéficient d’un taux à 4 ou 5%. Ensuite il y a eu la spéculation sur les matières premières. "

http://www.marianne2.fr/JM-Quatrepoint-C-est-la-2-fois-qu-on-sauve-les-banques_a192757.html

je vous laisse réfléchir là dessus comme dirait Gustave Parking

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les bourses ont plongé

et elles ont déjà remonté...

Y'en a qui s'en sont déjà mis plein les fouilles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que la droite ose remettre en cause l'empilement des niches fiscales qu'elle a soigneusement organisé de 2002 à aujourd'hui, ça ne manque pas d'un certain courage politique... revoltages le problème, c'est que le réexamen tombera encore une fois sur les travailleurs et les CSP "pas riches". Le crédit impôt recherche, les maisons à 100 000€ et le permis à 1€ par jour, comme les subventions aux assoces (déductibles des impôts), etc. ce sont des mesures qui profitent à tous. Le bouclier fiscal, les niches immobilières (pour investir dans l'immobilier à grande échelle, il faut avoir de l'argent) etc. ça ne profite qu'aux riches ! A ces mêmes riches qui n'ont pas une once de patriotisme, et qui ne pensent qu'à se tirer lorsque on espère enfin leur faire payer leur dû citoyen (les impôts)...

Vu hier, entre autres niches fiscales supprimées, l'exonération des charges pour les entreprises de moins de 10 salariés. Merci pour ce suicide organisés de ces petites entreprises qui n'en avaient pas forcément besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ,

Et après , pourquoi pas la France :

C'est parti, notre gouvernement a pris le prétexte de la crise , pour avancer " leurs billes " à propos

des solutions à adopter pour réaliser de saines économies .

Même le gros mot "rigueur" sort de l'ombre .

Sur son toujours excellent blog , Jean Marie Darmian apporte une bonne analyse de la situation actuelle .

http://www.jeanmariedarmian.fr/?p=3706

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

Sauce " p'tit Suisse " :

Pourtant à l'abri de la zone Euro , la Suisse devrait pourtant bien prendre des mesures afin de moduler les

répercutions qui pourraient affecter le franc Suisse dans la toumante de la zone Euro .

Les places fortes de Zurich et Genève , pour l'instant à l'abri des placements modulables effectués en Euros ,

doivent reconsidérer les apports des capitaux étrangers dans système monétaire des placements libellés en Suisse .

La valeur refuge de l'autre coté des Alpes , pourrait figurer au rang des vieux souvenirs , si les dérapages en terme de placements

et de spéculation se poursuivent à la même cadence .

Ma pauvre dame , tout se perd par les temps qui courrent !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

Alors Euro ?

L'Euro vient de toucher son plus bas niveau historique avec une cotation à moins de 1,22 dollar pour un euro .

La chute pourrait-elle se poursuivre et affecter l'équilibre financier déjà très précaire , à cause du décalage

entre l'économie virtuelle et celle réelle ? .

Share this post


Link to post
Share on other sites

nouvelle journée de gréve en Gréce

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE64I2M420100519

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Grèce à vendre en petits morceaux !

Un article sur L'Expansion :

La Chine pourrait racheter les chemins de fer grecs

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/la-chine-pourrait-racheter-les-chemins-de-fer-grecs_232595.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Gnafron 1er

La Grèce à vendre en petits morceaux !

Un article sur L'Expansion :

La Chine pourrait racheter les chemins de fer grecs

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/la-chine-pourrait-racheter-les-chemins-de-fer-grecs_232595.html

La France a déjà acheté la Féta.....On en produit plus qu'eux .

On peut aussi leur acheter l'Ouzo , le Retzina!

Cela complétera notre gastronomie............ .

On laisse le Sirtaki et le Bouzouki aux Italiens....>ça rime en i

Pour les espagnols ....la Moussaka...> ils ont beaucoup d'aubergines !

Faut -il en rire ou bien en pleurer ?

Edited by Gnafron 1er

Share this post


Link to post
Share on other sites

je n'ai pas trouvé la version grecque...............

http://www.dailymotion.com/video/x1cikr_bella-ciao-version-des-partisans_music

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

Chic ! , le retour de la grande dépression lotrela

http://blog.mondediplo.net/2010-05-18-En-route-vers-la-Grande-Depression

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

Le mondial de la finance :

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/290451-etats-contre-marches-un-match-inegal

Edited by zoreglube

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello ,

TEST GRANDEUR NATURE :

Les tests de résistance des banques européennes publiés vendredi à 18H00

Londres (awp/afp) - Les résultats des tests de résistance menés sur 91 des principales banques de l'Union européenne seront publiés vendredi à partir de 16H00 GMT/18h00 HEC, après la clôture des places boursières en Europe, a annoncé lundi le Comité des superviseurs bancaires européens, le CEBS.

Le comité, qui est sis à Londres et a été chargé par la Commission européenne de piloter la publication de ces tests, publiera à l'heure dite les résultats globaux, sur son propre site internet (www.c-ebs.org), accompagnés de commentaires sur leurs principaux enseignements en matière de solidité du secteur bancaire européen.

De plus, les résultats individuels des banques concernées par l'exercice seront publiés séparément par les établissements en question ou par leurs superviseurs nationaux à partir de 16H00 GMT également, a détaillé le comité dans un communiqué.

Le CEBS publiera ensuite, vers 16H30 GMT, un résumé des résultats individuels des banques sur son site, puis organisera une conférence de presse dans son siège londonien à 17H00 GMT.

Les résultats de ces tests sont très attendus par les marchés financiers. Ils sont censés rendre compte de la capacité de résistance des établissements bancaires à des conditions économiques et financières très dégradées.

De l'avis général, parmi les 91 banques testées, seule une poignée pourrait ne pas franchir l'obstacle, sans doute en Allemagne, en Espagne, en Grèce et au Portugal. Pour celles-là, le CEBS devrait faire état de besoins en capitaux propres, qui leur imposerait de lever des fonds.

rp

(AWP/19 juillet 2010 17h00)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest louis44

Tiens, encore une !

Moodys a baissé d'un cran la notation de l'Irlande, de A++ à A+ je crois... par contre-coup l'argent devient plus cher à emprunter pour elle, les "mensualités" augmentent et bref, ces élucubrations de comptables foutent des millions de citoyens dans la m* cartonrouge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Olé ,

FAITES SAUTER LES BANQUES :

Espagne: 5 caisses d'épargne ont échoué aux tests, les banques ont réussi

MADRID - Cinq caisses d'épargne espagnoles, sur les dix-neuf testées, ont échoué aux tests de résistance tandis que les huit banques commerciales testées ont toutes réussi, ont annoncé vendredi les associations bancaires espagnoles.

Les caisses ayant échoué sont: Cajasur, Unnim (regroupant Caixa Sabadell, Terrassa et Manlleu), Banca Civica (Caja Navarra, Caja Burgos et Caja Canarias), Espiga (Caja Duero et Caja Espana) et Diada (Caixa Catalunya, Caixa Tarragona et Caixa Manresa).

Les résultats ont été annoncés par la Confédération des caisses d'épargne espagnoles (Ceca) et par l'Association des banques espagnoles (AEB).

Ces tests ont été réalisés alors que le système financier est en "profonde restructuration", a souligné le gouverneur de la Banque d'Espagne, Miguel Angel Fernandez Ordonez lors d'une conférence de presse après la diffusion des résultats.

Dans un communiqué, la Banque d'Espagne a assuré que ces résultats "confirmaient la solidité du secteur" et "justifiait le processus de restructuration et recapitalisation des caisses d'épargne", engagé ces derniers mois par l'autorité de tutelle bancaire.

Toutefois, la Banque d'Espagne note que pour satisfaire au seuil minimum de 6% pour le ratio de fonds propres dit Tier1, "quatre unions de caisses d'épargne devront augmenter leur capital propre pour un montant de 1,835 milliards d'euros".

Ces quatre unions sont Unnim, Banca Civica , Espiga et Diada. Si on ajoute les 208 millions d'euros de capitalisation nécessaires pour Cajasur, le montant total de recapitalisation nécessité pour les cinq entités s'élève à 2,043 milliards d'euros.

Avant la publication des résultats, le gouvernement espagnol avait réaffirmé vendredi sa confiance dans son système bancaire, assurant que, concernant ses grandes banques, le pays se trouvait "à la tête de l'Europe en solvabilité et en solidité".

"L'Espagne soumet à ces tests 95% de son système financier, alors que les autres pays ne le font que pour 50%", avait souligné le gouvernement dans un communiqué.

Au total, 27 entités financières (8 banques et 19 caisses d'épargne) ont été soumises à ces tests, réalisés sur les principales banques européennes et dont les résultats étaient très attendus par le marché.

Cet optimiste tranchait avec les inquiétudes des marchés face à la solidité du système financier espagnol.

(©AFP / 23 juillet 2010 19h05)

Share this post


Link to post
Share on other sites

TESTS DE RÉSISTANCE/Portugal: banques avec succès - pas de recapitalisation

Lisbonne (awp/afp) - Les quatre principales banques portugaises ont passé avec succès les tests de résistance et n'ont pas besoin de recapitalisation, a annoncé vendredi la Banque du Portugal (BdP) dans un communiqué.

Ces quatre banques - Caixa Geral de Depositos (publique, CGD), BCP, BES et BPI -, représentant les deux tiers des actifs du système bancaire portugais, ont "démontré un degré élevé de résistance en cas de scénario adverse", présentant "des ratios de capital Tier 1 supérieurs à 6% en 2010 et 2011", a indiqué la BdP.

"L'exercice n'implique donc pas de mesures de recapitalisation dans le cas des banques portugaises", ajoute la Banque centrale.

"Les résultats publiés confirment la solidité du système bancaire portugais même dans un scénario très adverse", s'est félicité le gouverneur de la Banque du Portugal Carlos Costa, dans une déclaration à la presse.

Selon la BdP, le scénario retenu pour la réalisation des tests au Portugal envisageait "une combinaison particulièrement sévère de chocs pour l'économie". Mais, même dans ce cas, "toutes les banques continuent de présenter des ratios de capital Tier 1 supérieurs à 6%": 8,2% pour la CGD, 8,4% pour la BCP, 6,9% pour la BES et 10,2% pour la BPI fin 2011.

"Les résultats sont très positifs pour le système bancaire portugais", a réagi le ministère des Finances, pour qui ces tests ont démontré que "les banques portugaises sont solides, bien supervisées".

"Ces résultats, pour l'Union européenne et pour le Portugal en particulier, sont très importants pour renforcer la confiance dans le système bancaire, ses institutions et ses autorités", a ajouté le ministère, alors que le Portugal reste considéré comme un des maillons faibles de la zone euro en raison de l'ampleur de ses déficits.

Mercredi, l'agence de notation Fitch avait dégradé la note des trois principales banques privées portugaises, en mettant en avant leurs difficultés de financement sur les marchés internationaux.

ds

(AWP/23 juillet 2010 19h15)

Share this post


Link to post
Share on other sites

TESTS DE RÉSISTANCE/Grèce: ATEbank recalée - la banque devra lever 242 mio EUR

Athenes (awp/afp) - La banque grecque ATEBank (Agricultural Bank of Greece) a annoncé vendredi avoir échoué aux tests de résistance, et devra lever au moins 242,6 millions d'euros pour satisfaire aux exigences réglementaires de fonds propres.

Les cinq autres banques grecques soumises aux tests de résistance destinés à vérifier la solidité financière des établissements de l'Union européenne, ont réussi l'examen, à savoir la Banque nationale de Grèce, EFG Eurobank, Alpha, la banque du Pirée et TT Hellenic Postbank.

ATEBank, l'un des plus petits établissements du pays, croule sous les prêts à des sociétés agricoles défaillantes.

ds

(AWP/23 juillet 2010 19h00)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

Quelques commentaires à propos des notes de presse précédentes :

La base des tests s'est basée sur des chiffres donnés par les établissements bancaires concernés , et les résultats

de leurs derniers mois .

Donc les chiffres fournis , ne peuvent pas forcément donner l'état de santé de l'établissement testé .

On a bien vu par le passé des sociétés notées au plus haut niveau , et chuter dans dans un temps très bref

ensuite ( AIG , ENRON etc...) .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...