Aller au contenu
Pierre économat

Economats Sncf

Recommended Posts

Bonjour

Nouveau sur le forum et l'un des derniers gérants d'économat en 1980, je cherche des contacts avec les anciens agents de ce service

Merci

Bonjour,

Peux-tu expliquer aux jeunes comme moi ce qu'est un économat ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Peux-tu expliquer aux jeunes comme moi ce qu'est un économat ?...

L'Economat c'était le super U des agents SNCF ; des épiceries en somme. Il y avait également des wagons économat c'est à dire une épicerie sur rail.

Pour nos anciens les prix semblaient intéressants mais l'arrivée deshyper ou supermarché a inversé la donne.

Les derniers économats ont fermé entre 1975 et 1980.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Peux-tu expliquer aux jeunes comme moi ce qu'est un économat ?...

De ce que j'en sais c etait une coopérative qui achetait en gros et qui permettait aux agents Sncf de bénéficier de prix de "gros"...

Genre des meubles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était bien l'Economat ! ma toute jeunesse (jusqu'en 1965 ?) a été rytmée par le passage des wagons Economat où ma mère trouvait dans le premier tous ces produits de première nécessité d'alimentation que l'on trouve aujourd'hui en Super ou Hyper tels que savon, cires, café, sucre, chicorée, pâtes et légumes secs en vrac, conserves en tout genre, certains fromages (secs), charcuteries et boissons. Il existait un assortiment de vins de trés bonne qualité et l'on pouvait commander d'un mois ? d'un trimestre ? sur l'autre des pommes de terre ou autres choses. On pénétrait dans la 1ère ancienne voiture voyageurs d'un bout pour en sortir de l'autre, les produits étaient présentés dans des casiers en bois situés sur un des côtés; au bout se trouvait le banc de caisse avec son titulaire en blouse grise et le crayon sur l'oreille (image !).

Dans la seconde voiture était exposé tout ce qui n'était pas alimentaire (certains meubles, vêtements et autres outils de jardin..)

Je parle là de province où bien des cheminots avaient leur potager, leur poulailler .. il s'agit d'une époque où les voitures étaient rares comme la viande ou le poisson des repas; ah oui comme celà c'était bien l'Economat !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De ce que j'en sais c etait une coopérative qui achetait en gros et qui permettait aux agents Sncf de bénéficier de prix de "gros"...

Genre des meubles...

Une petite recherche dans Google :

Economats....Que sont-ils devenus ?

Comment faire des économies ? Bonne question...Tout à coup, je me suis souvenue de lieux qui contribuaient jadis à nous "faire faire des économies". Ce n'était pas négligeable, loin de là. Ces lieux bénis portaient un nom : Economats, coopératives...Tous rattachés à une corporation. Je me souviens que lorsque j'étais enfant, mon père qui était clerc de notaire, se rendait à l'Economat et muni d'une liste de provisions indispensables établie par ma mère, y faisait des achats divers...de l'épicerie surtout...Cet Economat corporatif était destiné (si je me souviens bien), aux employés des professions juridiques, judiciaires...Il fallait avoir une carte.

Beaucoup plus tard, au début des années 1950,mon mari qui travaillait alors à AIR FRANCE, me rapportait toutes les semaines, le vendredi soir, les produits que j'avais inscrits sur une liste et dont les prix n'avaient rien de commun avec ceux du commerce "normal". Tous des bons produits, de marque, mais avec une remise importante...Nous trouvions ça très bien ! Les économies faites alors n'étaient pas négligeables...Comme pour l'Economat de mon père jadis, il n'y avait pas de produits frais, mais épicerie et produits d'entretien étaient à des prix défiant toute concurrence.

J'avais entendu parler également, par mes beaux-parents, de l'Economat de la SNCF...Il y en avait un à Juvisy où ils venaient faire leurs achats lorsqu'ils habitaient dans la région. Même le charbon qu'ils faisaient rentrer en début d'hiver et qu'on leur livrait à domicile...Toujours des prix imbattables...

Et puis, les supermarchés, hypermarchés, sont arrivés....Que sont devenus les Economats ? Ces magasins corporatifs qui rendaient tant de services à une époque où les salaires n'étaient pas très élevés. Existent-ils toujours et surtout...ont-ils des clients ? Je me souviens que mon mari m'avait dit que certains de ses collègues n'achetaient pas à l'Economat parce que c'était "la barbe" de se promener avec des paquets dans le bus ou dans le train. Et pourtant, la récompense était là....Nous sortions de la guerre, la vie était chère et récupérer 25, 30%, et même plus parfois sur les dépenses de la maison, c'était appréciable....C'était l'époque où "un sous, c'était un sous"....

http://www.magitte.com/article-economats-que-sont-ils-devenus-44323013.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je parle là de province où bien des cheminots avaient leur potager, leur poulailler .. il s'agit d'une époque où les voitures étaient rares comme la viande ou le poisson des repas; ah oui comme celà c'était bien l'Economat !

Il y avait aussi des facilités de circulation spéciales pour les épouses qui se rendaient à l'économat le plus proche : le carnet de ravitaillement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite recherche dans Google :

Economats....Que sont-ils devenus ?

Comment faire des économies ? Bonne question...Tout à coup, je me suis souvenue de lieux qui contribuaient jadis à nous "faire faire des économies". Ce n'était pas négligeable, loin de là. Ces lieux bénis portaient un nom : Economats, coopératives...Tous rattachés à une corporation. Je me souviens que lorsque j'étais enfant, mon père qui était clerc de notaire, se rendait à l'Economat et muni d'une liste de provisions indispensables établie par ma mère, y faisait des achats divers...de l'épicerie surtout...Cet Economat corporatif était destiné (si je me souviens bien), aux employés des professions juridiques, judiciaires...Il fallait avoir une carte.

Beaucoup plus tard, au début des années 1950,mon mari qui travaillait alors à AIR FRANCE, me rapportait toutes les semaines, le vendredi soir, les produits que j'avais inscrits sur une liste et dont les prix n'avaient rien de commun avec ceux du commerce "normal". Tous des bons produits, de marque, mais avec une remise importante...Nous trouvions ça très bien ! Les économies faites alors n'étaient pas négligeables...Comme pour l'Economat de mon père jadis, il n'y avait pas de produits frais, mais épicerie et produits d'entretien étaient à des prix défiant toute concurrence.

J'avais entendu parler également, par mes beaux-parents, de l'Economat de la SNCF...Il y en avait un à Juvisy où ils venaient faire leurs achats lorsqu'ils habitaient dans la région. Même le charbon qu'ils faisaient rentrer en début d'hiver et qu'on leur livrait à domicile...Toujours des prix imbattables...

Et puis, les supermarchés, hypermarchés, sont arrivés....Que sont devenus les Economats ? Ces magasins corporatifs qui rendaient tant de services à une époque où les salaires n'étaient pas très élevés. Existent-ils toujours et surtout...ont-ils des clients ? Je me souviens que mon mari m'avait dit que certains de ses collègues n'achetaient pas à l'Economat parce que c'était "la barbe" de se promener avec des paquets dans le bus ou dans le train. Et pourtant, la récompense était là....Nous sortions de la guerre, la vie était chère et récupérer 25, 30%, et même plus parfois sur les dépenses de la maison, c'était appréciable....C'était l'époque où "un sous, c'était un sous"....

http://www.magitte.c...s-44323013.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois avec plaisir que vous reproduisez un article de mon blog écrit il y a déjà plusieurs mois...Merci..Et en plus, vous me citez (ce qui n'est pas toujours le cas !).

Je me souviens très bien de l'Economat de la SNCF à JUVISY. Mon beau-père y achetait même son charbon...Et son vin...C'était fin des années 1940/début des années 1950. Mes beaux-parents étaient des adeptes ! et nous avaient même trouvé quelques bricoles pour monter notre ménage, ce qui à l'époque relevait de la plus grande prouesse !Si les hyper-marchés ont remplacé, ce n'est vraiment pas la même chose, les prix n'étant pas identiques !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

en complément..

les dépenses faites à l'économa pouvaient etre comptabilisée et retenu sur solde en fin de mois.Idem pour les gros achats, machine à laver ETc...le paiement pouvait être echeloné sur la fiche de paie.

Pour la tenue de travail ( les bleus) un bon de vêtement de travail (1 ou 2 par an ) était délivré par le Bureau administratif avec ce bon, à l'économa, il y avait une réduction sur l'achat de ces vêtements.

tous les grand centre ferroviaire(amiens longueau, creil ,bobigny,aulnoy, abbeville,tergnier, avaient leur economa c'était parfois des constructions en dur,neuves, ou des batiments ou baraquements "retapés" après la guerre .En plus un train economa circulait sur le réseau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois avec plaisir que vous reproduisez un article de mon blog écrit il y a déjà plusieurs mois...Merci..Et en plus, vous me citez (ce qui n'est pas toujours le cas !).

Je me souviens très bien de l'Economat de la SNCF à JUVISY. Mon beau-père y achetait même son charbon...Et son vin...C'était fin des années 1940/début des années 1950. Mes beaux-parents étaient des adeptes ! et nous avaient même trouvé quelques bricoles pour monter notre ménage, ce qui à l'époque relevait de la plus grande prouesse !Si les hyper-marchés ont remplacé, ce n'est vraiment pas la même chose, les prix n'étant pas identiques !!!

Bienvenue sur le web des cheminots. L'article de ton blog répondait tout à fait à la question.

Un autre article concernant l'économat SNCF à Argentan :

l 'Economat SNCF à ARGENTAN.

Vu le nombre de cheminots , ceux ci s 'organisent pour créer les premières centrales d'achat de l 'époque et crée tout un groupe de magasins ou de wagons comme économat SNCF.

La première grande surface de l' économat SNCF est crée à MEZIDON. Dans un premier temps , les familles d 'ARGENTAN se voient allouer des tickets de transports spéciaux pour aller faire leurs courses à l 'économat de MEZIDON.

Une succursale fut édifiée à ARGENTAN pour toutes les familles et leur ayant droits et le ravitaillement se fait à partir de celui de MEZIDON ou du MANS ou directement d'une centrale d'achat de PARIS . Cette succursale fut détruite en 1944.

Dans ces économats , on trouve aussi bien de l 'épicerie , des conserves , des vins ainsi que du linge de maison , des vêtements de travail .

On y vend aussi des meubles , des articles de sports , du matériel de jardinage pour le personnel SNCF avec des tarifs préférentiels.

Des bons d 'achats spéciaux permettaient d'avoir des crédits temporaires pour faire ses achats.

Un nouveau bâtiment naîtra à la libération avec en plus des rayons boucheries .

Mais c 'est le début des grandes surfaces qui entraînent plus de monde avec des prix encore plus attractifs . De plus , le nombre de cheminots diminuant , c 'est en 1975 la fermeture de ces économats .

De plus , en sortie de la guerre , le besoin de se remettre à la culture maraîchère fait naître chez les cheminots le besoin de cultiver la terre pendant leurs moments de libre et le jardin du Cheminot crée au début des années 1950 permettra l 'achat groupé de graines , d 'arbres , de d'outils avec des tarifs préférentiels .

http://argentan.vapeur.free.fr/economat.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me souviens qu'il y avait un économat en dur à Rennes, et un train aussi qui venait jusqu'au bout du Finistère, son passage était annoncé par affichage dans les bureaux et services.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archive du sujet : tout y est : la cité cheminote au fond (maison du chef facilement repérable), loc super moderne, cheminot dans le jardin... cheminot, etc...atmosphère ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Economat de Montluçon, rue Chantoiseau côté ville ...

C'était dans un entrepôt. On entrait par un escalier ou par un plan incliné (Accessibilité ??? )

Il y avait les tas de charbon dans la cour, les boulets, l'anthracite ..., un local pour les bouteilles vides ; le magasin était vaste et je crois me souvenir que le système des tickets et de la caisse était assez compliqué ... Ma grand-mère veuve de cheminot et mère de deux cheminotes était préposée à aller chercher ce qu'elle pouvait ramener par l'autobus ... je l'accompagnais le jeudi ...

Comme on n'avait pas de voiture à cette époque, on y accédait à pied par la gare en traversant les voies côté Vierzon ...

Milladiou.... ça rajeunit ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

je me permets d'apporter quelques photographies à votre discussion.

http://www.trains-sp...e/economats.htm

Je suis preneur de toute photographie relative à ces wagons économats(avec citation de l'auteur évidemment!)

ainsi que d'informations sur la composition des convois et ainsi que le nombre de trains ayant circulé.

Si vous regardez mon site , il ne traite que de véhicules spéciaux !

Cordialement

Cbr20007

(CBR= Chemin de Fer de la Banlieue de Reims)

Modifié par cbr20007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gnafron 1er

oh , les gars , vous parlez presque d'un système social....iste , au sens noble du terme !

!

Le pinard , alors là ....je ne raconterai pas comment il arrivait sur la table .Enfin de ce que j'ai vu ...... re !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

D'accord avec toi... Moi, le seul que j'ai connu (et encore pas rentré dedans) , c'est celui d'Achères Grand Cormier qui était encore ouvert aux débuts 80... A 15m, ça sentait déjà le gros rouge qui tâche, et la gitane maïs... Un régal!!! A chaque fois qu'on allait courir en forêt avec le CFA, on plissait tous le nez en passant devant... Reste que c'était le seul commerce à 4 km à la ronde (et en passant par les voies encore)... J'espère qu'il n'existe plus car ça aurait mérité le Guiness Book...

Mais moi, fils d'instit, on avait la camif (lorsque ce n'était pas un truc à BOBOS comme maintenant... Super qualité, certe mais hyper cher et très haut de gamme... Puis, j'avoue que j'achète pas tout les jours un microtracteur, une chaîne stéréo hors de prix, ou des frusques 3 étoiles pour aller au ski. Dommage, car mes parents y avaient acheté une caravane qui nous emmenait en vacances tout les ans... Presque 20 ans avant qu'on passe nous à autre chose... Mais c'était l'enfance...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le dictionnaire des grades, il y avait une filière "Economat" (fil. 12)

Dans les économats, le vin arrivait en vrac et était distribué dans les bouteilles au moyen d'une tireuse (comme dans nombre d'épiceries).

Ca sentait un peu la vinasse.

Amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

historail de janvier 2014 retrace entre autre l'histoire de(s) Economats..

des compagnies à la SNCF dans les années 60..différent type d'organisation suivant les régoins ,,,trains ou commerces fixe ..quelques exemples extraits..

première machine a laver de jeune marié en 67..machine avec programmes, marque REX qui était une sous marque de ZAnissi pour l'économat...

"tout une époque"

Edit Roukmoute : suppression des scans. controleursncf

Modifié par Roukmoute

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

J'ai souvenir d'un Economat a Clermont Ferrant, rue Saint Dominique, durant les années 80,

c'etait une petite épicerie du type "Felix Potin", cela faisait il parti de la SNCF ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

historail de janvier 2014 retrace entre autre l'histoire de(s) Economats..

des compagnies à la SNCF dans les années 60..différent type d'organisation suivant les régoins ,,,trains ou commerces fixe ..quelques exemples extraits..

Edit Roukmoute : suppression des scans. controleursncf

ça commence fort en 2014 , les scans représentaient 1 page 1/2 sur un bouquin de 97 pages ,

c'était le tableau des gares desservies par la tournée mensuelle du train magasin de l'ouest en 1939 et le tableau de la liste des magasins de vente fixes en 1962 .

Ces scans étaient là plutôt pour donner envie d'acheter le bouquin..un peu comme la pub qui passe sur le site..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai souvenir d'un Economat a Clermont Ferrant, rue Saint Dominique, durant les années 80,

c'etait une petite épicerie du type "Felix Potin", cela faisait il parti de la SNCF ?

Les Economats du Centre, dont le siège était Rue Blatin à Clermont Fd étaient une chaine de distribution essentiellement alimentaire. Z'ont été rachetés par les Docks de France au cours des années 80'. Pas de rapport avec le chemin de fer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai connu le train économat chez mon grand-père, à Gien.

On y allait avec une carriole en passant par la piste (il y avait un garage entre celle-ci et les voies principales)

Et donc, on voyait de temps en temps passer 231 K, 241 P, 141 R.

Du vrai souvenir d'enfance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...