Jump to content
Sign in to follow this  
CC 72065

[Ligne Pau-Oloron-Bedous-Canfranc] - Sujet Officiel

Recommended Posts

Guest

Peut être éviter d'enfumer la gare terminus de Granville ?

Si c'est la justification officielle, ça parait bien léger.

Si c'est pour éviter le bruit, remplacer les 72500 par des 76500 serait probablement moins couteux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que ce projet paraissait surprenant, sans doute un projet qui ne sera jamais réalisé, mais pas complètement perdu pour tout le monde, étant donné qu'une étude a dû être effectuée :Smiley_63:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TRAM21

Pour revenir au sujet, le tunnel de Bedous pourraît aussi être électrifié en 1500 v, dans ce cas moins cher que le 25 Kv qui demande un nouveau gabarit.

l'utilisation d'un rail aérien de contact, isolé, permet de gagner quelques précieux centimètres sous 25 KV.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Granville Folkigny est Peut-être plus frequentée que lartie centrale de a ligne. A titre de comparaison (nan, nan j'ai pas dit que c'est le même genre de brousse....) Nevers-Clemont et mieux aménagé que la partie située avant Nevers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'utilisation d'un rail aérien de contact, isolé, permet de gagner quelques précieux centimètres sous 25 KV.

Oui, mais cette ligne est encadrée par le 3000v espagnol et le 1500v à Pau, par ailleurs un bimode 1500v ça coûte moins cher qu'un bibi 1500/25000, dans l'hypothèse d'une électrification limitée aux tunnels la réinstallation du 1500 dèjà anciennement présent dans les tunnels serait plus simple. Voire, pourquoi pas du 750v par 3°rail ?

Mais il est vrai que pour un réelectrification totale de la ligne, le 25 kv, hypothèse luxueuse vu le trafic attendu, serait plus judicieux.

Granville Folligny est Peut-être plus frequentée que la partie centrale de la ligne.

Cette électrification isolée est sans doute destinée à satisfaire une lubie politique locale :Smiley_62: ce projet est visible, je crois, sur la carte RFF des électrifications en projet.) rail

Edited by Mak

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ,

Ce lien donne accès à un très beau diaporama au sujet de cette ligne ( commentaires en néerlandais ) :

http://www.railtrash.net/images/Pau-Canfranc/index.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

La République des Pyrénées

Oloron - Bedous : c'est pour fin 2015

Guillaume Pépy, ici en 2009, lors de sa venue en vallée d'Aspe. (Archives Jean-Philippe Gionnet)

"Je ne pense que du bien de ce projet." Un commentaire émis hier depuis les locaux de la

direction régionale de la SNCF, à Bordeaux, par la plus haute autorité de l'entreprise publique :

à savoir son PDG Guillaume Pepy.

Interrogé par nos soins, lors de son passage dans la capitale régionale et avant une rencontre

avec les élus aquitains, le PDG de la SNCF a donc confirmé le soutien de son entreprise à ce

projet porté par la Région et si cher à Alain Rousset. Un appui oral qui est en soi plutôt une bonne

nouvelle pour la collectivité, qui a inscrit dans son budget 2012, 110 millions d'euros pour ce projet.

La Région avait en effet parfois l'impression de batailler un peu seule dans son ambition, sans

l'appui du pouvoir central.

Même si elle a reçu le renfort du conseil général des Pyrénées-Atlantiques qui s'est engagé à

sécuriser les carrefours. Mais la SNCF, qui enregistre d'excellents niveaux de fréquentation sur

la ligne Pau-Oloron, estime que le prolongement vers Bedous pourrait trouver une pertinence

commerciale. Directeur régional Aquitaine -Poitou-Charentes, Pierre Boutier a ainsi indiqué que

le projet suivait correctement son cours et que la réouverture d'Oloron-Bedous, premier maillon

de Pau-Canfranc, serait effective fin 2015. Les travaux se dérouleraient en 2013 et 2014.

Il est vrai qu'avec la hausse du trafic dans les TER aquitains (+6 % depuis le début de l'année),

Guillaume Pepy nourrit pas mal de projets pour le trafic régional. D'autant que le lancement du

billet numérique - que l'on peut imprimer chez soi - mardi en Aquitaine, qui sera la deuxième région

de France à le tester, devrait offrir un coup de fouet supplémentaire à la fréquentation. Une

dynamique qui permet à la SNCF d'envisager l'accompagnement d'autres réouvertures de lignes

dans la région. Des programmes qui seraient conduits en fonction des demandes des élus locaux

et des besoins des populations. Les exemples de Bordeaux-Blaye et d'Agen-Villeneuve-sur-Lot

ont ainsi été évoqués en sus du cas béarnais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais cette ligne est encadrée par le 3000v espagnol et le 1500v à Pau, par ailleurs un bimode 1500v ça coûte moins cher qu'un bibi 1500/25000, dans l'hypothèse d'une électrification limitée aux tunnels la réinstallation du 1500 dèjà anciennement présent dans les tunnels serait plus simple. Voire, pourquoi pas du 750v par 3°rail ?

Mais il est vrai que pour un réelectrification totale de la ligne, le 25 kv, hypothèse luxueuse vu le trafic attendu, serait plus judicieux.

Bonne idée mais.......

- pour le 3ème rail je crois qu'il faut oublier du fait des problèmes de sécurité du personnel (travaux, visite périodique, machines entretien de l'Infra non adaptées = entretien bcp + cher voire impossible sans dépose du 3ème rail compte tenu des nouvelles normes de sécurité et sécurité des tiers,

- en ce qui concerne les caténaires ou un RC aérien (1500 V ou 25 KV) l'électrification ne peut se limiter à la longueur du tunnel du fait des opérations de sécurité pour le changement de mode; la relance du moteur DZL devant être mise en oeuvre qu'aprés la sortie du tunnel sous caténaire, la caténaire se prolongeant, surtout à la descente, sur quelques kilomètres.

Si tu as bcp de tunnels rapprochés autant électrifier toute la zone et celà éviteras aux conducteurs de jongler avec les changements de mode et les inévitables incidents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest technicentre

J'avais pas vu que le sujet continuait...

Thermique, Bi mode, électrique même en utilisant une rallonge électrique... Mais quel débouché économiquement viable voulez-vous donner à cett eligne qui n'existe encore que parce qu'elle est internationale?

Elle a roulé de l'inauguration à 70 que parce qu'elle était alimentée par les usines hydroélectriques dingues qui prenaient leur force dans le Gave... Les Sous sta cassées, il n'y a plus aucun intérèt à la remettre en service...

Vu le climat et le caractère peu cohérent de la roche du coin, il faut reprendre tout les talus, tout les tunnels, tout les ponts... Et il y en a quelques uns dans le coin, les 3/4 planqués sous la végétation... Il faut penser qu'il n'y a plus personne ou presque qui habite le coin, donc ça fait peu d'électeurs a berner pour les prochaines élections...

Puis, je me répète, quelle loc voyez-vous pour monter ne serait-ce qu'un train léger par là? Et pour quoi faire?

Sinon, je reviens au message pour passer du 50Hz au 16 2/3... Oui, sur le papier, tout est possible... Mais pourquoi passer en 16 2/3? Monter en puissance? Le monophasé le permet très bien... Mais pourquoi du monophasé alors qu'il y a des restes d'alimentation d'ouvrages hydroélectriques calculés pour le 1500V continu... Reste à remettre tout ça aux gouts du jour, avec assez de puissance...

Il y a fort peu de chances que l'emplacement des points d'alimentation soit encore aussi judicieux que le jour de leur construction... Mais, il faudra plus de puissance, donc plus d'eau, donc plus de captages... Et ensuite, l'eau, tu la renvoyes où? Si je me rappelle bien, le nom complet du Gave ne serait-ce pas Gave de Pau... Est-ce que la vallée permet de faire passer un surplus d'eau?

Non, le seul projet viable qui me paraisse jouable, en jouant sur ces ouvrages hydrauliques, ce serait de faire de l'hydroélectricité au maximum, de la descendre en passant par la ligne (pour éviter les poteaux disgracieux) et d'alimenter la vallée...

Mais ça coute des sous, et en France, on a une culture nucléaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit topo suite au centenaire du percement du Tunnel du Somport, honoré par la présence du PDG de la SNCF, G.Pépy:

La République des Pyrénées:

La présence de Guillaume Pépy, grand patron de la SNCF, et celle de Jean-Eric Paquet, directeur en charge du réseau mobilité à la Commission européenne, ont été perçues comme des signes forts d'adhésion au projet de renaissance du chemin de fer transpyrénéen. Seuls manquaient à l'appel des représentants du ministère des Transports de l'Etat français et de Réseau Ferré de France (RFF), deux chaînons pourtant essentiels du dispositif de financement du chantier.

Et surement grisé par l'altitude et la mystique des lieux, G.Pépy a déclaré:

Pour sa part,Guillaume Pépy relève le "potentiel énorme" d'une ligne de "service public" à laquelle il croit, fort du succès du Train Jaune de Cerdagne ou du Mont-Blanc Express. "N'ayons pas une vision strictement comptable. Voyons grand, large. On sera au côté de la volonté collective. On travaille à la section Oloron-Bedous après avoir restauré Pau-Oloron", insiste le président de la SNCF.

Un investissement au prix modique: :Smiley_29:

Le coût total du projet, inscrit au schéma national des infrastructures des transports, est estimé à 420 millions d'euros dont 300 millions pour le tronçon Bedous-Canfranc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Cela m'etonerais beaucoup que les Espagnols laissent tomber, pour plusieurs raisons, mais la plus importante je crois, est qu'ils se sont proposés pour les jeux olympique d'hivers de 2012, donc les stations de "candanchou, formigal, etc" aurons besoins de sations de chemin de fer, de plus pour y aller assez souvent, toute la région de "Jaca, sabiñanigo, et surtout vers Biescas, futur terminal du tunnel sous le vignemale" est en travaux, la gare de Canfranc est aussi en travaux, pour en faire les plus grand "Parador"(Hotel) d'Espagne, en vue des jeux Olympique.

Voila et j'ajoute pour avoir longtemps été aux manif de "pététin, contre le tunnel du somport" que les français ont commencés le débroussaillage à "Bedous", et retapent les piles du pont de "l'Estanguet".

Amitiés

Richard

Bonjour futur aiguilleur chez vous je permet de m'introduire dans ce sujet car mon pére etant d'oloron et ma mére de jaca je connais cet endroit comme ma poche d'ailleurs j'y suis passé il y a une semaine le train circule toujours entre canfranc et jaca mais la ligne canfranc oloron couterait trop cher a remettre en etat et en plus ils ont investit dans le tunnel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

ils ont investit dans le tunnel

Un labo de recherche fondamentale sur la "matière noire", me semble-t-il, a élu domicile dans le tunnel du Somport.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un labo de recherche fondamentale sur la "matière noire", me semble-t-il, a élu domicile dans le tunnel du Somport.

Je crois qu'il sert plutôt à l'acheminement de matériel et à l'évacuation de son petit frère routier. Sa réutilisation en tunnel ferroviaire n'est malgré tout pas mise à la trappe. Des rails incrustés dans la chaussée sont présents.

http://fr.wikipedia....aire_du_Somport

Tu avais raison, Ae 8/14

Edited by Z2N Tuning

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Un labo de recherche fondamentale sur la "matière noire", me semble-t-il, a élu domicile dans le tunnel du Somport.

avait ... je crois que tout est parti maintenant. Direction Modane, tunnel routier d'abord, puis installations séparées creusées dans la roche à l'endroit de la couverture maximum . Il s'agit de collecter des neutrinos ou autres particules exotiques qui peuvent traverser de grandes quantités de matière, en se protégeant contre les particules plus ordinaires mais bien plus nombreuses qui, elles, sont arrêtées

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

pourtant c'est dommage quand on voit cette voit qui s'engoufre dans la vallée avec tout ses tunnels et construit a l'époque qu'elle gachi

Share this post


Link to post
Share on other sites

300 millions d'€ pour refaire Bedous-Canfranc, ça me paraît dérisoire! Le récent prolongement de ... 800 métres !!! de la ligne 1 du tramway de Nantes a coûté 55 millions d'€, et c'était en plaine!

Share this post


Link to post
Share on other sites

300 millions d'€ pour refaire Bedous-Canfranc, ça me paraît dérisoire! Le récent prolongement de ... 800 métres !!! de la ligne 1 du tramway de Nantes a coûté 55 millions d'€, et c'était en plaine!

Oui, mais on ne peut pas comparer avec un tramway français parceque curieusement ils sont construits de manière inutilement somptuaire par rapport aux trams étrangers .

Un exemple il y a quelques années à Toulouse Arènes : repose totale de la voie Toulouse Auch posée directement sur le sol compacté, puis ballastée ,à coté le futur tram Toulousain, le même genre de voie en traverses bibloc mais posée sur un épais radier en béton puis noyée dans une seconde couche de béton : une voie beaucoup plus lourde pour le tram, que pour le train !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest technicentre

Que réprésentent des jeux olympiques éventuels à côté de la présence de cette vallée perdue servant de décharge? Comme il faut que les camions passent par le tunnel routier, il leur faut une issue de secours assurée par le tunnel ferroviaire.

Par contre, si les rails sont restés, il me semblait l'avoir dit dans cette conversation, que construire un tracé ferroviaire demande une négociaiton aux plus hauts niveaux des états frontaliers. donc des traités signés...

Arrêter une telle exploitation nécessite de réunir les mêmes chefs d'état pour ressigner un traité. Même, juste changer l'utisation d'un tel équipement, nécessite aussi un traité international...

Donc, il ya eu traité pour le tunnel feroviaire, en son époque... Puis inauguration officielle.

Lorsqu'il a fallut concevoir le tunnel routier, il a fallut de nouveau un traité international...

Puis, il a fallut réutiliser le tunnel ferroviaire pou rrépondre aux normes suite aux incendies du teunnel du Mont Blanc et sous la Manche... Mais pas besoin de ressigner un traité dénonçant celui créant le ferroviaire puisque les rails sont restés, même si il sont enterrés et inutilisables...

Pour preuve, le trafic n'est pas arrêté, à ma connaissance, depuis le 27 mars 1970, mais juste supendu pour ces raisons...

Remettre un trafic ferroviaire là dessous? Je passe le problème de savoir quel matériel moderne serait capable de monter par là-haut, en sachant qu'il faut du matériel électrique (tunnel hélicoîdal empêchant tout matériel thermique en exploitation).

Il faut repartir de 0 au niveau électrique en sachant bien que le gabarit du 25 kV ne sera jamais dégagé sous les tunnels...

Reste donc que du 15 000 pour monter là-haut...

Comment alimenter la caténaire en puissance en sachant que seuls semblent rester les ouvrages hydrauliques des années 20 (toutes les installations électriques ont été démontées).

Des jeux olympiques à Candanchu...

Partons du principe que les trains remontent sans problèmes jusqu'aux Forges d'Abel... Comment fais-tu pour monter rien que jusqu'au Somport? Gogole earth, vient de me donner 4.1 km et 5 minutes pour les faire... Moi, je me rappelle les 20 à 25 minutes que mettait le car pour monter en 82 et à moins d'embaucher Sébastien Loeb pour le faire en 5 minutes... Comme les tunnels semblent passer SOUS le Somport, on peut penser à un ascenceur pour monter en surface...

Non soyons raisonnables... Il fut dingue de monter des locs midi là-haut à une autre époque... Le refaire avec un train moderne... nonmais nonmais nonmais

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je suis plutôt d'accord avec toi sur les difficultés pour rouvrir cette ligne, néanmoins, pour le tunnel ferroviaire du Fréjus, ils ont "gratté" la base du tunnel, sous la voie, reste a savoir si c'est réalisable... et à combien??

Pour le matériel, malgré que je sois un adepte de l'ancien, tu sous-entends que l'on fait moins bien aujourd'hui qu'en 1930. Je pense, personnellement, qu'avec les puissance que l'on arrive à tirer d'une caténaire, on devrait arriver à monter un malheureux train de fret non (hypothétiquement bien sur), sinon comment font-ils sur la ligne de Modane, de Vallorbe. Rappelons-nous quand même que la ligne des sauvages voyait des trains de fret (pardon, marchandise!!), aujourd'hui, c'est impossible mon bon monsieur...

Même si le trafic ne serait pas mirobolant, il aurait au moins le mérite d'exister, je ne désespère pas qu'un jour des gens pensent qu'avec les techniques actuelles, on soit capable de faire mieux qu'il y a 80 ans.

++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut repartir de 0 au niveau électrique en sachant bien que le gabarit du 25 kV ne sera jamais dégagé sous les tunnels...

Reste donc que du 15 000 pour monter là-haut...

Un jugement bien définitif !

La voute du tunnel est en granit, un matériau non conducteur de l'électricité lorsqu'il est parfaitement sec, donc en théorie avec les mêmes supports qu'en 1500 v on peut alimenter en 25 KV.

En pratique, comme un tunnel n'est jamais parfaitement sec, c'est différent !

Mais avant d'attaquer les solutions lourdes comme le recalibrage du tunnel, il y a d'autres solutions comme interposer une feuille de résine polyester entre la maçonnerie et les isolateurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

et puis, comme le tunnel a été fait (ou refait) pour de la caténaire 1500 V, un rail conducteur dégagerait amplement les distances d'isolation en ne coûtant pas beaucoup plus cher. Voir à ce propos les tunnels de la ligne des Carpathes ...

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je viens de lire dans le Journal d'Information du Conseil Régional d'Aquitaine, parution pour l'automne 2012, sous le titre "Le tunnel ferroviaire du Somport a 100 ans" :

Citation

... A l'horizon 2020, la Pau-Canfranc permettra de relier l'Aquitaine à l'Aragon et plus largement de créer un axe direct Paris-Valence.

Fin de citation

Donc ils y pensent sèrieusement et, je l'espère, cette liaison ne sera pas enterrée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

... A l'horizon 2020, la Pau-Canfranc permettra de relier l'Aquitaine à l'Aragon et plus largement de créer un axe direct Paris-Valence.

Aquitaine Aragon, je veux bien, mais Paris-Valence .... bigre !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paris - Valence, composante essentielle du futur Berlin - Algeciras, lui-même premier maillon de la future liaison Helsinki - Le Cap une fois le tunnel de Gibraltar réalisé, bien sûr...

:Smiley_05:

Edited by Yohann G

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...