Aller au contenu

Quelques tracas en matière de granulats/ Colas


Messages recommandés

Bon courage à eux

et soutien.

Vers la fin du conflit ? http://www.courrierdelouest.fr/actualite/thouars/article_-Saint-Varent.-Colas-rail -vers-une-sortie-de-crise-ce-mercredi_28563-65_actualite.Htm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Vers la fin du conflit ? http://www.courrierd...5_actualite.Htm

Oui, ben tant mieux pour eux si tout est aussi bien qui fini bien.

Mais les cheminots de la SNCF qui postent ici (ce n'est absolument pas une critique, ni envers kerguel ni personne d'autre) auraient-ils la mémoire si atrocement courte au sujet de ce genre d’information? Combien de mouvements "biens partis" sont-ils morts suite à ce genre de nouvelles si savamment propagées par les pouvoirs en place?

En tout cas total respect pour les cheminots des EF privées qui luttent pour leur dignité et leur conditions de travail: ils risquent de prendre la porte au moindre clignement de sourcil, EUX. Et c'est ce qu'il leur arrive malheureusement trop souvent, à eux!

A côté de çà on peut mesurer le niveau de combativité de la grande majorité des cheminots de la SNCF qui se croient encore à l’abri mais qui se sont fait enfiler de A à Z sans broncher. Cette fameuse majorité silencieuse n'a pas encore compris vers quelle merde noire elle s'est laissée entrainer.

Total respect pour les cheminots en lutte, de quelque EF qu'ils soient, qui refusent de se faire bouffer tout crus! Les vieux cons avec vous, je sait: çà vous fait une belle jambe! Mais au moins vous savez que l'on ne vous prends pas pour des serpillères.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bizarre, et comme le dit JLC, j'ai des infos "terrain" qui disent exactement le contraire....

Comme on retrouve en EF de vieux briscars au fait des trucs et astuces du management "grande maison", on peut s'autoriser à penser un enfumage en régle, ou encore un remonte moral chargeur.....

Donc c'est à ces derniers que je m'adresse.... la Direction Colas, malheureusement, c'est en resumé, du vent, ils ne vendent que ça, ne promettent que ça.....cestachier

Conséquences rapidement previsibles: perte de toute crédibilité par l'execution...

Alors, maintenant, vous faites quoi ???

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Ton article est bidon....lotrelamdrmdr article posté vers 19h30

Mika et moi, news "ex" collègues a 20h30 et 21h00 trés clair...ça continue.

Fabrice

Enfumage et bidonnage sont les deux mamelles du "monde moderne"... revoltages

Dormez braves gens, tout va bien, "on" veille sur vous. zzz

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que peut il ressortir de bon, face au dedain, au mepris, à l'ecrasement..??? Une impression de victoire facile...

Ne vous y trompez pas, ce sont bien vos differents agents qui font rouler vos trains.

Imaginez un instant qu'ils partent, ailleurs.... sans doute faites vous le calcul d'un attachement familial et enraciné, certes, mais n'oubliez surtout pas que vous n'attirez pas, et que les pauvres bougres que vous leurrez, le manège dècouvert, fuient avant les examens...

ça, c'est extremement révelateur de votre management.

On rajoutera pressions et brimades regulières, que vous exercez envers des agents responsables de sécurité sur le RFN, et ensuite vous communiquerez sur la respectabilité et le conformisme de votre société, vis à vis notement de l'EPSF. "quelles brimades ??" celles que les agents ne sauront decrier, denoncer, toujours cette peur de l'emploi...

Je ne saurais defendre ici un schéma tout blanc tout noir, et bien sûr, les situations, les gens, sont plus contrastés. En Direction aussi, vous subissez une autre forme de pression pour des resultats surveillés. Entendu aussi que ponctuellement, tout être humain peut "peter un cable" et envoyer les gens ballader, mais je le répete, ponctuellement.

Hélas, c'est bien sur le long terme que cette attitude s'exerce à l'encontre de vos agents, et qu'ils accumulent, accumulent, jusqu'à quoi ???? un acte desespéré ?? et de quelle forme ?

Vous m'excuserez l'image, mais j'espère que dans la joie d'un combat peu glorieux mais si brillement réussi, vous n'avez sablé le Champagne, car par ces temps chauds et incertains, le breuvage tourne vite...

Bon courage à tous pour continuer à oeuvrer ensemble, Direction et Terrain, Chapeau bas à mes "ex "collègues qui resterons incompris.controleursncf

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes proportions gardées, et grâce au retour d' infos d'ex collègues, c'est trés exactement l'omerta qui régne comme dogme de management. Somme toutes, les personnels d'execution n'ont qu'une seule et unique ligne de conduite: fermer leur gueule..... Belles perspectives.

On est tout de même quelques uns à penser un peu differement, non qu'il faille sauter sur le moindre faux pas, la moindre broutille et denoncer tout cru Grand capital et petits chefaillons... Mais helas c'est bien dans la durée que l'on fait, plus ou moins vite, l'amère constat.

On connaissait parfaitement la partie experimentale des ces EF, ques des "adaptations" seraient necessaires, pensant bien entendu que cette notion serait aussi partagée dans une même communauté d'idée, pour un travail commun efficace Direction Terrain....

Mais là, pour les raisons que Capelenbrest evoque à trés juste titre, c'est trés exactement le contraire, heritage lugubre d'un fonctionnement que l'EF historique n'a su maitriser qui ne cherche qu'à etouffer, ecraser. Alors Pourquoi, partant du principe, repeté à outrance, qu'une belle aventure etait en train de naitre, tant de conflits, de silences, d'inexplications ??

J'ai hélas bien peur que des raisons trés basiques soient à l'origine des soucis, en particulier des manques evidents de connaissances, et oh combien bien pire, de l'obstination....

Retrouvant alors de vieux schémas, de vieux démons ( des casseroles ), ces mêmes cadres propulsés grands manitous ne se sont plus du tout rendu compte de la "petitesse" relative de leur leur situation, le sommet d'incompetence en quelque sorte, menant leur barque, mal, mais la menant quand même, protegeant telle ou tel, menaçant les autres, avec les outils possibles en domaine Privé....

La situation degénérant, les ressources humaines arrivent sur le front d'un combat qu'ils eurent pu pacifier, tel est normalement leur rôle, et au lieu de celà, gonflés et intoxiqués par ces mêmes cadres aux abois, ils endossent un rôle qui est le denni même de leur fonction. Donc d'un management qui fonctionne à l'envers, on retrouve des hommes qui se mettent eux aussi à travailler à l'envers....

Alors oui, il faut un courage certain pour denoncer tout celà, en prenant pour les plus prudent, le risque de decouvrir "le meneur"....( comme si les idées n'etaient celles d'un seul homme, disons qu'il est bien plus facile et rassurant d'incriminner une personne, ou deux..!) Non, c'est un pis aller sur un problème de fond et de personne, et malgré les quelques carrottes tendues vers les plus faibles pour continuer à croire à une gestion efficace des crises, le problème est en grande partie en vous, Messieurs de la Direction.

Une equipe celà se fabrique, et l'ambiance est l'image même de la hauteur des Dirigeants....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Habile, le briscar......

" toujours ça de gagné..." beurk

Avez vous bien sondé le plan Logistra ? ou autres EF ?

Fabrice

Au final c 'est un dialogue de sourd car on ne sait pas :

les motivations de ce mouvement de gréve évoqué par son auteur...

Ni les résultats obtenus et le pourquoi de la reprise du travail.....

" toujours ça de gagné..." beurk

Bref un sujet qui laisse le lecteur sur sa faim....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'aurais pas dit mieux...

De belles phrases, de belles explications mais on à rien compris au film mdrmdr

Modifié par okcbon
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'aurais pas dit mieux...

De belles phrases, de belles explications mais on à rien compris au film mdrmdr

Mode Colas On:

" ..pas grave, z'etes pas payé pour comprendre et encore moins pour reflechir..."

Mode Colas Off...

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut

j'aime assez d'une façon génrale tes interventions, amis sur ce coup là je n'approuve pas la réponse que tu viens de faire :

Mode Colas On:

" ..pas grave, z'etes pas payé pour comprendre et encore moins pour reflechir..."

Mode Colas Off...

Fabrice

Il me semble que lorsqu'une discution est ouverte à tous sur un forum public, le minimum pour la compréhension de chacun est de dire les choses....

Déjà on a pas bien compris le motif de la gréve exact...

Deuxièmement on nous dit que le boulot a repris et que le mouvement est clos.

Chacun est donc en droit de s'interroger sur le pourquoi du comment et sur les résultats obtenus(si tant est qu'il y en aient eu).

Dans le cas ou les parties ne souhaitent pas communiquer pour des raisons qui les regardent, et je le respecte, alors pourquoi lancer un fil sur un forum public ?

Il me semble dans ce cas qu'il y a une partie dite privée accessible aux seuls cheminots....pourquoi ne pas avoir clos le sujet ici et ne pas l'avoir transféré vers la partie privée ?

Les sujets commentés de propos sibyllins n'apportent pas grand chose me semble t'il....

Bref... cartonrouge

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut

j'aime assez d'une façon génrale tes interventions, amis sur ce coup là je n'approuve pas la réponse que tu viens de faire :

Il me semble que lorsqu'une discution est ouverte à tous sur un forum public, le minimum pour la compréhension de chacun est de dire les choses....

Déjà on a pas bien compris le motif de la gréve exact...

Deuxièmement on nous dit que le boulot a repris et que le mouvement est clos.

Chacun est donc en droit de s'interroger sur le pourquoi du comment et sur les résultats obtenus(si tant est qu'il y en aient eu).

Dans le cas ou les parties ne souhaitent pas communiquer pour des raisons qui les regardent, et je le respecte, alors pourquoi lancer un fil sur un forum public ?

Il me semble dans ce cas qu'il y a une partie dite privée accessible aux seuls cheminots....pourquoi ne pas avoir clos le sujet ici et ne pas l'avoir transféré vers la partie privée ?

Les sujets commentés de propos sibyllins n'apportent pas grand chose me semble t'il....

Bref... cartonrouge

Mode Colas On:

"..un meneur...allez, on le vire.."

Mode colas Off

Là, c'est certain, ce soir tu n'as saisi le sens de mes propos..... cette deuxième tirade, extraite de la compil " les Perles Colas ", n'est qu'une evocation detournée de l'ambiance interne à cette EF... et bien nullement une provoc envers qui que ce soit sur ce forum....

Pour les explications, ce forum est libre comme tu l'indiques, et je n'ai ouvert ce fil qu'au clair des informations reçues, libre à chacun, agents Colas en particulier d'y apporter les precisions terrain et négociations. D'autres fils ont, ailleurs sur ce forum, fait état de mouvements au sein d'EF, dont qq participants ont pris part aux explications, ce qui a priori, n'est pas pour le moment le cas....

Je relève donc la pression mise sur les agents terrains, voire l'encadrement, pour que rien ne filtre....ce qui en dit long une fois encore sur l'ambiance, bis repetita....

Ma lutte à moi avec eux, cf les conditions de decouchers en RP, maison sous les pistes d'Orly, n'a pas vraiement transcendé les foules, c'est un fait....

Puis si mes phrases ne plaisent plus, je peux les remettre au chaud....:blush:

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble dans ce cas qu'il y a une partie dite privée accessible aux seuls cheminots....pourquoi ne pas avoir clos le sujet ici et ne pas l'avoir transféré vers la partie privée ?

Sous reserve d'une info contraire de la part des modos, l'accès au forum privé est exclusivement reservé aux agents SNCF ( ou Ex )... ce qui n'est pas le cas d'une majorité d'employés Colas.

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Sous reserve d'une info contraire de la part des modos, l'accès au forum privé est exclusivement reservé aux agents SNCF ( ou Ex )... ce qui n'est pas le cas d'une majorité d'employés Colas.

Fabrice

Les ex n'y ont normalement plus accès.

Modifié par JLChauvin
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mode Colas On:

"..un meneur...allez, on le vire.."

Mode colas Off

Là, c'est certain, ce soir tu n'as saisi le sens de mes propos..... cette deuxième tirade, extraite de la compil " les Perles Colas ", n'est qu'une evocation detournée de l'ambiance interne à cette EF... et bien nullement une provoc envers qui que ce soit sur ce forum....

Pour les explications, ce forum est libre comme tu l'indiques, et je n'ai ouvert ce fil qu'au clair des informations reçues, libre à chacun, agents Colas en particulier d'y apporter les precisions terrain et négociations. D'autres fils ont, ailleurs sur ce forum, fait état de mouvements au sein d'EF, dont qq participants ont pris part aux explications, ce qui a priori, n'est pas pour le moment le cas....

Je relève donc la pression mise sur les agents terrains, voire l'encadrement, pour que rien ne filtre....ce qui en dit long une fois encore sur l'ambiance, bis repetita....

Ma lutte à moi avec eux, cf les conditions de decouchers en RP, maison sous les pistes d'Orly, n'a pas vraiement transcendé les foules, c'est un fait....

Puis si mes phrases ne plaisent plus, je peux les remettre au chaud....:blush:

Fabrice

ok ok pas de panique c 'était juste mon avis....!

Disons que je ne bois jamais les infos comme du petit lait, j'aime bien comprendre....

J'avais compris en lisant d'autres fils l'histoire des découché etc etc....

et in fine je souhaitais savoir vu que gars ont stoppé leur mouvement, s'ils avaient obtenu gain de cause ou si la reprise du travail faisait suite à une fin de non recevoir....

Dans toute lutte syndicale, perdre ou gagner font partie des règles du "jeux"...

Maintenant je peux comprendre que les gars ne souhaitent pas communiquer, quelques soient les résultats de leur mouvement....compte tenue de ce que tu nomme la pression....mise par l'establishment...

Voila fianlement j'ai trouvé cela sur le net :

Source

Colas Rail Saint-Varent : trains à l'arrêt

21/06/2011 05:35

Aucun train de Colas Rail transportant des graviers ne peut circuler à la carrière de Saint-Varent, depuis dimanche soir. L'entreprise Roy se dit pénalisée.

Aucun train de Colas Rail transportant des graviers ne peut circuler à la carrière de Saint-Varent, depuis dimanche soir. L'entreprise Roy se dit pénalisée. - (dr)

Les trains de la société Colas Rail, filiale de Bouygues, transportant des granulats pour le compte des carrières Roy de Saint-Varent ne circulent plus depuis dimanche soir en raison d'un mouvement de grève qui affecte une quarantaine de salariés (conducteurs de trains et agents de manoeuvres.

Ce sont les conditions de travail qui sont à l'origine de ce grippage, comme le résume Joseph Mabiala, délégué syndical FO. « Les amplitudes horaires dépassent les heures légales ; les déplacements auxquels sont soumis les employés ne sont pas pris en compte dans le salaire... ils sont fatigués, ça fait trois ans que ça dure et ils mettent leur vie en danger. » Une négociation doit avoir lieu à partir de ce mardi, au siège de Colas Rail. Quatre autres sites sont concernés par ce mouvement de grève.

A Saint-Varent, les trains de fret de la SNCF et de Logistra peuvent rouler. Mais ceux de Colas (quatre à cinq par nuit) vont faire défaut à l'entreprise Roy, dont le responsable, Dominique Laureau déclare que « le mouvement pénalise le service aux clients ».

Soutien de la CGT

Le mouvement de Colas Rail, société privée, a trouvé un écho favorable à la CGT des cheminots SNCF. Michel Ferey salue « cette première action depuis 2007. Alors que l'opposition entre les salariés - des cheminots du privé et du public - reste l'apanage d'un patronat avide de profits, le combat syndical et l'action collective sont les seuls moyens d'avancer vers une meilleure reconnaissance des salariés. Cette mise en concurrence des salariés, entretenue et régulièrement utilisée comme outil de pression, ne peut qu'aboutir au dumping social, donc à la régression de tous. Nous invitons les salariés qui le souhaitent à s'organiser, prendre tous les contacts nécessaires afin de ne plus être isolés. »

et cela pour d'autres explications.

Colas Rail : la grève levée aujourd'hui ?

« Nous avons obtenu quelques avancées mais on ne peut pas tout avoir, confie Joseph Mabiala, élu syndical FO, après une difficile journée de négociations. Trois postes supplémentaires vont être affectés au poste de commandement. Les trajets de liaison en voiture seront aussi pris en compte comme du temps de travail. Les agents bénéficieront également de deux paniers-repas au lieu d'un quand l'amplitude de travail dépasse onze heures. Les indemnités de déplacement, en revanche, seront négociées plus tard et globalement, au niveau du groupe. »

Tout cela sera-t-il suffisant pour faire cesser la grève ? « C'est ce que j'expliquerai aux collègues ce matin à Saint-Varent, tout en demandant que la reprise du travail ne s'effectue que le soir, afin qu'ils puissent se reposer un peu », poursuit le syndicaliste, précisant que le directeur des ressources humaines du groupe sera également présent. Joint hier, Jean-Paul Lévy, directeur du service fret de Colas Rail, n'a quant à lui pas souhaité répondre à nos questions.

SNCF : deux agents au lieu de six...

A Thouars, cela fait désormais plus d'une semaine qu'une vingtaine d'agents appartenant à l'Etablissement infrastructure circulation (EIC) sont en grève. Ce nouveau service de la SNCF, mis en place le 1 er janvier dernier, regroupe notamment les aiguilleurs et les agents de circulation. Cette grève prend la forme d'un débrayage quotidien : depuis mardi 14 juin, à chaque fin de service, ces cheminots stoppent le travail durant 59 minutes. Une action bien plus que symbolique puisque, comme pour toute grève, cela est évidemment déduit de leur paie.

Mais l'enjeu est de taille. Depuis le début de l'année, le non-remplacement des départs en retraite a en effet considérablement amputé les effectifs de cet EIC. Là où six agents qualifiés se relayaient pour assumer la charge de travail fin 2010, ils ne sont plus que deux aujourd'hui. Une étude est actuellement en cours pour évaluer le problème. Ses résultats sont prévus en septembre. En attendant, la situation a déjà entraîné le refus des dates de congés estivaux de certains agents, leur direction les repoussant d'autorité à l'automne.

nr.thouars@nrco.fr

Source

Modifié par capelanbrest
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Capelenbrest, toute confusion est donc levée...okok

N'en reste pas moins qu'en lisant ces deux articles qui se fondent sur les propos tenus par le delegué FO, il me vient immediatement une question:

Comment se fait il qu' un mouvement basé essentiellement sur les conditions de travail ( cf securité ), s'arrête trés tôt, alors que ces dernières n'ont pas été modifiées ??

Les seuls avantages acquis grâce à ce mouvement semblent être au niveau des prises en compte financières d'éléments qui ne l'etaient encore, ou augmentations modestes de certaines primes.

D'aprés diverses sources internes, une menace trés claire de recourrir à la fermeture de l'agence Fret, avec les licenciements qui vont de pair, a été le moteur principal de la reprise.

Quel est le niveau de credibilité d'une telle intoxication, en plein Grenelle, alors que les carriers ont toujours et continuerons longtemps encore à avoir recours aux service des EF pour approvisionner leurs centrales et autres chantiers BTP à venir ??? Ainsi se priver de 5 à 6 trains quotidiens est du domaine de l'impossible, quand l'on connait les forces en présence, et la difficulté de rapatrier trés rapidement ces fluxs vers une autre EF....

Si je souhaitais une réelle, et néanmoins pragmatique, modification des conditions pour mes ex collègues, je suis fort déçu...Au risque de me rerepeter, vous avez encore "l'etat" du management en cours... rien de bien joli pour attirer de nouveaux conducteurs ou AFR.

Donc fort probablement, reconduction de recrutement en CDD d'ex SNCF, qui se retrouverons en position de force pour des salaires extremements élevés, mais eux ne rentrent pas dans le cursus du dogme Colas envers son propre personnel qui continuera son chemin de croix....

Bien content d'en être sorti, gageons que certains auront des opportunités pour s'enfuir...

Pour en terminer, je dirais que quelque part, on a les chefs que l'on merite; le proverbe disait " à bon chat, bon rat.."

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...