Aller au contenu
x2426

bb7209-7210-7348 -x4508

Recommended Posts

Je ne sais plus qui se plaignait du manque de solidité des nez cassé. Que voulez-vous réparer ces machines relativement anciennes alors que certaines pièces coutent une petite fortune à refaire (plus aux normes de fabrication actuelles) à l'unité et qu'il y en a je ne sais combien sur le tas un peu partout... On vit dans la génération de la pièce poubelle et on ne verrait plus ressouder 2 demies locos pour en refaire une entière comme du temps des 2D2...

Sur le fond, tu as raison.... mais là, en 1979, la 7209 avait moins de 3 ans et tous les composants étaient encore en fabrication.... Il est clair qu'elle avait du morfler sévèrement, un peu comme la 22279 à Solliès Pont en 1983: elle avait tapé un convoi exceptionnel (un bateau sur une remorque routière) sur un PN.... Chassis vrillé, découpée sur place quelques mois plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

je suis nouveau sur le forum.

Je peux apporter quelques précisions sur l'accident survenu à la BB 7209. J'étais à l'époque conducteur au dépôt de Nîmes.

L'accident a bien eu lieu en 1978. La date exacte peut être retrouvée. La collision a fait la une du "Midi Libre".

J'irai aux archives et je prendrai des renseignements et photos lorsque j'aurai du temps.

Je me souviens bien : La BB 7209 flambant neuve tractait le train rapide "Hispania Express" Genève - Port Bou, qui s'appelait 377/378 (1)

Sa marche était assez détendue et il prenait facilement de l'avance entre les gares, ce qui a dû se produire ce jour là. Toujours est-il qu'il fut reçu cette nuit là sur signaux fermés afin de laisser sortir un train de fret (citernes vides me semble-t-il) du faisceau départ du Capiscol.

Le carré fut franchi à faible allure et la 7209 percuta le corps du train de fret qui cisaillait la voie 2 pour prendre la voie 1 en direction de Sète.

Quelques blessés légers dans le train. Le conducteur de "l'Hispania" s'en est sorti quant à lui avec quelques blessures sans gravité. C'était un agent de conduite du dépôt de Narbonne qui assurait le parcours Lyon - Narbonne. L'enquête a conclu à un assoupissement entre l'avertissement et le carré. Il n'y avait pas à l'époque le KVB.

Voilà, sauf erreur de ma part , ce que je sais à propos de cette collision.

Je fournirai la date exacte de l'accident ultérieurement.

(1): A moins qu'il s'agisse de l'ancien AP (4577/78) Genève Hendaye, qui à l'époque était dédoublé.

Modifié par Tégivré

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

comme promis (mais avec beaucoup de retard), je vous adresse quelques précisions supplémentaires au sujet de l'accident de Béziers dans lequel fut détruite la 7209.

Cet accident s'est produit le 20 juin 1978 à 4h25 du matin.

Il s'agissait bien de "l'Hispania Express" Genève – Port-Bou. Le train de marchandises qui sortait du faisceau de Capiscol et qui cisaillait la voie 2, était bien constitué de citernes d'hydrocarbure vides.

Selon l'article de presse, "l'Hispania Express" qui roulait aux environs de 100 Km/h (1), aurait heurté le train de fret au niveau du cinquième wagon de tête.

Sous le choc, deux wagons citerne ont été catapultés sur la locomotive alors qu'un troisième a déraillé et s'est couché sur la voie.

On aurait pu craindre qu'en raison des vapeurs contenues dans les citernes, une explosion se produise, mais fort heureusement il n'en fut rien. De même - cela parait extraordinaire compte tenu de l'importance du choc - aucune voiture de "l'Hispania" ne dérailla. Les 300 passagers en furent quittes pour une belle frayeur. Le seul blessé léger fut le conducteur de "l'Hispania Express".

Cette collision fut la conséquence du non respect d'un signal d'arrêt par le conducteur de "l'Hispania Express".

(1): Et non à faible allure, comme je le pensais.

Modifié par Tégivré

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite précision : le "Hispania Express" avait pour origine Hambourg, avec des voitures de la DB auxquelles étaient rajoutées des voitures SNCF en gare de Genève Cornavin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×