Aller au contenu

Prenez-vous le train de nuit ?


Votre usage des trains de nuit  

128 membres ont voté

  1. 1.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      16
    • Oui, au moins une fois par mois
      44
    • Oui, au moins 2 fois par an
      41
    • Moins souvent
      24
    • Je n'ai jamais pris le train pour voyager en dehors de ma région
      3
  2. 2.

    • Oui, au moins une fois par semaine
      1
    • Oui, au moins une fois par mois
      3
    • Oui, au moins 2 fois par an
      30
    • Moins souvent
      71
    • Je n'ai jamais pris le train de nuit
      23
  3. 3.

    • Je préfère voyager de jour
      28
    • Je n'arrive pas à dormir dans un train
      17
    • Le confort et la propreté des voitures laissent à désirer
      28
    • Les horaires ne me conviennent pas
      10
    • Aucun train de nuit n'existe sur les trajets que j'emprunte habituellement
      82
    • J'ai peur d'être victime d'un vol ou d'une agression dans un train de nuit
      12


Messages recommandés

Il y a 2 heures , Mak a déclaré:

Composition réduite sur un train de nuit ?

Si tu as des exemples, parce que pour ma part les trains de nuit au départ, sont souvent proches de 15 ou 16 voitures que de 3 ou 4 ...

La dernière fois que j'ai pris le train bleu (il y a 4/5 ans), il était bi-tranche avec le Briançon et avait 10 voitures au départ d'Auster.

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures , Roukmoute a déclaré:

La dernière fois que j'ai pris le train bleu (il y a 4/5 ans), il était bi-tranche avec le Briançon et avait 10 voitures au départ d'Auster.

On en est toujours là.... Pendant les vacances de Noel 2016, j'ai croisé le 5773 (ex Train Bleu) à 5 voitures dont une russe.... Triste à voir quand on a connu ce train quasi complet à 14 voitures à longueur d'année il y a 20 ans.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais bien pris le 469 demain soir.... Mais il ne roule plus depuis 2007. Je quitterai donc Paris en TGV en milieu d'aprem, 6h30 plus tot donc, et arriverai à destination à la même heure que si j'avais pris le train de nuit.... mais avec une nuit d'hotel au milieu. 

Elle est pas belle la vie?

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...
  • 2 weeks later...

Avant les train hôtel (Trenhotel), sur la relation Paris/Madrid, il y eu jusqu'en 1995/96, le train corail de nuit "La Puerta del Sol" qui quittait Paris Austerlitz vers 17h pour arriver le lendemain à Chamartin vers 9h.

Entre Hendaye et Irun, il passait au chantier des changement d'essieux, c'était impressionnant !!! J'avais eu la chance de réaliser ce trajet lors d'un séjour CCE en Espagne, une autre époque :thumbsu:

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Greg4546 a dit :

Avant les train hôtel (Trenhotel), sur la relation Paris/Madrid, il y eu jusqu'en 1995/96, le train corail de nuit "La Puerta del Sol" qui quittait Paris Austerlitz vers 17h pour arriver le lendemain à Chamartin vers 9h.

Yep !!! Je l'ai pris environ 1 fois par mois pendant presque 2 ans : il y avait une ambiance géniale à bord avec la cafétéria où l'on se croyait déjà en Espagne et des touristes du monde entier en vadrouille... Côté confort ça ne valait pas le Talgo mais quels bons moments...

  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/3/2017 à 14:41, assouan a dit :

Yep !!! Je l'ai pris environ 1 fois par mois pendant presque 2 ans : il y avait une ambiance géniale à bord avec la cafétéria où l'on se croyait déjà en Espagne et des touristes du monde entier en vadrouille... Côté confort ça ne valait pas le Talgo mais quels bons moments...

C'était WL qui assurait la prestation reatauration ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ce qui me concerne, les trains de nuit que j'ai emprunté en France sont les suivants:

Paris - Strasbourg - Offembourg en 1990

Talgo Joan Miró Barcelona EDF et Sants - PAZ et LAB

Paris Côte Vermeille PAZ, LAB <-> Cerbère Portbou Latour

En Espagne le train PIO BAROJA Irún - Barcelona

Le Costa Brava,Madrid-Sant Vicenç de Calders (Barcelona)

Malgré la trentaine de AVE par jour et par sens, ce train ainsi que le Talgo ANTONI GAUDI, Barcelona-Madrid de nuit sont très regrettés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai de (lointains!) souvenirs du Phocéen, dans les années 60: Paris gare de Lyon 22h30, Marseille saint Charles 7h30. Avec la beauté de la vue sur la rade de Marseille au débouché du tunnel de la Nerthe!

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trajet PAZ- Narbonne en TAC 2 ou 3 fois, certes pas de fatigue du à la conduite mais nuit épouvantable en compartiment de 6 sans clim à me tourner dans tous les sens sans véritablement dormir.

  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, ADC01 a dit :

Trajet PAZ- Narbonne en TAC 2 ou 3 fois, certes pas de fatigue du à la conduite mais nuit épouvantable en compartiment de 6 sans clim à me tourner dans tous les sens sans véritablement dormir.

tout a fait les dernières fois que j'ai utilisé ce genre de train c'était la meme chose.question confort et repos  par contre j'ai essayé aussi les T2 (brindisi / paris) c'était autre chose pour passer une bonne nuit,mais pas le meme prix mais par rapport a une bonne nuit d’hôtel cela se défendait

Modifié par jackv
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pris la Palombe Bleue jeudi 23/02... Beaucoup de monde à l'arrivée à l'heure à Paris le vendredi matin et une belle journée Parisienne qui s'offrait à moi !!!

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Pris le Paris/Nice en janvier. Voiture couchettes 1ère Russe. Magnifiquement dormi. Quel confort de roulement, très bien insonorisée... 

voiture blindée au retour. Personnel d'accompagnement super sympa à l'aller et au retour. Je le referai sans hésitations

  • Upvote 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/02/2017 à 22:41, CRL COOL a dit :

J'aurais bien pris le 469 demain soir.... Mais il ne roule plus depuis 2007. Je quitterai donc Paris en TGV en milieu d'aprem, 6h30 plus tot donc, et arriverai à destination à la même heure que si j'avais pris le train de nuit.... mais avec une nuit d'hotel au milieu. 

Elle est pas belle la vie?

Justement, moi, dans la vie, j'ai appris à voir le côté positif des choses.

Bien sûr, il faut s'attendre à assister bientôt (disons d'ici quelques années, on compte sur Fillon ou Macron pour accélérer le processus) à la circulation du dernier train de fret, à la circulation de la dernière rame tractée, à la circulation du dernier train non-TER et non-TGV, à la dernière circulation de la SNCF, à la fermeture du dernier dépôt, etc...

Mais il ne faut pas perdre de vue que chacun de ces évènements aura un caractère résolument festif et sera l'occasion d'une grande revoyure des membres de cheminots.net.

Des revoyures auxquelles il n'aura jamais été aussi facile de se rendre, grâce aux nombreux moyens de transports (Ouibus, Blablacar, Uber, trottinette partagée, pousse-pousse de location...) rapides et compétitifs que l'on ne soupçonnait pas il y a ne serait-ce que dix ans.

Libre à chacun, ensuite, de jouer les vieux cons aigris en récitant l'éternel couplet "c'était mieux avant". On ne changera jamais les pleurnichards qui n'ont pas digéré la disparition de la locomotive à vapeur.

La route est droite mais la pente est forte, l'essentiel est de garder la "positive attitude".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Cyril83 a dit :

Libre à chacun, ensuite, de jouer les vieux cons aigris en récitant l'éternel couplet "c'était mieux avant". On ne changera jamais les pleurnichards qui n'ont pas digéré la disparition de la locomotive à vapeur.

La route est droite mais la pente est forte, l'essentiel est de garder la "positive attitude".

Le billet de train coûte, dans le cas que je cite au moins le même prix (effet TGV oblige) que lorsque cette relation était desservie en train de nuit. Mais sans train de nuit, cela impose de payer EN PLUS une nuit d'hotel. Et en Suisse, c'est pas le tarif "Formule 1".

Alors j'assume parfaitement d'être un vieux con (pas aigris), ou un vilain passéiste, mais pour le coup, oui, c'était nettement mieux avant.

Les liaisons nocturnes européennes qui permettaient d'éviter une nuit d’hôtel et de passer une journée entière étaient légion. A part Bruxelles et Londres que les Thalys et Eurostar ont amélioré, les voyageurs sont perdants dans tous les autres cas ou les trains de nuit ont été supprimées. Seule autre solution possible: l'aérien via les low cost que l'on avait pas il y a 20 ans.

  • Upvote 9
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...
Invité Le briquetier

Dire qu'hier soir et cette nuit circule un train de nuit "spécial" Biarritz PAZ avec, notamment, des fourgons, restau capitole rouge, voiture cinoche, bar disco, et du gratin de la maison qui réfléchit aux futurs trains de nuit....   :Smiley_33:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 28/03/2017 à 00:16, CRL COOL a dit :

Le billet de train coûte, dans le cas que je cite au moins le même prix (effet TGV oblige) que lorsque cette relation était desservie en train de nuit. Mais sans train de nuit, cela impose de payer EN PLUS une nuit d'hotel. Et en Suisse, c'est pas le tarif "Formule 1".

Alors j'assume parfaitement d'être un vieux con (pas aigris), ou un vilain passéiste, mais pour le coup, oui, c'était nettement mieux avant.

Les liaisons nocturnes européennes qui permettaient d'éviter une nuit d’hôtel et de passer une journée entière étaient légion. A part Bruxelles et Londres que les Thalys et Eurostar ont amélioré, les voyageurs sont perdants dans tous les autres cas ou les trains de nuit ont été supprimées. Seule autre solution possible: l'aérien via les low cost que l'on avait pas il y a 20 ans.

 

il y a 1 minute, Le briquetier a dit :

Dire qu'hier soir et cette nuit circule un train de nuit "spécial" Biarritz PAZ avec, notamment, des fourgons, restau capitole rouge, voiture cinoche, bar disco, et du gratin de la maison qui réfléchit aux futurs trains de nuit....   :Smiley_33:

Plutôt que de faire une "fiesta", il suffisait d'aller voir ce site:

https://www.oebb.at/en/angebote-ermaessigungen/nightjet

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, au fil du temps j'ai pris les trains de nuit suivants :

- Amiens-Narbonne (TAC)

- Lille - Le Croisic 

- Paris-Austerlitz (PAZ) - La Rochelle - Bordeaux 

- PAZ - Toulouse (TAC)

- PAZ - Agen

- Lille - Nice (Flandre-Riviera, de Longueau à Toulon)

- PAZ - Bourg-Saint-Maurice

Je partage largement l'avis portant sur le fait que ce lode de transport offrait de multiples avantages, notamment d'économiser une nuit d'hôtel.

 

 

Modifié par Nico2
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Nico2 a dit :

 

Je partage largement l'avis portant sur le fait que ce lode de transport offrait de multiples avantages, notamment d'économiser une nuit d'hôtel.

 

 

Il permet aussi d'économiser l'eau et le savon de la douche

  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, ADC01 a dit :

Il permet aussi d'économiser l'eau et le savon de la douche

Tout dépend du type de voiture...

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Bauvilla a dit :

Pas dans les compartiments Gran Clase des Talgos de nuit (chiottes et douche privée)

Idem dans les trains Nightjet et les voitures RZD: privatif en première et en bout de voiture pour les autres classes...

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

Article très intéressant au sujet d'une enquête européenne sur les trains de nuit :

 

Quel avenir pour nos trains de nuit ? L’Europe a enquêté

Disons-le d’abord : bravo ! Par rapport à d’autres « études » ou simples prises de position d’une banalité affligeante, les 228 pages du document «  Passenger night trains in Europe: the end of the line? »  (1)  – pondues par le Comité TRAN de l’Union Européenne – ont méticuleusement fait le tour de la question. Avec deux parties distinctes : la première rend compte de l’environnement général, des pratiques de voyages, du confort et des problèmes divers quant aux coûts d’exploitation et à l’accès aux infrastructures. La seconde partie nous offre près de 80 pages avec onze études de cas, dont les Nightjets autrichiens, où l’on déplorera l’absence de l’opérateur Thello. Que retenir de tout cela ? Beaucoup de choses dont nous faisons ici une rapide synthèse.

https://mediarail.wordpress.com/2017/05/12/quel-avenir-pour-nos-trains-de-nuit-leurope-a-enquete/

 

  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...