Aller au contenu

Messages recommandés

Le tramway de Tours

D'après citation du site web :

http://www.ville-rai....com/node/16932

"Pour assurer l’entrée en gare, en septembre 2012, du tram et offrir une desserte quai à quai avec le train, Tours va devoir raser un ensemble de logements et de commerces. A la place, un ensemble immobilier avec 5 500 m2 de bureaux, ainsi qu’une tour haute de 54 m abritant commerces, résidence hôtelière et appartements. Bouygues Immobilier, associé à l’architecte tourangeau Alain Gourdon, a été retenu pour ce projet de 50 millions d’euros. Projet permettant de dégager une vaste esplanade devant la gare, qui deviendra une « vitrine de l’intermodalité » avec le train, la station tram, la gare routière et une station-vélos. L’entrée en gare par le tram se fera aussi par une porte dessinée par Daniel Buren".

Plus d'infos concernant le tramway de Tours, sur le site web :

http://www.tram-tours.fr/

ainsi que sur le site web :

http://untrampourtours.over-blog.com/

Modifié par Pascal 45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...ainsi qu’une tour haute de 54 m abritant commerces, résidence hôtelière et appartements.

Tour au design particulier qui ne s'integre pas du tout au quartier et en particulier a l'architecture de la gare a coté !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coût et financement ( http://www.tram-tours.fr/index.php?idtf=5075 )

Le coût de la ligne de tramway est estimé à 369,1 millions d'euros HT (valeur 2009) et son financement ne fait pas appel à la fiscalité prélevée sur les ménages de l'agglomération.

Les partenaires financiers institutionnels :

  • Communauté d'agglomération Tour(s) Plus - 50 M €
  • Département d'Indre-et-Loire - 14, 60 M €
  • CPER (Etat : 10 / Région Centre : 12) - 22 M €
  • Etat Grenelle de l'Environnement 1 - 28, 20 M €
  • Etat Grenelle de l'Environnement 2 - 4, 79 M €
  • FEDER - 2, 75 M €

  • Le SITCAT, via le versement transport dont le taux est fixé à 1,8 %. Le versement transport est dû par les entreprises et établissements publics de plus de 9 salariés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chiffres clés ( http://www.tram-tours.fr/index.php?idtf=5076 )

  • 1 ligne structurante Nord-Sud de 15 km, 2 communes traversées Tours et Joué-lès-Tours
  • 29 stations
  • 54 900 voyageurs attendus par jour
  • 1 parc de 21 rames (dont 3 en réserve)
  • 1 tramway fer de 43,7 m de long et 2m40 de large
  • 1 tram toutes les 6 minutes en heures de pointe et circulant de 5h à 1h
  • 5 parc-relais : Vaucanson, Daniel Mayer, Tranchée, 2 Lions, Lycée Jean Monnet
  • 2013 arbres plantés, soit plus de 2 arbres plantés pour 1 arbre coupé
  • 6,7 km de plateforme végétalisée
  • 1.8 km en APS (Alimentation Par le Sol) de la place Choiseul à la gare de Tours
  • 19,3 km d'aménagements cyclables
  • 291 passagers accueillis dans une rame de tramway. L'équivalent de 3 bus articulés ou ... 200 voitures
  • 400 000 m² d'aménagement dont 40 000 m² en pierre naturelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Il s'agit donc de construire, pour une mise en service au plus tard le 1er septembre 2013, une ligne à double voie de près de 15 km de long, à écartement de 1435 mm, à plus de 90% en site propre, et établie sur les communes de Tours et de Joué-lès-Tours. Après annonce d'un nombre important de stations, 29 seront finalement construites, afin de garantir un temps de parcours correct (47 minutes d'après la communication institutionnelle)".

D'après citation du site web :

http://untrampourtours.over-blog.com/pages/Le_projet_en_quelques_mots-1756210.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'entrée en gare par le tram se fera aussi par une porte dessinée par Daniel Buren

Aïe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le coût de la ligne de tramway est estimé à 369,1 millions d'euros HT (valeur 2009) et son financement ne fait pas appel à la fiscalité prélevée sur les ménages de l'agglomération.

Celui qui a dit ca ne paye pas ses impots dans l'agglo et le departement parce qu'ils ont pris une sacre augmentation l'année derniere, année d'ouverture des travaux (probablement un hasard)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Celui qui a dit ca ne paye pas ses impots dans l'agglo et le departement parce qu'ils ont pris une sacre augmentation l'année derniere, année d'ouverture des travaux (probablement un hasard)

Oui, tu as probablement raison.

Car dans le cas contraire, qui finance le département d'Indre-et-Loire (14,6 M€), la communauté d'agglomération Tour(S)-Plus (50 M€) et la Région Centre (12M€) ?

C'est bien nos impots, cet argent ne tombe pas du ciel !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aïe !

D'après citation du site web :

http://www.francesoir.fr/actualite/societe/tramway-tours-oeuvre-d%E2%80%99art-urbaine-52340.html

"Les rayures de Buren

Concrètement, la ligne du tramway sensoriel se fonde sur les rayures de Buren, artiste passé maître dans l’« in situ », une technique qui fait concorder œuvre et paysage. Les rayures présentes du quai, à l’endroit où le passager embarque, fusionneront avec celles, verticales, du tram, lorsque le voyageur y prendra place. D’autres iront chercher les passants, telles des tentacules, dans les endroits fréquentés et pourront même s’afficher sur certains bâtiments. Trois noires, quatre blanches, comme pour symboliser le tuffeau et l’ardoise, principaux matériaux utilisés dans l’architecture de la région. Un miroir, pour refléter la ville comme le ferait la Loire, complétera la mise en scène. Ondes sonores et dalles miroitantes entre les rails rappelleront aussi le fleuve.

« Cette ligne de tramway sera une œuvre d’art de 15 kilomètres de long », poursuit la directrice de RCP Design. Un défi technique et artistique qui sera mis en service en septembre 2013 et qui nécessitera la construction d’un nouveau pont sur le Cher".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Roger TALLON a signé l'identité visuelle de la première ligne de tramway de Tours, avant sa disparition à l'age de 82 ans.

Le tramway de Tours aura donc l'immense honneur d'être l'ultime création de M. Roger Tallon. Une création imaginée dans un collectif inédit et innovant. Tout un symbole !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La première rame en fabrication

Citation d'après site web :

http://www.lanouvell...-en-fabrication

"Le futur tram tourangeau commence déjà à pointer le bout de son nez à l'usine Alstom de Reichshoffen (Alsace) où la première rame est aujourd'hui en cours de construction.

Après un passage, dès avril, sur le site du constructeur à Aytré (Charente-Maritime), pour des essais, cette rame de 43,7 m de long sera acheminée en juillet par convoi exceptionnel au centre de maintenance de Tours-Nord, rue du Colombier.

On la verra circuler en phase de test, à partir d'octobre 2012, entre le centre de maintenance et la station du Beffroi.

Elle devra parcourir 3.000 km sur ce tronçon pour être homologuée".

Modifié par Pascal 45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En attendant c'est galère a circuler dans Tours mème a pied.

La 2 ème ligne est déja en projet source http://untrampourtours.over-blog.com/article-s-travaux-des-2013-56208115.html

Modifié par cytrilon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'achat, pour plus de 6 M€, de pavés chinois par le Syndicat des transports en commun de l'agglomération de Tours, scandalise les producteurs bretons.

Citation du site web :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Dossiers-actualite/n/Contenus/Dossiers/Actualite/Tramway-de-Tours/Suivi-du-projet/Un-pave-en-granit-breton-dans-la-mare-tourangelle

"L'acquisition, par le Syndicat intercommunal des transports en commun de l'agglomération tourangelle de pavés et de bordures chinois destinés au chantier du tramway - en dehors du secteur sauvegardé, où la pierre calcaire française est privilégiée - révolte les producteurs de granit breton, qui le font savoir.

Un avis partagé par Daniel Roncières, dirigeant de la Générale de Granit, une entreprise de transformation qui s'était associée à Rault Granit pour répondre à l'appel d'offres du Sitcat pour la fourniture des bordures de délimitation du gabarit limite d'obstacle (en dehors du secteur sauvegardé) pour un montant estimé à 1,2 million d'euros. « Je continue à croire que nous étions bien placés et je m'étonne du choix qui a été fait », glisse-t-il. La société orléanaise Moizart Environnement, qui importe les bordures de Chine, l'avait emporté.

Jean-Marie Bégoc est plus direct : « Ce qui s'est passé à Tours est lamentable. Les élus laissent crever les granitiers français. La défense de l'emploi, c'est aussi une volonté politique ! »

Reste que l'exemple tourangeau n'est pas un cas isolé : à Reims, par exemple, l'intégralité des dalles utilisées pour le chantier du tram provient de Chine, avec là aussi une forte polémique à la clef.

Et à Toulouse, l'utilisation de matériaux chinois pour des aménagements en centre-ville a provoqué l'été dernier la colère des producteurs du Tarn.

« Rien que dans notre région, la filière a perdu 1.500 emplois directs au cours des dix dernières années, constate J.-M. Bégoc. Pendant cette période, cinquante entreprises ont déposé le bilan ou cessé leur activité. » Il en reste une centaine en Bretagne, ce qui représente 1.200 salariés et un chiffre d'affaires annuel de 85 millions d'euros.

Une paille, au regard du mastodonte chinois, qui s'appuie sur des tarifs inférieurs de 30 % pour gagner de plus en plus de parts de marché.

Le bilan carbone en question

Le centre technique des matériaux naturels de construction, qui réalise divers travaux de recherche pour les professionnels du secteur, a mis à disposition des granitiers bretons un logiciel qui évalue l'impact environnemental du transport. « Il permet de constater, s'il en était besoin, que le bilan carbone d'une tonne transportée de Rennes à Tours - 258 km de distance - est minime au regard d'un trajet depuis la Chine, souligne Daniel Roncières.

Bien sûr, rapportée au kilomètre parcouru, la comparaison entre le fret maritime et le transport routier est à l'avantage du bateau. Mais n'oublions pas que du port chinois à celui du Havre, il y a 18.000 km à parcourir ! Qu'il s'agisse de l'énergie consommée ou de l'émission de gaz à effet de serre, il n'y a pas photo, nous sommes les mieux placés. »".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Reste que l'exemple tourangeau n'est pas un cas isolé : à Reims, par exemple, l'intégralité des dalles utilisées pour le chantier du tram provient de Chine, avec là aussi une forte polémique à la clef.

Et à Toulouse, l'utilisation de matériaux chinois pour des aménagements en centre-ville a provoqué l'été dernier la colère des producteurs du Tarn.

« Rien que dans notre région, la filière a perdu 1.500 emplois directs au cours des dix dernières années, constate J.-M. Bégoc. Pendant cette période, cinquante entreprises ont déposé le bilan ou cessé leur activité. » Il en reste une centaine en Bretagne, ce qui représente 1.200 salariés et un chiffre d'affaires annuel de 85 millions d'euros.

Une paille, au regard du mastodonte chinois, qui s'appuie sur des tarifs inférieurs de 30 % pour gagner de plus en plus de parts de marché.

Même scénari à Brest...même tollé...au final quelques stations pavées avec du granit breton....une goutte d'eau dans la mer minérale de l'environnement du tram brestois en hyper centre....de Recouvrance à la place de Strasbourg, via les rues de Siam et Jean Jaurés!

Bien entendu l'affaire est déja oubliée....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même scénari à Brest...même tollé...au final quelques stations pavées avec du granit breton....une goutte d'eau dans la mer minérale de l'environnement du tram brestois en hyper centre....de Recouvrance à la place de Strasbourg, via les rues de Siam et Jean Jaurés!

Bien entendu l'affaire est déja oubliée....

Idem à Tours !

La presse avait lancé le pavé dans la mare, début décembre 2011 ! ... depuis cette date, c'est "silence radio", comme on dit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant ils sont trop occupés avec l'avenir de l'ilot vinci. Tours affreuse ou pas?

Tours est une très belle ville, et le restera ... meme avec le tramway !

En centre ville, le tramway ne sera pas alimenté par ligne aérienne, mais par l' Alimentation Par le Sol ( APS ) ... d'où pas de poteau, ni de caténaire ( entre la Place Choiseul et la Gare de Tours ).

Le seul bémol, est la future construction de style moderne, de cette tour près de la gare.

Le quartier n'a pas de chance, car il existe déjà le fameux Palais des Congrés "Le Vinci ", cette masse qui défigure ce lieu face à la gare de Tours !

... C'est mon point de vue personnel !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quant je disait tours affreuses je parlaait des batiments prévus a la place des tissus vinci.

D'après les premières images sa a l'air bien moche. Juste pour vous montrer.

PS: je connais Tours j'habite a St Martin le Beau

Modifié par cytrilon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quant je disait tours affreuses je parlaait des batiments prévus a la place des tissus vinci.

D'après les premières images sa a l'air bien moche. Juste pour vous montrer.

PS: je connais Tours j'habite a St Martin le Beau

Voilà la fameuse tour de 54 metres, ... merci pour la photo !

"... une tour haute de 54 m abritant commerces, résidence hôtelière et appartements. Bouygues Immobilier, associé à l’architecte tourangeau Alain Gourdon, a été retenu pour ce projet ... ".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et en face on a déja sa

... pour ceux qui ne connaissent pas, c'est le fameux Palais des Congrés " Le Vinci ", en face de la gare de Tours .

Merci pour la photo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’assemblage de la première rame du tramway sera bouclé d’ici la fin du mois, dans les ateliers Alstom, en Alsace. Elle débarquera à Tours en juillet 2012.

Citation du site web :

http://www.lanouvell...t-sur-les-rails

"Pour l'approcher, il ne faut pas avoir peur d'avaler des centaines de kilomètres. Quatre bonnes heures de TGV et trois quarts d'heure de voiture sont au menu du périple qui mène à Reichshoffen. C'est là, en Alsace, à une quarantaine de kilomètres au nord de Strasbourg, dans les ateliers d'Alstom, que « l'aînée » d'une longue lignée termine aujourd'hui sa gestation : la première rame du futur tramway de Tours y est aujourd'hui en phase d'assemblage, ultime étape d'une construction initiée en octobre dernier.

2.000 km à parcourir

Pour l'instant, ce Citadis (nom commercial du tram du constructeur français) est encore « saucissonné » en trois tronçons sur les chaînes de production. Mais, d'ici la fin du mois, tous les morceaux seront raccordés pour donner naissance à un train urbain de 43 m de long, capable de transporter 300 voyageurs. « On passera alors aux tests, indique Arnaud Fratissier, chef de projet chez Alstom. Il s'agira d'abord d'essais statiques (pour vérifier que l'ensemble des équipements fonctionne) que nous mèneront ici jusque fin mars ou début avril. Puis, la rame sera acheminée en deux parties par convoi routier exceptionnel à La Rochelle, où elle effectuera des essais dynamiques. » Ils devront valider, sur le terrain, ses performances théoriques et s'inscriront dans son processus d'homologation.

Cette première rame parcourra 1.000 km sur les installations ferroviaires d'Alstom, en Charente-Maritime, avant de mettre le cap sur la Touraine. Si le calendrier est respecté, elle débarquera au centre de maintenance de Tours-Nord (rue du Colombier), au mois de juillet. « Juste avant qu'elle ne quitte La Rochelle, on procédera au " pelliculage ", c'est-à-dire à la pose de l'adhésif qui donnera à la rame son effet miroir », précise Arnaud Fratissier.

Entre début octobre et fin décembre, la rame roulera 1.000 km supplémentaires entre les stations Marne et Beffroi, toujours dans le cadre de son homologation. Le prélude à un galop d'essai sur l'intégralité de la ligne tourangelle (15 km) aura lieu au printemps 2013.

Entre-temps, les vingt autres rames commandées par le Sitcat (*), le syndicat chargé des transports en commun sur l'agglomération de Tours, seront mises en chantier à Reichshoffen. « Leur production démarrera à partir de la fin du mois d'avril », estime le chef de projet, en tablant sur des livraisons progressives, « à raison de deux à trois rames par mois », dès cet automne, au centre de maintenance de Tours-Nord.

Une imposante flotte – dont la durée de vie est estimée à trente ans – qui entrera officiellement en service en septembre 2013.

(*) Le marché signé entre le Sitcat et Alstom pour la fourniture des 21 rames et du système d'alimentation par le sol, qui permettra d'effacer les lignes de contact aériennes sur 1,8 km entre la place Choiseul et la gare SNCF de Tours, se chiffre à 73 millions d'euros.

le chiffre

144

C'est le nombre de rames de tramway figurant sur le carnet de commandes de l'usine Alstom de Reichshoffen.

Dans l'atelier d'assemblage de 200 m de longueur, on trouve ainsi des exemplaires du Citadis destinés au Havre, à Rouen ou encore à Casablanca (Maroc).

Les différentes pièces utilisées dans la réalisation des rames proviennent en grande partie de France et d'Europe, notamment des sites Alstom du Creusot (pour les bogies), de Villeurbanne (pour les équipements électriques) et de La Rochelle (pour les cabines).

Sur son unité de Reichshoffen, qui emploie quelque 1.400 personnes (en comptant les intérimaires et les sous-traitants), le constructeur français produit également des trains régionaux Regiolis.

télévision

> Reportage ce soir sur TV Tours.

La construction de la première rame du tramway de Tours, à Reichshoffen, fera également l'objet d'un reportage (réalisé par Gaël Poulain), qui sera diffusé ce soir dans le journal de la chaîne, à 18 h 45.

Johan Guillermin".

Modifié par Pascal 45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...