Aller au contenu
Invité necroshine

David Azéma prendra le volant de Keolis en juin

Messages recommandés

Invité necroshine

http://www.mobilicit..._0_77_1825.html

La SNCF augmente sa participation à 70% dans sa filiale de transport public Keolis qui sera dirigée à partir de juin 2012 par David Azéma, l'actuel numéro deux de la compagnie ferroviaire. Il remplacera alors Michel Bleitrach, aux commandes du groupe depuis 2004.

871b5dab80b936a5955340c72d7b9c89_keolis.

Keolis devient filiale de la SNCF à hauteur de 70% (contre 56,6%). © N.A

Michel Bleitrach pensait rester à la tête du directoire de Keolis pendant encore un an, vers la fin de son mandat à la présidence de l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP), mais le pacte d'actionnaires a décidé de précipiter la recomposition du capital du groupe de transport qu'il dirige depuis huit ans.

Il est actuellement détenu à 56,5% par la SNCF, et à 40,7% par une holding composée de la Caisse des dépôts et placement du Québec (CDPQ), d'Axa Private Equity et du fonds Pragma et à 2,8% par ses dirigeants et salariés.

Actionnaire de moyen terme, Axa a décidé de se retirer du capital de Keolis au bout de cinq ans.

150px_58e868c68e013927d58671ea8848be67_d

David Azéma, actuel numéro 2 de la SNCF prendra la tête de Keolis en juin 2012. © DR -

La SNCF à 70%

La recomposition du capital de Keolis "se traduira par le rachat par la SNCF des parts détenues par les autres actionnaires actuels, suivi d'un investissement au capital à hauteur de 30% par un investisseur de long terme", explique un communiqué de la SNCF du 18 avril. Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Selon nos informations, il s'agit de CDPQ qui va augmenter sa participation à 30% et s'engager sur dix ans. La SNCF, elle, monte au capital à hauteur de 70%.

Michel Bleitrach va donc céder la place en juin 2012 à David Azéma, actuellement directeur général délégué de la SNCF et membre du conseil de surveillance de Keolis, précise la SNCF dans son communiqué. Le conseil de surveillance de Keolis sera également réorganisé avec à sa tête, Joël Lebreton, conseiller du président de la SNCF Guillaume Pepy (et ancien patron du groupe Transdev avant la fusion avec Veolia en 2011).

Michel Bleitrach reste toutefois président de l'UTP et prend deux mandats dans des filiales de Keolis, Effia SA et Keolis SA, précise une porte parole du groupe. Ancien de Suez, il va également conseiller Guillaume Pepy sur les questions énergétiques.

Paré pour contrer la concurrence

En 2011, Keolis a dégagé un bénéfice net de 37 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 4,4 milliards (lire l'article sur les derniers résultats du groupe). Des résultats salués par Guillaume Pepy dans le communiqué.

La SNCF et ce nouveau partenaire "accompagneront une nouvelle phase de croissance de l'entreprise, en particulier en accélérant le développement à l'international dans le respect d'une stratégie ciblée et maîtrisée, et en profitant des opportunités de marché", peut-on aussi lire.

Dans le viseur, le développement à l'international où Keolis réalise déjà 47% de son chiffre d'affaires, la bataille avec les nouveaux entrants en cas d'ouverture à la concurrence des lignes TER et des trains d'équilibre du territoire (TET) en France. Et un positionnement offensif par rapport à Veolia Transdev en pleine restructuration et actuellement en négociation avec un nouvel actionnaire pour remplacer Veolia qui cherche à céder son activité transport

Sophie Boissard remplace David Azéma

A la prise de fonction de David Azéma, prévue dans la première quinzaine de juin 2012, la directrice générale de Gares & Connexions lui succèdera au poste de directrice générale déléguée stratégie et développement du groupe SNCF.

Modifié par necroshine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais alors, qui va remplacer Pépy ? Azema était le grandissime favori.

A part Pepy, justement - et encore il a du attendre après Idrac - est-ce vraiment dans les habitudes de la maison que ce soit quelqu'un déjà en place qui arrive à la présidence ? Pas à ma connaissance (mais je veux bien des exemples).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Guillaume Pépy sera peut etre renouvelé dans ses fonctions....

Officiellement la SNCF va très bien.....

David Azéma au sein de Keolis, il faut y voir un symbole fort, très fort même,

celui de la liberalisation du marché Français, celui de l'expansion de Keolis....

Je ne vois pas David Azéma dans un placard, il a prouvé toutes ses qualités au sein de la SNCF,

s'il a été nommé chez Kéolis, c'est qu'il doit y avoir une attente très forte en très haut lieu, et,

il est considéré comme l'homme de la situation....

Je tiens a préciser, que, je ne cautionne pas spécialement les stratégies d'entreprise, mais,

au yeux de tous, du grand public : la SNCF est profitable....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez ne rêvons pas...

Il sait comment marche la maison sur tous les plans, il est là pour organiser la concurrence interne à l'EPIC SNCF.

Ce mec n'a jamais parlé aux cheminots, il est dans une logique uniquement comptable. Empiler les chiffres, et faire de chacun un numéro. Voila comment ça marche.

On nous mettra la carotte devant le bec en disant que si on accepte pas de bosser comme des roumains, on perdra les marchés et là hop... Veolia euuuh Keolis fera office de chevalier blanc pour récupérer tout ça...

Allez hop dans 3 ans, on aura les mêmes problèmes et revendications que les EF privées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Keolis sera le VFLI de Fret-SNCF, c'est à dire... un concurrent destiné à casser les conditions sociales, tout bénéfice pour Groupe SNCF, et tout à perdre pour les salariés.

Le grand dépeçage continue, ce sera bientôt aussi le tour des TGV...

Grand dépeçage qui permets aux démolisseurs de la SNCF, dont DA est l'un des plus remarquables exemple (après GP, bien entendu), de continuer à se bâfrer sur le dos des cheminots (publics comme privés) et de la nation toute entière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Je suis passé par ici, je repasserai par là" chanson de David Azéma.

Le voilà à la tête de l'Agence des participations de l'état (je savais pas que ça existait ) :

Valse de hauts fonctionnaires à Bercy

Avec l'alternance, les fauteuils tournent: le directeur général de l'Agence des participations de l'État, Jean-Dominique Comolli, est remplacé par David Azéma.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

cela fragilise le jeu d'échec de G.Pépy: il vient de perdre un fou, qui voulait la fin de RFF, la fin du taux T2 de 13% de la masse salariale,...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Je suis passé par ici, je repasserai par là" chanson de David Azéma.

Le voilà à la tête de l'Agence des participations de l'état (je savais pas que ça existait ) :

Valse de hauts fonctionnaires à Bercy

L’Agence des participations de l’État (APE) est une administration française, chargée de gérer les participations de l’État dans les entreprises. (dont la SNCF)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_des_participations_de_l%27%C3%89tat#cite_note-2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...