Jump to content
Sign in to follow this  
MetalHorse

Des usagers en colère lancent une opération « TGV fantôme »

Recommended Posts

j'ajoute qu'en tout état de cause si l'on persiste a faire du TGV ainsi, l'entreprise doit prendre ses responsabilités (indemnités, remboursement...)

Edited by Marcel28

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des abonnés, j'en ai connu à la banlieue, sur des TER ou sur des TGV ne sont que des emmerdeurs en général, attentio, il en existe qui sont tout à fait correct si le train est à l'heure , ils vont trouver autre chose pour raler, par exemple, ils ont été secoué pendant le trajet, ou les vitres sont sales ou le train n'arrive pas sur la voie 11 comme d'habitude, la rame n'est pas dans le bon sens, etc, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des abonnés, j'en ai connu à la banlieue, sur des TER ou sur des TGV ne sont que des emmerdeurs en général, attentio, il en existe qui sont tout à fait correct si le train est à l'heure , ils vont trouver autre chose pour raler, par exemple, ils ont été secoué pendant le trajet, ou les vitres sont sales ou le train n'arrive pas sur la voie 11 comme d'habitude, la rame n'est pas dans le bon sens, etc, etc.

Les même qui vont envoyer un courrier à météo France parce qu'il pleut!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Attends, ce ne sont pas des smicards qui font le trajet du Mans ou de Tours ou d'ailleurs en TGV tous les jours et qui sont prêt à mettre 8 000 euros par an en billet pour aller taffer.S'il le font c'est que quelque part, c'est interessant financiairement.C'est à dire qu'ils gagnent au moins 8 000 euros de plus qu'en travaillant sur place.

il ne faut pas oublier que la majorité des abonnés TGV ont des revenus supérieurs; souvent ils passent 3 jours à Paris pour leur travail puis reviennent dans le calme de leur province, comme ceux du côté d'Avignon ou plus bas.

donc souvent , ils ont un pied à terre parisien ( ou Apparthotel).

Qu'une infime partie ait cru pouvoir rivaliser avec cette caste privilégié fut leur erreur.

En gros entre Paris-Le Mans, c'est la même clientèle que Paris-Orléans ou Paris-Amiens sauf que el temps de parcours est artificiellement maintenu à moins de 2h grâce au TGV.

Encore une fois, pour Le Mans, la bataille du TGV doit se construire avant l'inauguration du 1er tronçon du TGV-Bretagne et la réaction actuelle des abonnées peut donner une mauvaise impression de ce marché de et vers Paris.

La question que je me poserai serait plutôt sur l'avenir:

  • combien de TGV s'arrêteront au Mans puisqu'ils passeront sans arrêt vers Rennes ou Nantes?
  • y-aura-t-il au moins le TGV du matin qui dessert Marne-la-Vallée et Roissy avant 9h00 ?
  • en cas de défaillance de l'opérateur historique, un nouvel opérateur peut-il arriver à temps, avec un matériel plus adapté (rame CAF espagnole)?
  • dans 4 ans, combien quel sera le flux entre Paris et Le Mans le matin et le retour le soir (sur Nantes, cela a chuté en 5ans)?
  • enfin, quel est le prix réel, non subventionné du trajet en TGV ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Je part du principe que si on fait c'est qu'on sait faire... si faire rouler autant de train comme prévu sur le papier est une utopie alors arrêtons de nous acharner à réanimer la bête!

Tu proposes qui pour remplacer ces enfoirés de la SNCF qui te rackettent tous les jours ? Les philantropes qui te font payer ton eau trois fois plus cher qu'avant sans que n'y ait trouvé à redire ? Les humanistes qui ont fait exploser ta taxe d'enlèvement des ordures ménagères et qui exigent que tu fasses le tri à leur place, et avec le sourire ?

Remarque, ça pourrait être une idée pour le futur low-cost ferroviaire : exiger des voyageurs qu'ils fassent le ménage avant de quitter leur place, ou qu'ils participent physiquement à l'entretien du materiel. Et gare à celui qui ne ferait pas ce qu'on lui demande, il serait interdit de voyage pendant un nombre de jours variables selon le niveau de désobéissance, mais paierait quand même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu n'a pas l'air d'avoir lu ce que j'ai écrit, je ne parle à aucun moment d'"enfoirés de la SNCF" et encore moins de rackett!!!

Ce que je dit : Une entreprise propose un service qu'elle tarifie. Ses clients lui fond confiance en la rétribuant pour le service vendu!

La dite entreprise doit assumer son offre un point c'est tout.

Pour les aléas qui entraînent une dégradation du service, soit c'est de la faute de tout le monde et de personne, si bien qu'on a pas le choix on subit, tant pis si vous avez fait le choix de prendre le train (point de vue semble-t-il majoritaire à a lecture des derniers post) soit c'est à l'entreprise de les faire oublier de ses clients en mettant en place des solutions de compensation et ou d'indemnisation.

Si ce n'est pas envisageable selon vous, faites alors inscrire aux contions générale de vente : "vous voyagez a vos risques et périls, aucune garantie de service ne saurai être exigée ni même une quelconque notion de ponctualité. Assurez-vous de pouvoir arriver à l'heure en empruntant un autre moyen de transport!"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé ho 2012 Marcel, sors de ton utopie. Bienvenue au 21ème siècle. L'humain n'a plus sa place au centre de l'économie.

Plus sérieusement. Je suis trop jeune pour l'évaluer mais vous les anciens, comment voyez-vous l'évolution de la qualité de service du TGV (et plus généralement de la SNCF) depuis les années 80 (depuis la mise en service du TGV) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest necroshine

Il y a les dysfonctionnements pur SNCF....

Et, les dysfonctionnements exterieurs, ou chaque boite qui exploitera une liaison sera victime....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Pour les aléas qui entraînent une dégradation du service, soit c'est de la faute de tout le monde et de personne, si bien qu'on a pas le choix on subit, tant pis si vous avez fait le choix de prendre le train (point de vue semble-t-il majoritaire à a lecture des derniers post) soit c'est à l'entreprise de les faire oublier de ses clients en mettant en place des solutions de compensation et ou d'indemnisation.

Il semble que la deuxième solution ait ta préférence, et c'est ton droit le plus absolu.

Ce qui me gêne, c'est que tout évenement malmenant la qualité du service, quel que soit son origine, doivent impérativement être indemnisé. On risque d'atteindre rapidement les limites de l'exercice avec des petits malins qui vont provoquer cette dégradation pour, au bout du compte, voyager à l'oeil.

Exemple : tirer le signal d'alarme sans autre raison que de faire retarder le train pour ensuite crier au scandale et demander réparation. Ca s'est produit il y a quelques années à Dourdan, où les mômes du collège retardaient régulièrement leur train de 5 à 10 minutes pour échapper à l'interro de la première heure de cours. Au bout de quelques jours, le Principal du collège demandait à la SNCF d'avancer ce train de 10 minutes pour "éponger" le retard prévisible. Demande rejetée, mais révélatrice, non ?

Dans un ordre d'idée un peu different, on a les habitués du trajet Paris - Le Mans par la ligne classique qui hurlent contre l'éclairage défaillant des TER2N-NG dans les trains du soir, alors que certains d'entre eux cassent ce même éclairage lors du trajet du matin pour pouvoir dormir. Faut-il les indemniser, eux aussi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Hé ho 2012 Marcel, sors de ton utopie. Bienvenue au 21ème siècle. L'humain n'a plus sa place au centre de l'économie.

Plus sérieusement. Je suis trop jeune pour l'évaluer mais vous les anciens, comment voyez-vous l'évolution de la qualité de service du TGV (et plus généralement de la SNCF) depuis les années 80 (depuis la mise en service du TGV) ?

Depuis 2000, beaucoup trop de circulations TGV avec des parcours inimaginables dans les années 70: Toulouse-Bruxelles ou Nantes-Strasbourg.

On est pas dans l'aérien où une fois le décollage fait, le parcours reste pépère en vol, au gré des vents.

Plus la distance est longue, plus la probabilité d'aléa terrestre grandi, notamment les incidents autres de la rame en circulation.

Revenir sur l'exploitation 80-90, rames TGV limitées aux LGV avec correspondances en bout de ligne grande vitesse.

En plus, cela économisera le nombre de rames à faire circuler.

Mais la leçon oubliée de 1980 fût la maintenance préventive selon le dogme japonais des années 70.

Les rames TGV devraient revend en ateliers plus souvent, en accord avec l'état de l'art au moment où les rames TGV-SE, TGV-Atlantique, TGV-Nord ont été mises en service.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le privé ne fera pas mieux". C'est ce qu'on lit souvent ici, pour se rassurer. C'est ce qu'on disait aussi pour le Fret. Non, le privé n'est pas l'utopie espérée, mais faut bien avouer qu'ils sont capables de faire mieux.

La SNCF a une marge de progression en qualité de service voyageurs, autant l'utiliser dès maintenant avant que la concurrence n'arrive. Ce n'est pas quand on n'aura plus de clients qu'il faudra penser à s'améliorer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

"Le privé ne fera pas mieux". C'est ce qu'on lit souvent ici, pour se rassurer. C'est ce qu'on disait aussi pour le Fret. Non, le privé n'est pas l'utopie espérée, mais faut bien avouer qu'ils sont capables de faire mieux.

La SNCF a une marge de progression en qualité de service voyageurs, autant l'utiliser dès maintenant avant que la concurrence n'arrive. Ce n'est pas quand on n'aura plus de clients qu'il faudra penser à s'améliorer.

le privé nous a enfoncé rapidement en Fret car ils ont importé des méthodes innovantes.

Par exemple, l'utilisation de locos diesel rustique.

Il peut nous arrivé la même désillusion en moyenne distance à 1h-1h30 du bassin parisien.

Un nouvel entrant arrivant avec les rames espagnoles CAF utilisées sur Madrid-Tolède peut nous couler très rapidement.

Maintenant on peut dormir sur nos 2 oreilles puisque rue du commandant Chuchotte veille et a préparé une contre-offencive?

N'est-ce pas?

Comme en 2000 avec le Fret?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un nouvel entrant arrivant avec les rames espagnoles CAF utilisées sur Madrid-Tolède peut nous couler très rapidement.

Tu peux oublier ces rames V250 sur La LGV-A en heure de pointe...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Fabr

Ah....2D2, je t'ai connu plus incissif..!!

Pour les methodes des Privés, elles sont peu innovantes, j'aurais plutôt dit degradantes, avec et sans jeu de mot...!!!

Ceci ne veut pas dire qu'il ne faille plus rien changer, c'est même le contraire...

Fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

"Le privé ne fera pas mieux". C'est ce qu'on lit souvent ici, pour se rassurer. C'est ce qu'on disait aussi pour le Fret. Non, le privé n'est pas l'utopie espérée, mais faut bien avouer qu'ils sont capables de faire mieux.

... Si rien ne s'y oppose. On a bien entendu parler de clients qui revenaient à la SNCF, déçus par les opérateurs privés.

Et on peut ajouter qu'en ne s'étant positionnés QUE sur les créneaux les plus rentables du secteur et les plus faciles à organiser (le train entier) ou à forte valeur ajoutée (la messagerie), ils ont quand même du mal à avoir des résultats financiers positifs, car ils sont obligés de casser les prix. La conséquence, c'est qu'ils ont réussi à couler le Fret SNCF en lui sucrant ses moyens de subsistance et lui empêchant donc d'assurer le trafic le plus coûteux : le wagon isolé.

Effectivement, le privé peut tout à fait faire pareil pour le voyageur.

Edited by Roukmoute

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Et on peut ajouter qu'en ne s'étant positionnés QUE sur les créneaux les plus rentables du secteur et les plus faciles à organiser ...

Effectivement, le privé peut tout à fait faire pareil pour le voyageur.

à ceci près qu'en voyageurs, sans aucun doute, c'est le TGV qui est rentable. Là par contre, ce n'est pas une production très facile, et j'ose espérer que la SNCF ne bradera pas ce segment qui, pour l'heure vit sans subventions et gagne la croûte de toute la boutique

j'ajoute qu'un patache planté fait grincer des dents le destinataire, il ne fait pas la une des journaux.

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

à ceci près qu'en voyageurs, sans aucun doute, c'est le TGV qui est rentable.

D'après les résultats SNCF 2011, c'est pourtant Proximités qui a le plus rapporté, et surtout, qui a eu la plus grosse progression du CA.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest necroshine

D'après les résultats SNCF 2011, c'est pourtant Proximités qui a le plus rapporté, et surtout, qui a eu la plus grosse progression du CA.

Proximités est l'activité 100% subventionnée....

Du transilien, en passant par Ter, CIC, et m^me Teoz désormais...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Proximités est l'activité 100% subventionnée....

Du transilien, en passant par Ter, CIC, et m^me Teoz désormais...

Et donc ?

Les régions payent un service dans le cadre de leurs politiques de transport.

Aussi, et tant mieux si c'est SNCF qui récupère cet argent en offrant ce service demandé par les collectivités.

Et cela doit aussi motiver SNCF a assuré un bon service "Proximités" afin de garder cette manne...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Proximités est l'activité 100% subventionnée....

Du transilien, en passant par Ter, CIC, et m^me Teoz désormais...

...sauf que CIC et Teoz (regroupés dans intercité) sont subventionnés par ... la SNCF pour l'essentiel (taxe sur les billets TGV)

Raison de plus pour que les pendulaires TGVistes l'aient mauvaise (quoiqu'ils ne doivent pas participer pour beaucoup compte tenu des tarifs qui leurs sont consentis).

Mais comme les autres pendulaires ne sont pas mieux lotis (du moins à les entendre), on voit qu'on tourne en rond... :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir au sujet, les informaticiens de la SNCF vont bien trouver un moyen de contrer ce stratagème, car un TGV réservé uniquement par des abonné, çà doit pas passer inaperçu quand même.

Edited by ADC01

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TRAM21

5121, tu as omis de préciser que le TGV Paris - Lyon est rentable !

c'est quasi certain...

pour beaucoup d'autres relations, il y aurait à redire, je le crains !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TRAM21

Pour en revenir au sujet, les informaticiens de la SNCF vont bien trouver un moyen de contrer ce stratagème, car un TGV réservé uniquement par des abonné, çà doit pas passer inaperçu quand même.

si le suivi informatique est aussi fin que celui des objets SNCF mis en vente sur Ebay, ou ailleurs, ça promet !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

5121, tu as omis de préciser que le TGV Paris - Lyon est rentable !

c'est quasi certain...

pour beaucoup d'autres relations, il y aurait à redire, je le crains !

j'ai l'impression que les autres doivent être pratiquement à l'équilibre, vu que les vraiment bancales passent très vite à la trappe. Sur ma destination favorite (Paris-Marseille), j'en suis venu à voyager le mercredi en milieu de journée, 70-80 % de remplissage .... sinon, pas de Prem's... ça doit le faire, non ?

par ailleurs, quand on voit ce qui déboule en gare de Lyon, on se dit que tout le faisceau SE marche à plein pot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest technicentre

He voila on recommence a dire si le client n'est pas content il n'a qu'a aller voir ailleurs.....

PERDU entreprise qui perd ses client car ils ne sont pas content du service c'est une entreprise qui risque de mettre la clé sous la porte. Il va vraiment falloir se rentrer ça dans la tête

Quand je lis le TGV n'est pas fait pour les navetteur alors pourquoi les abonnement existent????

Je part du principe que si on fait c'est qu'on sait faire... si faire rouler autant de train comme prévu sur le papier est une utopie alors arrêtons de nous acharner à réanimer la bête!

Et voila on continue... C'est vrai, remarque, tu t'adresses à des stupides corporatistes...

Si le client mécontent ne veut pas aller voir ailleurs, c'est qu'il y trouve un intérèt...

Tu vois, à enfoncer des portes ouvertes, on peux tout de même se mettre la tronche dans le mur...

Si les abonnements existent, c'est parce qu'il y a des gens qui en veulent... Et service public oblige, la SNCF se doit de pouvoir transporter une majeure partie en en satisfaisant un maximum... Problème, économiquement parlant, elle se doit peut-être aussi de respecter quelque chose qui s'appelle une courbe de Gauss... Moralité, si on suit votre raisonnement, vous allez bloquer la réservation d'une rame aux alentours de la Pentecote pour manifester votre mécontentement... Merci, les clients (d'autres vous en quelque sorte) vont apprécier de ne pouvoir voyager à l'heure qui leur convient ce jour là... Mais pour montrer leur désaccord, ils vont essayer de bloquer le train que vous prenez tout les jours...

Faut dire que ces Gugusses ne payent que 20E alors que vous vous payez 8000E par an...

Sur que le service public va en sortir GNAGNANT de votre histoire...

Avez-vous pensé que vous navetteurs Le Mans Paris, même avec vos plus de 8000E par an de train, vous voyagez avec des gens qui viennent de plus loin et qu'il y a surement des navetteurs venant de Rennes ou plus loin et qui doivent payer encore plus que vous?

Comme ceux-ci payent plus que vous, il est normal , selon vos thèses, qu'ils passent donc AVANT vous...

Qui se charge de gèrer ça? Pourquoi est-ce que ça devrait être à la SNCF, ou plutôt à nous, stupides corporatistes, de le faire?

Quoi? Des gueux d'une autre gare qui veulent monter dans TON train, s'assoir à TA place... Mais que font ces stupides corporatistes? Tu les payes tout de même plus de 8000E par an...

Désolé, mais je ne pense pas que tu es compris que "service public" signifie aussi nécessairement public...

Demande à messieurs Sarkozy et Fillon (qui est de la région si je ne me trompe... Il va t'écouter, il va avoir du temps pour le faire) de vous construire une LGV spéciale PARIS/LE MANS pour que tu sois à l'heure tout les jours. Cette ligne sera gèrée par des opérateurs privés et tu verras si ton abonement restera à "plus de 8000 E/ an" Mais non, je suis sur qu'il va baisser d'un seul coup... Il passera à 8kE par exercice fiscal les premières années avant de devoir être ajusté en fonction de l'indice du BTP...

Mais si ça vous fait plaisir, bloquez tout les trains autour de la Pentecote... Vous n'aurez pas de train au prochain exercice... Ben oui, en appliquant le même genre de directives, nos dirigeants font procéder à des comptages qui permettent de prévoir les besoins futurs... Uen rame qui circule vide? Parfait, il n'y a donc pas de besoin à cette heure là... Donc suppresion soit de cette desserte soit du créneau... Beau résultat...

Sur que lorsque les usagers font supprimer un train, ça fait avancer les choses...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...