Aller au contenu
Class66220

Rail-concurrence : le coup de poker de Guillaume Pepy

Messages recommandés

Ce genre de manip pour une région candidate, peut se faire en début de renouvellement de mandat ou de nouveau mandat....certes une gréve sera au rendez vous, mais tout le monde aura oublié 5 ans plus tard quand il faudra revoter....

et puis ça peut se faire en douceur.....ligne par ligne en fonction du poids celles ci....

tout est imaginable... même l'impensable actuellement.....suffit juste que ça se fasse au moment opportun....

Bref sur ce sujet il ne faut pas me semble t'il, réfléchir avec des poncifs...combien de changements sont il sources de grogne sur le moment et puis faute d'alternatives.....finissent par être acceptés....par les populations....qui ne souhaitent pas se retrouver sans transport...?

dans ces cas là le pourrissement et les obligations viennent vite à bout des contestations....surtout si le dossier est parfaitement préparé à l'avance....

Je ne serais pas étonné que certains scénario soit déjà prêts...en coulisses tant coté sncf que coté AO....

Modifié par capelanbrest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sébastien Larère

Salut,

Des cheminots (et des virulents de certains syndicats) l'ont déja affirmés dans le Sud : Le jour où Monaco crée une EF ou des postes de conducteurs je fais tout pour y aller donc à voir mais certains iraient comme certains sont partis à la concurrence au Fret.

Quand on voit la liste d'attente qu'il y avait pour aller chez Naviland..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

Salut

je pense que pour le moment, justement, la "masse salariale" protège le système en place... Bien sur que certaines régions seraient interessées par tester le concurrence... mais quelle entreprise a les moyens actuellement de dire "vous nous prenez à telle date et on sera prêt"... actuellement aucune... Jusqu'au jour où les contrats seront décidés plusieurs années à l'avance (ce qui n'est pas encore le cas...) et là, les entreprises pourront se préparer à embaucher du personnnel et à la former.

Et honnêtement, je ne connais aucune région qui serait actuellement prête à voir ses transports s'arrêter (car il ne faut pas se faire d'illusion, le jour où une région choisit un autre opérateur ferroviaire pour ses ter, le jour de l'annonce, le traffic ter assuré par l'entreprise historique s'arrêtera dans un délai de 48h pour mouvement social) jusqu'au changement d'opérateur.... Imaginez un peu, aucun train sur l'étoile lyonnaise pendant 1 mois ?? Ou aucun ter autour de lille pendant plusieurs mois ?? Quelle région pourrait se permettre de faire ce choix économique ?? Certes, c'est précaire comme argument, mais c'est ce qui tient les régions, la crainte de ne plus voir les électeurs voter pour ceux qui sont en place car la région a mis une grève qui a fait perdre aux électeurs des sous...

Alors peut être que cela arrivera un jour et là, oui, il y aura certainement des scène du type : "tu veux aller dans la nouvelle filiale ou je te mute ailleurs"... ca sera dur mais certainement que cela se produira un jour... (cela s'est déjà produit quand la ligne de St Germain a été cédée à la ratp) mais pour le moment, cela n'est pas prêt de se produire... et clairement pas en banlieue parisienne où les mouvements sont encore plus puissant...

Yaya

lors des transferts de réseaux entiers genre Kéolis => Transdev ou le contraire, comme à Bordeaux, il n'y a eu strictement aucune interruption du service !

cela serait étonnant qu'il n'en soit pas de même dans le ferroviaire...

la mise en place en amont sera un plus lourde, c'est certain !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est justement cela la difference, dans les DSP ou il y a transdev, Veolia ou Keolis, le changement de titulaire et

comment est geré le personnel en place est clairement defini, car en usage depuis de nombreuses années.

Dans le ferroviaire, rien n'est ecrit actuellement, Mr Pepy a au moins le merite de vouloir ecrire quelques chose sur le

sujet avant qu'une region decide de changer de prestataire et que tout le monde pleure ( cheminots, clients et régions)

Apres le contenu est a negocier, mais comme toujours en France on refuse de negocier avant, et on pleure apres pour negocier

des morceaux. Sur ce sujet l'immobilisme me semble tres dangereux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce genre de manip pour une région candidate, peut se faire en début de renouvellement de mandat ou de nouveau mandat....certes une gréve sera au rendez vous, mais tout le monde aura oublié 5 ans plus tard quand il faudra revoter....

et puis ça peut se faire en douceur.....ligne par ligne en fonction du poids celles ci....

tout est imaginable... même l'impensable actuellement.....suffit juste que ça se fasse au moment opportun....

Bref sur ce sujet il ne faut pas me semble t'il, réfléchir avec des poncifs...combien de changements sont il sources de grogne sur le moment et puis faute d'alternatives.....finissent par être acceptés....par les populations....qui ne souhaitent pas se retrouver sans transport...?

dans ces cas là le pourrissement et les obligations viennent vite à bout des contestations....surtout si le dossier est parfaitement préparé à l'avance....

Je ne serais pas étonné que certains scénario soit déjà prêts...en coulisses tant coté sncf que coté AO....

ça se fera , ça ne fait aucun doute , reste juste a savoir quand et comment , mais j'imagine mal que ça se passe du jour au lendemain avec un changement de contrat de travail et avec un transfert d'agents du jour au lendemain...

Je pense que ça se fera plutot par un transfert progressif mais complet d'une ligne d'une région à une boite privée...Et les agents à statut (conducteurs,controleurs ou exploitation) dégagerons progressivement au fur et à mesure sur d'autres lignes pas encore reprise en attendant, sauf acceptation de bosser pour la boite privé en question...

Ils seront remplacés petit à petit par des nouveaux emlbauchés de ces memes boites privés qu'ils formeront peut-etre eux meme...

Les seul gars au statut qui resteront à terme sur ces lignes seront les gars de l'infra RFF...

Modifié par SATANAS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Des cheminots (et des virulents de certains syndicats) l'ont déja affirmés dans le Sud : Le jour où Monaco crée une EF ou des postes de conducteurs je fais tout pour y aller donc à voir mais certains iraient comme certains sont partis à la concurrence au Fret.

Quand on voit la liste d'attente qu'il y avait pour aller chez Naviland..

Et quand on les a vus revenir la queue entre les jambes deux ans plus tard pour faire du FAC au TER dans leurs régions d'origine on s'était bien marrés aussi.

L'herbe est toujours plus verte ailleurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que ça se fera plutot par un transfert progressif mais complet d'une ligne d'une région à une boite privée...Et les agents à statut (conducteurs,controleurs ou exploitation) dégagerons progressivement au fur et à mesure sur d'autres lignes pas encore reprise en attendant, sauf acceptation de bosser pour la boite privé en question...

Donc toi tu vois un scénario de style bus londoniens où chaque compagnie à sa petite ligne, mais où c'est relativement transparent pour les voyageurs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

ça se fera , ça ne fait aucun doute , reste juste a savoir quand et comment , mais j'imagine mal que ça se passe du jour au lendemain avec un changement de contrat de travail et avec un transfert d'agents du jour au lendemain...

Je pense que ça se fera plutot par un transfert progressif mais complet d'une ligne d'une région à une boite privée...Et les agents à statut (conducteurs,controleurs ou exploitation) dégagerons progressivement au fur et à mesure sur d'autres lignes pas encore reprise en attendant, sauf acceptation de bosser pour la boite privé en question...

Ils seront remplacés petit à petit par des nouveaux emlbauchés de ces memes boites privés qu'ils formeront peut-etre eux meme...

Les seul gars au statut qui resteront à terme sur ces lignes seront les gars de l'infra RFF...

ça rejoint le système actuel de fractionnement des activités SNCF, qui devient de plus en plus : un agent = 1 type d'engin + 1 ligne (genre DN <=> IST en AGC)

dans quelle mesure cela n'a pas été fait pour préparer ces futurs transferts ?

Modifié par TRAM21

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Tram a 100% raison....

Faut arreter de dire que cela ne se fera pas !!!!!

Bisounours2.jpg

Ils disaient quoi déja tous les guignols de la boite en 2004-2005 ???

Les clients n'oseront pas tester la concurrence ??? C'est bien ça ???

Je me marre !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...