Aller au contenu
assouan

Réforme du système ferroviaire

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Bibloc a dit :

Il n'a pas de pas souci à se faire, dans le sabotage de la boîte, ils excellent depuis des années. De toutes façons, des postes encore mieux payés les attendent chez les concurrents ...

Pour les meilleurs d'entre eux sans doute et c 'est aussi vieux que le monde est monde.

Les bons savent toujours quand quitter le navire (souvent au moment dit "opportun").

mais les tocards faudra pas compter pour qu’ils soient recruté par les concurrents....(faudrait pas prendre les concurrents pour niais ou des lapins de 6 semaines) :):):)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chiffon rouge contre le statut des cheminots;

les récents propos "provocants " (sic) de Guillaume Pepy, sur le Statut du personnel y compris déjà en place ont jeté de l’huile sur le feu.Quelle mouche à piqué Guillaume Pepy pour qu’il sorte ainsi des tranchées en agitant un chiffon rouge devant ses personnels statutaires ? Ceux auxquels direction et pouvoirs publics, relayés par les deux organisations syndicales réputées les plus réformistes (UNSA et CFDT), n’avaient pourtant eu de cesse de promettre que le personnel en place en conserverait l’entier bénéfice..Guillaume Pepy veut il fragilisé UNSA et CFDT,...... Et si c’était à dessein ?
On ne peut pas non plus exclure une petite vengeance personnelle de Guillaume Pepy dont on sait qu’il était resté furieux que ses partenaires sociaux soient allés, en 2016, chercher avec succès directement au Ministère ce que lui leur refusait...Et ne plus…….avoir l’occasion rêvée…... de faire manger son chapeau à la CGT. Elle qui il n’y a pas si longtemps voulait sa tête

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Guillaume Pépy rétro-pédale !

 Après avoir plus ou moins inquiété les cheminots la semaine dernière, le Président de la compagnie ferroviaire met de l'eau dans son vin et... rassure pour un automne qui pouvait s'annoncer très chaud !

Le patron de la SNCF semble adoucir son propos dans un message interne à la SNCF , affirmant que "Les garanties fondamentales du statut sont et seront préservées"

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

A l’attention des membres du Conseil de Surveillance de SNCF et des membres des Conseils 
d’Administration de SNCF Réseau et de SNCF Mobilités : 
Madame,  
Monsieur,  
 
A la suite de l’article des Echos consacré à l’avenir de la SNCF, certains administrateurs de 
l’entreprise ont demandé la confirmation de la position de l’entreprise sur le devenir des 
dispositions statuaires des cheminots. La position de la SNCF est la suivante :  
 

texte complet

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, capelanbrest a dit :

mais les tocards faudra pas compter pour qu’ils soient recruté par les concurrents....

Des tocards ils y en a dans toutes les entreprises et quelque soit le niveau hiérarchique. Et certains sauront se reconvertir dans d'autres boites

Il y a 3 heures, jackv a dit :

Le patron de la SNCF semble adoucir son propos dans un message interne à la SNCF , affirmant que "Les garanties fondamentales du statut sont et seront préservées"

Oui il adoucit, mais maintient les grandes lignes de son interview, et confirme vouloir aligner le statut et la future convention. Et apparemment, en interne, il agite le spectre de la concurrence! Pour une personne que l'on donnais au bord du gouffre, il semble en forme le gaillard!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Laroche a dit :

Des tocards ils y en a dans toutes les entreprises et quelque soit le niveau hiérarchique. Et certains sauront se reconvertir dans d'autres boites

Oui il adoucit, mais maintient les grandes lignes de son interview, et confirme vouloir aligner le statut et la future convention. Et apparemment, en interne, il agite le spectre de la concurrence! Pour une personne que l'on donnais au bord du gouffre, il semble en forme le gaillard!

 oui…(c'est pour cela que j'ai mis le texte complet de sa lettre pour aller au de la du titre de l'article  ) .il a eu des assurances des politiques et il a passé l'episode grève dans des conditions acceptable pour le GVT

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la réforme il y aura bien sûr un volet sur les notations, le déroulement de carrière et le "MERITE" certain semble déjà en avance sur ce point 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

CHEMINOTS - "Une honte". Jeudi 11 octobre, une surprenante méthode de management en vigueur dans un centre SNCF des Hauts-de-Seine a été dénoncée sur les réseaux sociaux par des cheminots et syndicats.

Et nous sommes loin du 1avril ?

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Préfiguration de la cohabitation des nouveaux salariés (après 2020) aptes à la concurrence et des salariés statutaires (avant 2020) défendant les acquis du passé et pas fatigués par leur travail (hauts cadres et dirigeants exclus)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les critères de notation pour les positions dans les qualifications se faisant en % et s appliquant aux agents au statut moins d agent au statut égal moins de promos chaque année.. Ça va faire drôle pour les deroulements de carrière 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jackv a dit :

Dans la réforme il y aura bien sûr un volet sur les notations, le déroulement de carrière et le "MERITE" certain semble déjà en avance sur ce point 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

CHEMINOTS - "Une honte". Jeudi 11 octobre, une surprenante méthode de management en vigueur dans un centre SNCF des Hauts-de-Seine a été dénoncée sur les réseaux sociaux par des cheminots et syndicats.

Et nous sommes loin du 1avril ?

Bien chef !

Oui chef !

A vos ordres chef !

:Smiley_42:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Pascal 45 a dit :

Bien chef !

Oui chef !

A vos ordres chef !

:Smiley_42:

il n'y a pas encore assez de chefs pour que ça marche. Vite, GP faut embaucher des chefs!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, zorba a dit :

il n'y a pas encore assez de chefs pour que ça marche. Vite, GP faut embaucher des chefs!

bob.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, ZorbecLeGras a dit :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

bien illustré.

Le problème, c'est que la plupart de ceux qui sont présents sur ce genre de photo n'ont pas intégré, d'une part qu'ils n'étaient là que pour des raisons de (grande) politique ("le poisson pourrit par la tête : et c'est bien pour cela qu'ils sont là...) ; d'autre part, une fois que la (grande) politique aura bien été appliquée, ils seront invités à tomber dans le beau trou que Bob aura creusé, comme ce dernier sera parti (ou éjecté) et qu'ils n'auront alors plus aucune utilité...

En clair, ils ont donné l'ordre à Bob de creuser le trou qui leur sera destiné sans s'en rendre compte (le pire c'est que par vanité ils sont souvent convaincus qu'ils vont changer seuls les choses et inverser des mouvements en cours depuis des décennies en... "accompagnant" et en "soutenant" des "réformes", bref par leur conformisme, qui ne font qu’accélérer le mouvement et précipiteront leur chute...). Ça me fait penser à ce qu'Adolphe Thiers disait de Mac Mahon qu'il avait choisi pour la répression de la commune : un corps allongé marqué par une tête fine ; cherchant ses mots, et les trouvant rarement...

Je viens de me rendre compte qu'en fait cela correspondait jadis à ce que l'on appelait les "idiots utiles"...

En fait sur le long terme, les meilleures places sont surement celles de Bob (pas vaniteux, compétent, et s'il est intelligent plus fourmi que cigale, ce qui est peut-être loin d'être le cas de beaucoup d'autres) et le Touriste (assez intelligent pour être à l'extérieur et toujours à l'abri du changement de vent). En revanche, pour tous ces chefs de bureaux à la "réelle" productivité (nulle) et non exportable, menant pour beaucoup un train de vie souvent à crédit par anticipation de la future promotion qui leur serait due ; que deviendront-ils une fois qu'ils apparaitront inutiles après le "sale boulot" effectué et que la chute sera leur seul destin ?

Modifié par alternant infra

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un peu simpliste pour ne pas dire beaucoup simpliste et caricatural 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, jackv a dit :

Un peu simpliste pour ne pas dire beaucoup simpliste et caricatural 

Caricatural dans le sens où il n'y a pas encore 9 cadres pour 1 ouvrier/employé, c'est vrai.

Mais il n'empêche que cela interroge quand même sur la multiplication de cadres depuis 1995 et la suppression de postes sur le terrain dans le même temps (et la hausse de "l'externalisation", de la sous-traitance, et du "savoir faire faire"...) ; et surtout sur l'objectif réel visé par ces changements au sein des strates... Qui veut tuer son chien l'accuse d'avoir la rage, ce fut à mon avis la stratégie suivie par des décideurs il y a quelques décennies de cela déjà, pour aboutir au résultat actuel. La "réforme" de 1995 ayant avorté, ils ont changé de stratégie et ils la font passer plus de 20 ans plus tard. Les orientations de la SNCF sont décidées par l’État. L'ouverture à la concurrence du ferroviaire français a été acté dans le principe dès le début des années 90.

Je n'hésite pas à m’interroger et à ne pas partir du postulat de base que les dirigeants du pays depuis 50 ans œuvrent automatiquement pour l’intérêt général (pour diverses raisons : confort, argent ; géopolitique : place de la France sur l'échiquier, des nations sont en dessous, d'autres en dessus et ont davantage de pouvoir) Ce ne serait pas une première historique.

La SNCF s'insère dans ce cadre selon moi et ce n'est nullement "l'efficacité" qui prime économiquement. Où alors avec une croissance qui ralentit depuis les années 60 malgré les réformes censées l’accélérer, c'est qu'ils sont vraiment mauvais ou qu'ils persistent dans l'erreur...

Comme de par hasard, il a été dit récemment par la direction, après "le sac à dos social" et "la préservation du statut" qu'il "ne fallait pas 2 catégories de cheminots". On se doute bien que pour appliquer ce genre de réforme (dynamitage du statut pour ceux qui l'ont encore) il faut davantage de cadres dont l'esprit de servitude volontaire soit plus prononcée plutôt que l'esprit critique... Et on se doute bien qu'une fois que "le travail" sera effectué, ces même cadres pourront vaquer à leurs occupations (de gré ou de force, cf les post précédents).

Ten-year_average_GNP_Growth_France_from_1950_to_2010.png

Modifié par alternant infra

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jackv a dit :

Un peu simpliste pour ne pas dire beaucoup simpliste et caricatural 

Le simplisme je le vois aujourd'hui dans les réformes ("modernisation", "Europe", "concurrence", "flexibilité") qui sont menées et qui s'inspirent des mêmes ficelles qui marche si bien depuis 40 ans.

Modifié par alternant infra

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Concernant la forme juridique SA de la SNCF, L'emploi a vie n'existe plus avec cette nouvelle forme ou justement reste t'elle dans les accords ?

Modifié par MSCdu13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, MSCdu13 a dit :

, L'emploi a vie n'existe plus

Et n'a jamais existé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, MSCdu13 a dit :

non mais je parle par motif économique ...

 

ah là c 'est différent et c'est en partie n'en doutons pas un des multiples buts du passage en SA.....

une perte d'activité un tassement économique et hop un petit licenciement économique.... ;)

Pour le moment Epic et statut ne le permettaient pas....dans une Sa tout est possible si la volonté est au rendez vous.

seul le code du travail et les accords seront applicables....et on peu penser que la boite aura beaucoup de scrupules à pratiquer. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, capelanbrest a dit :

 

seul le code du travail et les accords seront applicables....et on peut penser que la boite aura beaucoup de scrupules à pratiquer. ;)

 

Acceptons en l'augure…
Je ne suis pas certain que -comme ailleurs- la SNCF n'en profiterait pas pour tenter de se débarrasser de certains agents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Inharime a dit :

Acceptons en l'augure…
Je ne suis pas certain que -comme ailleurs- la SNCF n'en profiterait pas pour tenter de se débarrasser de certains agents.

dejà actuellement lorsque l'on voit la chasse aux sorcières après les gréves,ce n'est pas de bon augure

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

La réforme de la SNCF ressemble étrangement à celle des PTT ...

Les effets seront vraiment visibles pour tout le monde dans plusieurs années ...

Comme c'est le cas  a LA POSTE ( diminution des services  suppression des bureaux etc etc..)

Pour le moment les instigateurs font plaisirs à ceux qui  pensent  a dénigrer les personnel sous statut ... (DÉNIGRER LE MOT EST FAIBLE mais restons polis...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, lpg1956 a dit :

Comme c'est le cas  a LA POSTE ( diminution des services  suppression des bureaux etc etc..)

Pour ce qui est des diminutions de services la SNCF a une loooongue expérience :Smiley_15: mais il est probable que dès à présent certains cadres dirigeants rongent leur frein en attendant le moment où ils pourront enfin se lâcher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Inharime a dit :

Pour ce qui est des diminutions de services la SNCF a une loooongue expérience :Smiley_15: mais il est probable que dès à présent certains cadres dirigeants rongent leur frein en attendant le moment où ils pourront enfin se lâcher.

non et Oui. SNCF crée en fonction de l'opportunité des services mais pas forcément sous son nom direct.

Par contre cela sonne "SNCF" mais ce n'est pas 100% SNCF comme la boisson Canada Dry et cela jette un flou où l'on pense qu'il n'y a pas de nouveau service régulièrement.

Poru les plus anciens, le minitel 3625 SNCF fut bine remplacé par du non SNCF sous la marque VSC et ce fut un succès.

Et plus récemment, TGV se change en OuiQuelQueChose 100% SNCF mais qui côtoie de nouveaux services en partie SNCF comme OuiGo ou en sorte de franchise car le service est fourni par un tiers comme Ouibus.

En regardant de plus prêt SNCF crée beaucoup de nouveaux services depuis 10 ans mais on peut regrettrer que ce soit en filiale, sous-traitant et autres astuces permettant de capter une niche à moindre frais, en faisant fis d'une réglementation jugée trop tatillonne par la très haute hiérarchie SNCF (sinon, pourquoi VSC alors que 3615SNCF était un succès technique et commerciale incroyable pour l'époque pré-Internet mais aussi au tout début de la vague d'Internet)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, ZorbecLeGras a dit :

non et Oui. SNCF crée en fonction de l'opportunité des services mais pas forcément sous son nom direct.

Par contre cela sonne "SNCF" mais ce n'est pas 100% SNCF comme la boisson Canada Dry et cela jette un flou où l'on pense qu'il n'y a pas de nouveau service régulièrement.

Pour les plus anciens, le minitel 3625 SNCF fut bien remplacé par du non SNCF sous la marque VSC et ce fut un succès.

Et plus récemment, TGV se change en OuiQuelQueChose 100% SNCF mais qui côtoie de nouveaux services en partie SNCF comme OuiGo ou une sorte de franchise car le service est fourni par un tiers comme Ouibus.

En regardant de plus près SNCF crée beaucoup de nouveaux services depuis 10 ans mais on peut regrettrer que ce soit en filiale, sous-traitant et autres astuces permettant de capter une niche à moindre frais, en faisant fi d'une réglementation jugée trop tatillonne par la très haute hiérarchie SNCF (sinon, pourquoi VSC alors que 3615SNCF était un succès technique et commercial incroyable pour l'époque pré-Internet mais aussi au tout début de la vague d'Internet)

Certes, mais je ne suis pas sûr que les créations de nouveaux services et des emplois associés compensent les disparitions/contractions de services existants et les emplois qui allaient avec.
Et les fermetures de lignes, de gares, de triages ou d'ateliers sont bel et bien des pertes sèches en terme de service pour certains cas et d'emplois pour l'ensemble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×