Aller au contenu
assouan

Réforme du système ferroviaire

Messages recommandés

il y a 2 minutes, Bibloc a dit :

à l'époque,  pour l'écologie, il n'était question que d'hydraulique. EDF est allée au bout du bout des possibilités d'équipement de nos fleuves et rivières. Tu as l'air de l'avoir oublié !

 

Mais non, avant guerre il y avait beaucoup de micro centrales, souvent des anciens moulins, ces micro centrales n'ont pas été reprises par EDF et ont été interdites de  fonctionner à cause du monopole.

Depuis les panneaux solaires, il est de nouveau possible pour un particulier de produire de l'électricité et de le revendre, donc les microcentrales sont de nouveau autorisées, après avoir longtemps été interdites du fait du monopole EDF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 3 heures, Bibloc a dit :

sauf que ...   un certain nombre de ces grandes entreprises sont nées ou ont pris leur essor après la guerre, suivant en cela le programme du CNR.  Même si une partie des français l'ont oublié ,ces noms restent associés  à la renaissance du pays.  Ce n'est pas seulement une question de langage, il s'agit aussi en effet  d'effacer les dernières traces de ce passé-là.  Oublier que Renault a été une régie confiscatoire des biens du collabo Louis Renault. Oublier que grâce à la nationalisation de la multitude d'entreprises électriques petites et moyennes (plus de 1000 !), on a créé un moyen extraordinaire de développement de la production et du transport de l'électricité  sur lequel on continue à vivre au jour d'aujourd'hui. Mais chut ! il ne faut pas parler de nationalisations !!!

sauf que ce qui était possible en 1944, dans le monde de l'époque, ne l'ai plus maintenant, depuis 75 ans beaucoup de choses ont changée , moi y compris.. et que toutes les nationalisations de l'époque étaient déjà des entreprises qui fonctionnaient (avant et pendant la guerre c'est d'ailleurs pour cela quelles ont collaboré) et que les entreprises nationalisées ne se sont pas effondrées à leur dénationalisation ..(renault ,citroen ,berliet , gnome rhone... faisaient déjà du matériel militaire avant guerre et pendant la guerre..)

la nationalisation et la mis en œuvre du programme CNR ont été faites ( avec de l'argent emprunté ) cela a peut etre permis d'activer la remise en ordre du pays de rattraper des retards datant d'avant guerre mais n'a rien révolutionné. Regarde les autres pays de l'europe de l'ouest après guerre et leurs évolutions pas grande différence des pays comme la belgique les pays bas et d'autres ont meme étaient remis sur leurs pieds plus vite que la France, les français du nord allaient au ravitaillement dans ces pays jusqu'au début des années 50 ...

Mais il ne faut pas oublier aussi l'inflation qui est arrivée après dans la fin des années 40 et en 50... pour rembourser les prêts on a fait de la monnaie papier, avec des inflations de.. 1944/ 22%; 1945/ 48%; 1946/ 52% ;1947/49%;1948 /58% en 1958 ont été encore à 15% ...inflation provocant des pertes de pouvoir d'achats et de la course aux revalorisations de salaires. Il a fallut 1968 pour rattraper cela pendant qq temps( 5à 6 ans) le pouvoir d’achat perdu .Rien qu'avec l'inflation une denrée qui coûtait 31F en 1945 coûtait 222 f en 1958   (actuellement de 2014 à 2017 nous  sommes régulièrement sous les à 1%.) ..

En plus après 1945  lea durée du travail ,c'était 48h puis 46h par semaine il a fallu attendre 82 pour revenir à 39h .En temps de travail annuel de 1950 à 1965 nous étions au environ de 1900 h pour 1400 h actuellement soit 1/4 en moins. .

Le CNR a pris des mesures à crédit  que les ouvriers ont bien sur payé .Les autres pays de l' Europe de l'ouest , bien que n'ayant pas eu de CNR, ne me semblent pas plus mal lotis que nous..

Il faut prendre tous les éléments en comptes..

 

il y a 17 minutes, Mak a dit :

Mais non, avant guerre il y avait beaucoup de micro centrales, souvent des anciens moulins, ces micro centrales n'ont pas été reprises par EDF et ont été interdites de  fonctionner à cause du monopole.

 

cela dépend , certaines régions exemple certain canton de haute savoie sont encore sous régie, pas a l'EDF. et des particuliers en general artisans ont pu gardé leur moulin hydraulique moyennant paiement.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, Mak a dit :

Avec le monopole de la production d'électricité une multitude de micro centrales privées ou municipales on été carrément interdites et ont été supprimées

Il existe encore des régie d'électricité, la SOREA par exemple http://www.sorea-maurienne.fr/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Mak a dit :

Mais non, avant guerre il y avait beaucoup de micro centrales, souvent des anciens moulins, ces micro centrales n'ont pas été reprises par EDF et ont été interdites de  fonctionner à cause du monopole.

Depuis les panneaux solaires, il est de nouveau possible pour un particulier de produire de l'électricité et de le revendre, donc les microcentrales sont de nouveau autorisées, après avoir longtemps été interdites du fait du monopole EDF.

Ne commentez pas des domaines que vous ne connaissez pas, cela vous évitera d’écrire des bêtises......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Blofeld a dit :

Ne commentez pas des domaines que vous ne connaissez pas, cela vous évitera d’écrire des bêtises......

Merci pour le commentaire sur les bêtises !

Je maintiens que même si certaines installations moyennes, telles que par exemple les centrales électriques des chemins de fer ou du métro, ou quelques centrales régionales (CNR, SHEM, Centrales de Bretagne et de Mayenne, etc merci à Jacqv pour RET Thones) ont pu subsister, du fait du monopole EDF beaucoup de micro centrales ont dû fermer.


C'est ainsi que M Bourgeois, de la minoterie Bourgeois à Verdelot, expliquait aux visiteurs qu'après guerre, n'étant plus autorisé qu'à utiliser son électricité exclusivement pour la minoterie et toute revente excédentaire étant interdite du fait du monopole, la minoterie c'est résolue à fermer sa micro centrale et à donc été alimentée en électricité en thermique (probablement depuis Vaires)
A coté des effets bénéfiques indéniables d'EDF, ce manque de souplesse vis à vis des micro centrales ayant conduit des usagers à abandonner l'hydraulique pour le thermique est à mettre au passif d'EDF.


En quoi est ce une "bêtise" de rappeler ces faits ?


A moins , qu'exprimer la moindre opinion divergente, ne soit une bêtise pour mon honorable contradicteur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Mak a dit :

Je maintiens que même si certaines installations moyennes, telles que par exemple les centrales électriques des chemins de fer ou du métro, ou quelques centrales régionales (CNR, SHEM, Centrales de Bretagne et de Mayenne, etc merci à Jacqv pour RET Thones) ont pu subsister, du fait du monopole EDF beaucoup de micro centrales ont dû fermer.

S'il existe des régies et autres compagnies de production et de distribution d'électricité, il ne faut pas alors parler de monopole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, ADC01 a dit :

S'il existe des régies et autres compagnies de production et de distribution d'électricité, il ne faut pas alors parler de monopole.

On peut ergoter sur le terme "monopole" ou pas !

Toujours est-il que le cadre juridique a été beaucoup plus restrictif, avec comme toujours des exceptions ou peut être des subtilités juridiques, un peu comme les CFTA exploitant des lignes en Bretagne malgré le monopole de la SNCF, en tant que "fermiers" de la SNCF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Mak a dit :

Merci pour le commentaire sur les bêtises !

A moins , qu'exprimer la moindre opinion divergente, ne soit une bêtise pour mon honorable contradicteur ?
 

:Smiley_05:

néanmoins ....  EDF a bien souvent racheté leur électricité à des petits producteurs et ce,  à un prix supérieur à celui de sa propre production.

Il me semble d'ailleurs ne pas me tromper en rappelant que la SNCF était, avec ses différentes filiales (entre autres la SHEM) , un gros producteur. Quel barrage a été construit pour électrifier Paris-Lyon ? ce ne serait pas Génissiat par hasard ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Bibloc a dit :

:Smiley_05:

néanmoins ....  EDF a bien souvent racheté leur électricité à des petits producteurs et ce,  à un prix supérieur à celui de sa propre production.

Il me semble d'ailleurs ne pas me tromper en rappelant que la SNCF était, avec ses différentes filiales (entre autres la SHEM) , un gros producteur. Quel barrage a été construit pour électrifier Paris-Lyon ? ce ne serait pas Génissiat par hasard ? 

 

Tout à fait !

C'était surtout les micro producteurs qui étaient pénalisés.:Smiley_29:

Mais " Happy End", ces derniers peuvent de nouveau vendre leurs kilowatts  à EDF OA (Obligation d'Achat) à 30 ct le Kw , ce qui est vraiment une bonne affaire, surtout quand eux mêmes achètent  le KW à EDF aux alentours de 15cts !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La SNCF garde son nom mais veut changer celui des TER

La SNCF fait partie des entreprises mal aimées. Elle est bonne dernière dans le baromètre Posternak Ifop qui mesure l’image de 30 grands groupes français

La SNCF réfléchit cependant à un nouveau nom pour ses TER (Trains express régionaux), afin de se préparer à la fin du monopole. ... La SNCF vient aussi de créer trois nouvelles marques pour ses TER : Citi, Krono et Proxi desservent respectivement des zones urbaines, des liaisons inter-villes et des lignes rurales. Elles seront donc chapeautées par une marque globale, encore à l’étude.

https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/04/10/la-sncf-garde-son-nom-mais-veut-changer-celui-des-ter

 

le dauf n'a pas encore compris que le T de TER ce n'est pas trains mais Transport

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 7 heures, Bibloc a dit :

:Smiley_05:

néanmoins ....  EDF a bien souvent racheté leur électricité à des petits producteurs et ce,  à un prix supérieur à celui de sa propre production.

Il me semble d'ailleurs ne pas me tromper en rappelant que la SNCF était, avec ses différentes filiales (entre autres la SHEM) , un gros producteur. Quel barrage a été construit pour électrifier Paris-Lyon ? ce ne serait pas Génissiat par hasard ? 

 

Même si la mise en service de Genissiat en 48 et les premières électrifications du Paris Lyon en 49 sont assez proches, le barrage n'a pas été construit a l'origine pour la ligne mais pour alimenter en électricité Lyon et Paris dans la période juste après la guerre.
Il n'a jamais été un barrage sncf mais a toujours appartenu a la CNR qui n'est ni de près, ni de loin en relation avec la sncf.

Modifié par zobos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Mak a dit :

Merci pour le commentaire sur les bêtises !

Je maintiens que même si certaines installations moyennes, telles que par exemple les centrales électriques des chemins de fer ou du métro, ou quelques centrales régionales (CNR, SHEM, Centrales de Bretagne et de Mayenne, etc merci à Jacqv pour RET Thones) ont pu subsister, du fait du monopole EDF beaucoup de micro centrales ont dû fermer.


C'est ainsi que M Bourgeois, de la minoterie Bourgeois à Verdelot, expliquait aux visiteurs qu'après guerre, n'étant plus autorisé qu'à utiliser son électricité exclusivement pour la minoterie et toute revente excédentaire étant interdite du fait du monopole, la minoterie c'est résolue à fermer sa micro centrale et à donc été alimentée en électricité en thermique (probablement depuis Vaires)
A coté des effets bénéfiques indéniables d'EDF, ce manque de souplesse vis à vis des micro centrales ayant conduit des usagers à abandonner l'hydraulique pour le thermique est à mettre au passif d'EDF.


En quoi est ce une "bêtise" de rappeler ces faits ?


A moins , qu'exprimer la moindre opinion divergente, ne soit une bêtise pour mon honorable contradicteur ?

Le monopole n’est pas sur la production d’électricité, mais sur son transport.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 14 heures, Blofeld a dit :

Le monopole n’est pas sur la production d’électricité, mais sur son transport.

Et sur la vente également !

Tu ne pouvais pas vendre ta production à ton voisin, du fait du monopole EDF.

Tu ne peux toujours pas aujourd'hui, mais comme EDF t'achètes ton courant à un prix super avantageux, il vaut mieux le revendre, cher, à EDF qui le revendra, pas cher, au voisin, ou à toi même !

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Mak a dit :

 il vaut mieux le revendre, cher, à EDF qui le revendra, pas cher, au voisin, ou à toi même !

cette disposition avait  provoqué de vives réactions parce qu'elle coûtait assez cher à EDF.  Mais ça faisait partie de ses missions  de développement du système électrique. Rappelons que la nationalisation de 1946 excluait les installations de moins de 8 MVA.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Bibloc a dit :

cette disposition avait  provoqué de vives réactions parce qu'elle coûtait assez cher à EDF.  Mais ça faisait partie de ses missions  de développement du système électrique. Rappelons que la nationalisation de 1946 excluait les installations de moins de 8 MVA.

Malheureusement toujours payé par le client final c'est à dire presque tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

 

 en complément

Ouverture à la concurrence : la SNCF prend ses marques

Notre bonne vieille SNCF, celle de tout un chacun voyageur d’affaires ou pas, tour à tour usager, client ou contribuable selon son humeur du moment, a envisagé de changer de nom pour y renoncer finalement. Aujourd’hui, on apprend que la SNCF (Guillaume Pepy dit : SNCF sans article, mais il est bien toujours le seul !) engage une réflexion pour changer le nom des TER. Lire le nom des TER dont elle garderait finalement la gestion après le choix de chaque région, autorité organisatrice. Publié au bulletin officiel de la propriété industrielle (BOPI) du 25 mai 2018.

32588303-30339544.jpg.57261474541091504c65e723277db6e7.jpg

il y a comme une fixation sur l'  O ( la bulle , le zéro, le trou  ?)dans le marketing

 

https://www.deplacementspros.com/Ouverture-a-la-concurrence-la-SNCF-prend-ses-marques_a53349.html

 

inoui c’était plus drôle comme trouvaille cela se lit dans les 2 sens ...mais  lequel est le bon ?

lOGOIN.jpg.2bc6d7c5f2fdaad9cf0de1c375e7373d.jpg

LOGOINOUI.jpg.e257701712b9af7e2d44de39ecfe77c6.jpg

 

 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui a tué la SNCF?

Dans Descente aux enfers, vie et mort de la SNCF, Marie-Christine Tabet et Christophe Dubois décrivent le naufrage en cours d’une entreprise mythique. Technocrates, syndicats, politiciens, Bruxelles: tous jouent leur rôle dans la chute d’un symbole, et d’une certaine idée du service public français.par Luc-Antoine Lenoir est journaliste au Figaro économie.

L’ouverture au secteur privé pour le transport de personnes va en outre rendre impossible la mission d’aménagement du territoire qui incombait au ferroviaire. Les petites communes devront payer pour maintenir la ligne qui les dessert, tandis que les liaisons entre grandes smart-cities feront l’objet de guerres commerciales acharnées. La SNCF, avec ses surcoûts et son manque d’agilité, risque bien d’y laisser les plumes qui lui restent. Les auteurs concluent d’ailleurs le livre par un chapitre d’anticipation aussi triste que réaliste sur l’entreprise «publique» en 2037, cent ans après sa création... Il laisse le lecteur pris par une amertume très viscontienne, sur ce qu’a été le rail français et ce qu’il ne sera plus jamais.

http://www.lefigaro.fr/vox/economie/qui-a-tue-la-sncf-20190412

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 11/04/2019 à 11:33, Mak a dit :

Et sur la vente également !

Tu ne pouvais pas vendre ta production à ton voisin, du fait du monopole EDF.

Combien de fois , faudra t'il le dire l'EDF n'a pas le monopole de la vente, la régie que j'ai cité en Maurienne assure la vente d'électricité, ma famille la bas ne reçois pas de facture EDF mais une facture SOREA.

Modifié par ADC01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 11/04/2019 à 11:33, Mak a dit :

Et sur la vente également !

Tu ne pouvais pas vendre ta production à ton voisin, du fait du monopole EDF.

Tu ne peux toujours pas aujourd'hui, mais comme EDF t'achètes ton courant à un prix super avantageux, il vaut mieux le revendre, cher, à EDF qui le revendra, pas cher, au voisin, ou à toi même !

Liste des fournisseurs d'électricité...cela ne ressemble plus vraiment a un monopole...

Les fournisseurs ayant signé un contrat GRD-F avec Enedis (ex-ERDF - Electricité Réseau Distribution France) peuvent proposer aux clients un contrat unique pour la fourniture d'électricité et son acheminement sur le réseau public de distribution.

Les fournisseurs d'électricité ayant signé un contrat GRD-F avec Enedis :

  • AKUO MARKET FRANCE
  • ALA ENERGY
  • ALPIQ ENERGIE FRANCE
  • ALPIQ SOLUTIONS FRANCE
  • ALSEN
  • ALTERNA
  • ANTARGAZ FINAGAZ
  • AXPO SOLUTIONS AG
  • BCM ENERGY
  • BUDGET TELECOM – MINT ENERGIE
  • COMPAGNIE NATIONALE DU RHONE (CNR)
  • DIRECT ENERGIE
  • E-PANGO
  • EBM
  • EBM ENERGIE France
  • EDSB L’AGENCE
  • ELECOCITE
  • ÉLECTRICITÉ DE FRANCE (EDF)
  • ENALP
  • ENERCOOP
  • ENERGEM
  • ENERGIES DU SANTERRE
  • ENERGIES LIBRES
  • ENERGIES LIBRES GRANDS COMPTES
  • ENGIE
  • ENI GAS & POWER FRANCE
  • ENOVOS LUXEMBOURG
  • ES ÉNERGIES STRASBOURG
  • Gaz de Bordeaux
  • GAZENA
  • GEDIA ÉNERGIES & SERVICES
  • GEG SOURCE D’ÉNERGIES
  • GREEN YELLOW VENTE D’ENERGIE – Cdiscount Energie
  • GROUPE BUTAGAZ – GAZ DE PARIS
  • HYDRONEXT
  • HYDROPTION SAS
  • IBERDROLA CLIENTES
  • IBERDROLA ENERGIE FRANCE
  • ILEK
  • JOUL – ekWateur
  • LUCIA
  • NextEarth
  • NLG (URBAN SOLAR ENERGY)
  • OHM ENERGIE
  • OPERA ENERGIE
  • OVO ENERGY
  • PLANETE OUI – OUI ENERGY
  • Plüm Energie PARTICULIERS
  • PLÜM ENERGIE – XELAN
  • PROXELIA
  • QUADRA ENERGIE GMBH
  • SAVE 
  • SELIA
  • SOCIETE D’IMPORTATION LECLERC (SIPLEC)
  • SOLVAY ENERGY SERVICES
  • SOWATT
  • SOWEE
  • SUN’R SMART ENERGY
  • SYNELVA (EX RSEIPC 1)
  • TENERGIE DISTRIBUTION
  • TOTAL ENERGIE GAZ
  • Total Spring France
  • Union des producteurs LOCAUX D’ELECTRICITE (UPLE) – ENERGIE D’ICI
  • UNIPER FRANCE ENERGY SOLUTIONS (EX E.ON FRANCE ENERGY SOLUTIONS)
  • VALORIS ENERGIE
  • VATTENFALL ENERGIES
  • VATTENFALL EUROPE SALES
  • WEKIWI
  • YOU ENERGY

https://www.enedis.fr/liste-des-fournisseurs-delectricite

mais nous ne sommes plus vraiment dans le sujet...

 

il y a 4 minutes, Bibloc a dit :

Rappelons que la nationalisation de 1946 excluait les installations de moins de 8 MVA.

et que depuis 1946 il est passer de l'eau  sous les ponts.. dans les turbines.....

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ouverture à la concurrence pour le gaz et l’électricité concerne la partie production et fournisseur d'énergie.

La partie transport (RTE et GRTgaz) n'a pas de concurrence.

La partie distribution concerne principalement Enedis et GRDF, toutefois comme l'a indique ADC01 certaines régies exploite en gaz ou et électricité certain réseau (Strasbourg, Grenoble, Maurienne :Smiley_04:, Haute-Alpes, Vienne, Deux-Sèvres, etc).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎14‎/‎04‎/‎2019 à 11:12, Floppy36 a dit :

L'ouverture à la concurrence pour le gaz et l’électricité concerne la partie production et fournisseur d'énergie.

La partie transport (RTE et GRTgaz) n'a pas de concurrence.

La partie distribution concerne principalement Enedis et GRDF, toutefois comme l'a indique ADC01 certaines régies exploite en gaz ou et électricité certain réseau (Strasbourg, Grenoble, Maurienne :Smiley_04:, Haute-Alpes, Vienne, Deux-Sèvres, etc).

Tout à fait, c'est la mise en application des dispositions européennes : la mission régalienne des Etats est de fournir des réseaux de transport d'électricité, de gaz, des routes, des voies d'eau , des voies ferrées...

C'est le monopole naturel des Etats.

En revanche, l'Europe estime que ces infrastructures de transport doivent être accessibles à tous et ne pas être réservées à un seul opérateur national.

Le ‎13‎/‎04‎/‎2019 à 18:34, jackv a dit :

Liste des fournisseurs d'électricité...cela ne ressemble plus vraiment a un monopole...

Les fournisseurs ayant signé un contrat GRD-F avec Enedis (ex-ERDF - Electricité Réseau Distribution France) peuvent proposer aux clients un contrat unique pour la fourniture d'électricité et son acheminement sur le réseau public de distribution.

Les fournisseurs d'électricité ayant signé un contrat GRD-F avec Enedis :

  • AKUO MARKET FRANCE
  • ALA ENERGY
  • ALPIQ ENERGIE FRANCE
  • ALPIQ SOLUTIONS FRANCE
  • ALSEN
  • ALTERNA
  • ANTARGAZ FINAGAZ
  • AXPO SOLUTIONS AG
  • BCM ENERGY
  • BUDGET TELECOM – MINT ENERGIE
  • COMPAGNIE NATIONALE DU RHONE (CNR)
  • DIRECT ENERGIE
  • E-PANGO
  • EBM
  • EBM ENERGIE France
  • EDSB L’AGENCE
  • ELECOCITE
  • ÉLECTRICITÉ DE FRANCE (EDF)
  • ENALP
  • ENERCOOP
  • ENERGEM
  • ENERGIES DU SANTERRE
  • ENERGIES LIBRES
  • ENERGIES LIBRES GRANDS COMPTES
  • ENGIE
  • ENI GAS & POWER FRANCE
  • ENOVOS LUXEMBOURG
  • ES ÉNERGIES STRASBOURG
  • Gaz de Bordeaux
  • GAZENA
  • GEDIA ÉNERGIES & SERVICES
  • GEG SOURCE D’ÉNERGIES
  • GREEN YELLOW VENTE D’ENERGIE – Cdiscount Energie
  • GROUPE BUTAGAZ – GAZ DE PARIS
  • HYDRONEXT
  • HYDROPTION SAS
  • IBERDROLA CLIENTES
  • IBERDROLA ENERGIE FRANCE
  • ILEK
  • JOUL – ekWateur
  • LUCIA
  • NextEarth
  • NLG (URBAN SOLAR ENERGY)
  • OHM ENERGIE
  • OPERA ENERGIE
  • OVO ENERGY
  • PLANETE OUI – OUI ENERGY
  • Plüm Energie PARTICULIERS
  • PLÜM ENERGIE – XELAN
  • PROXELIA
  • QUADRA ENERGIE GMBH
  • SAVE 
  • SELIA
  • SOCIETE D’IMPORTATION LECLERC (SIPLEC)
  • SOLVAY ENERGY SERVICES
  • SOWATT
  • SOWEE
  • SUN’R SMART ENERGY
  • SYNELVA (EX RSEIPC 1)
  • TENERGIE DISTRIBUTION
  • TOTAL ENERGIE GAZ
  • Total Spring France
  • Union des producteurs LOCAUX D’ELECTRICITE (UPLE) – ENERGIE D’ICI
  • UNIPER FRANCE ENERGY SOLUTIONS (EX E.ON FRANCE ENERGY SOLUTIONS)
  • VALORIS ENERGIE
  • VATTENFALL ENERGIES
  • VATTENFALL EUROPE SALES
  • WEKIWI
  • YOU ENERGY

https://www.enedis.fr/liste-des-fournisseurs-delectricite

mais nous ne sommes plus vraiment dans le sujet...

 

et que depuis 1946 il est passer de l'eau  sous les ponts.. dans les turbines.....

Ta liste est largement incomplète, :Smiley_26:tu oublies le million de micro producteurs (panneaux solaires, éoliennes, turbines) qui sont également sous contrat avec Enedis, d'ailleurs sans contrat, tu ne peux pas injecter du jus dans le réseau (et être payé !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/04/2019 à 18:34, jackv a dit :

(...)

mais nous ne sommes plus vraiment dans le sujet...

(...)

 

Puisqu'on en parle je confirme que l'historique du transport et de la vente d'électricité est HS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...