Aller au contenu

La SNCF cherche la recette idéale pour la restauration dans les trains


Messages recommandés

je me souviens dans ma jeunesse, sur le 53, le restau faisait deux services sur Paris-Lyon, un agent de la CIWL passant dans le train pour prendre les résas et appeler le 2° service avec sa clochette (j'ai encore ça dans l'oreille !!). La rentabilité s'en trouvait nettement améliorée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je me souviens dans ma jeunesse, sur le 53, le restau faisait deux services sur Paris-Lyon, un agent de la CIWL passant dans le train pour prendre les résas et appeler le 2° service avec sa clochette (j'ai encore ça dans l'oreille !!). La rentabilité s'en trouvait nettement améliorée

J'ai eu un haut le coeur car j'avais connu feu le 53 en Paris/ Luxembourg / Frankfurt/Dresde partant à 17h17 de Paris-Est à supplement et toujours blindé et sans restauration à bord

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au début du TGV, SNCF avait mis le paquet pour poursuivre la qualité TEE dans certains TGV (1ère classe uniquement), souvent affrétés par groupes japonais qui descendaient chez Bocuse.

en mars 1990, le repas à la place coutait 220FF (35€?)

http://photozou.jp/p.../50802/23327843

35€ c'était le top du top, on pouvait concevoir moins de plats, moins recherché, meilleur marché chaud et bon comme sur DB-Bistro.

Avant de réfléchir à des concepts, un rexx interne sur ce qui a merdé devrait nous éclairer sur nos erreurs.

Et pourquoi pas faire réchauffer un plat de saucisses de Nürnberg avec quelques patates pour caler et en dégustant dans un verre propre une bière le tout à moins 9€.

Ah, c'est vrai les charges sociales, la TVA, le taux T2 des cheminots...

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au début du TGV, SNCF avait mis le paquet pour poursuivre la qualité TEE dans certains TGV (1ère classe uniquement), souvent affrétés par groupes japonais qui descendaient chez Bocuse.

en mars 1990, le repas à la place coutait 220FF (35€?)

http://photozou.jp/p.../50802/23327843

35€ c'était le top du top, on pouvait concevoir moins de plats, moins recherché, meilleur marché chaud et bon comme sur DB-Bistro.

Avant de réfléchir à des concepts, un rexx interne sur ce qui a merdé devrait nous éclairer sur nos erreurs.

Et pourquoi pas faire réchauffer un plat de saucisses de Nürnberg avec quelques patates pour caler et en dégustant dans un verre propre une bière le tout à moins 9€.

Ah, c'est vrai les charges sociales, la TVA, le taux T2 des cheminots...

Et avec l'inflation l'équivalent de 35€ de l'époque (220 F) est devenu 60 ou 65€.

Il ne doit plus y avoir grand monde aujourd'hui pour accepter de payer un tel prix.

Surtout que les boissons ne sont pas comprises.

Je comprends que Depardieu ait fait sa valise... :Smiley_39:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et avec l'inflation l'équivalent de 35€ de l'époque (220 F) est devenu 60 ou 65€.

Il ne doit plus y avoir grand monde aujourd'hui pour accepter de payer un tel prix.

Surtout que les boissons ne sont pas comprises.

Je comprends que Depardieu ait fait sa valise... :Smiley_39:

Pour l'époque c'était innovateur et un exploit de préparer dans un couloir TGV du filet de St Pierre ou du canard:

Mais non je rigole, innovateur car on appliquait la technique des repas aériens: on réchauffe du sous vide préparé à terre.

A l'époque cela coutait cher et SNCF avait été défaillante dans les turbotrains équipés de cuisine "aviation".

Aujourd'hui ce type de plat de cuisine industrialisé est vendu notamment chez Metro à +80% des restaurants français (voir les enquêtes sur la nourriture industrielle).

http://www.youtube.com/watch?v=HHW2Szi8St0&feature=player_detailpage

Tu peux diviser le prix des plats par 5 et les yeux fermés, je te fais cadeau de la pâtisserie du Chef si tu te contentes du "moelleux au chocolat" (acheté par 100 en surgelés).

Le menu à 220FF est trop copieux pour un voayge TGV forcément rapide; une formule plat+dessert+café conviendrait mieux aujourd'hui e raisonnablement, on devrait arriver à 9€.

C'est sur la boisson que la marge serait faite si "deutsch Qualität": 50cl bière pression à 3€, allez pour la marge en france, 33cl pour 3€ et on doit se faire des c......s en or.

Après c'est une question d'avitaillement et c'est là que je fais le constat que DB est meilleur, bien meilleur que tous les prestataires que nous avons subit depuis la fin des TEE ou du Service260 (+20 ans?).

A prioriles russes sont assez stupides pour avoir encore des voitures restaurant, plutôt style cantine, mais pas encore de sous-vide industriel.

Laissons Depardieu un peu tranquille, c'est un très bon acteur et il est un peu vieux.

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne saurais en revanche pas te dire si c'était exceptionnel ou si c'est tout le temps comme ça sur ce TGV...

J'ai fais un a/r Lyon Toulouse pendant ces dernières vacances et dans les deux cas le bar du TGV était fermé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le meilleur petit dej que j'ai pu prendre ailleurs que chez moi ou à l'hôtel se trouve dans les services de restauration ex-Teoz... Pour 6€ :

-une boisson chaude,

-un jus de fruit,

-une viennoiserie,

-un petit pain,

-confiture (deux fois 20cL je crois), beurre, sucre...

Perso, la restauration ne joue AUCUN rôle dans le choix d'un trajet en TGV ou en Teoz : en Teoz je n'aurais peut être pas le "hachis de canard", certes pas mauvais mais industriel, mais au moins c'est à prix abordable, et j'aime vraiment le concept de la vente ambulante (tellement plus sympa d'entendre tout ce petit chariot bringuebaler, d'entendre le serveur dire "service mini bar-mini bar service à votre disposition" quand il rentre dans ta voiture, et puis tellement agréable de se faire servir à la place)...

Bref, juste pour dire que peut-être que si on arrêtait de faire compliqué, peut être que le bar TGV serait rentable... Il n'y a pas de raison que l'on trouve 6 intermédiaires différents pour un paquet de chips, un sandwich sodebo et une canette de coca...

Qu'on arrête de vouloir servir des "vrais plats" peut-être ?

Ou alors :

-création de "mini-usine" de cuisine dans les grandes gares (gares parisiennes, Lille, Marseille, Lyon) où l'on préparerait les plats et sandwich en faisant des choses simples mais bonnes ! (Ex, un sandwich avec du pain baguette fraîche, du jambon pas trop bas de gamme, un beurre demi sel et C'EST TOUT !) ... Si tout est fait pour partir ensuite le jour et être vendu à maxi J+1, pas besoin de tonnes de conservateur et autre E machin chose... Pour des plats, faisons simple : des plats de pâtes (ça plait toujours !)...

En réalisant "soit même" à proximité immédiate, on doit bien pouvoir réduire les coûts non ?

-reprise de cette activité par la SNCF (ou alors créer une filiale, mais gère tout de À à Z) de manière à pouvoir contrôler toute la chaîne : de l'achat des produits à la vente de ces derniers, en passant par "l'assemblage" et l'approvisionnement ,

==> l'objectif étant de maîtriser les coûts ET les prix...

I know I dream, mais quand même, c'est beau à dire et à lire non ?

Modifié par X72683
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

au début du TGV, SNCF avait mis le paquet pour poursuivre la qualité TEE dans certains TGV (1ère classe uniquement), souvent affrétés par groupes japonais qui descendaient chez Bocuse.

en mars 1990, le repas à la place coutait 220FF (35€?)

ah oui le prix etait vraiment interessant !!!!!!!!!!!!!! c'est un menu digne d'un restaurant gastronomique de luxe , et actuellement c'est pas facile je pense de trouver un resto proposant ce genre de menu a moins de 30 € je pense !!

bonne journee

franck derrien

Modifié par coco2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà ce qu'il faut

Simple rapide, pas cher ( 12 euro par jour, 3 repas ), stockage facile et durable, et un simple réchaud suffit

Bon, y a plus le paquet de troupe ni l'alcool pour allumer le feu

  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai retrouvé la vidéo présentant une offre de restauration ferroviaire normale dans un pays normal où vivent des voyageurs payant le prix normal d'un repas à bord.

Qui peut transmettre aux huiles SNCF qui cherchent depuis des décennies une recette miracle comme les Monty Python cherchaient le St Graal ?

Ah, deutsch Qualität avec bière pression dans un verre (eins, zwei,g'suffa !)

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A vous lire, ce serait plus simple de sous-traiter directement la restauration à DB.

SNCF s'occupe mal de la restauration depuis des années, délègue le tout à des sous-sous-sous traitant: le choix DB peut être pertinent.

SNCF s'occupe mal des trains de nuit, quasiment laisser à leur sort et vendu discrètement à TET à la faveur du changement présidentiel: le choix DB avec CityNightLine ou le russe RZD peuvent être pertinent. (RZD est déjà présent avec GefCo)

SNCF s'occupe mal des Corails, l'Etat ne sait pas quoi faire des TET Trains d'Equilibre du Territoire: le choix DB ou un autre opérateur peut être plus pertinent que le report annoncé de 29 lignes Corails/40 sur TER, IdBus et les autoroutes.

Modifié par 2D2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense que tu rêves tout debout avec la DB. Il n'y a qu'à lire ce qu'écrit la presse allemande et entendre ce que disent les Allemands eux-mêmes (voir mon reportage de cet été !)

cette fixette sur la restauration est à mon avis un vrai faux problème. Personne ne prendra mieux le train parce qu'il a la possibilité de boire une vraie bière dans un vrai verre. La preuve ? les trafics voyageurs respectifs DB/SNCF et le remplissage des ICE par rapport aux TGV. Il faut croire que la formule TGV a nettement plus de succès que la formule ICE, avec bar ou restau ...

je remets pour la n° fois ces statistiques qui montrent que les Allemands prennent plus le train ... de banlieue, pas ceux avec restau. Ils font en moyenne 2 fois moins de km que les Français, et pourtant la banlieue parisienne est un gros paquet ! Et l'absence de restau n'empêche pas les utilisateurs de TGV de faire des voyages en moyenne 50 % plus long que les utilisateurs d'ICE (450 km contre 300)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SNCF s'occupe mal de la restauration depuis des années, délègue le tout à des sous-sous-sous traitant: le choix DB peut être pertinent.

On a déjà donné le fret à la DB, alors continuons avec la restauration puis si tout se passe bien (peut-il en être autrement ?) avec tout le reste de la SNCF.

Crois-tu que cette même DB te paiera des cours d'allemand pour déchiffrer les notes de service ou ta feuille de paie ?

Il faudrait quand même dans ce pays arrêter avec l'exemple allemand. A en croire certains, tout va toujours bien en Allemagne, il n'y a jamais le moindre problème, il fait toujours beau, il n'y a pas un seul chômeur, pas un seul SDF, pas la moindre délinquance et pour ce qui nous intéresse ici 150% des trains sont à l'heure et la bouffe qu'on y trouve est digne de la table de l'Elysée à un tarif de cantine.

Je suppose qu'on y trouve aussi des Bisounours...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a déjà donné le fret à la DB, alors continuons avec la restauration puis si tout se passe bien (peut-il en être autrement ?) avec tout le reste de la SNCF.

Crois-tu que cette même DB te paiera des cours d'allemand pour déchiffrer les notes de service ou ta feuille de paie ?

Il faudrait quand même dans ce pays arrêter avec l'exemple allemand. A en croire certains, tout va toujours bien en Allemagne, il n'y a jamais le moindre problème, il fait toujours beau, il n'y a pas un seul chômeur, pas un seul SDF, pas la moindre délinquance et pour ce qui nous intéresse ici 150% des trains sont à l'heure et la bouffe qu'on y trouve est digne de la table de l'Elysée à un tarif de cantine.

Je suppose qu'on y trouve aussi des Bisounours...

- J'ai rarement vu des IC ou ICE à l'heure. D'ailleurs le Francfort-Marseille n'échappe pas à la règle.

- Pour ce que je connais de la bouffe allemande, c'est difficile de trouver pire (sauf, bizarrement, près de la frontière française où c'est correct).

Je ne crois pas aux Bisounours, mais bon, si ça n'intéresse pas notre entreprise nationale, autant le confier à quelqu'un qui le fait correctement...

Personne ne prendra mieux le train parce qu'il a la possibilité de boire une vraie bière dans un vrai verre. La preuve ? les trafics voyageurs respectifs DB/SNCF et le remplissage des ICE par rapport aux TGV.

Merci le Yeld Management. Si les ICE sont cadencés de la même manière toute la journée, c'est pas étonnant qu'ils soient peu remplis en moyenne!

Et l'absence de restau n'empêche pas les utilisateurs de TGV de faire des voyages en moyenne 50 % plus long que les utilisateurs d'ICE (450 km contre 300)

Ce qui, à la louche, doit faire à peu près le même temps de trajet...
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans les quelques rames tractées qui subsistent on ne peut pas faire grand chose de plus qu'une simple vente ambulante, donc la restauration ferroviaire en France, c'est essentiellement la restauration à bord des TGV.

Sur les relations internationales (Eurostar, Lyria,Thalys) le prix du repas est inclus dans le prix du billet en 1re.

Sur les relations domestiques, il faut faire avec les équipements disponibles à bord, mais pour développer le service, il serait certainement pertinent, sur les relations et aux horaires où la clientèle existe, de relancer une offre de restauration à la place en 1re et une petite vente ambulante.

Avec le prestataire actuel Cremonini, on a vraiment l'impression qu'il en ont rien à foutre, dans les TGV où il y a des clients potentiels il y a très souvent des produits en rupture, et jamais de double équipage. 40 minutes d'attente debout pour être servi par un gars qui a 2 de tension et une organisation nullissime, ça en dissuade plus d'un !

Modifié par NEMO94
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps, ne faudrait-il pas changer l'équipement du "bar" pour pouvoir proposer autre chose comme service de restauration à bord ?

Il faudrait le tester pour voir s'il y a vraiment de la demande parce que j'imagine qu'il y aura un coût pour rééquiper cette partie.

J'ai déjà profité de la restauration à la place sur un retour de Strasbourg, Ce n'était pas mauvais et pas trop cher, pourtant, on a été cinq dans la voiture (qui n'était pas pleine mais quand même assez remplie) à profiter de ce service...

Modifié par Gensac
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

40 minutes d'attente debout pour être servi par un gars qui a 2 de tension et une organisation nullissime, ça en dissuade plus d'un !

en septembre sur Paris-Marseille, à l'heure du petit kawa, il n'y avait personne ! V'est la première fois que je voyais ça, alors qu'en effet, j'ai vu souvent la queue dans le couloir

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

- J'ai rarement vu des IC ou ICE à l'heure. D'ailleurs le Francfort-Marseille n'échappe pas à la règle.

- Pour ce que je connais de la bouffe allemande, c'est difficile de trouver pire (sauf, bizarrement, près de la frontière française où c'est correct).

Merci le Yeld Management. Si les ICE sont cadencés de la même manière toute la journée, c'est pas étonnant qu'ils soient peu remplis en moyenne!

L'été dernier j'ai traversé l’Allemagne d'Offenburg à Berlin : à l'heure dans les 2 sens, bien mangé au BordBistrot et à l'arrivée, nous avons trouvé que nous avions bien fait de réserver, car sinon, ça n'aurait pas été évident de trouver des places assises.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

L'été dernier j'ai traversé l’Allemagne d'Offenburg à Berlin : à l'heure dans les 2 sens, bien mangé au BordBistrot et à l'arrivée, nous avons trouvé que nous avions bien fait de réserver, car sinon, ça n'aurait pas été évident de trouver des places assises.

Offenburg, Cloppenburg, même débat.

malgré mes aventures et ces 3 heures de retard, j'ai préféré attendre d'arriver pour aller dans un vrai resto, boire mon litre de bière et aller quelquepart dans ma chambre plutôt que dans le train ... en plus , il y avait le choix et on s'est vraiment régalés de bonne cuisine allemande, avec tout notre temps pour en profiter

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...