Aller au contenu
dedifun29

Intempéries : Trains retardés - Traitement médiatique

Recommended Posts

Il faut les comprendre, leur TGV ne circulera "qu'à" 220 km/h au lieu de 300 ! 220 km/h sous la neige, on est vraiment des branleurs, ya pas de doute ! En attendant, va falloir que je me fasse ch... à rouler sur des routes pas dégagées pour aller au dépôt et faire preuve d'incompétence. Quant à ce soir, je sais même pas si je vais pouvoir rentrer...

Z'ont pas vu une vitre d'une voiture de TGV éclatée à cause de la glace. Je l'ai vu une fois en descendant du train. J'étais heureux de ne pas avoir été dans la voiture concernée. Par contre, les bruits des blocs de neige sous le chassis, c'est assez impressionnant même à vitesse réduite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hélas les clients intransigeants n'entendrai pas cette explication et clameraient :

"ce n'est pas normal qu'avec un peu de froid et de neige que les TGV ne roulent pas normalement, on paie suffisamment pour cela"

Salut ,

Relations glaciales ,

Ces braves gens devraient savoir , mais leur intelligence réduite ne leur permet sans doute pas ,

qu'une formation de glace et de neige projetée à pleine vitesse , risquerai d'engager la sécurité

des trains lors de croisement , la vitesse plus réduite permet d'atténuer la casse ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hélas les clients intransigeants n'entendrai pas cette explication et clameraient :

"ce n'est pas normal qu'avec un peu de froid et de neige que les TGV ne roulent pas normalement, on paie suffisamment pour cela"

J'ose espérer que ces mêmes personnes réclament un remboursement des péages autoroutiers en cas de ralentissements, les autoroutes étant prévues pour rouler à 110 ou 130 km/h...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Z'ont pas vu une vitre d'une voiture de TGV éclatée à cause de la glace. Je l'ai vu une fois en descendant du train. J'étais heureux de ne pas avoir été dans la voiture concernée. Par contre, les bruits des blocs de neige sous le chassis, c'est assez impressionnant même à vitesse réduite.

J'aurais pu montrer la vitre fissurée (quasi explosée, en fait) du duplex en provenance de Montpellier, ou simplement les gros blocs de neige gelée tombées sur les voies, hier à Lille-Europe, mais curieusement, aucun râleur à l'horizon :Smiley_17:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, je peux vous raconter ce que ça donne de rouler à 300 dans la neige... (déjà fait avec une vingtaine de chassis vitrés cassés en Le Mans et PMP en dernière voiture d'une rame arrière...).

Aucun problème de dérapage, enrayage...L'électronique gère très bien ça... Juste un petit détail insignifiant... Lorsque vous roulez avec une voiture sur la neige, il se forme derrière les roues des blocs de glace et neige mêlées très durs... Pour les trains, c'est la même chose... Sauf que lorsque ces blocs se détachent et touchent le sol, ils explosent littéralement et rebondissent jusqu'à une hauteur de caténaire ou atterrissent dans les parois ou vitres latérales les cassant... Le matériel n'est pas blindé et il déguste... Du coup, au lieu de pouvoir navetter toute la journée, il faut une rame "neuve" à chaque voyage...

Et refaire un chassis vitré demande un certain nombre d'heures de boulot, puis des heures de sèchage incompressibles... Réduire la vitesse de 320 ou 300 à 220 descend d'autant la force d'impact de ces blocs, donc leur dangerosité... C'est aussi con que ça...

A noter que cette aprés midi voie 1 et 2 Bretagne sur la LGV A, VL 160 et quand m^me de sacré blocs de glaces qui se détachent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, je peux vous raconter ce que ça donne de rouler à 300 dans la neige... (déjà fait avec une vingtaine de chassis vitrés cassés en Le Mans et PMP en dernière voiture d'une rame arrière...).

Aucun problème de dérapage, enrayage...L'électronique gère très bien ça... Juste un petit détail insignifiant... Lorsque vous roulez avec une voiture sur la neige, il se forme derrière les roues des blocs de glace et neige mêlées très durs... Pour les trains, c'est la même chose... Sauf que lorsque ces blocs se détachent et touchent le sol, ils explosent littéralement et rebondissent jusqu'à une hauteur de caténaire ou atterrissent dans les parois ou vitres latérales les cassant... Le matériel n'est pas blindé et il déguste... Du coup, au lieu de pouvoir navetter toute la journée, il faut une rame "neuve" à chaque voyage...

Et refaire un chassis vitré demande un certain nombre d'heures de boulot, puis des heures de sèchage incompressibles... Réduire la vitesse de 320 ou 300 à 220 descend d'autant la force d'impact de ces blocs, donc leur dangerosité... C'est aussi con que ça...

Bonjour,

Hier sur le TER Bretagne 855856 Brest départ 17 h 22 - Rennes composé de 2 AGC il y avait une vitre recouverte de "film plastique" réparation sans doute provisoire pour permettre de faire rouler cette rame plutôt que de l'immobiliser en atelier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3 heures d'avion, 10h d'attente sans assistance et sans info et encore 600 km à faire sans savoir comment ... on fait ça chez nous, le lendemain y'a une commission d'enquête et un député UMP d'un coin paumé qui fait une proposition de loi à la noix pour ouvrir en grand le marché au privé (soufflée par les patrons du parti).

Ryanair c'est privé non ?

En effet, ça va bien mieux avec eux.

Que prévoit la réglementation européenne en pareils cas ?

les passagers se démerdent ou la compagnie a t'elle des obligations ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Les conditions metéos sont toujours une excuse recevable en matière de "litige commercial", ce depuis des temps immemoriaux, et herité du droit maritime....

Attention cependant à ne pas confondre un navire ou aéronef, totalement dependant des conditions rencontrées, et les transports terrestres dans lesquels la lutte contre les elements defavorables est plus aisée...

Le detachement de blocs de glace est un phenoméne connu, mais contre lequel il est difficile cependant de lutter, ou les congères.... je ne dirais pas de même pour le deneigement ( la lutte active ) de certaines parties sensibles du reseau, conséquence directe du choix volontaire du transporteur de réduire ses équipes d'intervention ( lissage du personnel sur un schéma de journée type, ne prenant bien entendu pas en compte les evenements dont l'occurence reste faible...)

On est clairement dans la difference entre gestion de service public, et celui commercial...

Alors, bientôt un appel aux retraités, pour venir deneiger ???? :Smiley_40: :Smiley_40:

Fabrice

Modifié par Fabr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les médias annonces que la circulation des trains est interrompus entre Paris Limoges Toulouse pour raison de givre ,cela est un peu bizarre quand même !............Des moyens existes ,pantos racleurs ,utilisations des deux pantos ,personnel d’astreinte,locomotives thermiques ,qui le dimanche doivent pour beaucoup être disponible .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui m'étonne c'est la sensibilité du matériel "moderne" aux intempéries : la neige et la glace font des ravages sous les chassis or il me semble qu'il y a (en République Tchèque je crois) des installations spécifiques pour tester les matériels dans des conditions extrèmes. Peut-être suis-je naïf et que les conditions actuelles sont pires que celles des test...auquel cas il faudrait les revoir. Le phénomène (indépendant) des blocs de glace je ne l'imaginais pas en revanche il devrait être davntage médiatisé avec photos à l'appui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les médias annonces que la circulation des trains est interrompus entre Paris Limoges Toulouse pour raison de givre ,cela est un peu bizarre quand même !............Des moyens existes ,pantos racleurs ,utilisations des deux pantos ,personnel d’astreinte,locomotives thermiques ,qui le dimanche doivent pour beaucoup être disponible .

Et c'est pourtant vrai! De Brive hier, on pouvait monter à Aurillac en A-TER ou Rodez en AGC, à Périgueux en X-TER, à Limoges via St-Yriex en X2200, le Clermont - Bordeaux a roulé, juste avec 10 min de retard, mais il était totalement impossible d'aller à Paris faute de matériel diesel! :Smiley_41:

D'ailleurs aujourd'hui c'est à peine un peu mieux selon gares en mouvement:

LUNDI 21 JANVIER TRAIN 3601 10H58 PROVENANCE PARIS RETARDE D UNE HEURE ENVIRON SUITE A DE NOMBREUSES VITRES BRISEES DUES AUX INTEMPERIESLUNDI 21 JANVIER CONDITIONS CLIMATIQUES EXCEPTIONNELLES SUR L AXE PARIS - LIMOGES - TOULOUSECIRCULATION PERTURBEE DANS LE SENS PROVINCE - PARIS

Modifié par dyonisos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier sur PSL, Batignolles n'a pas pu sortir de machines une partie de la journée.

Quelques suppressions et retards donc.

Mais du coup, tout seul avec petit pois sur la plage de Trouville sous la neige, ça valait le coup.

Une cinquantaine de personnes dans le train à l'aller.

Au retour blindé car un Caen Paris supprimé.

29'40s de retard à l'arrivée. Pas de bol! Hi hi.

Et une rame propre permettant de profiter du paysage enneigé surtout à vitesse réduite. Pas belle la vie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Des passagers de Ryanair débarquent à Nantes au lieu de Lille

http://www.leparisie...013-2496885.php

les commentaires se font attendre!!!!!!

en meme temps ca n est pas le sport national :Smiley_39:

Ca fait des années que je dis que RYANair est un voyou, un filou de première....

Cela fait des années qu'on a démontré qu'il n'avait aucune considération pour ses salariés...

Cela fait des années qu'on a démontré qu'il se foutait de aéroports desservis, en jouant le chantage a la desserte....

Désormais, c'est ses usagers/voyageurs qu'il méprise.....

PS : Infos RMC de 13h, on interviewe un gars qui a du attendre son train et, ses paroles était : "le bétail il attend !!!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour à tous

un peu de givre sur une catenaire, et on ferme la ligne

il est des temps révolus où ce genre de principe de precaution n'avait pas lieu d'être, aux temps immémoriaux de ce qu'était le service public

une video trouvée sur you tube, c'est vrai, ça se passait il y a maintenant un demi siècle

http://www.youtube.com/watch?v=IlJ1peo66qE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

superbe video!

je suis de ton avis launis ,quand la sncf avait du traffic fret et du personnel ca roulait !

Modifié par juju sotteville

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a fallut 4 h pour secourir le 3630 et il y avait en même temps une autre détresse en sens impair , plus une 3 eme sur Tours .Tout cela sous caténaire givrée, un dimanche matin .

Le risque de devoir recommencer plusieurs fois dans la journée à du être jugé trop risqué.Sans compter que les retards s’accumulaient déjà au départ de Paris à cause des difficultés de préparation et mise à quai des rames dues à la neige

les astreintes étaient sorties depuis plusieurs heures , les risques de devoirs les utiliser au delà d'un temps de travail raisonnable était trop important .

c’était un coup à faire Paris -Limoges en 12 h ou à laisser plusieurs trains en rade dans la Beauce comme en 1979.

La décision a été brutale mais sage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

superbe video!

je suis de ton avis launis ,quand la sncf avait du traffic fret et du personnel ca roulait !

Ca roulait car il n'y avait pas de gros moment sans circulation, en effet une période assezlongue sans passage favorise la formation de givre sur la caténaire, maintenat les circulations sont tellement espacées que le givre se reforme entre 2 circulations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca roulait car il n'y avait pas de gros moment sans circulation, en effet une période assezlongue sans passage favorise la formation de givre sur la caténaire, maintenat les circulations sont tellement espacées que le givre se reforme entre 2 circulations.

tu preches un convaincu cher adc .....

d autant plus (enfin je peux me tromper)la multitude de circulation vapeur ou diesel devait degager de la chaleur et donc participer au degel ou empecher le regel des installations catenaires et aiguilles...

quand aux nombres de personnel capable d agir sur le terrain ,je n ai pas les chiffres mais ca devait etre mini *2 ou 3(peut etre mm plus )

Modifié par juju sotteville

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

60 km ce matin en voiture sur et sous la neige pour conduire quelqu'un à la gare et revenir sans bobo, mais pas dans la sérénité.

Un retard de train serait devenu secondaire ... mais il était à l'heure !!!

mode provoc on "s....de cheminots, font exprès de rouler à l'heure quand on est en retard"

Des passagers de Ryanair débarquent à Nantes au lieu de Lille

http://www.leparisie...013-2496885.php

les commentaires se font attendre!!!!!!

en meme temps ca n est pas le sport national :Smiley_39:

Vive le Privé!!!!! Vous payez et vous ètes débarquez n'importe où sans recours

"je suis avocat, dès demain, j'assigne la SNCF pour défaut de service rendu..."

et ce cher avocat est il prêt à signer une décharge à la SNCF et de prendre en charge à ses frais les dommages et intêrets à verser aux victimes si les TGV roulaient à 300 par temps de neige?

je ne pense pas.

peu importe on s en fout, EUX ne sont pas nantis et feignant comme nous ......(et je :Smiley_39: )

et encore Monsieur est trop bon par rapport aux :Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_13: :Smiley_13: que nous sommes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu preches un convaincu cher adc .....

d autant plus (enfin je peux me tromper)la multitude de circulation vapeur ou diesel devait degager de la chaleur et donc participer au degel ou empecher le regel des installations catenaires et aiguilles...

quand aux nombres de personnel capable d agir sur le terrain ,je n ai pas les chiffres mais ca devait etre mini *2 ou 3(peut etre mm plus )

là pas forcément.

remontons 10-12 ans en arrière, et prenons exemple sur l'axe St-Pièrre-des-Corps Bordeaux.

La nuit nous étions si nombreux à rouler que je roulais juste en fanal histoire de n'éblouir personne en cas d'inattention ( :Smiley_08: )

nous roulions souvent au bloc , à la queue leuleu, sur du vert clignontant.

La caténaire n'avait pas le temps de geler entre 2 trains.

seul un épisode de pluie verglaçante intense est arrivé à bloquer les trains , sur Bordeaux fin des années 2000 , si j'ai bonne mémoire.

tout ça pour dire: plus il y a de passage d'archets et moins une caténaire givre.

En 1500V , avec des Loc monocourant, c'est en plus 2 archets qui racleront la caténaire aux premiers signes de givre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Le personnel c'est la cancer de la boite je crois.....

Du moins c'est mon interpretation de la politique d'entreprise... On a de grands decisionnaires, de petits décisionnaires qui répètent la bonne parole, et, de moins en moins d'éxecutants......

C'est le risque calculé....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ce matin le 3610 Cahors départ 06 h 50 -> Paris Austerlitz 12 h 07 a été supprimé "conditions climatiques exceptionnelles" d'après Infolignes

le 3600 Limoges départ 05 h 03 -> Paris a été supprimé report sur le 3604 Brive la G. départ 04 h 53 -> Paris Austerliz 09 h 07 + 30 minutes de retard à l'arrivée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Positivons un peu...

Aujourd'hui j'ai fait un AR Angers - Paris par les TGV 8818 et 8843. A l'aller comme au retour l'allongement du temps de parcours n'a été que de 8 minutes.

Modifié par Inharime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca roulait car il n'y avait pas de gros moment sans circulation, en effet une période assez longue sans passage favorise la formation de givre sur la caténaire, maintenat les circulations sont tellement espacées que le givre se reforme entre 2 circulations.

"Oui mais"... vu hier : manchon de glace qui se forme entre deux circulations (pas à 4h de distance), premier train au bloc du "panto-racleur" qui rencontre des difficultés de captage, "panto-racleur" sur l'erre pendant 3 km car difficultés de captage alors que "gros raclage" : parfois il y a des phénomènes météo "brutaux"....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en revenir aux conditions hivernales et aux consequences , surtout une reduction de vitesse et passage systematique par les voies a quai pour les gares TGV ( dailleurs j'ai toujours pas pigé cette motovation , a une Bif sur LGV on ferme un itineraire dans ce cas ??)

Resultat a la gare TGV Haute Picardie plusieurs vitres de quai explosées par les projections de glace lors des passages en voie deviee esperons qu'il n'y avait personne sur le quai a ce moment là

Alors qu'on interdit aux conducteurs sur LGV de quitter la cabine en cas de projection de naige glaçee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...