Aller au contenu

Le train plus ponctuel que l'avion en 2012 selon l'AQST.


Messages recommandés

"Les liaisons aériennes ont été globalement moins ponctuelles que les liaisons ferroviaires en 2012, selon un premier bilan dressé mardi par l'Autorité de la qualité de service dans les transports. Les transports "ont beaucoup souffert de l'hiver 2012 tant sur l'aérien que le ferroviaire"

La suite sur LeFigaro ici:

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/05/21/97002-20130521FILWWW00435-l-avion-moins-ponctuel-que-le-train.php

A lire les coms débiles comme d'hab de ce pq.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

es comparaisons sont ridicules.

Pour faire simple, l'avion est tributaire des vents en altitude.

Quand les TGV voleront à 10.000 mètres, alors là on pourra faire la comparaison !

Je voudrai répondre : "Quand un train pourra passer par dessus un arrêté à cause d'un signal d'alarme, d'un incendie, ou d'un rail cassé, là on pourra faire la comparaison"

Mais pour cela, il faudrait que j'ouvre un compte sur ce site .... et pas envie ...

Bref rien de neuf sous le soleil ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bof....pas de quoi fouetter un chat.

Chaque mode possède ses propres contraintes, la metéo n'est qu'une des composantes, et frappe l'avion ou le train, en fonction des situation.

Je rajouterais cependant que le train est devenu plus sensible aux phénomènes climatiques, on le constate depuis quelques années où les moyens, humains essentiellement, ont disparu pour entretenir/secourir le reseau.

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bof....pas de quoi fouetter un chat.

Chaque mode possède ses propres contraintes, la metéo n'est qu'une des composantes, et frappe l'avion ou le train, en fonction des situation.

Je rajouterais cependant que le train est devenu plus sensible aux phénomènes climatiques, on le constate depuis quelques années où les moyens, humains essentiellement, ont disparu pour entretenir/secourir le reseau.

Fabrice

sauf que chaque fois que j'ai eu des retards en avion ce n'était pas ne l'air mais avant le décollage même pour les 1er vols du matin ..mise a dispo tardive des avions la plus part du temps...et bien sur cela s'enchaine sur la journée meme si le retard est de plus d'une heure au debut et augmente au fur et a mesure..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voudrai répondre : "Quand un train pourra passer par dessus un arrêté à cause d'un signal d'alarme, d'un incendie, ou d'un rail cassé, là on pourra faire la comparaison"

Je ne pense pas que les deux modes soit si incomparables qu'on voudrait le croire (au moins sur les "Grandes Lignes"), étant donné que les avions sont retardé en très grande majorité lorsqu'ils sont au sol.

Comme un train, un avion a besoin d'être préparé : nettoyage, catering, pleins de carburant. S'il n'est pas déjà au bon endroit, il faut qu'il soit tracté à son parking pour embarquer (comme un train serait mis à quai), puis montée de passagers à bord/chargement des soutes, sachant que ça peut trainer là aussi.

Une fois prêt au départ, l'affaire n'est pas forcément gagnée pour l'avion, sachant que tant qu'il est au sol, il ne peut pas non plus passer "par-dessus" les autres. C'est sans compter qu'à côté de ça, le trafic aérien est régulé en amont à l'échelle européenne (Eurocontrol) afin d'éviter que trop d'appareils se retrouvent dans un même secteur en même temps.

Bref, si on regarde la ponctualité au départ (gare/aéroport), ça ne me semble pas si insensé que ça comme comparaison.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...