Aller au contenu
ADC01

le prix des billets TGV est il trop cher ?

Messages recommandés

Akwa n' apas tort quant aux mécanismes de décisions pris par la majeur partie de la population lorsqu'elle doit éffectuer un voyage ponctuelle....elle raisonne cout l'immédiat dans l'instant sur le budget disponible !

ce raisonnement est en théorie totalement faux, mais dans les faits il s'avére juste.sur l'instant. d'autre facteurs entre également en jeu dans ce calcul pour le consomateur lambda : la vétusté de la bagnole, le fait qu'elle soit payée ou non.....qu'elle roule beaucoup ou que ce soit le voyage de l'année....

bref des tas de critéres dans le subjectif entr en compte dans la décision finale d'aller à tel ou tel endroit en bagnole ou en train voir en avion.

le consomatuer lambda est un trés mauvais comptable en fonction de l'impact et de l'importance de ses sensbilités perso (autonomie, flanerie en cour de route parcours final parcours d'approche etc etc...).

tous ces critéres non neutre en amtière de consomation font perdre toute notions cartésiennes de comptabilité et de couts réels....

la morale de toute cette histoire c'est qu'au final Akwa a décidé de ne pas se rendre à Toulouse, c 'est donc que ce voyage n'était pas crucial !

une fois fait ses calculs à sa manière il a jugé le déplacement inutile que ce soit en train en avion ou en bagnole....

on en revient toujours au même : la notion de chéreté en fonction de critéres qui sont propres à chaque consomateur, voyageur individu.....

si cette notion de chéreté était aussi pragmatique qu'un bilan comptable, il est clair que la consomation en prendrait un sacré coup.....

si on rajoute à tout cela la notion de plaisir loin d'être rationnelle.....il ne reste pas beaucoup d'actes d'achats, dans nos sociétés, qui ne s'appuient qu'au travers d'un raisonnement comptable juste...et le voyage via tel ou tel mode en fait partie....!

:Smiley_04:

Tout à fait

Je ne fais que de rapporter que le cout d'un trajet ne se limite pas seulement au carburant et au péage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je trouve quand même que le train est trop cher globalement qu est ce qui empêche la SNCF de baisser le prix du train ?? pourquoi pas des TGV a un euro ??? Cela intéresserait du monde et les TGV seraient vite remplis la SNCF devrait essayer

Bonne journée

Franck derrien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je trouve quand même que le train est trop cher globalement qu est ce qui empêche la SNCF de baisser le prix du train ?? pourquoi pas des TGV a un euro ??? Cela intéresserait du monde et les TGV seraient vite remplis la SNCF devrait essayer

Bonne journée

Franck derrien

Comme on te l'a déjà dit, il faut bien payer le matériel, les agents,( moi entre autre) le prix des sillons, l'entretien, et plein d'autres choses déjà que la SNCF rire le diable par la queue, en vendant des billets de TGV à 1 euros , cela ne paye même pas le support papier du billet et la SNCF mettrais la clé sous la porte en moins de 2. Il faut rester réaliste et ne pas tout vouloir pour le franc symbolique.

Modifié par ADC01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je trouve quand même que le train est trop cher globalement qu est ce qui empêche la SNCF de baisser le prix du train ?? pourquoi pas des TGV a un euro ??? Cela intéresserait du monde et les TGV seraient vite remplis la SNCF devrait essayer

Bonne journée

Franck derrien

Disons 1000 euro de billets par TGV, ca paye même pas le péage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

je pense qu'Akwa est dans le vrai même si cela nous fait mal et contredit le docte suprême prouvant par A+B (et C) que le train est moins cher que l'automobile personnelle. Ce dogme a conduit à la perte de clientèle depuis la fin des années 70.

L'anti-dogme est relativement simple: à partir du moment où tu possèdes une voiture, que tu payes entretien et assurance, que tu subit chaque année une décote du bien (contrairement à l'immobilier, au 1000€/an) alors pour amortir tout ces frais, il faut rouler, rouler, le plus possible.

Et prendre un autre moyen de transport en laissant son véhicule "couter au garage" deveint un choix que quand l'offre est intéressante.

On peut pas dire que TGV soit dans cette logique.

TER avec des tarifs promotionels est une bonne alternative.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'anti-dogme est relativement simple: à partir du moment où tu possèdes une voiture, que tu payes entretien et assurance, que tu subit chaque année une décote du bien (contrairement à l'immobilier, au 1000€/an) alors pour amortir tout ces frais, il faut rouler, rouler, le plus possible.

C'est sur qu'en roulant le plus possible tu amortis les frais fixe tel que prix d'achat, assurance, garages mais tu génères plus de frais variables, plus tu roules, plus tu payes de carburants, d'entretien, d'autoroute, d'amendes etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sur qu'en roulant le plus possible tu amortis les frais fixe tel que prix d'achat, assurance, garages mais tu génères plus de frais variables, plus tu roules, plus tu payes de carburants, d'entretien, d'autoroute, d'amendes etc

Certes, mais ça ne fait pas un cout kilométrique énorme non plus. D'ailleurs, on parle souvent du prix soi-disant prohibitif du TGV... dès qu'on creuse un peu, on s'aperçoit que le voyageur lambda paye son TER bien plus cher. 12€ pour 60km... c'est deux fois le prix kilométrique du TGV. A ce prix, pas étonnant qu'il n'y ait dans les trains quasiment que des abonnés qui, eux, ne payent presque rien (2€ par trajet... là c'est plus intéressant que la voiture, c'est sûr).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps, le TER, dont le prix plein tarif est variable entre régions (vers chez moi, le prix du TER train est de 8,916€ pour 60 km et celui du bus est à 11,16€ pour 60 km), a des réductions pour:

- Les étudiants, car c'est la tranche de population où on trouve le moins de personnes qui ont les moyens d'avoir une voiture. Problème; les étudiants n'ont pas les moyens de payer le plein tarif TER → Réductions de 50 % voire gratuité pour certaines régions

- Les travailleurs qui prennent le train tous les jours → Forfaits et réductions.

Quant aux autres, c'est plein tarif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'écoutais ce matin sur france inter une émission....entre 10 et 11 je crois...et l'on y parlait de chéreté et de notion de chéreté....

ça m'a rapelé un comparatif que l'on oubli souvnet mais qui à l'intérêt d'être assez explicite et de rationaliser la chéreté ou non de tels ou tels services prestations biens etc etc...

cette notion consiste à remaener le coût de choses biens ou service en heures travaillées........en génral d'abord par raport à un salaire médian et pour sois même ensuite.

c'est là que commence les surprises.....entre ce que l'on croit et la réalité des choses....

Combien d'heures de travail me coute mon rambouillet toulouse ?

Combien d'heures de travail me coute ma bagnole tout compris ?

Combien d'heures de travail me coute mon abonnement téléphonique multimédia multi machin....?

ça remet bien des choses dans l'ordre......surtout lorsque l'on sait par exemple qu'un litre de carburant coutait 100 fois plus en 1913 (en heure travaillées) qu'il ne coute aujourd'hui......

sans doute une partie de l'explication à l'engouement pour le transport individuel ....voulu et calculé par les politiques depuis 100 ans car la baisse du couût réel du carburant ramené au nombre d'heures nécéssaire pour s'en offrir un litre.....à généré une foule de dépenses sattellites mille fois plus considérables.....(entretiens taxes assurances achats de véhicules déplacements nuitées loisirs péages etc etc etc......).

Ramener un billet de train de 100 à 1 voir de 100 à 10 serait d'un bien piétre rapport et n'aurait certainement pas le même impact économique....loin s'en faut. la courbe atteindrait trés vite ses propres limites....au point sans aucun doute de mettre en péril le fragile équilibre économique du monde ferroviaire.....

je pense qu'à moyen et long terme on est condamné à voir une rationalisation des prix, km parcourus, moyens engagés, réseau parcourable....

c'est à mons sens incontournable depuis que le train n'est plus le moyen de transport premier de nos populations....qui tant qu'elles ni sont ni contraintes ni encouragées, en sont tout a fait satsfaites pour la plus grande majorité.

(j'espére avoir été clair dans mes propos.....il est dificile de nier la réalité ou de refaire l'histoire)

Modifié par capelanbrest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps, le TER, dont le prix plein tarif est variable entre régions (vers chez moi, le prix du TER train est de 8,916€ pour 60 km et celui du bus est à 11,16€ pour 60 km), a des réductions pour:

- Les étudiants, car c'est la tranche de population où on trouve le moins de personnes qui ont les moyens d'avoir une voiture. Problème; les étudiants n'ont pas les moyens de payer le plein tarif TER → Réductions de 50 % voire gratuité pour certaines régions

- Les travailleurs qui prennent le train tous les jours → Forfaits et réductions.

Quant aux autres, c'est plein tarif

Tarif TER Lorraine

De 1 à 10 km 1,80 €

De 11 à 20 km 3,10 €

De 21 à 30 km 4,20 €

De 31 à 45 km 5,60 €

De 46 à 65 km 7,10 €

De 66 à 90 km 8,80 €

91 km et au delà 10,20 €

Modifié par fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tarif TER Lorraine

De 1 à 10 km 1,80 €

De 11 à 20 km 3,10 €

De 21 à 30 km 4,20 €

De 31 à 45 km 5,60 €

De 46 à 65 km 7,10 €

De 66 à 90 km 8,80 €

91 km et au delà 10,20 €

Mais ne t'avises surtout pas de franchir la frontière inter-régionale, là tu casques plein pot. Cela dit, le transport urbain revient facilement à 30, 50 voire 80cts/km au ticket unitaire. Clairement, c'est comme si tout était fait pour dissuader l'utilisateur occasionnel !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais ne t'avises surtout pas de franchir la frontière inter-régionale, là tu casques plein pot. Cela dit, le transport urbain revient facilement à 30, 50 voire 80cts/km au ticket unitaire. Clairement, c'est comme si tout était fait pour dissuader l'utilisateur occasionnel !

je ne comprends pas ton raisonnement car un billet de transport urbain permet en général de parcourir le réseau sans limitation dans un temps donné.....

1 tick unité à 1.40 pour parcourir une ligne de tram de 14 km ça ne fait jamais que 0.10 du km on est loin de 30 50 voir 80 cts du km ?

je pense que la notion de durée de validité d'un ticket de transport urbain est bien plus importante que son coût au km.....surtout si le réseau est bien maillé....non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne comprends pas ton raisonnement car un billet de transport urbain permet en général de parcourir le réseau sans limitation dans un temps donné.....

1 tick unité à 1.40 pour parcourir une ligne de tram de 14 km ça ne fait jamais que 0.10 du km on est loin de 30 50 voir 80 cts du km ?

je pense que la notion de durée de validité d'un ticket de transport urbain est bien plus importante que son coût au km.....surtout si le réseau est bien maillé....non ?

Certes mais... on ne va pas souvent à l'autre bout de l'agglomération ! Un trajet en ville, ça fait souvent 3 ou 4km...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'anti-dogme est relativement simple: à partir du moment où tu possèdes une voiture, que tu payes entretien et assurance, que tu subis chaque année une décote du bien (contrairement à l'immobilier, au 1000€/an) alors pour amortir tout ces frais, il faut rouler, rouler, le plus possible.

Juste une remarque : "contrairement à l'immobilier", euh... non, plus maintenant en tout cas. ça a certes été vrai pendant quinze ans, avec des hausses de prix aussi spectaculaires que scandaleuses (des proprios et des banques qui s'engraissent sur le dos de la jeune génération qui s'endette pendant 30 ans pour acheter la moindre bouse), mais ce temps là est révolu depuis 2011, la baisse durable des prix est clairement engagée partout.

La faute à l'insolvabilité croissante (au niveau de prix demandé) de la nouvelle génération en raison des prix stratosphériques atteints et du pouvoir d'achat en baisse pour la majorité, et maintenant de la hausse des taux d'intérêt. Mais comme on le voit sur M6 avec ce cher Plazza, cette nouvelle donne a du mal à être intégrée par les vieux proprios, accrochés à leurs prétentions délirantes comme une moule à son rocher...

Pour en revenir à nos moutons, je trouve le transport urbain relativement peu cher en général, certes ça l'est si on fait 500 m en métro ou tram (ce qui ne se justifie pas à moins d'être à mobilité réduite), mais pas pour un trajet moyen de quelques kilomètres. En IdF, le ticket de métro permet de traverser toute la zone centrale desservie par le métro, c'est donc considérablement plus économique que la voiture, sans même parler des frais croissants de stationnement.

Là où je reste plus dubitatif, c'est en grande couronne (tarif transilien), ou pour le TER. OK, seul, la voiture doit revenir plus cher si on intègre tous les coûts, mais à 2 ou 3, ça devient déjà plus discutable.

Quant au TGV, il est globalement rentable pour les longues distances : j'effectue de temps à autres un Paris - Marseille ou Nice, mais je ne paie jamais plein pot en réservant suffisamment à l'avance (un mois en général) ou alors sur troc des trains. Je dépense entre 35 et 60 € le trajet environ, ce qui est largement moins cher que le coût automobile, même à deux. Pour de plus courtes distances, c'est en revanche bien moins vrai.

Modifié par clicsouris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais prendre mon cas personnel d'usger lambda.

Le choix train vs voiture ne se fait pas uniquement sur des considérations économiques.

Ex Paris - Rennes (déplacement professionnel sur la journée)

Train porte à porte 3h30 / 110 € (aller tarif loisirs retour tarif pro pour pouvoir échanger le billet) + 2,40 de transport à Rennes

Voiture 3h20 / 110 € (péage + essence) ou 130 € (péage + essence + cout véhicule)

Le TGV est légèrement plus avantageux sans compter qu'en plus c'est moins crevant.

Ex Paris - Nord de l'Allemagne (Déplacement perso en famille)

Train porte à porte 10h / 500 €

Voiture 12h / 180 € (Essence + péage)

La voiture reste plus intéressante sans compter qu'avec un enfant et des bagages c'est beaucoup plus souple.

Après je ne trouve pas que le prix du TGV soit particulièrement chère. Par contre je déteste cette pratique du YM qui fait varier les tarifs d'un train à l'autre. Je préfère grandement un système sur un tarif kilométrique clair.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Calcul à la petite semaine sans tenir compte de l'entretien, de l'amortissement, de l'usure, des éventuels PV ? etc, de ton véhicule.

Cher ADC,

ce raisonnement exact en théorie l'est moins en pratique.

D'une part parce que les gens motorisés (environ 80 % de la population) paient de toute façon ces coûts fixes (entretien mais aussi coût d'achat, éventuellement du crédit, assurance, etc...), qu'ils voyagent ou pas.

D'autre part parce que les 20 % de la population qui ne sont pas motorisés ont désormais recours au co-voiturage. Bien que fan de train, je le fais moi-même de plus en plus.

En effet je trouve que le TGV a deux défauts cumulatifs : d'une part un prix de fait souvent très élevé, même avec ma carte week-end. Et d'autre part une contrainte d'utilisation très forte, et qui augmente avec les années (notamment depuis la mise en place de NOTES).

La SNCF a fait le choix de recentrer son offre de train de grandes lignes sur un produit de train avion, avec les contraintes qui en découlent pour l'utilisateur, et de supprimer toute offre ferroviarire autre sur les origines-destinations concernés. C'est un choix. Mais il ne faut pas s'étonner, après, si les voyageurs sensibles à la souplesse et à l' simplicité d'accès préfèrent la route. Le succès des Blablacar et consorts ne fait qu'exagérer une tendance qui existait déjà, car le TGV n'a jamais mordu sérieusement sur le trafic autoroutier.

Bien à toi,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'une part parce que les gens motorisés (environ 80 % de la population) paient de toute façon ces coûts fixes (entretien mais aussi coût d'achat, éventuellement du crédit, assurance, etc...), qu'ils voyagent ou pas.

L'entretien n'est pas un cout fixe, il dépend du kilométrage effectué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'entretien n'est pas un cout fixe, il dépend du kilométrage effectué.

Pas tant que ça. Vrai pour les pneus. Mais une voiture qui roule pas (surtout les Diésel modernes) se détériore également (comme la corrosion interne du moteur).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lu aujourd'hui sur le web :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/09/04/une-association-accuse-la-sncf-de-discrimination-geographique_3471304_3234.html

L'Association des voyageurs usagers des chemins de fer (AVUC) va pouvoir attaquer la SNCF devant le Conseil d'Etat pour la pratique de tarifs inégalitaires selon les régions d'habitation. La plainte déposée le 22 juin par l'association vient d'être déclarée recevable par le tribunal administratif de Paris, qui va la transmettre au Conseil d'Etat.

Traduction :

- "L'AVUC va pouvoir attaquer la SNCF" : à vrai dire, elle n'en a jamais été empêchée. Tout le monde peut faire des procès. Je trouve que je paye trop d'impôts ? Je peux faire un procès à l'État... et le perdre. La tête de mon voisin ne me revient pas ? Je peux lui faire un procès... et le perdre. Comme toute personne physique ou morale, l'AVUC peut attaquer qui elle veut, si ça la chante.

- "La plainte vient d'être déclarée recevable par le tribunal administratif... qui va la transmettre au Conseil d'État" : d'abord, il n'existe pas de "plainte" devant la juridiction administrative. Ensuite, je ne suis pas juriste professionnel mais la procédure décrite paraît particulièrement curieuse. La réalité est sans doute plutôt que le tribunal administratif a dû estimer que ce dossier ne relevait pas de sa compétence (ce qui signifierait que l'AVUC s'est trompé de tribunal : ça commence mal !) et a donc tout envoyé au Conseil d'État. Ce qui ne préjuge en rien du succès de l'action, ni même de sa "recevabilité".

Bref, beaucoup de bruit pour rien, et un stagiaire rédacteur de dépêches chez Reuters qui reprend tel quel les informations biaisées qu'il reçoit. Que n'a-t-il cherché ce fameux jugement du tribunal administratif qui a déclaré l'AVUC "recevable" ? Toute personne peut demander la copie d'un jugement, il faut juste débourser 5 euros.

Modifié par Cyril83

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas tant que ça. Vrai pour les pneus. Mais une voiture qui roule pas (surtout les Diésel modernes) se détériore également (comme la corrosion interne du moteur).

En même temps un diesel moderne c 'est si tu fais 25 à 30 000 bornes sinon ça ne sert à rien...

moi ma vielle bagnole essence 10 ans d'age n' aps besoin de grandes révisions.....hormis les vidanges et filtre une fois l'an vu les km parcourus avec......10 000 env grand max !

une assurance au tiers, pas de frais de péage (chez nous c 'est gratos) pas de ballades aprés vaisselles inutiles pour dire que l'on a bougé le dimanche aprem.....

Chacun son mode de fonctionnement......qui peut trés bien ne pas être si couteux que cela.....

bien sur le pain c'est à pieds les clopes c'est à pieds, les courses c'est en centre ville by le tram, pas de centres commerciaux en périphérie......pas de week end aux 4 coins de la régions juste pour dire qu'on a bougé.....

la bagnole même si c 'est un cout, peut se réveler interessante et peu dispendieuse dés lors qu'une certaine sagesse guide son statndig à l'utlitaire de base...

Modifié par capelanbrest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas tant que ça. Vrai pour les pneus. Mais une voiture qui roule pas (surtout les Diésel modernes) se détériore également (comme la corrosion interne du moteur).

Ben pas trop, car tes pneus ont une durée de vie, que ca roule ou pas, il est largement conseillé de faire vérifier tes pneus par un pro à partir de la 5é année de vie ( la date de fabrication est inscrite sur le flan)

Pour un pneu hiver, à partir de 4 ans, la gomme a tendance à durcir ,

Un disel moderne c'est 30 000 km environ pour la révision, la mienne je l'a passe tout les ans avec 25000 environ

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au lieu de vous prendre la tête sur le cout d'amortissement, le plus simple est de comparer avec les loueurs de voitures, on sait ce qu'on paye aujourd'hui et on sait que quand la voiture sera rendue on ne devra plus rien (éventuellement une amende).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au lieu de vous prendre la tête sur le cout d'amortissement, le plus simple est de comparer avec les loueurs de voitures, on sait ce qu'on paye aujourd'hui et on sait que quand la voiture sera rendue on ne devra plus rien (éventuellement une amende).

à condition d'avoir les moyens de le payer.....la loc ponctuelle reste assez chére et contraignante.....notamment si tu rends la bagnole dans un autre lieu que celui du départ.....En France hormis pour ceux qui habitent de grosses agglo ou la concurence semble jouer(mais à la marge) le principe de la location ponctuelle reste assez limité....les provinciaux étant fortement motorisés faute de pouvoir faire autrement (absence de Tc performant souvent)...

Quant à la loc longue durée, dés lors qu'elle ne apsse pas en frais génaraux et que l'on ne peut récupérer la tva, elle présente trés peu d'intérêt pour le français moyens.....ça reste interessant pour les proféssions libérales, les entreprises, les commerçants, les voyageurs de commerce indépendants..... :Smiley_04:

de ce simple fait "la populace de base" préferent largement l'aquisition d'un véhicule même s'il est de deuxiéme main.....et à passer la barre des 100 000.

j'en suis le aprfait éxemple et sans doute pas le seul.... :Smiley_04:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je suis en location longue durée, la voiture me coûte 250€/m tout compris sauf l'essence. Et c'est vraiment 250€ car tout le reste est pris en charge par Toyota.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...