Jump to content
Sign in to follow this  
jackv

moi mon colon celle que je prefere c'est celle de 14/18

Recommended Posts

Lundi 31 octobre 2017, sur la 5ème Les sentiers de la gloire

C'est en voyant le chanson de Craonne que cela m'a fait repenser à ce film, que je n'ai pas pu voir en entier, finissant à l'hôtel vers 21h00 ...

 

Citation

 

Synopsis

Les sentiers de la gloire
Réalisateur : Stanley Kubrick
Avec : Kirk Douglas (la photo) , George Macready
Date de sortie : 26 mars 1957
1916. Les soldats français piétinent dans les tranchées boueuses face à une position allemande, surnommée "La fourmilière", réputée imprenable. Toute attaque serait suicidaire. Pourtant, le général MIREAU, en mal d'avancement, ordonne au colonel DAX (Kirk DOUGLAS) de donner l'assaut. L'offensive est un fiasco. Les poilus rebroussent chemin. Fou de rage, le général accuse les soldats de lâcheté et réclame des exécutions pour l'exemple.

Les Sentiers de la gloire, Wiki

 
 

 

Edited by Bearcat
Correction sortie film cité+insert WIKI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les  Sentiers de la Gloire illustrent de façon saisissante les défauts des culottes de peau qui étaient à la tête des armées (aussi bien chez les Alliés que du côté allemand) morgue, appétit de gloire, stupidité, mépris des soldats (vulgaire chair à canon), etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/11/2017 à 18:33, Bearcat a dit :

Lundi 31 octobre 2017, sur la 5ème Les sentiers de la gloire

C'est en voyant le chanson de Craonne que cela m'a fait repenser à ce film, que je n'ai pas pu voir en entier, finissant à l'hôtel vers 21h00 ...

 

 

Le film est projeté à Munich le 18 septembre 1957. Il est perçu comme une critique directe de l'armée française, par la cruauté des scènes finales et la satire violente des états-majors français. Il reçoit plusieurs récompenses, dont le prix Chevalier de la Barre.

 Ce n'est que dix-huit ans plus tard, en 1975, que le film est finalement projeté en France.

soit 57 ans aprés la fin de la guere de 14/18

Share this post


Link to post
Share on other sites

11novembre...

c'est d'actualité

A Verdun, un soldat reconnu

En 2015, sur les ruines de Verdun, trois corps anonymes et une plaque militaire émergent du sol. Un médecin légiste tenace va parvenir à identifier un sergent disparu au combat. . La forêt veille sur les 80 000 corps censés encore reposer sous cette terre. Sans compter les milliers d’obus, les dizaines de milliers de dépouilles animales.

http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2017/11/10/a-verdun-un-soldat-reconnu_5213214_4497186.html

 

un petit résumé

c'est  la première fois que l'on a identifié un poilu français de la guerre de 14-18 grâce à son ADN. On a aussi retrouvé son nom, son parcours, et sa famille, qui va pouvoir se enfin se recueillir sur sa dépouille.

 A l’endroit ou se tenait un talus de chemin de fer (les rails sont maintenant 2 m sous terre et au cours des dix mois de la bataille de Verdun, ce sinistre talus changera seize fois de couleur).

Ont été déterrés trois squelettes presque complets et tout un équipement militaire : trois paires de godillots, des étuis à baïonnettes Rosalie, des gourdes, des ceintures en cuir, leurs boucles, dont l'une à deux ardillons, pour un sous-officier, des sacoches avec des balles encore brillantes.  Il y a encore cette fiole de Ricqlès, intacte et à moitié remplie, avec son odeur de menthe inchangée. Le plus précieux : des boutons d'uniforme .Le matériel peut parfois avoir été pris à l'ennemi,  mais jamais les boutons d'un uniforme porté et une plaque : 2,5 cm par 3,5 cm.

grâce a l'informatique la fiche de matricule résume : " FOURNIER Claude, sergent, 134e régiment d'infanterie, mort pour la France le 4 août 1916, tué à l'ennemi devant Douaumont, né le 27 novembre 1880, à Colombier-en-Brionnais, Saône-et-Loire.  Les plaques des deux autres dépouilles ne seront jamais retrouvées.

En ouvrant un journal de Saône-et-Loire, à Colombier-en-Brionnais, le maire d'un village de 300 habitants, y découvre un entrefilet résumant la découverte..... Le nom de Claude Fournier ne lui est pas inconnu. Avec 27 autres, il figure sur le monument aux morts de la commune. Avec le délégué départemental de la Ligue de l'enseignement qui est le président du comité local du Souvenir français. (association qui cultive la mémoire des anciens combattants français) Ils font des recherches dans les registres et archives ils retracent la vie de la famille.En parcourant des arbres généalogique ils retrouvent un  petit-fils,il habite Cannes et a 75 ans.

La mère du petit fils, la fille du sergent mort a Verdun avait 4 ans quand son père est parti à la guerre. Elle ne l'a jamais revu , elle a toujours parlé de Verdun. Cette fille, Pupille de la nation, (mère du petit fils de 75 ans)  est morte en 2011, à 101 ans. À cinq ans près, elle aurait pu vivre ça. La  cousine de Colombier-en-Brionnais,  est la petite-fille par lignée maternelle de la sœur de Claude Fournier. L'analyse ADN est formelle. Elle confirme l'identité du poilu .

Les  analyses ADN ont rendu l'identification de cadavres beaucoup plus aisée, pour peu que l'on dispose d'un descendant.  Les Australiens ont redonné des noms à 150 des 250 squelettes retrouvés dans les fosses de Fromelles, dans le Nord. Les Anglais, les Canadiens, les Américains ont aussi utilisé ces analyses .

Pourquoi pas nous ? Mais ce n'est pas une formalité. On risque d'ouvrir une potentielle boîte de Pandore.  L'ossuaire de Douaumont abrite les vestiges de 130 000 combattants ? L'état-major hésite.

Pour boucler tout à fait l'affaire, il manque un dernier accessoire : une photo. La cousine a récupèré quelques photos de la guerre de 1914. Au dos de l'une d'entre elles figure le nom de Claude Fournier,mais ils sont quinze à poser en uniforme . Le crâne est transmis à l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), à Pontoise. Une reconstitution faciale est lancée, afin de tenter de déterminer, à partir des os, quel visage pourrait correspondre au disparu. Un portrait-robot génétique est également réalisé, d'où il ressort notamment que le sergent Fournier avait des cheveux blonds et des yeux bleus.

Sur une photo en noir et blanc avec des casquettes sur la tête, ce n'est pas parfaitement parlant, mais quatre techniciens sur cinq ont désigné le même homme ,

b72759c_11665-1oewfx7.0378og8pvi.thumb.jpg.c1e6f585794e683d511e8acb4377d2be.jpg

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

dans 1 an le centenaire de l'armistice..le veritable wagon de l'armistice détruit par les nazi en 1945

 ici le vrai wagon en 1924 amené et exposé dans la cours ds invalides 

http://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&version=1.2&query=(gallica all "invalides wagon")&suggest=0#resultat-id-1

5a107c9e9514a_Le_wagon_de_lArmistice_quitte_...Agence_de_btv1b90564302.thumb.jpeg.e1e5b7fd0193ad0739476d8d5600a8bf.jpeg

5a107c859a4b4_Dpart_du_wagon_de_lArmistice_...Agence_de_btv1b9056466p.thumb.jpeg.2767eca5e5234c51f00847cc3b8dc874.jpeg

5a107ca858871_Le_wagon_de_lArmistice_quitte_...Agence_de_btv1b90564339.thumb.jpeg.950cbdc2dba7f7c538913f6bcce239e1.jpeg

5a107c8e36aa8_Le_wagon_dans_lequel_fut_...Agence_de_btv1b9038696k.thumb.jpeg.e8fc80facf4d52650f6b33a9f3eff714.jpeg

5a107c9752349_Le_wagon_de_lArmistice_quitte_...Agence_de_btv1b9056437z.thumb.jpeg.83a63d72d0896837e3c8f120fe9e33fe.jpeg

5a107c7e59930_29_4_21_le_wagon_o_fut_...Agence_Rol_btv1b53067507h.thumb.jpeg.282fd2e97aaa03a82a22cf3c2de4bb97.jpeg

5a107cb76cd5a_Wagon_o_fut_sign_larmistice_...Agence_Rol_btv1b530674737.thumb.jpeg.db230292f0478363ab98af459a4ea744.jpeg

5a107cafd0985_Le_wagon_o_fut_sign_...Agence_Rol_btv1b53067489b.thumb.jpeg.f1dfb031a02515b986f599904df3b3d2.jpeg

 

Compiègne : en attendant le centenaire de l’Armistice, le Mémorial s’agrandit

http://www.leparisien.fr/compiegne-60200/compiegne-en-attendant-le-centenaire-de-l-armistice-le-memorial-s-agrandit-26-06-2017-7087938.php

Une extension de 500 m2 est en construction sur le site qui espère doubler sa fréquentation pour accueillir jusqu’à 100 000 visiteurs.

Le wagon de l’Armistice, « la star » du musée, va lui aussi connaître un léger lifting, en bénéficiant d’un nouvel éclairage.

 

La Compagnie Internationale des Wagons-Lits (CIWL) fait construire ce wagon-restaurant en 1913. A l'automne 1918, il est équipé en bureau avec téléphone pour le général Foch, commandant en chef du front Ouest. C'est à son bord que les Alliés de 1918 imposent leurs conditions d'armistice à l'Allemagne. Le lieu choisi est la forêt de Rethondes, tout près de Compiègne (Oise).

En 1921, le wagon sera racheté par l'Etat à la CIWL, puis installé pendant quelques années dans la cour des Invalides, à Paris. Le site de Rethondes est aménagé en lieu du souvenir en 1927, grâce à la contribution d'un riche Américain.

« Hitler avait décidé à l'avance que la reddition françaiseen 1940 serait reçue dans le wagon de Rethondes»,

C'est chose faite le 22 juin. Aussitôt après, l'armée allemande détruit le site pierre à pierre, à l'exception de la statue de Foch, et emmène à Berlin le wagon

C'est en mars 1945 qu'il échoue à Ohrdurf, en Thuringe (centre de l'Allemagne), où se trouve un immense camp de concentration dépendant de celui de Buchenwald.

http://www.leparisien.fr/societe/le-veritable-wagon-n-existe-plus-depuis-1945-11-11-2008-307031.php

 

Clairière de l'Armistice

http://www.musee-territoire-1418.fr/Decouvrir-les-sites/Lieux-de-memoire/Clairiere-de-l-Armistice

En 1922, le site est aménagé par l’architecte Magès qui crée une allée de 250 mètres de long se terminant par un rond-point de 100 mètres de diamètre au centre duquel se trouve la « Dalle Sacrée ». Les emplacements des wagons de Foch et des plénipotentiaires allemands sont aussi matérialisés sur le sol par des dalles en granit. Un abri a été financé par un riche donateur américain, Henry Arthur Fleming,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les petits trains de la Grande Guerre sont à Grez-sur-Loing

Quatre véritables trains portatifs utilisés pour l’approvisionnement du front de la guerre 14-18 sont stationnés et sont en état de marche au Tacot des Lacs à Grez-sur-Loing.

https://www.le-republicain.fr/actualites-locales/petits-trains-de-grande-guerre-a-grez-loing

GREZSURLOINGtrains-640x480.jpg.65045b7245cc3b72b04c7debccf02953.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 4 décembre inauguration par le Président de la République grecque Monsieur  Prokopis Pavlopoulos d'une exposition sur la guerre 14/18 en Grèce

l’exposition est située dans l'ancien parlement (devenu musée historique) ..l’École française d’Athènes et le CERPA  ont participé a cette expo.(elle durera jusqu'au 11 novembre 2018)

 l'affiche de l'expo

IMGP2005.thumb.JPG.25742ea6ee7a699b74b8e9037c76e948.JPG

 

la salle de l'ancien parlement

IMGP1967.thumb.JPG.e1c899b6ed9037f1336112e8e0e60bde.JPG

 

L'arrivée du président de la République grecque (au milieu)

IMGP1970.thumb.JPG.ccec074b9814a586556713096a68a55e.JPG

 

très attentif pendant les discours ( au fond trois biffins représentent différentes armées .. le français au milieu n'a pas la gourde a pinard réglementaire grave erreur...)

IMGP1975.thumb.JPG.eecd77d853e0bfac32fe59a9cee32480.JPG

 

son discours ..normal..

IMGP1985.thumb.JPG.4d87993903d4d67b196eb519fba0f967.JPG

 

le visite de l'expo par le président

IMGP1990.thumb.JPG.56ea60b5692c0a0e9efddfa9d20167da.JPG

 

IMGP1995.thumb.JPG.2cd82dc07d9b9e0882232778880cbe61.JPG

 

quelques pièces de l'expo

IMGP1988.thumb.JPG.761d972c6c6e6607dc910b4388c04eaa.JPG

 

drapeau français.. avec rappel du drapeau grec sur le bleu

IMGP2001.thumb.JPG.6d875a4bf3395437c4151e635cf78fdc.JPG

 

un tommy en tenu.

IMGP1992.thumb.JPG.64e0c233176dc56b43175ffbccfff7dc.JPG

 

la propagande

IMGP1998.thumb.JPG.9fda8958b8634643d2b9ab3cb320bd60.JPG

 

IMGP2004.thumb.JPG.1970f8615dba524422c46b2962836c04.JPG

 

un zeppelin abattu montré en expo a Thessalonique.

IMGP2000.thumb.JPG.1023dc15d2e70e3900c93788bbca6f5f.JPG

 

souvenirs

IMGP1999.thumb.JPG.258f78d7d10efa45ffc84b18fc383d6f.JPG

 

menu pour la marine.. ce n'est pas elle qui a eu le plus de boulot... mais ils cassaient bien la croute...(les gradés)

IMGP2002.thumb.JPG.f90e4d7b7a72b7a691257ab696a155f8.JPG

 

 

envoi du kaiser .....courrier que recevait la famille d'un soldat allemand mort..avec en dessous le tube en carton qui servait a l'envoi

IMGP1997.thumb.JPG.e5bb6fa4e1c8c09bcfa4ef022d4869ca.JPG

 

 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un cimetière (de regroupement) oublié de la Première Guerre mondiale découvert dans la Meuse

une première boîte, longue de 90 cm et large de 40 cm, contenait "une grosse poignée d'ossements humains et des boutons", une deuxième était "pleine de son défunt avec des morceaux d'uniforme", raconte M. Adam.........Les archives militaires ont révélé l'existence de ce cimetière provisoire, où étaient acheminés de 1919 à 1924 les soldats français et alliés morts dans les champs ou les bois alentour avant d'être rendus aux familles ou transférés vers la nécropole de Pierrepont.  864 personnes réparties dans 617 sépultures reposent dans ce cimetière de 2.000 m2. Quelque 200 cercueils sont inaccessibles, enfouis sous la route et les remblais d'une construction.

http://www.lepoint.fr/societe/un-cimetiere-oublie-de-la-premiere-guerre-mondiale-decouvert-dans-la-meuse-12-12-2017-2179074_23.php

Près de 650.000 soldats morts au front pendant la Grande Guerre sont toujours portés disparus.

 

NÉCROPOLE NATIONALE DE PIERREPONT

L'imposante lanterne des morts, érigée à la mémoire des Héros tombés à la bataille de Pierrepont les 22 et 23 août 1914, est inaugurée le 18/09/1932.
Dans la nécropole reposent 3758 soldats :
Guerre 14-18 : 3045 français, 141 belges, 2 britanniques, 1 roumain, 493 russes.
Guerre 39/45 : 20 soldats français, 55 soviétiques, 1 tchèque.

http://www.tourisme-meurtheetmoselle.fr/fr/fugue,art-et-patrimoine/necropole-nationale-de-pierrepont,1286000072

1920-1921, 1924, 1932, 1936 : regroupement des corps exhumés de cimetières militaires de Meurthe-et-Moselle (régions sud de Longwy et de la Crusnes) et de la Meuse (régions de Sppincourt, de l’Othain, du Loison).

Éléments remarquables : Tour-lanterne aux morts des 22 et 23 août 1914.

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/pierrepont

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bottin des poilus ..... des milliers d'internautes ont rempli les fiches numériques des 1 400 000 soldats morts pour la France.

Une base de données inédite, désormais accessible au public et aux historiens...Les données ainsi recensées sont extraites d'archives sépia, renseignées autrefois par l'administration française. Elles viennent enrichir avec de nouveaux éléments biographiques les fiches " basiques " (nom, date de naissance et de mort) déjà consultables sur le site Internet Mémoire des hommes. .....

Les " indexeurs " ne sont pas des professionnels ; ils ne perçoivent aucune rémunération pour ce travail de fourmi. Généalogistes du dimanche, archivistes méticuleux, passionnés d'histoire, militaires en retraite, ce sont les petites mains de cette opération collaborative d'une envergure inédite.

http://lirelactu.fr/source/le-monde/718fbc62-7b22-45c4-91f1-ad44b11561ba

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/article.php%3Flarub%3D24%26titre%3Dmorts-pour-la-france-de-la-premiere-guerre-mondiale

Indexation collaborative

Le Ministère de la défense propose aux internautes d'annoter les pages de certains documents numérisés utiles pour la généalogie et la recherche en histoire locale.

Participer à l'indexation collaborative

1 448 327annotations réalisées à ce jour.

 

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/

Base des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale

La recherche s'effectue sur un ou plusieurs critères. Aucun champ n'est obligatoire.


Vous pouvez accéder à d'autres critères en cliquant sur "Afficher plus d'options de recherche"
(dans ce cas, réponse non exhaustive, basée sur l'indexation collaborative).

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/

 

 un superbe boulot pour la memoire de ces soldats morts

 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est comme cela que l'on a retrouvé la tombe du grand oncle de mon épouse: il est enterré à moins 45 minutes de mon habitation en IdF et à l'époque, nos ignorions où il était. Dommage car il y a 25 ans, on aurait pu accompagner sa soeur dans ce cimetière militaire oublié aujourd'hui.

J'y suis passé cet été, apporter un peu de terre de son pays à ce pauvre gars qui n'avait pas 20 ans et ne parlez pas français.

Mon arrière grand-père supervisait cela un peu plus à l'Est, dans ce merdier indescriptible.

C'est important de souvenir mais je crois qu'en 2018, ce n'est plus à la mode en France.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, r2d2 a dit :

c'est comme cela que l'on a retrouvé la tombe du grand oncle de mon épouse: il est enterré à moins 45 minutes de mon habitation en IdF et à l'époque, nos ignorions où il était. Dommage car il y a 25 ans, on aurait pu accompagner sa soeur dans ce cimetière militaire oublié aujourd'hui.

 

les cimetières oubliés sont assez rare surtout pour les cimetières des soldat de l'empire anglais.... par contre lorsqu'il s'agit d'un carré de français dans un cimetière communal là ça laisse a desirer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première photo (De Haan/Le Coq) de la côte belge montre l'emplacement d'une batterie d'artillerie lourde de marine.

Du très beau travail réalisé par l'université de Gand!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, zoreglube a dit :

Quelques subtiles traces de l'héritage de la grande guerre en Flandres , sont visibles au moyen d'un scannage laser aérien - en Anglais .

http://www.greatwar.ugent.be/en/case-studies/traces/

made by Airborne Laser Scanning (ALS or LiDAR) 

Un LIDAR est utilisé pour mesurer précisément des distances, notamment sur des véhicules autonomes (comme des drones pour maintenir une distance précise au sol). #125€ mais moins cher en aéromodélisme

j'ai du mal à comprendre comment un LIDAR permet d'obtenir de telle vue; il y a un truc, un traitement très spécial des images pour obtenir un tel résultat ressemblant plus à une radio à faible profondeur du sous-sol.

1-s2.0-S0143622817308287-fx1.jpg

On n'a pas fini de voir d'être étonner par les nouvelles avancées technologiques.

merci pour cette source d'information inattendue du LIDAR.

Edited by r2d2

Share this post


Link to post
Share on other sites

et meme sans made by Airborne Laser Scanning (ALS or LiDAR) 

simplement avec gougle

le cratère et les traces de craie qui ont remonté 

14.thumb.jpg.2969faba187898fdd0c7245ffb843d6d.jpg

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

certes

mais gogol, en 1914 ce n'était qu'un grand écrivain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...