Aller au contenu
jackv

elections europeennes, les elus, les enjeux, les candidats ,etc..

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)
Citation

 

2 Le pouvoir budgétaire du Parlement européen

Le Parlement européen partage avec le Conseil de l'Union européenne le pouvoir d'adopter l'ensemble du budget annuel de l'Union européenne. Il a le dernier mot.

 

Les décisions prises par le Parlement et le Conseil en matière de dépenses et de recettes doivent respecter le plafond annuel de dépenses fixé dans le plan de financement à long terme de l'Union (le "cadre financier pluriannuel"), qui est négocié tous les sept ans.

 

La procédure budgétaire comprend 2 étapes (3 si besoin)

Etape 1 : préparation et examen du projet de budget annuel

Tous les ans, chaque institution de l'UE dresse ses prévisions de budget.

La Commission synthétise ces prévisions et prépare le projet de budget annuel qui est présenté au Parlement européen et au Conseil de l'Union européenne.

 

Le Conseil adopte sa position sur le projet de budget, la motive et la transmet au Parlement.

 

Dans le même temps, les commissions du Parlement examinent le projet de budget et transmettent leurs avis à la commission des budgets, à qui il revient de préparer la position du Parlement.

Etape 2 : définition de la position du Parlement

Le Parlement peut approuver la position du Conseil ou l'amender à la majorité absolue de ses membres. Les députés votent sur la position élaborée par la commission des budgets et sur les amendements déposés.

 

Si le Parlement approuve la position du Conseil ou refuse de statuer, le budget est réputé adopté.

 

Toutefois, le Parlement adopte généralement des amendements et le projet ainsi modifié est transmis au Conseil. Le Président du Parlement convoque alors sans délai le comité de conciliation. Ce dernier ne se réunit pas si le Conseil informe le Parlement qu'il approuve tous les amendements.

Etape 3 (si besoin) : procédure de conciliation entre Parlement et Conseil de l'Union européenne

Le comité de conciliation réunit un nombre égal de représentants du Conseil et du Parlement. Il aboutit ou non à un projet commun.

 

Si le comité de conciliation parvient à un accord, le Parlement et le Conseil approuvent chacun de son côté le projet. Le Président du Parlement signe alors le budget et le déclare définitivement adopté.

 

Si la procédure de conciliation échoue, un nouveau projet de budget doit être présenté par la Commission.

 

Si le Parlement rejette le projet commun, un nouveau projet de budget doit également être présenté par la Commission.

 

Si le Conseil rejette le projet commun, le Parlement a la possibilité de l'adopter.

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3 Le pouvoir de contrôle du Parlement européen

Le Parlement européen dispose d'une série de pouvoirs de supervision et de contrôle, notamment vis-à-vis du Conseil européen, du Conseil de l'Union européenne et de la Commission européenne. Cela lui permet de surveiller les autres institutions, de contrôler l'utilisation du budget européen et de s'assurer que la législation européenne est correctement mise en œuvre.

[j'ai repéré les pouvoirs "actifs" du Parlement en gras dans le texte des paragraphes suivants]

 

3.1 Pouvoir vis-à-vis du Conseil européen

Le Conseil européen est composé des chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne, d'un Président, et du Président de la Commission. Il définit les orientations et les priorités politiques générales de l'Union.

 

Le Président du Parlement européen a le droit d'intervenir au début de chaque Conseil européen pour exposer la position de l'institution sur les sujets qui seront abordés par les chefs d'État et de gouvernement.

À l'issue de chaque sommet, le Président du Conseil européen présente un rapport au Parlement sur les résultats.

 

3.2 Pouvoir vis-à-vis du Conseil de l'Union européenne

Le Conseil de l'Union européenne est le second organe législatif de l'Union, à côté du Parlement. Il se compose des ministres des États membres.

 

Au début et à la fin de son mandat, le Président du Conseil de l'Union européenne participe à un débat en séance plénière du Parlement sur son programme.

Les députés européens peuvent adresser au Conseil de l'UE des questions écrites ou orales pour demander de nouvelles mesures.

 

Le Conseil "Affaires étrangères" est présidé de façon permanente par le Haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Deux fois par an, il présente au Parlement européen un rapport concernant ces politiques et leurs implications financières.

Les députés européens peuvent adresser au Conseil "Affaires étrangères" des questions écrites ou orales pour lui demander de lancer de nouvelles politiques.

 

3.3 Pouvoir vis-à-vis de la Commission européenne

La Commission européenne est la gardienne des traités et l'organe exécutif de l'Union.

 

Le Parlement européen approuve la composition de la Commission européenne. Les commissaires désignés doivent se soumettre à une audition devant le Parlement.

Les chefs d'Etat et de gouvernement proposent un candidat pour la présidence de la Commission en tenant compte des résultats des élections européennes. Le candidat proposé

pour la présidence de la Commission doit ensuite être élu par le Parlement.

 

Le Parlement peut adopter une motion de censure à l'encontre de la Commission, et a même le pouvoir de la dissoudre.

 

Le Parlement exerce un contrôle démocratique à l'égard de la Commission, qui lui soumet régulièrement des rapports, y compris un rapport annuel sur les activités de l'Union européenne et sur l'exécution du budget. Une fois par an, le Président de la Commission prononce en séance plénière son discours sur l'état de l'Union.

 

Le Parlement invite régulièrement la Commission à lancer de nouvelles politiques et celle-ci est priée de répondre aux questions orales et écrites des députés.

A suivre…j'espère :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 04/05/2019 à 18:19, Bibloc a dit :

certains ont avalé le 1° paquet ferroviaire, le 2°, le 3° le 4°. Et c'est un ancien cheminot qui ose dire ça ?

oui et les paquets ferroviaires c'était pour toutes les EF de l'UE...pourtant si l'on regarde certains pays s'en tire mieux que d'autre ...au hasard..l’Autriche tient son fret , crée des trains de nuit..Allemagne tient son fret et n'a pas de dégradation de ses voyageurs..les pays du nord n'ont pas de problèmes au niveau de la qualité de leur ferroviaire..pour l’Italie , l’Espagne si l'on compare aves il y a 20à 25 ans c'est plutot mieux au niveau qualité..et tous ont les mêmes reglements européens la grande différence et l'adaptation des directives européennes par les dirigeants nationaux.. c'est là qu'est faite la différence et ce sont ces dirigeants nationaux qui en plus mettent sur le dos de l'UE les c.....ies qu'ils font..  on voit aussi trés bien la différence d'adaptation des paquets entre par exemple le RU et Allemagne

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Mélenchon propose une « fédération populaire », les partis de gauche méfiants

L’idée a été moyennement reçue au PS, chez Générations ou à EELV, où on estime que Mélenchon propose cette alliance « maintenant parce qu’il est en difficulté politique ».

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/04/25/melenchon-tente-d-unir-la-gauche-autour-de-lui-les-autres-partis-mefiants_5454749_823448.html

c'est peut etre un peu tard..et c'est de la pure politique politicienne parce qu'il ne décolle pas.... C’est : “Je veux bien rassembler, mais derrière moi” »

Ce que cache vraiment le revirement de Jean-Luc Mélenchon vers l'union de la gauche

dans une longue interview à Libération, menée par Laurent Joffrin -tout un symbole puisque Jean-Luc Mélenchon avait refusé depuis 2012 d’intervenir dans cet organe de la gauche libertaire bien-pensante–, le leader de la France insoumise a appelé à une “fédération populaire”. Le terme est vague, mais la discussion avec Laurent Joffrin n’a tourné qu’autour des alliances possibles entre la France Insoumise et les autres forces de gauche, à commencer par le Parti socialiste. Le journaliste politique de Libération, Rachid Laïreche, qui commente l’interview dans les mêmes colonnes, ne s’y est pas trompé: cette appellation sympathique camoufle mal un revirement stratégique de la FI, qui abandonne la stratégie populiste au profit d’un rassemblement classique de la gauche.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/ce-que-cache-vraiment-le-revirement-de-jean-luc-melenchon-vers-lunion-de-la-gauche_fr_5cd53c3be4b0796a95d9a0e5

Mélenchon dénonce la "droitisation en vue au PS et à EELV"

M. Faure comme M. Glucksmann se sont déclarés hostiles à toute "grande coalition" associant la droite et la gauche au Parlement européen, sur le modèle du Parlement allemand.

https://www.lepoint.fr/politique/melenchon-denonce-la-droitisation-en-vue-au-ps-et-a-eelv-13-05-2019-2312329_20.php

Ian Brossat assure avoir "tendu la main" à Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon "jusqu'à en attraper des crampes

"Le parti communiste n'a pas décidé de partir seul à la bataille", martèle Ian Brossat. Alors que le PCF, qu'il représente aux élections européennes, est pour l'instant crédité de 3% des intentions de vote dans les sondages, le candidat s'est défendu d'avoir refusé toute alliance,

https://www.europe1.fr/politique/europeennes-ian-brossat-assure-avoir-tendu-la-main-a-jean-luc-melenchon-et-benoit-hamon-jusqua-en-attraper-des-crampes-3898109

 

un conseiller régional, ex-soutien de Jean-Luc Mélenchon, appelle à voter pour la liste du Rassemblement national

Andréa Kotarac, qui siège dans le groupe Rassemblement citoyens, écologistes et solidaires au sein du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, veut "faire barrage" à Emmanuel Macron.

https://www.francetvinfo.fr/politique/la-france-insoumise/europeennes-un-conseiller-regional-ex-soutien-de-jean-luc-melenchon-appelle-a-voter-pour-la-liste-du-rassemblement-national_3443383.html

ce n'est pas très joli tout cela

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 55 minutes, jackv a dit :

 

M. Faure comme M. Glucksmann se sont déclarés hostiles à toute "grande coalition" associant la droite et la gauche au Parlement européen, sur le modèle du Parlement allemand.

https://www.lepoint.fr/politique/melenchon-denonce-la-droitisation-en-vue-au-ps-et-a-eelv-13-05-2019-2312329_20.php

 

 

Si j'ai bien suivi les sondages, le sujet pour Faure / Glucksmann est de savoir s'il y aura des Français au sein du groupe Socialistes et Démocrates du Parlement européen. En tout état de cause, ce serait quelques unités au sein d'un groupe européen de 150 membres environ, donc leur poids serait limité.

Le Parlement allemand est un parlement dont les deux membres principaux ont signé (en y mettant du temps) un accord de programme accordant leur soutien à un gouvernement formé en commun. Le gouvernement propose des projets de textes conformes au programme, les députés les votent (ce qui ne veut aps dire qu'ils ne discutent pas et n'amendent pas) 

 Le Parlement européen fonctionne très différemment. Il approuve la composition de la Commission européenne, mais ensuite c'est la Commission qui a l'initiative législative, établit son programme de travail et abreuve le Parlement et le Conseil de l'Union européenne en projets de texte. Sur un sujet donné, il y a un colossal travail d'amendements et de contacts pour arriver à un texte acceptable par le Parlement et par le Conseil de l'Union européenne, c'est à dire les 28 ministres nationaux chargés du domaine considéré. C'est en particulier pour çà que le processus de décision est lent. Il n'y a pas de "grande coalition", mais des accords entre groupes se forment en commission, parfois paragraphe par paragraphe...parce qu'on est d'accord sur ce sujet précis dans un certain nombre de groupes, et qu'on pense que ce sera acceptable par les ministres nationaux réunis au sein du Conseil de l'Union européenne, qui ont un mode de vote particulier, différent de celui en vigueur au Parlement européen.

Encore une fois, le Parlement n'a pas l'initiative du choix de son programme de travail. Une Grande Coalition construite a priori n'a pas de sens.

Cà relativise aussi les déclarations de certains candidats français, "nous ferons ci, nous ferons çà" : le but n'est pas de refaire l'Europe, mais d'élire son Parlement, et il y aura (avant Brexit) des groupes européens comprenant chacun une vingtaine de Français au plus. Faudra causer avec les collègues d'autres pays :-)

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 15 heures, PN407 a dit :

s'il y aura des Français au sein du groupe Socialistes et Démocrates du Parlement européen. En tout état de cause, ce serait quelques unités au sein d'un groupe européen de 150 membres environ, donc leur poids serait limité.

 

Cà relativise aussi les déclarations de certains candidats français, "nous ferons ci, nous ferons çà" : le but n'est pas de refaire l'Europe, mais d'élire son Parlement, et il y aura (avant Brexit) des groupes européens comprenant chacun une vingtaine de Français au plus. Faudra causer avec les collègues d'autres pays :-)

 on voit bien aussi les limites de scrutins a la proportionnelle pure ( comme il y avait sous la 4eme) rarement une majorité donc des alliances parfois contre nature ,et donc des compromis et en France les compromis ne satisfont personne ..

 quand on pense que certain pleure pour avoir la proportionnelle en France..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour  à  tous , les  Grandes  Orientations de Politiques Européennes  , vous  les  voyez  arriver  a quel  endroit , dans  la  discussion  avec  Jack ,   puisque    si  la  France  ne  retranscrit  pas  les directives   de  l ue  ,  elle    est sanctionnée  par  la  cour  européenne   qui  lui   inflige  des  amendes     de quelque   millions d euros !   Tout  comme la  privatisation  des   barrages  hydroélectrique  et l ADP ! ! ,  c  est  quand  même  drole  que  l on veut  laver  plus   blanc  que  blanc ! à   moins que  l  on veuille  nous  asservir   et  toujours  courber  l échine  devant  les  Chinois  et les  ricains  . Essayer  de vouloir  acheter  un  lopin de  terre    in  china  ,  pas  possible  ;  donc  2 poids   2 mesures  ,  merci    qui   ,  l' u e   .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mélenchon estime que l'élu insoumis appelant à voter RN est "le nom d'une boule puante de fin de campagne" 

Mélenchon n'en est pas à un nouveau mensonge en minimisant sa connaissance du dit Kotarac,en 2015 il déclarait sur la tribune de lyon.fr "... avec son expérience considérable ... il (Andrea Kotarac) deviendra un des principaux cadres de notre parti". https://tribunedelyon.fr/2015/06/17/andrea-kotarac-le-gauchiste-qui-casse-les-codes/

la meluche  sert la soupe au FN depuis 2 ans, il a libéré la haine et la violence contre les institutions, l'Europe et la social démocratie, et il commence seulement à t'en rendre compte... au  FN ont se frotte les mains..LFI est co-responsable de la montée fulgurante du FN en vue des européennes ,comme tous ceux qui ont plus ou moins tutoyer la jaunisse fluo .

Le chef de la France insoumise (LFI) , venu soutenir samedi à Marseille sa tête de liste aux élections européennes, Manon Aubry, en difficulté dans les sondages, a rendu hommage aux "Gilets jaunes" et lancé un appel au vote à son électorat.

«Gloire et honneur aux Gilets jaunes», a lancé Jean-Luc Mélenchon aux 500 personnes présentes, parmi lesquelles se trouvaient une trentaine de «Gilets jaunes ».«Ils représentent ce qu'il y a de meilleur.

https://www.challenges.fr/politique/europeennes-melenchon-drague-les-gilets-jaunes-a-marseille_655361

Le bilan indigent du RN au Parlement européen

Entre leurs absences en commissions, les affaires judiciaires et des votes qui contredisent parfois leurs discours, les eurodéputés frontistes ont très peu pesé à Strasbourg.

 en matière d’honnêteté

Bruno Gollnisch a été sanctionné à hauteur de 275 984,23 euros par l’administration du Parlement européen pour avoir détaché un de ses assistants pour le parti, et reste mis en examen pour détournement de fonds publics...comme 19 autres membres du RN, ex-FN.

au niveau votes

Leurs prises de position sont sans équivoque : à Strasbourg, ils sont hostiles à la quasi-totalité des initiatives de l’UE, même sur les sujets que le parti défend à Paris, comme la défense des droits des femmes, l’écologie, la lutte contre l’évasion fiscale et le dumping social, ou même le renforcement des frontières extérieures de l’Europe.

le R N s’est opposé à plusieurs initiatives cruciales pour lutter contre l’optimisation fiscale des entreprises au nom de la souveraineté et du refus de la convergence entre les Etats européens – qui est pourtant, de l’avis de la plupart des experts, le meilleur moyen d’endiguer le fléau de l’évasion fiscale.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/10/comment-le-rassemblement-national-vote-au-parlement-europeen_5460545_4355770.html

Égalité salariale, santé des travailleurs, droits des femmes : au Parlement européen, le FN vote contre ou s’abstient

https://www.bastamag.net/election-europeene-RN-FN-Le-Pen-vote-parlement-europeen-droit-des-travailleurs

 

comment ont voté les 82 eurodéputés français depuis 2014 ?

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/10/europeennes-2019-comment-ont-vote-les-deputes-europeens-francais-depuis-2014_5460395_4355770.html

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 7 heures, jackv a dit :

 on voit bien aussi les limites de scrutins a la proportionnelle pure ( comme il y avait sous la 4eme) rarement une majorité donc des alliances parfois contre nature ,et donc des compromis et en France les compromis ne satisfont personne ..

 quand on pense que certain pleure pour avoir la proportionnelle en France..

Je ne veux pas ouvrir ici un débat sur le système proportionnel  "en général", mais juste signaler que la base "philosophique" des systèmes de représentation proportionnelle est que "l'autre" existe, et qu'il a le droit de participer à l'élaboration des décisions concrètes touchant la communauté.

 

Dans une société diversifiée, aucun groupe n'a la majorité à lui seul, et de loin. Ainsi, au premier tour de la présidentielle française, E Macron a recueilli 24% des exprimés. Dans l'étude d'avril sur la composition du futur Parlement européen, le plus grand groupe était  crédité de 180 sièges sur 751, soit 24%. La proportionnelle reconnait ce fait, et la solution collectivement retenue l'est nécessairement après débats, négociation et ... compromis. Il n'y a pour moi aucune connotation péjorative dans ce mot, on le vit en famille (qu'est ce qu'on fait ensemble dimanche ?), en assoce, avec les amis (on se retrouve où ?), etc. 

 

Le fonctionnement du système proportionnel dans les pays qui l'appliquent suppose une éducation initiale commune, commencée très tôt comme déjà dit:

------ une éducation qui forme à la citoyenneté, équilibre entre la liberté / responsabilité de l'individu et son appartenance à une communauté formée d'individus tous différents : une communauté où chacun doit prendre sa part des activités utiles à la communauté ("je donne parce qu'on me donne"), une communauté où chacun est respecté en tant qu'individu exprimant librement ses opinions, mais où chacun est en retour respectueux de l'opinion des autres membres de la communauté : ici, c'est "chez moi", mais c'est aussi le "chez nous" que je partage avec mes concitoyens, qui sont ... comme ils sont

 

------ une éducation qui forme au "débat constructif" argumenté, apprentissage de la recherche en commun, à partir d'un problème collectif à résoudre par la communauté et des opinions initiales de chacun, de la solution la plus acceptable par une large majorité de la communauté ; même par les minoritaires s'il y a vote final, parce que personne n'a été exclu du débat, et que chacun a pu se situer par rapport aux opinions des autres : je pense ce que je pense, j'ai argumenté du mieux que j'ai pu, mais je sais que je suis très minoritaire, donc j'admets la décision collective.

 

Attention au fouet pour hors-sujet :-) Donc, retour aux pouvoirs du Parlement européen (suite et fin de mon résumé)

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3 Le pouvoir de contrôle du Parlement européen (2)

Comme déjà dit, le Parlement européen dispose d'une série de pouvoirs de supervision et de contrôle, notamment vis-à-vis de la Cour de justice européenne, de la Banque Centrale européenne, de la Cour de comptes européenne et du Médiateur européen. [pouvoirs "actifs" repérés en gras dans le texte]

 

3.4 Pouvoir vis-à-vis de la Cour de justice

La Cour est la plus haute instance judiciaire en matière de droit européen. Elle est chargée d'interpréter la législation de l'Union et veille à ce qu'elle soit appliquée uniformément dans tous les États membres.

 

Le Parlement peut demander à la Cour d'engager une action contre le Conseil ou la Commission s'ils ont agi d'une manière incompatible avec l'esprit de la législation européenne.

 

Le Parlement peut, avec le Conseil, inviter la Cour de justice à créer des tribunaux spécialisés. C'est ainsi que le Tribunal de la fonction publique de l'Union européenne a été mis en place en 2005 pour statuer sur les litiges entre l'Union et ses agents.

 

3.5 Relations avec la Banque centrale européenne

La Banque centrale européenne est chargée de la conduite de la politique monétaire de la zone euro.

 

Le Parlement européen doit être consulté avant que le président, le vice-président et le directoire de la Banque centrale européenne (BCE) ne soient nommés par le Conseil européen.

Le président de la BCE présente le rapport annuel de l'institution en plénière et prend part à un dialogue monétaire régulier avec la commission des affaires économiques.

 

3.6 Relations avec la Cour des comptes européenne

La Cour des comptes présente le rapport annuel sur le budget de l'année précédente au Conseil ainsi qu'au Parlement européen. Sur la base de ce rapport, le Parlement approuve ou non la façon dont la Commission a géré le budget européen. Il le fait en votant ou en rejetant la décharge budgétaire.

 

Le Parlement doit être consulté avant la nomination des membres de la Cour des comptes par le Conseil.

 

3.7 Pouvoir vis-à-vis du Médiateur européen

Le Parlement élit le Médiateur européen, qui procède à des enquêtes sur les plaintes relatives à des cas de mauvaise administration dans les institutions et organes de l'Union, rend compte de ses activités aux députés et leur présente un rapport annuel.

 

A la requête du Parlement européen et dans des circonstances exceptionnelles, le Médiateur européen peut être déclaré démissionnaire par la Cour de justice.

 

3.8 Pouvoir de réception de pétitions

Le Parlement européen peut recevoir toute pétition à propos de la législation européenne qui lui est présentée par tout citoyen de l'Union, toute personne y résidant, toute entreprise ou organisation établie en son sein.

 

3.9 Pouvoir vis-à-vis des Etats membres de l'Union européenne

Le Parlement peut mettre en place des commissions d'enquête chargées d'examiner d'éventuelles infractions à la législation européenne commises par des États membres.

 

Fin du partage de mon résumé, au départ à usage perso. Plus de détails sur le site officiel du Parlement européen (ma source), …et encore plus de détails dans les traités :-)

Il semble qu'en France on soit à 5 ou 6 listes (sur les 34) qui participeront à la répartition des 74 sièges (avant Brexit). Cà donne du choix (il n'y a pas que 2 listes). Bien sûr, on peut voter pour une liste de témoignage qui ne fera pas 5%, mais çà ne modifiera pas les équilibres entre les listes qui passeront les 5% des exprimés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

https://www.zdf.de/nachrichten/heute-sendungen/videos/debatte-der-eu-spitzenkandidaten-auf-deutsch-100.html

candidates for the presidency of the European Commission take part in a Eurovision debate, hosted in the European Parliament in Brussels

 

Modifié par r2d2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 7 heures, orliaguet a dit :

Bonjour  à  tous , les  Grandes  Orientations de Politiques Européennes  , vous  les  voyez  arriver  a quel  endroit , dans  la  discussion  avec  Jack ,   puisque    si  la  France  ne  retranscrit  pas  les directives   de  l ue  ,  elle    est sanctionnée  par  la  cour  européenne   qui  lui   inflige  des  amendes     de quelque   millions d euros !   Tout  comme la  privatisation  des   barrages  hydroélectrique  et l ADP ! ! ,  c  est  quand  même  drole  que  l on veut  laver  plus   blanc  que  blanc ! à   moins que  l  on veuille  nous  asservir   et  toujours  courber  l échine  devant  les  Chinois  et les  ricains  . Essayer  de vouloir  acheter  un  lopin de  terre    in  china  ,  pas  possible  ;  donc  2 poids   2 mesures  ,  merci    qui   ,  l' u e   .

il y a transcription et transcription , avec toujours une certaine latitude et meme des derogations possible ( pour le ferroviaire il y a bien des variantes suivant les pays) … et si l'on ne veut pas courber l'échine devant les USA et la chine il y a intérêt a avoir du poids ce n'est pas la France seule qui aurait pu infliger les amandes au GAFA made in usa ..si tu trouves que le système chinois est mieux que celui de l'UE libre a toi n'hésite pas..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, jackv a dit :

 si l'on ne veut pas courber l'échine devant les USA et la chine

l'échine n'est pas seulement courbée, elle est carrément pliée ...  moi, c'est de rire devant tes arguties

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, Bibloc a dit :

l'échine n'est pas seulement courbée, elle est carrément pliée ...  moi, c'est de rire devant tes arguties

tu as le droit de croire que la terre est plate et toutes les autres contre vérités ressassées par  des politiques  qui fonctionnent à l’attrape GOGO ..c'est a la mode actuellement..certains politiques préfèrent vendre du vent que d'effectuer leur boulot dans les instances ou ils ont été élus..c'est une spécialité des extrêmes.. et ils ont raison , il y a toujours des badauds qui croient ce que les camelots vendent comme la dernière merveille qui se laissent avoir et qui en-redemandent sans rien vérifier....

une des 2 spécialistes

Le bilan indigent du RN au Parlement européen

Plutôt que d’essayer de peser sur les textes, le principal exercice des élus RN a consisté, pendant les plénières, à se présenter dans l’hémicycle pour une prise de parole filmée et immédiatement diffusée sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’UE. « Leur action consiste pour l’essentiel à faire acte de présence »

 En commission, là où les eurodéputés sont les plus efficaces pour peser sur les textes, ils sont peu assidus ;exemple; dans la commission qui s’est pourtant longuement penchée sur un sujet au cœur des préoccupations des « oubliés de la mondialisation », tant brandies par le parti d’extrême droite en France : le dumping social et l’application de la directive travailleurs détachés aux chauffeurs routiers.

Les eurodéputés RN se sont d’ailleurs étrangement abstenus lors du vote sur la révision de la directive sur le travail détaché, qu’ils pourfendent partout ailleurs.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/05/14/le-bien-maigre-bilan-du-rassemblement-national-au-parlement-europeen_5461712_823448.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne crois pas que le Terre soit plate, je te remercie ,  je ne crois pas que je fasse partie des gogos qui croient que l'Europe avec un grand E va résoudre nos problèmes, et je me tape du RN/FN comme de mon premier slip.

merci de bien vouloir éviter de ressasser toujours les mêmes arguties (parce qu'on ne peut vraiment pas parler d'arguments !!!). Sauf évidemment à te permettre de  continuer te croire très supérieur aux autres  parce pour toi, la Terre est ronde  :Smiley_29:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France a voté contre l'ouverture de négociations commerciales entre l'Union européenne et les États-Unis ce lundi - une position qu'elle est la seule à défendre, tandis que la Belgique s'est abstenue.

« Nous ne sommes jamais rentrés dans l'idée qu'il fallait faire montre de faiblesse pour s'attirer les faveurs de monsieur Trump. (...) L'idée que, par des concessions, en cédant à la pression, on améliorera notre situation vis-à-vis des Etats-Unis n'est pas une bonne idée », a indiqué une source à la présidence française à Reuters.

 

https://www.latribune.fr/economie/international/accord-commercial-europe-etats-unis-macron-premier-et-unique-opposant-814233.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Contrairement à une idée répandue, la Commission européenne ne décide pas toute seule à Bruxelles. Elle fonctione à la manière d’un gouvernement, la preuve en cinq exemples récents.

La Commission joue avant tout un rôle de moteur, en proposant et en préparant les textes législatifs, qui doivent ensuite être votés par :

  1. le Parlement, élu tous les cinq ans grâce aux élections européennes ;

  2. le Conseil, qui représente les gouvernements élus dans les vingt-huit Etats européens.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/14/pourquoi-l-union-europeenne-n-est-pas-une-dictature-de-bruxelles_5461785_4355770.html

 

Et vous, quelles sont vos connaissances et opinions sur l’Europe ? Coïncident-elles avec celles des Français interrogés ? Et avec la réalité ? Vous pourrez le vérifier dans le cadre de notre série d’articles sur :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Steve Bannon : «L’élection européenne sera un tremblement de terre»

Mais avec Salvini, Le Pen et Orban, il y a désormais une alternative structurée. Le Pen a raison : la politique n’est plus structurée entre droite et gauche mais entre ceux qui pensent que l’État-nation doit être dépassé et ceux qui pensent que c’est un bijou.  Ce qu’elle a fait est extraordinaire, elle a fait preuve de plus de résilience que n’importe quel autre politique. La chose la plus dure dans la vie est de se prendre un coup et de se relever. Elle a changé le nom du FN en RN, elle a changé de position sur....

http://www.leparisien.fr/elections/europeennes/steve-bannon-l-election-europeenne-sera-un-tremblement-de-terre-17-05-2019-8074545.php

 le FN managé par les USA et avec un prêt  de poutine ? ..

et les USA qui essaient de détruire ll'unité de l'UE qui les gene

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 11 heures, jackv a dit :

Steve Bannon : «L’élection européenne sera un tremblement de terre»

Mais avec Salvini, Le Pen et Orban, il y a désormais une alternative structurée. Le Pen a raison : la politique n’est plus structurée entre droite et gauche mais entre ceux qui pensent que l’État-nation doit être dépassé et ceux qui pensent que c’est un bijou.  Ce qu’elle a fait est extraordinaire, elle a fait preuve de plus de résilience que n’importe quel autre politique. La chose la plus dure dans la vie est de se prendre un coup et de se relever. Elle a changé le nom du FN en RN, elle a changé de position sur....

http://www.leparisien.fr/elections/europeennes/steve-bannon-l-election-europeenne-sera-un-tremblement-de-terre-17-05-2019-8074545.php

 le FN managé par les USA et avec un prêt  de poutine ? ..

et les USA qui essaient de détruire ll'unité de l'UE qui les gene

Les 4 premières lignes mériteraient des guillemets, c'est ce que dit Bannon au Parisien. Cela pour distinguer des 2 dernières lignes, qui sont tes réflexions personnelles. D'autant plus que

ATTENTION A ma connaissance, Bannon énonce à la date de l'interview une fake news. Salvini et Le Pen travaillent à constituer un groupe, mais le parti Fidesz de Victor Orban n'est pas exclu mais suspendu du groupe PPE, suite à l'accord trouvé en réunion PPE du 20 mars dernier.

https://www.epp.eu/press-releases/fidesz-membership-suspended-after-epp-political-assembly/

Bien sûr, la suite, c'est l'avenir qui le dira.

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, jackv a dit :

le FN managé par les USA et avec un prêt  de poutine ? ..

et les USA qui essaient de détruire ll'unité de l'UE qui les gene

les banques françaises n'ont qu'à prêter  ce qu'il faut au RN, puisque de toute évidence, les sommes utilisées seront remboursées. Le scandale n'est donc pas qu'une banque russe ait accepté, c'est que LES banques françaises aient toutes refusé.

je suis totalement anti FN/RN, mais on ne les contrera que politiquement et pas avec ces méthodes qui les victimisent !

Quant à prétendre que les USA veulent détruire l'Europe, il te faut une bonne dose de délire pour le prétendre.  Ils veulent pousser tous leurs pions au plus près de la Russie, et pour ça, ils ont besoin d'une Europe  toute dévouée à cette sinistre cause. Pas le moment d'y mettre le souk ! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 Steve Bannon pose ses valises à Paris dans sa suite du Bristol à 2.500 euros la nuit ! 

mais au fait qui paie ? le FN , trump....

une chose certaine l'UE dérange certaines puissances qui voudraient qu'elle éclate ou que ce soit des partis amis qui soient plus puissant ...

Il y a 12 heures, PN407 a dit :

Les 4 premières lignes mériteraient des guillemets, c'est ce que dit Bannon au Parisien. Cela pour distinguer des 2 dernières lignes, qui sont tes réflexions personnelles. 

il y avait le lien vers le parisien...chacun peut trier..

L'extrême droite est «le cheval de Troie de Poutine», accuse Cohn-Bendit

Secrètement filmé par une caméra cachée, le vice-chancelier d'extrême droite Heinz-Christian Strache a discuté, quelques mois avant les législatives de 2017, avec une femme qu’il croyait liée à une influente personnalité russe, de la possibilité d’un soutien financier en échange de l’accès à des marchés publics autrichiens. La révélation de cette séquence a provoqué sa démission et la rupture de la coalition.« Marine Le Pen, l’extrême droite autrichienne, l’extrême droite allemande sont fortement liés au parti de Poutine et à Poutine », a souligné Daniel Cohn-Bendit, soulignant que « l’extrême droite autrichienne est l’alliée privilégiée du Rassemblement national ».

Voter pour ces listes aux élections européennes dimanche prochain reviendrait donc à élire « des gens qui pensent déconstruire l’Europe avec les Américains pour Trump, ou avec les Russes pour Poutine ».

https://www.20minutes.fr/politique/2521359-20190519-europeennes-2019-extreme-droite-cheval-troie-poutine-accuse-cohn-bendit

cela va plus loin que les financements de campagne...les partis nationalistes qui se rattachent plus ou moins à des puissances étrangères..et qui au parlement européen ont des votes contraires à leurs arguments de campagne...mais puisque cela fonctionne avec pas mal de français ,ils auraient tord de se gêner..

 

 

Marine Le Pen, "un danger pour l'avenir de la France et de l'Europe"

"S'il y a une commission d'enquête, il faut faire une commission d'enquête sur les liens Bannon-Trump et les liens avec Poutine", ........ Marine Le Pen d'être "objectivement une agente de Trump et de Poutine".

https://www.francetvinfo.fr/politique/front-national/video-marine-le-pen-est-objectivement-une-agente-de-trump-et-de-poutine-pour-daniel-cohn-bendit_3441223.html

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

tu lis et relis ce qui te convient et conforte tes thèses. Ce genre de citations répétées jusqu'à plus soif n'en font pas une vérité, surtout quand elles viennent de DCB, une référence en matière de pensée obsessionnelle !

Modifié par Bibloc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'UE n'a pas besoin de trump, bannon, poutine pour s'autodétruire :

elle le fait très bien toute seule :

c'est elle qui accepte que les pays européens achètent du matériel de guerre ricain

c'est elle qui accepte que ses contrats internationaux (pas avec les US) soient rédigés en ... dollars. plutôt qu'en euros...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 25 minutes, cyclodocus a dit :

l'UE n'a pas besoin de trump, bannon, poutine pour s'autodétruire :

elle le fait très bien toute seule :

c'est elle qui accepte que les pays européens achètent du matériel de guerre ricain

c'est elle qui accepte que ses contrats internationaux (pas avec les US) soient rédigés en ... dollars. plutôt qu'en euros...

 

oui pas la peine d'appuyer plus dans ce sens.. mais cela pourrait devenir pire sur bien des points

 

Il y a 3 heures, Bibloc a dit :

les banques françaises n'ont qu'à prêter  ce qu'il faut au RN, puisque de toute évidence, les sommes utilisées seront remboursées. Le scandale n'est donc pas qu'une banque russe ait accepté, c'est que LES banques françaises aient toutes refusé.

le FN est financé comme d'autres partis

Les 10 premiers partis bénéficiaires
  Retenue pour non-respect de la parité en milliers d’euros Montant total de l’aide en milliers d’euros
En Marche ! - 22 515
Les Républicains (LR) 1 787 12 945
Parti socialiste (PS) - 6 421
Front national (FN) - 5 180
La France insoumise (LFI) 252 4 422
Union des démocrates, radicaux et libéraux (UDI) - 4 099
Mouvement démocrate (MoDem) - 3 853
Parti communiste français (PCF) - 2 010
Europe écologie - Les verts (EELV) - 1 419
Parti radical de gauche (PRG) - 795

 

https://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/aide-publique-aux-partis-politiques-66-millions-euros-2018.html

sans compter les détournements de fonds des elus de L'UE pour le fonctionnement de leur parti

Il y a 2 heures, Bibloc a dit :

tu lis et relis ce qui te convient et conforte tes thèses. Ce genre de citations répétées jusqu'à plus soif n'en font pas une vérité, surtout quand elles viennent de DCB, une référence en matière de pensée obsessionnelle !

je n'ai pas trouvé de publications a part celle des nationalistes qui applaudissent  aux rapprochement du FN avec le conseillé de Trump et avec Poutine..sans compter l'internationale des extrêmes droites et populistes européens qui s'organise...à qui cela va t il profiter ?

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

pour petit rappel, les résultats des 4 premiers au premier tour de la présidentielle et le financement public :

M. Emmanuel MACRON        8 656 346   votants         18,19 %  reçu  22 515  k€
Mme Marine LE PEN 7 678 491                         16,14 %         5180
M. François FILLON 7 212 995                         15,16 %      12945
M. Jean-Luc MÉLENCHON 7 059 951                         14,84 %        4422

 

ce qui donne  un rapport 1,23 entre Macron et JLM  en nombre de voix  et 5,01 en financement !!!!!   magnifique non ?

Modifié par Bibloc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...