Jump to content
Sign in to follow this  
clicsouris

Le fret ferroviaire se porte bien !

Recommended Posts

Les triages sont vides., pas besoin d'AA pour les trains complets.  Sauf exception comme les trains très lourds de minerai ou de charbon en Allemagne

Share this post


Link to post
Share on other sites

cela revient régulièrement comme les serpents de mer depuis les essais des années 60

Depuis début mai 2019, des trains de CFF Cargo circulent avec des attelages automatiques. Quelque 100 wagons et 25 locomotives destinés au trafic combiné intérieur ont été modifiés l’an dernier à cet effet. CFF Cargo recherche des solutions avec des partenaires européens

Nicolas Perrin, CEO de CFF Cargo, souligne que l’entreprise ne fait pas cavalier seul en Suisse, mais vise l’établissement de standards européens.

http://www.bahnonline.ch/bo/56539/nouveaute-europeenne-en-fret-ferroviaire-lattelage-automatique-fait-son-entree-a-cff-cargo.htm

Tous les wagons dotés de l’attelage automatique (composant 1) sont en outre équipés du système de contrôle automatique des freins (composant 2). et de système d’alerte anti-collisions (composant 3) sur les locomotives de manœuvre

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

les CFF ont aussi fait circuler des compositions voyageurs équipées d'AAE.

il y a 3 minutes, jackv a dit :

 vise l’établissement de standards européens.

standards européens qui existent depuis des lustres. Bien entendu, ce n'est pas celui-là qui est retenu  !!

Edited by Bibloc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bibloc a dit :

les CFF ont aussi fait circuler des compositions voyageurs équipées d'AAE.

standards européens qui existent depuis des lustres. Bien entendu, ce n'est pas celui-là qui est retenu  !!

ni par les européens non plus puisque rien n'a avancé depuis 50ans

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait, le Scharf a été utilisé à la place de l'AAE  essentiellement pour les automotrices où il s'est implanté il y a  longtemps (en France, avec les Z-5100 en 1954) . Je ne sais pas s'il serait adéquat pour les charges lourdes, il paraît bien fragile comparé aux mâchoires de l'AAE

Edited by Bibloc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Bibloc a dit :

en fait, le Scharf a été utilisé à la place de l'AAE  essentiellement pour les automotrices où il s'est implanté il y a  longtemps (en France, avec les Z-5100 en 1954) . Je ne sais pas s'il serait adéquat pour les charges lourdes, il paraît bien fragile comparé aux mâchoires de l'AAE

lors des  essais d'attelage wagons ceux ci  ressemblaient plus au willison( dejà utilisé sur des rames banlieue nord) qu'au schafemberg il me semble qu'il y a un post sur ce sujet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fret ferroviaire : la part modale du rail a marqué le pas en 2018

Par type d’opérateur ayant effectué le plus de trains/km,

Fret SNCF reste en tête, avec une part de 58 %. Celle-ci atteint même 72 % si l’on y ajoute les 11 % de VFLI et les 3 % de Naviland Cargo, toutes deux filiales du groupe SNCF (branche SNCF Logistics).

À bonne distance figurent les trois principaux opérateurs alternatifs que sont Euro Cargo Rail (12 %), Europorte (6 %) et Régiorail France (3 %). Plus d’une dizaine d’années après leur création pour certaines, ces entreprises ferroviaires privées tardent donc à prendre les parts de marché qui s’offrent à elles.

Ce déclin du mode ferroviaire a profité au transport routier, qui totalisait 126 milliards de tonnes.km en 1984 et 308 milliards en 2018. Durant cette période, le taux annuel moyen de croissance de ce mode de transport s’est donc élevé à 2,8 %. 

https://www.actu-transport-logistique.fr/ferroviaire/fret-ferroviaire-la-part-modale-du-rail-a-marque-le-pas-en-2018-547337.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackv a dit :

Fret ferroviaire : la part modale du rail a marqué le pas en 2018

Par type d’opérateur ayant effectué le plus de trains/km,

Fret SNCF reste en tête, avec une part de 58 %. Celle-ci atteint même 72 % si l’on y ajoute les 11 % de VFLI et les 3 % de Naviland Cargo, toutes deux filiales du groupe SNCF (branche SNCF Logistics).

À bonne distance figurent les trois principaux opérateurs alternatifs que sont Euro Cargo Rail (12 %), Europorte (6 %) et Régiorail France (3 %). Plus d’une dizaine d’années après leur création pour certaines, ces entreprises ferroviaires privées tardent donc à prendre les parts de marché qui s’offrent à elles.

Ce déclin du mode ferroviaire a profité au transport routier, qui totalisait 126 milliards de tonnes.km en 1984 et 308 milliards en 2018. Durant cette période, le taux annuel moyen de croissance de ce mode de transport s’est donc élevé à 2,8 %. 

https://www.actu-transport-logistique.fr/ferroviaire/fret-ferroviaire-la-part-modale-du-rail-a-marque-le-pas-en-2018-547337.php

Quelle part pour Geodis Camions?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cherbourg en Cotentin <-> Bayonne à l'horizon 2021 et des horaires déjà connus.. Ports de Normandie et Brittany Ferries se décident de relancer l'économie du port de Cherbourg. D'après des sources locales, la voie unique de la gare de Cherbourg menant au port va très bientôt rentrer en travaux pour retrouver un visage plus circulable... :Smiley_63:

https://www.tendanceouest.com/actualite-351851-cherbourg-en-cotentin-la-voie-ferree-entre-le-port-et-la-gare-reprend-du-service.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Dommage que la même initiative , n'est pas été faite à Dieppe avec le Brexit. Pourtant il y a un faiseau qui est quasiment presque inutilisé. La voie du port de commerce est entretenue. Ceci aurait pu relancer une activité ferroviaire . 

 

Cordialement Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, nicolas80100 a dit :

Dommage que la même initiative , n'est pas été faite à Dieppe avec le Brexit. Pourtant il y a un faiseau qui est quasiment presque inutilisé. La voie du port de commerce est entretenue. Ceci aurait pu relancer une activité ferroviaire .

avant de parler des trains, combien de postes pour quel genre de cargos ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

le plan de la dernière chance

Fret SNCF accumule les pertes : 150 millions l'an dernier. Et ce n'est pas seulement à cause des grèves...la SNCF compte supprimer 1 000 postes en trois ans pour réduire les coûts, mais cela risque de ne pas suffire. Pour cet expert, il faudra aussi abandonner les liaisons non rentables ...il est préférable d'avoir quelques camions mieux remplis plutôt qu'un train à 3/4 vide..

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/fret-sncf-le-plan-de-la-derniere-chance_3832995.html

Alors que l'on cherche à réduire les émissions de C02..?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, jackv a dit :

Pour cet expert, il faudra aussi abandonner les liaisons non rentables ..

Vu ce qui reste, ce "soit-disant expert" aurait mieux fait de formuler: il faut arreter l'activité; Au moins cela aurait eu l'avantage d'etre clair.

Edited by Laroche

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/02/2020 à 20:25, Bibloc a dit :

avant de parler des trains, combien de postes pour quel genre de cargos ?

Bonjour, 

 

A Dieppe dans le port de commerce , il y a 8 postes d'amarrage . Pour des Vraquiers, citerniers, cargos. Au grand max un fois il y avait 7 cargos dans le port. Et c'est rare

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, nicolas80100 a dit :

Bonjour, 

 

A Dieppe dans le port de commerce , il y a 8 postes d'amarrage . Pour des Vraquiers, citerniers, cargos. Au grand max un fois il y avait 7 cargos dans le port. Et c'est rare

Les ports français sont dans le meme état que le fret ferroviaire, c'est à dire en état de mort clinique. Mais pas grave, les belges, hollandais, allemands et italiens bossent pour nous.:Smiley_11:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, nicolas80100 a dit :

Bonjour, 

A Dieppe dans le port de commerce , il y a 8 postes d'amarrage . Pour des Vraquiers, citerniers, cargos. Au grand max un fois il y avait 7 cargos dans le port. Et c'est rare

que veux tu les bananes viennent par avion maintenant, fini le port bananier

http://maitres-du-vent.blogspot.com/2011/03/cargos-bananiers-dieppe.html

Bananier-Dieppe.jpg.63aa5e0edbc5e773bc9aa0fc53153118.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Les bananes c'est fini depuis les années 90. Pourtant les entrepôts frigorifiques sont en excellents état et entretenus. Dommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Laroche a dit :

Les ports français sont dans le meme état que le fret ferroviaire, c'est à dire en état de mort clinique. Mais pas grave, les belges, hollandais, allemands et italiens bossent pour nous.:Smiley_11:

D'après toi quelles sont les raisons de cet état de fait ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, CGO a dit :

D'après toi quelles sont les raisons de cet état de fait ?

Le plan Véron, tout par voie routière. 

Ne pas être assez attractif, ne pas proposer des prix concurrentiels à la voie routière , fluvial, bref c'est nos politiques qui enterrent le fret ferroviaire. Nos ports ne sont pas assez attractifs, ou bien les élus mettent leur véto pour l'implantation de nouveaux marchés , de nouvelles industries qui ont des fonds étrangers. Qui pourraient développer de l'emplois , de la croissance économique.

Mais pour faire plaisir à l'électorat, trop de nuisance etc... Dans certains ports ou des habitations ont été construites à proximités des EP, de bassins de commerces, là ou il n'y avait rien avant, maintenant faîtes circuler un train fret , tollé général, trop de bruit etc... 

Les gens préfèrent avoir une vingtaines de camions par heure circuler en bas de chez eux que d'avoir un train par jour.

cherchez l'erreur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, nicolas80100 a dit :

Le plan Véron, tout par voie routière. 

Ne pas être assez attractif, ne pas proposer des prix concurrentiels à la voie routière , fluvial, bref c'est nos politiques qui enterrent le fret ferroviaire. Nos ports ne sont pas assez attractifs, ou bien les élus mettent leur véto pour l'implantation de nouveaux marchés , de nouvelles industries qui ont des fonds étrangers. Qui pourraient développer de l'emplois , de la croissance économique.

Mais pour faire plaisir à l'électorat, trop de nuisance etc... Dans certains ports ou des habitations ont été construites à proximités des EP, de bassins de commerces, là ou il n'y avait rien avant, maintenant faîtes circuler un train fret , tollé général, trop de bruit etc... 

Les gens préfèrent avoir une vingtaines de camions par heure circuler en bas de chez eux que d'avoir un train par jour.

cherchez l'erreur.

tu oublies également un critère et pas des moindres : le coût du travail et le manque de flexibilité...

ce que je dis n'est pas cool pour les salariés et notamment les dokers...mais les mouvements sociaux ont contribué grandement à la désaffection des ports français par les armateurs.

quand tu es armateur faut que la navigation soit rapide juste et que le déchargement/chargement prenne le moins de temps de possible.....de nos jours terminées les escales de 3/4 jours !

pour garantir tout ça faut des ports équipés modernes automatisés pour certaines taches et des personnels présents....avec de la visibilité pour les acteurs économiques et donneurs d''ordres.

Si traditionnellement tu sais que dans tel ou tel port les soubresauts sociaux sont imprévisibles et récurrents ...ben c 'est pas compliqué tu vas chez le voisin et y prends tes habitudes.

vu ensuite le prix du transport terrestre, il est devenu moins couteux de débarquer à longueur d'année un conteneur à Anvers ou Rotterdam et le faire venir pas la route,  à disons Paris que de décharger au Havre Rouen ou à Marseille  et de le faire ensuite acheminer sur Paris sachant  :

qu'un jour ça va fonctionner et que 1 semaine plus tard ça bloquera pour ceci cela....(gréves, travaux permanents etc....) si en plus faut rajouter un acteur économique logistique supplémentaire comme Fret SNCF qui a une époque poussait les client dehors, ça devient la roulette russe....

Au delà de toute idéologie libérale ou pas, quand tu es à la tête d'une entreprise voir d'un consortium ....c'est le genre de détail qui t'oblige a revoir ta stratégie logistique car c 'est là dessus que tu gagnes ou que tu perds de l'argent....et c 'est pas l'Etat qui va compenser tes pertes...

Ceux qui fréquentent le milieu maritime connaissent très bien ces problématiques, de l'aveu même des capitaines personnels et compagnies françaises qui ont déserté le Havre et surtout Marseille pour aller débarquer/embarquer à Rotterdam ou à Gênes la voisine .

Par ailleurs de nos jours un port efficient, c'est 1 ensemble d'acteurs qui doit avoir les reins solides pour maintenir à niveau tous les éléments qui contribuent à l'activité de celui ci :

ça commence par les chenaux d’accès, les quais, les facilités de remorquages, les acteurs logistiques tous modes confondus et bien sur, le fait que ça tourne H24 - 365 sur 365 j.

si l'on excepte Le Havre Marseille-Fos Nantes-St Nazaire et Bordeaux  bien peu de nos ports répondent à ces critères avec des installations devenues en partie désuètes, des difficultés d’accès et le manque d'acteurs économiques solides.

ce fût un choix des années 70/75.....un peu analogue à celui de la SNCF du reste, qui quelques années plus tard à décidé de concentrer ses efforts sur quelques lignes et activités en laissant le reste en l'état et péricliter....

Quant à la prise de participation capitalistique de fonds étrangers...c'est une autre affaire....

Pas sur que les dockers havrais ou les dockers marseillais aimeraient voir les chinois concessionnaires du port, comme c 'est actuellement le cas depuis quelques années, au Pyrhée...en Gréce suite à la crise grecque.

En France nous avons beaucoup trop de ports vivotant et coutant une fortune aux régions et autres CCI, basés sur un commerce et une logistique de début de 20 ème siècle, mais constituant des sujets et enjeux  politiques clivants localement, là où ils sont installés sur nos façade maritimes. ;)

 

Edited by capelanbrest

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, capelanbrest a dit :

tu oublies également un critère et pas des moindres : le coût du travail et le manque de flexibilité...

ce que je dis n'est pas cool pour les salariés et notamment les dokers...mais les mouvements sociaux ont contribué grandement à la désaffection des ports français par les armateurs.

quand tu es armateur faut que la navigation soit rapide juste et que le déchargement/chargement prenne le moins de temps de possible.....de nos jours terminées les escales de 3/4 jours !

pour garantir tout ça faut des ports équipés modernes automatisés pour certaines taches et des personnels présents....avec de la visibilité pour les acteurs économiques et donneurs d''ordres.

Si traditionnellement tu sais que dans tel ou tel port les soubresauts sociaux sont imprévisibles et récurrents ...ben c 'est pas compliqué tu vas chez le voisin et y prends tes habitudes.

vu ensuite le prix du transport terrestre, il est devenu moins couteux de débarquer à longueur d'année un conteneur à Anvers ou Rotterdam et le faire venir pas la route,  à disons Paris que de décharger au Havre Rouen ou à Marseille  et de le faire ensuite acheminer sur Paris sachant  :

qu'un jour ça va fonctionner et que 1 semaine plus tard ça bloquera pour ceci cela....(gréves, travaux permanents etc....) si en plus faut rajouter un acteur économique logistique supplémentaire comme Fret SNCF qui a une époque poussait les client dehors, ça devient la roulette russe....

Au delà de toute idéologie libérale ou pas, quand tu es à la tête d'une entreprise voir d'un consortium ....c'est le genre de détail qui t'oblige a revoir ta stratégie logistique car c 'est là dessus que tu gagnes ou que tu perds de l'argent....et c 'est pas l'Etat qui va compenser tes pertes...

Ceux qui fréquentent le milieu maritime connaissent très bien ces problématiques, de l'aveu même des capitaines personnels et compagnies françaises qui ont déserté le Havre et surtout Marseille pour aller débarquer/embarquer à Rotterdam ou à Gênes la voisine .

Par ailleurs de nos jours un port efficient, c'est 1 ensemble d'acteurs qui doit avoir les reins solides pour maintenir à niveau tous les éléments qui contribuent à l'activité de celui ci :

ça commence par les chenaux d’accès, les quais, les facilités de remorquages, les acteurs logistiques tous modes confondus et bien sur, le fait que ça tourne H24 - 365 sur 365 j.

si l'on excepte Le Havre Marseille-Fos Nantes-St Nazaire et Bordeaux  bien peu de nos ports répondent à ces critères avec des installations devenues en partie désuètes, des difficultés d’accès et le manque d'acteurs économiques solides.

ce fût un choix des années 70/75.....un peu analogue à celui de la SNCF du reste, qui quelques années plus tard à décidé de concentrer ses efforts sur quelques lignes et activités en laissant le reste en l'état et péricliter....

Quant à la prise de participation capitalistique de fonds étrangers...c'est une autre affaire....

Pas sur que les dockers havrais ou les dockers marseillais aimeraient voir les chinois concessionnaires du port, comme c 'est actuellement le cas depuis quelques années, au Pyrhée...en Gréce suite à la crise grecque.

En France nous avons beaucoup trop de ports vivotant et coutant une fortune aux régions et autres CCI, basés sur un commerce et une logistique de début de 20 ème siècle, mais constituant des sujets et enjeux  politiques clivants localement, là où ils sont installés sur nos façade maritimes. ;)

 

C'est vrai , tout est vrai, tu as tout fait raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, nicolas80100 a dit :

C'est vrai , tout est vrai, tu as tout fait raison.

Un port fonctionne correctement si'il dessert une grosse agglomération ou une zone industrielle réelle, pas seulement une zone de logistique. Quand on compare Calais, Dieppe, même le Havre aux ports concurrents Anvers, Rotterdam ou Gènes, les ports français sont au milieu de nulle part, ils n'ont jamais été au top des ports et ce ne sont pas les CCI locales - si brillantes soit-elles -  qui feront changer cela, même avec de belles plaquettes payées par nos impôts. Les syndicats de dockers sont le prétexte utilisé pour camoufler les réalités que la concurrence intra européiste qui s'accompagne du déclin français dans l'industrie et les transports ferroviaires et maritimes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, nicolas80100 a dit :

Le plan Véron ...

 

Le fameux plan Véron ..., retour dans le début des années 2000 :

SNCF Un plan fret de régression (source L'Humanité - 25/06/2004)

Citation

... Ces nouveaux éléments confirment notre analyse selon laquelle nous sommes confrontés à une opération de casse de l'activité du fret SNCF contre laquelle les cheminots et d'autres acteurs ont raison de se mobiliser " ...

https://www.humanite.fr/node/307863

https://www.cheminots.net/forum/topic/3494-cpc-fret-1er-mars-2006-résultats-fret-2005-bilan-plan-fret-véron/

 

Edited by Pascal 45

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, zorba a dit :

Un port fonctionne correctement si'il dessert une grosse agglomération ou une zone industrielle réelle, pas seulement une zone de logistique. Quand on compare Calais, Dieppe, même le Havre aux ports concurrents Anvers, Rotterdam ou Gènes, les ports français sont au milieu de nulle part, ils n'ont jamais été au top des ports et ce ne sont pas les CCI locales - si brillantes soit-elles -  qui feront changer cela, même avec de belles plaquettes payées par nos impôts. Les syndicats de dockers sont le prétexte utilisé pour camoufler les réalités que la concurrence intra européiste qui s'accompagne du déclin français dans l'industrie et les transports ferroviaires et maritimes.


"Quand on compare Calais, Dieppe, même le Havre aux ports concurrents Anvers, Rotterdam ou Gènes, les ports français sont au milieu de nulle part,"

Pas convaincu par ta démonstration  !

Ou sont consommées les marchandises qui arrivent à Anvers, Rotterdam ou Gènes ?
pour une grande partie à Bruxelles, Gand ou Charleroi, La Haye ou Amsterdam, et Rome ou Milan, la différence avec les ports français c'est que ces ports étrangers bénéficient d'une bonne desserte et ne sont pas empoisonnés par les problèmes décrits, avec brio, par Capelanbrest.
Résolvons ces problèmes et améliorons les dessertes, notamment fer, des ports français et ils feront aussi bien !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, CGO a dit :


"Quand on compare Calais, Dieppe, même le Havre aux ports concurrents Anvers, Rotterdam ou Gènes, les ports français sont au milieu de nulle part,"

Pas convaincu par ta démonstration  !

 

La densité des populations n'est pas comparable entre Dieppe, Calais, La Havre et celle des territoires derrière Anvers ou Rotterdam. Quand aux échanges entre ces derniers ports et leur arrière pays, le trafic par péniches ne se compare par avec ce qui arrive dans les ports français de la Manche. Pour le train, c'est pareil. Les ports français jouent en Ligne 2, et depuis longtemps, avec peu d'espoir de monter en Ligne 1, même si SNCF met le paquet pour se développer dans ce secteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...