Aller au contenu
jackv

les 70 ans du debarquement

Messages recommandés

Invité Fabr

Mes grands parents, qui ont connu cette période, disaient que les anglais "piquaient" pour détruire leurs objectis avec précision, alors que les américains lachaient leurs bombes à haute altitude, d'où imprécision et importants dégâts autour de l'objectif.

Trés probablement deux tactiques de combats forts distinctes, et en rapport avec les appareils utilisés...

La strategie de bombardement massif est celle de l'USAF, basé sur un trés grand nombre de gros bombardiers quadrimoteurs, essentiellement des B 17 Forterresse volante et autres Liberators.... la precision chirurgicale n'est pas le fort du truc.... c'est tapis de bombes sur gros centre militaires ou industriels...c'est la chevrotine, un max au centre, et des "eclaboussures"..

Le bombardement ciblé, c'est plutôt l'affaire des bimoteurs agiles, typiquement le DH Mosquito de la RAF qui opéra beaucoup notement contre le reseau ferroviaire et les convois militaires nazis ( il n'etait pas trés sain d'être commandé sur un tel train, la locomotive etant cible privilégiée, choisiie en premier pour une prise à rebrousse poil..) approche en suivant probablement la voie, et determination du point où il fallait lacher les bombes....puis plein gaz vers l'Angleterre, ces missions n'etant pas couvertes par un appui chasse, à la difference des grosses missions de haute altitude couverte par la chasse ( pas vraiment au debut, cf de nombreuses pertes d'appareils abattus par ME 109, jusqu'au developpement du P51 long Range...)

Fabrice

Modifié par Fabr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Le cimetière d'Omaha Beach m'a laissé rêveur un bon bout de temps

tu ne voulais pas plutôt dire songeur...???

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trés probablement deux tactiques de combats forts distinctes, et en rapport avec les appareils utilisés...

La strategie de bombardement massif est celle de l'USAF, basé sur un trés grand nombre de gros bombardiers quadrimoteurs, essentiellement des B 17 Forterresse volante et autres Liberators.... la precision chirurgicale n'est pas le fort du truc.... c'est tapis de bombes sur gros centre militaires ou industriels...c'est la chevrotine, un max au centre, et des "eclaboussures"..

Le bombardement ciblé, c'est plutôt l'affaire des bimoteurs agiles, typiquement le DH Mosquito de la RAF qui opéra beaucoup notement contre le reseau ferroviaire et les convois militaires nazis ( il n'etait pas trés sain d'être commandé sur un tel train, la locomotive etant cible privilégiée, choisiie en premier pour une prise à rebrousse poil..) approche en suivant probablement la voie, et determination du point où il fallait lacher les bombes....puis plein gaz vers l'Angleterre, ces missions n'etant pas couvertes par un appui chasse, à la difference des grosses missions de haute altitude couverte par la chasse ( pas vraiment au debut, cf de nombreuses pertes d'appareils abattus par ME 109, jusqu'au developpement du P51 long Range...)

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trés probablement deux tactiques de combats forts distinctes, et en rapport avec les appareils utilisés...

La strategie de bombardement massif est celle de l'USAF, basé sur un trés grand nombre de gros bombardiers quadrimoteurs, essentiellement des B 17 Forterresse volante et autres Liberators.... la precision chirurgicale n'est pas le fort du truc.... c'est tapis de bombes sur gros centre militaires ou industriels...c'est la chevrotine, un max au centre, et des "eclaboussures"..

Le bombardement ciblé, c'est plutôt l'affaire des bimoteurs agiles, typiquement le DH Mosquito de la RAF qui opéra beaucoup notement contre le reseau ferroviaire et les convois militaires nazis ( il n'etait pas trés sain d'être commandé sur un tel train, la locomotive etant cible privilégiée, choisiie en premier pour une prise à rebrousse poil..) approche en suivant probablement la voie, et determination du point où il fallait lacher les bombes....puis plein gaz vers l'Angleterre, ces missions n'etant pas couvertes par un appui chasse, à la difference des grosses missions de haute altitude couverte par la chasse ( pas vraiment au debut, cf de nombreuses pertes d'appareils abattus par ME 109, jusqu'au developpement du P51 long Range...)

Fabrice

la particularité du mosquito la construction de sa cellule ..

Le Mosquito est développé à partir d'une structure en bois faite de balsa et de bouleau, à l'aide d'une technique très avancée pour l'époque. Cette particularité lui permet de disposer d'un poids plus faible qu'une structure métallique, pour assurer des missions de reconnaissance et de bombardement léger. Sa conception en bois permet également de minimiser le recours à des matériaux stratégiques tels que l'aluminium et l'acier, précieux en temps de guerre, et se révèle un atout lors de l'apparition des premiers radars allemands, sa structure en bois le rendant difficilement détectable, contrairement aux structures métalliques.

il est également connu comme « the wooden wonder » (« La merveille en bois ») ou « the timber terror » (« La terreur de bois »)

http://fr.wikipedia.org/wiki/De_Havilland_DH.98_Mosquito

Vitesse maximale 612 km/h Plafond 10 520 m Vitesse ascensionnelle 670 m/min Rayon d'action 2 301 km

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qui va tenter de rejoindre Ohama beach le 06 juin 2014 ?

pas cette fois... j'ai eu la chance d'y aller pour le cinquantenaire et c'était très émouvant avec beaucoup de vétérans de toutes nationalités.... très chouette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Regardes fabr à partir de la 30 ème minute dans quel état il arrivaient à ramener leurs avions!

Quel poignant document......l'opiniatreté des equipages de ces Fortress, et celle, identique de ceux qui tentaient de defendre leur territoire...j'ignorais cette tactique de leurrage qui consiste à envoyer de multiples attaques afin de disperser la chasse ennemie..

N'empêche, venir se frotter à une telle puissance de feu de batteries entières de mitrailleuses, fallait aussi être trés gonflé aux commandes des messerchmidt, on en voit trés clairement sur ce document, et de part leurs fumées noires, il prennent leur race......

Quand aux vues de ces bombardier mortellement touchés qui plongent... c'est simplement Dantesque....

Fabrice

Modifié par Fabr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

pas cette fois... j'ai eu la chance d'y aller pour le cinquantenaire et c'était très émouvant avec beaucoup de vétérans de toutes nationalités.... très chouette

je pensais m'y rendre depuis Nantes mais étant donné la ZCR, zône de circulation réglementée,

je risque d'arriver à la vitesse des renforts allemands en 1944 c'est à dire jamais.

Même les transport en commun semblent neutralisé pour l'arrivée des 28.000 invités.

Tant mieux pour eux, tant pis pour moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pensais m'y rendre depuis Nantes mais étant donné la ZCR, zône de circulation réglementée,

je risque d'arriver à la vitesse des renforts allemands en 1944 c'est à dire jamais.

Même les transport en commun semblent neutralisé pour l'arrivée des 28.000 invités.

Tant mieux pour eux, tant pis pour moi.

Remarque sauf à vouloir assister à toutes les cérémonies et à vouloir absolument "être en communion" avec des anciens de l'époque, je ne pense pas que ce soit le meilleur moment pour aller visiter musées scénographes et autres expos......

va y avoir une foule, un service d'ordre pas possible.....sans parler des restriction d’accès filtrages etc....

Ce sera plus calme cet automne parés la rentrée des classes et tout aussi pédagogique le monde en moins. En plus comme chez nous (mais c'est aléatoire j'en conviens) l'arrière saison en septembre est souvent agréable....et sans doute bien moins cher en terme d'hébergement. :Smiley_04:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

remarque que pour le 70e anniversaire du débarquement, le Forces Françaises de l'Intérieur (gendarmerie et police nationale) ont réussi à paralyser tous les axes qui permettent aux troupes de badauds d'atteindre les plages du débarquement:

un bru hommage aux actes de la résistance.

Reste un coin pour les courageux:

la nationale qui mène au cimetière polonais (et oui, +650 soldats enterrés),

bien avant Caen et la ZCR.

En mai 2014 j'ai parcouru de Dunkerque à la Normandie:

jolis paysages mais souvent charger de lourds souvenirs.

Tiens souvenir ferroviaire plus au nord, au cap gris nez:

Modifié par 2D2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bref on ne va pas refaire le monde......et on est assez grands pour examiner tous les aspects d'un conflit, surtout 70 ans après, alors que les archives continuent de parler....

:Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39:

Tout à fait vrai, l'humain aura réellement évolué quand on saura tirer les leçons de notre passé. C'est pour cela que je n'aime pas du tout refaire l'histoire. Il faut la prendre comme elle est.

Hélas, ce n'est pas encore le cas, on préfère obscurcir et voiler la vérité ainsi que les événements de notre histoire qui n'arrange pas, au lieu des les affronter, d'assumer et puis de les éviter dans le futur...

C'est valable hélas pour la seconde guerre mondiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Tout à fait vrai, l'humain aura réellement évolué quand on saura tirer les leçons de notre passé. C'est pour cela que je n'aime pas du tout refaire l'histoire. Il faut la prendre comme elle est.

Hélas, ce n'est pas encore le cas, on préfère obscurcir et voiler la vérité ainsi que les événements de notre histoire qui n'arrange pas, au lieu des les affronter, d'assumer et puis de les éviter dans le futur...

C'est valable hélas pour la seconde guerre mondiale.

je te conseille de chiner pour trouver LaVieDuRail de 1994, 50 ans du jour J:

ce n'était pas folichon l'après débarquement pour les cheminots libérés...

Mais cela il faut l'oublier, on était en guerre et heureusement que les américains nous ont libéré de l'occupation nazie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et encore, si c'était qu'après guerre...

On oublie bien souvent que de nombreux cheminot on fait couler leurs sang dans la résistance à cette époque...

On en parle que trop peu de ses nombreuses vies fauchées pour défendre notre nation, on parle de résistance en règle général mais pas des hommes et femmes de la SNCF qui ont laissés derrière eux des orphelins et des veufs pour nous défendre...

Mais non, aujourd'hui, le cheminot de la SNCF est un bougre de fainéant, plein de privilèges et qui touche de confortables salaires pour ce qu'il travaille, on leurs souhaite pas forcement du bien, et puis faut les mettre au pas, avec bien entendu la complicité "des organes de presse libre".

A l'époque, on attaquait avec une certaine bienveillance des populations précises... Quand je vois actuellement, les formes de haine et de jalousie à l'encontre de certaines corporation (notamment nous à la SNCF) je comprends mieux la collaboration des Français et le plein régime de la GESTAPO.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Et encore, si c'était qu'après guerre...

On oublie bien souvent que de nombreux cheminot on fait couler leurs sang dans la résistance à cette époque...

On en parle que trop peu de ses nombreuses vies fauchées pour défendre notre nation, on parle de résistance en règle général mais pas des hommes et femmes de la SNCF qui ont laissés derrière eux des orphelins et des veufs pour nous défendre...

Mais non, aujourd'hui, le cheminot de la SNCF est un bougre de fainéant, plein de privilèges et qui touche de confortables salaires pour ce qu'il travaille, on leurs souhaite pas forcement du bien, et puis faut les mettre au pas, avec bien entendu la complicité "des organes de presse libre".

A l'époque, on attaquait avec une certaine bienveillance des populations précises... Quand je vois actuellement, les formes de haine et de jalousie à l'encontre de certaines corporation (notamment nous à la SNCF) je comprends mieux la collaboration des Français et le plein régime de la GESTAPO.

oh ben en ce moment, mieux vaut ne pas dire que l'on vit bien dans sa province et que l'on est attaché à l'histoire locale, aux vieilles pierres, à notre terroir tourné vers l'avenir mais pas forcement celui imposé par des politiciens douteux parisiens qui usent de la langue de bois quand ils sont à Bruxelles.

je ne remercierai jamais assez les américains pour leur courage ainsi que l'aide économique du plan Marshall qui a permis de relever le pays un peu plus rapidement.

Dommage qu'une grande partie des fonds US d'après guerre ont été gaspillés dans des guerres coloniales stériles voulues par la IVe république, malgré la parole donnée par De Gaule à Brazzaville.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant les bombardements et leurs effets collatéraux sur les populations civiles, il n’y a que Yves Machefert-Tassin (bien connu parmi les ferrovipathes), qui ait fait une étude complète sur le sujet.

Il a écrit un livre intitulé : « Les bombardements des Alliés sur les rails français (1942-1945) un bilan discutable » (beaucoup de photos dans ce livre)

Georges Ribeill a écrit une partie intitulée : « Une saison en enfer, Migennes sous les bombes (été 1944), chroniques, témoignages et documents ».

Pour avoir ce livre, le commander directement à Georges Ribeill, 89 500 Dixmont ou ribeillgeorges@aol.com

C’est un livre n’a pas eu un grand succès, car c’est technique, c’est du « Machefert-Tassin » ou plutôt « YMT » ; donc, pas très « vendeur » pour le grand public.

C’est très bien que pour la première fois, un président de la République française commémore la mémoire des victimes civiles qui ne comptaient pas beaucoup pour l’histoire.

Ci-joint, les statistiques des bombardements établi par YMT, on remarque en bas le total guerre des pertes civiles : 67.078, et aussi le nombre important d’équipages de bombardiers tués : 21 000 morts ; un B17 abattu et cela pouvait être 10 hommes d’équipage tués.

Exemple du bombardement massif de Migennes pour détruire le pont SNCF de la ligne Impériale passant sur l’Yonne. L’US Air force a déversé des tonnes de bombes dessus, quelques unes ont creusé des trous dans ce pont en maçonnerie, mais les Allemands ont réussi à faire passer leurs trains en faisant riper une voie entre les trous de bombes !!!

Modifié par VSG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oh ben en ce moment, mieux vaut ne pas dire que l'on vit bien dans sa province et que l'on est attaché à l'histoire locale, aux vieilles pierres, à notre terroir tourné vers l'avenir mais pas forcement celui imposé par des politiciens douteux parisiens qui usent de la langue de bois quand ils sont à Bruxelles.

je ne remercierai jamais assez les américains pour leur courage ainsi que l'aide économique du plan Marshall qui a permis de relever le pays un peu plus rapidement.

Dommage qu'une grande partie des fonds US d'après guerre ont été gaspillés dans des guerres coloniales stériles voulues par la IVe république, malgré la parole donnée par De Gaule à Brazzaville.

La guerre d'Indochine a été payée par les américains, y compris tout l'équipement (uniformes et matériel) du corps expéditionnaire ; mais rien pour la guerre d'Algérie.

Modifié par VSG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le Figaro, un article de Robert Redeker qui demande de la réflexion

"Les commémorations du D-Day ne doivent pas faire illusion. Pas plus que ne devra faire illusion le défilé militaire du 14 juillet. Au contraire, ces spectacles, relayés par les chaînes de télévision… nos contemporains se révèlent psychologiquement dépendant du nazisme …" la suite sur http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/06/05/31003-20140605ARTFIG00297-d-day-n-oublions-pas-les-soldats-d-aujourd-hui.php

Modifié par VSG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai regardé la cérémonie et bien que ces grands barnum ne soient pas trop mon truc, j'ai trouvé celle-ci très bien faite, avec respect aux anciens et émotion.

Un fil des événements, de l'horreur de la guerre et d'espoir de paix né un jour de juin 44, espoir prolongé à travers la création de l'Europe.

Europe qui, certains l'ont récemment oublié, nous préserve de guerre autrefois cycliques sur son territoire.

Aussi on regrette que ce soit un 6 juin et pas un 6 mai, peut être que certains auraient mis autre chose dans l'urne qu'un bulletin pour ceux qui veulent sortir de l'Europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vrai, mais dans son discours F Hollande a bien insisté sur tout ce qui reste encore à faire et sur le danger de certaines dérives (politiques, économiques, identitaires...) actuelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour compléter les messages d'Aldo et Fabr 4 juin, ce qui m'a frappé aux cimetières US de Colleville et allemand de La Cambe, c'est la jeunesse des morts : tellement de 20-25ans côté US, encore plus jeunes côté allemand (tant de 18ans, nés en 1926, écoliers en 1932, arrivée de Hitler, endoctrinés à mourir pour le Führer, ce que ceux qui sont là ont fait)

Je préfère voir des jeunes citoyens des USA et de l'Allemagne (entre autres pays) allongés sur (et pas sous) la pelouse devant le Carré International de l'université de Caen, et parfois très occupés à nouer des relations internationales individualisées : en bon français, çà s'appelle aimer les langues étrangères :-)

sous l'œil j'en suis sûr bienveillant du "phénix qui renaît de ses cendres" de Louis Leygue à l'entrée du campus 1

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...