Aller au contenu
Invité railailail

Grève reconductible le 11 juin contre la réforme

Recommended Posts

Qui est tu pour affirmer cela ? Tu dois en profiter de cette réforme pour être aussi péremptoire dans tes affirmations, si il n'y aurait jamais eu de gréviste, il y a longtemps que la SNCF n'existerai plus

Un début de réponse:

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
:Smiley_39::Smiley_04:...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un début de réponse:

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
:Smiley_39::Smiley_04:...

Je ne vois pas de réponse dans le post que tu indique. :Smiley_61:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La réforme doit se faire, les grévistes se tirent une balle dans le pied sans le savoir.

Pour pallier ce probèlme , les grevistes ont deux pieds

:jesuisdehors:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement, réforme ou pas réforme, une constante demeure:

- le taux d'encadrement est beaucoup trop important à la SNCF. Comment justifier un taux aussi élevé (près de 50%, à confirmer?). Il nous faut des ingénieurs et des techniciens qualifiés cela est indispensable. Pour le reste, les chargés de communications, les cofo, comet, consort et cnie ne font qu'alourdir des organigrammes déjà bien trop chargés.

La boîte devient une armée mexicaine et à ce rythme là, les agents à la base deviendront vite isolés dans des sortes de petits forts Alamo au sein de leur service ou établissement entourés par une noria de cadres inutiles devant pour exister se comporter en petits disciples à la Zapata... :-)

Cela peut prêter à sourire mais c'est une enjeu essentiel car les fameux 30 % d'écarts tant cités sur le coût d'un agent sncf par rapport au privé vient en parti de cette constatation.

Et ce n'est pas l'agent à la qualification B qui a un traitement de base qui est souvent faible qui a le plus a perdre dans l'histoire...

C'est essentiellement une catégorie de personnels cadres qui vit sa petite vie comme un long fleuve tranquille qui a le plus à craindre...

Mais étonnamment ils ne sont quasi pas sentis concernés par ce mouvement?

Etonnant, non?

Et comme je l'ai précisé dans un post précédent, je ne critique pas les agents qui ont fait grève car je pense qu'ils se sont lancés dans ce mouvement animés par ce qu'ils estiment être juste.

Mais pour ma part, je suis toujours en désaccord avec l'attitude de 2 OS qui ont envoyé au charbon des agents pour sauver les f... d'une petite corpo bien silencieuse mais au combien présente et pesante, je parle des cadres bien sur...

Modifié par TAPHTOR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chiffres 2013 du panorama social groupe, pour ce qui concerne l'EPIC SNCF uniquement :

- Cadre : 18,6 %

- Maîtrise : 30,4 %

- Exécution : 41 %

- Conduite : 10 %

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chiffres 2013 du panorama social groupe, pour ce qui concerne l'EPIC SNCF uniquement :

- Cadre : 18,6 %

- Maîtrise : 30,4 %

- Exécution : 41 %

- Conduite : 10 %

La conduite fait parti de l'exécution, ce n'est pas une catégorie socio-professionnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

M

Et comme je l'ai précisé dans un post précédent, je ne critique pas les agents qui ont fait grève car je pense qu'ils se sont lancés dans ce mouvement animés par ce qu'ils estiment être juste.

Mais pour ma part, je suis toujours en désaccord avec l'attitude de 2 OS qui ont envoyé au charbon des agents pour sauver les f... d'une petite corpo bien silencieuse mais au combien présente et pesante, je parle des cadres bien sur...

je crois que tu n'as pas bien suivi ou que tu ne veux pas voir ou que tu ne connais pas grand chose au fonctionnement syndical (débranche ta télé )...

ce ne sont pas les OS qui ont envoyé au charbon, les os ont eu des remontées par leurs militants et par leurs structures du mécontentement de leurs syndiqués et de certains cheminots sur le projet de reforme,elles ont été aussi informées que les cheminots mécontents demander la mis e en œuvre d'une action forte.. ces os après avoir contacté les autres pour essayer de faire l'unité d'action , ont déposé un prés avis de gréve reconductible .

le renouvellent de la gréve étant entre les mains des AG des différents établissements , cela a était largement visible cette fois ci ou a un moment la cgt a hésité à demander la suspension du mouvement à ces militants et aux cheminot et les AG lui ont fait savoir que les cheminots engagés dans l'action voulaient continuer..

c'est fou encore un intervenant "d'après l'action" alors que pendant ils faisaient profil bas ...

si tu as des problémes avec l'armée mexicaine ...pourquoi n'a tu pas fait gréve pour montrer ton désaccord ? car avec la reforme cela va amplifier le probléme... plus de chef et maitrise et sous traitance des travaux et autre boulot et mise en place de plus en plus d'automates pour remplacer les agents d'exécution..déjà l'informatique fait faire aux agents d'encadrement des taches d'exécution qui étaient faites par des employés de bureau ou des dactylos..

Sans oublier que certain maitrise et cadre ne pas véritablement des agents d'encadrement ,ils n'ont pas d'équipe , mais ce sont des techniciens très pointu et c'est le seul moyen à la sncf de payer ces personnes a la hauteur de leurs compétences..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chiffres 2013 du panorama social groupe, pour ce qui concerne l'EPIC SNCF uniquement :

- Cadre : 18,6 %

- Maîtrise : 30,4 %

- Exécution : 41 %

- Conduite : 10 %

ce pourcentage d'ADC par rapport au nombre total d'agents de l'epic n'a pas changé il était déjà au environ de 10% il y a 15 à 20 ans mais le nombre total d'agent de l'epic était nettement plus important

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok merci pour les chiffres, mais la bourse à l'emploi interne cadre sncf englobe les qualifications E à H donc 18,6 + 30,4= 49%

Pour précision, le collège maîtrise c'est qualif D + E et non seulement E comme le laisse penser ton addition.

Et faut un peu nuancer aussi, pour la filière 27 par exemple, une grosse proportion des qualif E (et dans une moindre les qualif F) sont sur des emplois de "productif" et en travail posté : régulateur, chef circu, AC, chef d'escale par exemple, boulot qui sont me semble t'il plutôt utile au fonctionnement de la boutique.

Modifié par mignaloux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jackv, je pense que tu te fais erreur sur mon jugement sur les OS "maison". Une plateforme commune CGT SUD UNSA était dès le départ très incertaine. CGT SUD je le conçois assez de part des doctrines assez proches mais faire alliance avec l'UNSA au départ qui abandonne toujours en cours de partie là je suis c'est vrai assez surpris et dubitatif. Concernant la CFDT au moins dès le départ son camp était choisi. Enfin c'est une chose à laquelle certainement je n'entend pas grand chose et ça me va bien. Et très bientôt, en futur ex agent SNCF, ça restera une énigme pour moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Malheureusement, réforme ou pas réforme, une constante demeure:

- le taux d'encadrement est beaucoup trop important à la SNCF. Comment justifier un taux aussi élevé (près de 50%, à confirmer?). Il nous faut des ingénieurs et des techniciens qualifiés cela est indispensable. Pour le reste, les chargés de communications, les cofo, comet, consort et cnie ne font qu'alourdir des organigrammes déjà bien trop chargés.

La boîte devient une armée mexicaine et à ce rythme là, les agents à la base deviendront vite isolés dans des sortes de petits forts Alamo au sein de leur service ou établissement entourés par une noria de cadres inutiles devant pour exister se comporter en petits disciples à la Zapata... :-)

c'est la norme dans les boites modernes appliquant les processus US.

bob.jpg

la blague du rameur est très connue quand on dépasse un certain niveau:

http://www.larevanchedurameur.com/quel-rameur/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

:Smiley_40::Smiley_40::Smiley_40:

Fabrice

tu ne l'as jamais vu appliqué dans ton environnement de travail ?

tu as de la chance, moi cela m'a usé.

Tiens je te lègue un logo dont j'ai abusé ces dernières années dans mes courriels:

l'humour permet de dépasser les querelles de chapelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

tu ne l'as jamais vu appliqué dans ton environnement de travail ?

tu as de la chance, moi cela m'a usé.

...

Tiens, toi aussi çà t'a usé?

:Smiley_06:

...

l'humour permet de dépasser les querelles de chapelle.

Il n'y a que çà pour nous sauver. Ceux qui n'ont ni le sens de l'humour ni surtout le sens de l'auto-dérision ne peuvent pas comprendre. :Smiley_04:

PS: et à moi, dis tu me le prête ton logo, il me corresponds tout à fait aux yeux de certains. :Smiley_40: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est la norme dans les boites modernes appliquant les processus US.

bob.jpg

la blague du rameur est très connue quand on dépasse un certain niveau:

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Hélas oui, tellement vrai :Smiley_41: ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Tiens, toi aussi çà t'a usé?

:Smiley_06:

Il n'y a que çà pour nous sauver. Ceux qui n'ont ni le sens de l'humour ni surtout le sens de l'auto-dérision ne peuvent pas comprendre. :Smiley_04:

PS: et à moi, dis tu me le prête ton logo, il me corresponds tout à fait aux yeux de certains. :Smiley_40: .

tu as le droit au sms envoyé il y a quelques années lors d'un barnum parisien de cadres powerpoint:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le même genre d'idée :

L'associé majoritaire d'un grand cabinet d'avocats d'affaires déambule dans son bureau climatisé de 120 m2 emmerdé par l'ennui d'une nouvelle journée de glande.

Après avoir consulté ses mails de cul illustrés, le cours du CAC40 et choisi les 5 restaurants qu'il testerait la semaine suivante avec ses clients, il décide d'aller voir son principal associé (lui-même plongé dans une partie de tétris en réseau).
Une fois dans le bureau, il lui dit :
- Ecoute, j'ai une terrible préoccupation à propos de mon épouse (l'héritière grâce à laquelle son cabinet possède ses clients). Je me demande si le fait de lui faire l'amour est une question de travail, ou est-ce juste une question de plaisir ?

Son associé embarrassé, lui répond sans trop se mouiller :
- Franchement, je n'ai aucune idée.
- Tu as une heure pour me donner la réponse, ordonne le big boss.

L'associé court voir le manager du département M&A (qui lisait l'Equipe tranquillement dans son bureau climatisé de 60m2) et lui pose le problème :
- Une question, si mon associé se tape sa femme, à ton avis, c'est une affaire de travail ou c'est juste pour le plaisir ?
- Alors là, j'en sais rien, lui répond-t-il.
- Tu as 55 minutes pour me répondre !

Le manager va voir son collaborateur senior (en pause-café).
- Si le big boss saute sa chérie, c'est du travail ou du plaisir ?
- Financièrement, cette question n'est pas envisageable, je ne peux donc pas répondre.
- T'as 45 minutes.

Celui-ci va voir son collaborateur junior.
- Si le vieux baise sa meuf, c'est du taf ou c'est juste pour le fun ?
- J'en sais rien.
- 20 minutes.

Le collaborateur junior va donc voir un de ses stagiaires en pleine période de bourre, avec cinq dossiers en cours, trois mois de boulot sur le dos, des tas de docs à rédiger, la messagerie qui fume, le téléphone qui sonne sans arrêt.
- Oh ! le stagiaire ! une question ?
- Pas maintenant, je suis blindé jusqu'au cou, j'ai pas le temps, j'ai plein de trucs à faire.
- C'est super urgent ! Il faut que tu répondes.
- Vas-y ! C'est quoi ? demande le stagiaire.
- Si le Big Boss fourre sa pouf, c'est du boulot ou du plaisir ?
- Arrête, trop facile, c'est du plaisir ! affirme le stagiaire.
- Attends ! Comment tu peux savoir aussi vite ?
Le stagiaire répond indigné :
- Dans ce cabinet, si jamais c'était du boulot, c'est moi qui serait en train de me la taper !

Sinon, c'est du vecu :

J'etais a mon bureau, en train de régler de menu problèmes. Le monte charge était en panne depuis le début de la nuit. Un technicien, en bleu de travail s'affairait a réparer le bazar. Autour de lui, en costar : Son chef de service, Mon chef de service, la responsable sécurité, le représentant de la DLI (le service propriétaire des murs), en train de bavarder en cercle devant le gars, qui lui était en train de bosser

Modifié par Lyntern

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le vécu il y a aussi la complexification à outrance d'une situation simple, permettant de faire tourner la machine de management des grosses boites.

Dans l'open-space un beau matin, une porte reste mystérieusement fermée.

Mail du premier employé sur place à 8h30 à son chef : chef, il y a une porte fermée, que dois-je faire ?

Réponse du chef : ne touchez à rien, je viens constater.

Le chef constate que la porte est fermée. Il alerte le responsable des locaux.

Le responsable des locaux remonte l'information au directeur sécurité et au responsable de site.

Face à la situation, une réunion de crise est organisée, une équipe est montée en urgence, un chef de projet "porte fermée" planifie des actions avec un powerpoint, des investigations complémentaires sont prévues, des experts sont appelés en renfort, un ingénieur se charge de vérifier les calculs de portes, le service achat convoque le fournisseur de la porte, le service qualité vérifie les certifications de la porte, la journée s'annonce très longue.

Vers 14h, une douzaine de managers/experts/ingénieurs/chefs sont réunis devant la porte fermée et débattent de la méthodologie à appliquer : analytique ou reverse-engineering. Un informaticien propose un diagramme de corrélation d'entrées-sorties logiques, mais cette méthode n'emporte pas l'adhésion. Un chef propose de faire appel à un consultant-expert-sénior en portes fermées (1000€ la journée), cela semble la solution la plus prometteuse face à cette situation en impasse. Le consultant arrive rapidement sur place, et donne ses premières évaluations : cette porte est fermée, il faut savoir depuis quand elle est fermée, pourquoi elle est fermée, et comment l'ouvrir. Cette démonstration magistrale est copieusement applaudie par l'assemblée.

C'est alors que le stagiaire (15€ la journée) qui passait par là s'approche et lance benoîtement "et sinon, vous avez essayé de tourner la clé ?".

L'assemblée médusée répond en coeur : "Noooooooooooooon ! Surtout pas ! Retourne bosser, tu manques d'expérience".

Vers 18h, après plusieurs brainstormings et debriefings, un plan d'action est élaboré, une tentative de déblocage est menée, la clé est lentement tournée, et miracle : la porte s'ouvre !

Tout le monde se congratule, les chefs sont félicités, le consultant est chaleureusement remercié (et rémunéré), les rapports de synthèse sont rédigés, un retour d'expérience est défini, les conclusions sont tirées : face à une situation de crise, le management a parfaitement fonctionné, toutes les ressources internes ont été utilisées pour résoudre le problème, et une ressource externe a été utilisée pour amener une compétence spécifique. C'est une réussite totale, qui a bien failli être gâchée par un stagiaire idiot.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et alors, cela change quoi ?

Le salaire net ne sera jamais inférieur au SMIC et les augmentations du SMIC sont toujours supérieures à celles de la SNCF (et je ne referai pas le débat sur les salaires).

Ceci dit, il serait mieux que la grille salariale soit ajustée.

Ce n'est pas parce que ce n'est pas mieux ailleurs qu'il ne faut rien dire ! D'ailleurs, c'est grâce aux grèves régulières des fonctionnaires et salariés des entreprises publiques que le droit du travail (de tous donc !) n'est pas pire que ce qu'il est. Pas pour rien d'ailleurs que la propagande capitaliste discrédite à ce point l'emploi public...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le même genre d'idée :

Sinon, c'est du vecu :

J'etais a mon bureau, en train de régler de menu problèmes. Le monte charge était en panne depuis le début de la nuit. Un technicien, en bleu de travail s'affairait a réparer le bazar. Autour de lui, en costar : Son chef de service, Mon chef de service, la responsable sécurité, le représentant de la DLI (le service propriétaire des murs), en train de bavarder en cercle devant le gars, qui lui était en train de bosser

C'est une régression par rapport au système soviétique : toujours une équipe de trois chacun surveillant les deux autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chiffres 2013 du panorama social groupe, pour ce qui concerne l'EPIC SNCF uniquement :

- Cadre : 18,6 %

- Maîtrise : 30,4 %

- Exécution : 41 %

- Conduite : 10 %

Il me semblais avoir lu dans un des nombreux papiers officiels (qui traînent en plus grande quantité que le nombre d'agent) que le nombre de maitrises et cadres avait dépassé le 50% : un chiffre de 50,4% je crois. Il y a 3/4 ans de cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×