Aller au contenu

Messages recommandés

Invité Moustique69002

Une nouvelle grève carrée qui ne mènera à rien.... Et à 3 semaines de Noël, pas persuadé que certains voudront perdre une journée de salaire.....

Mouvement du 5/12 suspendu comme je l'ai évoqué dans "l'activité sociale"; resterait un mouvement spécifique ASCT.

Grève carrée pour certains, grève "jusqu'au bout" pour d'autres, difficile de concilier les volontés des uns & des autres.

En attendant, les mauvaises nouvelles tombent, mais que cela continue après tout !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouvement du 5/12 suspendu comme je l'ai évoqué dans "l'activité sociale"; resterait un mouvement spécifique ASCT.

Grève carrée pour certains, grève "jusqu'au bout" pour d'autres, difficile de concilier les volontés des uns & des autres.

En attendant, les mauvaises nouvelles tombent, mais que cela continue après tout !!!

annulé (nuance) ! :Smiley_04:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Grève locale à la SNCF : les médias se contentent de relayer les dépliants horaires

Source : la rotative info

Citation

Ce mardi 23 février, les cheminot-es d’un certain nombre de petites gares situées en dehors de la zone de Tours (Joué, Chinon, Loches, La Membrolle, Château-Renault...) sont en grève. Mais n’en cherchez pas la raison dans la presse locale.

 

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Bonjour à tous! Voici un extrait d'un article du parisien ce matin Je ne savais pas que le temps de trajet de mon domicile à mon lieu de travail était comptabilisé dans mon temps de travail! Je pensais plus au trajet EV pour aller tirer un train qui n est pas au départ de sa résidence ou inversement un trajet EV pour se rapatrier à sa résidence (qui est graphiqué dans ma journée de service). Si un collègue pouvait m éclairer merci :)

image.jpeg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , ADC FRET a déclaré:

Bonjour à tous! Voici un extrait d'un article du parisien ce matin Je ne savais pas que le temps de trajet de mon domicile à mon lieu de travail était comptabilisé dans mon temps de travail! Je pensais plus au trajet EV pour aller tirer un train qui n est pas au départ de sa résidence ou inversement un trajet EV pour se rapatrier à sa résidence (qui est graphiqué dans ma journée de service). Si un collègue pouvait m éclairer merci :)

image.jpeg

c'est encore une connerie de journaleux..

  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures , ADC FRET a déclaré:

Bonjour à tous! Voici un extrait d'un article du parisien ce matin Je ne savais pas que le temps de trajet de mon domicile à mon lieu de travail était comptabilisé dans mon temps de travail! Je pensais plus au trajet EV pour aller tirer un train qui n est pas au départ de sa résidence ou inversement un trajet EV pour se rapatrier à sa résidence (qui est graphiqué dans ma journée de service). Si un collègue pouvait m éclairer merci :)

image.jpeg

Merci collègue pour l'extrait de l'article. (voir sur cette page)

 

Il y a 1 heure , jackv a déclaré:

c'est encore une connerie de journaleux..

En l'occurrence, et c'est encore plus grave, ce ne sont pas des journaleux qui ont raconté des conneries, mais "Cyrille Vainsonneau, l’un des secrétaires nationaux de la Fédération générale autonome des agents de conduite (Fgaac-CFDT)"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, axiom a déclaré:

En l'occurrence, et c'est encore plus grave, ce ne sont pas des journaleux qui ont raconté des conneries, mais "Cyrille Vainsonneau, l’un des secrétaires nationaux de la Fédération générale autonome des agents de conduite (Fgaac-CFDT)"

Sauf que ce sont les journalistes qui disent que c'est ce monsieur qui a dit ça. Ce dont je doute fort (ça ne serait pas la première citation trafiquée de l'histoire de la presse française), même si je ne demande qu'à être démenti.

  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi j'ai du mal à m'imaginer une bourde pareille. Mais bon tout est possible, je ne sais pas si ce collègue syndicaliste est habitué à parler avec les médias...

En tout cas, il y a un "gestionnaire de communauté" de la CFDT Cheminots ("tout court" sans la Fgaac) qui poste régulièrement des tracts dans la rubrique "e-communiqués". Une mise au point de "CFDT CHEMINOTS officiel" est urgente selon moi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures , Roukmoute a déclaré:

Sauf que ce sont les journalistes qui disent que c'est ce monsieur qui a dit ça. Ce dont je doute fort (ça ne serait pas la première citation trafiquée de l'histoire de la presse française), même si je ne demande qu'à être démenti.

tout a fait, les journalistes comprennent (parfois) ou interprètent (souvent) comme hier soir sur la 2 au info  :

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-lundi-25-avril-2016_1411395.html

 a 3mn41du début... les cheminots veulent que l'on ne modifie pas leur weekend qu'il commence le vendredi à 19h et finisse le lundi a 6h...

de quoi vous plaignez vous vous avez vos weekend..

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures , axiom a déclaré:

En l'occurrence, et c'est encore plus grave, ce ne sont pas des journaleux qui ont raconté des conneries, mais "Cyrille Vainsonneau, l’un des secrétaires nationaux de la Fédération générale autonome des agents de conduite (Fgaac-CFDT)"

J'essaie de trouver une raison valable pour décrypter cette info bizarre....

Existe t'il des roulements de conducteurs pour lesquels il y a occasionnellement une prise de service à Paris au lieu de son dépôt d'attache ? Autrement dit, un "RHR à la maison" avec trajet en voiture personnelle entre le foyer (familial) et la PS, dont le temps est graphiqué.
Question subsidiaire : existe t'il encore des dépôts en activité dans le sud de l'oise ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures , cc27001 a déclaré:

trajet en voiture personnelle entre le foyer (familial) et la PS, dont le temps est graphiqué.

Non, ça n'existe pas. Et si quelqu'un s'amuse à faire ça, il ne vaut mieux pas qu'il s'en vante, même à la banlieue.

Il y a 6 heures , cc27001 a déclaré:

Question subsidiaire : existe t'il encore des dépôts en activité dans le sud de l'oise ?

Creil.

  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures , cc27001 a déclaré:

J'essaie de trouver une raison valable pour décrypter cette info bizarre....

Question subsidiaire : existe t'il encore des dépôts en activité dans le sud de l'oise ?

et a proximité des "UP" Beauvais ,persan ,il me semble mais en général lorsque tu es "détaché" d"une UP a l'autre, tu es graphiqué "comme voy" en début et fin de periode de "détachement" ou de GPT

Modifié par jackv
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 26/4/2016 at 12:08 , jackv a déclaré:

c'est encore une connerie de journaleux..

Toutafé!!! Ce délégué connait bien son affaire, il n'aurait jamais dit une telle anerie....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grève des agents SNCF : Le Parisien s’assure que ses lecteurs n’ont rien compris

En les invitant à y répondre, le quotidien aurait dû tout mettre en œuvre pour qu’ils puissent le faire de manière éclairée. Il n’en fut rien : le traitement superficiel et dépolitisé proposé par Le Parisien rendit le résultat de cette « consultation » parfaitement prévisible.

http://www.acrimed.org/Greve-des-agents-SNCF-Le-Parisien-s-assure-que

Le Parisien n’en est pas à son coup d’essai en matière de traitement biaisé des grèves, surtout quand il s’agit de la SNCF : il est même coutumier du fait]. Ainsi, Le Parisien, comme la majorité (la totalité ?) des médias dominants, décrédibilise systématiquement les raisons qu’ont les agents ou salariés de faire grève (quand ils ne les taisent pas carrément) pour mieux déplorer la « galère » des usagers. Un traitement à sens unique, donc, qui ne peut que renforcer, même pour le lecteur le plus ouvert, la déligitimation de tout mouvement de grève......Ce tropisme médiatique est d’ailleurs si solidement ancré qu’une femme interviewée par Le Parisien n’hésita pas à faire part de sa perplexité : « On ne sait plus pourquoi les gens font grève  ». L’histoire ne dit pas si Le Parisien a vu dans cet aveu un motif de préoccupation ou de satisfaction…

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

En 1996, l'émission "Arrêt sur Images" revenait sur le traitement médiatique des grèves de 95, avec comme invités

- le sociologue, Pierre Bourdieu

- Guillaume Durand (TF1/LCI)

- Jean-Marie Cavada (Président de la Cinquième et présentateur de "la marche du siècle"

Les chaînes d'info continues se limitaient à LCI, les autres diffuseurs étaient France 2/France 3, La Cinquième, TF1 et M6.

On constate déjà à l'époque la ligne éditoriale assez claire de ces chaînes. Avec l'avènement des 3 autres chaînes (CNEWS/BFM/FRANCE INFO), le traitement des conflits sociaux, surtout lorsque cela concerne la SNCF, est très partial.

 

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu, mais récemment lors d'un des derniers mouvement de gréve sur PSL, un contributeur sur le blog de la ligne J demandait la raison de cette gréve. Il lui fut répondu que l'on ne donnerait pas la réponse sur le blog et qu'il fallait se renseigner auprès des OS (cette position ne me choque pas). Par simple curiosité j'ai vainement recherché sur les sites des OS et je n'ai pas trouvé d'explication à ce mouvement. Je ne veux pas faire une règle de cet exemple, mais même trouver l'information à la source ne semble pas facile et je ne parle pas du décryptage du langage des communiqués des OS.

Je veux bien que la presse soit accusée de tous les maux, mais il serait bon que les OS se préoccupent de faire une communication accessible au grand public, qui doit être différente de celle destinée à l'interne.

  • Like 1
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Laroche a dit :

Je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu, mais récemment lors d'un des derniers mouvement de gréve sur PSL, un contributeur sur le blog de la ligne J demandait la raison de cette gréve. Il lui fut répondu que l'on ne donnerait pas la réponse sur le blog et qu'il fallait se renseigner auprès des OS (cette position ne me choque pas). Par simple curiosité j'ai vainement recherché sur les sites des OS et je n'ai pas trouvé d'explication à ce mouvement. Je ne veux pas faire une règle de cet exemple, mais même trouver l'information à la source ne semble pas facile et je ne parle pas du décryptage du langage des communiqués des OS.

Je veux bien que la presse soit accusée de tous les maux, mais il serait bon que les OS se préoccupent de faire une communication accessible au grand public, qui doit être différente de celle destinée à l'interne.

en général, il y a une distribution de tract en gare, il suffit simplement de les lire au lieu de les jeter directement, 

Au pire,tu dois pouvoir en trouver en gare de syndicaliste, 

 

rajout

Il y a eu même des assemblées générales faites en gare

Modifié par fabrice
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, fabrice a dit :

en général, il y a une distribution de tract en gare, il suffit simplement de les lire au lieu de les jeter directement, 

Au pire,tu dois pouvoir en trouver en gare de syndicaliste, 

 

rajout

Il y a eu même des assemblées générales faites en gare

Il n'en demeure pas moins qu'à l'heure de la com, il serait vraiment grand temps que les organisations syndicales soignent leur communication.

Si au niveau national on peut dire que ça tient la route tante au point de vue de la dialectique, que de l'exposé  au niveau local, c'est souvent catastrophique. (et ce quelle que soit l'organisation syndicale).

Pour s'en convaincre il suffit de lire la PQR ou d'écouter les flash locaux radiodiffusés ou télévisés. Il y a beaucoup d'effort à faire là dessus...la com est en grande partie le nerf de la guerre.

Quant aux tracts, je ne suis absolument pas persuadé qu'ils soient toujours aussi essentiels qu'il y a 20/30 ans.

Lorsqu'il  faut aller chercher les soutiens c'est bien via les médias, les réseaux sociaux que cela doit se faire de nos jours. (surtout si une organisation souhaite rajeunir  son "fond de commerce", car il est clair que ce ne sont pas les vieux militants qu'il faut convaincre, ce sont les autres, tous les autres !

Enfin lorsque je vois le manque de transparence dans les communiqués, où l'on annonce une victoire là dessus ou ou là, mais que l'on oublie de préciser l'arrangement local qui a permis d'obtenir à minima une partie des revendications, c'est un manque de transparence total vis à vis du lectorat et donc des potentiels soutiens à venir.

Les syndicats sont hélas en perte de vitesse dans notre pays et c 'est regrettable, mais franchement si déjà au niveau de la com, à tous les échelons ils étaient un peu plus performants et transparents, cela contribuerait à une reconquête potentielle.

Enfin ça n'est que mon avis.... ;)

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme capelanbrest, je pense que les tracts, c'est tout à fait inutile sauf à augmenter la quantité de papier qui finit par terre ou dans la poubelle, seulement 30 secondes après avoir été remis, sans même être lu. Dans la plupart des cas.

Ce qui est utile, c'est de communiquer sur les sites internet et sur les réseaux sociaux. Et au-delà du seul fait de communiquer, il faut aussi considérer la manière de communiquer. Personnellement, je suis frappé par le vocabulaire, les arguments utilisés. Dans les communiqués que j'ai pu lire, en général ici même, j'ai rarement lu quelque chose du genre : "on s'excuse auprès des voyageurs pour la gêne occasionnée, mais on n'a vraiment pas d'autres choix : on a essayé de discuter avec la direction mais elle campe sur ses positions intransigeantes. On fera tout notre maximum pour que cette grève ait le minimum de conséquences pour vous".

Et enfin, lorsqu'on essaye de discuter avec un gréviste, en général, dès qu'on commence à demander quelle est la raison de la grève, si la situation vraiment si grave, si la grève était vraiment justifiée, si tel ou tel motif justifie vraiment de foutre le bordel dans le pays / la région / sur telle ligne, très vite le ton monte et les arguments, eux, descendent très bas. Même en restant poli et ouvert aux arguments de l'interlocuteur, difficile de discuter et de comprendre sa position.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, je pense que le tract en interne est une valeur sure et qu'il faut le garder.

Pour ma part, lorsque le tract tombait sur le bureau, je le lisais.

Supprimer la distribution du tract et le remplacer par une seule lecture par internet, je ne suis pas sure que les agents aient le réflexe d'aller les lire sur les sites web des OS.

C'est mon avis personnel ...

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Pascal 45 a dit :

Pour moi, je pense que le tract en interne est une valeur sure et qu'il faut le garder.

Pour ma part, lorsque le tract tombait sur le bureau, je le lisais.

Supprimer la distribution du tract et le remplacer par une seule lecture par internet, je ne suis pas sure que les agents aient le réflexe d'aller les lire sur les sites web des OS.

C'est mon avis personnel ...

Avis que je partage.

  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, capelanbrest a dit :

Il n'en demeure pas moins qu'à l'heure de la com, il serait vraiment grand temps que les organisations syndicales soignent leur communication.

Si au niveau national on peut dire que ça tient la route tante au point de vue de la dialectique, que de l'exposé  au niveau local, c'est souvent catastrophique. (et ce quelle que soit l'organisation syndicale).

Pour s'en convaincre il suffit de lire la PQR ou d'écouter les flash locaux radiodiffusés ou télévisés. Il y a beaucoup d'effort à faire là dessus...la com est en grande partie le nerf de la guerre.

Quant aux tracts, je ne suis absolument pas persuadé qu'ils soient toujours aussi essentiels qu'il y a 20/30 ans.

Lorsqu'il  faut aller chercher les soutiens c'est bien via les médias, les réseaux sociaux que cela doit se faire de nos jours. (surtout si une organisation souhaite rajeunir  son "fond de commerce", car il est clair que ce ne sont pas les vieux militants qu'il faut convaincre, ce sont les autres, tous les autres !

Enfin lorsque je vois le manque de transparence dans les communiqués, où l'on annonce une victoire là dessus ou ou là, mais que l'on oublie de préciser l'arrangement local qui a permis d'obtenir à minima une partie des revendications, c'est un manque de transparence total vis à vis du lectorat et donc des potentiels soutiens à venir.

Les syndicats sont hélas en perte de vitesse dans notre pays et c 'est regrettable, mais franchement si déjà au niveau de la com, à tous les échelons ils étaient un peu plus performants et transparents, cela contribuerait à une reconquête potentielle.

Enfin ça n'est que mon avis.... ;)

 

 

Il y a 2 heures, gilles_tagada a dit :

Comme capelanbrest, je pense que les tracts, c'est tout à fait inutile sauf à augmenter la quantité de papier qui finit par terre ou dans la poubelle, seulement 30 secondes après avoir été remis, sans même être lu. Dans la plupart des cas.

Ce qui est utile, c'est de communiquer sur les sites internet et sur les réseaux sociaux. Et au-delà du seul fait de communiquer, il faut aussi considérer la manière de communiquer. Personnellement, je suis frappé par le vocabulaire, les arguments utilisés. Dans les communiqués que j'ai pu lire, en général ici même, j'ai rarement lu quelque chose du genre : "on s'excuse auprès des voyageurs pour la gêne occasionnée, mais on n'a vraiment pas d'autres choix : on a essayé de discuter avec la direction mais elle campe sur ses positions intransigeantes. On fera tout notre maximum pour que cette grève ait le minimum de conséquences pour vous".

Et enfin, lorsqu'on essaye de discuter avec un gréviste, en général, dès qu'on commence à demander quelle est la raison de la grève, si la situation vraiment si grave, si la grève était vraiment justifiée, si tel ou tel motif justifie vraiment de foutre le bordel dans le pays / la région / sur telle ligne, très vite le ton monte et les arguments, eux, descendent très bas. Même en restant poli et ouvert aux arguments de l'interlocuteur, difficile de discuter et de comprendre sa position.

Ben, c'est pas pour cela que les "gens" vont croire aussi, pour la généralité, il n'y a qu'une explication, ils défendent leurs honteux privilèges, point barre

A ce que j'ai pu constater sur divers forum, il y est, maintenant, décrié que les syndicats n'ont rien fait pour endiguer l'état actuel des installations, voir même accusé de complicité surtout concernant la priorité au TGV sur les lignes classiques, alors que l'on avait tiré le signal d'alarme depuis plus de 25 ans,

Une fois, j'avais sorti ma fiche de paye à un raleur, la seule chose qu'il a dit, apres un tres rapide coup d'oeil, est que c'était une fausse que j'avais fabriqué moi même .

Quand aux médias, je suis sceptique, ils ne relatent QUE ce que les gens veulent entendre , y a qu'à voir quand certains font des reportages contradictoires sur un précédant à charge pour comprendre l'état d'esprit.  Une anecdote, qu'il me semble en avoir déjà parlé ici, est que suite à la décision de poser un préavis, nous avions faxé l'info à l'AFP 1 mois avant la date, mais bizarrement, seul PPD en a parlé la veille au 20h du jour prévu, en précisant que c'était une grève surprise 

Pour nombreux, quelques soit la raison, la greve n'est jamais justifié et le motif est toujours le même , défense des privilèges, et encore, y a pas besoin de grève, lors des accidents à Bettembourg, à partir du lendemain, pour la majorité, ce n'est pas la justice qui bloque la ligne, mais les cheminots qui font grève. Même un accident de personne n'est même plus cru ni excusable

Alors que je cautionne ou pas ce que le collègue raconte comme explication, je le comprend

 

il y a une heure, Pascal 45 a dit :

Pour moi, je pense que le tract en interne est une valeur sure et qu'il faut le garder.

Pour ma part, lorsque le tract tombait sur le bureau, je le lisais.

Supprimer la distribution du tract et le remplacer par une seule lecture par internet, je ne suis pas sure que les agents aient le réflexe d'aller les lire sur les sites web des OS.

C'est mon avis personnel ...

Idem, et dans la mesure du possible les AG en gare avec la participation "d'extérieur". Lors d'un mouvement fort en mai 2003, nous faisons les AG devant le dépot et beaucoup de salarié de la zone industrielle venait y participer, nous les laissions intervenir et comprenaient nos motifs

 

Par contre je ne cautionne pas le blocage des voies, ni empêchait un collègue de prendre son service ( et à plus fortes raisons les éventuelles représailles, ce qui, chez moi, stoppent ma participation au mouvement)  enfin chacun ses méthodes

Modifié par fabrice
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, fabrice a dit :

... Par contre je ne cautionne pas le blocage des voies, ni empêchait un collègue de prendre son service ( et à plus fortes raisons les éventuelles représailles, ce qui, chez moi, stoppent ma participation au mouvement)  enfin chacun ses méthodes ...

Idem ...

okok

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...