Aller au contenu
Eurostar

Collision TGV-TER entre Pau et Bayonne (Denguin)

Recommended Posts

Invité Fabr

" pour des raisons de modernisation du reseau, des travaux vont concerner les trains au depart ou en direction de Pau...."

Et ce ne sera pas faux, Border Limit, comme d'habitude, mais plausible.....

les communiquants sont à la barre, à la croisée du Juridique et de la Filouterie.....

Fabrice

Modifié par Fabr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Temps réel tombé à l'instant

Les premiers éléments de l’enquête interne SNCF/RFF sur le rattrapage de Denguin (64)

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne pense pas que 10 km de marche a vue sur le meme canton tous les jours soit sécuritaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

reçu à l'instant un SMS.

"Temps réel Denguin : ADC, tous BAPR hors de cause. Accident du vraisemblablement défaut isolement. + info casier, affichage, DPX. Le DET ETSA"

Perso je ne comprends pas le message, le tout dans un français plus qu'approximatif...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un défaut d'isolement qui a bon dos et qui tombe à pic !

Au début du problème, il force le signal au rouge (d'où l'intervention de l'agent et la MAV du TGV), puis par un miracle (on est proche de Lourdes), le feu passe au vert.

Certains vont prétendre que ce n'est pas le même défaut, mais je trouve la ficelle un peu grosse... Ou bien, il y a plusieurs défauts dans cette fameuse guérite.

Le principe de base des installations de sécurité, c'est pourtant que tout défaut conduit à une situation la plus restrictive, c'est à dire feu rouge en clair...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Source, la République des Pyrénées 25/7 (papier, et je ne trouve pas encore l'article sur le net)

"Des tests ont été effectués [hier, la ligne était fermée] sur les pédales du compteur d'essieux et il y aurait un réel problème, car il ne fonctionnerait plus" (selon une source interne, dixit le rédacteur).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Temps réel tombé à l'instant

Les premiers éléments de lenquête interne SNCF/RFF sur le rattrapage de Denguin (64)

Comment peut-il y avoir des erreurs telles que celle-là dans ce papier "temps réel" : "Le jeudi 23 juillet, des essais et vérifications...." Modifié par gpl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un défaut d'isolement qui a bon dos et qui tombe à pic !

Au début du problème, il force le signal au rouge (d'où l'intervention de l'agent et la MAV du TGV), puis par un miracle (on est proche de Lourdes), le feu passe au vert.

Certains vont prétendre que ce n'est pas le même défaut, mais je trouve la ficelle un peu grosse... Ou bien, il y a plusieurs défauts dans cette fameuse guérite.

Le principe de base des installations de sécurité, c'est pourtant que tout défaut conduit à une situation la plus restrictive, c'est à dire feu rouge en clair...

En général, quand il y a accident c'est bien du à plusieurs défauts. Deux (ou trois...) défauts rares qui arrivent au même moment (ou pile avec la mauvaise synchronisation), c'est peu probable mais ça arrive et ça fait boum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un défaut d'isolement qui a bon dos et qui tombe à pic !

Au début du problème, il force le signal au rouge (d'où l'intervention de l'agent et la MAV du TGV), puis par un miracle (on est proche de Lourdes), le feu passe au vert.

Certains vont prétendre que ce n'est pas le même défaut, mais je trouve la ficelle un peu grosse... Ou bien, il y a plusieurs défauts dans cette fameuse guérite.

Le principe de base des installations de sécurité, c'est pourtant que tout défaut conduit à une situation la plus restrictive, c'est à dire feu rouge en clair...

Un fil mal isolé : rouge

Deux fils mal isolés : vert possible...

Pour simplifier, penser au court-circuit

Modifié par Gallus73

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En esperant aussi que certains cadres d'astreinte possèdent quelques notions elementaires de chemin de fer, tout... simplement....

la gestion des camenberts sous excel a peu à voir avec le cantonnement....

Fabrice

Il y a des camemberts "sécurité" qui vont sentir le Munster mes petits amis...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Un défaut d'isolement? Sur une installation quasi-neuve? Les câbles, les connexions, les platines, la qualité du matériel ou de la pause? Bon courage aux enquêteurs du BEA-TT pour démêler tout çà...

Il y avait donc 3000 guérites de cantonnement qui n'avait pas été "vues" depuis le début de l'année, on va faire en quinze jours ce qui n'a pas été fait en six mois?

10000 autres guérites à vérifier d'ici septembre? Donc en tout il y a 13000 guérites à vérifier d'ici deux mois?

Si ce n'est pas l'intervention du mainteneur sur la guérite, pourquoi faire accompagner chaque intervention par un cadre d'astreinte?

Donc, en attendant, roule ma poule, sinon tu seras puni? Comme expliqué plus haut, le recours systématique à la marche à vue sur des cantons de telle longueur avec tous les pièges que cela implique risque de poser plus de problèmes, sans parler de régularité explosée. Mais, comme il n'y a plus personne sur le bord des voies, il est devenu impossible d'organiser les circulations "à la main" en cas de gros coup dur...

Franchement, perso je trouve çà encore plus inquiétant comme explication...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne s'est pas compris :) : le cantonnement apporterait quoi de plus en sécu ?

Gom' : on est ok sur le fait qu'il n'y a pas de dispositions prises ailleurs... c'est troublant

La seule explication que je me fais (donc supposition), ce serait que les 2 cantons sur les 2 voies sont "pilotés" par la même armoire technique.

M'enfin, enfin un temps réel. Peut être ont-ils attendu d'avoir les prémices d'un résultat avant de communiquer. Même si ça peut se comprendre, pas sûr que c'eût été la meilleure des solutions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Un défaut d'isolement? Sur une installation quasi-neuve? Les câbles, les connexions, les platines, la qualité du matériel ou de la pause? Bon courage aux enquêteurs du BEA-TT pour démêler tout çà...

Il y avait donc 3000 guérites de cantonnement qui n'avait pas été "vues" depuis le début de l'année, on va faire en quinze jours ce qui n'a pas été fait en six mois?

10000 autres guérites à vérifier d'ici septembre? Donc en tout il y a 13000 guérites à vérifier d'ici deux mois?

Si ce n'est pas l'intervention du mainteneur sur la guérite, pourquoi faire accompagner chaque intervention par un cadre d'astreinte?

Donc, en attendant, roule ma poule, sinon tu seras puni? Comme expliqué plus haut, le recours systématique à la marche à vue sur des cantons de telle longueur avec tous les pièges que cela implique risque de poser plus de problèmes, sans parler de régularité explosée. Mais, comme il n'y a plus personne sur le bord des voies, il est devenu impossible d'organiser les circulations "à la main" en cas de gros coup dur...

Franchement, perso je trouve çà encore plus inquiétant comme explication...

Même technique "preventive" que l'immediat aprés Bretigny... mobilisation générale dans la douleur, la sueur et les congés...

Certains doivent commencer à maudire cette politique du "risque calculé"....et jusqu'en haut lieu....

On ne change pas de commandant pendant la bataille, c'est un precepte connu, et justifié... mais après, personne pour une demission salutaire et mediatique ????....

Une demission qui,bien entendu, ne changera rien à l'affaire, ou si peu......il faut quand même être sacrement "detaché" du rail pour conserver des responsabilités avec tous les avertisseurs securitaires dans le rouge ecarlate.....et cautionner cette politique suicidaire.....

De l'interêt du Devin... quand ses funestes predictions se réalisent, on l'execute.......

Fabrice

Modifié par Fabr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon il aura fallu le temps pour avoir un message officiel de la Direction pour disculper l'adc. Mais enfin il est la.

Ce même message mets hors de cause le collègue du SE, c'est aussi une bonne chose.

Il est bon de noter que même si cela ne fera pas les gros titre, l'info est reprise dans la plupart des journaux.

Après il parle d'un défaut d'isolement, cela est il possible, aucune idée, nos collègue calés en technique pourraient peut être nous en dire plus.

Quand à la mav sur les 10 km, la non mise en place d'un cantonnement téléphonique :

il y a des messages ici où il est dénoncé la politique du on roule à tout prix, et ensuite se plaindre qu'on réduit la vitesse. J'y voit une contradiction.

Cela montre à mon sens plutôt le fait que dans le doute sur l'installation locale on choisit faire perdre du temps d'une façon sécuritaire, plutôt que mettre en place un système reposant uniquement sur l'humain mais à pleine vitesse. Possible qu'il n'y ai plus le personnel adapté, c'est pas bien, d'accords mais après, on fait quoi ?

La mesure préventive prise est étonnante (demontage des ampoules du vert) mais elle tient la route en terme de risque vis à vis des circulations.

Quand au droit de retrait, l'emotion pouvait totalement le faire comprendre.

Mais la aussi, il faudra bien se poser la question à un moment, on fait quoi demain ? On a peur, on est trop atteint psychologiquement, pourquoi pas, c'est compréhensible, la cellule psy est la pour ca aussi. On attends que le block soit refait ? si le problème est local et identifié ca ne tient plus la route. Avoir le canton en mav n'est pas suffisant en lui même, au contraire. Ce qui était vrai dans les jours suivant l'accident ne l'est plus forcement 8 jours plus tard.

Il y a derrière un gros soucis de tracabilité en interne sur l'ensemble des travaux, interventions. Je ne comprends pas comment en aviation on peux savoir pour chaque rivet, d'où il vient, qui la transporté, qui la posé; chez nous non malgré l'augmentation de paperasse des dernières années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne change pas de commandant pendant la bataille, c'est un precepte connu, et justifié... mais après, personne pour une demission salutaire et mediatique ????....

Une demission qui,bien entendu, ne changera rien à l'affaire,

Une démission ? Certains pensent à la constitution, patiente, méthodique d'un petit empire, façon oligarchie à la Russe , avec pourquoi pas si l'occasion se présente un jour,l'achat pour un euro symbolique.

Je ne vois pas un personnage si ambitieux démissionner, après tant d'efforts...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

En lisant le fil je vois que beaucoup parlent de l'idée de substituer le cantonnement téléphonique au BA. Je comprend le coté rassurant mais de mon point de vue "ex"transport cela ne me parait pas si simple à mettre en oeuvre :

- le canton de BM ne pourra se faire qu'entre les 2 gares ouvertes au service de la circulation (pas possible de créer un canton de BM juste sur l'étendue du canton de BAPR, pas de commande du S par le garde, pas de local). Ce qui fera un canton englobant plusieurs canton de BA existant; Il faudra donc annuler tout les signaux de BA se trouvant dans le canton de BM.

- Il faut remplacer les plaques de cantonnement du ou des carrés de sortie (s'ils existent) de la gare amont qui assureront la protection du canton de BM ;

- Il faut annuler le fonctionnnement du BA (supprimer les indications S et A) sur le(s) carré(s) d'entrée du canton ; Si maintien du S, celui devra être commandé par l'AC/garde, donc modif installation.

- On change le mode de cantonnement donc :

- il nous faut des AC qui connaisse le S5A et donc habilités à la fonction de garde (ressortir les bulletins S, MV, C le registre de cantonnement abandonnés au fond d'un placard etc.);

- il faut modifier le RT,

- il faut adapter ou réécrire un certain nombre de consigne,notamment probablement et a minima la consigne contresens-contrevoie (organisation/exploitation VUT organisation secours), la consigne de protection S9C (modification des procédures assurance-chantier applicable), la consigne rose du poste et que les agents susceptible de les utiliser soit a minima formé.

Et je dois probablement en oublier. Rien d'impossible, mais à mon sens ça ne peut vraiment pas s'improviser. Si j'étais AC et que mon chef venait me voir avec juste une p'tite note pondue en 30s en me disant "bon les gars on fait du CT à partir de maintenant, c'est pas compliqué", ben OK, pas de soucis, je lui remet le service.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

De mes lointains souvenirs d'AC, il me semble que la substitution du cantonnement téléphonique au block est prévu dans les consignes de chaque gares (modalités, signaux á utiliser, ordres á remette....)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

De mes lointains souvenirs d'AC, il me semble que la substitution du cantonnement téléphonique au block est prévu dans les consignes de chaque gares (modalités, signaux á utiliser, ordres á remette....)

Pas tout a fait, ce qui était écrit dans les consignes roses c'était les signaux à utiliser en cas de reprise du CT (en superposition du BA et non en substitution). Mais elle ne t'expliquait pas comment procéder (du moins pour ma part jamais vu). L'article correspondant est d'ailleurs en cours de suppression des consignes roses. Les cas d'utilisations de cet article ont quasi tous disparu (sauf erreur, il était notamment utile pour la circulation d'un train de catégorie C avant la parution de la CG S6A n°4). Me semble que le seul cas restant est la reprise du traffic après interruption de longue durée (a vérifier sur la NG S5). Et dans ce cas c'est vraiment limité dans le temps (le temps de dérouiller et de retrouver une bonne aptitude au shuntage ce qui ne dure pas 10 jours).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, merci (c'était loin)

Sinon il ne doit pas être compliqué de croisillonner qq signaux de BAPR, de créer une consigne qui reprend les différents cas (arrêt non prévu, protection arrière, ...)

(Quand je dis compliqué pas en 2 heures non plus mais depuis l'accident)

Modifié par Fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

De mes lointains souvenirs d'AC, il me semble que la substitution du cantonnement téléphonique au block est prévu dans les consignes de chaque gares (modalités, signaux á utiliser, ordres á remette....)

C'était prévu dans le Règlement S 5 A !

D.C. de l'article 101

Le cantonnement téléphonique est également appliqué, dans certaines circonstances prévues par les

Règlements, en complément ou en remplacement du block automatique ou du block par appareils.

Modifié par IGS4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×