Aller au contenu

Desserte de l'ITE de la gare de Gisors Embranchement.


Messages recommandés

Bonjour à tous.

En octobre 2009, je suis allé chercher une rame de wagons trémies à essieux allemands en gare de Gisors.

Cette rame transportant de l'engrais en granulés avait été livrée quelques jours auparavant à un client.

Pour information, il s'agissait du dernier train de fret circulant entre Pontoise et Gisors.

Voici quelques photos de cette belle journée ensoleillée.

La journée a débuté au Bourget où je récupère la BB 60044. Ensuite, direction Gisors en 358120/1 avec passage par Achères pour récupérer un agent de manoeuvre qui fera office d'aide conducteur car après Boissy l'Aillerie, la radio sol/train cesse.

IMG_2976.jpg

Arrêt en gare de Pontoise, histoire de laisser le temps au banlieue devant nous de dégager le canton de BAPR.

Arrivée sur Gisors, nous sommes arrêtés au signal d'entrée de la gare pour laisser sortir un banlieue.

IMG_2980.jpg

La BB 60044 arrêtée au signal d'entrée de la gare de Gisors.

IMG_2977.jpg

Ce panneau perdu dans la végétation et dont les deux feux rouges sont encore vaillament allumés correspond au signal d'entrée de la gare pour les trains qui au temps jadis venaient de Vernon et Pont de l'Arche.

IMG_2985.jpg

Le train 137090 emmenée par la BB 27357 décolle de Gisors et file sur Paris.

IMG_2988.jpg

Petite vue de l'entrée de la gare de Gisors Embranchement.

IMG_2989.jpg

Arrêt à l'autre extrémité de la gare.

IMG_2991.jpg

Petite pose photo pendant que l'agent de manoeuvre part faire le point au poste 2 et tracer l'itinéraire vers l'ITE.

IMG_2992.jpg

Le poste 2 de Gisors. Les signaux de sortie portent les plaques de cantonnement BM indiquant le mode de cantonnement aux trains qui partaient sur Serqueux. Cela faisait déjà plus d'un an que le dernier autorail avait circulé sur cette belle section de ligne. Depuis la réouverture en 2013, aucune circulation fret n'a de nouveau circulé.

IMG_2994.jpg

IMG_2997.jpg

Mise en tête sur ma rame. Composition: Train 463270/1, MA100, 40 véhicules, 410 mètres et 649 tonnes.

IMG_3007.jpg

Une fois raccordée à la rame, on ressort de l'ITE et on tire le train sur une des voies de service en gare. Une fois là-bas, l'agent de manoeuvre procède au relevé d'aptitude au transport et à l'essai de freins complet du convoi.

IMG_3004.jpg

Rentrée en gare du train 137083 en provenance de Paris avec la BB 27330 en pousse.

Ca y est, il est pile 15h30 et le départ nous est donné depuis le poste 1.

IMG_3008.jpg

Petite photo du convoi lors de sa sortie de la gare à la vitesse de 6 km/h.

Rentrée au faisceau escale d'Achères afin de déposer l'agent de manoeuvre. On laisse passer un RER A puis le régulateur nous ressort aussitôt dans la foulée.

IMG_3009.jpg

IMG_3012.jpg

Photos du convoi stationnant au faisceau escale d'achères alors que le soleil décline à grande vitesse.

Pour conclure cette belle journée, une petite surprise de 114 tonnes m'attends à Bobigny.

IMG_3015.jpg

La CC 72084 effectue son tête à queue et va se remettre en tête de sa courte rame composée de deux wagons raccord et deux fourgons corail.

Cette dernière, d'après les infos transmis par un collègue à l'époque partait sur Belfort pour assurer l'acheminement d'une motrice TGV.

Et voilà, c'est fini pour aujourd'hui.

Bonne journée.

Vincent.

  • Upvote 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les photos, un passage me choque néanmoins :

Une fois raccordée à la rame, on ressort de l'ITE et on tire le train sur une des voies de service en gare. Une fois là-bas, l'agent de manoeuvre procède au relevé d'aptitude au transport et à l'essai de freins complet du convoi.

RAT (relevé d'aptitude au transport) et essai de frein faits après la sortie de l'ITE. Que se passe-t-il en cas de problème sur un wagon le rendant inapte au transport (comme une trappe qui ne se ferme pas) ? Si la RAT avait été faite sur l'ITE, on peut dire que la responsabilité vient du client. Sauf qu'une fois la rame sortie, il s'en lavera les mains et il aura bien raison.
  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les photos, un passage me choque néanmoins :

RAT (relevé d'aptitude au transport) et essai de frein faits après la sortie de l'ITE. Que se passe-t-il en cas de problème sur un wagon le rendant inapte au transport (comme une trappe qui ne se ferme pas) ? Si la RAT avait été faite sur l'ITE, on peut dire que la responsabilité vient du client. Sauf qu'une fois la rame sortie, il s'en lavera les mains et il aura bien raison.

Et faire un essai de frein après le premier mouvement ?

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et faire un essai de frein après le premier mouvement ?

Ça encore me choque un peu moins. En marche en manœuvre, tu peux très bien n'avoir que la loc qui freine. Mais sur le principe, puisqu'il semble sortir une rame complète sans avoir besoin de la remanier, je ne vois pas ce qui empêche de faire la RAT et l'essai de frein directement sur l'ITE. Gain de temps et surtout, de sécurité.
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, c'est surtout, à mon avis une erreur de légende étant donné qu'elle remonte déjà à quelques années..... ;)

La RAT à sûrement due être faite chez le client bien qu'il me semble que la piste côté talus était impraticable par endroit à cause de la végétation.

A+

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...