Jump to content

Recommended Posts

Alors attention à ne pas tout mélanger.....

L'étude en cours et nous sommes bien placés pour en parler car avons contribuer à son cahier des charges, est la demande à TTK d'étudier quelles seraient la meilleure solution de circulation sur ce tronçon. Soit tram-train, soit RER, mais en aucune façon de vélo-rails. Par ailleurs le SIAC a en projet une piste cyclable tout du long de la RD1005, en site propre, l'idée d'tuiliser la voie ferrée comme voie verte ou autre est d'ailleurs contraire avec la charte signée entre la FNAUT l'assoc. des voie vertes, etc....

La meilleure des solutions et le rendu d'étude nous le dira, c'est la continuité du service RER/TER depuis Evian ou depuis St-Gingolph, car à l'heure actuelle nous n'avons aucun transports en commun localement.

Il n'est nullement question dans cette étude d'une hypothèse de cyclo-draisine. Les élus du pays d'Evian ayant voté à l'unanimité la réouverture de la ligne, le SIAC également, le conseil régional aussi, alors :)koiquessekoiquesse

En attendant: Association Franco/Suisse Sauvons le Tonkin

Je partage entièrement votre avis sur la nécessité de ne pas tout mélanger, à commencer par "contribuer à la rédaction d'un cahier des charges" et "arrêter le cahier des charges" ; contribution n'est en aucun cas synonyme d'exclusivité, loin s'en faut !

Comme vous me semblez au fait de l'actualité de cette ligne, peut-être pourrez-vous nous expliquer pourquoi TTK s'intéresse aux conditions de franchissement de la RD 1005, au PN 93, par les cyclo-draisines ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je partage entièrement votre avis sur la nécessité de ne pas tout mélanger, à commencer par "contribuer à la rédaction d'un cahier des charges" et "arrêter le cahier des charges" ; contribution n'est en aucun cas synonyme d'exclusivité, loin s'en faut !

Comme vous me semblez au fait de l'actualité de cette ligne, peut-être pourrez-vous nous expliquer pourquoi TTK s'intéresse aux conditions de franchissement de la RD 1005, au PN 93, par les cyclo-draisines ?

D'ou sort cette affaire de cyclo draisine ?, TTK ne nous en a jamais parlé, le SIAC non plus ??? Je pense que samedi prochain ayant une réunion avec l'AEDTF/ARDSL, le sujet va être abordé et là aussi ça va faire du bruit si cette solution fait partie des différents scénarios !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors que l'idée d'une exploitation touristique de cyclo-draisines entre Evian et Saint Gingolph, émise en 2004, avait provoqué l'ire de l'association « Sauvons le Tonkin » (voir http://www.hilpers.fr/1006233-velo-rail-sur-la-ligne), le Syndicat Intercommunal d'Aménagement du Chablais (Haute-Savoie) vient de demander à l'agence lyonnaise de TTK (Transport Technologie Consult Karlsruhe) d'examiner cette possibilité dans le cadre d'une étude préliminaire à la réouverture de la ligne ferroviaire d'Evian à Saint-Gingolph. Ce marché (étude préliminaire complète) porte sur un montant de 91 600 € HT soit 109 553,60 € TTC (http://www.siac-chablais.fr/marches_attribues.html).

Bonjour,

On marche sur la tête je vous jure.

Le vélo-rail est truc génial et coté touristique il est évident que la cote sauvage de Meillerie vaut la balade. Mais il faut être réaliste et un tel investissement n'est cohérent que lorsque la dite ligne n'a plus aucune compétence en matière de transport de masse dans l'environnement qu'elle traverse (si toutefois une ligne de chemin de fer peut raisonnablement ne pas avoir de compétence en transport de masse en préservant efficacement l'environnement).

Ici nous somme sur 17 kms encadrés par deux lignes à trafic dense, modernisées et empruntées par les matériels les plus modernes qu'ils soient en terme de TER (coté français du moins, les Domino étant des "recyclages" d'engins anciens). Ces deux lignes font le tour du lac et se rejoignent à Bellegarde et bientôt à Genève via le CEVA et surtout par le biais du RER Franco-Valdo-Genevois qui vise à déployer des dessertes internationales lémaniques entre les principales villes du tour du lac.

La ligne du Tonkin est le symbole même d'une érésie en terme d'aménagement du territoir alors qu'elle longe une route internationale préférée par les 40 tonnes au tunnel du Mont-Blanc (devinez pourquoi ?) pour aller en Italie; de même que cette route sert de "métro-voiture" aux innombrables frontaliers qui irriguent les entreprises de la plaine du Rhône jusqu'à St Maurice !

Cette route détruit peu à peu les villages qu'elle traverse et tue chaque années entre 3 et 6 personnes si j'ai bien les chiffres en tête (le record pour une année est de 11 morts sur une portion de 10 km). Son aménagement en mieux est totalement impossible ... sa reconstruction plus au-dessus est une abération technique et économique puisque compté non pas en Milions comme pour le ferroviaire mais en Milliards d'euros .... !!!!

Le chemin de fer ne règlera pas tout bien entendu mais est capable de contribuer à revenir à des chiffres plus sensés et moins proche de l' "auto"-destruction. Pour les poids lours je ne pronne pas une route roulante .... je n'ai pas dit cela... disons que ce n'est pas un problème à régler par le Tonkin; mais coté TER, tout est à jouer et l'augmentation des fréquentations de frontaliers du coté de Genève même si tout le monde râle tout le temps à cause des retards ou du manque de place dans les trains (les prévisions les plus optimistes lors des achats de nouveau matériel n'ont pas suivit la réalité mais c'est une bonne chose ... Rhône-Alpes n'achètera à présent du neuf exclusivement qu'à deux étages).

Vous rendez-vous compte : le tour du lac fait environs 175 km grosso-modo. Hormis le shunt du bout du lac entre Bouveret et Villeneuve qui rest à bien étudier à cause de la réserve naturelle qu'il faut contourner par derrière la Neuville, la voie ferrée n'est pas bouclées à cause des 8 km du CEVA qu'une poignée de genevois ont tenté de refuser à la "racaille annemassienne" pour citer un certain parti helvétique (4 km à vol d'oiseau entre Cornavin et Eaux-Vives en réalité) et à cause des 17 km du Tonkin français.

Concernant l'exploitation, hormis le fait de faire rouler du matériel d'origine suisse en France ... je ne vois pas l'intérêt pour les CFF de reprendre cette ligne à son compte d'exploitation globale. Cette ligne appartiens toujours à RFF et une seule exploitation de service peut éventuellement s'envisager dans le cadre de la libéralisation des TER en France. Mais cette voie ne deviendra jamais une "enclave" ferroviaire à l'image de la ligne des Eaux-Vives exploitée et entretenue par la SNCF mais implantée sur territoire genevois ... une exception historique instaurée il y a plus de cents ans à présent.

Y a t-il un ou des exemples d'une ligne interpénétrante gérée totalement (commercial, matériel et infrastructure) par une société historique d'un pays sur le territoir d'un autre pays limitrophe ?

Le sujet du tram-train ..... un truc jetté aux orties du coté du CEVA et la logique a fait fois ... on va pas remettre ça de l'autre coté, on marche à coté de nos pompes pour vouloir un train qui à un moment ou à un autre sur courte distance va imposer des ruptures de charge dont personne ne veut ou alors le moins possible.

D'autant que techniquement, le matériel normal existant est tout à fait modifiable pour circuler sur les deux réseau afin de faire tomber la barrière des alimentations électriques différentes ... ça on sait faire depuis longtemps et la question, même constament posée, est résolue depuis longtemps pour le CEVA en réalité.

On pourrait encore en dire long là dessus mais je peut vous affirmer que ces hsitoires font bien rire autour de nous ... une fois de plus le laxisme et la frilosité des français alimente les gorges chaudes ... on a pas fini de passer pour des con je vous le dit !

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ou sort cette affaire de cyclo draisine ?, TTK ne nous en a jamais parlé, le SIAC non plus ??? Je pense que samedi prochain ayant une réunion avec l'AEDTF/ARDSL, le sujet va être abordé et là aussi ça va faire du bruit si cette solution fait partie des différents scénarios !

Parmi les principes qui guident mon existence, il en est un qui consiste à n'accorder qu'un crédit relatif à ce qu'affirment les hommes politiques, tout en prêtant une oreille très attentive à ce qu'ils oublient de dire...

Edited by Velorail01

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parmi les principes qui guident mon existence, il en est un qui consiste à n'accorder qu'un crédit relatif à ce qu'affirment les hommes politiques, tout en prêtant une oreille très attentive à ce qu'ils oublient de dire...

La n'est pas notre problème, ce genre de théorie n'est pas notre. Le seul constat est qu'entre St-Gingolph et Evian il n'y a aucun transport en commun digne de ce nom. Une nouvelle route pronée est d'une utopie flagrante quand on voit le cout à prévoir, l'infra ferroviaire existe, utilisons-là politique ou pas ! Conseil du Léman, Conseil régional Rhône-Alpes, Etat du Valais, Etat de Genève, Etat de Vaud, SIAC, Communauté de communes du pays d'Evian, TOUS SONT UNANIMES, y-compris RFF la SNCF alors ???? Je vois pas ou vous voulez en venir, mais je crois connaitre la solution à vos dires..... Il faut habiter notre région, parler et on comprend tout des états d'esprits locaux....

Edited by Joël Sauvons le Tonkin

Share this post


Link to post
Share on other sites

La n'est pas notre problème, ce genre de théorie n'est pas notre. Le seul constat est qu'entre St-Gingolph et Evian il n'y a aucun transport en commun digne de ce nom. Une nouvelle route pronée est d'une utopie flagrante quand on voit le cout à prévoir, l'infra ferroviaire existe, utilisons-là politique ou pas ! Conseil du Léman, Conseil régional Rhône-Alpes, Etat du Valais, Etat de Genève, Etat de Vaud, SIAC, Communauté de communes du pays d'Evian, TOUS SONT UNANIMES, y-compris RFF la SNCF alors ???? Je vois pas ou vous voulez en venir, mais je crois connaitre la solution à vos dires..... Il faut habiter notre région, parler et on comprend tout des états d'esprits locaux....

Eh bien, au vu des belles certitudes que vous affichez, je ne vois vraiment pas pourquoi vous-vous donnez la peine de répondre.

Ne vous en déplaise, l'information que j'ai communiquée à la communauté, repose sur un écrit confirmé par contact téléphonique.

Je ne terminerai pas sans vous remercier pour le conseil ; il n'y a qu'une petite soixantaine d'années que j'habite "votre région" et, si je vous en crois, je n'ai visiblement pas tout compris des états d'esprits locaux ; je vous promets néanmoins de faire tout mon possible pour m'améliorer...

Allez, A rvi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien, au vu des belles certitudes que vous affichez, je ne vois vraiment pas pourquoi vous-vous donnez la peine de répondre.

Ne vous en déplaise, l'information que j'ai communiquée à la communauté, repose sur un écrit confirmé par contact téléphonique.

Je ne terminerai pas sans vous remercier pour le conseil ; il n'y a qu'une petite soixantaine d'années que j'habite "votre région" et, si je vous en crois, je n'ai visiblement pas tout compris des états d'esprits locaux ; je vous promets néanmoins de faire tout mon possible pour m'améliorer...

Allez, A rvi !

Au regard de l'age que vous avancez ( et je le respecte) il est clair que l'avenir des générations montantes, n'est pas un problème pour vous. Merci pour eux, et vive les transports en commun !

NB/ pour info les certitudes sont réalités, il n'y a qu'à vous renseigner sur les résultats de délibération (un seul : Rhône-Alpes 157 conseillers régionaux sur 157 ont votés la réhabilitation ...) les autres à vous de les trouver.....

Les loisirs passent après le service public, ne vous en déplaise, il ya encore dans ce pays des gens qui travaillent heureusement !

Edited by Joël Sauvons le Tonkin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

On marche sur la tête je vous jure.

Le vélo-rail est truc génial et coté touristique il est évident que la cote sauvage de Meillerie vaut la balade. Mais il faut être réaliste et un tel investissement n'est cohérent que lorsque la dite ligne n'a plus aucune compétence en matière de transport de masse dans l'environnement qu'elle traverse (si toutefois une ligne de chemin de fer peut raisonnablement ne pas avoir de compétence en transport de masse en préservant efficacement l'environnement).

Ici nous somme sur 17 kms encadrés par deux lignes à trafic dense, modernisées et empruntées par les matériels les plus modernes qu'ils soient en terme de TER (coté français du moins, les Domino étant des "recyclages" d'engins anciens). Ces deux lignes font le tour du lac et se rejoignent à Bellegarde et bientôt à Genève via le CEVA et surtout par le biais du RER Franco-Valdo-Genevois qui vise à déployer des dessertes internationales lémaniques entre les principales villes du tour du lac.

La ligne du Tonkin est le symbole même d'une érésie en terme d'aménagement du territoir alors qu'elle longe une route internationale préférée par les 40 tonnes au tunnel du Mont-Blanc (devinez pourquoi ?) pour aller en Italie; de même que cette route sert de "métro-voiture" aux innombrables frontaliers qui irriguent les entreprises de la plaine du Rhône jusqu'à St Maurice !

Cette route détruit peu à peu les villages qu'elle traverse et tue chaque années entre 3 et 6 personnes si j'ai bien les chiffres en tête (le record pour une année est de 11 morts sur une portion de 10 km). Son aménagement en mieux est totalement impossible ... sa reconstruction plus au-dessus est une abération technique et économique puisque compté non pas en Milions comme pour le ferroviaire mais en Milliards d'euros .... !!!!

Le chemin de fer ne règlera pas tout bien entendu mais est capable de contribuer à revenir à des chiffres plus sensés et moins proche de l' "auto"-destruction. Pour les poids lours je ne pronne pas une route roulante .... je n'ai pas dit cela... disons que ce n'est pas un problème à régler par le Tonkin; mais coté TER, tout est à jouer et l'augmentation des fréquentations de frontaliers du coté de Genève même si tout le monde râle tout le temps à cause des retards ou du manque de place dans les trains (les prévisions les plus optimistes lors des achats de nouveau matériel n'ont pas suivit la réalité mais c'est une bonne chose ... Rhône-Alpes n'achètera à présent du neuf exclusivement qu'à deux étages).

Vous rendez-vous compte : le tour du lac fait environs 175 km grosso-modo. Hormis le shunt du bout du lac entre Bouveret et Villeneuve qui rest à bien étudier à cause de la réserve naturelle qu'il faut contourner par derrière la Neuville, la voie ferrée n'est pas bouclées à cause des 8 km du CEVA qu'une poignée de genevois ont tenté de refuser à la "racaille annemassienne" pour citer un certain parti helvétique (4 km à vol d'oiseau entre Cornavin et Eaux-Vives en réalité) et à cause des 17 km du Tonkin français.

Concernant l'exploitation, hormis le fait de faire rouler du matériel d'origine suisse en France ... je ne vois pas l'intérêt pour les CFF de reprendre cette ligne à son compte d'exploitation globale. Cette ligne appartiens toujours à RFF et une seule exploitation de service peut éventuellement s'envisager dans le cadre de la libéralisation des TER en France. Mais cette voie ne deviendra jamais une "enclave" ferroviaire à l'image de la ligne des Eaux-Vives exploitée et entretenue par la SNCF mais implantée sur territoire genevois ... une exception historique instaurée il y a plus de cents ans à présent.

Y a t-il un ou des exemples d'une ligne interpénétrante gérée totalement (commercial, matériel et infrastructure) par une société historique d'un pays sur le territoir d'un autre pays limitrophe ?

Le sujet du tram-train ..... un truc jetté aux orties du coté du CEVA et la logique a fait fois ... on va pas remettre ça de l'autre coté, on marche à coté de nos pompes pour vouloir un train qui à un moment ou à un autre sur courte distance va imposer des ruptures de charge dont personne ne veut ou alors le moins possible.

D'autant que techniquement, le matériel normal existant est tout à fait modifiable pour circuler sur les deux réseau afin de faire tomber la barrière des alimentations électriques différentes ... ça on sait faire depuis longtemps et la question, même constament posée, est résolue depuis longtemps pour le CEVA en réalité.

On pourrait encore en dire long là dessus mais je peut vous affirmer que ces hsitoires font bien rire autour de nous ... une fois de plus le laxisme et la frilosité des français alimente les gorges chaudes ... on a pas fini de passer pour des con je vous le dit !

Bien vu D...! heu! pardon Mikado 74 ( bon dieu tu l'as trouvé où ce pseudo? au même endroit que le mien? )

Bon, bien vu quand même et bien expliqué :Smiley_25: .

Edited by Rail cassé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher monsieur Velorail01,

Si mon message avait un quelconque caractère blessant, je m'en excuserai volontiers, mais je n'en trouve pas.

Je tiens juste à noter que :

1) Vous avancez cette idée de vélo-rails, mais personne ne vous connait à notre association. Facile de lancer des idées caché derrière un pseudo. Déjà lors d'une première "discussion" que vous évoquez, cette idée avait été émise et déjà là, personne n'avait pris contact avec nous. Depuis, certains intervenants de cette fameuse conversation nous ont rejoint, un grand merci à eux.

2) Le seul endroit dans la région où l'on parle de vélo-rails sur le Tonkin, c'est aux assemblées générales de l'ADHEPE, alors merci !

3) Nous avons effectué une visite de la ligne avec les experts de TTK, et ceux-ci nous ont même dit préférer une réouverture directe de la ligne aux voyageurs plutôt que d'avoir une étape touristique. Tout comme les élus du SIAC, que nous rencontrons pas plus tard que ce mercredi !

4) Tout le monde le sait : mettre un vélo-rails ici, c'est mettre à mal le projet de réouverture. Les habitants feront blocus, se satisfaisant de ces charmantes machines.

Alors, peut-être au plaisir de vous voir enfin à l'une de nos assemblées ou réunions publiques. Cordiaux messages.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me permet de déterrer, mais je me demande si ce Vélorail01 n' est pas un membre de l' ADHEPE...

Sinon il a supprimé toutes ses contributions au passage ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors attention à ne pas tout mélanger.....

L'étude en cours et nous sommes bien placés pour en parler car avons contribuer à son cahier des charges, est la demande à TTK d'étudier quelles seraient la meilleure solution de circulation sur ce tronçon. Soit tram-train, soit RER, mais en aucune façon de vélo-rails. Par ailleurs le SIAC a en projet une piste cyclable tout du long de la RD1005, en site propre, l'idée d'tuiliser la voie ferrée comme voie verte ou autre est d'ailleurs contraire avec la charte signée entre la FNAUT l'assoc. des voie vertes, etc....

La meilleure des solutions et le rendu d'étude nous le dira, c'est la continuité du service RER/TER depuis Evian ou depuis St-Gingolph, car à l'heure actuelle nous n'avons aucun transports en commun localement.

Il n'est nullement question dans cette étude d'une hypothèse de cyclo-draisine. Les élus du pays d'Evian ayant voté à l'unanimité la réouverture de la ligne, le SIAC également, le conseil régional aussi, alors koiquessekoiquessekoiquesse

En attendant: Association Franco/Suisse Sauvons le Tonkin

Devrais aussi prendre en compte l'encienne ligne de Annecy Seynod Sevrier Faverge albertville ,

qui est maintenan une piste cyclabe lapleunicheuselapleunicheuse aîîl je vois les Ecolos sortir et crier le grenelle de l'environement Mdr .

Chercher pas je sort

A+

garcimore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Devrais aussi prendre en compte l'encienne ligne de Annecy Seynod Sevrier Faverge albertville ,

qui est maintenan une piste cyclabe lapleunicheuselapleunicheuse aîîl je vois les Ecolos sortir et crier le grenelle de l'environement Mdr .

Chercher pas je sort

A+

garcimore

salut, Avec la réouverture prochaine de la ligne Bourg en Bresse bellegarde, la ligne d'Annecy à Albertville aurait toute sa raison d'être, notament pour desservir la maurienne et la tarentaise.

Mais bon, depuis le temps, la plateforme est fortement annexée. Domage!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vélorail a un temps été consulté par l'ADHEPE, mais le rendu de l'étude intermédiaire qui vient de tomber exclu toute utilisation de cyclo machin... lapleunicheuse

Ce sera donc des RégionAlps qui circuleront depuis Sion jusqu'à Evian voir Thonon. Ce Vélorail01, faisant que du monologue et ne se présentant jamais pour une discussion démocratique a récolté la monnaie de sa pièce. D'ailleurs dans cette affaire à vouloir faire le paon et bien... etc....etc.... Dommage....

Pour ce qui est d'Annecy Albertville, le projet est dans les cartons des assoc. de rouvrir la voie ferrée et de déplacer la piste cyclable, pour désengorger la nationale qui est encombrée du matin au soir.

Edited by Joël Sauvons le Tonkin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est d'Annecy Albertville, le projet est dans les cartons des assoc. de rouvrir la voie ferrée et de déplacer la piste cyclable, pour désengorger la nationale qui est encombrée du matin au soir.

Bonjour,

Pour ce qui est d'Annecy, le problème c'est la sortie de la gare après le P1 sous le pont routier. La réouverture et la reconstruction de la plateforme de Vovray au beau milieu d'un nouveau complexe locatif de standing a très vite débouché sur un tollé général lors des premières dessertes de wagons trémies il est vrai .... entre 00h00 et 1h du matin !!! Au-delà, la plateforme ferroviaires est totalement annexée et l'accès jusqu'au tunnel quasi disparu. En plus de cela, cette sortie de gare limitée à 30 km/h est déjà l'un des principaux problème de régularité de la ligne Annecy - Aix. Un rajout d'une deuxième branche viendrait encore fragiliser ce point de passage commun et compte tenu du rayon de courbure déjà prononcée vers Rumilly, impossible d'imaginer un ripage de la VU coté Seynod pour laisser celle au pied du P1 libre pour un accè directe voie S + voie 1 / Albertville sans cisailler l'itinéraire vers Aix.

Sur l'image qui suit, on voit ici l'accès de la zone de Vovray (la courbe vers la gauche, ancien embranchement) vue en direction de la gare. On distingue l'ancienne plateforme de la VU dépourvue des sa voie et derrière moi (le photographe), ce que je n'ai pas pensé à photographier, une enfilade d'immeubles résidentiels encadrant la rue et l'ancienne plateforme partiellement annexée aux espaces verts et tout au fond le tunnel (toujours derrière le photographe) ...

Edited by mikado74

Share this post


Link to post
Share on other sites

Évian-les-Bains - Meillerie - Saint-Gingolph (17,600 km)

">Carte ferroviaire du département de la Haute-Savoie

708 000 euros pour que le Tonkin soit sur les rails à l’horizon 2030

De l’avis de Jean-Paul Moille, conseiller régional PS, une étape décisive vient d’être actée pour la réouverture des 18 km de la ligne ferroviaire du Tonkin, entre Évian-les-bains à Saint-Gingolph. En l’occurrence, le lancement des études préparatoires de la première phase, pour un coût substantiel de 708 000 euros.

« En l’absence de nouveau Contrat de projets Etat-Région (CPER), le président de la Région, Jean-Jack Queyranne, a cherché une solution alternative pour ne pas plomber le dossier. Il a ainsi décidé de consacrer au projet les crédits franco-suisses Interreg non consommés durant la période 2007-2013. »

La suite dans Le Dauphiné Libéré

title20.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Évian-les-Bains - Meillerie - Saint-Gingolph (17,600 km)

Région du Sud-Est - Ligne n° 892 (situation en 1959).

Point culminant : Bains d'Évian (PK 212 + 700). Déclivités maximales des rampes
et pentes : 15 ‰ entre Bains d'Évian et Maxilly-Petite-Rive (PK 215 + 300).

Ex. VUSS (Voie unique à signalisation simplifiée) : application
de l'ex. IGS4 (annexe 1 du Règlement S 4 A de nos jours).

Un petit rappel historique :

Mise en service par la Compagnie du PLM : le 1er juin 1886.
Fermeture au service voyageurs : le 5 mai 1938.

Suspension du service marchandises : du 9 mai 1940 au 9 juillet 1941.
Fermeture au service marchandises : en 1988.

Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF.

Gare de Saint-Gingolph (PK 228 + 900)

La gare à l'époque de l'ancienne Compagnie du PLM.

saint-12.jpg

Edited by IGS4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meillerie

il y avait un camp d'été pour les apprentis la bas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meillerie

il y avait un camp d'été pour les apprentis la bas

Évian-les-Bains - Meillerie - Saint-Gingolph (17,600 km)

Au départ d'Évian-les-Bains la ligne desservait :

Bains d'Évian (+ 1,400 km), Maxilly-Petite-Rive (+ 4 km), Lugrin-Tourronde

(+ 6,700 km), Meillerie (+ 11,400 km) et Saint-Gingolph (+ 17,600 km).

Gare de Meillerie (PK 222 + 700)

Arrêt d'un autorail le 9 novembre 1968.

Dans le fond la direction d'Évian-les-Bains.

On remarquera au bout du quai la présence d'un T.I.V. pentagonal (T.I.V. à distance).

meille10.jpg

Edited by IGS4

Share this post


Link to post
Share on other sites

La ligne du Tonkin entre Evian et Saint Gingolph à été ouverte le 1er juin 1886. Elle a une longueur de 17,8 km. La ligne est constituée de:

-54 ponts métalliques, 33 viaducs et 48 passages voûtés pour écoulement.

-un tunnel de 810 m  et un souterrain de 210 m.

-5 passages à niveau automatiques, 4 à manœuvrer et 9 non gardés.

Le trafic voyageurs a été supprimé en 1938 et reporté sur la route. Le trafic marchandises sera supprimé en 1988. De 1986 à 1998, un train touristique, le Rive Bleue Express circula sur la ligne et la maintenait en état chaque été entre Le Bouveret et Evian. En 1998, la ligne fut fermée et neutralisée. Depuis lors son état se dégrade. Une association milite toutefois pour la réouverture de la ligne. Il s’agit de l’association RER Sud-Leman. Du 20 novembre 2006 à 2010, la ligne est nettoyée en vue d’une éventuelle réouverture.

 

Le train touristique :

Chaque année le nombre de voyageurs transportés augmentait. Les responsables font alors l’acquisition d’une locomotive diesel BB 71010 de la SNCF, d’un wagon marchandises transformé en wagon-bar, puis de 3 voitures semi panoramiques des CFF, re-peintes sous la livrée « Transchablaisien » . Les responsables étaient prêts à faire l’acquisition d’un autorail X 3800 Picasso SNCF, ou d’un autorail panoramique. Un commentaire audio allait également être mis en place. Mais c’est en 1998 que les choses ont commencé à se gâter… En 1998, l’association ne compte plus que 4 membres. Le train touristique est remis en cause. Les responsables n’ont pas encore trouvé le moyen de payer la SNCF pour la location de la ligne.

Et le 8 Avril 1999, la nouvelle tombe. Le « Rive-Bleue Express » ne circulera pas cette année. Il faut 4 millions de francs français pour rénover la voie, jugée trop dangereuse. Le Mercredi 28 Juillet 2004, les chablaisiens ont appris la nouvelle : Le « Rive-Bleue Express » est mort. Les locomotives et les wagons sont mis en vente. Les voitures du « Transchablaisien » finiront à la casse. Jean-François Vuarnoz, le président de l'ex association du « Rive-Bleue Express », rejette la faute aux politiciens français. Et il n'a pas tort ! Pendant l'exploitation touristique, ils ne trouvaient pas d'argent pour sauver la ligne. Et en 2001, ils ont trouvés 12 millions FF pour refaire un pont à neuf (comprenne qui pourra...), pont qui au jour d’aujourd’hui n’a été emprunté par aucun train

 

Il a été envisagé de transformer la voie en piste cyclable. Mais l’idée est vite abandonnée, notamment a cause des  conventions internationales empêchant le déferrement de la ligne et son coût (100 000 € le km). Le coût de la remise en service s’élèverait à 124 millions d’Euros.

 

Il aura fallu 5 ans d’études pour voir que :

-Les traverses doivent êtres toutes changées,

-Les rails doivent être changés sur une bonne partie,

-Les viaducs et petits ponts multiples réparés,

-Les 2 tunnels sont en bons état, mais un contrôle n’est pas superflu.

-Sécurité et signalisation à faire ou à refaire en totalité.

-Electrification de la ligne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement il y a de quoi faire pour remettre en état cette ligne qui semble présenter un intéret touristique certain.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La portion Evian St Gingolph serait exploitée intégralement par REGIO ALPS( CFF, et TMR ), une section de séparation entre 25 000 V AC 50 Hz, et 15 000 V AC 16,67 Hz, en plein milieu de la gare d' Evian. Les Bi-fréquence franchiraient les voies pantos baissés.

D'autres trains mono tension, resteraient sous les caténaires correspondant à leur tension.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, BAISIN a dit :

La portion Evian St Gingolph serait exploitée intégralement par REGIO ALPS( CFF, et TMR ), une section de séparation entre 25 000 V AC 50 Hz, et 15 000 V AC 16,67 Hz, en plein milieu de la gare d' Evian. Les Bi-fréquence franchiraient les voies pantos baissés.

D'autres trains mono tension, resteraient sous les caténaires correspondant à leur tension.

ça vient d'où ces infos ?

"serait".... c 'est un conditionnel...alors on en est où ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La confédération Helvétique, le canton du Valais et celui de Genève sont prêts à tout financer. SNCF réseau veut se débarrasser de cette plateforme en la revendant, à des collectivités territoriales Françaises, SNCF voyages  voit d' un mauvais oeil, la cession à CFF infra( société anonyme ) Laurent Wauquiez est contre la rhéabilitation du Tonkin, et soutient le projet routier de l' ADHEPE, et de la FNTR( 2X2 voies entre Thonon, et la vallée du Rhone Suisse), cependant tous les projets routiers élaborés, dans les temps passés( autoroute), ont tous été retoqué par le conseil d' Etat Français, et la Cour des Comptes. Tous ces projets routiers sont néfastes à l' environnement local( pollution des sources CACHAT par les routiers ), et je soutiens mordicus l' avis du conseil d' Etat Français, et je suis contre tous les projets routiers, ainsi que le démontage de la voie pour la transformer en voie verte. La voie verte ( via RHONA), doit suivre la voie ferrée. Je suis à 100 % d' accord avec @Joël Sauvons le Tonkin

J' ai signé la pétition pour la réhabiltation du TONKIN, et je préfère une portion cédée à CFF infra qu' une dépose de la voie. Déposer la voie pour transformer en voie verte, est une HERESIE, qui couterait un max de pognon, au contribuable !

Dans le projet du Tonkin, 99% du fric du contribuable helvétique serait mis à profit( du moins les contribuables Genevois, et les Valaisans)

Si Laurent Wauquiez persiste et signe contre le Tonkin, il sera battu aux prochaines élections régionales, il a, déja perdu aux élections Européenes, et a subi le NON, du Gouvernement Français, sur le projet de 2 eme autoroute entre Lyon et St Etienne.

Actuellement, il existe un train régional à chaque 1/2 heure, entre Brig et Monthey qui fait du cabotage, dans toute la vallée( ou Plaine) du Rhône, et qui continue, chaque heure, jusqu' à St Gingolph Suisse. Dans un premier temps, ce train regional REGIO ALPS poursuivrait sa course jusqu' à EVIAN( infrastructure CFF Infra, signalisation Suisse, SIGNUM, ERTMS, et caténaire 15 KV AC 16,67 Hz, comme le préconise @Joël Sauvons le Tonkin)

Dans un 2eme temps, des STADLER BI-Fréquence, voire, des Z 51 500 tritension, entre Brig et Genève CEVA ou la cote vaudoise, via ANNEMASSE, et EVIAN LES BAINS. Voire, des regios entre la cote vaudoise, la CEVA, Annemasse, Evian, et Martigny et Sion, voire, même des TGV Lyria tri tension, faisant Paris-Evian via la ligne des Carpates, et avec une rame TGV des neiges continuant, durant l' Hiver sur Martigny, Sion, Sierre/Siders, Leuk, Visp, et Brig, pour désengorger Lausanne.

 

Quand je pense à cette ligne du tonkin, dans les herbes, coté France, et 40 Km plus loin, en remontant le Rhone, une ligne qui sert d' essais, entre Martigny et Riddes , rectiligne sur 10 Km !

la ligne du Tonkin interresse aussi la ville de MARTIGNY( elle est la ville natale de l' ancien président de la confédération helvetique: Pascal COUCHEPIN ),  Monsieur DARBELLAY, Monsieur Jean Michel CINA, Madame Micheline CALMY REY, conseiller d' Etat du Valais. Bref tout le petit monde Sédunois( habitant de Sion )

Ainsi que les conseillers régionaux AURA pro-rail !

Edited by BAISIN

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...