Jump to content
Sign in to follow this  
IGS4

[Vienne] Histoire des lignes oubliées

Recommended Posts

Carte ferroviaire du département de la Vienne

Loudun - Mont-sur-Guesnes - Saint-Genest-d'Ambière - Châtellerault (50,800 km)

La ligne sera inaugurée le Dimanche 19 Septembre 1886, par le secrétaire d'Etat à la Marine et les
édiles locales. Tout ce beau monde  empruntera le train inaugural au départ de Tours, et rencontrera
une foule en liesse tout au long du trajet qui le mènera à Loudun puis Châtellerault. 

Elle est ouverte à l'exploitation dès le lendemain par la Compagnie de l'Etat qui met en service 3 trains
de voyageurs dans chaque sens ainsi que deux trains de marchandises. Les temps de parcours vont de
1h30 à 3h pour les voyageurs et de 3h26 à 4h05 pour les marchandises suivant le régime.

Les lois de "coordination" seront fatales à la ligne : le service voyageurs est supprimé le 15 Mai 1939.
Il reprendra pendant la Seconde Guerre à partir du 22 Mai 1944. La destruction du pont franchissant
la Vienne en Août 1944 limitera le service d'autorails à Châtellerault-Châteauneuf puis sera supprimé
au service d'été 1946. Le pont a été rétabli en 1955.

La section Lencloitre - Châtellerault-Châteauneuf sera la première à être fermée aux marchandises
le 26 Septembre 1980. Celle du Bouchet à Lencloitre le sera le 1er Juin 1987.

Le service marchandises est encore actif sur la section Loudun - Le Bouchet (1).

Source

(1) Concernant la situation "réelle" de la section Loudun - Le Bouchet (9,700 km) : 

- en 2009 : dessertes Colas Fret (rames en charge D).
- situation actuelle : plus de dessertes fret.

Source : Fabrice (Fabr) de notre forum.  okok

Merci à lui, pour avoir eu la gentillesse de me confirmer
toutes ces précisions par MP (sur ma demande).  okok

Gare de bifurcation de Loudun

Elle a été mise en service en août 1873, en même temps que la section Chinon - Arcay - Thouars.

La gare à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'Etat.

La gare à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'Etat.

Le dépôt des machines à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'Etat.

Edited by IGS4

Share this post


Link to post
Share on other sites

La gare de Loudun, coté rue, en 2012.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans les années 60 -70 , lorsque les cheminots de Chatellerault voyaient arriver une rafale de trains de carburant à destination des entrepots Monory de Loudun , ils savaient qu'une augmentation du prix de l'essence était imminente . Ils le faisaient savoir un peu trop bruyamment , jusqu'au jour où ces trains furent acheminés par Chinon .....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Fabr

Mauvaise comprehension, Colas Fret n'y a jamais mis les essieux...mais on passait par là en voiture de service pour se rendre à Tours...

Au bouchet stationnaient des rames de wagons à engrais en vrac, opérateur  ???... vu qu'il n'y avait pas de loc sur la rame, probablement Fret...

Fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mauvaise comprehension, Colas Fret n'y a jamais mis les essieux...mais on passait par là en voiture de service pour se rendre à Tours...

Au bouchet stationnaient des rames de wagons à engrais en vrac, opérateur  ???... vu qu'il n'y avait pas de loc sur la rame, probablement Fret...

Fabrice

​Merci pour ce rectificatif.   okok

Loudun - Mont-sur-Guesnes - Saint-Genest-d'Ambière - Châtellerault (50,800 km)

Cette ancienne ligne avait son origine au niveau de la bifur de Châtellerault située
à 700 m du BV de Loudun côté Chinon (Tours). A Châtellerault la bifur de Loudun
était située à 900 mètres du BV de Châtellerault côté Tours.

Point culminant : PK 11 + 500 situé entre Le Bouchet (PK 9 + 700) et
Monts-sur-Guesnes (PK 17). Déclivités maximales des rampes et pentes : 10 ‰.

Gare de bifurcation de Loudun

Elle était située autrefois au centre d'une étoile ferroviaire de 4 lignes :
- Loudun - Beuxes - Chinon (Azay-le-Rideau et Tours).
- Loudun - Arcay - Thouars (La Roche-sur-Yon et Les Sables-d'Olonne).
- Loudun - Mont-sur-Guesnes - Saint-Genest-d'Ambière - Châtellerault.
- Loudun - Saint-Léger-de-Montbrillais - Montreuil-Bellay (Angers-Maître-École).

Le BV de Loudun en juillet 2003.

Source (photo)

La gare de Loudun côté voies en juillet 2003.

Dans le fond les directions de Chinon (Tours) et Châtellerault.

Source (photo)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Fabr

c'etait bien l'itineraire direct de Tours aux Sables d'Olonne de la compagnie des chemins de fer de la Vendée....

Fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Alexis,

Merci pour l'historique de cette ligne, pour ces CPA,
et pour ces photos de la gare de Loudun.   okok

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

 

Désolé mais la section Loudun-Le Bouchet est inactive depuis quelques années, la voie déclarée trop dégradée et 2 PN ayant été goudronnés depuis. C'est ECR qui assurait le trafic avant arrêt de la desserte.

 

Voir :

http://fnaut-bressuire.over-blog.com/article-rff-va-entretenir-thouars-loudun-boexe-et-fermer-loudun-le-bouchet-58008226.html

et

http://eurorail.over-blog.com/article-loudun-une-etoile-ferroviaire-en-danger-43561151.html

A Loudun reste juste la desserte du silo de Beuxes, celle de St Jean de Sauves ayant cessée également...

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...