Aller au contenu
Pascal 45

CCN - Convention Collective Nationale Ferroviaire

Messages recommandés

Comme, il y a déjà un sous effectif chronique et puis moins de recrutement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quand même un truc dont il va falloir parler ... avec toutes ces magouilles de réglementation qui vont nous tomber dessus, les roulements vont sacrément être "optimisés". Donc on aura besoin de beaucoup moins de conducteurs ... que va-t-on faire du "trop plein" (à moins que la VAS ne soit là pour ça ...).

 

Christophe

 

Il risque d'avoir du mouvement entre les régions excédentaires et les régions déficitaires en conducteurs, puis après il peut y avoir reclassement dans d'autres entreprise du groupe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ADC01

"19h00 ne me gêne pas, car comme déjà dit, je peux profiter de ma soirée et cela évite les PS ° 6H00 mais 22h00 et cela arrivera combien de fois demande tu, je répondrai, bien trop souvent à mon gout car une seule sera de trop Et les PS à 6h00 en sortie de RP, on en a de pleins wagons......."

Tu dis que tu as beaucoup de PS à 6h00 en sortie de repos, c'est à dire? Si tu en as beaucoup c'est que tu ne termines pas souvent à 19h ou je ne sais pas calculer!

 

"Eh, bien si, j'essaie de la faire un max de fois car la vie est trop courte pour la donner au tôlier"

Si tu peux sortir à chaque fois que tu termines à 19h tant mieux pour toi, ce n'est pas le cas de tout le monde suivant sa situation familiale et d'autres raisons. Mais bon, tu ne termines pas tout le temps les veilles de repos à 19h non +!

 

"Je ne te parle que de sortir, une soirée en famille, c'est sympa aussi, je trouve, en tout cas, un peu plus que de passer la soirée sur une machine et de rentrer à l'heure où tout le monde va se coucher, enfin, ce n'est que mon avis"

 

Ha mais je n'ai jamais dit le contraire, je préfère largement passer une soirée avec ma famille. Si ce fameux 19/6 change, je finirai pas toujours mes veilles de repos à 22h comme actuellement je termine rarement à 19h.

 

Roukmoute

J'ai un peu de mal à comprendre, tu as des PS en sortie de repos avant 6h et des FS avant repos entre 19h et 22h? Comment est-ce possible?

 

JL Chauvin

Tout à fait, je réitère ce que j'ai dit, si je demande une info aux syndicats et qu'on me dit qu'ils ne l'ont pas, je ne vois pas pourquoi je devrais me syndiquer pour avoir cette info. A quoi servent les syndicats alors si les infos qu'ils fournissent vont uniquement aux syndiqués?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis merde, tant pis pour toi, il ne faudra pas venir pleurer dans un an en disant je ne savais pas, moi, je vais faire comme les rats je vais quitter le navire avant qu'il ne coule, pas de soucis de PS avant ou après 6h00.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis merde, tant pis pour toi, il ne faudra pas venir pleurer dans un an en disant je ne savais pas, moi, je vais faire comme les rats je vais quitter le navire avant qu'il ne coule, pas de soucis de PS avant ou après 6h00.

​oui sauve qui peut avant "le naufrage"....après tout ceux qui sont plus malins que tout le monde, verront bien (le moment venu) quel sera le menu.....qui leur sera servi.

Cantoche ou Fouquet's....? z'ont intérêt à bien profiter....car ils pourront bientôt parler comme les vieux  : avant c 'était mieux....sauf qu'ils avaient toutes les cartes en main pour qu'il n'en fut pas ainsi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CRL ACH, tu t'en balances, assume, ce n'est pas la peine d'essayer de démontrer je ne sais quoi. D'autant que tu es loin d'être le seul.

 

Christophe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

...

JL Chauvin

Tout à fait, je réitère ce que j'ai dit, si je demande une info aux syndicats et qu'on me dit qu'ils ne l'ont pas, je ne vois pas pourquoi je devrais me syndiquer pour avoir cette info. A quoi servent les syndicats alors si les infos qu'ils fournissent vont uniquement aux syndiqués?

​Tu ne vois pas pourquoi tu devrais te syndiquer? Ton patron voit très bien pourquoi il aime que tu ne soit pas syndiqué, lui.

C'est bien justement le cœur de ton problème, d'autant que les syndicats quels qu'ils soient, que l'on soit d'accord ou pas avec leurs positions sont souvent accusés par des gens comme toi de noyer les casiers de tracts. Bien évidemment, quand on ne se donne même pas la peine de lire les tracts en les jetant dédaigneusement ni de croiser les infos multiples et variées largement disponibles un peu partout dans l'entreprise, qu'elles proviennent de la direction ou bien des syndicats, quand on ne se donne même pas la peine d'aller chercher soi-même ce dont on a besoin pour orienter son avenir, il est plus facile de se donner bonne conscience en accusant "les syndicats" de pas faire "leur boulot". C'est quoi "le boulot" d'un syndicat, te torcher le derrière? Tu n'es pas capable de le faire tout seul?

Sans compter que les gens comme toi vous êtes quand même sacrément gonflés de profiter de ce qu'on gratté les syndicats que vous conspuez tant, vous êtes sacrément gonflés de profiter que les syndicats sur lesquels vous déféquez en permanence vous défendent malgré tout quand vous en avez besoin devant le patron. Vous n'êtes pas d'accord pour lutter, pas de problèmes, mais il faut être droits dans vos bottes jusqu'au bout et refuser les avancées (ou plutôt en ce moment le moindre recul...) glanés par ceux qui y laissent des plumes.

Tu peut inventer toutes les excuses que tu veux, tu ne tromperas que toi même... et encore...

Qu'un cheminot de SNCF/3 ose encore dire qu'il n'est pas au courant de ce qui se trame, c'est se moquer du monde à la puissance... 3!

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand les départe en RP seront devenu la norme et la reprise ) 5h00, on en reparlera, c'est sur que pour le moment les décadaires ) 16h00 ne sont pas encore la normes mais personne n'a capté que les normes actuelles vont DISPARAITRE, un coup ce truc compris, le reste coulera de source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

​Ce qui me "choque" en lisant ce tract c'est de faire peur aux cheminots et leur faire croire n'importe quoi.

Alors qu'on ne sait toujours pas ce que sera la nouvelle CCN(à moins que certains soient en avance là dessus), on nous fait croire que celle-ci sera un copié-collé de l'actuelle CCN. Si tel est le cas, pourquoi les OS ne partent-elles pas en grève puisque c'est ce qui s'appliquera à les lire(Sud Rail pour l'exemple).

On nous dit qu'il faut que ce soit le RH0077 la base mais il est trop "dur" pour les cheminots visiblement puisqu'il faudrait qu'il soit encore "meilleur".

Ca ne me dérange pas de faire un effort, il y a des points sur lesquels je ne suis pas bloqué.

En tout cas, si les OS vont aux négos avec ce que réclame Sud Rail, nul doute qu'on va nous rire au nez et qu'une fois de plus nous aurons encore toute la population contre nous mais on a l'habitude maintenant.

 

​En fait, on sait pas mal de truc.

D'une part, la loi abroge le RH077 et Pépy (mandaté par le gouvernement faut t-il le rappeler) a clairement rappelé que la CCN sera forcément inférieure au RH077. C'est affirmé depuis le séminaire de Cannes de mémoire, c'est la position de la direction de la SNCF et du gouvernement. 

Ca ce sont des faits et la direction de la SNCF ne fait pas semblant d'autre chose.

La direction de la SNCF applique déjà dans ses filiales ferroviaires la convention collective UTP fret.

La loi abroge le RH077. Sa durée de vie - suite à la grève de juin 2014 - a été prolongé jusqu'au 1er juillet 2016.

Deux OS ont signés en juin 2014 (pendant la grève) un accord prévoyant la fin du RH077 en 2015 déjà, pour des raisons qui les appartiennent.

La convention collective fret en vigueur actuellement a été signé par l'UTP (dont la SNCF est membre et élément moteur) et par plusieurs syndicats représentatifs à la SNCF, ce qui te donne une idée des 'efforts' que ces organisations estiment qu'on doit faire.

Sinon, de mon point de vue, bien évidemment que le RH077 a vocation a être amélioré. C'est tout le sens du combat mené dans tous les dépôts de France et de Navarre pour l'obtention d'accords locaux. D'ailleurs, l'ensemble des agents de conduite affectés au service de la banlieue sont soumis à des accords locaux limitant l'amplitude des JS à 08H00, ce qui est une bonne chose. De même, on bénéficie dans un certain nombre de dépôts de grille de repos à l'année.

Sur l'ET PRG, l'attribution d'une grille de repos périodique à l'année pour l'ensemble des ADC (2 dépôts en était dépourvu pour les adc en FAC) date par exemple d'une grève en 2013.

Tout ca, ce sont des exemples 'non exhaustifs' de ce que nous revendiquons pour améliorer le RH077 qui en l'état et exploité au maximum, est évidemment déjà imbuvable (aucune convention collective n'autorise une utilisation maximale de 16H00 sur une journée calendaire d'un agent comme c'est le cas pour un agent de conduite titre I quant il est exploité au maximum) et bien évidemment que nous devons nous bagarrer pour l'améliorer au maximum.

Le rôle d'un syndicat, c'est de porter des revendications d'amélioration de l'existant, pas de proposer des pistes au patron pour nous faire perdre des droits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Et c'est maintenant au tour du statut de passer à la moulinette... suite logique de la réforme du ferroviaire et de la convention collective. Votre direction est pressée, et vous pouvez comptez sur le zèle de certaines OS pour l'aider à aller vite.

Mais à part çà, "rien ne change".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon, pour la petite histoire, le 19/6 a été instauré en 1936 et la Fédération des cheminots a notamment oeuvré y compris au sein de ses rangs pour faire accepter l'idée de la banalisation des machines qui s'est généralisé peu de temps après, y compris sur un certain type de machines à vapeur, en guise de concession.

Donc sur le point du 19.6, 'l'effort', la 'concession' a déjà été donné aux patrons!!! 

Dans ses brochures éditées à l'époque, on voit que dans la partie Traction, elle est même sur la défensive dans les explications qu'elle fournit aux militants roulants mais affirme, à quelques mots près, que 'le gain excède largement la concession et que les générations futures de chauffeurs, mécaniciens et agents de trains nous en seront reconnaissants'.

Moi, agent de conduite de 26 ans en 2015 et avec 3 ans d'examen, et bien, je dois dire que je donne raison à cette analyse ...

Modifié par DavidKorner

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 19/6 en 1936 ? Erreur, j'ai connu 20h00 pour repos, tu veux certainement parler du principe, alors là ok.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 19/6 en 1936 ? Erreur, j'ai connu 20h00 pour repos, tu veux certainement parler du principe, alors là ok.

​Pour ceux que cela ne dérange pas de partir décadaire à 22h00, vous n'avez pas connu la FS à 20h00 pour RP, car cela faisait déjà une sacré différence avec le 19hh pour repos.

 mais vive les 22h00 pour repos, si cela ne vous gênent pas plus que cela, j'en rirais à gorge déployées si je n'avais encore de très bon potes concernés par cette abolition du RH077, ce rétablissement de l'esclavage. Allez, je vous prévoit aussi, le retour des décades de 10 avec un repos sec en cadeau, puisque certains sont près à tout accepter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RAFALE

Dans l'esprit, G.Pepy et consorts ont beau jeu de fanfaronner comme ci tout était déjà bouclé. Dans leur raisonnement de patrons, certainement que la messe est dite et des négociations à venir aussi... Cependant, je nuancerai leur ardeur à la besogne.

ll ne faut pas négliger que ce n'est pas si simple que cela de bâtir une nouvelle réglementation du travail en quelques mois. Déjà pour l'année prochaine un grand cirque s'annonce, un RH077 du 1 janvier au 30 juin et ensuite une convention collective à compter du 1 juillet (bonjour les compteurs).

Déjà que ce n'est pas simple avec les 3 régimes de travail (roulants, sédentaires et non soumis à tableau de service ou roulement) et les interprétations qui en découlent, alors en plus appliquer une usine à gaz là dessus c'est bug assuré...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut tous le monde

je passe vous donner un peu d'infos sur la future convention collective, d'abord un peu d'histoire : début 2014 constitution de la commission paritaire mixte encadré par une équipe du ministère du travail. donc d'un coté les OS avec les 5 conf plus les 2 unions, du coté OP ( organisation patronale ) une seule l'UTP qui comprend presque toutes les EF.

première négociation début 2014 : condition de travail et de réunions de la commission et des groupes de travail, accord trouvé et signé par toutes les parties ( vous savez la CFDT et l'UNSA s'en sont servies pendant la grève de juin 2014 pour dire que la CGT et SUD étaient incohérent puisqu'elle avait signé l'accord de méthode, donc qu'elle était de fait pour la réforme)

deuxième négociation juin 2014 à mai 2015 : champ d'application de la future convention avec des positions divergentes des OS, résultat alors que le gouvernement veux d'autre part diminuer le nombre de convention collective, on abouti sur un champ restrictif qui pose un problème sur la réparation ferroviaire puisqu'elle ne fait pas parti du champ. la CFDT, l'UNSA et la CFTC signent, SUD, FO et la CGC dénoncent et la CGT fait du "ni ni" : ni dénonciation, ni signature ( il faut savoir que la convention de la métallurgie est elle aussi en renégociation et qu'elle ne veux pas lâcher la réparation ferroviaire, les camarades CGT ont sans doute constaté l'impossibilité de faire converger leurs positions ). Résultat le champ est donc valable et il permettra plus tard a alstom ou bombardier d'offrir aux AO, propriétaires de beaucoup d'ateliers régionaux TER des packs ventes plus maintenances ou leasing plus maintenances.

Troisième négociation le volet contrat de travail de la CCN : on est fin juin et l'UTP décide en accords avec beaucoup d'OS ( hors CGT et SUD ) qu'il ne faut continuer à ne pas travailler trop vite ( en gros que des réunions de 4h une fois par mois avant ) pour attendre le résultat des élections de nov 2015, pas mal d'acteurs parient sur un recul de la CGT et de SUD pour les caser sous les 50% et faire tomber leur bloc d'opposition. Pas de bol leurs rêves ne se réalisent pas, mais on hausse pas le rythme des réunion l'UTP prend comme excuse qu'elle n'a qu'un conseil d'administration par mois et qu'elle ne peut pas aller plus vite. Elle impose aussi d'évacuer la négociations sur les congés et les fériés considérant que cela fera partie de la négociation globale et que ce sera remis plus tard dans le volet contrat de travail. les OS ne sont pas d'accord mais rien n'avance sur le sujet. il y a eu aussi choix d'une cabinet d'expert pour comparer code du travail, code du transport, rh0077 et convention collectives pour donner une base au futur volet à négocier sur l'organisation du travail.

quatrième négociation sur le choix d'un OPCA: négo a finir avant fin décembre si on veut que l'année 2015 soit prise ne compte par l'OPCA. il faut savoir que c'est une obligation légale de désigner un OPCA quand on fait une CCN. l'OPCA désigné est celui d'agefos PME quasi signé par tout le monde. On est fin décembre 2015 et toutes les parties commencent à s'énerver de l'absence de prise de responsabilité du gouvernement qui n'a toujours pas commencer les entretiens préalables à la parution du décret socle. cela fait un an et demi que la loi lui impose de donner un décret socle au partenaire sociaux pour que ceux-ci puissent négocier la CCN. Surtout que c'est une première en france d'avoir une obligation légale de négocier l'organisation du travail dans une CCN. On sent que l'UTP fait blocage et ne veux pas découvrir ses positions sans avoir le décret socle.

on arrive à la réunion de janvier ou les membres de la commission examinent les derniers articles de la version tronqué du contrat de travail, ensuite l'UTP propose une présentation plus complète du rapport qui a fuité sur france inter : http://www.franceinter.fr/depeche-sncf-bientot-une-greve-sur-le-temps-de-travail

Bien sur ce rapport du cabinet Eleven agace toutes les OS, car purement théorique, mais visant a stigmatiser les roulants. Malgré la demande des OS de commencer à étudier le volet organisation du travail sur la base du dernier décret existant ( le RH0077) à défaut du décret socle puisque le gouvernement n'a toujours pas donné signe de vie, refus ferme de l'UTP et embarras du représentant du ministère du travail qui explique que cela va devenir de plus en plus difficile pour finir dans les temps. Car il n'y a plus que 5 réunions de programmées avant le 1er juillet 2016 et même si le rythme de travail est passé à 8h pleines il est impossible de négocier une version acceptable par tous du volet organisation du travail en si peu de temps.

Miracle 4 jours après la réunion de janvier tombe cette annonce : "Le « décret-socle » qui doit poser les règles de travail communes au public et au privé, garantes de la sécurité des trains, sera publié au plus tard le 15 mars, a annoncé le 25 janvier le secrétaire d'Etat aux Transports. « Ce qui veut dire que le 15 février au plus tard, je communiquerai un projet qui sera soumis à la concertation avec les organisations syndicales », a indiqué Alain Vidalies, précisant qu'il gardait la primeur du contenu du texte aux partenaires sociaux." http://www.ville-rail-transports.com/content/22717-Le-d%C3%A9cret-socle-pour-le-secteur-ferroviaire-sera-publi%C3%A9-avant-le-15-mars

Ne pas oublier que c'est un décret en conseil d'état et qu'il y a pas mal de contraintes : http://www.legifrance.gouv.fr/Droit-francais/Guide-de-legistique/II.-Etapes-de-l-elaboration-des-textes/2.4.-Decret/2.4.2.-Elaboration-d-un-decret-en-Conseil-d-Etat

donc le gouvernement va recevoir toutes les parties leur présenter son projet, elles donneront leur avis dessus et chaque avis sera mis dans la saisine du conseil d'état, ensuite le conseil donne son avis et le gouvernement rédige le décret final qui ne peut diverger fortement des textes soumis a consultation sous peine de se faire retoquer. Donc si au cours des consultations ils s'aperçoivent que le texte ne plait pas et qu'il faut le modifier faut recommencer toutes les consultations..... On peut penser que cela ne se passera pas, que le texte proposé à la consultation sera le texte final.

mais comme les consultations vont commencer juste avant la réunion de février de la commission mixte et que décret paraitra juste avant celle de mars, il n'y aura pas de proposition patronale avant la réunion d'avril, proposition qui s'affrontera à celles des OS. Quand on sait que le RH0077 fait 60 articles et que les interactions entre les articles sont complexes, on imagine mal comment cela pourrait aboutir à quelque chose de positif avant fin mai si on veut laisser un mois pour négocier l'accord d'entreprise qui viendra compléter le dispositif au 1er juillet 2016.

Ça va vous avez bien suivit jusque là ? :)

passons aux différents programmes stratégiques : Les OS veulent  un décret socle le plus haut possible pour avoir une CCN de haut niveau complété par une convention collective anecdotique. On élimine ainsi l'avantage compétitif, sur le marché, des EF privées. Mais celle ci hurlent déjà à la mort de leur boite si cela se réalise. les patrons veulent donc l'inverse : un décret socle basique à peine plus haut que les deux codes pour négocier une CCN moyenne compléter par des accords d'entreprises plus conséquents, et là le privé compte garder sa compétitivité, la SNCF étant obligé de lâcher plus dans l'accord d'entreprise qu'eux ( vu qu'ils laminent les syndicalistes qui bougent trop dans leurs boites ). Mais si cela se réalise cela jouera à terme contre l'emploi à statut vu que la SNCF fera jouer des filiales qui travailleront aux conditions CCN si elle perd trop de marchés ( comme elle a fait dans le fret avec VFLI ou FERTIS ).

Manifestement le gouvernement veux la peau des OS, sinon pourquoi attendre si longtemps pour publier le décret socle ? nous obliger de négocier un truc énorme en 4 mois c'est vouloir nous foutre dans la rue pour mieux nous casser la gueule. On peut aussi penser que les patrons du privé veulent voir les négociations sur la CCN échouer et donc que l'UTP ne vas pas jouer le jeu de la négociation par impossibilité de trouver un accord en son sein ( voilà ce qui se passe quand il n'y a qu'une seule orga patronale). on verra si au cours des consultation le gouvernement cherchera à briser le front syndical qui est relativement unis jusqu'à présent ( les réformistes qui ont accompagné la réforme ferro ne peuvent se permettre de se faire mettre sauf a perdre tout crédit ) . La SNCF va donc jouer a diviser les salariés pour proposer une négociation d'entreprise par métiers en épargnants certains ( pour pas qu'ils se mettent en grève ) pour mieux briser les roulants et leur 19-6.

pour agir sur le gouvernement et le décret socle il faut théoriquement agir avant le 15 février, difficile d'organiser une grève avant cette date, ce sera sans doute une démarche commune des OS.

par contre une journée d'action ensuite ne pèsera plus que sur les futures positions patronales de l'UTP... et une grève fin juin ne pèsera plus que sur le SNCF pour la rédaction de l'accord d'entreprise.

Bien sur, tout cela est valable si le gouvernement ne détend pas le calendrier des négociation. Mais pour l'instant il n'y a aucun signe dans ce sens, car l'agenda social va se refermer rapidement si on repousse fin 2016 on tombe sur les primaires à droite et dès début 2017 c'est les présidentielles. Mieux vaux péter le tronche aux cheminots sous couvent de l'état d'urgence... ce n'est que mon avis et j'espère me tromper mais je sens plus l'affrontement social que le dialogue dans la calendrier gouvernemental.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la rumeur dit que les DET auraient été informé par Pépy qu'il n'y aura pas de convention collective parce que la partie patronale : l'UTP n'aura pas de mandat pour négocier et signer le volet organisation du travail. Le blocage viendrait de transdev qui ne veut voir aucune contrainte inscrite dans la CCN, ni même à priori que les 35h sont la base de la semaine de travail. On voit, si cela se vérifie, que ceux qui ont un avantage compétitif par rapport à la SNCF veulent le garder ! Manifestement la partie patronale à plus d' informations que les OS, car cette attitude pourrait aussi vouloir dire que le décret ne sera pas de haut niveau et que l'UTP cherchait à trouver un équilibre de compensation entre ses membres public et ses membres privés

les consultation des OS par le ministre sur le texte de décret socle, qui sera proposé en suite au conseil d'état doivent commencer dans la semaine du 22 au 26  février, on devrait donc avoir une idée de la teneur du projet de décret à la fin de cette semaine.

En tout état de cause on devrait savoir aussi si l'UTP arrive à avoir un mandat pour la CCN puisqu'il y aura une plénière de la commission paritaire le 18 février, mais on se dirige vers un beau paquet de merde, la fin du semestre va être une zone trouble à forte turbulence...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci des infos Bandaa Bono ! C'est le silence complet en interne où l'on nous (me) dit que les négos se font directement entre l'UTP et les OS sans participation/information de la Sncf...

Sur les 35h je ne peux pas m'empêcher de me rappeler qu'à l'origine la Sncf n'était pas concernée par leur application et qu'elle y a été sommée par le gouvernement de l'époque. Aujourd'hui on reproche aux 35h de peser sur la "compétitivité" des cheminots, bref encore une fois une entreprise publique devrait être une entreprise comme les autres sauf que l'actionnaire principal change tout le temps et a des idées différentes d'une fois sur l'autre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci c'est bien je que j'avais compris avec les préparations qui se font a la SNCF et les coups de sonde vers l'opinion publique..

Manifestement le gouvernement veux la peau des OS, sinon pourquoi attendre si longtemps pour publier le décret socle ? nous obliger de négocier un truc énorme en 4 mois c'est vouloir nous foutre dans la rue pour mieux nous casser la gueule. On peut aussi penser que les patrons du privé veulent voir les négociations sur la CCN échouer et donc que l'UTP ne vas pas jouer le jeu de la négociation par impossibilité de trouver un accord en son sein ( voilà ce qui se passe quand il n'y a qu'une seule orga patronale). on verra si au cours des consultation le gouvernement cherchera à briser le front syndical qui est relativement unis jusqu'à présent ( les réformistes qui ont accompagné la réforme ferro ne peuvent se permettre de se faire mettre sauf a perdre tout crédit ) . La SNCF va donc jouer a diviser les salariés pour proposer une négociation d'entreprise par métiers en épargnants certains ( pour pas qu'ils se mettent en grève ) pour mieux briser les roulants et leur 19-6.

 

..pour agir sur le gouvernement et le décret socle il faut théoriquement agir avant le 15 février, difficile d'organiser une grève avant cette date, ce sera sans doute une démarche commune des OS.

..par contre une journée d'action ensuite ne pèsera plus que sur les futures positions patronales de l'UTP... et une grève fin juin ne pèsera plus que sur le SNCF pour la rédaction de l'accord d'entreprise.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, assouan a déclaré:

Merci des infos Bandaa Bono ! C'est le silence complet en interne où l'on nous (me) dit que les négos se font directement entre l'UTP et les OS sans participation/information de la Sncf...

Sur les 35h je ne peux pas m'empêcher de me rappeler qu'à l'origine la Sncf n'était pas concernée par leur application et qu'elle y a été sommée par le gouvernement de l'époque. Aujourd'hui on reproche aux 35h de peser sur la "compétitivité" des cheminots, bref encore une fois une entreprise publique devrait être une entreprise comme les autres sauf que l'actionnaire principal change tout le temps et a des idées différentes d'une fois sur l'autre ?

Tiens je compte 8 membres de l'UTP faisant parti de SNCF .

http://www.utp.fr/utp/conseil-d-administration

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, fby a déclaré:

Tiens je compte 8 membres de l'UTP faisant parti de SNCF .

http://www.utp.fr/utp/conseil-d-administration

Je sais merci :) : il est normal que la Sncf soit représentée à l'UTP mais ce n'est pas la Sncf qui mène les négociations...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures , Bandaa Bono a déclaré:

la rumeur dit que les DET auraient été informé par Pépy qu'il n'y aura pas de convention collective parce que la partie patronale : l'UTP n'aura pas de mandat pour négocier et signer le volet organisation du travail.

Cela veut dire que le RH0077 (qui est aussi un décret et n'est pas abrogé par la publication du décret socle) continuera de s'appliquer à la SNCF, sauf si le gouvernement le supprime et va au clash.

Est-ce aussi ton interprétation ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures , assouan a déclaré:

Je sais merci :) : il est normal que la Sncf soit représentée à l'UTP mais ce n'est pas la Sncf qui mène les négociations...

Non Assouan tu te trompe la SNCF fait parti des négociateurs, Ambrosini est très souvent présent lors des plénières et il siège à côté de Faucher le délégué général de l'UTP et il y a plein d'autres représentants de la SNCF dans la salle de réunion des plénières de la CMP ( commission mixte paritaire ). le souci c'est que dans les 24 administrateurs de l'UTP la SNCF en a 5 et transdev 4, bon keolis en a 3, mais ya un DB, donc le rapport de force en leur sein n'est pas simple surtout que pour donner un mandat il fleur faut a priori une majorité des 2/3. donc un groupe de 9 consitut une minorité de blocage.

Il y a 9 heures , fby a déclaré:

Le fait est que SNCF et OS connaissent le fond du dossier , mais que tous restent muet comme des carpes afin d'enfumer le lapin .

 

que pense tu que les OS cachent aux salariés ? franchement c'est n'importe quoi et je sais de quoi je parle puisque à SUD rail nos négociateurs nous donnent au fil de l'eau tous les dossiers pour nous tenir au courant. Nous n'avons strictement rien actuellement sur le décret socle, c'est le ministère qui nous communiquera cela dès qu'il recevra les OS. Question Documents, nous avons la version 4 du volet contrat de travail dont l'examen à été finis lors de la dernière plénière, une étude comparative de Secafi sur les codes et diverses CC, le bout d'étude du cabinet Eleven et un comparatif congés codes et diverses CC. donc rien de "sensible" puisque l'UTP n'a strictement rien dit sur ses volontés ( bon maintenant on sais qu'il n'auront pas de position tant qu'il n'auront pas réglé leur différents internes ).

pour avoir de l'info sur les intentions des uns et des autres il faut lire la presse spécialisé : mobilettre, mobilicité, rail et transport et autres journaux de ce type, si vous avez accès à la revue de presse journalière et mensuelle du CCE tous les articles intéressant sont mis dedans. Autrement pour savoir ce que veux la SNCF il suffit de suivre la com de pépy tant interne ( rappelez vous com manager d'octobre 2014) qu'externe avec la presse généraliste. il veux une remise a plat de la manière de mettre en oeuvre les 35h par un équilibre par métiers, dans un sens plus large que la simple différentiation roulants/sédentaires.

Il y a 9 heures , mikko a déclaré:

Cela veut dire que le RH0077 (qui est aussi un décret et n'est pas abrogé par la publication du décret socle) continuera de s'appliquer à la SNCF, sauf si le gouvernement le supprime et va au clash.

Est-ce aussi ton interprétation ?

le RH0077 a été abrogé par la loi du 04 aout 2014, cela veux dire qu'il perd son caractère obligatoire mais si au premier juillet 2016 nous n'avons pas de convention collective, rien n’empêche de fait la SNCF de le reprendre à son compte dans un accord d'entreprise. Mais je ne pense pas qu'il veulent faire cela. On va jouer sur la peur des cheminots, qui a défaut de convention collective et d'accord d'entreprise se verrait appliquer comme règles code du travail, code du transport et décret socle, pour essayer de nous faire avaler une réglementation par métiers.

Mais il faudra rester uni, car le code du travail n'est pas si mal que cela pour pas mal de choses et la production ferroviaire s'en trouverait fortement désorganisée. On peut négocier en position de force mais il faudra garder ce rapport de force en été si aucune solution n'a été trouvée avant le 1er juillet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus triste dans tout cela, c'est que chaque coup bas porté à la SNCF l'ont été par des socialistes :Smiley_32: ...

 

La preuve, en 1995, nous avons fait plié la droite !!! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures , Bearcat a déclaré:

Le plus triste dans tout cela, c'est que chaque coup bas porté à la SNCF l'ont été par des socialistes :Smiley_32: ...

 

La preuve, en 1995, nous avons fait plié la droite !!! 

1995....20 ans déja.

la question est pour tout le monde, dans la SNCF d'aujourd'hui, l'ensemble de ses agents sera t'il en capacité de se mobiliser comme en 1995, avec la même ferveur ?

Je vous le souhaite, mais vu de l'extérieur, si c 'est comme ailleurs, j'ai de gros doutes.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...