Aller au contenu
IGS4

Les tramways en France : actualités, incidents, . . .

Recommended Posts

Il y a 19 heures, Bibloc a dit :

et pendant ce temps là, la RATP fait circuler des bus à Londres !   :Smiley_69:

Et dans toute la France puisque RATP est un groupe de transport ratp group, ratpdev 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2/6/2019 à 11:19, CC 6500 a dit :

Bonjour à tous,

J'aurais une petite question relative à la fonction de veille automatique sur le matériel tramway. Comment le fonctionnement de cette dernière est-il vérifié avant la sortie du dépôt? En effet, sauf erreur, il n'y a pas de BP "TEST VACMA" sur le TFS ou le CITADIS... Est-ce à signifier que le wattman fait un essai en marche et, du coup, "plante la rame" pour vérifier la prise en charge par le FU? Merci d'avance pour vos réponses!

Bonjour,

Renseignements pris auprès d'un conducteur bordelais, après la mise en service de la rame et en circulation dans le dépôt, il existe une zone où le conducteur "lâche tout"  et son tramway s'arrête et il reprend avec "maintien" et pour finir il fait usage du patin magnétique.

Si tout est bon il sort du dépôt et va se mettre en ligne.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Île de France : Keolis met un pied dans la chasse gardée de la RATP

La filiale de la SNCF dédiée au transport public est pressentie pour exploiter le futur Tram T9 entre Paris et Orly. Le résultat de cet appel d'offres était très attendu, car il marque la fin de l'attribution automatique de ce type de marché à la RATP dans la région francilienne. La RATP avait évidemment répondu à l'appel d'offres. Mais Keolis et Transdev, les deux autres poids lourds du transport public tricolore, se sont également mis sur les rangs, décidés à profiter de cette première opportunité de pénétrer la chasse gardée francilienne de leur rival.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/keolis-met-un-pied-dans-la-chasse-gardee-de-la-ratp-en-ile-de-france-1029410

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, jackv a dit :

Île de France : Keolis met un pied dans la chasse gardée de la RATP

La filiale de la SNCF dédiée au transport public est pressentie pour exploiter le futur Tram T9 entre Paris et Orly. Le résultat de cet appel d'offres était très attendu, car il marque la fin de l'attribution automatique de ce type de marché à la RATP dans la région francilienne. La RATP avait évidemment répondu à l'appel d'offres. Mais Keolis et Transdev, les deux autres poids lourds du transport public tricolore, se sont également mis sur les rangs, décidés à profiter de cette première opportunité de pénétrer la chasse gardée francilienne de leur rival.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/keolis-met-un-pied-dans-la-chasse-gardee-de-la-ratp-en-ile-de-france-1029410

Excellente nouvelle, SNCF va aider au démembrement de la RATP en plaçant Keolis dans le jeu, et si ça marche SNCF pourra larguer Keolis, ce n'est pas son "coeur de métier"  permettant ainsi une privatisation en douceur d'un secteur des transports publics. Bien joué!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, zorba a dit :

Excellente nouvelle, SNCF va aider au démembrement de la RATP en plaçant Keolis dans le jeu, et si ça marche SNCF pourra larguer Keolis, ce n'est pas son "coeur de métier"  permettant ainsi une privatisation en douceur d'un secteur des transports publics. Bien joué!

Même pas besoin de le larguer, puisque Keolis est déjà un opérateur privé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SNCF détient encore un bonne part du capital de cette société au statut privé, les salariés n'étant pas au statut SNCF, excepté quelques cadres dirigeants qui restent SNCF et reprendront du service dans la maison mère une fois Keolis larguée pour lui assurer une nouvelle expérience dans la concurrence libre et non faussée...Tout cela est dans le plan stratégique de SNCF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, zorba a dit :

SNCF détient encore un bonne part du capital de cette société au statut privé, les salariés n'étant pas au statut SNCF, excepté quelques cadres dirigeants qui restent SNCF et reprendront du service dans la maison mère une fois Keolis larguée pour lui assurer une nouvelle expérience dans la concurrence libre et non faussée...Tout cela est dans le plan stratégique de SNCF.

Vous confondez le statut juridique et l’actionnariat. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 19/06/2019 à 20:36, Blofeld a dit :

Vous confondez le statut juridique et l’actionnariat. 

et alors ? en quoi ça change l'analyse de fond que la SNCF met un pied dans le domaine de la RATP, la RATP fera pareil avec la SNCF, on rajoute Arriva, Transdev et les autres, et on arrive à un bordel innommable  avec à terme la destruction pure et simple du système.

il faudrait peut-être se rappeler pourquoi la RATP a été créée en 1949. Pas par les bolchéviks. Pour l'efficacité. Dommage qu'à l'époque, elle ait dû partager avec les transports Citroën et quelques privés sans envergure

Modifié par Bibloc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Bibloc a dit :

et alors ? en quoi ça change l'analyse de fond que la SNCF met un pied dans le domaine de la RATP, la RATP fera pareil avec la SNCF, on rajoute Arriva, Transdev et les autres, et on arrive à un bordel innommable  avec à terme la destruction pure et simple du système.

il faudrait peut-être se rappeler pourquoi la RATP a été créée en 1949. Pas par les bolchéviks. Pour l'efficacité. Dommega qu'à l'époque, elle ait dû partager avec les transports Citroën et quelques privés sana envergure

Quelle destruction pure et simple du "système" ? On parle de lignes de tramway, par définition totalement autonomes les unes des autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 7 minutes, assouan a dit :

, par définition totalement autonomes les unes des autres...

ben justement ! va faire un tour à Montpellier et ses 4 lignes totalement imbriquées, et combien d'autres exemples dans des villes qui ont pu garder la main sur leur réseau (ce qui était le cas en IdF jusqu'à l'ouverture à la cocurrence)

Modifié par Bibloc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, assouan a dit :

Quelle destruction pure et simple du "système" ? On parle de lignes de tramway, par définition totalement autonomes les unes des autres...

Alors pourquoi donc démanteler le réseau bus du secteur de ce tramway? Il pourrait au sens européiste donner lieu à une concurrence libre et non faussée entre l'opérateur Tramway et l'opérateur des bus, ce qui permettrait ensuite de faire des choix éclairés par l'expérience et des résultats, alors qu'aujourd'hui les décisions sont strictement idéologiques : l'Union Européenne a décidé de la concurrence libre et non faussée, trop drôle, circulez il n'y a rien à voir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Bibloc a dit :

ben justement ! va faire un tour à Montpellier et ses 4 lignes totalement imbriquées, et combien d'autres exemples dans des villes qui ont pu garder la main sur leur réseau (ce qui était le cas en IdF jusqu'à l'ouverture à la cocurrence)

 

il y a 4 minutes, zorba a dit :

Alors pourquoi donc démanteler le réseau bus du secteur de ce tramway? Il pourrait au sens européiste donner lieu à une concurrence libre et non faussée entre l'opérateur Tramway et l'opérateur des bus, ce qui permettrait ensuite de faire des choix éclairés par l'expérience et des résultats, alors qu'aujourd'hui les décisions sont strictement idéologiques : l'Union Européenne a décidé de la concurrence libre et non faussée, trop drôle, circulez il n'y a rien à voir!

Puis-je vous rappeler que ce ne sont plus les villes ou les opérateurs qui décident des dessertes ; des imbrications et de la complémentarité entre les modes de transport mais les "autorités organisatrices" : Ile-de-France Mobilités ou l'agglomération Montpelliéraine par exemple ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

certes, mais ça ne ferait pas de mal d'avoir un opérateur unique capable de mutualiser les ressources (bien que la gestion 1 ligne de métro/1 centre  ait été appliquée au sein même de la RATP  ... chacun pour soi ... )

quand on voit les tractations, pour ne pas dire marchandages d'EM entre activités à la SNCF, on se dit que l'époque des  simples réunions de gestion du parc était belle. Il est vrai que maintenant, ce sont des flottes . Aéroflot ...:Smiley_29:

Modifié par Bibloc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Bibloc a dit :

certes, mais ça ne ferait pas de mal d'avoir un opérateur unique capable de mutualiser les ressources (bien que la gestion 1 ligne de métro/1 centre  ait été appliquée au sein même de la RATP  ... chacun pour soi ... )

quand on voit les tractations, pour ne pas dire marchandages d'EM entre activités à la SNCF, on se dit que l'époque des  simples réunions de gestion du parc était belle. Il est vrai que maintenant, ce sont des flottes . Aéroflot ...:Smiley_29:

Sinon on peut aussi ne pas confondre le transport urbain en zones denses et le ferroviaire "lourd" : les lignes de métro, de bus, de tramway et de tram-train sont à tendances autonomes encore une fois et tu le dis toi-même avec l'exemple des lignes Ratp (mais c'est valable partout).

Les activités "Sncf" n'ont rien à voir : elles utilisent souvent la même infrastructure sur des mêmes tronçons mais ce n'est pas le sujet ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, assouan a dit :

 

Puis-je vous rappeler que ce ne sont plus les villes ou les opérateurs qui décident des dessertes ; des imbrications et de la complémentarité entre les modes de transport mais les "autorités organisatrices" : Ile-de-France Mobilités ou l'agglomération Montpelliéraine par exemple ?

Je n'ai pas dit que les villes ou les opérateurs décident des dessertes. Ce sont des Autorités Organisatrices (AO), désignées on ne sait pas trop comment ni par qui et disposant de ressources financières arrivant des finances publiques (nationales et locales probablement) et ne rendant compte de leur activité que par de la communication à grande échelle, dans certains pays ce serait qualifié de propagande, pas en France vieille terre de la belle démocratie comme le référendum de 2005 et le congrès de Versailles en 2007 l'ont montré.

Ces AO sont toutes rivées au dogme européiste de la concurrence libre et non faussée. Sur ce point, leur programme est d'abord le démantèlement des services publics intégrés. Pour les transports parisiens c'est au tour de la RATP d'être découpée en morceaux, permettant sans aucune concurrence au sein des morceaux, de ménager des sources de profits à des faux nez, un jour privés et non publics, de profiter tranquillement des recettes contractuelles versées par les AO. Le faux prétexte de la concurrence n'est que l'outil permettant la casse sociale en privant les employés des services publics des conditions offertes à leur embauche, permettant l'évolution, la formation et la sécurité professionnelle. Les mutations autoritaires d'employés au statut vers des entreprises basées sur la précarité et la flexibilité à outrance étant le bouquet final de la concurrence libre et non faussée. 

Les organisations syndicales responsables semblent soutenir ces projets, l'évolution du nombre de leurs adhérents à jour de cotisations sera un bon indicateur de l'ambiance dans les opérateurs se partageant les cadeaux offerts par les AO. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, zorba a dit :

Je n'ai pas dit que les villes ou les opérateurs décident des dessertes. Ce sont des Autorités Organisatrices (AO), désignées on ne sait pas trop comment ni par qui et disposant de ressources financières arrivant des finances publiques (nationales et locales probablement) et ne rendant compte de leur activité que par de la communication à grande échelle, dans certains pays ce serait qualifié de propagande, pas en France vieille terre de la belle démocratie comme le référendum de 2005 et le congrès de Versailles en 2007 l'ont montré.

Ces AO sont toutes rivées au dogme européiste de la concurrence libre et non faussée. Sur ce point, leur programme est d'abord le démantèlement des services publics intégrés. Pour les transports parisiens c'est au tour de la RATP d'être découpée en morceaux, permettant sans aucune concurrence au sein des morceaux, de ménager des sources de profits à des faux nez, un jour privés et non publics, de profiter tranquillement des recettes contractuelles versées par les AO. Le faux prétexte de la concurrence n'est que l'outil permettant la casse sociale en privant les employés des services publics des conditions offertes à leur embauche, permettant l'évolution, la formation et la sécurité professionnelle. Les mutations autoritaires d'employés au statut vers des entreprises basées sur la précarité et la flexibilité à outrance étant le bouquet final de la concurrence libre et non faussée. 

Les organisations syndicales responsables semblent soutenir ces projets, l'évolution du nombre de leurs adhérents à jour de cotisations sera un bon indicateur de l'ambiance dans les opérateurs se partageant les cadeaux offerts par les AO. 

Oui jolie litanie et belle envolée lyrique mais beaucoup de choses fausses. En vrai pas en théorie partisane.

Au hasard : Occitanie revendique de ne pas vouloir mettre la Sncf en concurrence.

Et je te laisse la responsabilité de ce que tu affirmes sur les organisations syndicales qui apprécieront...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, zorba a dit :

Je n'ai pas dit que les villes ou les opérateurs décident des dessertes. Ce sont des Autorités Organisatrices (AO), désignées on ne sait pas trop comment ni par qui et disposant de ressources financières arrivant des finances publiques (nationales et locales probablement) et ne rendant compte de leur activité que par de la communication à grande échelle, dans certains pays ce serait qualifié de propagande, pas en France vieille terre de la belle démocratie comme le référendum de 2005 et le congrès de Versailles en 2007 l'ont montré.

 

les autorités organisatrices de la mobilité (AOM) organisent des services réguliers de transport public de personnes, y compris des services de transport scolaire sur ces mêmes ressorts territoriaux….. ce sont des services  travaillant en suivant les directives et sous le contrôle d' élus du niveau  correspondant (aglo, département, regions)..(comme tous les services de fonctionnaires nationaux et territoriaux)

le-de-France Mobilités, anciennement Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), regroupe la région Île-de-France, la Ville de Paris et les départements franciliens. Il est présidé par le président du conseil régional d’Île-de-France et comme pour les autres autorités organisatrice c'est un service regional   travaillant pour des élus et  ou  des élus siègent lors des reunions pléniéres .

 quand a ton histoire de 2005/2007 fallait pas voter sarko, c'était prévu dans son programme la ratification , il a été élu par les français ,il l'a fait. .le loi efface la loi précédente ,c'est la démocratie ( sans cela on serait encore aux lois de 1700) si 10 ans après tu n'as pas encore compris c'est lourd!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, jackv a dit :

les autorités organisatrices de la mobilité (AOM) organisent des services réguliers de transport public de personnes, y compris des services de transport scolaire sur ces mêmes ressorts territoriaux….. ce sont des services  travaillant en suivant les directives et sous le contrôle d' élus du niveau  correspondant (aglo, département, regions)..(comme tous les services de fonctionnaires nationaux et territoriaux)

le-de-France Mobilités, anciennement Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), regroupe la région Île-de-France, la Ville de Paris et les départements franciliens. Il est présidé par le président du conseil régional d’Île-de-France et comme pour les autres autorités organisatrice c'est un service regional   travaillant pour des élus et  ou  des élus siègent lors des reunions pléniéres .

 quand a ton histoire de 2005/2007 fallait pas voter sarko, c'était prévu dans son programme la ratification , il a été élu par les français ,il l'a fait. .le loi efface la loi précédente ,c'est la démocratie ( sans cela on serait encore aux lois de 1700) si 10 ans après tu n'as pas encore compris c'est lourd!

Merci de rappeler que les européistes effacent le vote du peuple français quand il n'est pas conforme à la démocrature européenne. C'était prévu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 4 heures, zorba a dit :

Merci de rappeler que les européistes effacent le vote du peuple français 

non c'est une autre majorité du  peuple français qui a changé d'avis..dur a comprendre ?

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jackv a dit :

non c'est une autre majorité du  peuple français qui a changé d'avis..dur a comprendre ?

Depuis lors, la majorité du peuple français a remercié gentiment le "conducteur" de cette majorité qui a violé le vote du peuple français, remerciement confirmé par la majorité des adhérents du parti de cet ancien président. Les français savent reconnaître les traîtres. Simple à comprendre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, zorba a dit :

Depuis lors, la majorité du peuple français a remercié gentiment le "conducteur" de cette majorité qui a violé le vote du peuple français, remerciement confirmé par la majorité des adhérents du parti de cet ancien président. Les français savent reconnaître les traîtres. Simple à comprendre!

Oup's un peu un raccourci de l’histoire ....pas vraiment juste sur le fond.

Certes les français ont éconduit l'homme en 2012...mais sur le fond ils reconduisent les mêmes...

tu vois une différence toi entre les LR le PS actuel ou la REM ?

tout ce beau monde sort des mêmes milieux, des mêmes écoles et appliquent les mêmes solutions aux même problèmes !

alors que reste t'il comme alternatives acceptables  dans le paysage actuel ?

quant à reconnaitre les traitres....(hormis l'époque de l'épuration à laquelle il fut rapidement mis fin, au nom de l'unité nationale,).....j'ai bien peur que tu ne t'avances un peu au sujet des français....

qui par contre ont la capacité à avoir la mémoire tellement courte. ;)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...