Jump to content
Sign in to follow this  
IGS4

SNCF: un siècle de suppressions de lignes

Recommended Posts

SNCF: un siècle de suppressions de lignes

Adapter le déplacement à la réalité des déplacements est essentiel. Rien ne sert de s’opposer à la refonte du réseau ferroviaire si d’autres moyens se mettent en place. L’exemple américain est plus qu’intéressant : sur les petites distances, le bus a pris le relais du train avec, en moyenne, une économie d’exploitation de plus de 59%.

Poincaré l’exprimait un peu vertement en expliquant que « l’intérêt collectif ne saurait se satisfaire des petits besoins de chacun ». Une vision politique mais qui sonnait déjà le besoin de réformer les acquis quotidiens. Les cartes ci-dessous sont représentatives de l’évolution du réseau en un siècle.

Certes le monde a changé, la voiture s’est développée et les activités professionnelles se sont fortement urbanisées… Mais voilà de quoi étonner !

Deplacementspros.com

La carte du réseau ferroviaire entre 1910 et 1930 et celle entre 2008 et 2014 (Source cheminots.net).

La carte du réseau ferroviaire en 1921.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Employer le mot SNCF est TRES réducteur.... D'autant qu'elle n'existe que depuis 1938, soit 77 ans....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

L’exemple américain est plus qu’intéressant : sur les petites distances, le bus a pris le relais du train avec, en moyenne, une économie d’exploitation de plus de 59%.

​oui, et plus de 24 h de trajet pour ma nièce entre Washington et  je ne sais plus où (400 km), plus des gares de bus sordides et puantes, plus un confort très relatif ... des économies qui sont plutôt des transferts de charges sur ceux qui n'ont pas la chance ou la possibilité d'autre moyen de transport.

à part ça, au lieu de se contenter de constater le reflux des tacots secondaires, avec un peu de sérieux, ils auraient pu ajouter une carte démographique du pays. Il n'y a pas que le désert ferroviaire qui s'est créé, mais le désert tout court ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Où est passée la décentralisation de l'époque Gaullienne ? Où sont passées les bonnes intentions d'aménagement du territoire ? Le renoncement des politiciens peut se voir dans l'influence des financiers : la densification offre des marchés plus larges et plus rentables. Mais pour le grand public ils communiquent sur un thème moins choquant : l'europe.

"Pour être compétitifs face à la puissance des Länders allemand....blablabla..." il faut des méga-pôles et des méga-régions en France. Donc volontairement déséquilibrer la démographie, l'habitat, les moyens de transport, les besoins énergétiques, et les moyens financiers. résultat : des zones saturées invivables, et des campagnes désertées.

Tout cela va à l'encontre de l'histoire de la construction de notre pays (très différente de celle de l'allemagne), mais c'est pas grave, il faut toujours s'aligner sur le mieux-disant pour satisfaire des intérêts un peu éloignés de ceux des français. On aurait bien besoin d'un De Gaulle pour venir remettre les pendules à l'heure parfois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps il ne faut pas oublier qu'il y a eu une énorme vague de suppressions de lignes  en 1969 donc sous De Gaulle !

(Fontenay-le-Comte, Pithiviers, Chartres- Dreux, Fouras, Porrnic, Draguignan Chartres- Bordeaux, Vallon pont d'Arc et lignes de l'Ardèche Mazamet-St Pons, Vichy Darsac, et,etc Le Mans La Flèche , Flers-Laval réseau Breton, etc, etc)

Mais ça c'était avant !

Quand le chemin de fer était de gauche et que la route était de droite !

Maintenant , avec le rétablissement de la monarchie et la nomination de la comtesse du Poitou au ministère des transports, c'est le contraire !

Edited by Mak

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sous De Gaulle, il y avait aussi le 1er ministre Pompidou, porschiste et passionné de voitures de sport.

porsche-pompidou.jpg

Edited by cc27001

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

... qui avait dit que Paris devait s'adapter à l'automobile, avec la pénétrante Vercingétorix jusqu'à Montparnasse (suite de l'A10 à  2 x 3 voies débouchant sur la voirie parisienne !!!)  ou la prolongation en 2 x 4 de la voie sur berges RD de Bercy à la gare du Nord et au-delà en asséchant le canal St-Martin ...

sur la fin, il a fini par accepter de voyager en train, mais ses services avaient fait croire qu'il y avait attrapé un refroidissement ...  notre Brejnev à nous ...

 

quand je la retrouverai, je vous mettrai une photo du projet à Malakoff, là où, maintenant, il y a le TGV-A et le M13 ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu  a été plus rapide que moi avec : " il faut adapter Paris à l'automobile » :Smiley_25:cependant Pompidou a pris bien soin de ne pas faire fermer la ligne de Cajarc d'où il prenait parfois le train présidentiel !:Smiley_10:

Edited by Mak

Share this post


Link to post
Share on other sites

les fermetures de ligne au trafic voyageurs de 1929 à 2009

jusqu'en 1929......77,5 KM soit 0,36 %

1930 / 39.....9456,6 KM soit 45,94 % en partie sera ré ouverte après 1939 pendant la guerre

1940 / 49 ...2442,2 km  soit 10,75%

1950/59......2087,7KM...soit 10,75 %

1960/69 .....2267,7KM ...soit11,40%

1970/79.....2799,4 KM...soit....13,69 %

1980/89....1012,1 Km ...soit... 4,03%

1990/99.....438Km..soit ...1,95 %

2000/09...297,1 km soit...1,44% je n'ai pas les chiffres aprés.

total fermé aux voyageurs ..20878,5.. Km

de 1929 à 2009

KM total déferré...12499,1

KM total non utilisée...7673,3

lignes réouvertes au trafic voyageurs de 1929 à 1999 =784,6 KM

lignes projetées et inachevées.....707,7KM

lignes  nouvelles

1920/29...419,3KM

1930/39.....299,9

1960/69....17,5

1970/79....34,1

1980/89....10,7 +557,7..LGV

1990/99....9,4 +630,9...LGV

2000/09....0,6 +543,8..LGV

prévues 2010/19...2,7 +794,0..LGV

total ....794,2  + 2526,4 LGV

 en KM la longueur du réseau est celle de 1880

source historail  N° 17 et 12

 en complément de la carte chaix de 1921

t003.thumb.jpg.5fb42c09eedb4ab0952e84489

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Où est passée la décentralisation de l'époque Gaullienne ?

La décentralisation ça n'a été ni De ​Gaulle, ni ses successeurs immédiats, ça a été Mitterrand et surtout Deferre.

Tu  a été plus rapide que moi avec : " il faut adapter Paris à l'automobile » :Smiley_25:cependant Pompidou a pris bien soin de ne pas faire fermer la ligne de Cajarc d'où il prenait parfois le train présidentiel !:Smiley_10:

​Pompidou a pris le train UNE fois au départ de Cajarc et uniquement parce que ce jour là rien d'autre ne roulait ou ne volait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas tout à fait d'accord, les bases de la décentralisation ont été posées dès 1963, avec la création de la DATAR et des "Métropôles d'équilibre". http://fr.wikipedia.org/wiki/Métropole_d'équilibre

Le terme de métropole d'équilibre désignait dans les années 1960 à 1970 une ville (ou un réseau de villes) dont l'importance régionale était destinée à jouer un rôle dans l'aménagement du territoire en France en faisant contre-poids économiquement et démographiquement à l'hypercentralisation parisienne.

La création des métropoles d'équilibre s'inscrit dans une politique d'aménagement du territoire destinée à contrôler le développement de la région parisienne et à renforcer l'armature urbaine en développant dans plusieurs grandes villes de province des fonctions jusque là assurées quasi exclusivement par la capitale. En 1963, un rapport des géographes Jean Hautreux et Michel Rochefort1 a permis à la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR) nouvellement créée d'identifier huit villes ou réseaux de villes susceptibles de bénéficier d'une politique de rééquilibrage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trois grandes vagues de suppressions du service voyageurs :

En 1938 au moment de la nationalisation.
Au milieu des années 50.
Vers 1969/1970.

Quelques exemples de fermetures au service voyageurs.

Région SNCF de Chambéry

Le 5 mai 1938 - Évian-les-Bains - Meillerie - Saint-Gingolph.

Le 5 mai 1938 - Annecy - Ugine - Albertville.
Un train ouvrier, non accessible au public, continua de
circuler entre Albertville et Ugine jusqu'en 1953.


Le 15 mai 1939 - Belley - Brégnier-Cordon - Pressins.
Le 20 mai 1940 - Virieu-le-Grand - Chazey-Bons - Belley.

Le 31 mai 1980 - Collonges-Fort-L'Écluse - Gex - Divonne-les-Bains.

Hors SNCF - Mi-mai 1959 - Annemasse - Viuz-en-Sallaz - Samoëns - Sixt

Edited by IGS4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas tout à fait d'accord, les bases de la décentralisation ont été posées dès 1963, avec la création de la DATAR et des "Métropôles d'équilibre". http://fr.wikipedia.org/wiki/Métropole_d'équilibre

​C'est vrai, mais entre "poser des bases" et passer à la réalisation effective il y a de la marge. Sauf si on considère que c'est l'intention qui compte :Smiley_20: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Fabr

 

Tout cela va à l'encontre de l'histoire de la construction de notre pays (très différente de celle de l'allemagne), mais c'est pas grave, il faut toujours s'aligner sur le mieux-disant pour satisfaire des intérêts un peu éloignés de ceux des français. On aurait bien besoin d'un De Gaulle pour venir remettre les pendules à l'heure parfois.

​De Vercingétorix, à De Gaulle, en passant par Napoléon, c'est le mythe Français du Chef, très Droitiste....

On pourrait aussi parler de 1789, quelquechose de plus "populaire", enfin plus collectif.....

Fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

​C'est vrai, mais entre "poser des bases" et passer à la réalisation effective il y a de la marge. Sauf si on considère que c'est l'intention qui compte :Smiley_20: 

​je parlais justement des "bonnes intentions de l'aménagement du territoire", mises à mal par les financiers, et ressorties lorsque Mitterrand faisait encore un peu de politique de gauche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

​De Vercingétorix, à De Gaulle, en passant par Napoléon, c'est le mythe Français du Chef, très Droitiste....

On pourrait aussi parler de 1789, quelque chose de plus "populaire", enfin plus collectif.....

Fabrice

​tu as oublié napo sarko dans les petits chefs

 

en france  les mites .?.... (bouffent la tunique du chef )

 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Fabr

Et plus sanglant aussi.... très "gauchiste".

​Excellent edito d'OF, ce jour, sur le Panthéon, et les Hommes d'engagement....

..mais l'èpoque est aux leurres et faux prophétes......car l'anti systéme patenté est aussi entreprise multinationale....

 

Fabrice

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est  entre les deux guerres, qu'apparut la concurrence automobile : la guerre de 1914 avait développé considérablement les transports de personnel et de matériel par camions, démontrant que ceux-ci étaient capables de rendre de grands services

Vers 1928, la loi française n'ayant prévu aucune réglementation pour les transports par route comme cela existait dans d'autres pays, une concurrence ,aggravé par la crise  attaque le rail.

Les voitures particulièreset  les services d'autobus enlevent une partie des voyageurs des classes supérieures  sur les relations entre grandes villes peu éloignées.

Le déficit des compagnies devient croissant ; les réseaux secondaires cédèrent les premiers  la plupart ont maintenant abandonné leur service par rail.

Les pouvoirs publics se sont émus de cette situation : la concurrence des transports coûte fort cher aux finances de l’état  sans offrir au public des compensations véritables.

 Des lois "coordonnent" ? les transports par route et les transports par rail  .

Cette coordination a d'abord porté sur les voyageurs , les grands réseaux ont abandonné à la route le transport des voyageurs sur  11 000 km de leurs lignes les moins importantes; simultanément les services routiers ont cessé leur concurrence sur les lignes parallèles aux voies ferrées maintenues en exploitation.

 la carte de la coordination voyageurs dans les années 30 à 39 a comparer avec celle de 1921

coordination_voyageur.thumb.jpg.28ba1ed4

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Carte ferroviaire du département de l'Ain

Carte ferroviaire du département de l'Isère

Ambérieu-en-Bugey - Lagnieu - Sault-Brénaz - Montalieu-Vercieu

Région du Sud-Est - Ligne n° 102 (situation en 1959).

Mise en service par la Compagnie du chemin de fer de la Dombes : le 5 septembre 1875.
Reprise de l'exploitation par la Compagnie du PLM : le 20 novembre 1883.
Fermeture au service voyageurs : le 1er juin 1937.

Longueur : 17,800 km, dont environ 16,800 km dans l'Ain, et 1 km dans l'Isère.

Son origine était située à proximité du Poste 1 d'Ambérieu-en-Bugey, situé côté Lyon.

Point culminant : Vaux-en-Bugey (PK 3 + 900).
Déclivités maximales des rampes et pentes : 17 ‰ entre
Vaux-en-Bugey et Lagnieu (PK 6 + 200).

Gare de Lagnieu (PK  6 + 200)

La gare à l'époque de la Compagnie du PLM.

Un train MV (Marchandises-Voyageurs) à l'époque de la Compagnie du PLM.

La gare à l'époque de la Compagnie du PLM.

Gare de Sault-Brénaz (PK 13 + 200)

La gare à l'époque de la Compagnie du PLM (1907).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

fermetures de lignes (SNCF) au service voyageurs sur le réseau Nord de 1937 à 39

X .supprimées voyageurs 37

X .supprimées voyageurs 38

X .supprimées voyageurs 39

X. ré ouvertes entre 39 et 45

Copie_de_t004_copie.thumb.jpg.917aa00364

j'ai pris le réseau nord puisque la première photo du sujet est une photo de paris nord avec une 140 A  (limitée a 105km /h ce qui n'est pas une loc spécifique pour un train de voyageur mais plutôt pour marchandises)

http://fr.wikipedia.org/wiki/140_Nord_4.061_à_4.340

 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

a ces lignes devenues SNCF  on peut ajouter toutes celles ci qui vont aussi fermer rapidement

Nord-Pas-de-Calais

Nord

Pas-de-Calais

Picardie

Aisne

Oise

Somme

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chemins_de_fer_à_voie_métrique_de_France

 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest technicentre

Je propose de faire plus vite que de chercher quelles lignes ont été fermées...

Si on regardait celles qui resteront?:Smiley_32:

Share this post


Link to post
Share on other sites

exemple sur l'oise en bleu ce qui reste

Annuaire_Ch_Fer_1928_oise_copie.thumb.jp

 

et dans la somme  en bleu aussi ------

556b4405120da_Rseau_CFD_Somme_(1914)_cop

 

 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...