Jump to content
Sign in to follow this  
gpl

Accident TGV d'essai en Alsace

Recommended Posts

En gros, tout le monde voudrait les résultats  des investigations avant la fin de l'enquête, comme toujours, le besoin de savoir ne donne pas tous les droits.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a des professionnels des experts qui enquêtent , la justice va passer...mais elle prend  son temps , elles agit avec sérénité.. c"est pénible le comportement de certain qui dés que cela ne va pas dans le sens de leurs idées supputent qu'il y a complot ou autres dérivent..

 laissons le temps au temps, la vérité sort toujours tôt ou tard , laissons  la justice passé et non l'esprit de vengeance...il faut eviter d'en rajouter une couche a la douleur, cela n'améliore rien..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si la justice prend son temps, c'est aussi pour diminuer l'impact de l'émotion sur ses décisions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Gomboc a dit :

Que pensez-vous de l'hypothèse d'une "rupture" d'éléments du matériel roulant du fait d'un dépassement des limites de ce matériel ?

https://accident-tgv.com/2017/02/07/maximum-test-speed/

https://accident-tgv.com/2017/02/09/record-de-vitesse/

Je peux comprendre la volonté de chercher les causes possibles de l'accident, je peux comprendre la crainte que la justice manque de moyens pour aller au fond des choses, je peux comprendre la crainte que la justice soit influencée par telle ou telle entité, et donc je peux comprendre qu'un blog existe pour exposer publiquement toutes ces questions.

Là où j'ai plus de mal, c'est cette façon de vouloir impliquer un large public dans cette "enquête parallèle" qui explore de multiples hypothèses techniquement possibles, mais dont il est impossible de faire l'analyse avec le peu d'éléments concrets disponibles. Je ne sais pas où ça peut aboutir. Et je doute fort que dans un délai plus court que celui de la justice vous puissiez faire émerger quelque chose de solide, étayé, testé, prouvé. Vous aurez surtout des scenarios "alternatifs" qui partent dans toutes les directions, et il sera bien difficile de les cerner puis de fermer ceux qui sont faux.

Et comme pour l'IN précédemment cité, je ne crois pas que vous trouverez des éléments tangibles dans des documentations publiques de quelques pages pour étayer une hypothèse de défaillance du matériel. Ca serait un peu trop simpliste comme démarche. La configuration précise de la rame d'essais ce jour-là ne pourra être connue que par l'analyse d'un ensemble de composants et des documents internes de l'atelier qui la traite. Et tout cela doit être sous scellés judiciaires je suppose, donc du ressort des juges d'instruction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je réponds à l'essentiel :

Citation

les rames qui ont battu des record étaient des rames de séries, améliorées certes mais de série 

FAUX : 1°/ en 2007, la voie avait été préparée ; 2°/ parmi les nombreux changements apportés à la rame en 2007, on avait utilisé d'autres roulements d'essieux pour le record, parce que les roulements de série sont testés et homologués seulement jusqu'à 352km/h. Ils n'auraient pas supporter les vitesses en 2007. (cf. ici par exemple) Ont-ils supporté les survitesses en 2015 ? La rame était modifiée pour aller plus vite et pour supporter les vitesses supérieures aux vitesses de conception (à peine quelques minutes avant de dérailler)

Citation

L'article du blog et toi disent que la voie n'a pas été examinée. Pourtant, ce même article dit que c'était le but de cette marche, analyser la voie. Tu dis qu'il n'y a pas eu d'expertise de la rame, pourtant tu dis aussi que la SNCF et le BEA l'ont fait.

Le but de la marche : homologuer la voie en y faisant de la survitesse et mesurant le comportement de la rame (oscillation etc.). L'essai n'est pas concluant (11 morts, 42 blessés) et le déraillement dégrade la voie.

On attendait des experts judiciaires (donc ceux missionnés par le juge) un examen sérieux et minutieux de la voie sur le lieu du déraillement - ça a été un peu fait - et en amont du déraillement - là où le train présentait ses premières difficultés quelques secondes avant la courbe et là où se trouvait le train quand il faisait sa pointe à 360km/h un peu avant le déraillement - nous aurions aimé que ce soit fait. Mais la voie a été rendue à la SNCF. d'ici quelques semaines, le rapport définitif des experts sera rendu.

Je n'attends pas de la SNCF une enquête impartiale, puisqu'elle est mise en cause : au moins civilement responsable comme transporteur et comme employeur (accident du travail et invitation massive de passagers). Et probablement pénalement responsable (nous le saurons quand la ou les entreprises sera(ont) mise(s) en examen) Si je tue quelqu'un avec ma voiture, les proches de la victime ne souhaiteront pas particulièrement que ce soit moi qui mène l'enquête et pourront à juste titre douter de mon impartialité. Faire confiance à la SNCF ?, malheureusement, ma soeur et tant d'autres lui ont déjà fait confiance...

Quant au BEA-TT, pour le moment, il n'a fait que s'illustrer par sa très grande incompétence (il reconnaît dans un courrier que le résultat de mes calculs est plus juste que celui qu'ils avaient anoncé, et le BEA reconnaît avoir donc minimisé la prise de risque ; grande confusion de logique sur la notion de cause unique que leurs collègues du BEA-Aéronautique ne font évidemment pas ; enfin, je me souviens les avoir vus en grande difficulté à Paris en mars 2016 : ils avaient l'air de découvrir que les PK de l'ATESS ne reflètaient pas les PK réels... et ont été incapables d'expliquer aux familles comment ils avaient fait la traduction des PK et comment ils avaient construits leurs courbes de vitesse...)

Citation

S'interroger sur la résistance du matériel... Oui si celui-ci avait été en cause. S'interroger sur la résistance des freins, pourquoi pas. Mais s'interroger sur les roulements... C'est moi que ça interroge. Ça a été dit que la rame ne pouvait prendre la courbe à cette vitesse.

C'est sûr que si on expertise pas le matériel, on diminue le risque de le mettre en cause... et donc on ne s'interroge pas parce qu'il n'est pas mis en cause ? Une raison suffisante de s'interroger sur les roulements, c'est qu'on les a utilisé au-delà des vitesses d'homologation. ça n'est pas parce que la rame avait une vitesse suffisante pour basculer que ça exclut un défaut du matériel. Et je rappelle que l'hypothèse d'un basculement centrifuge par excès de vitesse ne repose que sur... du virtuel ! (les données ATESS).

Citation

Pour la fumée et le bruit, il me semble qu'il y a déjà eu des réponses d'apportées...

lesquelles ?

Citation

le besoin de savoir ne donne pas tous les droits.

C'est vrai. Mais est-ce que j'ai fait des choses que le besoin de savoir ne m'autorisait pas ? Réfléchir, poser des questions, construire des hypothèses... ? Faire remarquer au juge que c'est injuste que la presse porte atteinte à la présomption d'innocence du CTT ? Des familles et des survivants sont très intéressés par ce qui s'écrit sur le site ; d'autres familles ou survivants ne souhaitent pas lire le site ou le dossier d'instruction (voire, ne pas se constituer partie civile) ; certains nous ont dit qu'ils espéraient qu'on ne connaîtra jamais les causes du déraillement qui a emporté la vie d'un de leurs proches.

Nous sommes parties civiles, nous pouvons donc lire le dossier d'instruction et voyons l'enquête avancer. Nos inquiétudes ne viennent pas de nulle part.

Alors, en définitive, à la question plus haut, que pensez-vous des articles soulevant l'hypothèse du matériel roulant utilisé au-delà de ses limites... ça vous laisse perplexes ? ça inquiète ? ça ne tient pas la route ? (Pourquoi ?) c'est absolument farfelu ?

(Nous avons une immense gratitude pour ceux qui prennent le temps de nous expliquer et de réfléchir avec nous, ici sur le forum ou en privé)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux comprendre aussi la vonlonte de tout explorer mais comme dit plus haut aussi, la rame ne pouvait pas passer la courbe à cette vitesse, les lois de la physique ne changent pas. Après il faut savoir pourquoi elle a abordé cette courbe à cette vitesse. 

Sans vouloir paraître méprisant, aller chercher les roulements me paraît exagéré. Pourquoi vouloir à priori impliquer a tout prix un matériel. Il fait ses preuves depuis 20ans dans le cas des duplex 

Je suis dubitatif en lisant tout ca. 

Faut il qu'il y ait tjrs un complot ou des manigances pour cacher la vérité.

Edited by TRAXX186

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Gomboc a dit :

FAUX : 1°/ en 2007, la voie avait été préparée ; 2°/ parmi les nombreux changements apportés à la rame en 2007, on avait utilisé d'autres roulements d'essieux pour le record, parce que les roulements de série sont testés et homologués seulement jusqu'à 352km/h. Ils n'auraient pas supporter les vitesses en 2007. (cf. ici par exemple) Ont-ils supporté les survitesses en 2015 ? La rame était modifiée pour aller plus vite et pour supporter les vitesses supérieures aux vitesses de conception (à peine quelques minutes avant de dérailler)

Vous pouvez chercher une cause sur le matériel, rien ne l'exclue a-priori, mais les arguments que vous présentez sont largement insuffisants (ou alors vous en avez d'autres en réserve ?). Je peux faire deux objections :

- En 2007, en dehors de la rame V150 du record (POS 4402), une autre rame (POS 4404) a réalisé des marches en survitesse (380km/h) sans accident ni incident remontés.

- Le document à partir duquel vous tirez cette limite de 352km/h pour les roulements date de septembre 2007, et manque de précision quant aux matériels équipés (POS ? Duplex ?). L'accident s'est produit en 2015, soit 8 ans plus tard, avec une rame Dasye. Le lien entre ce document de promotion de l'industrie du roulement daté de 2007 et les roulements effectivement installés sur la rame d'essais de 2015 me semble fragile. On peut même exploiter le document en sens inverse, en lisant ce passage qui vante les mérites des outils de calcul des roulements :
Le TGV POS, dont la vitesse commerciale est de 320 km/h, soit 20 km/h au-dessus de la vitesse habituelle des TGV, marque un nouveau saut technologique. Une rame de 450 tonnes transporte en effet 500 passagers à la vitesse d’une Formule 1. Par ailleurs, des études de longue durée pour des vitesses jusqu’à 400 km/ h sont en cours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je me permet de mettre mon petit grain de sel dans votre discussion.

Je ne suis pas un expert du ferroviaire, comme beaucoup je pense. J'ai grandi avec ce monde, subit les difficultés que beaucoup de famille de cheminots rencontrent, mais aussi pu apprécier le côté positif du métier (surtout en accompagnant mon Papa lors de ses petites tournées, étant enfant).

J'ai beau vous suivre sur certaines de vos questions Gomboc, j'ai l'impression d'avoir une vision différente de cet accident. Je suis d'accord sur le fait qu'il ne faut négliger aucune piste, matériel ou humaine.

Mais j'ai parfois l'impression que vous sous estimiez le facteur humain. Ou dans tout les cas que vous le mettiez un peu de côté. Car de mon avis (et je vous le répète, je ne suis pas expert), si cet accident à eu lieu, c'est à une succession  d'erreurs humaines. L'enquête l'a deja montré en partie.

Maintenant personnellement je ne me permettrais pas de blâmer l'équipe de conduite ce jour là. J'ai rencontré une des trois personnes mise en cause quelques temps après l'accident. J'ai aussi discuté avec quelques uns des rescapés, certains blessés gravement. Mon Père avait noué des liens avec beaucoup de ces personnes.

J'ai rencontré des personnes meurtries, blessées aussi bien physiquement que mentalement. Je garde à l'esprit que la plupart sont des pères de familles, ont une famille, comme vous et moi. Ils n'auraient jamais pensés que cela pouvait ce produire.

Je pense que pour l'équipe de conduite cela doit être pareil. L'enquête a commencé à montrer leurs erreurs, mais la vie les a deja punit. Je pense que vivre avec 11 morts sur la conscience, cela ne doit pas être facile. Moi je ne sais pas si je pourrais le faire.

Par contre, de mon avis, il faut réfléchir plus en profondeur, ce poser plus de questions. Comme par exemple ce demander qui a demandé à l'équipe de conduite de calculer eux mêmes les points de freinage? Ont-ils eux tous les formations adaptées pour ces essais? N'avaient-ils pas trop de pression sur eux? N'y avait-il pas trop d'invités ?

Je ne pose pas ces questions par hasard, je pense avoir deja quelques réponses.

Tout cela pour vous dire que j'ai peut être peur qu'en essayant à tout prix de chercher dans le domaine du matériel (rame, voies, etc..), vous n'oubliez ce "facteur humain". Celle de l'entreprise. 

Je pense que des mauvaises décisions ont été prises bien avant ces essais. Que le déroulement des essais plus le facteur humain ont entraînés cette catastrophe. La voie ou la rame n'apporteront pas plus de réponses, c'est ma conviction. Et pour être totalement sincère avec ma conviction, je ne vois pas comment Systra ne pourrait pas être visés par ces accusations, ces erreurs. Par contre je ne pense pas que la SNCF sera directement visé. 

Sachez aussi que la Gendarmerie dans cette enquête a fait un travail titanesque, et cela n'est pas finit. Ce sont des enquêteurs spécialisés dans les homicides, mais en un an ils sont presque devenus des experts dans le ferroviaire. Je pense que c'est bien de le souligner. Personnellement ils ont toute ma confiance pour la suite.

Nous avons deja eu l'occasion de nous rencontrer, et sachez que Gomboc, vous avez toute mon amitié. Je ne vous jugerais jamais, vous et votre famille. Votre douleur m'est familière. Chacun réagit différemment, mais la douleur nous unit. Et je pense que personne n'a le droit de vous juger pour cela.

Maintenant c'est à nous, famille et partie civile, de faire en sorte que cela ne puisse plus ce reproduire. Que les responsables assument pleinement leurs responsabilités. La Justice est là pour le faire, mais nous avons aussi un rôle à jouer. Je n'accepterai pas que d'autres familles subissent ce que nous subissons.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rajoute même que en 2007, ils n'auraient pas supporté les vitesses ok mais on parle la de 574,8km/h ok que je sache les marches précédant l'accident étaient juste cette fameuse limite que vous évoquez. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Il fait ses preuves depuis 20ans dans le cas des duplex 

Il fait ses preuves jusqu'à 320 km/h. Il a fait ses preuves jusqu'à 350km/h à l'époque où il a été homologué. Le matériel Dasye a-t-il fait ses preuves à 360km/h ? (le 14/11/15, il déraille deux minutes après les avoir atteint.) Aujourd'hui (2017) Alstom communique sur son matériel en disant maximum test speed = 350km/h Si le train était testé à plus de 350km/h, Alstom serait le premier à le faire savoir comme argument de sécurité. Et que je sache un record de vitesse n'est pas un essai d'homologation : ça n'est pas parce qu'on a bidouillé un train pour qu'il aille à 500km/h qu'on peut considérer que le train non-bidouillé est désormais homologué jusqu'à 500km/h.

Citation

Je suis d'accord sur le fait qu'il ne faut négliger aucune piste, matériel ou humaine.

C'était mon état d'esprit, jusqu'à entendre (vous vous en souvenez), les deux experts d'Alstom nous dire sans avoir expertiser la rame, "il ne faut pas réfléchir, il ne faut pas se poser de question sur la rame". Alors quoi ? on les croit sur parole ? Avant des les entendre, mon état d'esprit était exactement le vôtre : ne négliger aucune piste. Mais quand on nous dit, ne vous posez pas de question, notre ex-employeur et actuel client est parfaitement neutre et n'a rien à voir dans le déraillement de son train, croyez-nous sur parole, surtout ne réfléchissez pas à des scénarios qui impliqueraient un forçage critique du matériel... hé bien, on obtient l'effet inverse : je trouve ça d'autant plus important de creuser sérieusement cette question que ces messieurs semblent vraiment craindre qu'on la pose.

Citation

il faut réfléchir plus en profondeur, ce poser plus de questions. Comme par exemple ce demander qui a demandé à l'équipe de conduite de calculer eux mêmes les points de freinage? Ont-ils eux tous les formations adaptées pour ces essais? N'avaient-ils pas trop de pression sur eux? N'y avait-il pas trop d'invités ?

Absolument d'accord. Et je trouve le travail des enquêteurs encourageant sur ces points. Et oui : pourquoi vouloir inviter tant de monde ? Pourquoi justement sur des essais critiques ? C'est une étrange initiative. "Trop d'invités"... en fait, chaque invité était de trop : il n'y aurait dû y avoir aucun invité, l'entreprise n'aurait dû lancée aucune invitation et refuser toutes les éventuelles demandes de se trouver à bord.

Les facteurs humains, je les ai présent à l'esprit. (si vous vous souvenez, c'est mon métier.) J'ai aussi échangé avec certaines personnes de l'équipe et je ne doute pas qu'ils se sentent mal (sentiment de culpabilité, gêne vis-à-vis des personnes endeuillées, douleur d'avoir perdu des collègues, incompréhension de l'évènement, etc.). Vous écrivez "la vie les a déjà puni"... peut-être, mais je ne perds de vue que ceux qui ont été vraiment "puni", ce sont les onze qui ont perdu leur vie. Pour ma part, je n'ai aucun volonté de vengeance. Je leur ai même signifié mon soutien lorsque l'équipe de conduite a commencé à être mise en cause par la presse. Je crois qu'il est important que tous ces hommes et ces femmes (à tous les niveaux) rendent des comptes à la justice (et donc à la société) : qu'en fonction de leurs responsabilités (à bien déterminer), ils aient les justes peines que les juges établiront (prison, amende...) : ni plus, ni moins, mais la juste mesure. Si certains veulent exprimer des excuses, je les accueillerais avec bienveillance et les accepterais... mais en ce qui me concerne, elles sont facultatives. Le plus important est qu'il y ait une justice... et préalablement, une enquête qui fasse toute la lumière.

Malheureusement, ce déraillement n'a pas vraiment servi à tirer toutes les leçons. Par exemple : pourquoi continue-t-on d'inviter des passagers sur des infrastructures non-homologuées ?

Edited by Gomboc
orthogaphe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme dit plus haut, on comprend la douleur, mais elle n'explique pas l'acharnement. Surtout quand elles sont pleines de contradictions. C'est dommage car il semble que votre travail soit utile (d'après vos dires quand vous parlez du BEA), mais aveuglé par la douleur. On ne peut être juge et partie. Quelle justice désirez vous ? Quelle peine sera suffisante à vos yeux ? Aucune peine ne fera jamais revenir qui que ce soit... Malheureusement.

Edited by Gom

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Gomboc a dit :

Il fait ses preuves jusqu'à 320 km/h. Il a fait ses preuves jusqu'à 350km/h à l'époque où il a été homologué. Le matériel Dasye a-t-il fait ses preuves à 360km/h ? (le 14/11/15, il déraille deux minutes après les avoir atteint.) Aujourd'hui (2017) Alstom communique sur son matériel en disant maximum test speed = 350km/h Si le train était testé à plus de 350km/h, Alstom serait le premier à le faire savoir comme argument de sécurité. Et que je sache un record de vitesse n'est pas un essai d'homologation : ça n'est pas parce qu'on a bidouillé un train pour qu'il aille à 500km/h qu'on peut considérer que le train non-bidouillé est désormais homologué jusqu'à 500km/h.

20ans a 320km/h avec un nombre conséquent de rames moins surveillées que la rame d'essai, contre une pointe 8km/h au dessus du chiffre que vous avancez (qui est a vérifier), malheureusement je pense pas que ça mérite qu'on s'acharne sur ce pt. qd bien même pourquoi la rame n'a pas déraillée à ce moment la mais dans cette courbe qu'elle abordait bcp trop vite dont il a été démontré que le freinage a été trop tardif et où elle ne pouvait que se renverser.

ca donne l'impression je me répète que l'on cherche a incriminer absolument la rame ou la voie... quelqu'un a t il des intérêts à ceci? on peut aussi se poser la question à ce moment la.

Edited by TRAXX186

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Gomboc a dit :

Malheureusement, ce déraillement n'a pas vraiment servi à tirer toutes les leçons. Par exemple : pourquoi continue-t-on d'inviter des passagers sur des infrastructures non-homologuées ?

Pour le coup j'aurai tendance à vous rejoindre mais j'ai un doute : sur des infrastructures non homologuées où sur des marches d'essais en vitesse n'est pas forcément la même chose ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà, il faudra savoir qui c'est ce "on"

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, ADC01 a dit :

Déjà, il faudra savoir qui c'est ce "on"

Des lignes non-homologuées je n'en vois guère que 3 en ce moment non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, assouan a dit :

Des lignes non-homologuées je n'en vois guère que 3 en ce moment non ?

Non je crois qu'ADC parle du "on" qui invite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

ca donne l'impression je me répète que l'on cherche a incriminer absolument la rame ou la voie... quelqu'un a t il des intérêts à ceci? on peut aussi se poser la question à ce moment la.

On peut retourner la remarque : ça donne l'impression que l'on cherche absolument à innocenter la rame en s'interdisant d'y jeter un oeil. Quelqu'un aurait-il des intérêts ? oui, si on a des raisons de penser que tout n'est pas net : le constructeur aurait des intérêts (économiques) en termes de réputation.

@TRAXX186 : la vitesse de 360km/h est une information tout à fait publique. Je crois qu'elle figurait déjà dans l'enquête immédiate de la SNCF, et en tout cas elle apparaît également dans la note d'étape publique du BEA-TT. Quel est votre raisonnement : ce ne sont que 8 petits kilomètres / heure, on va pas en faire un plat ? Si : on en fait un plat, sinon à quoi ça sert de dire vitesse maximale testée 350 ? ça n'est pas juste pour la forme...

On me demande pourquoi mon insistance à l'expertise de la rame. Je retourne la question : pourquoi tant de frein pour que la rame ne soit pas examinée ? Si la rame ne présente aucun défaut, si la rame a tenu bon malgré les sollicitations excessives, hé bien ce sera important de la savoir et on n'en parle plus. On me tapera gentiment l'épaule en me disant combien j'étais couillon de m'inquiéter pour rien.

Citation

On ne peut être juge et partie. Quelle justice désirez vous ? Quelle peine sera suffisante à vos yeux ? Aucune peine ne fera jamais revenir qui que ce soit... 

@Gom : oui vous avez raison. par exemple, on pourrait trouver bizarre qu'Alstom soit "juge" (experts d'Alstom) et "partie" (train d'Alstom).

Quelle justice, quelle peine je désire ? Très honnêtement, je trouve ces questions étranges : je désire simplement qu'il y ait une justice. Quant à la peine, la juste peine : il existe un code pénal dans lequel les choses sont établies. Une fois les responsabilités établies, chacun aura la peine qu'il mérite au regard de la loi. Et évidemment, j'ai bien compris que ma soeur ne reviendra pas, et je n'ai pas la bêtise de croire que la vérité ou la justice répareront son corps et feront battre à nouveau son coeur. (Je ne comprends vraiment pas ces gens qui prennent un air désolé pour dire "ça ne la fera pas revenir"... ils témoignent simplement de combien ils sont désarmés pour penser l'impensable de la mort.) On peut cependant comprendre que les circonstances de sa mort ne me soient pas indifférentes ? Pour un chien crevé sur le bord de la route, on peut peut-être se dispenser de se poser des questions pour savoir. Pour un être humain, ça n'est pas possible. Et si quelqu'un est responsable de la mort d'un être humain, on ne hausse pas les épaules en se disant "fait, c'est fait... maintenant on n'y peut plus rien". On vous frappe que faites-vous ? "fait, c'est fait" ? Vous abandonneriez les enquêtes sur la tuerie du Bataclan au motif que ça ne fera pas revenir les morts ? Non : par respect pour le mort, on défend ses intérêts. Pour protéger la société d'éventuelles récidives. Elle n'est plus là pour défendre ses intérêts, nous le faisons. C'est une question de respect. Quelqu'un a fait du mal à ma soeur ? l'a tué ? Hé bien, je tiens à ce que cette personne aille s'expliquer devant la loi.

Edited by Gomboc
corrections

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je le répète mais la rame est arrivée bcp trop vite dans la courbe et la physique fait qu'elle s'est renversée.... 

vous ne voulez pas voir ca??? Je ´m'interroge.. expliquez moi pourquoi cet élément principal est complètement éludê de votre part... 

Le fait est de savoir pourquoi elle est arrivée trop vite 

Que je sache les boites d'essieu n'ont pas lâché lors de la pointe à 360 non? Ni lors du freinage 

ce freinage a été tardif, la rame est arrivée trop vite dans la courbe 

selon vous la boite d'essieu aurait lâché pile poil dans l'entrée de la courbe donc que la rame serait passée sans cette défaillance? 

Des personnes responsables des essais sont malheureusement décédées et ne peuvent pas se défendre. Mais Ils ne faut pas se poser des questions sur leurs décisions? 

Edited by TRAXX186

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, TRAXX186 a dit :

Je le répète mais la rame est arrivée bcp trop vite dans la courbe et la physique fait qu'elle s'est renversée.... 

vous ne voulez pas voir ca??? Je ´m'interroge.. expliquez moi pourquoi cet élément principal est complètement éludê de votre part... 

Le fait est de savoir pourquoi elle est arrivée trop vite 

je le vois, je le vois. Absolument pas éludé : j'ai moi-même fait le calcul de la vitesse physique de renversement dans la courbe. j'ai pris en compte l'incidence des quelques tonnes de passagers installés à l'étage de la duplex élevant ainsi le centre de gravité de la voiture où ils sont majoritairement concentrés et abaissant ainsi la vitesse limite physiquement indépassable de leur voiture. je vois bien que la rame allait trop vite dans la courbe.

Vous, voyez-vous la fumée et le bruit dans la ligne droite après la pointe à 360km/h ?

Edited by Gomboc
précision

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bruit? Fumée? N'ayant pas accès au dossier vous avez sûrement des éléments supplémentaires... a retrouvé des éléments de boîtes d'essieu sur la voie, une fusée rompue?   L'état de ces mêmes boîtes doit facilement être vérifiable avec les essieux retrouvés non.. 

Un TGV en freinage ça fait du bruit également 

Edited by TRAXX186

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, TRAXX186 a dit :

Bruit? Fumée? N'ayant pas accès au dossier vous avez sûrement des éléments supplémentaires... a retrouvé des éléments de boîtes d'essieu sur la voie? L'état de ces mêmes boîtes doit facilement être vérifiable avec les essieux retrouvés non.. 

Un TGV en freinage ça fait du bruit également 

Ce sont des éléments que je tiens des témoins eux-mêmes présents dans la rame ou les riverains (dont une partie a été entendu par les enquêteurs).

Je suis bien d'accord avec vous : l'état de ces boîtes d'essieu serait "facilement" vérifiable, ça vaudrait le coup. y'a plus qu'à.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tous les esssieux ont ils été retrouvés ? On peut en voir un certain nombre sur les clichés. Si il y a eu une rupture l'essieu en cause devrait présenter les traces de cette rupture 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Gomboc a dit :

Vous, voyez-vous la fumée et le bruit dans la ligne droite après la pointe à 360km/h ?

Ben, ça alors, si j'avais déraillé à chaque fois que j'ai eu de la fumée ou des bruits sous mon TGV, cela frôle le ridicule, cette histoire

il y a 2 minutes, TRAXX186 a dit :

tous les esssieux ont ils été retrouvés ? On peut en voir un certain nombre sur les clichés. Si il y a eu une rupture l'essieu en cause devrait présenter les traces de cette rupture 

Je crois bien qu'il a déjà été prouvé qu'il n'y a pas de rupture d'essieux, j'ai la flemme de tout relire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les'forces de l'ordre ainsi que le bea et la sncf ont étudiés le matériel sur place il me semble non? Ils auraient réussi à cacher une rupture sur un organe aussi important?

il y a 26 minutes, Gomboc a dit :

Vous, voyez-vous la fumée et le bruit dans la ligne droite après la pointe à 360km/h ?

Vous savez même a 160km/h avec un freinage normal on peut avoir de la fumée ou ce qui passe pour de la fumée, sablage etc

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Gomboc a dit :

Ce sont des éléments que je tiens des témoins eux-mêmes présents dans la rame ou les riverains (dont une partie a été entendu par les enquêteurs).

Je suis bien d'accord avec vous : l'état de ces boîtes d'essieu serait "facilement" vérifiable, ça vaudrait le coup. y'a plus qu'à.

Il y a un problème de fond. Dans le rapport d'enquête de la Sncf (disponible sur votre site d'ailleurs) il est clairement précisé que les auditeurs ont eu accès à la rame et que :

"L’expertise réalisée n’a détecté aucune défaillance d’un organe ou d’une fonction pouvant expliquer tout ou partie de l’accident :
  • Absence de rupture de fusée,
  • Absence de boite chaude,
  • Absence d’indice mettant en évidence un enrayage important de la rame (absence de méplat sur la table de roulement),
  • Le frein pneumatique et le frein électrique n’ont présenté aucune anomalie durant la phase d’essai. Les anti-enrayeurs étaient fonctionnels."

Je peux comprendre que ce qui est "suspicieux" est le fait que ce soit des auditeurs Sncf (et non Alstom) qui aient fait ce constat. Mais comment dissimuler un des points ci-dessus ?

Par ailleurs, il serait surprenant que ce soient les seules constatations effectuées et/ou à venir sur le matériel roulant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...