Jump to content
Sign in to follow this  
gpl

Accident TGV d'essai en Alsace

Recommended Posts

il y a 23 minutes, jackv a dit :

Biensur l enregistrement informatic ne peux être modifié et on voit tout de suite avec les autres enregistrements et les différentes déclaration si l enregistrement atess correspond bien au service effectué

Il doit bien en effet y avoir redondance  sur les paramètres entre les 2 ATESS embarqués

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'on est en droit de ce poser la question du pourquoi le plombage du boîtier ATESS n'y était pas ? C'est une question qui mérite d'avoir une réponse.

Je ne pense pas que @Gomboc ait écrit ou ait voulu dire que les données ATESS ont été falsifiées. Émettre des accusations aussi grave dans un accident mortel, sans preuve, relèverait de la stupidité pure et simple.

Mais ayant aussi accès au dossier d'instruction, je peux vous dire qu'il y'a pas mal d'anomalies. Mit bout à bout, cela fait beaucoup. Le plombage du boîtier ATESS en fait partie. Même si encore une fois je le répète, cela n'explique pas les causes direct de l'accident.

Nous les familles, les rescapés et tout les autres touchés de près ou de loin, avons besoin de savoir la vérité sur cet accident, toute la vérité. Je pense aussi que les acteurs principaux (SNCF, AEF, SYSTRA, etc..) doivent la connaître. Comprendre ce qui c'est passé, ce qui a été mal fait pour ne plus que ça puisse arriver.

J'entends souvent dire "c'est arrivé une fois, cela n'arrivera plus". Très bien, mais qu'ils nous le prouvent. Apprendre de "ses erreurs" pour ne plus les faire est une bonne chose, mais comment apprendre d'erreurs qui ne sont peut être pas connues ? Je suis certains que si vous demandiez avant le 14.11.2015 aux principaux acteurs des Essais si leurs protocoles étaient bons, ils vous auraient tous répondu par l'affirmative. On sait maintenant avec certitude que ça n'a pas été le cas.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Nico574 a dit :

Je pense qu'on est en droit de ce poser la question du pourquoi le plombage du boîtier ATESS n'y était pas ? C'est une question qui mérite d'avoir une réponse.

Je ne pense pas que @Gomboc ait écrit ou ait voulu dire que les données ATESS ont été falsifiées. Émettre des accusations aussi grave dans un accident mortel, sans preuve, relèverait de la stupidité pure et simple.

Mais ayant aussi accès au dossier d'instruction, je peux vous dire qu'il y'a pas mal d'anomalies. Mit bout à bout, cela fait beaucoup. Le plombage du boîtier ATESS en fait partie. Même si encore une fois je le répète, cela n'explique pas les causes direct de l'accident.

Nous les familles, les rescapés et tout les autres touchés de près ou de loin, avons besoin de savoir la vérité sur cet accident, toute la vérité. Je pense aussi que les acteurs principaux (SNCF, AEF, SYSTRA, etc..) doivent la connaître. Comprendre ce qui c'est passé, ce qui a été mal fait pour ne plus que ça puisse arriver.

J'entends souvent dire "c'est arrivé une fois, cela n'arrivera plus". Très bien, mais qu'ils nous le prouvent. Apprendre de "ses erreurs" pour ne plus les faire est une bonne chose, mais comment apprendre d'erreurs qui ne sont peut être pas connues ? Je suis certains que si vous demandiez avant le 14.11.2015 aux principaux acteurs des Essais si leurs protocoles étaient bons, ils vous auraient tous répondu par l'affirmative. On sait maintenant avec certitude que ça n'a pas été le cas.

 

1- Pour que ce que Gomboc a voulu dire ou pas il suffit que la rédaction de celui ci soit claire sans sous entendu et concise : 

phrases courtes questions courtes et simples.

2 - que les victimes les familles et tous les gens impliquées et/ou impactées par ce tragique accident  aient le droit de connaître la vérité est une certitude que personne ne remet en cause.

la question est : est ici le bon endroit pour le faire ?

ne faut il pas laisser leurs avocats se charger de faire les investigations nécessaires ?

à mon sens eux savent exactement comment et qui interroger tout en respectant les droits et obligations de chacun.

je persiste à croire que ça n'est aps sur un forum public et de surcroît fortement corporatiste qu'ils obtiendront les réponses à leurs questions.....car trop de conflits d’intérêts intellectuels sont inévitablement prévisibles, tout le monde n'appréciant pas que l'on débatte en public des orientations, décisions de l'entreprise qui les font travailler tous les jours et au sujet de laquelle une enquête est en court.

 

le temps de la justice est très long voir insupportable pour tout le monde mais je reste convaincu qu'il est nécessaire pour faire sortir la vérité, même si c 'est à coup d'expertises et de contre expertises diligentées par les parties concernées.

après chacun son point de vue sur le sujet...le mien est me semble t'il tout aussi défendable que celui de ceux qui ne sont pas d'accord avec cette vision des choses.

Bon pour le coup je vais éviter la lecture du sujet...qui au final ne révèle rien qui puisse intéresser le grand public érudit. ;)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, capelanbrest a dit :

la question est : est ici le bon endroit pour le faire ?

 

Y'a t il de bon ou de mauvais endroit ? Je ne pense pas que l'endroit soit un problème. Je ne voit qu'un échange entre plusieurs personnes, certains cheminots, d'autres non. C'est le contenu de ce qu'on écrira qui pourra soit être mal interprété, ou même carrément malvenu. 

J'avais quelques interrogations sur le ferroviaire avant de m'inscrire ici, parfois une mauvaise compréhension sur certains points. Vous tous  avez réussi à m'expliquer beaucoup de choses. N'est-ce pas aussi un des buts de ce site ?

il y a 54 minutes, capelanbrest a dit :

après chacun son point de vue sur le sujet...le mien est me semble t'il tout aussi défendable que celui de ceux qui ne sont pas d'accord avec cette vision des choses.

 

Je suis tout à fait d'accord avec toi !

 

 

Edited by assouan
correction de balises

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, capelanbrest a dit :

1- Pour que ce que Gomboc a voulu dire ou pas il suffit que la rédaction de celui ci soit claire sans sous entendu et concise : 

phrases courtes questions courtes et simples.

2 - que les victimes les familles et tous les gens impliquées et/ou impactées par ce tragique accident  aient le droit de connaître la vérité est une certitude que personne ne remet en cause.

la question est : est ici le bon endroit pour le faire ?

ne faut il pas laisser leurs avocats se charger de faire les investigations nécessaires ?

à mon sens eux savent exactement comment et qui interroger tout en respectant les droits et obligations de chacun.

je persiste à croire que ça n'est aps sur un forum public et de surcroît fortement corporatiste qu'ils obtiendront les réponses à leurs questions.....car trop de conflits d’intérêts intellectuels sont inévitablement prévisibles, tout le monde n'appréciant pas que l'on débatte en public des orientations, décisions de l'entreprise qui les font travailler tous les jours et au sujet de laquelle une enquête est en court.

 

le temps de la justice est très long voir insupportable pour tout le monde mais je reste convaincu qu'il est nécessaire pour faire sortir la vérité, même si c 'est à coup d'expertises et de contre expertises diligentées par les parties concernées.

après chacun son point de vue sur le sujet...le mien est me semble t'il tout aussi défendable que celui de ceux qui ne sont pas d'accord avec cette vision des choses.

Bon pour le coup je vais éviter la lecture du sujet...qui au final ne révèle rien qui puisse intéresser le grand public érudit. ;)

 

 

Tout à fait. Mener une enquête en parallèle au travail d'un avocat qui defend tes intérets est fortement contre productif, et je sais de quoi je parle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Nico574 a dit :

Je ne pense pas que @Gomboc ait écrit ou ait voulu dire que les données ATESS ont été falsifiées

effectivement, je n'ai jamais écrit cela.

@capelanbrest, quand j'écris "pas de plombage = pas de garantie de non-altération", je peux difficilement faire plus simple, plus court, plus concis.

Il y a 3 heures, Nico574 a dit :

Mais ayant aussi accès au dossier d'instruction, je peux vous dire qu'il y'a pas mal d'anomalies. Mit bout à bout, cela fait beaucoup.

Oui... ça fait déjà beaucoup...

Il y a 3 heures, capelanbrest a dit :

à mon sens les avocats savent exactement comment et qui interroger tout en respectant les droits et obligations de chacun.

les avocats, les juges, les enquêteurs, refont-ils les calculs des experts ? vérifient-ils la cohérence des données versées au dossier ? ou bien croit-on sur parole le BEA (dont quelques âneries sont déjà avérées) ou les experts qui demandent aux familles de ne surtout pas se poser de question ?

Il y a 3 heures, capelanbrest a dit :

[...] entreprise au sujet de laquelle une enquête est en court.

Justement non... à l'heure actuelle, ni SYSTRA, ni Alstom, ni SNCF (ni AEF, ni EAST...) ne sont mis en examen, après un an et demi d'enquête.

Il y a 3 heures, capelanbrest a dit :

le temps de la justice est très long voir insupportable pour tout le monde mais je reste convaincu qu'il est nécessaire pour faire sortir la vérité, même si c 'est à coup d'expertises et de contre expertises diligentées par les parties concernées.

après chacun son point de vue sur le sujet...le mien est me semble t'il tout aussi défendable que celui de ceux qui ne sont pas d'accord avec cette vision des choses.

Bon pour le coup je vais éviter la lecture du sujet...qui au final ne révèle rien qui puisse intéresser le grand public érudit.

je suis d'accord avec toi. il faudra du temps, nous le savions dès le début.

Je ne crois pas que ce sujet ait pour fonction de "révéler" quoi que ce soit. Mais quand, par solidarité ou humanité, vous nous aidez en nous expliquant ce que nous ne comprenons pas encore, en répondant à nos questions de néophytes, en nous expliquant pourquoi nous faisons parfois fausse route, alors par votre patience, vous nous aurez énormément aidés.

Pour les Pk, je veux bien, mais pour la distance entre poteau   caténaire, tu te trompes lourdement car suivant les implantations la distance, appelée portée, varie de 31.5m à 63 m, ceci pour le cas général en 25 KV

@fabriceça c'est tout à fait intéressant à savoir ! comment puis-je savoir (sans me rendre sur place) quelle est la portée exacte des poteaux caténaires autour du PK 399±4km de la LGV-EE ? (la source d'où je tiens une portée de 45m n'est pas tout à fait fiable justement.) Où pourrais-je trouver cette information ?

Il y a 2 heures, Bauvilla a dit :

Mener une enquête en parallèle au travail d'un avocat qui defend tes intérets est fortement contre productif, et je sais de quoi je parle.

peux-tu nous expliquer en quoi un travail de réflexion, de contrôle des informations, etc. pourrait-il être contre-productif ? parmi les différents avocats qui travaillent sur ce dossier, je doute qu'il y en ait beaucoup qui contrôle ligne à ligne les données ATESS, qui refassent les calculs, qui comparent les différentes sources, qui réfléchissent sur les écarts crayon à la main (et Excel...), ou qui ne se laissent pas simplement impressionner par la technicité de tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais être très clair au risque de te froisser.

Lorsque je conseille un client je lui demande de se taire et de se garder pour lui les réflexions. Le travail d'avocat est assimilé à une lutte contre la partie adverse. Si le client parle trop, et de surcroit dans un forum, l'avocat de la partie adverse passe les réflexions au peigne fin à la recherche d'éléments qui puissent être utilisé contre lui.

Je te dirai même plus. Lorsque je formule des requêtes à un tribunal, je me garde toujours, dans la limite du code de procédure et de la bonne foi régissant les procédures, des atouts car je ne veux pas que la partie adverse sache à l'avance quelle sera ma ligne de défense (c'est le métier des avocats). Donc motus et bouche cousue. 

J'ajouterai que en tant que spécialisé dans le transport (20 ans de sociétés de transport, tous modes, avant de devenir avocat, en commençant à décripter des documents et des disques de camions) je peux t'assurer que l'afirmation que tu as fait sur mes confrères est toute gratuite. Tout document qui nous tombe dans nos mains est épluché jusqu'au moindres détails et si on ne sait pas, on demande à des experts.

De plus je te dirai que les avocats c'est comme les médecins, il faut prendre des spécialistes dans la matière. On ne va pas chez le gynéco pour se faire soigner la vue, pour nous c'est pareil.

Pour en finir, en ce qui me concerne, je suis en train de faire une thèse doctorale concernant les dégats causés par la législation européene concernant le rail et en comparant avec ce qui se fait aux US. 

Et en ce qui concerne les calculs, méfie toi, une chose est Excel et ses camemberts, une autre la réalité et la vraie vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Gomboc a dit :

 

@fabriceça c'est tout à fait intéressant à savoir ! comment puis-je savoir (sans me rendre sur place) quelle est la portée exacte des poteaux caténaires autour du PK 399±4km de la LGV-EE ? (la source d'où je tiens une portée de 45m n'est pas tout à fait fiable justement.) Où pourrais-je trouver cette information ?

 

Plan de piquetage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, michael02 a dit :

Il doit bien en effet y avoir redondance  sur les paramètres entre les 2 ATESS embarqués

A ma connaissance, les 2 ATESS ne sont pas en "redondance", car une partie des informations est liée à la cabine en service. Ces informations ne sont donc pas "valorisées" dans la (ou les, en UM) cabine(s) non en service. (mais je n'ai pas épluché tous les schémas de principe BT)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, JujuY a dit :

A ma connaissance, les 2 ATESS ne sont pas en "redondance", car une partie des informations est liée à la cabine en service. Ces informations ne sont donc pas "valorisées" dans la (ou les, en UM) cabine(s) non en service. (mais je n'ai pas épluché tous les schémas de principe BT)

Les experts mandatés par la Justice ont aussi confirmés qu'il y'a seulement l'ATESS de la cabine de conduite en marche qui enregistre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Nico574 a dit :

Les experts mandatés par la Justice ont aussi confirmés qu'il y'a seulement l'ATESS de la cabine de conduite en marche qui enregistre. 

Ok, on comprend mieux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Bauvilla a dit :

Lorsque je conseille un client je lui demande de se taire et de se garder pour lui les réflexions. Le travail d'avocat est assimilé à une lutte contre la partie adverse. Si le client parle trop, et de surcroit dans un forum, l'avocat de la partie adverse passe les réflexions au peigne fin à la recherche d'éléments qui puissent être utilisé contre lui. Lorsque je formule des requêtes à un tribunal, je me garde toujours, dans la limite du code de procédure et de la bonne foi régissant les procédures, des atouts car je ne veux pas que la partie adverse sache à l'avance quelle sera ma ligne de défense (c'est le métier des avocats). Donc motus et bouche cousue. 

au risque de répondre par une tautologie : sur ce forum je n'écris rien de ce que je garde pour moi.

Tu penses le travail d'avocat en termes de lutte contre un adversaire. Ca n'est pas tout à fait mon état d'esprit : je participe au travail de la manifestation de la vérité. Alors, à la limite, mon "adversaire" c'est tout ce qui s'oppose à la vérité. Par exemple, ce survivant qui me dit "j'espère que l'on ne connaîtra jamais la vérité".

notre "ligne de défense", c'est défendre les "intérêts post-mortem" de ma soeur, c'est-à-dire sa dignité d'être humain. Par égard pour elle, il importe que la société, au moyen de l'institution judiciaire, établisse la vérité. De toute façon, ce procès est un procès dont nous ne sortirons pas "gagnants" : Fanny est morte.

Il y a 6 heures, Bauvilla a dit :

Pour en finir, en ce qui me concerne, je suis en train de faire une thèse doctorale concernant les dégats causés par la législation européene concernant le rail et en comparant avec ce qui se fait aux US. 

Je t'adresse tous mes encouragements. Le travail de thèse est un travail enthousiasmant intellectuellement. Et je serai curieux, quand tu la porteras à soutenance, d'en lire au moins l'introduction et le sommaire (mais je crains que le juridisme qu'elle contient soit difficilement accessible aux non-spécialistes). Ma thèse de doctorat (en psychopathologie clinique) portait sur les sociétés sectaires.

Par curiosité, comme avocat ou "jeune chercheur", as-tu eu des cours de logique dans ta formation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎19‎/‎04‎/‎2017 à 12:20, BB 15063 a dit :

Bonjour ,

...Aujourd'hui , " point d'étape à mi-parcours" ...Restitution au C.N.H.S.C.T.- SNCF  Eckwersheim de l' Audit du Cabinet APTEIS ....:Smiley_42:

 

Le ‎20‎/‎04‎/‎2017 à 12:03, Gomboc a dit :

@BB 15063 : est-il possible que tu m'envoies une copie de l'Audit d'Apteis ?

Bonjour ,

ce rapport d'Audit du cabinet APTEIS " à mi-parcours" n'est normalement communiqué qu'aux participants à ce C.N.H.S.C.T.- SNCF  Eckwersheim  ...,

à voir du côté de votre Avocat si juridiquement il peut en avoir connaissance ...,et si cette pièce peut être versée au dossier ...?

Le rendu doit être intéressant sans doute, car les personnes "auditionnées" par APTEIS sont pour une bonne partie " volontaires sur la base de la spontanéité ..." ,

... une petite partie ayant été "désignée d'office par l'Entreprise SNCF" ...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/04/2017 à 18:32, JujuY a dit :

A ma connaissance, les 2 ATESS ne sont pas en "redondance", car une partie des informations est liée à la cabine en service. Ces informations ne sont donc pas "valorisées" dans la (ou les, en UM) cabine(s) non en service. (mais je n'ai pas épluché tous les schémas de principe BT)

Bonjour,

tu as raison, la cassette atess remplace simplement la bande papier. La seule différence, c'est le nombre d'info enregistrables et enregistrées.

Sur une locomotive, il y a qu'une seule bande, qu'un seul carnet de bord et qu'une seule fiche de repérage. Donc, quelques soit la cabine utilisée, un seul enregistrement.

Sur un TGV, la motrice enregistre les paramètres seulement lorsque celle-ci est en service.. 1 carnet de bord et une fiche de repérage par motrice, Donc, comme sur une loc, un seul enregistrement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/04/2017 à 18:05, fabrice a dit :

Plan de piquetage

Effectivement. Et dès lors que la voie est en courbe, même légère, la physique veut que la distance entre deux supports caténaire successifs soit différente entre la V1 et la V2.

Pour les PK, tous ne font pas 1000m non plus.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/05/2017 à 11:27, sero a dit :

Pour les PK, tous ne font pas 1000m non plus.

 

ah ?

du coup, je saisis mal l'utilité d'une unité de mesure au sol si cette unité ne permet pas vraiment de mesure... 1 km n'est pas égal à 1 km.

le BEA réunira les familles et les survivants le 23 mai pour leur faire part de leurs conclusions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Gomboc a dit :

ah ?

du coup, je saisis mal l'utilité d'une unité de mesure au sol si cette unité ne permet pas vraiment de mesure... 1 km n'est pas égal à 1 km.

 

SERO à raison. Les PK ne font pas forcement 1000m. Ils sont une information pour les ADC et pour les agents de l'INFRA. Mais, les différentes configuration du terrain font qu'un PK peut faire de 900 m à 1200 m....

Exemple à Villeneuve-st-George.  3 voies qui font la faucille, le 4eme qui coupe tout droit.  les 3 voies ont un PK d'origine PLM, avec les KM qui font 1000M. La 4eme elle à des PK qui font 900 M. Tu sort de VSTG avec le même PK et, malgré que tu ai gagné plusieurs centaines de mètre, tu rejoint les 3 voies a CROSNES avec le PK qui raccord avec les voies PLM.

Tu a d'autres endroits où la ligne fut détournée. Pour être raccord avec les PK, les KM font plus de 1000m. A une époque, c’était repris au RT.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Simplement aussi, le simple déplacement des hectomètre ou PK au court de travaux successifs peuvent allonger/raccourcir

de quelques cm a quelques mètres les Km théoriques.

Pour avoir mesuré sur la ligne Cercy Corbigny quelques distances a l'odometre pour des travaux, les hectometres

ne font pas rigoureusement 100m...

Share this post


Link to post
Share on other sites

je viens de découvrir les échanges assez violents sur le plombage ATESS. Ayant une certaine connaissance de la signalisation et des moyens de contrôler les divers paramètres ; je retiens (et je pense que c'est largement suffisant) que ; Absence de plombage : je ne fais de procès à personne volontaire involontaire ? en tout cas si il y a un plombage c'est un moyen d'être sûr que l'on a pas touché à la cassette --> là on ne peut donc pas en être sûr c'est un fait mais on ne peut pas en déduire autre chose. Donc pour moi en première approche, j'ai un doute. Maintenant comment lever ce doute ? Si dans une rame "commerciale" lamda, hormis les déclarations du conducteur --> pas facile  MAIS dans cette rame la vraie question est ; n'y a t il pas d'autres équipements de mesure ? une voiture est remplie d'équipements de mesure je crois. Bien sûr ils ne sont pas plombés mais ils peuvent servir à comparer ces équipements avec les données ATESS. De plus contrairement à une rame classique nombre de personnes autres que le conducteur ont accès aux infos de vitesse.  Dites moi si je suis dans le faux.

 

Edited by garé bon état

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, garé bon état a dit :

je viens de découvrir les échanges assez violents sur le plombage ATESS. Ayant une certaine connaissance de la signalisation et des moyens de contrôler les divers paramètres ; je retiens (et je pense que c'est largement suffisant) que ; Absence de plombage : je ne fais de procès à personne volontaire involontaire ? en tout cas si il y a un plombage c'est un moyen d'être sûr que l'on a pas touché à la cassette --> là on ne peut donc pas en être sûr c'est un fait mais on ne peut pas en déduire autre chose. Donc pour moi en première approche, j'ai un doute. Maintenant comment lever ce doute ? Si dans une rame "commerciale" lamda, hormis les déclarations du conducteur --> pas facile  MAIS dans cette rame la vraie question est ; n'y a t il pas d'autres équipements de mesure ? une voiture est remplie d'équipements de mesure je crois. Bien sûr ils ne sont pas plombés mais ils peuvent servir à comparer ces équipements avec les données ATESS. De plus contrairement à une rame classique nombre de personnes autres que le conducteur ont accès aux infos de vitesse.  Dites moi si je suis dans le faux.

 

tu peux ajouter  l'impossibilité de modifier  le contenu d'une cassette atess  ..

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, jackv a dit :

tu peux ajouter  l'impossibilité de modifier  le contenu d'une cassette atess  ..

Là, ce n'est plus mon domaine donc je ne peux ni affirmer ni infirmer. Sûr que ce n'est pas facile mais .... dans le domaine de l'informatique, je suis prudent. Quand on voit tous les piratages ou autres faits ur des sites des plus grands services étatiques, je me dis que le vieux dicton "impossible n'est pas français" pourant vieux est encore d'actualité. Là effectivement le temps était compté mais ... on ne sait jamais. Ce que je voulais signaler c'est la multitude de données accessibles par rapport à une circulation classique qui fait que le "plombage" Atess est à milles lieux de la  VRAIE cause de cet accident. J'attends avec impatience les conclusions du BEA mais je ne fais que très peu d'illusions ... au moins ainsi je ne serais pas déçu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, garé bon état a dit :

Là, ce n'est plus mon domaine donc je ne peux ni affirmer ni infirmer. Sûr que ce n'est pas facile mais .... dans le domaine de l'informatique, je suis prudent. Quand on voit tous les piratages ou autres faits ur des sites des plus grands services étatiques, je me dis que le vieux dicton "impossible n'est pas français" pourant vieux est encore d'actualité. Là effectivement le temps était compté mais ... on ne sait jamais. Ce que je voulais signaler c'est la multitude de données accessibles par rapport à une circulation classique qui fait que le "plombage" Atess est à milles lieux de la  VRAIE cause de cet accident. J'attends avec impatience les conclusions du BEA mais je ne fais que très peu d'illusions ... au moins ainsi je ne serais pas déçu.

Ben tu sais, le mec va venir avec tout le matos nécessaire à bidouiller une cassette ATESS , et ceci devant les gendarmes chargés de surveiller le site et surtout la cabine de conduite

Ceci pour modifier les données, mais aussi les métadonnées  ( opération qui sera visible lors d'une lecture approfondi de l'enregistreur)

Au point ou il en était, il n'était pas à avoir une pince à plomber et le plomb qui va avec sur lui

A-t-on retrouver le plomb ou pas ?

Edited by fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, fabrice a dit :

Ben tu sais, le mec va venir avec tout le matos nécessaire à bidouiller une cassette ATESS , et ceci devant les gendarmes chargés de surveiller le site et surtout la cabine de conduite

Ceci pour modifier les données, mais aussi les métadonnées  ( opération qui sera visible lors d'une lecture approfondi de l'enregistreur)

Au point ou il en était, il n'était pas à avoir une pince à plomber et le plomb qui va avec sur lui

A-t-on retrouver le plomb ou pas ?

Je ne dois pas bien m'exprimer donc "désolé" je vais me répéter et préciser qu'en fait je voulais dire que le plombage n'était pas PRIMORDIAL. (et pourtant je n'ai pas "inventé" toutes les discussions à ce sujet. Après chacun interprète comme il veut mais ... il y a un plomb et ce n'est pas pour faire joli. Il doit y être même si comme tu dis c'est difficile (voire impossible) de "bidouiller". et même si c'est pour faire joli c'est la règle et on suit la règle sinon c'est la chienlit.

Pour répondre à la question, je n'ai pas retrouvé le plomb, ni examiné la surveillance d'un événement pour le moins inhabituel par les forces de l'ordre.

En conclusion, je maintiens que le plomb DOIT y être MAIS que même si l'on résolvais l'énigme du plomb il y a peu de chances que l'on soit plus avancé. Certaines causes plus profondes n'ont pas été évoquées ici et j'espère qu'elles le seront dans le rapport BEA mais ... j'ai bien peur du contraire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

à propos de la longueur des PK :

@xabel et @km315 : est-ce que les "décalages" qui se constatent à l'odométrie sont récupérés ensuite. Je m'explique (parce que je ne suis pas clair) : la distance entre 2 PK n'est pas forcément de 1000m (entre 900m et 1200m) pour les raisons ou exemples que vous avez donnés. Mais, est-ce que la distance séparant 10 PK sera plus proche de 10.000m ou bien les écarts s'ajouteront (c'est-à-dire entre 9.000m et 12.000m) ?

Concernant le plombage :

@garé bon état : je fais la même interprétation (prudente) que toi de l'absence de plombage. Effectivement, la rame était équipée d'instruments de mesure (pour ce que j'en ai compris, il s'agissait de mesurer les oscillations, latérales notamment, qui affectaient la rame pendant les essais ; sans doute d'autres mesures étaient-elles faites ; on imagine qu'un enregistrement de la vitesse et de l'odométrie était fait dans le laboratoire). Je ne sais pas si les enregistrements de ces instruments de mesure (dont la voiture labo R2 était équipée) sont exploitables. Autres enregistrements exploitables : les vidéos (GOPRO) installées à l'avant et à l'arrière (images + son), et les vidéos et photos prises par les passagers des compteurs de vitesse et d'odométrie pendant la dernière marche.

A quelles "causes plus profondes" penses-tu ?

Théoriquement, le BEA rendra public son rapport tout de suite après la réunion du 23, et le remettra au ministre (je m'étonne que le ministre n'en soit pas informé avant...). Nous ferons très certainement un compte rendu de cette réunion d'information, des questions que cette présentation suscitera dans l'auditoire et des réponses du BEA à ces questions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Gomboc a dit :

Je m'explique (parce que je ne suis pas clair) : la distance entre 2 PK n'est pas forcément de 1000m (entre 900m et 1200m) pour les raisons ou exemples que vous avez donnés. Mais, est-ce que la distance séparant 10 PK sera plus proche de 10.000m ou bien les écarts s'ajouteront (c'est-à-dire entre 9.000m et 12.000m)

Un PK qui ne fais pas 1000 mètres, c'est ponctuel, il n'y a pas un décalage sur chaque PK donc une section de 10 PK sera proche des 10 000 mètres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...