Aller au contenu

Recommended Posts

Petit débat, le piston marche-il toujours à la SNCF ? Es-ce vrai que certains sans expérience pour X poste peut obtenir le poste contre une personne avec une belle expérience sur le même poste ? J'en entend beaucoup je voulais votre avis :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du piston ? Ce ne serait pas déontologique. Et s'il devait y avoir des cas ou même seulement des soupçons suffisants, ça pourrait d'ailleurs faire l'objet d'une alerte interne auprès de la Direction de l'Ethique et de la Déontologie (cf. sites internet et intranet sur le portail sncf.com).

Dans la pratique, il ne s'agit peut-être seulement que d'appuis, de recommandations (jusque là peut-être pas trop à en redire), de favoritisme parfois (ça commence à être discutable), ou de priorité (elle doit pouvoir être justifiée au moins auprès de ceux qui s'estiment lésés).

D'aucuns diront que c'est savoir se vendre, se placer. Et que c'est considéré comme des qualités.

On en entend sans doute davantage parler qu'il n'y a de cas anormaux avérés. Cela fait partie du folklore de l'entreprise.

Parfois,  le décisionnaire préfèrera sur un poste quelqu'un sans expérience. Il peut y avoir un avantage opérationnel. Au moins celui d'apporter un regard nouveau sur une problématique. Sur le fond, plusieurs candidats sur un même poste, ça reste un jeu de chaises musicales. Les RH intègreront assez souvent à leur décision l'opportunité de placer quelqu'un à un endroit même au détriment apparent d'un autre plutôt que de rester sans solution. Tandis que le postulant d'expérience et connu, lui on peut toujours se dire qu'on arrivera bien à le caser ailleurs. Ce sont des décisions globales qui dépassent le seul cadre du poste vacant et de tel ou tel postulant, l'un d'expérience, l'autre pas.

C'est juste un avis, comme demandé dans le sujet.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures , Nadia216 a déclaré:

Petit débat, le piston marche-il toujours à la SNCF ? Es-ce vrai que certains sans expérience pour X poste peut obtenir le poste contre une personne avec une belle expérience sur le même poste ? J'en entend beaucoup je voulais votre avis :)

Ca fait parti des grands mythes de la boite.... Les étapes du recrutement ne permettent plus ce genre de fantaisie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, CRL COOL a déclaré:

Ca fait partie des grands mythes de la boite.... Les étapes du recrutement ne permettent plus ce genre de fantaisie.

Je n'ai pas compris la question posée comme concernant le recrutement. Mais plutôt dans un cadre de mobilité interne, de déroulement de carrière ou tout simplement d'opportunité professionnelle pour quelqu'un qui est déjà dans les murs. Peut-être me suis-je trompé et dans ce cas j'étais hors sujet.

Nadia216 viendra sans doute préciser le contexte de sa question.

Sinon, si c'est dans une processus de recrutement, effectivement le piston ne me semble pas être déterminant ni efficace, au contraire peut-être. Cela dit, on demande sans doute encore aux candidats à un moment de la sélection s'ils connaissent quelqu'un dans l'entreprise, si c'est cette connaissance qui les a amenés là... A mon avis, il n'y a pas de bonne ni de mauvaise réponse.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure , Nadia216 a déclaré:

Oui ça fait partie des grands mythes, j'en entend souvent parler, je parle d'au moment de la postulation en faite ^^

C'est sûr merci beaucoup pour vos réponses !

Bon et maintenant ça débouche sur quoi cette question initiale ?

En fait pourquoi était elle posée ?....

:Smiley_27:

Modifié par capelanbrest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La question était donc posée pour le recrutement.

Comme l'indique CRL COOL es critères de sélection sont trop nombreux pour que "fils ou fille de...." ou "recommandation de..." soient suffisants.

Mais d'un autre côté, les garanties a priori apportée par quelqu'un qui est déjà dans l'entreprise et qui d'une certaine façon engage son nom sont évidemment un élément de différentiation. Ce n'est pas pour rien que de nombreuses entreprises (je ne sais pas si c'est le cas actuellement de la SNCF) invitent à mentionner dans le formulaire de candidature le nom d'un contact, d'une connaissance dans l'entreprise (je me demande d'ailleurs si c'est bien légal). Est-ce du piston au sens péjoratif du terme ? Là est la question. Excellent sujet de mémoire pour étudiant RH s'il y en a un qui nous lit...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans un recrutement, il faut :

Etre motivé , faire preuve de Savoir être, savoir vivre et répondre aux questions essentielles : Pourquoi vous ? Pourquoi Nous ? 

Pour répondre à planonyme, ce n'est pas du piston, mais de la cooptation. Le candidat fera quand même toutes les étapes du recrutement. 

Et pour info, je ne connais personne qui travaille chez SNCF, on ne m'a pas posé la question et j'ai quand même été accepté :Smiley_24: Donc arrêtons avec les légendes du piston.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avoir un piston va peut être permettre au candidat d'être appelé quand d'autres ne le seront pas .... mais pour les étapes suivantes il aura le même régime que les autres.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...