Aller au contenu
dilidou

Réflexion sur art 49 pour les roulants

Messages recommandés

Salut.

Vu le faible taux de participation des sédentaires, je ne m'intéresserai à cet article que pour les roulants donc vous êtes prévenu des le début, merci de ne pas pourrir le sujet avec une gueguerre sédentaire / roulant. ( par chez moi les crml n'ont pas fait grève non plus, bref passons. )
Il n'y a plus d'ag pour lancer le débat et cette question ne me vient que maintenant donc je la pose ici:

A ce qu'on nous a expliqué, cet article 49 permet de déroger aux accords d'entreprise avec le consentement des os SIGNATAIRES de l'accord d'entreprise (c'est à dire cfdt unsa). A part les dépôts tgv ou cette os est forte (on se demande pourquoi), on a vu ces dernières semaines que les roulants sont majoritairement à suivre les préavis sud et cgt. 
Si un CUP décidait localement de changer les règles dans un dépôt avec l'aval de la cfdt local, les mécanos n'auraient théoriquement donc qu'à fermer leur gueule et l'accepter puisque leur os seraient exclues des négociations. Mais avec un préavis local lancé donc par cgt et sud pour dénoncer les nouvelles règles, quel serait  leur pouvoir pour négocier cet accord ? Et au niveau loi/texte ? Ce CUP serait quand même bien obligé de changer ses décisions si personne ou une faible partie suit ? Non ?

ce que j'aimerais savoir donc si cet article est une véritable menace qui peut bloquer tout pouvoir de négociation ou s'il peut se contourner avec cette méthode... ;-)

Modifié par dilidou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça sera soit application de l'article 49 et si y'a du grabuge, la charge concernée par l'utilisation de l'article 49 partira direct à la concurrence !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , dilidou a déclaré:

Si un CUP décidait localement de changer les règles dans un dépôt avec l'aval de la cfdt locale, les mécanos n'auraient théoriquement donc qu'à fermer leur gueule et l'accepter puisque leur os seraient exclues des négociations.

De ce que j'ai compris, la dérogation ne s'examine pas au niveau local. Elle est soumise à une Commission Paritaire de Validation qui, selon moi, est une instance nationale. La décision ne se prend donc pas sur la base de l'avis de la CFDT et de l'UNSA locales. Dans le dossier, il y aura par contre l'avis des délégués du personnel.

N'importe comment, on voit bien qu'à chaque changement de service il y a ici et là des conflits sociaux pour des modifications de roulement pourtant parfaitement conformes au RH0077. Ce qui signifie que quand la base ne veut pas, elle ne veut pas et qu'il faut bien faire avec sauf à s'exposer à des conflits sociaux et au rapport de forces local.

Cela me rappelle l'affaire du fret à Thouars (2012) :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve assez halucinante cette disposition de l'article 49. Enfin elle doit être légale, sinon les juristes des OS se seraient fait plaisir...

M'enfin, exclure des négociations 2 OS désignée représentatives lors des élections professionnelles, ça laisse songeur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et là où Dieu merci CFDT UNSA n'existent  pas parmi les DP conduite. Est-ce que ce seront les DP cadres de la vermine UNSA qui signeront des accords pourris pour les conducteurs ? Il y a une distinction en fonction des collèges de prévu ?

Modifié par Sainte Grenade d Antioche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, starway366 a déclaré:

M'enfin, exclure des négociations 2 OS désignée représentatives lors des élections professionnelles, ça laisse songeur...

 

il y a 40 minutes, Sainte Grenade d Antioche a déclaré:

Et là où Dieu merci CFDT UNSA n'existent  pas parmi les DP conduite, est-ce que ce seront les DP cadres (...) UNSA qui signeront des accords pourris pour les conducteurs ? Il y a une distinction en fonction des collèges de prévu ?

Ce ne sont plus des négociations. Les négociations c'était pour le contenu de l'accord et donc, entre-autres, son article 49.

Maintenant, dans le cadre de cet article, il ne s'agit plus que de validation (ou pas) d'éventuelles dispositions dérogatoires. Et cette validation n'est pas dans les mains de n'importe quel délégué du coin (même étiqueté CFDT ou UNSA) mais dans celles des fédérations de cheminots UNSA et CFDT au niveau national (sauf erreur de ma part).

Ces fédérations désigneront leurs représentants dans la Commission Paritaire de Validation (on peut noter que bien que la commission soit paritaire, une seule des deux organisations CFDT ou UNSA peut bloquer toute validation puisque l'unanimité des deux organisations syndicales signataires de l'accord national est nécessaire). 

Pour siéger auprès de la Commission Paritaire de Validation, UNSA et CFDT désigneront probablement des délégués de stature nationale, suffisamment connaisseurs des problématiques économiques et sociales ainsi que des questions relatives aux conditions de travail.  A ce niveau, il n'y a pas de collèges. A la limite, si ces organisations ne souhaitent pas se faire représenter au sein de la Commission Paritaire de Validation par des agents de conduite, c'est leur droit. D'ailleurs il est probable qu'elle n'y mettront pas que des ADC dans la mesure ou l'article 49 a potentiellement vocation aussi à être mis en oeuvre pour d'autres catégories professionnelles. 

Modifié par PLANONYME

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures , dilidou a déclaré:

Salut.

Vu le faible taux de participation des sédentaires, je ne m'intéresserai à cet article que pour les roulants donc vous êtes prévenu des le début, merci de ne pas pourrir le sujet avec une gueguerre sédentaire / roulant. ( par chez moi les crml n'ont pas fait grève non plus, bref passons. )
Il n'y a plus d'ag pour lancer le débat et cette question ne me vient que maintenant donc je la pose ici:

A ce qu'on nous a expliqué, cet article 49 permet de déroger aux accords d'entreprise avec le consentement des os SIGNATAIRES de l'accord d'entreprise (c'est à dire cfdt unsa). A part les dépôts tgv ou cette os est forte (on se demande pourquoi), on a vu ces dernières semaines que les roulants sont majoritairement à suivre les préavis sud et cgt. 
Si un CUP décidait localement de changer les règles dans un dépôt avec l'aval de la cfdt local, les mécanos n'auraient théoriquement donc qu'à fermer leur gueule et l'accepter puisque leur os seraient exclues des négociations. Mais avec un préavis local lancé donc par cgt et sud pour dénoncer les nouvelles règles, quel serait  leur pouvoir pour négocier cet accord ? Et au niveau loi/texte ? Ce CUP serait quand même bien obligé de changer ses décisions si personne ou une faible partie suit ? Non ?

ce que j'aimerais savoir donc si cet article est une véritable menace qui peut bloquer tout pouvoir de négociation ou s'il peut se contourner avec cette méthode... ;-)

Tu commences par le faible taux des sédentaires(crml compris)et tu ne veux pas de gueguerre sédentaire /roulant  .Par chez moi ,dans ma résidence les TB étaient moins nombreux à faire gréve que nous les TA .Je dois en conclure quoi?se sentent ils moins concernés ?Je m’arrête là pour ne pas relancer le débat .

Pour ce qui est de l'art 49 ,la CGT devrait dénoncer ces pseudo accords d'entreprises ce qui réglerait le problème ,tout le monde sur un mème pied d’égalité quitte à s'en prendre plein la gueule(différence entre le RH 0077 et la convention collective)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures , Sainte Grenade d Antioche a déclaré:

Et là où Dieu merci CFDT UNSA n'existent  pas parmi les DP conduite. Est-ce que ce seront les DP cadres de la vermine UNSA qui signeront des accords pourris pour les conducteurs ? Il y a une distinction en fonction des collèges de prévu ?

 

Aucune distinction en fonction des collèges n'est prévu dans le texte..ce qui comme tu le laisses entendre donc de nombreuses possibilités.

AFrance et ses pilotes ont réussit à avoir des distinction entre les catégories de personnels, aussi bien au niveau de la representativité que pour établir des accords. Chez nous nada -ce  qui avait améné sauf errreur de ma part la fgaac à rejoindre la cfdt-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Après avoir tenté de diviser les cheminots du public et du privé, ce qui n'a pas marché, certains essaierait-ils de diviser les cheminots du GPF entre eux? Tout le monde est concerné et tout le monde prendras "grâce" aux deux signataires qui ont signé ce chèque en blanc,  quelle que soit la position de la CGT sur l’opposition. A la base, si ces deux-là n'avaient pas signé, le gouvernement aurait été obligé de remettre de l'ordre et de pondre un décret socle d'un niveau élevé pour mettre tout le monde d'accord.

Perso je pense que la CGT ferrait une grosse erreur en n'exerçant pas son droit d'opposition conjointement à SUD Rail, mais cela n'enlève rien au fait que les vrais responsables de ce recul social là et de ceux à venir que cette signature implique sont biens les deux OS qui ont trahi une fois de plus les cheminots, tous les cheminots et tous les travailleurs du rail.

La "morale" de l'histoire c'est qu'un peu plus de trente pour cent de voix aux élections professionnelles font la loi et qu'il faut plus de cinquante pour cent aux élections professionnelle pour s'y opposer. C'est ce que d'aucuns appellent la démocratie...

 

De ce que j'ai pu en voir, il n'y avait pas que des roulants en grève, loin de là. Et d'après ce que j'ai pu en voir il y avait des roulants au travail, y compris des militants et délégués syndicaux des OS en grève... alors autant que chacun balaye devant sa porte avant de tourner çà à une grève catégorielle, ce qu'elle n'était absolument pas mais que certains rêvent qu'elle devienne pour en tirer les marrons du feu contre tous les autres..

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais etre bref car je ne suis pas d'accord avec le sujet à la base ( et on me répondra à raison que je ne dois pas poster...). L'article 49 pour les roulants et la question de départ soulevée par Dilidou est intéressante mais exclure les sédentaires est contre productif et met les roulants un peu plus à l'écart... Sue PSE, les TA ont fait grève comme les TB et sur la durée, à l'AG, les sédentaires y étaient, et certains collègues TB ont tiré des trains à des moments stratégiques... Tout n'est pas tout blanc ou tout noir comme on le perçoit parfois (moi aussi ) et comme certains aimeraient bien qu'on le perçoive...

Rien à rajouter à ce qui ci-après sur la trahison ( qu'on pourrait développer mais qu'on a déjà essoré et qui reviendra forcément dans peu de temps) et la représentativité ( idem).

Cet accord d'entreprise va déchirer l'entreprise et nous mettre à l'écart des autres EF et des futurs marchés (sic) aà court terme, donc dénonciation obligatoire.

Il y a 10 heures , JLChauvin a déclaré:

Perso je pense que la CGT ferrait une grosse erreur en n'exerçant pas son droit d'opposition conjointement à SUD Rail, mais cela n'enlève rien au fait que les vrais responsables de ce recul social là et de ceux à venir que cette signature implique sont biens les deux OS qui ont trahi une fois de plus les cheminots, tous les cheminots et tous les travailleurs du rail.

La "morale" de l'histoire c'est qu'un peu plus de trente pour cent de voix aux élections professionnelles font la loi et qu'il faut plus de cinquante pour cent aux élections professionnelle pour s'y opposer. C'est ce que d'aucuns appellent la démocratie...

 

Modifié par juv5345

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures , dilidou a déclaré:

... Vu le faible taux de participation des sédentaires, je ne m'intéresserai à cet article que pour les roulants donc vous êtes prévenu des le début, merci de ne pas pourrir le sujet avec une gueguerre sédentaire / roulant ...

... et tu veux pas non plus, débaptiser le Web des Cheminots en créant deux sites : le Web des Cheminots roulants et le Web des Cheminots sédentaires ?

Qui propose la gueguerre ?, c'est bien toi avec ton sujet, non ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
il y a 22 minutes, dilidou a déclaré:

Faut toujours attaquer sur la forme hein.... Et bien aller, vous savez, vous avez raison. 

Bye.

 

Ce n'est pas de la forme mais du fond dont il est bien question... le fond c'est bien ce qui a été signé et qui concerne tous les travailleurs du rail.

Rien de personnel là-dedans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien joli de vouloir continuer à se cacher la face mais le "conflit" existe.

Certe ce n'est pas une guerre de personne, mais bien une différence notoire dans le travail de chacun.

Alors oui, et comme pour le rh, ce qui a été signé est pour tous - la pseudo grande famille cheminot -, et la encore on se contente de distinguer dans le texte quelques modalités en fonction de roulant / sédentaire.

Alors comment parler d'union quand le texte lui même sépare déjà les gens.

Ensuite, et encore une fois ce n'est pas contre les personnes, ni même de savoir qui travail plus, plus dur, plus contraignant, etc; mais non nous ne faisons pas le même travail ni le même métier. Et si le produit final a besoin de l'ensemble de ses métiers, l'exercice de ceux ci est bien différents.

Comment comparer ou vouloir mettre sur la même réflexion  l'organisation du temps de travail d'une personne qui fait 9h 16h, week end et ferie a la maison, et un agent en 3*8, et un autre sans horaire fixe type roulant. Comment comparer celui qui mange a table et celui qui bouffe sur un coin de loc ou de ballast. Comparer la vision du client d'un adc avec celle d'un vendeur, le quotidien d'un taupier et celui restera toute sa vie au sec et au chaud dans son bureau.

Ni envie ni jalousie, ni rancoeur, juste que je pense qu'il faut vraiment stopper de  monter à la barricade pour crier qu'on est tous pareil. J'irai plus loin, tous cheminots ?

Et c'est bien la le problème, car les modifications apportées par le decret,  la ccn ne sont pas de même poids selon son poste. Et c'est sans commune mesure, celui ou celle qui rentre chez lui tous les soirs demain continuera -et c'est tant mieux pour lui-; celui ou celle se verra prendre 2 rhr, vous pensez serieusement que c'est la meme difference.

Certains iront peut etre a crier au corporatisme, si vous voulez, mon propos n'est pas de defendre tel metier, ou pire denigrer l'autre, mais bien de dire que non je ne fait pas le même mêtier que mon copin seb le chef d'escale, ni celui de Sandrine dans les bureaux. Et que quand on parle des modifications de regime de travail, l'impact et par voie de consequence l'opposition de ces personnes si besoin en était, pas le meme non plus.

 

D'ailleurs, le fonctionnement dit "democratique" -aussi démocratique que les ag- fait que les 30% de voies sont obtenues, mais 30% de quoi, de qui, avec quel collège, tout comme le % de gréviste, on se base sur le groupe, sur l'epic de tete, sur mobilité, reseau ?

Alors pour une application de l'art 49; ca sera tout autant "democratique", et qui empecherait si cela arrange de faire valoir cet article mais uniquement dans une region et seulement pour ceux rattaché par exemple a reseau (ou celui de votre choix).

Modifié par rzm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, rzm a déclaré:

... Alors oui, et comme pour le rh, ce qui a été signé est pour tous - la pseudo grande famille cheminot -, et la encore on se contente de distinguer dans le texte quelques modalités en fonction de roulant / sédentaire.

Alors comment parler d'union quand le texte lui même sépare déjà les gens ...

Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord avec ton post.

Pour ce qui est de la séparation dans les textes, celà a toujours malheureusement existé. Les textes ont toujours fait la différence entre "Roulants" et "Sédentaires". Il n'y a qu'à regarder aussi les primes et allocations ...

Ce qu'il faut, c'est rester soudé entre nous, et de maintenir l'esprit de cette "grande famille des cheminots" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gouvernement divise, l'entreprise divise, les OS divisent, les cheminots se divisent, alors faut pas trop s'offusquer de la situation dans laquelle nous sommes et de grâce, arrêtez de me parler de la "grande" famille cheminote !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
Il y a 4 heures , rzm a déclaré:

C'est bien joli de vouloir continuer à se cacher la face mais le "conflit" existe.

Certe ce n'est pas une guerre de personne, mais bien une différence notoire dans le travail de chacun.

Alors oui, et comme pour le rh, ce qui a été signé est pour tous - la pseudo grande famille cheminot -, et la encore on se contente de distinguer dans le texte quelques modalités en fonction de roulant / sédentaire.

Alors comment parler d'union quand le texte lui même sépare déjà les gens.

Ensuite, et encore une fois ce n'est pas contre les personnes, ni même de savoir qui travail plus, plus dur, plus contraignant, etc; mais non nous ne faisons pas le même travail ni le même métier. Et si le produit final a besoin de l'ensemble de ses métiers, l'exercice de ceux ci est bien différents.

Comment comparer ou vouloir mettre sur la même réflexion  l'organisation du temps de travail d'une personne qui fait 9h 16h, week end et ferie a la maison, et un agent en 3*8, et un autre sans horaire fixe type roulant. Comment comparer celui qui mange a table et celui qui bouffe sur un coin de loc ou de ballast. Comparer la vision du client d'un adc avec celle d'un vendeur, le quotidien d'un taupier et celui restera toute sa vie au sec et au chaud dans son bureau.

Ni envie ni jalousie, ni rancoeur, juste que je pense qu'il faut vraiment stopper de  monter à la barricade pour crier qu'on est tous pareil. J'irai plus loin, tous cheminots ?

Et c'est bien la le problème, car les modifications apportées par le decret,  la ccn ne sont pas de même poids selon son poste. Et c'est sans commune mesure, celui ou celle qui rentre chez lui tous les soirs demain continuera -et c'est tant mieux pour lui-; celui ou celle se verra prendre 2 rhr, vous pensez serieusement que c'est la meme difference.

Certains iront peut etre a crier au corporatisme, si vous voulez, mon propos n'est pas de defendre tel metier, ou pire denigrer l'autre, mais bien de dire que non je ne fait pas le même mêtier que mon copin seb le chef d'escale, ni celui de Sandrine dans les bureaux. Et que quand on parle des modifications de regime de travail, l'impact et par voie de consequence l'opposition de ces personnes si besoin en était, pas le meme non plus.

 

D'ailleurs, le fonctionnement dit "democratique" -aussi démocratique que les ag- fait que les 30% de voies sont obtenues, mais 30% de quoi, de qui, avec quel collège, tout comme le % de gréviste, on se base sur le groupe, sur l'epic de tete, sur mobilité, reseau ?

Alors pour une application de l'art 49; ca sera tout autant "democratique", et qui empecherait si cela arrange de faire valoir cet article mais uniquement dans une region et seulement pour ceux rattaché par exemple a reseau (ou celui de votre choix).

Blablabla, blablabla... au fait, tu ne fais pas le même métier que les tractionnaires de la filiale ou des autres EF? Explique nous, un peu qu'on rigole cinq minutes.

On voit les grands démocrates qui s’assoient sur le résultat des élections professionnelles en osant demander 30% de quoi. Vous êtes vraiment sacrément gonflés!

Chacun pour soi, la marée monte, c'est le triomphe du dumping social et de son tirage par le bas généralisé à terme. Vous êtes tous dans la même galère que vous le vouliez ou non, à statut, contractuels ou privés, tous métiers confondus même si beaucoup d'entre vous s’obstinent à ramer chacun dans son coin sans se préoccuper des autres rameurs. Le triomphe du TPMG généralisé et de la dégringolade sociale qui va avec.

Ce qui est "marrant" c'est que ce genre de comportement soit si commun à la traction, "l'élite" du chemin de fer ça sent le fgaaquisme Mobilités à plein nez, ça sent ceux qui ont toujours compté s'en tirer à bon compte en marchant sur les autres. Étonnez-vous ensuite d'être autant détestés par les autres cheminots. Au fait les grands donneurs de leçons aux autres travailleurs du rail, vous avez combien de jours au compteur lors du conflit actuel? Aucuns? C'est bien ce qui prouve que vous comptez bien tirer les marrons du feu en comptant sur le combat des autres.

Pour ceux qui visiblement on mal compris: des cheminots des autres services et du privé j'en ai vu au travail et d'autres en grève, des conducteurs SNCF Mobilités j'en ai vu au travail et d'autres en grève mais très peu dans le collectif là où j'étais. J'ai vu des adhérents, militants et représentants du personnel au boulot, qu'ils soit de la traction ou pas. Alors les caliméros tractionnaire qui se plaignent de tenir l'action à bout de bras alors que les autres s'en foutent ça me fait bien rire, d'ailleurs de tractionnaire j'en suis un ancien et je ne connais que trop bien la mentalité de ceux qui se prennent pour l'élite. Que chacun balaye devant sa porte et on y verra plus clair.

Pour les autres, tractionnaires ou pas, ne vous laissez pas diviser davantage par ceux qui ne se sentent pas concernés, c'est leur problème car ils morfleront autant que les autres. Les travailleurs du rail, tous les travailleurs du rail et les travailleurs en général, sont très forts quand ils sont unis, et ça vos patrons le savent et en ont une trouille bleue, la trouille que tous ensemble vous réussissiez à vous hisser vers le haut alors qu'eux tirent vers le bas.

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures , Pepe a déclaré:

Le gouvernement divise, l'entreprise divise, les OS divisent, les cheminots se divisent, alors faut pas trop s'offusquer de la situation dans laquelle nous sommes et de grâce, arrêtez de me parler de la "grande" famille cheminote !!!

Tout à fait d'accord on arrive même à ce que les agents dans le même dépôt se mettent sur la g....

Le vieux a tout  compris .,il y a quelques années la charge se déplaçait entre région ,puis entre dépôt du même établissement et maintenant c'est dans le même dépôt.

Il y a quelques années dans mon dépôt ,un roulement perdait beaucoup de charge de travail ,une grosse partie c'est mis  en grêve , nous étions 2 sur 18 dans  le second roulement  (supérieur) à faire preuve de solidarité en faisant grêve avec les collègues et accepter de céder de la charge (qu'est ce ce qu'on a pas entendu !!).Les autres sont allés au boulot ,sont venus sur leurs repos  pour casser le mouvement

Depuis l'ambiance est très électrique

Le jour ou la situation sera l'inverse il serait étonnant que les collègues floués se mobiliseront pour leurs bourreaux.

On peut parler également de deux lieux de services distincts pour les établissements qui font du TER et du TGV.

Beaucoup critique mais on retrouve très souvent les mêmes qui jouent à fond le jeu de la division.

Le vieux à le sourire jusqu'aux oreilles lorsqu'il voit ça.

Une bonne partie des cheminots à l'heure actuel(quelque soit le métier ,le conducteur le premier)  est à l'image du reste de la société ,il est individualiste ,il est vénale ,il est fourbe .....

Très déçu par mes pseudo collègues , il reste néanmoins  encore des gens biens  et fort heureusement on a d'autres centres d'intérêts.

 

.

Modifié par laconi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
il y a 40 minutes, laconi a déclaré:

....

Une bonne partie des cheminots à l'heure actuelle (quelque soit le métier, le conducteur le premier) est à l'image du reste de la société, il est individualiste, il est vénal, il est fourbe .....

Très déçu par mes pseudo collègues , il reste néanmoins encore des gens biens et fort heureusement on a d'autres centres d'intérêts

.

okok

C'est pour celles-là et ceux-là que je continue de m'impliquer si fortement. :Smiley_19:

Les autres, les individualistes, les vénaux et les fourbes ils peuvent bien aller se faire voir chez le diable en personne je n'en ai plus rien à battre, qu'ils se démerdent. :Smiley_67:

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne ne t'a donné une procuration pour faire grève à sa place  .Chacun décide en fonction de ses convictions .Pourquoi ne pas vouloir accepter ça .Il y a 90% de non gréviste ,donc tous des TPMG ?En plus tu es en retraite ,donc pas en grève .

On est bien loin du sujet..... Réflexion sur le 49 chez les roulants .

Modifié par ouragan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , JLChauvin a déclaré:

Blablabla, blablabla... au fait, tu ne fais pas le même métier que les tractionnaires de la filiale ou des autres EF? Explique nous, un peu qu'on rigole cinq minutes.

On voit les grands démocrates qui s’assoient sur le résultat des élections professionnelles en osant demander 30% de quoi. Vous êtes vraiment sacrément gonflés!....

/raccourcis pour meilleurs lisibilité/

A lire en travers tu interprètes, et comme souvent, porte un jugement de valeur sur les personnes la où justement il n'y en avait aucun.

Le fgaaquisme, comme de nombreux nom en isme est ici utilisé comme argument classifiant péjoratif, foncièrement utile et fait avancer les choses dans l'esprit de la grande famille cheminote que tu hurles vouloir defendre. Parler d'union et dans le post suivant parler  "des autres". 

Reconnaitre des différences n'est pas symbole de division. Il faut vivre avec les différences, pas les gommer ou les aplanir avec quelques mots en croyant que cela fera disparaitre l'évidence.

 

Le même métier que les tractionnaires de la filiale ou des autres EF : la encore, ou je parle de type de métier et de ses contraintes propres, tu opposes sncf historique, filiale, autre EF. Je vais plus loin, une personne qui bosse dehors que ce soit pour la dde, pour la sncf, pour je ne sais quel entreprise, il a les contrainte de se prendre la pluie sur la tête, le ballaste ou le bitume brûlant en été. Et ce n'est ni le même métier ni la meme entreprise. Pourtant tant de point commun. Et tant de difference dans leurs conditions de travail  avec celui qui est dans un bureau. Chez nous ca se règle avec un beau reglement qui parle de prime, mais c'est pas grave c'est marqué sncf dessus.

 

 

La question reste simple, notre employeur, c'est un des EPIC ou le GPF ? Un accord d'entreprise se signe avec un groupe ou une entreprise ?

Or les 30% (38% meme si je me souvient bien)  sont pris sur la representation 2015 sur le  GPF, l'objet meme en page 1  de l'accords presenté parle bien de l'organisation dans les EPIC du GPF. Au final pour revenir sur le sujet, l'art 49 si il venait à étre utilisé, le fera t on au niveau GPF, EPIC, local ?

-GPF avec donc ces "38%" signataires packagés (mais tellement defendu lors de la reforme);

-EPIC où légalement seul ces deux os pourront négocier mais sans savoir si au sein de cet EPIC ils representent bien 30 % (possible je n'ai aps gardé les chiffres detaillé de 2015)

-Local : Platonyme précisait avec justesse que les adaptations sont prévues en locale, mas qu'il s'agissait de savoir si la Commision serait une instance nationale ou non. Dans le texte, rien n'est écrit la dessus. J'irais dans son sens niveau national, mais si il venait à être mis en place une commision locale; valeur rapporté des 38% GPF localement, bonne question, et pourtant une application in fine du texte donnerait....

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
il y a 27 minutes, rzm a déclaré:

A lire en travers tu interprètes, et comme souvent, porte un jugement de valeur sur les personnes la où justement il n'y en avait aucun.

Le fgaaquisme, comme de nombreux nom en isme est ici utilisé comme argument classifiant péjoratif, foncièrement utile et fait avancer les choses dans l'esprit de la grande famille cheminote que tu hurles vouloir defendre. Parler d'union et dans le post suivant parler  "des autres". 

Reconnaitre des différences n'est pas symbole de division. Il faut vivre avec les différences, pas les gommer ou les aplanir avec quelques mots en croyant que cela fera disparaitre l'évidence.

 

Le même métier que les tractionnaires de la filiale ou des autres EF : la encore, ou je parle de type de métier et de ses contraintes propres, tu opposes sncf historique, filiale, autre EF. Je vais plus loin, une personne qui bosse dehors que ce soit pour la dde, pour la sncf, pour je ne sais quel entreprise, il a les contrainte de se prendre la pluie sur la tête, le ballaste ou le bitume brûlant en été. Et ce n'est ni le même métier ni la meme entreprise. Pourtant tant de point commun. Et tant de difference dans leurs conditions de travail  avec celui qui est dans un bureau. Chez nous ca se règle avec un beau reglement qui parle de prime, mais c'est pas grave c'est marqué sncf dessus.

 

 

La question reste simple, notre employeur, c'est un des EPIC ou le GPF ? Un accord d'entreprise se signe avec un groupe ou une entreprise ?

Or les 30% (38% meme si je me souvient bien)  sont pris sur la representation 2015 sur le  GPF, l'objet meme en page 1  de l'accords presenté parle bien de l'organisation dans les EPIC du GPF. Au final pour revenir sur le sujet, l'art 49 si il venait à étre utilisé, le fera t on au niveau GPF, EPIC, local ?

-GPF avec donc ces "38%" signataires packagés (mais tellement defendu lors de la reforme);

-EPIC où légalement seul ces deux os pourront négocier mais sans savoir si au sein de cet EPIC ils representent bien 30 % (possible je n'ai aps gardé les chiffres detaillé de 2015)

-Local : Platonyme précisait avec justesse que les adaptations sont prévues en locale, mas qu'il s'agissait de savoir si la Commision serait une instance nationale ou non. Dans le texte, rien n'est écrit la dessus. J'irais dans son sens niveau national, mais si il venait à être mis en place une commision locale; valeur rapporté des 38% GPF localement, bonne question, et pourtant une application in fine du texte donnerait....

 

Pas la peine de te fatiguer à te justifier en me répondant personnellement, j'ai exprimé ce que je pense là:

http://www.cheminots.net/forum/topic/41859-réflexion-sur-art-49-pour-les-roulants/?do=findComment&comment=741367

En plus tu t’enfonce avec tes démonstrations vaseuses seulement destinées à remettre en cause les résultats des dernières élections professionnelles dont on a bien compris que ni les dirigeants politiques, ni les dirigeants de la multinationale SNCF/3, ni les dirigeants des "réformistes" CFDT et UNSA aux ordres des deux précédents n'ont accepté le résultat qui n'allait pas dans leur sens de noyauter complétement toutes les instances représentatives du personnel. Une démonstration de plus de comment s'essuyer les pieds sur la démocratie tout en n'ayant que ce mot à sortir du clavier. Moi, je ne suis nullement étonné, d'autres découvrent peut-être. Diviser c'est régner, c'est bien pour cela que vous cherchez absolument à isoler les salariés chacun dans son petit coin sous prétexte de "liberté" pour mieux le manipuler à votre guise. Le procédé est d'une transparence absolue, vous êtes repérés, pas la peine de vous cacher derrière un pseudo-dialogue social que vous êtes les premiers à bafouer en permanence avec vos magouilles de comptoir.

Une fois encore, qu'est-ce que vous ne comprenez pas dans " Les autres, les individualistes, les vénaux et les fourbes ils peuvent bien aller se faire voir chez le diable en personne je n'en ai plus rien à battre, qu'ils se démerdent. :Smiley_67: " Vous êtes paniqués parce-que vous vous êtes mis dans une situation inextricable avec vos compromissions permanentes et que maintenant viens le temps du retour de bâton, pas la peine de venir me faire vos démonstrations je m'en tamponne et je ne suis pas le seul, démerdez vous avec ceux que vous avez mis dans la merde en même temps que vous, je crois qu'ils ont plein de choses à vous faire savoir...

PS: et venant de certains qui l'ont faite exploser ou qui ont participé à son éclatement, oser écrire "la grande famille cheminote" c'est au mieux de l'inconscience au pire une sale provocation de plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Inutile d'epiloguer sur l'article 49, la composition de la commission paritaire et qui decide quoi et si jamais on veut pas. Dans 3 ans la concurrence sera là, et à coup d'articles 49 on descendra en peu de temps à la CCN sinon on fera des petites croix, si on a la chance de ne pas simplement etre mis à la porte ou transferé chez Veolia. Et le pire, c'est qu'on dira merci. Trop tard, fallait reflechir avant les copains. Seule issue, la CGT denonce en bloc l'accord et la CCN comme SUD. Mais j'y crois pas une seconde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aucune remise en cause des résultats de 2015, ils sont ce qu'ils sont. Quand a savoir qui les as accepté en grognant ou souriant, tu sembles plus au courant que moi et beaucoup d'autres pour qui ce genre d'état d'âme n'a que peu d'importance.

Ce que je souléve c'est que cette representativité, quelque soit sa couleur, n'a mon sens aucune valeur chiffré dans le cas d'une discution locale aux termes de l'art 49.

Ce qu'en pense au niveau morale de démocratie la CGT, la CFDT ou le MEDEF je m'en fiche, c'est ce que moi j'en pense, ca aussi combien de fois faudra t il l'écrire.

Déjà lors de la reforme ferroviaire, la representativité était bien présente sur la table des discutions, avec affaiblissement du national dés que ce point la fût laché, c'est d'ailleurs sauf erreur de ma part suite aux amendement de cette réforme que les décisions actuels se font au niveau du Groupe et donc des résultats representatifs au niveau du groupe.

Representativité : C'est aussi ce qui titille certains, de ne plus pouvoir participer a d'eventuelles nouvelles discutions (art 49) puisque non signataire; plus même que parler comme j'ai pu le lire plusieurs fois ici, que de savoir que garder l'accords nous placera dans une position non concurrentiel, des agents j'en entends dire ca oui. Comme j'entends aussi que des cartes voleront s'ils dénoncent et qu'on se retrouve au décret socle.

On notera avec interet que cet art 49, précisant que localement le chef d'établissement blabla, permet de passer outre cet amendement de la Reforme ferroviaire qui imposait les négociations sociales au niveau du groupe (encore une fois sous toute reserve de cette fameuse commision)

Merci aussi de ne pas chercher a me catégoriser orange rouge vert autre, me ranger dans la petite case qui va bien et qui arrange. Cette furieuse tendance digne des l'ensemble des politiques et publicistes actuels pour convaincre ses auditeurs. Un peu trop a gauche, populiste, trop a droite, démago. Parler de mecano on est fgaaquiste; de camarade, cgtiste, de revolutionnaire sudiste.. Pendant ce temps la le fond et la forme des idéees et pensées de chacun disparaissent noyées par ces attributs utilisés de façon péjorative et globalisante. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...