Aller au contenu

Messages recommandés

Bonsoir,

Dans mon travail je manipule des instruments qui sont sensibles sur le terrain à la foudre et aux surtensions d'alimentation. Je mets en oeuvre des protections adaptées, du moins on l'espère...

Au niveau ferroviaire comme je me doute qu'il y a de plus en plus d'électronique comment vous protégez-vous de ce type de problèmes ? Je pense notamment aux signaux lumineux sur des lignes sans caténaires; car je pense qu'elles doivent protéger peut-être ? En parallèle arrive t -il parfois que des locos soient abimées par la foudre ?

Je vous remercie beaucoup,

Bien sincèrement,

Didier.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures , didier_du_06 a déclaré:

(...) arrive t -il parfois que des locos soient abimées par la foudre ? (...)

Ça arrive, mais c'est très rare... J'ai souvenir d'une locomotive (série BB 25200) assurant un Paris Rennes qui avait été foudroyée en juin 1982. Il y avait eu un article dans un LVDR quelques semaines plus tard relatant le fait. En principe le parafoudre protège l'électronique et la caisse fait cage de Faraday. Cette fois là, ça s'est passé un peu plus mal...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures , CRL COOL a déclaré:

Ça arrive, mais c'est très rare... J'ai souvenir d'une locomotive (série BB 25200) assurant un Paris Rennes qui avait été foudroyée en juin 1982. Il y avait eu un article dans un LVDR quelques semaines plus tard relatant le fait. En principe le parafoudre protège l'électronique et la caisse fait cage de Faraday. Cette fois là, ça s'est passé un peu plus mal...

Egalement sur la ligne N Transilien (Paris Montparnasse) en 2005. C'était en fin de journée et la rame devait être en début de ligne (avant Versailles Chantiers en tout cas).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Epernon c'était l'incendie de la 25213, elle en a gardé un souvenir après réparation par l'installation d'un lanterneau du type 22200 (elle était connue pour ça à Rennes où elle était affectée).

En juin 2005, j'étais sur le front avec un 63500 pour porter le secours à la Z 5347 foudroyée à Chaville vers 17h et secourue aux alentours de minuit car l'orage avait été très violent. Avant de pouvoir atteindre la 5347 immobilisée voie 1bis à Chaville, il a fallu aller chercher une UM de Z2N immobilisée sur la même voie mais à Viroflay mise hors tension suite à la foudre qui avait touché la caténaire. Le même orage avait aussi avarié les caténaires sur la voie 1 entre Porchefontaine et Versailles Chantiers avec pour conséquence la montée de la pointe Parisienne sur une seule voie (voie 1 de Paris à Porchefontaine et voie 1bis de Porchefontaine à Versailles Chantiers).

Ce n'est qu'après 23h dans un moment de trafic plus calme que nous avons pu sortir la Z2N afin de  la remettre sous caténaire alimentée à Versailles et ensuite aller chercher la 5300 dont la cabine avait pris cher. Celle-ci avait été réparée.

Le sujet est adapté à ce que j'ai vecu mardi dernier sur le 8591/7915 Paris - Tarbes et Hendaye en traversant les Landes (voir sujet les photos du jour). La foudre avait provoqué une coupure d'alimentation d'un cable 10 KV privant ainsi toute alimentation des circuits signalisation. Conséquence pour nous, une dizaine de signaux éteints et dans chaque sens. J'ai mis 50 mn pour traverser cette zone au milieu de la foudre qui tombait souvent pas très loin à en faire vibrer mon pupitre de conduite.

Modifié par BUDD
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur la ligne 15 (Toul-Dijon), la section de ligne etre le sectionnement de Soulosse et Bourmont est souvent à 29000-29500V. Et quand tu as une Traxx F140 MS, ca se traduit par une limitation de l'effort de traction à 50 kN pour 300 kN de disponible au max. Et avec 1200 tonnes derrière, la vitesse est graduellement descendu jusque 35 km/h. Et lorsque j'ai appelé le régulateur, il m'a dit qu'on tournait avec 1 cellule sur deux. Dès que la tension est revenue à 28000V l'effort de traction est revenue à la normale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 18/09/2016 at 13:30 , BUDD a déclaré:

En juin 2005, j'étais sur le front

Merci BUDD pour se rafraichissement de mémoire. Je m'était retrouvé coincé à PMP sans réussir à savoir si je pouvais contourner l'incident par La Défense et la ligne U ! En même temps, je n'étais pas trop mécontent de la situation. J'ai passé la nuit chez ma petite amie de l'époque qui est aujourd'hui mon épouse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi les incidents peuvent rapprocher les gens :Smiley_24:.

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...