Aller au contenu
MORTvivant

Épuisement physique et psychologique - Harcèlement

Recommended Posts

Bonsoir,
 
Je commence à chercher un avocat tenace et n'ayant aucunes craintes de pressions médiatiques ou de personnages influents.
Je suis plongé dans un état de dépression aiguë depuis plusieurs mois du fait de cadres, cadres supérieurs et peut être Guillaume PEPY pdg de SNCF lui même, la Directrice ter Normandie, me reprochant devant témoin CHSCT "d'être trop perfectionniste, de travailler trop vite et trop bien"
Lundi 28/11 j'ai été envoyé chercher par le médecin du travail et sa secrétaire un arrêt de travail aux urgences psychiatriques du CHU de Caen qui m'avait t'on affirmé était informé de la situation
J'y ai été retenu contre ma volonté pendant plus de cinq heures sans eau ni nourriture,et traité comme un habituel patient de ce type d'établissement subissant de fortes pressions pour y passer quelques nuits....pour commencer...en dépit de mon refus reiteré, des éléments écrits et informatiques que je detenais
Je suis désespéré sali, humilié davantage que je ne l'était déjà, en plus du reste et tien à ma disposition de nombreux éléments justifiant de harcèlement professionnel depuis plusieurs années ayant atteint son apogée, lundi enfin je l'espère..
Tous le monde est avisé, médecin du travail, CHSCT, direction de l'entreprise, inspection du travail, de nombreux medias....Au secours, aidez moi s'il vous plaît.
Modifié par MORTvivant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh, sans mettre tes écrits en doute je suis septique concernant

" d'etre trop perfectionniste, de travailler top vite et trop bien"

pour le perfectionnisme, si on traduit , " trop chiant avec la sécurité", là, je veux bien, mais qu'un hors cadre vienne te reprocher de travailler trop bien et trop vite, j'ai un énorme doute ( on dirait un syndicat SNCF bashing), en 32 ans de boutique, c'est bien la première fois que j’entends cela d'une personne aussi haute

Quand au passage aux urgences, c'est comme partout; il y a des priorités suivant les cas, et lors des attentes, dans ce type de service, ils observent ton comportement, pour la bouffe et la boisson, comme partout, des distributeurs

Maintenant, je ne suis pas dans tes souliers pour voir ce qui s'est exactement passé et tu as un sacré boulot pour prouver tout cela

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

On sent une evidente tension dans tes quelques phrases...si tu ressent celà depuis plusieurs mois, il n'est pas impossible que celà puisse avoir d'autres repercussions sur ta vie, et pour celà, les soignants ont peut être souhaité de mettre un peu au calme pour quelques jours....

..les courts sejours en service de Psychiatrie sont bien plus courant que ce que l'on s'imagine, mais celà reste extremement tabou dans la mesure où dans l'imaginaire collectif , c'est l'asile des fous....

..la pression du milieu professionnel, a une grosse influence sur notre vie, surtout si l'on trouve cet aspect trés motivant ( pour X raisons...), elle peut sur certaines personnes avoir une emprise plus importante que son propre ressenti, et provoquer un certain decalage d'avec une certaine "normalité"...ce decalage créé, on se met soudain à ne plus faire confiance du tout aux autres qui nous semblent si detachés, voire "inquiets" de notre humeur...

la vie recèle de tant de belles choses, par delà le cadre professionnel....

..surtout Bon courage, et essaiede prendre du temps pour toi, pour ce qui te fait plaisir et relacher de cette affaire qui doit te prendre la tête...

 

Fabrice

Modifié par Fabr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures , MORTvivant a déclaré:
Bonsoir,
 
Je commence à chercher un avocat tenace et n'ayant aucunes craintes de pressions médiatiques ou de personnages influents.
Je suis plongé dans un état de dépression aiguë depuis plusieurs mois du fait de cadres, cadres supérieurs et peut être Guillaume PEPY pdg de SNCF lui même, la Directrice terme Normandie, me reprochant devant témoin CHSCT "d'être trop perfectionniste, de travailler trop vite et trop bien"
Lundi 28/11 j'ai été envoyé chercher par le médecin du travail et sa secrétaire un arrêt de travail aux urgences psychiatriques du CHU de Caen qui m'avait t'on affirmé était informé de la situation
J'y ai été retenu contre ma volonté pendant plus de cinq heures sans eau ni nourriture,et traité comme un habituel patient de ce type d'établissement subissant de fortes pressions pour y passer quelques nuits....pour commencer...en dépit de mon refus reiteré, des éléments écrits et informatiques que je detenais
Je suis désespéré sali, humilié davantage que je ne l'était déjà, en plus du reste et tien à ma disposition de nombreux éléments justifiant de harcèlement professionnel depuis plusieurs années ayant atteint son apogée, lundi enfin je l'espère..
Tous le monde est avisé, médecin du travail, CHSCT, direction de l'entreprise, inspection du travail, de nombreux medias....Au secours, aidez moi s'il vous plaît.

 

Il y a 1 heure , fabrice a déclaré:

Euh, sans mettre tes écrits en doute je suis septique concernant

" d'etre trop perfectionniste, de travailler top vite et trop bien"

pour le perfectionnisme, si on traduit , " trop chiant avec la sécurité", là, je veux bien, mais qu'un hors cadre vienne te reprocher de travailler trop bien et trop vite, j'ai un énorme doute ( on dirait un syndicat SNCF bashing), en 32 ans de boutique, c'est bien la première fois que j’entends cela d'une personne aussi haute

Quand au passage aux urgences, c'est comme partout; il y a des priorités suivant les cas, et lors des attentes, dans ce type de service, ils observent ton comportement, pour la bouffe et la boisson, comme partout, des distributeurs

Maintenant, je ne suis pas dans tes souliers pour voir ce qui s'est exactement passé et tu as un sacré boulot pour prouver tout cela

 

Sans mettre mes écrits en rdoute. tu les mets un peu quand même....En 27 ans d'entreprise moi non plus il ne m'a jamais été reproché ceci devant témoin CHSCT et confirmé par écrit.

Le passage aux urgences n'en était pas un j'y ai été envoyé à 9h50 par le médecin du travail, chercher un arrêt maladie p, j'y était attendu pour ça m'a tellement dit, d'un professeur vu la semaine passée qui ne consulte au cabinet médical SNCF que le mardi.....Je faisait 8h-12h ce jour là et suis rentré chez moi presque à 20h.....Mon épouse à dû fermer son magasin et conduire en urgence pour venir me libérer.

Rassures toi pour prouver tout cela le boulot est très simple, je n'ai que du factuel et déjà écrit à bien des instances légales, ministre et secrétaire d'État aux transports compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, MORTvivant a déclaré:

 

Sans mettre mes écrits en rdoute. tu les mets un peu quand même....En 27 ans d'entreprise moi non plus il ne m'a jamais été reproché ceci devant témoin CHSCT et confirmé par écrit.

Le passage aux urgences n'en était pas un j'y ai été envoyé à 9h50 par le médecin du travail, chercher un arrêt maladie p, j'y était attendu pour ça m'a tellement dit, d'un professeur vu la semaine passée qui ne consulte au cabinet médical SNCF que le mardi.....Je faisait 8h-12h ce jour là et suis rentré chez moi presque à 20h.....Mon épouse à dû fermer son magasin et conduire en urgence pour venir me libérer.

Rassures toi pour prouver tout cela le boulot est très simple, je n'ai que du factuel et déjà écrit à bien des instances légales, ministre et secrétaire d'État aux transports compris.

Ok tant mieux pour toi si tu as des billes en mains

 

Au fait, les membres du CHSCT présents disent quoi de cette affaire ?

Par contre, si ; le passage en urgences en est un, quelque soit la raison, et dans ce service, les cas graves sont prioritaires sur les autres ( heureusement, je vois mal un mec pissant son sang attendre son tour comme à la boucherie)

 

 

Modifié par fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, MORTvivant a déclaré:

Rassures toi pour prouver tout cela le boulot est très simple, je n'ai que du factuel et déjà écrit à bien des instances légales, ministre et secrétaire d'État aux transports compris.

Bonjour,

Dans les instances que tu as saisies, as-tu prévenu la direction de l'Ethique ? Elle est là précisément pour ce type de problèmes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, fabrice a déclaré:

Ok tant mieux pour toi si tu as des billes en mains

 

Au fait, les membres du CHSCT présents disent quoi de cette affaire ?

Par contre, si ; le passage en urgences en est un, quelque soit la raison, et dans ce service, les cas graves sont prioritaires sur les autres ( heureusement, je vois mal un mec pissant son sang attendre son tour comme à la boucherie)

 

 

Ils disent que ce n'est pas normal, que c'est remonté au national, une personne du CHSCT devait m'appeler il y a un mois et demi....

Je connais le principe des urgences et des priorités. Je n'étais pas en salle d'attente, j'ai été "pris en charge" aussitôt et retenu des heures durant par diverses personnes jusqu'à une psychologue creuse un peu plus que les autres et d'excuses de cette "méprise"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, MORTvivant a déclaré:

Ils disent que ce n'est pas normal, que c'est remonté au national, une personne du CHSCT devait m'appeler il y a un mois et demi....

Je connais le principe des urgences et des priorités. Je n'étais pas en salle d'attente, j'ai été "pris en charge" aussitôt et retenu des heures durant par diverses personnes jusqu'à une psychologue creuse un peu plus que les autres et d'excuses de cette "méprise"

Ok, donc faut relancer le CH

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, assouan a déclaré:

Bonjour,

Dans les instances que tu as saisies, as-tu prévenu la direction de l'Ethique ? Elle est là précisément pour ce type de problèmes...

Bonjour,

Non, je pensait qu'en prévenant Guillaume Pepy lui même, cela serait transmis. Une personne m'a écrit pour lui me disant que mon dossier avait été transmis à la DRH, cela fait 3 semaines....Si je m'étais pendu dans mon garage entre-temps, personne ne serait au courant.

quelles sont leurs coordonnées mail?

Merci de cette information

il y a 7 minutes, fabrice a déclaré:

Ok, donc faut relancer le CH

WInutile, ils ne répondent plus....Des pressions peut être...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, MORTvivant a déclaré:

WInutile, ils ne répondent plus....Des pressions peut être...

Un complot alors ?????

Je veux bien que le taulier soit le président, mais que tous les membres ne réagissent pas, c'est étonnant

Tu n'arrives pas à en interpeller un au passage ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, MORTvivant a déclaré:

Bonjour,

Non, je pensait qu'en prévenant Guillaume Pepy lui même, cela serait transmis. Une personne m'a écrit pour lui me disant que mon dossier avait été transmis à la DRH, cela fait 3 semaines....Si je m'étais pendu dans mon garage entre-temps, personne ne serait au courant.

quelles sont leurs coordonnées mail?

Merci de cette information

Dans une entreprise comme la Sncf on n'écrit pas au PDG en pensant que derrière ça réagit au quart de tour... Il doit recevoir des centaines de courriers/mails de ce genre...

La direction de l'Ethique est là pour ça :

http://www.sncf.com/fr/direction-ethique-sncf

En revanche, si je peux me permettre, reste factuel vis à vis des faits qui te sont imposés/reprochés mais l'affaire des urgences complique plutôt qu'autre chose ton exposé.

Modifié par assouan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, assouan a déclaré:

Dans une entreprise comme la Sncf on n'écrit pas au PDG en pensant que derrière ça réagit au quart de tour... Il doit recevoir des centaines de courriers/mails de ce genre...

La direction de l'Ethique est là pour ça :

http://www.sncf.com/fr/direction-ethique-sncf

 

Par contre ça c'est tres mal vu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, fabrice a déclaré:

Un complot alors ?????

Je veux bien que le taulier soit le président, mais que tous les membres ne réagissent pas, c'est étonnant

Tu n'arrives pas à en interpeller un au passage ??

Je n'ai rien dit de tel. Je travaille cependant depuis 9 ans au Pôle RH et suis bien placé pour te dire que l'entreprise n'est pas toujours clean vis à vis de son personnel et de la façon dont elle le traite parfois. On se gargarise d'enquêtes Tempo avec de jolis smiley tout verts pour dire que les risque psycho-sociaux sont abordés comme ils se doivent mais la plupart du temps, il n'en est rien.

Je suis sous antidépresseurs et somnifères depuis plusieurs mois, ai perdu 8kgs en 3 semaines....sans doutes grâce à mon imaginaire..

Merci à toi d'avoir pris le temps de répondre quelques chose.

 

il y a 30 minutes, assouan a déclaré:

Dans une entreprise comme la Sncf on n'écrit pas au PDG en pensant que derrière ça réagit au quart de tour... Il doit recevoir des centaines de courriers/mails de ce genre...

La direction de l'Ethique est là pour ça :

http://www.sncf.com/fr/direction-ethique-sncf

En revanche, si je peux me permettre, reste factuel vis à vis des faits qui te sont imposés/reprochés mais l'affaire des urgences complique plutôt qu'autre chose ton exposé.

il y a 28 minutes, fabrice a déclaré:

Par contre ça c'est tres mal vu

Merci pour le lien.

Peut m'importe comment c'est vu, ma vie au sens propre du terme est en jeu.

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 10 heures , MORTvivant a déclaré:

Tous le monde est avisé, médecin du travail, CHSCT, direction de l'entreprise, inspection du travail, de nombreux medias....Au secours, aidez moi s'il vous plaît.

CHSCT avisé ?

En toucher un mot entre deux portes à un membre du CHSCT (représentant du personnel ou autre) est une chose. Mais cela ne signifie pas que l'instance qu'est le CHSCT ait été saisie. Pour cela, il faut que le cas ait été porté à l'ordre du jour et débattu. Ce qui ne me semble pas avoir été le cas ici. 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2354

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, PLANONYME a déclaré:

 

CHSCT avisé ?

En toucher un mot entre deux portes à un membre du CHSCT (représentant du personnel ou autre) est une chose. Mais cela ne signifie pas que l'instance qu'est le CHSCT ait été saisie. Pour cela, il faut que le cas ait été porté à l'ordre du jour et débattu. Ce qui ne me semble pas avoir été le cas ici. 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2354

Bonjour et merci de cette précision.

9a a bien été le cas et alerte CHSCT posée en bonne et due forme, cependant les réorganisation on fait que je n'appartient plus au même CHSCT depuis le premier juillet qui a transmis au nouveau CHSCT. La dernière réponse à l'ordre du jour me concernant par mon aimable direction est "n'appartient plus à ce CHSCT". Les membre du CHSCT eux mêmes n'en revenaient pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, MORTvivant a déclaré:

La dernière réponse à l'ordre du jour me concernant par mon aimable direction est "n'appartient plus à ce CHSCT". Les membre du CHSCT eux mêmes n'en revenaient pas.

Oui, eh bien il faut alors que le "bon" CHSCT soit saisi du cas.

Que ce soit un CHSCT  extérieur au passif qui semble s'être accumulé qui apporte un regard neuf et désintéressé, c'est  d'ailleurs plutôt mieux je pense.

Mais la réponse à la question que je me posais à savoir "le CHSCT a t'il été saisi ?" est donc bien : non !

Modifié par PLANONYME

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS : tu peux aussi appeler la cellule psychologique de la Sncf dans les moments trop difficiles (elle t'assurera un soutien psy et ça pourra être cité dans ton dossier).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me permet de répondre du fait de mon expérience sur le sujet, également car ton désespoir m'a touché.

Alors premièrement pour esperer trouver une solution tu dois déjà savoir quelle est la finalité de toutes les démarches que tu décris...Changer d'établissement? Partir ? Ou simplement dénoncer tes conditions de travail et que la situation change ?

Les reproches dont tu fait état ne sont a mon avis qu'une partie sélectionné de la somme de celles que l'on t'a faite , en effet on ne sanctionne pas parce que l'on travaille "trop vite et trop bien

Ensuite, si les témoignages dont tu fais état sont de même valeur que le fait d'avoir été retenu par un psychiatre , sache juste que le médecin peut en fonction de tes déclarations ,qui a la lecture de ce sujet sont plus qu'extremes ,demander une évaluation psychiatrique si ta santé , la leur ou celle de tes proches sont dans un état de 'danger immédiat " méfie toi également  des pseudos témoignages , une situation de harcèlement est dans l'absolu très difficile à prouver. 

" Tout le monde est alerté " 

Inspection du travail : alors eux ne sont pas concernés par ta situation , il te reverront direct avec quand même une belle lettre vers tes syndicats 

Les syndicats : tout dépend de tes affinités avec ceux ci mais en général et de part mon expérience, a moins d'être le pote du délégué , il va juste faire semblant de bouger son gros cul , je dis semblant car rapidement et si la situation perdure , il ne prendra même plus la peine de te calculer , bien trop occupé à gratter une qualif pour lui ou son pote partageant un bon café avec tes harceleurs , la direction . 

Le CHSCT vaste blague , on va te mettre à l'ordre du jour , histoire de dire que l'on ne t'ignore pas , juste au cas où tu ferais une connerie , mais dans les faits , on parle encore de gens qui se côtoient en permanence , qui copine , et font semblant de se détester alors qu'ils  negocient ensemble . 

Alors que crois tu attendre de monsieur pepy ou encore mieux des médias ??!! Il a fallu des dizaines de suicide à France Télécom pour que cela commence à peine à bouger ... Veux tu n'etre qu'une statistique ? Je ne pense pas . 

Je te dis ça pourquoi ? Parce que à mon avis tu dois faire comme moi, arrêter de croire que untel ou untel va comme par magie régler ta situation et commencer à penser à la seule chose importante , ta santé , celle de tes proches . Met toi en arrêt aussi longtemps qu'il le faudra , les chefs changent sans arrêt , alors prend soin de toi en attendant , recentre toi , et si malheureusement la situation n'évolue pas , songe à quitter l'entreprise si cela peut te permettre de recommencer à vivre , tu auras tout le temps de dénoncer après , quand tu iras mieux .

Menacer d'attenter à sa vie ou pire le faire ne produira  aucun effets sur ta situation, par contre ton mal être peut tout détruire autour de toi , préserve en toi . 

Voilà ma conclusion et je vois d'ici les syndicats hurler à la diffamation mais tu verras que je ne dis pas que des conneries reli mes sujet et tu verras que ce que j'ai traversé est semblable en bien des points à ta situation . 

Enfin si tu as une question , monsieur planonyme à lui seul su m'expliquer ma  situation clairement  , je le remercie d'ailleurs , tu peux t'appuyer sur ses connaissances. 

Courage à toi , la patience est la meilleure des verrues dit on .

 

 

 

 

 

 

 

 

Vertues^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures , Ragnarock a déclaré:

 

" Tout le monde est alerté " 

Inspection du travail : alors eux ne sont pas concernés par ta situation , il te reverront direct avec quand même une belle lettre vers tes syndicats 

Les syndicats : tout dépend de tes affinités avec ceux ci mais en général et de part mon expérience, a moins d'être le pote du délégué , il va juste faire semblant de bouger son gros cul , je dis semblant car rapidement et si la situation perdure , il ne prendra même plus la peine de te calculer , bien trop occupé à gratter une qualif pour lui ou son pote partageant un bon café avec tes harceleurs , la direction . 

Le CHSCT vaste blague , on va te mettre à l'ordre du jour , histoire de dire que l'on ne t'ignore pas , juste au cas où tu ferais une connerie , mais dans les faits , on parle encore de gens qui se côtoient en permanence , qui copine , et font semblant de se détester alors qu'ils  negocient ensemble . 

 

Ouah les clichés... si dans ton coin vous élisez des bons à rien il faut pas vous étonnez de pas être défendu quand il le faut. Maintenant pour Mortvivant, ces problèmes doivent être traités en CHSCT et rien a voir avec l'affinité des personnes. Je lui conseille de recontrer un ou plusieurs membres du ch qui le concerne. Le président du ch ne pourra pas ignorer le problème et devra agir. Et pour l'inspection du travail, ils sont débordés. Il faut les recontrer directement en prenant un rendez vous si tu veux que les choses avancent. Ils croulent sous les différents courrier et il y a peu de chance que l'affaire progresse rapidement en échangeant par courrier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien résumé sans oublier que le docteur fait parti du ch et attention au compte rendu du ch qu'il reprenne bien les éléments de ce problème

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cher collègues, je me suis inscrit à ce forum en 2010 quand ma direction m'a poussé au burnout. Depuis, je vais mieux mais il ma fallu 3 ans pour m'en sortir tout en gardant quelque fragilité par moment.

 

J'écris ce soir pour vous demandé de bien vouloir porter crédit à mon ami MORTvivant. Je reconnais qu'il a usé de beaucoup de raccourcis dans sa courte présentation, mais son histoire est vraiment truffée d'anecdotes dignes d'un roman de SF. Moi qui la connais dans l'intégralité, je vous assure qu'il y a de quoi en pleurer. Croyez aussi en son honnêteté et en sa salubrité mentale. Je pense qu'il a surtout besoin de conseils précis sur les procédures et recours pour se sortir de cette impasse.

De quoi je me mêle ? Et d'une c'est mon ami, mais nous sommes trop éloignés pour un soutien efficace (600 km). D'autre part, j'ai déjà accompagné un agent dans ce cas car je travaille en EIM. Dans cet autre cas, l'agent en question est aux prud'hommes et va bientôt ester au pénal.

Merci à tous pour votre aide 

némo31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

je reviens rarement intervenir sur le forum, mais pour avoir subi des agissements relativement semblables et en être parvenue à écrire à monsieur PEPY moi aussi pour dénoncer ces dits-agissements, je peux affirmer HAUT ET FORT : la haut, TOUT LE MONDE S'EN BAT LES OUIES!!!

PEPY, DRH, DET, CHSCT.....  tous ensemble, tous ensemble....

J'aurais pu me pendre au fil de mon ordinateur, ou me noyer dans la cuvette des toilettes, que c'est tout juste si on n'aurait pas balancé mon cadavre dans un terrain vague... Je ne pouvais me défenestrer, j'avais des barreaux aux fenêtres..... J'ajoute que nous étions plusieurs dans ce cas, toutes avec une trentaine d'années de service, mais toutes trop compétentes pour une foldingue RRH qui elle, avait été parachutée de filiale pour "hauts faits d'armes", comprenez pour avoir bazarder des services entiers et fait supprimer des pleines brouettes de postes.... ce qu'elle était fière de claironner à tout bout de couloirs, Il fallait nous éliminer comme on avait éliminé le RRH avant elle, trop intègre, trop rigoureux, trop compétent, bref ,  comprenez "pas assez dans l'"Arrangement entre petits amis"....

 

Donc soupe aux anti dépresseurs pour tous et rations de somnifères à gogo...

et l'Engrenage...

Harcèlement -->arrêt maladie ---> contrôle médicaux à foison --> campagne de dénigrement au retour -->harcèlement (plus de lignes téléphoniques, ni de connexions --> re arrêt maladie --> burn out --> service "doux" avec culpabilisation du malade, bien entendu --> plus de bureau --> véto aux notations  (ben quoi, elles sont toujours malades) -->dépression -->arrêt maladie avec hospitalisation --> re controle médicaux (oui, même en sortant de l'hosto, le médecin CPR lui même hallucinait) -->départ de l'entreprise (du salarié usé) et de la RRH (promue avec prix d'excellence!!!!)

schéma identique pour une dizaine d'agents....

J'en fait partie, ( partie moi aussi, quittée entreprise bobo-frappadingue). Aujourd'hui, les collègues qui restent, entendez ceux qui ont fermé les yeux ou participé à la chasse à courre se trouvent,  parait il, surchargés de travail... "on" a même eu le culot de rappeler certains d'entre nous (en retraite) pour revenir, car on manquerait de compétences RH à SNCF.... Et la gestion Gu et la paye des collègues s'en ressenitirait-

Ce serait drôle si on n'en avait pas tant pleuré.

Alors, oui, moi je porte crédit à la souffrance de ce collègue... Et mon conseil, c'est qu'il réunisse le maximum de preuves( écrites mails, compte rendus de réunion...), car  les témoignages des collègues, faut pas trop y compter... Et à force de subir, on finit par croire que c'est nous, les responsables de notre malheur....

RESTER ENTOURE ET PARLER, famille, amis, psy (un bon de préférence)

voilà, c'est tout, et c'est terrible

courage

 

 

Modifié par lamicahouette
faute

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour MortVivant.

A la lecture de ton Post,je me permets de te poser une question (pas obligé de répondre si c'est trop indiscret):

Tu es depuis 27 ans dans l'Entreprise,peux tu nous parler un peu de ton parcours,de ton métier,afin que l'on puisse comprendre ce qui a pu amener ceux au dessus de toi à te mettre une telle pression ?

En tout cas,bon courage et peut être,à te lire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour TintinGV,

Je ne perdrais jamais mon temps a essayer de comprendre ces gens là, les tribunaux le feront, pour commencer...je suis ancien sportif de haut niveau et n'abandonne jamais un combat sans avoir tout tenté....Mon parcours est sans rapport avec la malhonnêteté de ces gens là prêts à tout pour porter leur petite carrière et justifier des réorganisations non abouties pour ménager leur confortables GIR, pourvu que tous les curseurs soient au vert.

Mon "parcours", ancien apprenti du Matériel, puis agent du Matériel pendant 8 ans à Vitry sur Seine, fermeture de ces ateliers, reconversion agent Equipement aux Ateliers de Moulin Neuf pendant 2 ans, reconversion commerciale, vendeur au guichet dans les gares de Groslay, Domont, Sarcelles, Ecouen (Paris Nord), mutation en Normandie en 98, télévendeur pendant 7 ans au centre ligne directe, passage de l'examen qualif E en 2002, un an de vie entre parenthèse à Longeau (la où les maisons sont en briques rouges)  ouf je l'obtient mais ne suis nommé qu'en décembre 2004 Dpx du Centre Régularité de Caen, décembre 2007, 4 demi journées de formation COFO (ma prédéceceuse par en retrait non prévue du fait de la réforme elle aurait gagné moins en travaillant plus!) et donc COFO jusqu'à nos jours ou s'arrête mon "parcours" comme tu l'appelles et début d'un chemin de croix.

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...