Aller au contenu
emkey

Trains autonomes

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)
Il y a 1 heure, Bibloc a dit :

il faut aussi ne pas risquer d'attendre 15  mn le suivant ... qui arrivera dans le même état. J'imagine qu'à Rennes, la fréquence doit être de l'ordre de 2 ou 3 mn. Là, effectivement tu peux laisser passer une rame

La fréquence est comparable au métro parisien, pourtant les comportements sont très différents. A Paris pour sortir du métro je fonce dans le tas et il se trouve des crétins pour dire "mais laissez-nous rentrer !" alors qu'on essaye de sortir...

Il y a 1 heure, Bibloc a dit :

comment veux-tu augmenter la capacité dans les conditions critiques où nous sommes, au moins en IdF ? Le déblocage des milliards nécessaires n'intervient qu'à 150 % de charge (au bas mot)

A Paris certes... mais comment explique-t-on qu'à Lyon les transports soient des boîtes à sardines alors qu'à Francfort c'est confortable ?

Modifié par TER200

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 52 minutes, TER200 a dit :

La fréquence est comparable au métro parisien, pourtant les comportements sont très différents. A Paris pour sortir du métro je fonce dans le tas et il se trouve des crétins pour dire "mais laissez-nous rentrer !" alors qu'on essaye de sortir...

A Paris certes... mais comment explique-t-on qu'à Lyon les transports soient des boîtes à sardines alors qu'à Francfort c'est confortable ?

Pour rester sur la comparaison avec Rennes, as-tu à "foncer dans un tas" pour sortir de la rame à Rennes ? Evidemment, si y a pas de tas, t'auras du mal à identifier les crétins :-)

L'INSEE observe un mouvement de départs de "personnes actives" de la région parisienne pour s'installer en région, pour ces motifs d'engorgement, de rareté et donc de cherté de l'habitat, etc., mais çà pose des problèmes en région, notamment autour des grandes agglos d'accueil (TGV Bordeaux en est le dernier exemple). 

Pour des tas de raisons, quand on regarde le long terme du passé (voir par exemple, le livre Paris et ses transports XIXe XXe siècles de Dominique Larroque, Michel Margairaz et Pierre Zembri paru en 2002, il y en a d'autres et des tas d'articles), la "région parisienne" n'a jamais fait que faire courir les investissements en infras de transport loin derrière les besoins des "gens"....et çà continue.

Mon "opinion professionnelle" est que les problèmes de l'urbanisme en "région parisienne" sont impossibles à résoudre, car toute action importante d'urbanisme public crée de nouveaux problèmes, parce que la société actuelle est un monde d'interactions très complexe et que le monde des pouvoirs publics contrôle très peu les décisions individuelles, sans parler des interactions entre pouvoirs publics "souverains" dans leur domaine et aux intérêts partiellement contradictoires (je parle des institutions, pas des personnes, mais bien sûr je n'oublie pas les interactions politiques)

Bibloc a mentionné la cherté, dans le volet "dépenses". Du côté du volet "ressources", c'est pas un scoop de dire que les ressources publiques ne sont pas illimitées et doivent couvrir bien d'autres domaines que les transports. Et utiliser une part de financement réellement privé pose le problème de la rentabilité pour les investisseurs

 

 

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, PN407 a dit :

 

L'INSEE observe un mouvement de départs de "personnes actives" de la région parisienne pour s'installer en région, pour ces motifs d'engorgement, de rareté et donc de cherté de l'habitat, etc., mais çà pose des problèmes en région, notamment autour des grandes agglos d'accueil (TGV Bordeaux en est le dernier exemple). 

 la "région parisienne" n'a jamais fait que faire courir les investissements en infras de transport loin derrière les besoins des "gens"....et çà continue.

Mon "opinion professionnelle" est que les problèmes de l'urbanisme en "région parisienne" sont impossibles à résoudre, car toute action importante d'urbanisme public crée de nouveaux problèmes, parce que la société actuelle est un monde d'interactions très complexe et que le monde des pouvoirs publics contrôle très peu les décisions individuelles, sans parler des interactions entre pouvoirs publics "souverains" dans leur domaine et aux intérêts partiellement contradictoires (je parle des institutions, pas des personnes, mais bien sûr je n'oublie pas les interactions politiques)

Bibloc a mentionné la cherté, dans le volet "dépenses". Du côté du volet "ressources", c'est pas un scoop de dire que les ressources publiques ne sont pas illimitées et doivent couvrir bien d'autres domaines que les transports. Et utiliser une part de financement réellement privé pose le problème de la rentabilité pour les investisseurs

 

 

problème d'urbanisation ou d'éloignement lieu de travail lieu de résidence ? même si on le limite a la petite couronne et paris intra..

 problème du coût du logement, sûrement a court terme, mais si l'on prend en compte le coût des transports, le temps perdu etc... , pour le boulot et même la vie de tous le jours  pendant les années de travail (une 40ene) le tout maintenant souvent pour 2 personnes, pas sur que s'éloigner fasse gagner grand chose ..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 3 heures, jackv a dit :

 

problème d'urbanisation ou d'éloignement lieu de travail lieu de résidence ? même si on le limite a la petite couronne et paris intra..

 problème du coût du logement, sûrement a court terme, mais si l'on prend en compte le coût des transports, le temps perdu etc... , pour le boulot et même la vie de tous le jours  pendant les années de travail (une 40ene) le tout maintenant souvent pour 2 personnes, pas sur que s'éloigner fasse gagner grand chose ..

 

Les raisons des choix individuels sont extrêmement variées (c'est pas juste coût du logement + coût du transport + "temps non utilisable"), et varient dans le temps.

Il y a évidemment le poids très lourd des moyens financiers disponibles, grâce aux revenus perso ou grâce aux ressources immobilières liées aux donations ou successions (l'appart ou le pavillon des parents qui partent à la retraite est un classique). En gros, un secteur immobilier géographique donné correspond à une plage de revenu partagée par ses habitants. L'étage noble du bourgeois et le galetas sous les toits de la cousette dans un même immeuble n'existe plus.

Mais il y a aussi, quand il est financièrement réalisable, un souhait de "style de vie" ("j'aimerais tel "environnement" au sens large / "je paie par mon temps de transport et ses aléas le fait que mes enfants voient une vraie rivière" /je ne supporte plus mon "environnement" actuel"). Il y a des gens heureux dans la ville qui bouge tout le temps, d'autres aiment bien leur jardin, même tout petit, et un certain voisinage "où on est chez soi".

Et tout çà varie dans le temps : évènements de la vie personnelle et professionnelle/scolaire des individus, des "couples" et de leurs enfants ; décisions volontaires ou disparition forcée des entreprises, des organismes fournisseurs d'emploi, des établissements d'enseignement et de formation professionnelle ; nouvelles lignes de transport.

La belle stratégie du choix d'un endroit jugé abordable et bien fichu par les deux "conjoints" tombe vite en cas de rupture / divorce, décès d'un conjoint, perte d'emploi, etc.

On a vu le motif et la rapidité du déclenchement des Gilets Jaunes dès qu'ils se sont trouvés sur le fil du rasoir financier !

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, PN407 a dit :

Pour rester sur la comparaison avec Rennes, as-tu à "foncer dans un tas" pour sortir de la rame à Rennes ? Evidemment, si y a pas de tas, t'auras du mal à identifier les crétins :-)

Ils s'écartent des portes pour laisser sortir, comme des gens civilisés. Evidemment, c'est plus facile si on sait qu'on pourra entrer ensuite (d'ailleurs les temps de stationnement sont surdimensionnés, peut-être pour cela).

Il y a 13 heures, PN407 a dit :

Pour des tas de raisons, quand on regarde le long terme du passé (voir par exemple, le livre Paris et ses transports XIXe XXe siècles de Dominique Larroque, Michel Margairaz et Pierre Zembri paru en 2002, il y en a d'autres et des tas d'articles), la "région parisienne" n'a jamais fait que faire courir les investissements en infras de transport loin derrière les besoins des "gens"....et çà continue.

Je n'ai pas l'impression que ce soit très différent dans les métropoles régionales... Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Lille, Strasbourg, Nantes, Rennes aussi courent après l'engorgement de leur tram/métro et périphérique (quand il y en a un). La situation n'est sans doute pas aussi désespérée mais les transports semblent toujours sous-dimensionnés ou l'urbanisme mal organisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 8 heures, TER200 a dit :

(1) Ils s'écartent des portes pour laisser sortir, comme des gens civilisés. Evidemment, c'est plus facile si on sait qu'on pourra entrer ensuite (d'ailleurs les temps de stationnement sont surdimensionnés, peut-être pour cela).

(2) Je n'ai pas l'impression que ce soit très différent dans les métropoles régionales... Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Lille, Strasbourg, Nantes, Rennes aussi courent après l'engorgement de leur tram/métro et périphérique (quand il y en a un). La situation n'est sans doute pas aussi désespérée mais les transports semblent toujours sous-dimensionnés ou l'urbanisme mal organisé.

(1) Cà renvoie au taux d'occupation de la rame à l'heure de pointe à l'arrivée au point géographique le plus chargé, et à comment fonctionne ce point (essentiellement montée, montée et descente équilibrées / essentiellement descente), la "mécanique des fluides" (l'être humain étant assimilé à un "grain de sable", on est peu de chose dans l'immense univers :-) n'est pas la même à l'intérieur de la rame et lors des échanges rame/quai.

A forte fréquence tram, il y a une limite au tolérable en matière de temps de stationnement, sinon tu ne tiens pas la fréquence.

Prenons l'exemple de 90 secondes. Si le tram 2 "vient au cul" du tram 1 arrêté, l'espacement dès le démarrage du tram 1 est la somme du temps de mise à quai du tram 2 (prenons 40secondes à 4km/h pour des rames/quais de 40m, faut faire attention aux piétons) et du temps de stationnement, y compris mouvements des portes (dont le bip d'annonce de fermeture). Donc pas plus de 50secondes disponibles pour le "stationnement" au sens large.

(2) Partout, si tu améliores quelque chose quelque part, tu rends l'endroit plus désirable, donc il y a demande, donc les prix immobiliers augmentent (surtout si on détruit le vieux au bénéfice de construction neuves qui ne seront pas pour les habitants actuels), donc tu modifies la composition sociale du quartier, avec départ de ceux qui "ne peuvent plus se permettre" d'habiter le secteur "désirable". Si ces derniers ont toujours besoin d'y venir (parce que c'est là qu'il y a de l'emploi, des commerces, le lycée, la fac), tu accrois les besoins de transport.

Je ne connais pas Rennes, mais je suppose que tu en connais les différents quartiers, les différentes banlieues (et même plus loin, dans les villages qui ont perdu leur caractère agricole, mais où leurs nouveaux habitants ont créé un "effet Disneyland" de "village rêvé", avec la vieille église et la halle au lavoir retapées et éclairées, et les réverbères "d'époque") : si tu habites le secteur depuis longtemps, tu as observé les évolutions.

Je ne connais pas l'organisation politique locale, mais je suppose qu'il y a un "jeu" entre le maire de Rennes et ceux des communes avoisinantes. Chacun sait très bien le jeu qu'il joue, reflétant la composition de son électorat. Il n'y a pas d'organisateur local suprême, et le bouquin que j'ai cité sur la région parisienne montre qu'il n'y en a jamais eu.

Plus toutes les décisions individuelles : s'il m'en offre un bon prix, je vends mon pavillon / mon petit atelier/entrepôt à un promoteur, et j'me tire ailleurs. Les gamins ont grandi, et le quartier que j'ai aimé est mort : cf. le film de Jacques Tati Mon Oncle illustrant sur le vif la transformation de Saint-Maurice, Val de Marne.

https://www.youtube.com/watch?v=kDnE9LBAAYE

 

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Bibloc a dit :

et pendant ce temps-là, au sommet de l'Everest aussi il y a  ceux qui poussent pour y arriver !!!

photo du 22 mai !  :Smiley_41::Smiley_69:    :Smiley_23:

 

 oui j'ai vu cela...vont devoir mettre un péage pour réguler les flux..et après ils vont se plaindre de la sur occupation des transports en commun.

Il y a 4 heures, PN407 a dit :

(1) Cà renvoie au taux d'occupation de la rame à l'heure de pointe à l'arrivée au point géographique le plus chargé, et à comment fonctionne ce point (essentiellement montée, montée et descente équilibrées / essentiellement descente), la "mécanique des fluides" (l'être humain étant assimilé à un "grain de sable", on est peu de chose dans l'immense univers :-) n'est pas la même à l'intérieur de la rame et lors des échanges rame/quai.

 

 

 

pour cette partie nous avons  le probleme des anciennes infra structures (quais ,accès, correspondances) qui n'ont pas été étudiées pour répartir les voyageurs sur l'ensemble d'un quai et donc des rames ce qui provoquent des surcharges sur certaines voitures et donc des retards en descente et montée..

(2) "Partout, si tu améliores quelque chose quelque part, tu rends l'endroit plus désirable, donc il y a demande" .... et oui toute nouvelle infra crée des nouveaux besoins et comme en ODF ces infras sont souvent trop tardives  dés leurs mise en doute elles sont souvent rapidement dépassée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, jackv a dit :

pour cette partie nous avons  le probleme des anciennes infra structures (quais ,accès, correspondances) qui n'ont pas été étudiées pour répartir les voyageurs sur l'ensemble d'un quai et donc des rames ce qui provoquent des surcharges sur certaines voitures et donc des retards en descente et montée..

 

On est beaucoup à ne pas vouloir être répartis. Si j'ai choisi CETTE porte de la rame, j'ai mes raisons.

Il y aussi une réflexion possible sur la conception et l'utilisation du matériel roulant. Si seule la première voiture dessert ma gare d'arrivée A, je ne monterai pas dans les autres. Comme toi le directeur commercial tu sais combien on est, tu nous alloueras 2 voitures pour A si on est beaucoup à vouloir partir à 17h12 vers A depuis la gare B. Comme ton centre de calcul sait beaucoup de choses sur nous grâce à notre téléphone portable qui porte notre titre de transport dématérialisé et tout notre historique perso (le mercredi je m'arrête à C pour gym), ton centre de calcul préparera ta décision.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, PN407 a dit :

On est beaucoup à ne pas vouloir être répartis. Si j'ai choisi CETTE porte de la rame, j'ai mes raisons.

Il y aussi une réflexion possible sur la conception et l'utilisation du matériel roulant. Si seule la première voiture dessert ma gare d'arrivée A, je ne monterai pas dans les autres. Comme toi le directeur commercial tu sais combien on est, tu nous alloueras 2 voitures pour A si on est beaucoup à vouloir partir à 17h12 vers A depuis la gare B. Comme ton centre de calcul sait beaucoup de choses sur nous grâce à notre téléphone portable qui porte notre titre de transport dématérialisé et tout notre historique perso (le mercredi je m'arrête à C pour gym), ton centre de calcul préparera ta décision.

et ce n'est pas le tout de descendre ou monter à A /B/C c'est bien sur ou sont les accés  ou plutot les sorties de la gare que j’utilise cette fois ci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, jackv a dit :

et ce n'est pas le tout de descendre ou monter à A /B/C c'est bien sur ou sont les accés  ou plutot les sorties de la gare que j’utilise cette fois ci

C'est bien pour çà que j'ai MA porte d'entrée dans ma rame préférée, et c'est pas toujours la même en fonction de l'heure. Je me laisserai guider par mon téléphone portable relié à ton centre de calcul si je constate que je peux avoir confiance dans ce qu'il me propose :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 4 minutes, PN407 a dit :

Je me laisserai guider par mon téléphone portable relié à ton centre de calcul si je constate que je peux avoir confiance dans ce qu'il me propose :-)

pourquoi veux tu que je me laisse guider , cela fait 40 ans que le monte dans le train par cette porte ..que les autres se laissent guider s'ils veulent  d'ailleurs se serait bien j'aurais plus de place (nous sommes en France, ni en Allemagne ni dans le pays nordiques)

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, jackv a dit :

pourquoi veux tu que je me laisse guider , cela fait 40 ans que le monte dans le train par cette porte ..que les autres se laissent guider s'ils veulent  d'ailleurs se serait bien j'aurais plus de place (nous sommes en France, ni en Allemagne ni dans le pays nordiques)

Toi et moi on sait quoi faire et on est content du résultat de notre réflexion basée sur notre expérience, mais le problème que tu avais soulevé était de trouver un moyen d'étaler sur le quai les points par lesquels les gens entrent dans les trains.

D'où mon idée de segmenter (virtuellement) les trains et de conseiller les gens un peu avant leur  pénétration sur le quai, sur le mode : "je te conseille de monter par la porte 2 de la voiture 3, c'est, à l'heure qu'il est et dans la situation de trafic actuelle (foules et trains), un bon compromis entre ton désir et la réalité". Via leur téléphone portable, comme tu utilises en voiture la fonction GPS temps réel.

Comme le centre de calcul connaît ta vie depuis 40ans (ou au moins depuis que tu as un téléphone portable avec titre de transport intégré), il te proposera chaque fois que possible la porte 2 de la voiture 3, qu'il sait que tu aimes, sauf le mercredi, jour de ta gym (porte 3 voiture 5).

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rotterdam

Les navettes autonomes de seconde génération prennent leur retraite  après 1,5 millions de kilomètres parcourus sur la première ligne de minibus autonome du monde...

(photo 2gett there)

D76nDPuWwAA2fiy.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Inn’Wai, le wagon automoteur individuel qui pourrait sauver les petites lignes !

Un wagon qui serait motorisé par le poids lourd qu’il transporte ! Tel est en substance le concept radicalement nouveau développé par des chercheurs de l’université de Pau (CATT-UPPA) en partenariat avec le laboratoire de conception LAMCOS INSA-Lyon. Conduit par le chauffeur-cheminot du véhicule, mais guidé par un système de régulation centralisé, ce WAI circulerait sur des sections de lignes du RFN en voie de déclassement ou peu ou pas utilisée, à l’instar de certaines dessertes fines du territoire. « Il ne s’agit pas d’une nouvelle solution de ferroutage de camions ou de semi-remorques sur train tractés par une locomotive (ndlr : le système peut cependant prévoir des modes d’accrochage de WAI entre eux), mais bien d’un nouveau mode de transport rail-route fortement complémentaire avec d’autres modes de transport combinés »

https://www.constructioncayola.com/rail/article/2019/06/10/124771/inn-wai-wagon-automoteur-individuel-qui-pourrait-sauver-les-petites-lignes

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 17 minutes, Bibloc a dit :

 

ils n'ont rien de mieux à faire pour s'occuper ?

c est  sûrement la meme réflexion  que celle des conducteurs de diligences vers 1805 vis à vis d'une locomotive a vapeur .. bien sur après, reste voir l'intérêt de cette idée sur le terrain..

"Le moyen de faire des découvertes est de chercher toujours."

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 47 minutes, jackv a dit :

"Le moyen de faire des découvertes est de chercher toujours."

c'est comme ça qu'on déconsidère les chercheurs. Il y a tellement mieux et plus urgent  à faire !!!!cartonrouge

et en plus, ce n'est même pas de la recherche, tout au plus de la recherche de financement pour un labo pau-mé dans une université pau-mée

Modifié par Bibloc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La SNCF a fait circuler un "train drone"

- La SNCF a indiqué mercredi avoir fait circuler un train commandé à distance dans la région parisienne, une ”étape majeure” selon elle dans la mise au point de trains autonomes.

Ce “train drone”, comportant une voiture Corail transformée en laboratoire et un wagon plat entourés de deux locomotives de manœuvres, a circulé en avril sur 4 km entre Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) et Juvisy (Essonne). Il était commandé depuis un poste de commande situé à Vigneux-sur-Seine (Essonne), à quelques kilomètres de là.

“Cette expérimentation réussie a permis de démontrer la faisabilité technique de la téléconduite sur rail”, s’est félicitée la SNCF dans un communiqué.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-sncf-a-fait-circuler-un-train-drone_fr_5d26e587e4b0cfb59600b54b

 

machine de tete...

23bb58.thumb.jpeg.c7b9c9e9c576b62cb92c8c279bceba34.jpeg

 

la cabine de conduite.. et en anglais  la "demonstrator" sans cela ce n'est pas assez classssss !

3006bf4eaa1cca91eeebf94d3fe43.jpeg.5a5b23ceabca3cee59a9356f029dc685.jpeg

https://www.bfmtv.com/economie/la-sncf-devoile-un-train-drone-intelligent-pilotable-a-distance-1728390.html

 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, cc27001 a dit :

Le gilet orange sert à quoi ?

sûrement s'il est obligé de franchir la ligne  zébrée noire et jaune par terre ,pour aller poser les pétards,( l'allumage de la torche dans le local doit etre interdite comme sur les Z8100ligne B)

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


https://www.estrepublicain.fr/france-monde/2019/07/11/la-sncf-teste-son-train-autonome-ou-train-drone

 

"Imaginez un train sans conducteur, pilotable à distance. C'est le pari que s'est lancé la SNCF, avec son projet de train autonome, aussi appelé "train drone" ou train téléconduit. Depuis avril, et après 18 mois de recherches, l'entreprise et ses partenaires ont fait rouler un train conduit à distance sur une distance de 4 km. "cette expérimentation réussie a permis de démontrer la faisabilité technique de la téléconduite sur rail", écrit la SNCF dans un communiqué. L'ambition est de faire circuler des prototypes de train autonomes d'ici 5 ans. Selon la SNCF, celui permettra de "répondre aux usages quotidiens du monde ferroviaire du futur" : contrôle du train autonome à distance en cas de situation dégradé ; manœuvres des trains entre les gars et les technicentres et au sein des technicentres eux-mêmes ; et dessertes des sites de production de fret."

L'une des applications évoquées concerne les dessertes "fines" fret, par exemple télé conduite d'un train sur VUTR , ce qui permettrait d'éviter un long parcours en voyageur du conducteur de desserte...

 

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Mak a dit :

L'une des applications évoquées concerne les dessertes "fines" fret, par exemple télé conduite d'un train sur VUTR , ce qui permettrait d'éviter un long parcours en voyageur du conducteur de desserte...

 

 et les wagons qui composeraient cette desserte ,  ils seraient venus par avions ou derriere un loc conduite par un ADC...celui ci ne peut assurer  la suite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vive l'avenir !

Faudra une bonne connexion internet en toute circonstance, pas de latence trop grande... bref pas de probleme quoi !

et si jamais l'opérateur à loupé une info, il pourra rembobiner pour revoir ? ou mettre sur pause pour aller aux toilettes ?:Smiley_29:

quoi ? c'est pas comme dans train simulator ? :Smiley_41:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, dilidou a dit :

ou mettre sur pause pour aller aux toilettes ?

Un conducteur pourrait se faire remplacer plus facilement, puisqu'il n'y a pas besoin d'acheminer le remplaçant.

 

Mais les VUTR, ce n'est pas le genre de ligne où il y a toujours des imprévus genre arbre ou carcasse de voiture sur la voie qui nécessite une intervention pour continuer le trajet ? :Smiley_41:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...