Aller au contenu
emkey

Trains autonomes

Recommended Posts

il y a 51 minutes, TRAXX186 a dit :

De budget aussi... si il faut le budget d'un programme lunaire pour automatiser on est pas prêt d'y être... 

Sans parler de la sécurité on peut pas comparer un programme expérimental avec des volontaires et des milliers de voyageurs a emmener en toute sécurité tous les jours.... 

c'était il y a 50 ans...et les portables n'existaient meme pas tu en as un maintenant pour 20€ les PC balbutiaient .. et il te fallait attendre 2 à 3 mois avant d'avoir un fixe.....

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jackv a dit :

c'était il y a 50 ans...et les portables n'existaient meme pas tu en as un maintenant pour 20€ les PC balbutiaient .. et il te fallait attendre 2 à 3 mois avant d'avoir un fixe.....

Qd'tu vois la difficulté qu'il y a à équiper une ligne ne serait ce qu'en KVBP... le prix que ça coûte,... je suis dubitatif qd au fait d'équiper 400km de LGV et tout le matos en système automatique...

regarde aussi les métros... ils n'ont pas tous été automatisés pourtant La La chose est totalement maîtrisée..

qd au reste, on peut tout faire maintenant avec les ordis qu'on a... et pourtant il ne nous on pas tous remplacés encore.

Idem pour les voitures on sait faire mais pourtant toutes ne sont pas vendues en conduire  automatique... pour le coût (encore que) et surtout on voit les Pb de sécurité que ca Pose encore. Et c'est pareil pour les trains...meme avec quelqu'un à bord gérer une conduite total autonomes à 300km/h en extérieur avec tous les aléas possibles, en maintenant l'humain en alerte n'est pas si facile que ca.

et ce types de logiciels qui n'ont pas droit à l'erreur coûtent extrêmement cher 

Ça viendra forcément un jour mais pas sur que ca soit dans les délais annoncés 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tout a fait d'accord ...on sait faire c'est fiable.. c'est un probleme de dogme...de choix...pour le financement aussi..et une installation d'automatismes plus elle sera large plus les couts diminueront..

par contre pas sur que les voyageurs soient prêts ?

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on y revient

Une expérimentation en 2022 ou 2023 pour le TGV

Il existe en effet quatre niveaux d’automatisation ........ les deux premiers sont baptisés GOA1 (avec une conduite manuelle contrôlée) et GOA2, c’est-à-dire avec un contrôle semi-automatisé mais toujours avec un conducteur.

Les spécialistes visent surtout l’aboutissement de l’automatisation avec le niveau GOA3 où il n’y a déjà plus de conducteur. Le niveau GOA4 décrit une rame sans aucun personnel à bord. La SNCF devrait commencer modestement par le test en 2019 d’un « train drone » de fret

http://www.la-croix.com/Economie/France/SNCF-veut-trains-automatiques-2017-06-14-1200855146?id_folder=1200764454&position=6

Selon la SNCF, des rames automatiques permettraient une amélioration de la ponctualité et une augmentation des fréquences.

 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, jackv a dit :

Selon la SNCF, des rames automatiques permettraient une amélioration de la ponctualité et une augmentation des fréquences.

 

C'est évident, le problème de la ponctualité des trains vient avant tout des conducteurs !

 

Tiens, je vais d'ailleurs aller mettre un train ou 2 à la bourre, juste pour le plaisir.

 

#dégoût.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zibouli
Il y a 21 heures, jackv a dit :

tout a fait d'accord ...on sait faire c'est fiable.. c'est un probleme de dogme...de choix...pour le financement aussi..et une installation d'automatismes plus elle sera large plus les couts diminueront..

par contre pas sur que les voyageurs soient prêts ?

On sait faire, c'est fiable : les pirates également savent faire, cela s'appelle les contre-mesures électroniques et cet angle d'attaque est très utilisé dans les armées, et donc dans le civil, (sans parler des pannes).

Un problème de dogme : je dirais un problème de fiabilité quant à la sécurité du système.

Plus elle sera large, plus les coûts diminueront : effectivement mais cela a-t-il vocation à être mis en place seulement sur les voies à grande vitesse où également sur les autres (si elles existent encore) ?

Pas sûr que les voyageurs soient prêts : Réticence plus ou moins grande au début puis insouciance à l'usage, tant qu'il n'y aura pas eu un d'accident remarquable.
MAIS AUSSI, quel choix alternatif pour l'usager quand on sait, quand on voit, que les lignes classiques sont désertées par l'opérateur ferroviaire ? Le seul choix sera Ouigo ou Inoui avec le système GOAxxx donc prêts ou pas, les voyageurs seront bien obligés d'embarquer à bord de ces trains.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, zibouli a dit :

On sait faire, c'est fiable : les pirates également savent faire, cela s'appelle les contre-mesures électroniques et cet angle d'attaque est très utilisé dans les armées, et donc dans le civil, (sans parler des pannes).

 

 pour cette partie les pirates savent faire que ce soit l' électronique ou des hommes qui conduisent..idem pour les pannes..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Gom a dit :

C'est évident, le problème de la ponctualité des trains vient avant tout des conducteurs !

Tiens, je vais d'ailleurs aller mettre un train ou 2 à la bourre, juste pour le plaisir.

#dégoût.

Mais non Gom' ce n'est pas le propos, c'est juste (très) mal formulé :(

L'automatisation (avec ou sans conducteur pour la partie "fermeture des portes" etc...) permet surtout d'augmenter le débit d'une ligne notamment parce que l'on est dispensé de l'observation physique/visuelle des signaux. Quand tu vises une succession de trains à 85 secondes (Rer A), la signalisation latérale est un vrai frein : le temps d'observation humaine (le "khi") doit être intégré dans toute la succession de signalo et quand tu sais qu'elle est au minimum de 25 secondes... Tu rajoutes l'hétérogénéité des comportements de conduite (notamment liés à la Visa mais aussi tout simplement aux réactions différentes de chacun). Ca coule le débit.

Sur TGV j'ai beaucoup plus de mal l'intérêt qu'en zone dense à voir l'intérêt mais on va nous expliquer ça...

Modifié par assouan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, assouan a dit :

Mais non Gom' ce n'est pas le propos, c'est juste (très) mal formulé :(

L'automatisation (avec ou sans conducteur pour la partie "fermeture des portes" etc...) permet surtout d'augmenter le débit d'une ligne notamment parce que l'on est dispensé de l'observation physique/visuelle des signaux. Quand tu vises une succession de trains à 85 secondes (Rer A), la signalisation latérale est un vrai frein : le temps d'observation humaine (le "khi") doit être intégré dans toute la succession de signalo et quand tu sais qu'elle est au minimum de 25 secondes... Tu rajoutes l'hétérogénéité des comportements de conduite (notamment liés à la Visa mais aussi tout simplement aux réactions différentes de chacun). Ca coule le débit.

Sur TGV j'ai beaucoup plus de mal l'intérêt qu'en zone dense à voir l'intérêt mais on va nous expliquer ça...

 

sur la lgv S/E a certaine heure ou en situation perturbée, on approche de la zone dense alors d'ici 10ans.....

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, assouan a dit :

Mais non Gom' ce n'est pas le propos, c'est juste (très) mal formulé :(

Non non, je trouve que c'est très bien formulé de la part de la comm'. On nous dit depuis des années qu'un des freins à la mise en place de l'automatisation, c'est que le voyageur n'est pas prêt. En lui faisant entrer l'idée grâce à ce genre d'articles que l'automatisation remettra les trains à l'heure, on habitue peu à peu les gens.

Car comme tu dis, je veux bien voir l'intérêt en zone très dense. Et encore, pour avoir conduit aussi du RER, je ne suis pas certain que l'intérêt se porte sur toutes les lignes puisque bien souvent en situation perturbée, le simple fait de supprimer quelques rotations va refluidifier le trafic. Et nous vanter l'argument de la ponctualité en l'appliquant sur du fret, quand on voit ce qu'il reste de Fret SNCF.. Clairement, nous ne sommes pas la cible de ce propos. Enfin si, nous sommes juste des dommages collatéraux, en nous faisant passer pour les boulets du ferroviaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23/07/2017 à 16:55, assouan a dit :

Sur TGV j'ai beaucoup plus de mal l'intérêt qu'en zone dense à voir l'intérêt mais on va nous expliquer ça...

Les LN1 et 2, en période de pointe, c'est de la zone dense. Et surtout, de la zone dense sur des centaines de kilomètres. Pour améliorer le débit il faut une conduite la plus homogène possible entre les trains, 5 km/h de vitesse moyenne de différence coûtent une minute soit un quart de sillon (et probablement un tiers lorsque la conduite automatique sera déployée).

Dans le même but, la régulation pourrait demander à chaque conducteur "accélère un peu" ou "ralentis un peu" à chaque canton pour respecter les intervalles :Smiley_29:mais les ordinateurs font mieux que nous les tâches fastidieuses.

 

Mais pour que ça marche, il faut d'abord et avant tout une localisation précise et continue de chaque train, pour pouvoir prévoir en permanence son arrivée à un point singulier (convergence principalement) à la seconde près. Et il semble qu'on en soit loin.

Modifié par TER200

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, TER200 a dit :

Dans le même but, la régulation pourrait demander à chaque conducteur "accélère un peu" ou "ralentis un peu" à chaque canton pour respecter les intervalles :Smiley_29:mais les ordinateurs font mieux que nous les tâches fastidieuses.

C'est bien ce qui se passe (ou se passait) aux Bifs sur le Sud-Est mais je suis d'accord que de nos jours cela pourrait être géré automatiquement (ce qui ne veut pas dire sans conducteur).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, assouan a dit :

C'est bien ce qui se passe (ou se passait) aux Bifs sur le Sud-Est mais je suis d'accord que de nos jours cela pourrait être géré automatiquement (ce qui ne veut pas dire sans conducteur).

 

La régulation la vraie c'est fini partout..qd on t'appelait pour être à un point précis à telle heure pour ne pas être taulé ou pendre de l'avance.. maintenant on te laisse te planter devant un signal et on s'étonne qd tu appel à la radio.

une idée on peut supprimer les regul aussî et le faire nous meme par informatique en cabine 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, TER200 a dit :

Mais pour que ça marche, il faut d'abord et avant tout une localisation précise et continue de chaque train, pour pouvoir prévoir en permanence son arrivée à un point singulier (convergence principalement) à la seconde près. Et il semble qu'on en soit loin.

je pense que ce dois être le cas depuis des années et avec les puissances de calcul disponibles actuellement, l'évolution semble plus aisée qu'à la fin des années 1980.

Le projet Astrée  (ma jeunesse professionnelle !) a bien dégagé les concepts qui ont permis ertms & cie

 

Modifié par r2d2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a déjà eu des essais de régulation des vitesses dont au moins une ponctuelle au niveau de la bif de Gagny sur la grande ceinture et une autre plus étendue sur Paris Austerlitz pour les circulations banlieue.
Il est évident que les progrès technologiques devraient amener à tenter de nouvelles expériences.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, r2d2 a dit :

je pense que ce dois être le cas depuis des années et avec les puissances de calcul disponibles actuellement, l'évolution semble plus aisée qu'à la fin des années 1980.

Etant donné que la SNCF est toujours infoutue de donner des horaires en "temps réel" à moins de 5 minutes près, en zone dense, permets-moi d'en douter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les trains autonomes, le grand défi de la SNCF

Pour le moment, la SNCF ne vise qu’une automatisation progressive du système de navigation de sa flotte. Le plan d’attaque a été élaboré il y a un an. A la tête d’une équipe d’une douzaine de personnes nichée à Saint-Denis, Luc Laroche est le responsable du projet. Son objectif final ? Faire rouler des TGV en mode semi-automatique d’ici 2023.

http://www.01net.com/actualites/les-trains-autonomes-le-grand-defi-de-la-sncf-1261839.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, jackv a dit :

Les trains autonomes, le grand défi de la SNCF

Pour le moment, la SNCF ne vise qu’une automatisation progressive du système de navigation de sa flotte. Le plan d’attaque a été élaboré il y a un an. A la tête d’une équipe d’une douzaine de personnes nichée à Saint-Denis, Luc Laroche est le responsable du projet. Son objectif final ? Faire rouler des TGV en mode semi-automatique d’ici 2023.

http://www.01net.com/actualites/les-trains-autonomes-le-grand-defi-de-la-sncf-1261839.html

Tiens,ce Monsieur a été le patron de VSD.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, TintinGV a dit :

Tiens,ce Monsieur a été le patron de VSD.

VSD: Vendredi Samedi Dimanche.
C'était un patron de presse?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Inharime a dit :

VSD: Vendredi Samedi Dimanche.
C'était un patron de presse?

ou un service limité au weekend et veille de wk

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le Tuesday, September 26, 2017 à 19:31, TintinGV a dit :

Tiens,ce Monsieur a été le patron de VSD.

Et je l'avais connu précédemment DUO à Bischheim.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 30/07/2017 à 09:02, assouan a dit :

C'est bien ce qui se passe (ou se passait) aux Bifs sur le Sud-Est mais je suis d'accord que de nos jours cela pourrait être géré automatiquement (ce qui ne veut pas dire sans conducteur).

 

Cela se fait chez nous, avec ADL. Tu reçois des vitesses conseillées sur notre Sirius.

Résultat? Et bien Infra trouve que nous réagissons mal, trop tard, trop tôt, pas comme il faut. Donc elle veut tester une pré-automatisation avec une modification automatique de notre vitesse de consigne, votre VI.

Voilà voilà :)

Dire qu'il y a dix ans, on n'arrivait même pas à faire les essais de frein ailleurs qu'au sol...

Par contre, dans le semi-automatique, ce sera l'enfer pour nous. À par faire faux, réagir trop tard, ne pas être concentré, tu ne peux pas faire grand chose. Regardez AF 447... L'exemple même de l'automatisme qui dit "ho bah non, je laisse tomber, démerdez-vous", et c'est la faute des pilotes (qui sont plus des opérateurs que des pilotes, d'ailleurs, maintenant, dans les grande compagnies).

Modifié par likorn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une grande idée ça, la caméra fera quoi de mieux qu'un œil? D'un point de vue conceptuel j'entends, qu'elle est réellement l'amélioration ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...