Aller au contenu

Messages recommandés

En résumé la Cour des Comptes rappelle quelques évidences:

L'Etat favorise le transport routier (autorisation des 44 T sous Sarko)

- Suppression de l'Ecotaxe sous Hollande

- augmentation des péages fer sous Hollande

- nouvelles règles RH pénalisant gravement la productivité des entreprises privées fret, sous Hollande , etc

On pourrait ajouter, pour être dans l'actualité, dépenses importantes dans des innovations douteuses (modalohr, sous Chirac) au détriment de la mise au gabarit des tunnels, moins visible politiquement...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le seul problème avec les regles rh, c'est qu'a l'ouverture a la concurence, les boites privés n'ont pas eu l'obligation d'appliquer la règlementation en vigueur en France. Le rh0077! Ce qui a pénalisé gravement la sncf et surtout les cheminots. Et ce qui a expliqué le sabrage du fret par la sncf. On voit le résultat aujourd'hui...

Il faudrait voir à pas tout confondre.

  • Like 1
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très sincerement, je pense que la non application du RH0077 par les EF privées a surtout servi de bonne excuse à la SNCF pour se débarrasser du Fret.... ce que je constate, c'est que le trafic ne s'est pas vraiment reporté chez les EF privées, sauf outre quelques trafics, mais bel et bien au routier....

  • Like 1
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, yienyien89 a dit :

Biensur que la boite voulait reduire le fret. En attendant il est inadmissible que l'ouverture se soit passé ainsi. On parlait pas de concurrence libre et non faussée?!

Ton discours est surréaliste !

Pendant qu'on discute tu as des routiers des pays de l'Est payés 400 € par mois qui piquent le trafic des cheminots SNCF et autres, et tout ce que tu proposes c'est de pénaliser un peu plus les EF non SNCF, pour le bénéfice de qui ? Romania Transport et autres Polski Transport Drogowy ?

Là oui la concurrence intermodale est bien faussée !

Deuxio, les EF privées ont un RH moins favorable aux salariés que ceux de la SNCF, cependant les règles sont conformes au Code du Travail.

Chacun est libre de payer mieux ou moins bien ses salariés que le concurrent, mais si ta boulangerie coule à cause de ta généreuse politique salariale, ce n'est pas à tes concurrents de faire pareil que toi pour rétablir l'équilibre !

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La loi, pour le chemin de fer, c'était le RH 077. Il a été décidé que les entreprises privées n'auraient pas à s'y soumettre. C'est cela qui est surréaliste.

Et même sans RH0077 ça n'a pas empêché le ferroviaire de perdre des tonnes de trafic ...

 

Christophe

  • Like 1
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Mak a dit :

Ton discours est surréaliste ! (...)

Alors la.... je dirais que c'est l'hôpital qui se fout de la charité....

depuis 2005, il nous était bien annoncé, comme le dit Yienyien, dans le secteur ferroviaire et uniquement ferroviaire que la concurrence devait être libre et non faussée.... sinon, bien évidemment que le salaire des routiers roumains ne peut être concurrencé par personne, fusse une EF privée... mais la, ce n'est pas du tout le sujet. On a juste constaté, et sans doute toi aussi que le report du trafic Fret SNCF ne s'est pas fait, ou si peu, vers les EF privées, mais avant tout vers le secteur routier....

et pendant que les péages sur le RFN ne cessent d'augmenter,  les gouvernements successifs ont autorisés les poids lourds de 44 tonnes, rayé d'un trait le projet mort-né de l'ecotaxe, et pérennisé les avantages fiscaux sur le carburant pour les entreprises du secteur routier.... il y aurait bien plus à dire que les distorsions statutaires dans le ferroviaire entre la CCN et le RH0077....

  • Like 1
  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"concurrence libre et non faussée " entre  entreprises du même secteur, ça ne veut absolument pas dire que les entreprises doivent payer exactement pareil leurs salariés et leur donner le même nombre de RTT....

Ca veut juste dire qu'une entreprise ne peut pas souffler les marchés aux autres en les remportant sans appel d'offres, ou encore être dispensée de taxes que les autres supportent ! Mais dans "concurrence libre et non faussée " il y a le mot libre, ça veut dire que les entreprises peuvent fixer un salaire plus élevé que les concurrents pour attirer des salariés, ou au contraire moins élevé pour être plus compétitives ( dans ce cas, aux salariés de peser le pour et le contre !)

C'est comme ça depuis que le commerce existe !

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

" être dispensée de taxes que les autres supportent "

 

Comme par exemple des tarifs de sillons moins élevés pour les nouveaux entrants ?

 

Christophe

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, CC 72041 a dit :

" être dispensée de taxes que les autres supportent "

 

Comme par exemple des tarifs de sillons moins élevés pour les nouveaux entrants ?

 

Christophe

C'est le même prix kilométrique pour tout le monde !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Mak a dit :

"concurrence libre et non faussée " entre  entreprises du même secteur, ça ne veut absolument pas dire que les entreprises doivent payer exactement pareil leurs salariés et leur donner le même nombre de RTT....

Ca veut juste dire qu'une entreprise ne peut pas souffler les marchés aux autres en les remportant sans appel d'offres, ou encore être dispensée de taxes que les autres supportent ! Mais dans "concurrence libre et non faussée " il y a le mot libre, ça veut dire que les entreprises peuvent fixer un salaire plus élevé que les concurrents pour attirer des salariés, ou au contraire moins élevé pour être plus compétitives ( dans ce cas, aux salariés de peser le pour et le contre !)

C'est comme ça depuis que le commerce existe !

Ce n'est pas le salaire qui achoppe.... de ce qu'on en parlait avec un conducteur d'une EF privée, à ancienneté égale à la SNCF, c'est quasiment les mêmes salaires.... la différence majeure se fait bien sur le statut, pas sur le salaire L'application d'un même statut pour toutes les EF résorberait bien des écarts sur les devis proposés dans le cadre des appels d'offre. On reste d'accord sur un point: même si tout le monde était au SMIC et à la CCN, on serait toujours plus cher que le transport routier....

  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎16‎/‎09‎/‎2017 à 00:31, CRL COOL a dit :

On reste d'accord sur un point: même si tout le monde était au SMIC et à la CCN, on serait toujours plus cher que le transport routier....

Faut pas partir perdant !

Pour acheminer 30T d'un village perdu à un autre village perdu, le train a toujours été plus cher que la route, même à l'époque des chevaux.

Maintenant 2000 t d'une gare à une autre, je doute que le train soit plus cher et s'il l'est, c'est qu'il y a un problème de gouvernance !

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Mak a dit :

Faut pas partir perdant !

Pour acheminer 30T d'un village perdu à un autre village perdu, le train a toujours été plus cher que la route, même à l'époque des chevaux.

Maintenant 2000 t d'une gare à une autre, je doute que le train soit plus cher et s'il l'est, c'est qu'il y a un problème de gouvernance !

Mais tu sais très bien qu'il ne s'agit pas que de prix......

Certes le prix est important mais il y a tout le reste : souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc.....et ça autrefois ça n'était pas une grande force de SNCF/Fret....

On ne va pas réécrire l'histoire tout le monde la connait et ça ne date pas d'hier non plus....ce mouvement de fond date au moins des années 70.....

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, capelanbrest a dit :

Mais tu sais très bien qu'il ne s'agit pas que de prix......

Certes le prix est important mais il y a tout le reste : souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc.....et ça autrefois ça n'était pas une grande force de SNCF/Fret....

 

Tout à fait !

Donc en attendant que Fret SNCF s'améliore sur "souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....." ce dont je ne doute pas, on peut laisser leur chance à d'autres EF qui elles sont bonnes en "souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elles sont si bonnes que le trafic fret se rapproche de plus en plus du néant...

De toute façon tu es borné, on aura beau te démontrer que tu as tort, tu resteras sur ta ligne. 

Et le train n'aura malheureusement jamais la souplesse du transport routier. A l'heure de la livraison en 24h et du zero stock, le train n'a aucune chance.

L'ouverture à la concurrence, c'est du vent, c'était juste une solution pour détruire le statut.

  • Like 1
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, capelanbrest a dit :

Mais tu sais très bien qu'il ne s'agit pas que de prix......

Certes le prix est important mais il y a tout le reste : souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc.....et ça autrefois ça n'était pas une grande force de SNCF/Fret....

On ne va pas réécrire l'histoire tout le monde la connait et ça ne date pas d'hier non plus....ce mouvement de fond date au moins des années 70.....

Je plussoie.... un petit exemple d'un client du Fret, qui voulait relier par rail la production de deux usines distantes de 100 km environ. Délais proposés :J+4 : prise en charge + acheminement au triage jour 1, tri et mise en rame jour 2, acheminement au faisceau le plus proche de l'usine jour 3, livraison type GMF jour 4.... on rappelle: 100 km par la route..... au vu des sommes demandées , le client est passé aux camions....

  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/16/2017 à 00:31, CRL COOL a dit :

Ce n'est pas le salaire qui achoppe.... de ce qu'on en parlait avec un conducteur d'une EF privée, à ancienneté égale à la SNCF, c'est quasiment les mêmes salaires.... la différence majeure se fait bien sur le statut, pas sur le salaire L'application d'un même statut pour toutes les EF résorberait bien des écarts sur les devis proposés dans le cadre des appels d'offre. On reste d'accord sur un point: même si tout le monde était au SMIC et à la CCN, on serait toujours plus cher que le transport routier....

Ce n'est pas pas le problème de statut le plus important, c'est le problème du poids, du coût de l ensemble de la structure sncf par rapport à celui des autres EF

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, yienyien89 a dit :

Elles sont si bonnes que le trafic fret se rapproche de plus en plus du néant...

De toute façon tu es borné, on aura beau te démontrer que tu as tort, tu resteras sur ta ligne. 

Et le train n'aura malheureusement jamais la souplesse du transport routier. A l'heure de la livraison en 24h et du zero stock, le train n'a aucune chance.

L'ouverture à la concurrence, c'est du vent, c'était juste une solution pour détruire le statut.

"L'ouverture à la concurrence, c'est du vent, c'était juste une solution pour détruire le statut."

Certainement pas l'ouverture à la concurrence a été imaginée par les experts transport de la Commission Européenne, c'est dans le Livre Blanc de 1995.

On ne peut pas dire que c'est du vent, partout où elle  a été appliquée ça a donné de moins bons résultats que ceux espérés par la CE, c'est vrai.

Mais en général ça a donné quand même des meilleurs résultats que sur les réseaux où elle a pas été appliquée du tout !

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jackv a dit :

Ce n'est pas pas le problème de statut le plus important, c'est le problème du poids, du coût de l ensemble de la structure sncf par rapport à celui des autres EF

Non mais ça c'est la réalité ... là on est dans le dogme.

 

Christophe

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Mak a dit :

Tout à fait !

Donc en attendant que Fret SNCF s'améliore sur "souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....." ce dont je ne doute pas, on peut laisser leur chance à d'autres EF qui elles sont bonnes en "souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."

Oui, en emplyant des gens malléable et corvéable à merci, en les appelant au pied levé pour aller tirer un train alors qu'ils avaient prévu un petit truc en famille, en gros en attendant au pied du téléphone le coup de fil du taulier pour satisfaire le patron qui veut absolument satisfaire le client, c'est ça que tu veux ? Que les employés du rail deviennent l'équivalent des chauffeurs routiers ?  Un nivellement par le bas, encore une fois ? De la part de quelqu'un dans ta situation, c'est grandement étonnant.

  • Like 1
  • Upvote 7
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, ADC01 a dit :

Oui, en emplyant des gens malléable et corvéable à merci, en les appelant au pied levé pour aller tirer un train alors qu'ils avaient prévu un petit truc en famille, en gros en attendant au pied du téléphone le coup de fil du taulier pour satisfaire le patron qui veut absolument satisfaire le client, c'est ça que tu veux ? Que les employés du rail deviennent l'équivalent des chauffeurs routiers ?  Un nivellement par le bas, encore une fois ? De la part de quelqu'un dans ta situation, c'est grandement étonnant.

Faut pas caricaturer non plus  ! Il y a sans doute des gens dans les EF privées qui estiment être honteusement surexploités, mais apparemment pas plus qu'à la SNCF !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Mak a dit :

Faut pas caricaturer non plus  ! Il y a sans doute des gens dans les EF privées qui estiment être honteusement surexploités, mais apparemment pas plus qu'à la SNCF !

Qu'en sais su si je caricature ou pas ? Sais tu ce que cela deviendrait si ta solution était appliquée ? Je donne ma vison des choses en me basant tout simplement sur ce qui existe, ce n'est pas une invention de ma part, c'est du réel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎18‎/‎09‎/‎2017 à 08:32, ADC01 a dit :

Oui, en emplyant des gens malléable et corvéable à merci, en les appelant au pied levé pour aller tirer un train alors qu'ils avaient prévu un petit truc en famille, en gros en attendant au pied du téléphone le coup de fil du taulier pour satisfaire le patron qui veut absolument satisfaire le client, c'est ça que tu veux ? Que les employés du rail deviennent l'équivalent des chauffeurs routiers ?  Un nivellement par le bas, encore une fois ? De la part de quelqu'un dans ta situation, c'est grandement étonnant.

" Je te rappelle que cette phrase en italique ,n'est pas de moi mais de Capelanbrest : Donc en attendant que Fret SNCF s'améliore sur "souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."

Selon Capelanbrest  si fret SNCF coule, c'est qu'ils sont mauvais sur ""souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."

Je partage son analyse, sauf que lui pense que seul le transport routier peut être bon sur """souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."

Ce en quoi je ne suis pas d'accord avec lui, mais ta réaction lui donne raison .

La problématique est :

  • peut on être bon sur ""souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."  ?
  • Tout en respectant les droits des salariés.

La réponse est évidemment oui !

Il suffit  que le patron renvoi l'ascenseur au salarié qui en fait un peu plus !

Modifié par Mak
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/09/2017 à 10:55, Mak a dit :

Tout à fait !

Donc en attendant que Fret SNCF s'améliore sur "souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....." ce dont je ne doute pas, on peut laisser leur chance à d'autres EF qui elles sont bonnes en "souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."

oui mais c'est bien toi qui les reprend ces propos, pour nous en remettre une couche à propos des EF privées , voir ta citation, chose que tu devrais faire au lieu de mettre en italiques les propos des autres, cela aurait le mérite d'être beaucoup plus clair, 

il y a une heure, Mak a dit :

La problématique est :

  • peut on être bon sur ""souplesse, modulation, dernière minutes, solution tout compris etc....."  ?
  • Tout en respectant les droits des salariés.

La réponse est évidemment oui !

Bien sur que c'est possible, il suffit que le droit du salarié se réduise à néant ou à peu près, ce qui va se faire avec ce nouveau code du travail.

Modifié par ADC01
  • Upvote 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...