Aller au contenu

Recommended Posts

Il y a 3 heures, IGS4 a dit :

«C'est un symbole du service public qui disparaît encore une fois», lâche un manifestant.

Je ne comprends pas les dires de ce monsieur : en quoi un car TER conventionné par la Région de la même façon qu'un train TER ne serait pas du service public ? Les transports ferroviaires n'ont pas le monopole du service public !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A 70 voyageurs par jour, le car est bien plus adapté que le train. Mais je suis certain que quelqu'un va ressortir l'antienne habituelle : nous sommes en montagne et la route n'est pas sure, le train présente beaucoup moins de risque...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, IGS4 a dit :

Un article de La Dépêche du dimanche 10 décembre 2017 :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Selon l'article :

-  deux à trois allers-retours quotidiens ;

-  70 voyageurs habitués de la ligne ;

- la pétition mise en ligne il y a une semaine, a récolté près de 1 400 signatures ;

- l a région est la seul partie à s'engager financièrement avec six millions d'investissement pour éviter une fermeture définitive. 75 kilomètres de voie sont à l'étude.

6 millions d'euros pour  75 km de voie c'est clairement insuffisant.

Mais rapportés aux 70 voyageurs réguliers c'est 80 000 euros par voyageur d'argent public....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Arnaud68800 a dit :

Je ne comprends pas les dires de ce monsieur : en quoi un car TER conventionné par la Région de la même façon qu'un train TER ne serait pas du service public ? Les transports ferroviaires n'ont pas le monopole du service public !

Il a tout à fait raison, un train qui relie des villes à 100 km/h de moyenne comme par exemple Mont-de-Marsan à Morcenx, c'est un service public.

Un autocar qui se traîne à 30 km de moyenne, c'est une caricature de service public.

Il y a 64 km entre Rodez et Millau reliés par une route de montagne, Google Maps donne un temps de trajet d'une heure, soit 60 km de moyenne, ce qui est rapide pour une route de de montagne.

Et qui va être revu à la baisse avec la limitation de vitesse à 80 km/h, (combien dans  le futur pour les cars déjà limités à 80 ?
 70 km kilomètres  ?)

Combien selon toi va mettre l'autocar pour faire ce trajet ?

Deux heures ?.

C'est comme cela qu'on lutte pour le développement des régions ?

Et pourquoi trouver inadmissible la circulation d'un train entre Rodez et Millau avec 70 personnes à bord et parfaitement acceptable la circulation du rame à deux niveaux  ou d'une rame de métro en région parisienne, avec une dizaine de personnes à bord en heures creuses ?

Cela existe aussi !

Il y a 6 heures, gilles_tagada a dit :

A 70 voyageurs par jour, le car est bien plus adapté que le train. Mais je suis certain que quelqu'un va ressortir l'antienne habituelle : nous sommes en montagne et la route n'est pas sure, le train présente beaucoup moins de risque...

Gagné !

Moi M'sieur, moi M'sieur !

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Mak a dit :

Il est tout à fait raison, un train qui relie des villes à 100 km/h de moyenne comme par exemple Mont-de-Marsan à Morcenx c'est un service public.

 

c'est surtout un moyen de transport pourquoi veux tu que ce soit absolument un service public ??? et pour faire 100km/h de moyenne pas question qu'il y ait 1arrêt et il doit rouler au moins a 160

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, jackv a dit :

c'est surtout un moyen de transport pourquoi veux tu que ce soit absolument un service public ??? et pour faire 100km/h de moyenne pas question qu'il y ait 1arrêt et il doit rouler au moins a 160

C'est un moyen de transport rapide que la puissance publique met au service des citoyens, c'est bien un service public.

Mais je te rassure lorsque la puissance publique met à la disposition des citoyens une route goudronnée, c'est aussi un service public, bien sûr.

Pour répondre à ta remarque sur les 100 km de moyenne, effectivement, il roule  à 160 km/h et effectivement il n'y a qu'un seul arrêt à  Ygos.

En discutant avec un conducteur de ce train, j'ai appris qu'avant le RVB cette voie était en mauvais état et limitée à moins de 100 km/h, apparemment la région à financé les travaux.

Mais ça c'était avant !

Maintenant une ligne en mauvais état limité à 100 km/h, après un RVB c'est 80 km/h allez comprendre pourquoi !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Mak a dit :

Pour répondre à ta remarque sur les 100 km de moyenne, effectivement, il roule  à 160 km/h et effectivement il n'y a qu'un seul arrêt à  Ygos.

 donc un seul arret donc entre mont de Mont-de-Marsan et ygos et ygos à Morcenx, on met des cars pour la desserte des 3 autres communes ?

et mont de marsan/morcenx = 38,5km sur les 9 AR pour tes 100km/h,un seul train est prévu en 22mn.. les autres sont plutot entre 24(au mieux) et 30 mn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Mak a dit :

Il a tout à fait raison, un train qui relie des villes à 100 km/h de moyenne comme par exemple Mont-de-Marsan à Morcenx, c'est un service public.

Un autocar qui se traîne à 30 km de moyenne, c'est une caricature de service public.

Il y a 64 km entre Rodez et Millau reliés par une route de montagne, Google Maps donne un temps de trajet d'une heure, soit 60 km de moyenne, ce qui est rapide pour une route de de montagne.

Et qui va être revu à la baisse avec la limitation de vitesse à 80 km/h, (combien dans  le futur pour les cars déjà limités à 80 ?
 70 km kilomètres  ?)

Combien selon toi va mettre l'autocar pour faire ce trajet ?

Deux heures ?.

C'est comme cela qu'on lutte pour le développement des régions ?

Et pourquoi trouver inadmissible la circulation d'un train entre Rodez et Millau avec 70 personnes à bord et parfaitement acceptable la circulation du rame à deux niveaux  ou d'une rame de métro en région parisienne, avec une dizaine de personnes à bord en heures creuses ?

Cela existe aussi !

Gagné !

Moi M'sieur, moi M'sieur !

Les bus Rodez Millau (existants avant le 10/12 et actuels) ne passent pas par la "route de Montagne" (je pense que tu parles de la D911) mais par la N88 jusqu'à Séverac gare, puis par la D809.

De Rodez à Séverac, ils desservent 9 arrêts intermédiaires, le train ne desservait que Laissac-gare. La RN88 n'est pas une route de montagne, on est souvent dans la vallée de l'Aveyron (parcours totalement visible sur Google Streetview), comme la voie ferrée. Les temps étaient voisins à 5minutes près (bus un peu plus rapide).

De Séverac à Millau, le train est sans arrêt. Le bus dessert l'hôpital Fenailles à Engayresque et Aguessac, les temps sont donc plus lents que ceux du train. Comme le train, il faut grimper le col d'Engayresque pour quitter le bassin de l'Aveyron, puis dégringoler dans la vallée du Tarn.

Avec la grande région Occitanie, on peut penser que l'amélioration de la RN88 entre Rodez et Séverac (A75) se poursuivra dans les contrats à venir, pour mieux relier Mende à Toulouse, capitale de la Région nouvelle. Millau restera au bord du Tarn, donc aucun espoir d'effacer les grimpettes au nord et au sud de la ville :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, jackv a dit :

 donc un seul arret donc entre mont de Mont-de-Marsan et ygos et ygos à Morcenx, on met des cars pour la desserte des 3 autres communes ?

et mont de marsan/morcenx = 38,5km sur les 9 AR pour tes 100km/h,un seul train est prévu en 22mn.. les autres sont plutot entre 24(au mieux) et 30 mn

Je me pose la question est ce que ça vaut le coup de ruiner la rapidité de la liaison pour desservir Arengosse , 699 habitants et à 4 km de la gare de Morcenx ?

On pourra peut être reparler d'Arengosse lorsqu'on verra de nouveaux des trains dans des villes de 10 à 30 000 habitants comme  Mayenne, La Flèche, Fontenay le Comte Parthenay.

En attendant une vieille VU qui passe à 160, ça fait rêver pour Rennes Chateaubriant...

"on met des cars pour la desserte des 3 autres communes ?"

Pour la desserte  d'Arengosse, par exemple, je verrais bien un minibus autonome : 4km à 30 à l'heure ça se fait en 8 minutes...

 

 38,5km  Google maps, parle de 40,3 km

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, PN407 a dit :

Les bus Rodez Millau (existants avant le 10/12 et actuels) ne passent pas par la "route de Montagne" (je pense que tu parles de la D911) mais par la N88 jusqu'à Séverac gare, puis par la D809.

De Rodez à Séverac, ils desservent 9 arrêts intermédiaires, le train ne desservait que Laissac-gare. La RN88 n'est pas une route de montagne, on est souvent dans la vallée de l'Aveyron (parcours totalement visible sur Google Streetview), comme la voie ferrée. Les temps étaient voisins à 5minutes près (bus un peu plus rapide).

De Séverac à Millau, le train est sans arrêt. Le bus dessert l'hôpital Fenailles à Engayresque et Aguessac, les temps sont donc plus lents que ceux du train. Comme le train, il faut grimper le col d'Engayresque pour quitter le bassin de l'Aveyron, puis dégringoler dans la vallée du Tarn.

Avec la grande région Occitanie, on peut penser que l'amélioration de la RN88 entre Rodez et Séverac (A75) se poursuivra dans les contrats à venir, pour mieux relier Mende à Toulouse, capitale de la Région nouvelle. Millau restera au bord du Tarn, donc aucun espoir d'effacer les grimpettes au nord et au sud de la ville :-)

Merci pour tes précisions, PN 407 !

En attendant Google Maps qui est plutôt  optimiste donne une vitesse moyenne de 60 km/h pour une voiture, et dans les conditions actuelles c'est-à-dire avant la mise en place d'une limitation de vitesse à 80 km/h.

Supprimer cette ligne de chemin de fer c'est se priver de la possibilité d'avoir une liaison rapide entre Rodez et Millau, est-ce que c'est vraiment bon pour l'économie et l'emploi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Mak a dit :

Merci pour tes précisions, PN 407 !

En attendant Google Maps qui est plutôt  optimiste donne une vitesse moyenne de 60 km/h pour une voiture, et dans les conditions actuelles c'est-à-dire avant la mise en place d'une limitation de vitesse à 80 km/h.

Supprimer cette ligne de chemin de fer c'est se priver de la possibilité d'avoir une liaison rapide entre Rodez et Millau, est-ce que c'est vraiment bon pour l'économie et l'emploi ?

Il ne faut pas à mon avis se voiler la face : dans la liste des projets d'infrastructures discutés entre pouvoirs publics (mise en service non datée), la liaison rapide entre Rodez et Millau (voyageurs et fret) à long terme passe par le passage à 2x2 voies de la RN88 entre Rodez et Séverac, pour atteindre A75. De là, vers l'Est, la RN88 déjà améliorée (dont viaduc du Monastier, pas un petit viaduc comme le viaduc ferroviaire situé en dessous) dessert Mende et va jusqu'à la limite Est de la Lozère à Langogne. On obtient ainsi une "croix" N88-A75 structurante du secteur : débouchés sur Toulouse et Montpellier (centres économiques, aéroports, universités de l'Occitanie), Clermont et Paris. A noter que la gratuité de A75 et le maintien de la 88 en "nationale" lors de la grande vague de "mises en départementales" sont des preuves d'un "coup de pouce" de l'Etat national au secteur au titre de l'"aménagement du territoire" en région de montagne au climat difficile.

Comme déjà dit, le problème de Millau (et son charme) est sa vallée : le bus rapide Montpellier Millau Saint Affrique sort de A75 à La Cavalerie.

Sur la "rapidité", les voies ferrées existantes du coin ne soutiendront pas la comparaison en vitesse limite avec des infras routières modernes, autoroute ou 2x2voies. Voir les vitesses "renseignements techniques" voyageurs et fret, mais aussi les zones à vitesses limitées par Z R implantées sur le terrain, ou imposées à certaines catégories de matériel.

Présentation des infras sur le site de la CCI de l'Aveyron ("infrastructures susceptibles d'être des atouts pour l"implantation de votre activité en Aveyron")

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

J'adore ces lignes comme fana ferroviaire, j'ai connu et je connais des gens passionnants qui y travaillent, mais...je me dépêche de les photographier tant qu'elles vivotent jusqu'au moment où se posera un gros problème d'infrastructure hors d'âge (Garabit étant évidemment l'un d'eux, les TER se sont tirés de là). On ne construirait pas ces lignes aujourd'hui.

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Mak a dit :

Je me pose la question est ce que ça vaut le coup de ruiner la rapidité de la liaison pour desservir Arengosse , 699 habitants et à 4 km de la gare de Morcenx ?

 

 38,5km  Google maps, parle de 40,3 km

" de ruiner la rapidité de la liaison pour desservir Arengosse , 699 habitants et à 4 km de la gare de Morcenx ?"    et le service public quand cela t’intéresse tu deviens sélectif ...??,

"38,5km     "schéma ligne sncf "...pas google

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, jackv a dit :

" de ruiner la rapidité de la liaison pour desservir Arengosse , 699 habitants et à 4 km de la gare de Morcenx ?"    et le service public quand cela t’intéresse tu deviens sélectif ...??,

"38,5km     "schéma ligne sncf "...pas google

Tu sais très bien que ce problème est vieux comme le chemin de fer :

·         est-ce qu'il faut desservir toutes les stations de la ligne, en ruinant la vitesse moyenne ?

·         ou est-ce qu'il faut privilégier la vitesse en ne  desservant que les principales stations ?

Dans le cas précis d'Arengosse, station située à 4 km de Morcenx, le problème est plus facile à résoudre que si cette station était au milieu de la ligne.

Si Arengosse est desservie par les transports urbains de Morcenx, cela semble un bon compromis, évitant de ruiner la vitesse moyenne de cette ligne, tracée à 160 km

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Mak a dit :

Tu sais très bien que ce problème est vieux comme le chemin de fer :

·         est-ce qu'il faut desservir toutes les stations de la ligne, en ruinant la vitesse moyenne ?

·         ou est-ce qu'il faut privilégier la vitesse en ne  desservant que les principales stations ?

Dans le cas précis d'Arengosse, station située à 4 km de Morcenx, le problème est plus facile à résoudre que si cette station était au milieu de la ligne.

Si Arengosse est desservie par les transports urbains de Morcenx, cela semble un bon compromis, évitant de ruiner la vitesse moyenne de cette ligne, tracée à 160 km

Je suis à peu près certain que Morcenx n'a pas de transports urbains (4400 habitants !) et Arengosse est desservie par certains trains. Et vu qu'il n'y a pas d'autre village (c'est les Landes, peu de villages qui sont souvent assez petits), c'est logique de desservir tous les villages si ils sont peu nombreux, éloignés ou ont un potentiel voyageurs important. Mais ton exemple est un cas particulier ; des VU qu'on peut passer à 160, ça court pas les rues non plus... (puis tous les trains vont jusqu'à 160 ; il reste les 73500 qui roulent à 140 sur cette ligne.

Modifié par Inujust R.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Inujust R. a dit :

; des VU qu'on peut passer à 160, ça court pas les rues non plus... (puis tous les trains vont jusqu'à 160 ; il reste les 73500 qui roulent à 140 sur cette ligne.

Je pense au contraire que pas mal de VU pourraient passer à 160, avec limitation à certains points .

Par exemple Chartres Courtalain,  (Parthenay) Niort Saintes, Rennes Chateaubriand, mais c'est sûr que vu le profil, ça le fera pas pour Guingamp Paimpol ou Tours Chinon !

Pour revenir à Morcenx Mont de Marsan, avec ses gares rétro et ses vieux ponts 1860 en pierre, j'ai été très surpris de savoir que les trains roulaient aussi vite !

Ca veut dire que quand on veut être efficace, on le peut !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Mak a dit :

Je pense au contraire que pas mal de VU pourraient passer à 160, avec limitation à certains points .

Par exemple Chartres Courtalain,  (Parthenay) Niort Saintes, Rennes Chateaubriand, mais c'est sûr que vu le profil, ça le fera pas pour Guingamp Paimpol ou Tours Chinon !

Pour revenir à Morcenx Mont de Marsan, avec ses gares rétro et ses vieux ponts 1860 en pierre, j'ai été très surpris de savoir que les trains roulaient aussi vite !

Ça veut dire que quand on veut être efficace, on le peut !

Y a peu d'ouvrages d'art (l'avantage d'être dans une plaine assez peu peuplée ou cultivée) et le fait que la ligne date des années 1860 fait qu'elle est plate et rectiligne (en suivant l'Adour) jusqu'à Tarbes. Je n'ai pas de date sur sa réfection,

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
, mais antérieure à 2007 dans tous les cas.

Quant à des relèvement de vitesse à la réouverture de lignes, ce n'est pas le seul cas; Pau-Oloron, à sa réouverture en 2010, en avait profité pour supprimer une courte zone 40, même si les relèvements de vitesse ne se verront qu'en 2016 (date à laquelle la vitesse de la quasi-totalité des zones 70 est passée à 80, et où les deux dernières zones subissant des LTV à 40 sont repassées à leur vitesse originale). Certes on n'a pas profité du RVB pour mettre la section Ogeu-Oloron à 140, mais c'est un progrès (qui s'est accompagné d'un déclin du trafic voyageurs à cause du manque de X73500 et des reports sur bus régulières, des fermetures de lignes de six mois pour remblayer un talus, des trains de pointe assurées par une US au lieu d'une UM et des horaires pas parfaits...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(Guéret) - Busseau-sur-Creuse - Aubusson - Felletin

Les usagers de la ligne SNCF Felletin-Guéret, en Creuse, se retrouvent sans train. Une suspension non communiquée par la SNCF. En principe, quatre trains circulent chaque jour entre Felletin et Guéret. Sauf que depuis le 26 novembre, la ligne est désertée par les convois.

Une suspension jusqu'en février

La SNCF n'a pas diffusé d'information, donc les usagers non prévenus sont dans l'incapacité de réserver un taxi la veille de leur départ. Renseignements pris, la suspension de la ligne devrait durer jusqu'en février. Elle est consécutive à des travaux. La SNCF a encore tout l'hiver pour communiquer !

Un article de La Montagne de ce jour :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Gare de Felletin (PK 423)

La gare à l'époque de la Compagnie du PO.

Source : Cparama.

14294610.jpg

L'autorail X 2847 reliant Guéret à Felletin, vient d'arriver à son terminus en juillet 1991.

Photo : René Gibiat.

Source : Cparama.

14294611.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y aurait pas un jeu de c..s entre l'Entreprise Ferroviaire a qui a été jusqu'à présent confiée la desserte et l'Autorité Organisatrice?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour à tous 

Quelqu’un a des nouvelles de la remise en circulation de la ligne 14 (Nancy-Vittel en passant par Mirecourt )?

Modifié par Fabien55

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
 
Section :  Arches - Bruyères (Vosges) - Saint-Dié-des-Vosges.
 
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
 
Section : Épinal - Bains-les-Bains.
 
À la fin 2018, les usagers TER de la ligne Épinal - Saint-Dié pourraient ne plus monter dans des trains en gare d’Arches. Comme ceux d’Épinal - Belfort en gare de Bains-les-Bains. SNCF Réseau envisagerait d’affecter des bus en remplacement.
 
SNCF Réseau s’apprêterait à « neutraliser » deux portions de lignes dans les Vosges. Neutraliser ? Un terme qui signifie que la circulation des trains serait suspendue. L’échéance ? Ce serait la fin 2018 pour les usagers des TER Arches - Saint-Dié-des-Vosges (ligne 18 Épinal - Strasbourg) et ceux d’Épinal - Bains-les-Bains (ligne 16 Épinal - Belfort). Les habituels passagers de ces trains devraient alors monter dans des bus. Un non-sens pour les deux cheminots qui désapprouvent l’augmentation du trafic sur les départementales à laquelle participe SNCF Réseau en mettant en place du transport routier en lieu et place du ferroviaire, comme cela est le cas sur une partie de la ligne 14 Nancy - Merrey par exemple (portion Vittel-Xeuilley).
 
Un article de Vosges Matin :
 
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
 
Gare de Bains-les-Bains (PK 80,2)
 
La gare à l'époque de l'ancienne Compagnie de l'Est.
 
gare-b10.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rodez - Bertholène - Laissac - Sévérac d'Aveyron (Bifur)

Gare de Laissac (PK 601,1)

La gare à l'époque de la Compagnie du Midi.

laissa10.jpg

Citation

Fermeture de la ligne Rodez – Séverac

Longue de 44,7 km la ligne Rodez – Sévérac a vu passer son unique et dernière circulation le 9 décembre dernier avec le TER 870121 Rodez (6 h 17) – Millau (7 h 39) via Sévérac, assuré par l’X 73576. Le retour s’est effectué tout de suite en matériel vide, le dernier train programmé, le TER 870144 Millau (15 h 22) – Rodez (16 h 41), ayant été supprimé faute de conducteur…

Hors plan rail Midi-Pyrénées, cette ligne, dotée d’une voie en fin de vie équipée en rails double champignon Midi de 44 kg/m, était depuis des décennies plafonnée à 75 km/h. Ces derniers temps, on notait trois AR quotidiens Rodez – Millau en semaine assurés en X 73500. Entre Rodez et Sévérac, il n’y avait qu’un seul arrêt à Laissac (sans voie d’évitement) et la ligne était exploitée en cantonnement téléphonique doté du Capi. Pour maintenir les circulations, il aurait été nécessaire d’injecter en pure perte 6 millions d’euros avec une vitesse limitée à 40 km/h.

 Cette ligne fait partie des quatre lignes prioritaires à remettre en service par la région Occitanie et est la deuxième après Montréjeau – Luchon. Pas de date pour l’instant, mais les études sont lancées.

La suite dans

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
de ce jour.

09-rod10.jpg

Le tout dernier TER de la ligne (TER 870121 Rodez - Millau), assuré par l’X 73576, à Laissac à 6 h 44 (9 déc. 2017).

Modifié par IGS4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant c'était "On ferme ! Si t'es pas content paye, même si ce n'est pas à toi de payer". Maintenant c'est "On ferme ! Tu veux payer ? Mais vas te faire f***re on t'a dit qu'on fermait !"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×