Aller au contenu
jackv

l'avenir du ferroviaire avec Spinetta

Recommended Posts

à l’instant, SEV1977 a dit :

Tout à fait d'accord avec toi, les médias "aux ordres" ayant déjà "dénoncé" les avantages "inacceptables" des cheminots!

Et, pourtant, les avantages des cheminots français sont minables par rapport à ceux que nous avons en Belgique!

Ils sont même minables par rapport aux avantages de ceux là même qui critiquent les maigres avantages des cheminots !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Mak a dit :

Ils sont même minables par rapport aux avantages de ceux là même qui critiquent les maigres avantages des cheminots !

Tout à fait!

Si Jupiter et ses sbires s'attaquent aux avantages des Militaires, le putsch est proche, dixit mon papa qui vient de prendre sa retraite  anticipée car il ne cautionne pas la politique d'€m et n'a pas toléré le désaveux public qu'il a fait vis-à-is du Général de Villiers!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, assouan a dit :

La planche a été bien savonnée, nous sommes presque unanimement détestés et montrés du doigt... Peut être que nos concitoyens ont été suffisamment préparés pour subir un gros mouvement social pourvu qu’à la fin « on » perde.

J’en suis malade. Mais...

Bonjour,

Nous sommes entrés dans une ère de communication. Aujourd'hui, pour se faire entendre, pour informer la population sur les problèmes qu'on rencontre, la manifestation, la grève ne sont plus des moyens adaptés. Il faut parler aux médias. Et ça nos gouvernants l'ont très bien compris.

Si la SNCF est aussi détestée que vous le dites, c'est, à mon avis, parce que les droits de retrait, les grèves surprise, comme elles ne sont pas expliquées aux usagers par l'intermédiaire des médias, ne sont pas compris : les usagers estiment qu'il s'agit de moyens disproportionnés. Aujourd'hui, les usagers (en particulier ceux qui prennent le train pour aller et revenir du travail) n'acceptent plus qu'on les prive de leur gagne-pain.

Sur le fond du rapport, même si c'est regrettable pour les partisans du chemin de fer, il ne faut pas oublier que l'argent qui finance, ce sont nos impôts. Et comme l'Etat est en déficit, ce seront aussi les impôts de nos enfants, voire de nos petits-enfants. Par conséquent, je ne trouve pas aberrant de se poser la question du maintien de certaines lignes peu fréquentées, si les économies ainsi réalisées sont utilisées pour remettre en état les lignes très fréquentées. Est-il pertinent de faire circuler un train pour 30 personnes voire moins? Est-il écologique de faire circuler un train presque vide?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le taureau a beau étre brave ,c'est pas un mouchoir qui va le sauver, il finira chez le boucher !

métaphore tauromachique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, gilles_tagada a dit :

Par conséquent, je ne trouve pas aberrant de se poser la question du maintien de certaines lignes peu fréquentées, si les économies ainsi réalisées sont utilisées pour remettre en état les lignes très fréquentées. Est-il pertinent de faire circuler un train pour 30 personnes voire moins? Est-il écologique de faire circuler un train presque vide?

Le problème c'est qu'un part d'un constat effectué sur la base d'une gestion épouvantable :

- horaires inadaptés

-performances volontairement dégradées

- équipement en personnel des trains inadapté

- exploitation des lignes ruineuse par rapport à ce qui fait sur les secondaires dans d'autres pays

Donc avant de priver un territoire d'un moyen de transport rapide et confortable, il conviendrait de commencer par redresser le tir sur ces points !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu’a ce jour tout le monde communique, gouvernement et syndicats compris bien évidemment.

S’il suffisait de communiquer pour faire admettre et/ou comprendre des choses à l’opinion publique et aux usagers, je pense que cela se saurait.

Cette même opinion publique est « programmée » pour nous haïr car c’est le message qui est délivré env permanence et cela n’ira malheureusement qu’en s’accentuant et je suis le premier à le regretter.

Alors pour moi oui, seul le fameux et bien nommé rapport de force peut inverser une tendance, l’Histoire l’a prouvé à maintes reprises et donc oui, je serai en grève et à Paris le 22/03, pour l’avenir de mon entreprise, du système ferroviaire de ce pays ainsi que de mon avenir aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, gilles_tagada a dit :

Est-il pertinent de faire circuler un train pour 30 personnes voire moins? Est-il écologique de faire circuler un train presque vide?

Réponse : oui

  •  Il te faut autant d'agents pour conduire ton train de 30 places que ton car de 30 places
  •  si la ligne est correctement entretenue, tu peux aller 2 fois plus vite avec le train
  • le fait d'aller plus vite provoque un accroissement de la clientèle , donc des recettes
  • une amélioration de la productivité (tu peux faire 2 rotations au lieu d'une avec le même conducteur)
  • Enfin les soi disants économies sur l'usure de la voie (très faibles avec un autorail, du fait de la légèreté) avec ton car tu les déplace sur la route, qu'il faut bien entretenir aussi.
  • Au final les soi disants économies sur l'usure de la voie  vont se traduire par un accroissement des charges de la route que le contribuable devra bien payer de toutes façons !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, gilles_tagada a dit :

Bonjour,

Nous sommes entrés dans une ère de communication. Aujourd'hui, pour se faire entendre, pour informer la population sur les problèmes qu'on rencontre, la manifestation, la grève ne sont plus des moyens adaptés. Il faut parler aux médias. Et ça nos gouvernants l'ont très bien compris.

Si la SNCF est aussi détestée que vous le dites, c'est, à mon avis, parce que les droits de retrait, les grèves surprise, comme elles ne sont pas expliquées aux usagers par l'intermédiaire des médias, ne sont pas compris : les usagers estiment qu'il s'agit de moyens disproportionnés. Aujourd'hui, les usagers (en particulier ceux qui prennent le train pour aller et revenir du travail) n'acceptent plus qu'on les prive de leur gagne-pain.

Sur le fond du rapport, même si c'est regrettable pour les partisans du chemin de fer, il ne faut pas oublier que l'argent qui finance, ce sont nos impôts. Et comme l'Etat est en déficit, ce seront aussi les impôts de nos enfants, voire de nos petits-enfants. Par conséquent, je ne trouve pas aberrant de se poser la question du maintien de certaines lignes peu fréquentées, si les économies ainsi réalisées sont utilisées pour remettre en état les lignes très fréquentées. Est-il pertinent de faire circuler un train pour 30 personnes voire moins? Est-il écologique de faire circuler un train presque vide?

parlons en des impots .........................le cul terreux de haute loire que je m’honore d'etre  demande une baisse d'impot .................. et oui !!!!!!!j'y ai droit plus de service public  ""pardon"" AU public

et bientôt plus de transport ferroviaire et a terme plus de transport collectif !!!!!!!!!!!!

 

je rappelle que je "finance " le "TGV" qui on le sait  a une rentabilité douteuse sauf peut etre Paris- Lyon-Marseille et qui est concurrencé par l'avion

 

la pertinence du train c'est le maillage du territoire mais il y a fort longtemps qu'il a été détruit par une pensée speudo économique !

 

l'avenir c'est tous dans des mégapoles sous surveillance vidéo y faudrait que la vache se rebelle même écorné ça peut faire mal!

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, mikado43 a dit :

je rappelle que je "finance " le "TGV"

Ah bon l 'état aurait payé les dettes engendrées par la construction des LGV ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, SEV1977 a dit :

Tout à fait!

Si Jupiter et ses sbires s'attaquent aux avantages des Militaires, le putsch est proche, dixit mon papa qui vient de prendre sa retraite  anticipée car il ne cautionne pas la politique d'€m et n'a pas toléré le désaveux public qu'il a fait vis-à-is du Général de Villiers!

Bonjour

Je m’eloigne du sujet mais je me demande si ce fameux désaveu public n’a pas été causé par une déclaration publique du désavoué. 

Pour les avantages des militaires : est ce qu’il y a eu des remises en cause de leur système de retraite d’une façon ou d’un autre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, gilles_tagada a dit :

nBonjour,

Nous sommes entrés dans une ère de communication. Aujourd'hui, pour se faire entendre, pour informer la population sur les problèmes qu'on rencontre, la manifestation, la grève ne sont plus des moyens adaptés. Il faut parler aux médias. Et ça nos gouvernants l'ont très bien compris.

Si la SNCF est aussi détestée que vous le dites, c'est, à mon avis, parce que les droits de retrait, les grèves surprise, comme elles ne sont pas expliquées aux usagers par l'intermédiaire des médias, ne sont pas compris : les usagers estiment qu'il s'agit de moyens disproportionnés. Aujourd'hui, les usagers (en particulier ceux qui prennent le train pour aller et revenir du travail) n'acceptent plus qu'on les prive de leur gagne-pain.

Sur le fond du rapport, même si c'est regrettable pour les partisans du chemin de fer, il ne faut pas oublier que l'argent qui finance, ce sont nos impôts. Et comme l'Etat est en déficit, ce seront aussi les impôts de nos enfants, voire de nos petits-enfants. Par conséquent, je ne trouve pas aberrant de se poser la question du maintien de certaines lignes peu fréquentées, si les économies ainsi réalisées sont utilisées pour remettre en état les lignes très fréquentées. Est-il pertinent de faire circuler un train pour 30 personnes voire moins? Est-il écologique de faire circuler un train presque vide?

tu as grandement raison...sur tous les points..  oui la communication des OS est plutôt nulle vis a vis des français et meme des cheminots.. manif ,grèves plus adaptées ? cela dépend du conteste , de l'utilisation, de l'organisation, et surtout de la fréquence et de la mobilisation que l'on peut obtenir.... si faire une manif autre c'est montrer son manque d'unité  peu de mobilisation..c'est entièrement contre productif ...et c'est pourtant ce qui est fait depuis quelques années

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rapport Spinetta : Liste des lignes ferroviaires Centre / Val de Loire menacées (source La République du Centre - 16/02/2018)

Citation

... Le document préconise, en effet, la fermeture des lignes classées 7 à 9. Il en existe six sur le territoire régional : Paris-Châteaudun / Vendôme / Tours, Chartres / Courtalain, Tours / Loches, Tours / Chinon, Salbris / Valençay, et Bourges / Montluçon ...

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

... j'ai lu dans l'édition papier, que la future ligne Orléans /Châteauneuf- sur-Loire n'était pas menacée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Fred a dit :

Bonjour

Je m’eloigne du sujet mais je me demande si ce fameux désaveu public n’a pas été causé par une déclaration publique du désavoué. 

Pour les avantages des militaires : est ce qu’il y a eu des remises en cause de leur système de retraite d’une façon ou d’un autre ?

Les propos du Général de Villiers qu'€m a utilisés pour le pousser vers la sortie avaient été tenus en Commission Défense, réunions avec des élus dont, en théorie, rien ne doit filtrer hors de la salle pour d'évidentes raisons se sécurité, or un élu LREM  a cafeté car il a critiqué sur un ton direct les coupes budgétaires mettant en danger les hommes. C'est une personne qui appelle un chat un chat!

Quant aux avantages et au statut des militaires, il y a des remises en cause...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, SEV1977 a dit :

... Quant aux avantages et au statut des militaires, il y a des remises en cause ...

Si on pouvait rester sur le statut des cheminots, ce serait bien ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, SEV1977 a dit :

Les propos du Général de Villiers qu'€m a utilisés pour le pousser vers la sortie avaient été tenus en Commission Défense, réunions avec des élus dont, en théorie, rien ne doit filtrer hors de la salle pour d'évidentes raisons se sécurité, or un élu LREM  a cafeté car il a critiqué sur un ton direct les coupes budgétaires mettant en danger les hommes. C'est une personne qui appelle un chat un chat!

Quant aux avantages et au statut des militaires, il y a des remises en cause...

 

Pour le général,  me semblait qu’il avait lui-même publié assez rapidement qq chose.

pour les’militaires J’aimerais bien connaître ces remises en cause car j’ai cru comprendre qu’il était possible de partir en touchant un petit qq chose (un petit billet de 1000....) au bout d’une quinzaine d’annees.

il y a qq années en arrière je me foutais de ce que touchaient les militaires en retraite mais depuis que l’on me rabâche que l’on doit tous être sur le même pied d’egalite, je me dis que ce serait logique que cela s’applique à tous.

Pour Pascal : oui je m’eloigne (mais pas tant que cela) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grande différence entre armée et SNCF pour la SNCF l utilisateur sort de l argent directement de son porte monnaie et en plus il n est pas content du service qu'il reçoit... Pour l armée pas besoin d ouvrir directement son porte monnaie et en plus les opérations extérieures valorise la fibre nationaliste de certain français.... C'est tout bénéfice moral 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Fred a dit :

Pour Pascal : oui je m’éloigne (mais pas tant que cela

Je sais que la SNCF a (ou avait :Smiley_04:) une discipline militaire, ... mais on va rester sur Spinetta et les cheminots.

Libre à toi d'ouvrir un sujet sur les militaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, assouan a dit :

Voilà - à mon humble avis - la vraie question.

Et le vrai risque serait sans doute que le gouvernement y aille franchement. En gardant presque tout +l’allignement général des retraites à venir. 

Qui parierait aujourd’hui qu’un Président qui dirait « allez on va en baver (enfin surtout vous) pendant 3 semaines / un mois mais c’est le prix à payer pour en finir avec le statut et les avantages des cheminots, ce Président donc, ne gagnerait pas son pari ?

La planche a été bien savonnée, nous sommes presque unanimement détestés et montrés du doigt... Peut être que nos concitoyens ont été suffisamment préparés pour subir un gros mouvement social pourvu qu’à la fin « on » perde.

J’en suis malade. Mais...

L'analyse d'Assouan est très juste et pertinente , car nous sommes "les premiers" sur la liste , et ensuite la déconstruction de tout ce qui se rapproche du social , pourra se faire presque librement ...

La seule chose qui pourrait nous sauver , c'est un mauvais coup de trop porté par les personnes , qui pratiquent la mise en place de politiques ultralibérales , qui pourrait faire bouger l'opinion publique dans le bon sens , mais nos gouvernants depuis la leçon subie en 1995 , ont bien compris qu'il ne fallait pas attaquer frontalement , mais méthodiquement le monde des cheminots , et il faut si je peux l'écrire , "apprécier" le travail de sape qui a été produit à notre encontre .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les usagés sont mécontents et cela se comprend : en Île de France on a un réseau saturé et dans un état loin d'être optimal d'où des incidents induisant des retards, les droits de retrait et grèves surprises n'arrangent rien... sur le réseau TER ou assimilé comment s'étonner que la fréquentation soit ridicule quand la desserte est squelettique avec des horaires inadaptés et que par dessus le marché vous avez un malheureux automoteur qui vous casse les oreilles, vous fait ressentir chaque joint de rail et se traîne à 40km/h?

Les avantages des cheminots : parlons-en : les fameuses facilités de circulation (qui ne coûtent rien ou presque à la SNCF), l'âge du départ à la retraite (bof!) car il est de plus en plus proche de celui du privé "standard" bien que dans l'esprit du public les cheminots partent tous en retraite à 50 ans et touchent la prime de charbon ou son ersatz la prime de non prime...

Enfin de façon générale l'état d'esprit : SNCF = Sur Neuf Cinq Fainéants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, assouan a dit :

nous sommes presque unanimement détestés et montrés du doigt...

Je ne suis pas cheminot, ni ex cheminot, mais je pense qu'il faut nuancer ce propos qui me semble très excessif. De nombreux clients et je pense en particulier aux voyageurs de l'Ile de France ne sont à l'évidence pas satisfaits du service rendus et j'ai été l'un d'eux pendant de longues années., mais conscients que la responsabilité de cet état n'est pas du au statut des cheminots. Par contre je peux vous confirmer que les gréves à répétition pour des motifs abscons et les droits de retrait en début d’après midis sont très mal vécus et la vous ne pouvez pas nier que la communication des OS est particulièrement mal venue en justifiant à chaque fois que cette gréve est un combat pour la sauvegarde du service public alors que l'effet immédiat est une gène  aux utilisateurs .

Ensuite la proportion des français qui utilisent le train est relativement faible et cette grande majorité de la population se moque de l'avenir de la SNCF. et ne mobilisera pas, plus par indifférence que par adhésion aux thèses libérales du rapport Spinetta.

Pour terminer si effectivement la presse se délecte des soit disant avantages de certaines professions et les cheminots ne sont pas les seuls visés, il ne faut pas oublier que la majorité des français ont déjà subis et continuent à subir de profondes modifications de leurs conditions de travail et de retraite, et on ne pourra pas empêcher le quidam de comparer (souvent sans connaitre tous les éléments) la situation de son voisin.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Laroche a dit :

Ensuite la proportion des français qui utilisent le train est relativement faible et cette grande majorité de la population se moque de l'avenir de la SNCF. et ne mobilisera pas, plus par indifférence que par adhésion aux thèses libérales du rapport Spinetta.

Tout à fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, ADC01 a dit :

Tout à fait.

Surtout lorsque l’on voit la qualité de service que l’on propose quotidiennement, ils en sont tous à espérer un changement d’operateur et on ne peut pas leur donner tort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, assouan a dit :

Voilà - à mon humble avis - la vraie question.

Et le vrai risque serait sans doute que le gouvernement y aille franchement. En gardant presque tout +l’allignement général des retraites à venir. 

Qui parierait aujourd’hui qu’un Président qui dirait « allez on va en baver (enfin surtout vous) pendant 3 semaines / un mois mais c’est le prix à payer pour en finir avec le statut et les avantages des cheminots, ce Président donc, ne gagnerait pas son pari ?

La planche a été bien savonnée, nous sommes presque unanimement détestés et montrés du doigt... Peut être que nos concitoyens ont été suffisamment préparés pour subir un gros mouvement social pourvu qu’à la fin « on » perde.

J’en suis malade. Mais...

Si ton "nous", ce sont les agents SNCF (tous ceux qui ont un contrat de travail direct avec elle ? ou seulement les "personnels sous statut" ?), je pense que la question est aujourd'hui plus celle de l'indifférence que celle de la détestation.

Indifférence collective de la société : quelle proportion de la population de plus de 18ans (corps électoral national) a pris au moins 1 fois en 2017 un "train (on parle du système ferroviaire) avec agent SNCF au sol ou à bord" ? Je n'ai pas en tête de résultats sur ce thème. On trouve des nombres de voyageurs, mais ce sont des nombres de voyages, pas des personnes comptant pour 1, même si elles voyagent 1000 fois par an, éventuellement avec des correspondances. Autour de moi, sorti du train quotidien (par nécessité ou meilleur compromis coût avantage) et de certains déplacements très occasionnels, le système ferroviaire est un monde étranger.

Indifférence de l'utilisateur : je ne cherche pas à distinguer, ni sur le RER B, ni dans un Eurostar, à quelle entreprise appartient "au sens de son contrat de travail" le conducteur. De même, à bord ou sur un quai, je ne cherche pas à savoir avec qui est le contrat de travail de la personne à qui j'ai affaire (visiblement ou invisiblement, par exemple personnel de nettoyage). Si cette personne fait bien ce pourquoi elle est là (exemples : je suis bien renseigné et aidé ; les toilettes sont propres, et il y a de l'eau et du papier), çà me suffit. 

 

 

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

RAPPORT SPINETTA

J'ai noté que métros et trams ne font pas partie du système ferroviaire dans la lettre de mission de JCS et donc dans son rapport. Aucune conséquence n'est tirée de la loi de 2014 sur la modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles. Pas de réflexion globale sur le transport ferroviaire en Ile de France. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×