Aller au contenu

comment decourager les gens de prendre les trains de nuit


Messages recommandés

il y a 16 minutes, Inharime a dit :

Il serait bien qu'un jour tu sois enfin capable de faire la différence entre les trains assurés en compte propre et ceux en délégation de service public. Cela t'éviterait, au moins pour ce sujet, de raconter n'importe quoi...

La SNCF a-t-elle investie dans du matériel pour les trains de nuit ? je ne crois pas. La SNCF a-t-elle dévellopée les trains de nuits ? là aussi la réponse est évidente. Mais si je me trompe, explique moi où je fait erreur

Crois-tu que le public fait la différence entre "... les trains assurés en compte propre et ceux en délégation de service public ..." ? je ne crois pas non plus

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, Inharime a dit :

Il serait bien qu'un jour tu sois enfin capable de faire la différence entre les trains assurés en compte propre et ceux en délégation de service public. Cela t'éviterait, au moins pour ce sujet, de raconter n'importe quoi...

J'ai du mal à comprendre que ce soit en DSP ou SLO, l'Etat se désintéresse des trains de nuits, donc par conséquent la SNCF aussi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, CGO a dit :

J'ai du mal à comprendre que ce soit en DSP ou SLO, l'Etat se désintéresse des trains de nuits, donc par conséquent la SNCF aussi...

Et il y a aussi quelqu'un d'autres qui se désintéresse des trains de nuit, je vous laisse deviner.

  • Like 2
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Albert-00 a dit :

La SNCF a-t-elle investie dans du matériel pour les trains de nuit ? je ne crois pas. La SNCF a-t-elle dévellopée les trains de nuits ? là aussi la réponse est évidente. Mais si je me trompe, explique moi où je fait erreur

Crois-tu que le public fait la différence entre "... les trains assurés en compte propre et ceux en délégation de service public ..." ? je ne crois pas non plus

La SNCF ne peut ni développer ni investir dans une activité qu'elle n'assure qu'en délégation de service public. Là où tu fais erreur c'est que tu sembles ignorer qui, dans un tel cas, commande et finance.
Qu'une partie du public ne sache pas faire la différence, c'est regrettable. De la part d'un cheminot, même retraité, c'est lamentable.

Modifié par Inharime
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Albert-00 a dit :

Qu'une entreprise privé se dote de matériel neuf, je trouve ça très bien, ça prouve sa confiance dans son développement et dans l'avenir du rail, mais la mise en parallèle avec les trains de nuit restant a la SNCF ne peut qu’être négatif pour la SNCF qui n'a pas investi dans ce genre de produits depuis longtemps et qui s'en désintéresse...

Sauf que c'est pas du materiel neuf mais réhabilité. Mais dans ce reportage, tout ce qui sera retenu, privé c'est du neuf, SNCF, on retape l'ancien 

Il y a 1 heure, Albert-00 a dit :

La SNCF a-t-elle investie dans du matériel pour les trains de nuit ? je ne crois pas. La SNCF a-t-elle dévellopée les trains de nuits ? là aussi la réponse est évidente. Mais si je me trompe, explique moi où je fait erreur

Crois-tu que le public fait la différence entre "... les trains assurés en compte propre et ceux en délégation de service public ..." ? je ne crois pas non plus

Sauf que GL est devenu une société capitaliste ( tu sais ce que tu veneres) donc si ca rapporte pas, on laisse tomber

En DSP les pertes sont comblées

il y a une heure, CGO a dit :

J'ai du mal à comprendre que ce soit en DSP ou SLO, l'Etat se désintéresse des trains de nuits, donc par conséquent la SNCF aussi...

Faut savoir, on veut que la SNCF reduise et elimine son déficit et de l'autre on veut qu'elle continue à assurer des relations déficitaires

  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas persuadé qu'avec du matériel confortable et un bon service a bord, des trains de nuits en période estivale, le tout sur des lignes attirantes a fort potentiel (ex Paris - Toulon - Nice, Paris - Bordeaux - Biarritz) ne puisse équilibrer les comptes.

Le reste de l'année il semble évident que la rentabilité ne sera pas au rendez-vous.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Albert-00 a dit :

Je ne suis pas persuadé qu'avec du matériel confortable et un bon service a bord, des trains de nuits en période estivale, le tout sur des lignes attirantes a fort potentiel (ex Paris - Toulon - Nice, Paris - Bordeaux - Biarritz) ne puisse équilibrer les comptes.

Le reste de l'année il semble évident que la rentabilité ne sera pas au rendez-vous.

 

et donc acheter du matériel qui ne va servir que quelques fois par an, voyons pas rentable ( parce que le reste du temps garé et du matériel qui ne roule pas ca coute une blinde) donc pas capitaliste

  • Like 3
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Inharime a dit :

La SNCF ne peut ni développer ni investir dans une activité qu'elle n'assure qu'en délégation de service public. Là où tu fais erreur c'est que tu sembles ignorer qui, dans un tel cas, commande et finance.
Qu'une partie du public ne sache pas faire la différence, c'est regrettable. De la part d'un cheminot, même retraité, c'est lamentable.

Elle ne peut ni développer ni investir dans une activité qu'elle n'assure qu'en Service Librement Organisé (bien quelle l'ait fait avec les cars Oui  OUI) 

Parce que dans les deux cas il faut l'accord de la tutelle et elle ne l'aura pas !

Modifié par CGO
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, fabrice a dit :

et donc acheter du matériel qui ne va servir que quelques fois par an, voyons pas rentable ( parce que le reste du temps garé et du matériel qui ne roule pas ca coute une blinde) donc pas capitaliste

L'un des problème aujourd'hui c'est que la SNCF se détourne des rames tractées au profit d'automotrices.

Pour le reste tu as effectivement raison, comment utiliser ces rames le reste du temps ? (les trains de pèlerins pourraient etre une piste)

Modifié par Albert-00
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Albert-00 a dit :

L'un des problème aujourd'hui c'est que la SNCF se détourne des rames tractées au profit d'automotrices.

ca a avoir quoi avec le fait qu'il faut du materiel spécifique qui ne va servir que quelques fois par an ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, fabrice a dit :

ca a avoir quoi avec le fait qu'il faut du materiel spécifique qui ne va servir que quelques fois par an ?

garer des voitures doit couter moins cher que garer une automotrice, déja en amortissement

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Albert-00 a dit :

Je ne suis pas persuadé qu'avec du matériel confortable et un bon service a bord, des trains de nuits en période estivale, le tout sur des lignes attirantes a fort potentiel (ex Paris - Toulon - Nice, Paris - Bordeaux - Biarritz) ne puisse équilibrer les comptes.

Le reste de l'année il semble évident que la rentabilité ne sera pas au rendez-vous.

 

Il y a eu un appel à manifestation d'intérêt (comprendre : ouverture à d'autres opérateurs que la Sncf et hors tout subventionnement) pour les trains de nuit en 2016 et.... cela n'a intéressé personne. Sauf si ils pouvaient toucher des subventions (comme la Sncf). Donc on doit pouvoir considérer que, non, on ne peut pas équilibrer les comptes (ce qui pourrait encore s'entendre pour une entreprise publique mais pas pour le privé qui doit dégager de la marge).

  • Like 2
  • Upvote 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, CGO a dit :

Elle ne peut ni développer ni investir dans une activité qu'elle n'assure qu'en Service Librement Organisé (bien quelle l'ait fait avec les cars Oui  OUI) 

Parce que dans les deux cas il faut l'accord de la tutelle et elle ne l'aura pas !

Non, pour les trains de nuit il s'agit de services conventionnés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Albert-00 a dit :

garer des voitures doit couter moins cher que garer une automotrice, déja en amortissement

Quelle branche ton automotrice ? parce que ne melange pas SNCF GL et SNCF TER

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, assouan a dit :

Il y a eu un appel à manifestation d'intérêt (comprendre : ouverture à d'autres opérateurs que la Sncf et hors tout subventionnement) pour les trains de nuit en 2016 et.... cela n'a intéressé personne. Sauf si ils pouvaient toucher des subventions (comme la Sncf). Donc on doit pouvoir considérer que, non, on ne peut pas équilibrer les comptes .

Exact  ! On ne peut pas équilibrer les comptes dans le contexte actuel de concurrence déloyale de l'avion et du car et dans le contexte de péages trop élevés !

Ca ne veut pas dire que structurellement le train de nuit ne peut équilibrer ses comptes, ça confirme juste le proverbe que quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage !

 

il y a 21 minutes, fabrice a dit :

Quelle branche ton automotrice ? parce que ne melange pas SNCF GL et SNCF TER

Albert a raison ! Un wagon se loue 15 € par jour, une petite loco 1000 € par jour, une grosse on doit être dans les 2000

Donc évidemment pour une activité saisonnière il vaut mieux garer du matériel non moteur que des automotrices !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, CGO a dit :

Exact  ! On ne peut pas équilibrer les comptes dans le contexte actuel de concurrence déloyale de l'avion et du car et dans le contexte de péages trop élevés !

Ca ne veut pas dire que structurellement le train de nuit ne peut équilibrer ses comptes, ça confirme juste le proverbe que quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage !

(...)

Pour le coup ce sont tes constatations personnelles qui te permettent d'affirmer cela ? Va regarder ce qu'en disait Transdev : il n'était fait état nulle part ni de l'avion, ni du car, ni des péages.... mais bien des doutes sur la participation de l'Etat...

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, assouan a dit :

Pour le coup ce sont tes constatations personnelles qui te permettent d'affirmer cela ? Va regarder ce qu'en disait Transdev : il n'était fait état nulle part ni de l'avion, ni du car, ni des péages.... mais bien des doutes sur la participation de l'Etat...

 

Aujourd'hui faire circuler un trains a un cout, mais CGO a raison de mentionner la concurrence de l'avion, sur un Paris - Nice le trains de nuit en période estivale peut etre pertinent, le voyageur arrive le matin et peut profiter de sa journée, l'avion peut aussi etre intéressant mais il y a toujours le problème des temps "parasites" lors de l'embarquement et lors de l'arrivée + les parcours ville -aéroports. Le bus je n'y crois pas beaucoup trop long sur de tels trajets.

 

il y a 20 minutes, CGO a dit :

Exact  ! On ne peut pas équilibrer les comptes dans le contexte actuel de concurrence déloyale de l'avion et du car et dans le contexte de péages trop élevés !

Ca ne veut pas dire que structurellement le train de nuit ne peut équilibrer ses comptes, ça confirme juste le proverbe que quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage !

A noter que sur Paris-Nice la concurrence des trains de nuit ne sera pas le TGV qui arrive trop tard, en début d'après-midi, et qui "bouffe" une partie de la journée.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, Albert-00 a dit :

Aujourd'hui faire circuler un trains a un cout, mais CGO a raison de mentionner la concurrence de l'avion, sur un Paris - Nice le trains de nuit en période estivale peut etre pertinent, le voyageur arrive le matin et peut profiter de sa journée, l'avion peut aussi etre intéressant mais il y a toujours le problème des temps "parasites" lors de l'embarquement et lors de l'arrivée + les parcours ville -aéroports. Le bus je n'y crois pas beaucoup trop long sur de tels trajets.

 

A noter que sur Paris-Nice la concurrence des trains de nuit ne sera pas le TGV qui arrive trop tard, en début d'après-midi, et qui "bouffe" une partie de la journée.

Et donc ? Par rapport à ce que tu disais plus haut comme quoi il devrait être possible d'arriver à l'équilibre sur des trains de nuit ? Cela démontre quoi exactement ?

  • Like 3
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, assouan a dit :

Et donc ? Par rapport à ce que tu disais plus haut comme quoi il devrait être possible d'arriver à l'équilibre sur des trains de nuit ? Cela démontre quoi exactement ?

Tout d'abord, il y a-t-il encore une clientèle pour les trains de nuit, avant d'envisager quoi que ce soit c'est la question a laquelle il faut apporter une réponse.

Si la réponse est oui, a un moment ou un autre une compagnie relancera ce produit, mais je doute que ce soit la SNCF. Celle-ci a fait le maximum pour reporter les voyages de nuit sur le TGV pour les remplir. Je ne pense pas que ce soit un développement prioritaire, avant il faudra que les boite privées s'installent sur le marché ferroviaire mais compte tenus des différents blocages, administratifs (homologation du matériel) et économique (cout des sillons) ça risque de prendre encore du temps surtout après la crise sanitaire que l'on vient de traverser.

J'ai dit; "Je ne suis pas persuadé qu'avec du matériel confortable et un bon service a bord, des trains de nuits en période estivale, le tout sur des lignes attirantes a fort potentiel (ex Paris - Toulon - Nice, Paris - Bordeaux - Biarritz) ne puisse équilibrer les comptes. " C'est donc juste une impréssion. De toute façon une entreprise ne se lance pas sur ce type d'investissement sans une sérieuse étude de marché.

Donc ce que ça démontre c'est que c'est une possibilité, pas une certitude, mais que la porte n'est pas fermée pour autant.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Albert-00 a dit :

Tout d'abord, il y a-t-il encore une clientèle pour les trains de nuit, avant d'envisager quoi que ce soit c'est la question a laquelle il faut apporter une réponse.

Je l'avais évoqué dans ce message.

 

Il y a 4 heures, ADC01 a dit :

Et il y a aussi quelqu'un d'autres qui se désintéresse des trains de nuit, je vous laisse deviner.

Réponse: les voyageurs

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Greg4546 a dit :

C'est bien cela, mais tu comprends @fabrice (pour carricature à l'extrême) Thello, entreprise privée, concurrent de la SNCF, donc forcément très positif avec du matériel neuf, dernière génération et un personnel très motivé avec en face une "veille SNCF avec un matériel d'un autre âge et ses Cheminots…." :ninja:

Un traitement "très objectif" des médias et ici de TF1. :wacko:

Ouais enfin pour avoir vu le reportage il y a quelques mois lors de sa première diffusion, il n'était pour une fois pas à charge contre SNCF...

C'est un fait : Thello a rénové les voitures du Paris - Venise il y a peu : la comparaison tourne donc logiquement à leur avantage. Surtout qu'ils proposent plus de niveaux de confort, dont des voitures lit et, me semble-t-il, une classe "luxe" avec wc/douche privatifs, ainsi qu'une voiture-restaurant : tout ce qui n'existe plus depuis bien longtemps à bord des trains de nuit "by SNCF", y compris du temps où ils n'étaient pas encore conventionnés par l'Etat... Mais les journalistes n'ont à aucun moment tenté de comparaison directe pointant explicitement ce "delta" de confort en défaveur de SNCF.

Et il faut aussi préciser que le projet de rénovation des voitures Corail de nuit a été assez longuement évoqué, et que les superlatifs du type "train de nuit du futur" ont aussi fusé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur Paris - Nice, la sécurité des voyageurs était aussi devenue un problème. La tranquillité des voyageurs était loin d'être garantie en particulier dans le secteur Avignon - Toulon où les arrêts de service en pleine nuit dans des gares vides permettaient des montées et descentes de voyeurs indélicats. Tranquillité et sûreté mieux garantie de jour dans un TGV. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, zorba a dit :

Sur Paris - Nice, la sécurité des voyageurs était aussi devenue un problème. La tranquillité des voyageurs était loin d'être garantie en particulier dans le secteur Avignon - Toulon où les arrêts de service en pleine nuit dans des gares vides permettaient des montées et descentes de voyeurs indélicats. Tranquillité et sûreté mieux garantie de jour dans un TGV. 

Donc c'est une question de sécurité a laquelle la SNCF a été incapable de repondre par une réorganisation du service.

ET c'est surtout représentatif des lois en France qui manquent de rigueur et laisse ce genre de situation se développer, la SNCF n'est pas seule en cause

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Albert-00 a dit :

Donc c'est une question de sécurité a laquelle la SNCF a été incapable de repondre par une réorganisation du service.

ET c'est surtout représentatif des lois en France qui manquent de rigueur et laisse ce genre de situation se développer, la SNCF n'est pas seule en cause

Donc c'est une question de sécurité a laquelle la SNCF a été incapable de répondre par une réorganisation du service.

Cette question de sécurité relève de l'état régalien, cependant cet état qui essaye de se mêler de tout ce qui ne le regarde pas est incapable d'assurer le minimum syndical de l'Etat la sécurité des personnes et des biens.

Un cas comme celui ci se règle par une mise en demeure de l'Etat de faire son boulot, sinon c'est dommages et intérêts, mais évidemment une société qui dépend elle même de l'Etat n'est absolument pas en mesure de dénoncer les carences, scandaleuses, de l'Etat !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...