Aller au contenu
IGS4

Marseille-Saint-Charles - Nice-Ville - Vintimille (Ventimiglia)

Recommended Posts

il y a une heure, capelanbrest a dit :

 

il sera ben assez tôt de commenter à ce moment là...vu que pour le moment tout n'est que supputations... :)

 

...mais c'est tout l'intérêt de ce site: pouvoir s'y exprimer librement quitte à provoquer le doute ou la contradiction.
Et chacun est libre de réagir... ou non :Smiley_20:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Inharime a dit :

...mais c'est tout l'intérêt de ce site: pouvoir s'y exprimer librement quitte à provoquer le doute ou la contradiction.
Et chacun est libre de réagir... ou non :Smiley_20:

on est d accord si ça tient la route et si les hypothèses sont construites reposant sur des faits ou des éléments mesurables et vérifiables et non dogmatiques.... :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/08/2018 à 09:46, TintinGV a dit :

Des hypothèses.

Il n’y a pas d’argent...

En l'occurrence la halte Toulon-Sainte-Musse (CPER 2015-2020) est bien financée et les travaux se feront d'avril 2021 à novembre 2022.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Inharime a dit :

La chaleur n'y est pour rien, ce n'est pas délire, tout au plus une vision des choses qu'apparemment tu ne partages pas :Smiley_20:
J'attends l'ouverture effective à la concurrence avec une certaine gourmandise car je subodore que certaines propositions ne manqueront pas d'originalité et qu'il en sera comme pour les campagnes électorales. Les promesses iront bon train.

J'ai peut être la faiblesse de croire que le changement éventuel d'opérateur ne conduira pas à une situation chaotique, mais je n"attends pas de miracle. Et il n'y a pas que la SNCF qui soit capable d'exploiter un réseau ferré !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Laroche a dit :

J'ai peut être la faiblesse de croire que le changement éventuel d'opérateur ne conduira pas à une situation chaotique, mais je n"attends pas de miracle. Et il n'y a pas que la SNCF qui soit capable d'exploiter un réseau ferré !

Non la preuve en Allemagne en Italie pour ce que connais.

c'est pas l'exploitation en elle même qui est à craindre stricto sensu, ce sont les bases retenues in fine pour que ça puisse se faire....(articulation SNCF  infra, région et délégataire).

Et il faudra avant tout régler une bonne fois pour toute la mutation de la convention collective or on en est loin....et l'affaire pourrait bien s'enliser plus que l'on ne pense...

si demain par exemple Paca délègue à Véolia Trandev  Machin ou Théllo (Trenitalia) je suis curieux de voir la réaction des cheminots en Paca....

l'orage est loin d'être passé me semble t'il et la tempête pourrait être à venir avec un sérieux bras de fer..des jeux d'avancées et de reculades, a grands coups d’effets de manche politiciennes.

Bon 2020 c 'est encore loin mais pas tant que ça et des élections se profilant juste après on en a pas fini. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, capelanbrest a dit :

Et il faudra avant tout régler une bonne fois pour toute la mutation de la convention collective or on en est loin....et l'affaire pourrait bien s'enliser plus que l'on ne pense...

si demain par exemple Paca délègue à Véolia Trandev  Machin ou Théllo (Trenitalia) je suis curieux de voir la réaction des cheminots en Paca....

l'orage est loin d'être passé me semble t'il et la tempête pourrait être à venir avec un sérieux bras de fer..des jeux d'avancées et de reculades, a grands coups d’effets de manche politiciennes.

Bon 2020 c 'est encore loin mais pas tant que ça et des élections se profilant juste après on en a pas fini. ;)

Sans aller jusqu'à 2020 ni s'enliser dans les jeux politiques, il est effectivement probable que la transition entre SNCF et son éventuel remplaçant ne se fasse pas en toute tranquillité.
Cependant, il ne faut pas oublier que SNCF pourrait très bien conserver le marché. De plus, entre le début de la procédure, la désignation de l'exploitant, et son entrée en service, il va s'écouler plusieurs mois. On peut espérer que les candidats, puis le nouvel exploitant mettra cette période à profit pour discuter puis négocier avec les syndicats pour que la période transitoire se déroule dans les meilleurs conditions possibles, à la fois pour les agents transférés et pour les voyageurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, capelanbrest a dit :

(...)

si demain par exemple Paca délègue à Véolia Trandev  Machin ou Théllo (Trenitalia) je suis curieux de voir la réaction des cheminots en Paca....

Il ne faut pas se limiter au changement d'opérateur : l'ouverture à la concurrence peut aussi être l'occasion pour les Régions de passer en "Régie", ce que Paca d'ailleurs connaît et pratique déjà (à titre personnel je pense que ce sera une option très étudiée).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/08/2018 à 07:42, gilles_tagada a dit :

Création de 2 nouvelles gares dans l'aire toulonaise (et triplement de la voie entre La Seyne et Toulon?)
http://www.varmatin.com/info-trafic/deux-nouvelles-gares-vont-voir-le-jour-dans-lagglomeration-toulonnaise-173483

On en parle depuis très longtemps, si c'est pour finir comme l'inutile gare de La Barasse entre Aubagne et Marseille, et puis maintenant c'est plus comme il y a 30 ans, on crée un point d'arrêt, même si c'est pour 15 pékins par jour, faut ascenseurs, passerelle, accès PMR, qui vont faire exploser le budget.

Et ces équipement seront vandalisés au bout de 3 mois et définitivement irréparables.

Attendons sagement 2020 pour savoir qui remplacera Falco.

Modifié par NEMO94

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, gilles_tagada a dit :

Sans aller jusqu'à 2020 ni s'enliser dans les jeux politiques, il est effectivement probable que la transition entre SNCF et son éventuel remplaçant ne se fasse pas en toute tranquillité.
Cependant, il ne faut pas oublier que SNCF pourrait très bien conserver le marché. De plus, entre le début de la procédure, la désignation de l'exploitant, et son entrée en service, il va s'écouler plusieurs mois. On peut espérer que les candidats, puis le nouvel exploitant mettra cette période à profit pour discuter puis négocier avec les syndicats pour que la période transitoire se déroule dans les meilleurs conditions possibles, à la fois pour les agents transférés et pour les voyageurs.

Avec tant d'intérêts divergents, élus de la Région qui financent, exploitant qui veut gagner de l'argent, voyageurs râleurs qui veulent arriver à l'heure et payer moins cher, employés transférés avec statut précaire, l'équilibre ne sera pas une bande bien large et les conflits ne tarderont pas à surgir. Une bonne précaution, au moins pour les cadres de SNCF ayant une expérience juridique, est de créer un cabinet d'avocats conseil en conflits ferroviaires, il y aura de la demande et probablement beaucoup d'argent à gagne. Il faut être positif et optimiste, les privatisations dans l'ensemble se passent bien et les actionnaires ne se plaignent pas souvent.

Modifié par zorba

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, assouan a dit :

Il ne faut pas se limiter au changement d'opérateur : l'ouverture à la concurrence peut aussi être l'occasion pour les Régions de passer en "Régie", ce que Paca d'ailleurs connaît et pratique déjà (à titre personnel je pense que ce sera une option très étudiée).

Oui sans doute mais ne rêvons pas une régie peut être tout et n'importe quoi sur le plan social par exemple, puisqu'elle en général de droit privé mais de capitaux publics....un peu comme les SPL

alors la régie oui mais tout dépendra de la surface financière que Paca jugera utile , en terme d'abondement au projet.

On a connue par le passé    des régies qui étaient à la fois de mauvais exploitants et complétement incapables d'abonder financièrement aux modernisations.

bon nombres de secondaires ont ainsi disparus avant et âpres guerre.....faute de pognon entre autre et de vision d'autres parts ! ;)

la régie c 'est avant tout un choix politique pour que ça reste dans le giron 100% public  avec des capitaux publics. ça n'est ni un gage d’efficience ni une garantie d'exploitation rationnelle  à minima  dynamique au mieux.

Ce   qui pet être concevable à l'échelon d'une Métropole n'est pas   aussi simple pour un territoire aussi vaste que paca dont les sensibilités vont d'un extrême à l'autre. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, capelanbrest a dit :

On a connue par le passé    des régies qui étaient à la fois de mauvais exploitants et complétement incapables d'abonder financièrement aux modernisations.

bon nombres de secondaires ont ainsi disparus avant et âpres guerre.....faute de pognon entre autre et de vision d'autres parts ! ;)

Mauvaise gestion ou absence de clients ?

Tu te contredis un peu,okok car plusieurs fois tu as mis en cause la fréquentation insuffisante des lignes secondaires, plutôt qu'une mauvaise gestion...

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Mak a dit :

Mauvaise gestion ou absence de clients ?

Tu te contredis un peu,okok car plusieurs fois tu as mis en cause la fréquentation insuffisante des lignes secondaires, plutôt qu'une mauvaise gestion...

faible fréquentation  est souvent cousin germain de difficultés financières et de problemes de gestion.. tout cela est dans le meme paquet.

 

Climatisation en rade, places manquantes, suppressions de trains... les internautes témoignent de leur calvaire dans les TER cet été

Depuis le début de l'été, les utilisateurs du TER entre Vintimille et Marseille sont nombreux à se plaindre des conditions de transports. Face à ces problèmes, la SNCF peine à trouver des solutions. Train en panne, sans clim, ils décident de sortir sur les rails ...Avec les arrivées en nombre des touristes, les habitués du TER azuréen s'attendaient à des efforts de la part de la SNCF. Mais en pleine heure de pointe, les usagers se sont retrouvés à devoir emprunter des trains trop petits. 

http://www.nicematin.com/vie-locale/climatisation-en-rade-places-manquantes-suppressiuons-de-trains-les-internautes-temoignent-de-leur-calvaire-dans-les-ter-cet-ete-250588

 c'est sur que descendre sur les rails cela répare la clim et fait avancer le trains..et des renforts étaient ils prévus et financés dans la convention ,

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, jackv a dit :

c'est sur que descendre sur les rails cela répare la clim et fait avancer le trains

Quand plus rien ne fait avancer les trains, ils ne sont plus à ça près.

 

Il y a 7 heures, jackv a dit :

et des renforts étaient ils prévus et financés dans la convention

y'a plus de convention, région et SNCF ne sont pas parvenus à s'entendre apparemment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Mak a dit :

Mauvaise gestion ou absence de clients ?

Tu te contredis un peu,okok car plusieurs fois tu as mis en cause la fréquentation insuffisante des lignes secondaires, plutôt qu'une mauvaise gestion...

jacqv a fait réponse :

Citation

faible fréquentation  est souvent cousin germain de difficultés financières et de problèmes de gestion.. tout cela est dans le mème paquet.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, capelanbrest a dit :

On a connue par le passé    des régies qui étaient à la fois de mauvais exploitants et complétement incapables d'abonder financièrement aux modernisations.

bon nombres de secondaires ont ainsi disparus avant et âpres guerre.....faute de pognon entre autre et de vision d'autres parts !

 

 

Il y a quand même contradiction dans ton discours !

Sur Morlaix Roscoff tu nous expliquais que le train, même bien géré ,serait incapable d’être rempli, alors qu’à l’évidence, cette ligne  a du potentiel et est juste affreusement mal gérée  ! Et d’un autre coté tu nous expliques que bien géré (avec du pognon et une vision) des lignes beaucoup plus secondaires comme Carhaix la Brohinière, ou St Brieuc Erquy auraient pu survivre.

Il faudrait savoir le train est t’il , selon toi, structurellement, hors des clous ?

Ou juste, conjoncturellement, victime d’exploitants, qui feraient mieux de changer de métier tellement ils sont nuls….

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le chemin de fer en général, que ce soit pour transporter du fret ou des voyageurs, n'est plus pertinent que la route que lorsqu'il s'agit de transporter en grande quantité. En terme de cout humain, financier ou écologique, il n'y a pas de différence fondamentale à transporter 5 personnes ou 200 par la voie ferrée.
Lorsqu'il s'agit de transporter de faibles quantités de marchandises, ou peu de voyageurs, un camion, un autocar polluent moins qu'un train.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 05/08/2018 à 10:16, zorba a dit :

employés transférés avec statut précaire

Statut précaire? Il s'agira d'un CDI, avec des dispositions ultra-protectrices issues de la loi et de la convention collective!
Allez donc discuter avec des salariés ayant un statut vraiment précaire, en CDD voire en intérim, avant d'utiliser des termes comme celui-ci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, gilles_tagada a dit :

Statut précaire? Il s'agira d'un CDI, avec des dispositions ultra-protectrices issues de la loi et de la convention collective!
 

Pour ce qui est de la convention collective, il n'y a rien d'écrit ni de signé, alors parler protection est un peu hasardeux. L'objectif des réformes votées est de flexibiliser les règles et les conditions de travail, en aucun cas l'ultra protection ce qui était peut-être dans le statut SNCF et qu'il était urgent de faire disparaître. Après être embauché avec un CDI n'apporte pas vraiment de garantie d'emploi, les dirigeants d'entreprises embauchant en CDI et pratiquant les licenciements fonctionnent très bien, il suffit d'assister aux audiences du tribunal des Prud’hommes de Paris pour se faire idée de la réalité des situations et de la naïveté des médias compréhensifs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, gilles_tagada a dit :

Le chemin de fer en général, que ce soit pour transporter du fret ou des voyageurs, n'est plus pertinent que la route que lorsqu'il s'agit de transporter en grande quantité. En terme de cout humain, financier ou écologique, il n'y a pas de différence fondamentale à transporter 5 personnes ou 200 par la voie ferrée.
Lorsqu'il s'agit de transporter de faibles quantités de marchandises, ou peu de voyageurs, un camion, un autocar polluent moins qu'un train. 

Je reconnais bien volontiers que le coût de circulation d’un camion est certainement très inférieur à celui d’une loco+ un unique wagon.

Cependant l’affirmation, « un camion, un autocar polluent moins qu'un train » est fausse

Comment pourrait-il en être autrement, c’est la puissance d’un moteur qui génère la pollution !

En conséquence, la pollution générée par un moteur diesel de 220Kw est identique, forcément identique, que ce moteur soit monté sur un camion, un train ou une péniche.

En cherchant, la petite bête on peut même écrire qu’un autorail de 220kw, avec une remorque transporte beaucoup plus de monde qu’un autocar équipé du même moteur . Donc avec le même moteur :même pollution, mais par passager avantage très net à celui qui transporte le plus de passagers, à puissance égale : le bateau, puis l’autorail bon dernier l’autocar !.

Par ailleurs la consommation/pollution est encore optimisée par les conditions de circulation meilleures pour le train, à puissance égale, sur l’autorail : pas de ronds points, marches sur l’erre, etc.

Enfin, toujours en restant sur la comparaison autorail/autocar  de même puissance, l’autorail peut être bimode, c’est-à-dire utiliser la traction électrique sur une grande partie du parcours, et bien que des autocars électriques sur batteries existent, à puissance égale, il est moins pénalisant d’équiper un autorail de batteries qu’un autocar :

4 tonnes de batteries de traction sur un autorail de 32t ça fait même pas 10% du poids !

Sur un autocar de 9t de poids à vide çà fait presque 50%, là encore à groupe de traction égal, les 4t de batteries occasionnent une légère baisse de performance sur l’autorail, alors qu’elles font perdre toute la charge utile sur l’autocar !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Mak a dit :

Je reconnais bien volontiers que le coût de circulation d’un camion est certainement très inférieur à celui d’une loco+ un unique wagon.

Cependant l’affirmation, « un camion, un autocar polluent moins qu'un train » est fausse

Comment pourrait-il en être autrement, c’est la puissance d’un moteur qui génère la pollution !

En conséquence, la pollution générée par un moteur diesel de 220Kw est identique, forcément identique, que ce moteur soit monté sur un camion, un train ou une péniche.

En cherchant, la petite bête on peut même écrire qu’un autorail de 220kw, avec une remorque transporte beaucoup plus de monde qu’un autocar équipé du même moteur . Donc avec le même moteur :même pollution, mais par passager avantage très net à celui qui transporte le plus de passagers, à puissance égale : le bateau, puis l’autorail bon dernier l’autocar !.

Par ailleurs la consommation/pollution est encore optimisée par les conditions de circulation meilleures pour le train, à puissance égale, sur l’autorail : pas de ronds points, marches sur l’erre, etc.

Enfin, toujours en restant sur la comparaison autorail/autocar  de même puissance, l’autorail peut être bimode, c’est-à-dire utiliser la traction électrique sur une grande partie du parcours, et bien que des autocars électriques sur batteries existent, à puissance égale, il est moins pénalisant d’équiper un autorail de batteries qu’un autocar :

4 tonnes de batteries de traction sur un autorail de 32t ça fait même pas 10% du poids !

Sur un autocar de 9t de poids à vide çà fait presque 50%, là encore à groupe de traction égal, les 4t de batteries occasionnent une légère baisse de performance sur l’autorail, alors qu’elles font perdre toute la charge utile sur l’autocar !

4 tonnes sur 32 cela fait 12,5% :Smiley_19:
Cela dit je partage bon nombre de tes arguments.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Mak a dit :

Je reconnais bien volontiers que le coût de circulation d’un camion est certainement très inférieur à celui d’une loco+ un unique wagon.

Cependant l’affirmation, « un camion, un autocar polluent moins qu'un train » est fausse

Comment pourrait-il en être autrement, c’est la puissance d’un moteur qui génère la pollution !

En conséquence, la pollution générée par un moteur diesel de 220Kw est identique, forcément identique, que ce moteur soit monté sur un camion, un train ou une péniche.

En cherchant, la petite bête on peut même écrire qu’un autorail de 220kw, avec une remorque transporte beaucoup plus de monde qu’un autocar équipé du même moteur . Donc avec le même moteur :même pollution, mais par passager avantage très net à celui qui transporte le plus de passagers, à puissance égale : le bateau, puis l’autorail bon dernier l’autocar !.

Par ailleurs la consommation/pollution est encore optimisée par les conditions de circulation meilleures pour le train, à puissance égale, sur l’autorail : pas de ronds points, marches sur l’erre, etc.

Enfin, toujours en restant sur la comparaison autorail/autocar  de même puissance, l’autorail peut être bimode, c’est-à-dire utiliser la traction électrique sur une grande partie du parcours, et bien que des autocars électriques sur batteries existent, à puissance égale, il est moins pénalisant d’équiper un autorail de batteries qu’un autocar :

4 tonnes de batteries de traction sur un autorail de 32t ça fait même pas 10% du poids !

Sur un autocar de 9t de poids à vide çà fait presque 50%, là encore à groupe de traction égal, les 4t de batteries occasionnent une légère baisse de performance sur l’autorail, alors qu’elles font perdre toute la charge utile sur l’autocar !

tout les diesels ne pollues pas autant..ce ne sont pas les mêmes normes pour tous les types de transport utilisant des diesels

et les camions en comparaison polluent moins que les voitures(lobbying oblige) même non équipées de logiciel "truandeurs" comme WW

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, jackv a dit :

 

et les camions en comparaison polluent moins que les voitures(lobbying oblige) même non équipées de logiciel "truandeurs" comme WW

Loin d'être sûr !

Les voitures de tourisme sont de plus en plus à essence, alors que les poids lourds à essence n'existent plus et sont maintenant tous diesel...

... et le diesel génère plus de particules fines que l'essence.

En revanche, il est vrai que le diesel contribue moins au réchauffement climatique (moins de CO² que l'essence)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Mak a dit :

Je reconnais bien volontiers que le coût de circulation d’un camion est certainement très inférieur à celui d’une loco+ un unique wagon.

Cependant l’affirmation, « un camion, un autocar polluent moins qu'un train » est fausse

Comment pourrait-il en être autrement, c’est la puissance d’un moteur qui génère la pollution !

En conséquence, la pollution générée par un moteur diesel de 220Kw est identique, forcément identique, que ce moteur soit monté sur un camion, un train ou une péniche.

En cherchant, la petite bête on peut même écrire qu’un autorail de 220kw, avec une remorque transporte beaucoup plus de monde qu’un autocar équipé du même moteur . Donc avec le même moteur :même pollution, mais par passager avantage très net à celui qui transporte le plus de passagers, à puissance égale : le bateau, puis l’autorail bon dernier l’autocar !.

Par ailleurs la consommation/pollution est encore optimisée par les conditions de circulation meilleures pour le train, à puissance égale, sur l’autorail : pas de ronds points, marches sur l’erre, etc.

Enfin, toujours en restant sur la comparaison autorail/autocar  de même puissance, l’autorail peut être bimode, c’est-à-dire utiliser la traction électrique sur une grande partie du parcours, et bien que des autocars électriques sur batteries existent, à puissance égale, il est moins pénalisant d’équiper un autorail de batteries qu’un autocar :

4 tonnes de batteries de traction sur un autorail de 32t ça fait même pas 10% du poids !

Sur un autocar de 9t de poids à vide çà fait presque 50%, là encore à groupe de traction égal, les 4t de batteries occasionnent une légère baisse de performance sur l’autorail, alors qu’elles font perdre toute la charge utile sur l’autocar !

Vous déformez mon propos : je disais : " Lorsqu'il s'agit de transporter de faibles quantités de marchandises, ou peu de voyageurs, un camion, un autocar polluent moins qu'un train. "
Maintenant, oui, c'est vrai un moteur pollue autant, quelque soit l'engin sur lequel il est installé. Mais comparez les puissances : je ne sais pas la puissance du moteur d'un autocar (220 kW?) mais c'est loin d'être suffisant pour un autorail pouvant embarquer à peu près le même nombre de passagers.

220 kW? 32 t? on est loin des valeurs des autorails modernes : Les X73500 ont un ou plusieurs moteurs pour un total de 514 kW et un poids de 50 t.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Mak a dit :

Enfin, toujours en restant sur la comparaison autorail/autocar  de même puissance, l’autorail peut être bimode, c’est-à-dire utiliser la traction électrique sur une grande partie du parcours, et bien que des autocars électriques sur batteries existent, à puissance égale, il est moins pénalisant d’équiper un autorail de batteries qu’un autocar :

Mais quand va tu  comprendre qu'un véhicule électrique pollue aussi, et ce malgré qu'il ne fume pas, le lobby tout électrique t' a bien formater le cerveau ainsi qu'à tous nos décideurs de tous poils, dans 10, 20 ou 30 ans il sera trop tard pour réagir devant le plus gros canular écologique du moment: l'électricité, une énergie propre !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, gilles_tagada a dit :

 

220 kW? 32 t? on est loin des valeurs des autorails modernes : Les X73500 ont un ou plusieurs moteurs pour un total de 514 kW et un poids de 50 t. 

Exact, ce sont les caractéristiques du X 3800 Picasso et c’est vrai qu’avec une remorque c’est plutôt poussif

En revanche, en solo l’accélération était au niveau d’un train corail de 5 voitures avec un 67300, donc très correcte.

 Les X73500 ont un ou plusieurs moteurs pour un total de 514 kW et un poids de 50 t. :ça fait 232 Kw pour un engin qui pèserait 25T ,on n’est pas très loin de la puissance massique du 3800 Solo...

Il n’y a pas photo les performances d’un 3800 solo de 220Kw sont très supérieures à celles de l’autocar de même puissance, pour une pollution inférieure...

Et je ne compte pas dans le cas de l'autocar, les 40% de voyageurs qui se reportent sur la voiture individuelle, induisant une pollution indirecte (surtout si ce sont des SUV !)

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...