Aller au contenu

Recommended Posts

Hello à tous. 

Ayant passer les entretiens deux fois il y a un an et demi ou j'ai échoué et en Avril dernier ou j'ai réussi je ne peux que confirmer ce que dis l'auteur du sujet. Cet entretien faut le préparer à fond. Savoir ou vous postulez etc. Après faut aussi être à l'aise à l'oral. Je postulais pour technicien circulation ferroviaire et si tu stresses à mort pendant l'entretien ils risquent de ne pas vous prendre étant donné que c'est un métier ou il y a pas mal de situation " stressante " à gérer en cas de problème. 

 

Et une dernière chose dîtes vous bien une chose si malheureusement ils vous recalent aux entretiens c'est qu'ils estiment que vous n'avez pas réussi à leur montrer que vous avez le profil pour faire ce métier (J'en suis la preuve au premier entretien échoué j'ai reconnu mes erreurs et ça m'a permis par la suite de réussir mon second essai) Si vous pensez être fait pour le métier que vous visez n'hésiter surtout pas à retenter votre chance !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/02/2018 à 17:41, blacko a dit :

Bonjour à tous, 

Je crée ce petit topic afin d'apporter mon expérience concernant le passage les entretiens d'embauche.

Avant tout, je tiens à préciser que ce n'est que mon propre avis qui sera donné et ma propre expérience. Chacun individu étant différent, il n'y a ici aucune vérité absolue. J'espére ne pas dire de conneries et que cela pourra apporter à d'autres.

J’espère aussi qu'il sera enrichi, corrigé, critiqué par d'autres.

Pour vous situer un peu, j'ai moi-même été recruteur lors de ma précédente vie professionnelle et je suis passé 3 fois par la case "entretien avec chargé de recrutement" chez la SNCF pour le poste CRL.

Ne mentez pas, ça se voit, ça s'entend, ça se ressent, même quand vous êtes surs du contraire. Soyez sincères et francs

  • Préparez votre CV et son déroulé. Vous devez impérativement le connaître par cœur (logique me dira-t-on), savoir le décrire et y revenir sans l'avoir sous les yeux. Vous êtes capables de pouvoir de revenir sur chacune de vos expériences, la décrire de façon claire et rapide. 
  • Vous aurez à parler de votre scolarité, les réussites ou les échecs dans ce parcours. Vous etes capables d'expliquer vos choix d'orientation et d'abandon. Pour ma part mon parcours scolaire est pas fameux, je me suis expliqué en parlant de mon immaturité du moment, mais que je n'ai pas du tout gardée lors ma vie active. C'est même le jour et la nuit.

             Le but est ici de savoir si vous êtes capables le rythme soutenue de la formation qui vous sera proposée. Pour ma par, ça a été une des raisons de ma non-sélection lors de ma 2ieme tentative. Que la formation soit trop lourde et que je ne tienne pas.

On vous demandera ce que vous savez de la formation. pour ma part, j'ai répondu qu'il fallait être très assidu et qu'il y avait un gros taux d’échec 70%, qu'elle se déroulait sur an, hors domicile et que j'étais préparé pour tout ça.

Les recruteurs creusent beaucoup de cette question.

Parlez de votre parcours professionel:

  •  Ce que vous avez fait dans chacune de vos missions
  • Pourquoi vous avez changé d'employeur
  • Pourquoi vous voulez le quitter aujourd'hui

Je fais ici un petit focus vu que je me suis retrouvé dans les 2 situations, un emploi avec de l'ancienneté, un bon revenu et une bonne stabilité, et être sans emploi. 

Il me fallait expliquer pourquoi je voulais quitter ma situation pour un métier totalement différent, avec baisse de salaire, et retour à une situation contractuelle plus précaire.

Puis j'ai dû également m'expliquer pourquoi je ne travaillais plus, pourquoi j'ai quitté mon employeur.

A vous de présenter cela au mieux, et de l'expliquer de façon cohérente.

Motivations

  • pourquoi vous voulez faire ce métier?
  • Quelles sont ces contraintes?
  • Quelle est la journée type?

Pour la journée type et les contraintes, elles sont très bien expliquées pendant le MOOC que je vous conseille de faire (et de réussir).

Les motivations pour moi étant la travail en autonomie, le sens du service public et de "servir" les voyageurs et d'amener tout le monde en tout sécurité.

Je n'ai volontairement pas parlé des possibilités d'évolutions pour ne pas donner l'impression d'être déjà pressé de changer de poste mais c'est un point important tout de même.

Cette partie est la plus importante à travailler pour la préparation de l'entretien. Vous devez être clair, sûr de vous. Vous n'êtes pas là par hasard (j'espère), vous savez expliquer ce qui vous plait dans le métier, et les choses qui seront des contraintes.

Pour ma part, j'ai toujours reformulé le terme "contrainte" par "spécificités" du métier. mon parcours pro était calqué sur les mêmes contraintes donc j'y suis habitué , et c'est même d'ailleurs parce que les horaires et le travail sont en décalés que ça me plait. Faire 8-17h du lundi au vendredi c'est pas ma tasse de thé. J'aime avoir du temps libre différemment.

  • On m'a également demandé si j'accepterai un autre poste que CRL, donc en tant que CRML.

Je dirais que c'est une question à double tranchant.

Soit vous répondez OUI et vous donnez l'impression de juste vouloir rentrer dans la boite et de prendre n'importe quoi.

Soit vous répondez NON et cela peut donner une idée de rigidité, et de non remise question.

Pour ma part, j'ai répondu entre les 2, en argumentant en fonction de caractéristiques perso (âge, situation).

  • Autre patate chaude, "Qu'est ce que vous faites si vous démarrez la formation et qu'au bout d'un mois, vous constatez que le métier ne vous plait pas??"

Comme à la question précédente, j'ai répondu spontanément, pour moi c'est une question que je ne pose pas, j'ai beaucoup réfléchi sur ce métier, je me suis renseigné et je suis sur que ça va me plaire. Le MOOC m'a aussi permis de voir plus en profondeur ce que ça peut être.

 

J'ai aussi eu droit à 2 mises en situation:

  1. "vous avez fait le MOOC? okay expliquez nous le cantonnenment sur cette feuille blanche". Je dessine une voie sens unique avec 2 trains et 4 BAL. et je me suis trompé! J'ai été repris de volée très sèchement par la DPX. Mais le bon point est que: j'ai demandé où je m'étais trompé et que j'ai cherché à comprendre pourquoi, j'ai reconnu mon erreur et j'ai dit que c'est bien pour ça que ça montre le fait que la formation devra être maitrisée. Cela a beaucoup plus (je l'ai appris après coup)
  2. "Vous avez un rocher qui se trouve sur la voie. Qu'est ce vous faites?" Après mise en place d’arrêt d'urgence, et signalisation à mon régulateur, je préviens les passagers pourquoi nous sommes arrêtés et je leur demande de ne pas tenter de descendre du train. "Okay, c'est bien, faites nous l'annonce que vous faites aux voyageurs"  (Il faudra vous entraîner à cela, vous avez un bon descriptif dans le MOOC mais le faire de vive voix c'est différent avec le stress et la peur de dire une connerie)

 

Voila je pense que j'ai tout dit, je compléterai si j'ai des choses qui me reviennent. Et j'essaierai d'apporter des précisions à ceux qui en demandent.

Les entretiens ne se passent pas tous pareils, j'en ai fait 3 fois et ça a jamais pareil. L'échange avec les recruteurs, parfois à l'écoute, d'autres fois cassants et secs. Tout ça ne sont que des postures. Ils sont là pour vous tester, vous désorientez, vous mettre à mal à l'aise ou même en total confort, AUCUNE QUESTION n'est anodine même quand vous parlez de vos loisirs. Les recruteurs ont besoin d'être surs que vous êtes le bon candidat qui finira aux commandes d'un train. Ils ne sont pas là pour ne pas vous prendre. 

Gardez votre calme, réfléchissez, préparez vous.

Très bon topic et instructif 

je n’ai pas beaucoup d’experience dans les entretiens d’embauche n’en n’ayant réellement fait un costaud comme celui de la sncf et l’ayant réussi (précèdent emploi). 

Oui je pense qu’il est indispensable de bien « faire ses devoirs » et se renseigner sur l’entreprise et la fonction qu’on serait censé excercer mais il est aussi indispensable de bien se détendre et d’y aller détendu (comme par exemple prendre le train la veille de la journée de recrutement et prendre un hotel pour pas avoir le stress de ne pas trouver le lieu et d’étre bien reposé,ce que j’ai fais). D’ailleurs à la fin de ma journée de recrutement le responsable technique m’a posé la question de comment c’ était passé le voyage et si j’avais dormi à l’hotel (c’était pas anodin je pense). 

En sortant de l’entretien avec le psy je pensais avoir fais plein d’erreurs et n’étre pas retenu et,à ma grande surprise,ce ne fut pas le cas. Je suis resté moi méme et j’ai dis ce que je pensais.

par exemple à la question « que pensez vous que vous devriez changer chez vous pour correspondre au poste ? » ça m’a pris de court mais j’ai évité de laissé passer trop de temps pour la réponse pour rester dans la spontanéité et j’ai dis « alors là je sais pas quoi vous répondre parce que dans tous mes postes précédents j’ai toujours su m’adapter et puis pour le savoir il faudrait aussi que je l’occupe pour le savoir » après cette réponse je pensais vraiment m’étre crashé. 

Aprés je pense que si on reste calme et serein ça se passera bien (personnellement mon précédent emploi était très stressant donc je pense que ça m’aide par habitude pour gérer la pression et les rapports humains). 

Pour terminer perso je fais très attention aussi au langage corporel qui en dit long sur nous comme par exemple eviter de croiser les bras (repli sur soi) regard fuyant (pas sur de soi ou mensonge) etc..l’idéal étant d’étre penché en direction de son interlocuteur,le regarder droit dans les yeux,souriant et mains jointes ou mobiles pour appuyer son discours. 

Modifié par micro-onde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toutes et tous,

Tout d'abord, merci à blacko pour son témoignage et les explications exhaustives qui l'ont accompagnées sur la préparation aux entretiens ! :Smiley_25:

Cependant, même si j'avais lu ce fil auparavant, je n'aurais pas réussi de toute manière mon entretien car je suis arrivé trop stressé, peu clair et hésitant dans mes réponses. C'était il y a environ un an à Lyon pour un poste basé sur Annemasse.

Voici mon témoignage et mes conseils (désolé si je répète un peu ce qui a déjà été évoqué plus haut) :

J'ai sans doute trop misé sur ma petite valise à roulette pour montrer mon découché de la veille ! ;) En fait, j'ai cru à tort que, passé les tests psychotechniques (que j'ai trouvé difficiles !), tout le reste allait être que formalités. Erreur ! J'étais tellement sûr de mon expérience, sûr que le métier était fait pour moi, que tout me paraissait évident, que je ne suis même pas arrivé à convaincre les psys et la chargée rh. Tellement impatient que je voulais juste leur dire : c'est où qu'on signe ? :Smiley_03:

  • Présentez-vous en 2 minutes :
    • La posture est très importante ainsi que le ton de la voix qui représentent 90% de la communication, 10% seulement sur ce que l'on dit.
      • Bonjour, je suis...
      • mon métier, où j'ai travaillé, pendant combien de temps, mes principales missions à ce poste
      • Citer deux ou trois compétences ou qualités qu'on retrouve dans le métier pour lequel on postule
      • Pourquoi on a postulé et en quoi on est fait pour ce poste (résumé)
  • Préparez-vous aux questions classiques d'un entretien d'embauche
    • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
    • Quelles sont vos qualités, vos défauts ? citer des exemples !
    • ...
  • Concernant les mises en situation j'ai eu cette question :
    • "Vous êtes à pleine vitesse et vous voyez au loin des vaches échappées de leur enclos qui circulent près de la voie, que faites-vous ?"
      • Là je fais un grand sourire nerveux, m'appuie en arrière sur le dossier, me repositionne ensuite en avant sur la table et commence mon explication : 
        • "Je reste à pleine vitesse, car de toute façon il me faudrait quelques centaines de mètres pour m'arrêter. Je ne siffle pas car ça pourrait les effrayer mais je signale un obstacle possible"
        • Ensuite je me rétracte et je dis : "je freine pour limiter la casse au cas où les vaches se mettent à traverser la voie"
        • Bref, je vous laisse juge de ce que les psys ont pu conclure avec cette réponse !

J'ai postulé à nouveau cette année pour une nouvelle offre sur Annemasse mais j'ai échoué à l'entretien téléphonique ! Quelle déception !

Pourtant j'étais mieux préparé ! J'ai répondu à toutes les questions de manière calme et sereine mais j'ai senti la personne face un peu raide, avec du jugement et du dédain dans sa voix. Dès les premières questions j'ai senti que ça n'allait pas aboutir favorablement.

Je vous livre le résumé de l'échange :

la chargée ne se présente pas et ne demande pas de me présenter. koiquesse

  • Avez-vous déjà postulé ? oui
  • Quand ? Il y a un an
  • Quand exactement ? Le 30 mai
  • Pourquoi n'avez-vous pas réussi ? Je ne sais pas
  • Vous n'avez pas demandé ? Si, j'ai fait un courrier et une relance téléphonique
  • Et ils ne vous ont pas répondu ? Non
  • D'habitude ils répondent ! Et bien là non.
  • Avez-vous les originaux de vos diplômes ? oui
  • ...
  • Que savez-vous du métier ? Je cite le Mooc , sécurité, horaires décalés, découchés, les réseaux sociaux SNCF où on peut échanger avec des ambassadeurs...
  • Qu'est ce qui vous motive ? Je cite un témoignage vidéo du Mooc qui correspondait à ma motivation :
    • "j'aime les trains, j'aime conduire"
    • Un peu léger je le reconnais ! J'aurais dû ajouter des arguments moins autocentrés et en rapport avec les missions du métier, mais non, ce n'est pas sorti.
    • Parenthèse à propos d'une des vidéos du Mooc : un conductrice fret avait dit : "je suis rentré par hasard" Etait-ce un piège ? lotrela
  • Mise en situation :
    • Votre engin moteur tombe en panne que faites-vous ?
      • Je fais un diagnostic et si je ne peux pas résoudre le problème je préviens l'agent de circulation (avec une hésitation sur le titre de l'agent à alerter)
    • Décrivez une journée type
      • Je cite la partie du Mooc qui parle de ça dans le détail
  • ...
  • Êtes vous prêt aux horaires décalés et découchés ? Oui bien sûr !
  • Vous êtes bien né le ../../.. ? Oui (pour info je suis plus tout jeune)
  • Vous habitez bien ... ? Oui, je suis du coin (à côté d'Annemasse)
  • Je vais revoir votre dossier, si je ne vous rappelle pas demain c'est que nous n'aurons pas retenu votre candidature
  • Au revoir ! :blink:
  • ...
  • Durée de l'entretien : 15 minutes environ
  • L'après-midi même, je consulte mon compte candidat : non retenu... Fin de l'histoire...lapleunicheuse

Merci d'avoir lu jusqu'au bout ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/02/2018 à 17:41, blacko a dit :

             Le but est ici de savoir si vous êtes capables le rythme soutenue de la formation qui vous sera proposée. Pour ma par, ça a été une des raisons de ma non-sélection lors de ma 2ieme tentative. Que la formation soit trop lourde et que je ne tienne pas.

On vous demandera ce que vous savez de la formation. pour ma part, j'ai répondu qu'il fallait être très assidu et qu'il y avait un gros taux d’échec 70%, qu'elle se déroulait sur an, hors domicile et que j'étais préparé pour tout ça.

Les recruteurs creusent beaucoup de cette question.

 

Bonjour, je rebondis sur ce passage.

J'ai entendu dire 70% de réussite (pas d'échec) l'année dernière quand j'ai posé la question à la chargée de recrutement venue présenter le métier lors d'une réunion d'information à Pôle Emploi. Déjà 30% d'échec, je trouve ce chiffre énorme ! Est-ce qu'il y a des raisons personnelles à l'abandon ou c'est vraiment difficile pour certains ?

Du coup est-ce qu'il ne serait pas judicieux de leur part de modifier leur processus de recrutement ? Qu'en pensez-vous ?

Pour info aux CFF, c'est 16 à 18 mois de formation et leur taux de réussite est de 92% (11/12).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le niveau de motivation et le niveau scolaire des Suisses ne sont pas les mêmes qu'en france.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, jybert a dit :

Pour info aux CFF, c'est 16 à 18 mois de formation et leur taux de réussite est de 92% (11/12).

Kesaco CFF?!

si tu rajoutes des mois de formation, ça modifie un peu la donne aussi.

la formation est très bien montée, mais le rythme est soutenu tout de même, surtout au début.

La maîtrise des bases du « normal » est condensé sur 4 mois.

Faut s’accrocher pour intégrer toutes les nouvelles notions.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, jybert a dit :

Déjà 30% d'échec, je trouve ce chiffre énorme ! Est-ce qu'il y a des raisons personnelles à l'abandon ou c'est vraiment difficile pour certains ?

Je ne sais pas si c’est beaucoup

sur ma promo, on a fait 9/12 soit 75% de réussite

mais il faut se rappeler qu’il y a une grande part de travail personnel et d’investissement, et que beaucoup sous-estime ces efforts (2 personnes sur ma formation)

Le métier a aussi ses contraintes, horaires décalés, découchés, travail le we. J’ai vu récemment un stagiaire mi formation qui s’est rendu compte que ça collerait pas avec sa vie de famille.

De plus, le comportement et l’intégration à la communauté cheminot est constamment évaluée aussi.

Sans parler du côté ultra sécuritaire du poste impose une grande rigueur pour les personnes encadrantes, pas de complaisance ou de mérite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, blacko a dit :

Je ne sais pas si c’est beaucoup

sur ma promo, on a fait 9/12 soit 75% de réussite

mais il faut se rappeler qu’il y a une grande part de travail personnel et d’investissement, et que beaucoup sous-estime ces efforts (2 personnes sur ma formation)

Le métier a aussi ses contraintes, horaires décalés, découchés, travail le we. J’ai vu récemment un stagiaire mi formation qui s’est rendu compte que ça collerait pas avec sa vie de famille.

De plus, le comportement et l’intégration à la communauté cheminot est constamment évaluée aussi.

Sans parler du côté ultra sécuritaire du poste impose une grande rigueur pour les personnes encadrantes, pas de complaisance ou de mérite.

D'accord, on va dire que la faute revient plus au recrutés qu'au recruteur. Ça fait tout de même 100 K€ de gaspillé par échec.

J'ai eu beau avancer tout ce que je savais au moment de l'entretien sur les contraintes du métiers, la sécurité, je n'ai pas réussi à les convaincre de ma sincérité.

Mais à force de tout savoir ce qu'il faut faire ou ne pas faire, et devenir à tort le candidat "parfait", j'ai peur qu'il voient que je veuille à tout prix rentrer chez eux et qu'il me prennent pour un rigolo qui veut juste jouer au train...

Vous qui avez fait plusieurs tentatives, comment se sont déroulés vos premiers entretiens téléphoniques ? Et qu'est-ce qui a fonctionné finalement pour qu'ils acceptent enfin votre candidature ?

Aviez-vous déjà travaillé en équipe 2x8 ou 3x8 auparavant ? Est-ce que ça a été difficile pour vous de vous adapter ?

J'envisage en effet de prendre en attendant un poste en intérim avec ces horaires décalés. Pensez-vous que ça peut être un plus à avancer lors d'une prochaine candidature ?

Concernant les CFF, j'avais assisté à deux séances d'information. On était plus d'une centaine dans la salle. À la fin, le représentant demande qui est encore intéressé par le métier ? Quasiment tout le monde a levé la main ! Il n'y avait pas que des suisses dans l'assemblée. Cependant on peut dire qu'avec tous ces candidats potentiels, il pouvaient facilement faire le tri et trouver les meilleurs possibles : 6 à 12 par sessions sur trois gares d'attache : Genève, Lausanne et Bienne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, jybert a dit :

Mais à force de tout savoir ce qu'il faut faire ou ne pas faire, et devenir à tort le candidat "parfait", j'ai peur qu'il voient que je veuille à tout prix rentrer chez eux et qu'il me prennent pour un rigolo qui veut juste jouer au train...

Et si c'est le cas, ils n'aiment pas du tout ce genre de profil et ils sont extrêmement vigilant pour détecter les candidats correspondants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous annonce qu’apres 14 mois de formation,  je suis officiellement CRL depuis ce matin, suite à ma réussite à l’examen final.

15.7 de moyenne.

merci à tous les membres du fofo, tous les témoignages, cela a été d’une grande aide.

si je peux renvoyer la balle en partageant mon expérience, ça sera avec grand plaisir

 

Le 13/05/2019 à 16:51, jybert a dit :

J'ai eu beau avancer tout ce que je savais au moment de l'entretien sur les contraintes du métiers, la sécurité, je n'ai pas réussi à les convaincre de ma sincérité.

Tu as déjà passé une session de recrutement?

 

Le 13/05/2019 à 16:51, jybert a dit :

Vous qui avez fait plusieurs tentatives, comment se sont déroulés vos premiers entretiens téléphoniques ? Et qu'est-ce qui a fonctionné finalement pour qu'ils acceptent enfin votre candidature ?

Alors 1ère chose, c’est la règle ici, on se tutoie.

Les entretiens téléphoniques se sont toujours bien passés, ce n’est vraiment qu’un premier échange, je saurai pas dire ce qu’ils évaluent à ce moment au vue des cas soc’ qui débarquent pour les tests.

les tests font le vrai écrémage au niveau de la compréhension et des compétences intellectuelles à suivre et réussir la formation.

l’entretien oral est prépondérant, c’est là que tout se joue.

faut réussir à convaincre son interlocuteur juste avec ses propos et sa motivation.

je ne saurais être un expert, vu que j’ai raté 2 fois. Ça dépend beaucoup de la personne que tu as en face de toi et de ce qu’elle recherche comme profil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, blacko a dit :

Je vous annonce qu’apres 14 mois de formation,  je suis officiellement CRL depuis ce matin, suite à ma réussite à l’examen final.

15.7 de moyenne.

merci à tous les membres du fofo, tous les témoignages, cela a été d’une grande aide.

si je peux renvoyer la balle en partageant mon expérience, ça sera avec grand plaisir

 

Tu as déjà passé une session de recrutement?

 

Alors 1ère chose, c’est la règle ici, on se tutoie.

Les entretiens téléphoniques se sont toujours bien passés, ce n’est vraiment qu’un premier échange, je saurai pas dire ce qu’ils évaluent à ce moment au vue des cas soc’ qui débarquent pour les tests.

les tests font le vrai écrémage au niveau de la compréhension et des compétences intellectuelles à suivre et réussir la formation.

l’entretien oral est prépondérant, c’est là que tout se joue.

faut réussir à convaincre son interlocuteur juste avec ses propos et sa motivation.

je ne saurais être un expert, vu que j’ai raté 2 fois. Ça dépend beaucoup de la personne que tu as en face de toi et de ce qu’elle recherche comme profil.

Tout d'abord félicitations !!! okok Je suis jaloux ! cestachier

J'avais fait une session de recrutement avec tests psychotechniques ok mais j'ai planté les entretiens. C'était à Lyon fin mai 2018.

Cette année, j'ai raté mon entretien téléphonique. Je ne sais vraiment pas pourquoi elle m'a refusé l'accès à la session de recrutement. Pourtant je m'étais bien préparé. Je suis tombé sur une personne qui dès le départ semblait vouloir se défouler sur un "cassosse" comme tu dis ! Bref... Je te laisse lire mon témoignage plus haut qui décrit le déroulé de l'entretien.

Alors je ne suis pas le candidat idéal, loin s'en faut : j'ai 51 ans, j'avais une meilleure situation professionnelle (poste à responsabilité, payé le double), j'ai un an de chômage. J'ai raté une dizaine d'entretiens depuis. Dur dur d'être un senior !!! lapleunicheuselotrela

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, blacko a dit :

Je vous annonce qu’apres 14 mois de formation,  je suis officiellement CRL depuis ce matin, suite à ma réussite à l’examen final.

15.7 de moyenne.

merci à tous les membres du fofo, tous les témoignages, cela a été d’une grande aide.

si je peux renvoyer la balle en partageant mon expérience, ça sera avec grand plaisir

 

 

bravo  15,7 pas mal...et dans quel UP ? et bon courage pour la suite..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, jackv a dit :

bravo  15,7 pas mal...et dans quel UP ? et bon courage pour la suite..

Je suis bon pour Corbeil-Essonnes, ET PSE

ligne D pour démarrer et puis R dans 6 mois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jybert a dit :

Cette année, j'ai raté mon entretien téléphonique. Je ne sais vraiment pas pourquoi elle m'a refusé l'accès à la session de recrutement. Pourtant je m'étais bien préparé. Je suis tombé sur une personne qui dès le départ semblait vouloir se défouler sur un "cassosse" comme tu dis ! Bref... Je te laisse lire mon témoignage plus haut qui décrit le déroulé de l'entretien.

Alors je ne suis pas le candidat idéal, loin s'en faut : j'ai 51 ans, j'avais une meilleure situation professionnelle (poste à responsabilité, payé le double), j'ai un an de chômage. J'ai raté une dizaine d'entretiens depuis. Dur dur d'être un senior !!! lapleunicheuselotrela

En fait je n’avais pas lu la présentation que tu avais faites plus haut.

pour les questions « il vous arrive ceci cela en roulant qu’est-ce que vous faites », je trouve que c’est plutôt difficile de répondre en venant de l’extérieur.

on ne connaît que peu de choses du fonctionnement du système ferroviaire et des notions de sécurité.

en te lisant ça pourrait tout bateau a répondre, mais en stress devant le recruteur pas sûr de faire mieux.

il faut faire au plus sécuritaire: je m’arrête et je préviens pour éviter qu’un autre train n’arrive pas dessus (pour la situation des vaches), par exemple 

jai un collègue qui avait eu « les portes s’ouvrent pendant que vous roulez vous faites quoi »

pour l’appel téléphonique, je saurai pas quoi te dire pour la non sélection.

et pour l’âge, je viens de voir un mec de 51 exactement démarrer la formation sur PSE, donc ce n’est visiblement pas un critère.

apres pour le parcours professionnel précédent ça peut peser, difficile de donner ses motivations quand on vient d’un milieu tout autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, blacko a dit :

et pour l’âge, je viens de voir un mec de 51 exactement démarrer la formation sur PSE, donc ce n’est visiblement pas un critère.

apres pour le parcours professionnel précédent ça peut peser, difficile de donner ses motivations quand on vient d’un milieu tout autre.

OK merci pour tes conseils. Reste plus qu'à retenter ma chance. La bonne nouvelle c'est qu'on n'est pas obligé d'attendre un an quand on a été rejeté d'entrée.

Bonne continuation !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...