Aller au contenu
www.cheminots.net

Grève contre la réforme du ferroviaire 2018

A PARTIR DU 3 AVRIL 2018, LES SYNDICATS MAJORITAIRES AURONT POSÉ LEURS PRÉAVIS DE GRÈVE POUR LUTTER CONTRE LA RÉFORME DU FERROVIAIRE IMPOSÉ PAR LE GOUVERNEMENT D'EMMANUEL MACRON...   

148 membres ont voté

  1. 1. Comptez-vous vous mettre en grève au moins 1 fois à partir du 3 Avril ?

    • Oui
      123
    • Non
      25
  2. 2. Quelle modalité de grève pensez-vous suivre ?

    • Non concerné, je ne ferais pas grève
      24
    • Modalités de grève 2 jours sur 5 pendant 3 mois du préavis CGT - UNSA - CFDT
      73
    • Modalités de grève illimité du préavis SUD-Rail
      8
    • Modalités de grève autres à ma guise, sur un ou plusieurs préavis
      43


Messages recommandés

il y a une heure, jackv a dit :

 il faut peut être arrêter avec ce rêve,"ouverture a la concurrence = développement du rail"

 

Ben je sais pas, mais il y a eu plusieurs articles dans La vie du Rail, Le Monde, Libération, etc , etc sur des exemples de lignes fermées depuis  les années 60 par les réseaux d'Etat et qui après avoir été réactivées par d'autres opérateurs sont devenues florissantes.

Il faut croire que tous ces journalistes de gauche et de droite sont de mèche pour nous mentir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Mak a dit :

Ben je sais pas, mais il y a eu plusieurs articles dans La vie du Rail, Le Monde, Libération, etc , etc sur des exemples de lignes fermées depuis  les années 60 par les réseaux d'Etat et qui après avoir été réactivées par d'autres opérateurs sont devenues florissantes.

Il faut croire que tous ces journalistes de gauche et de droite sont de mèche pour nous mentir ?

des noms ,des chiffres 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la suite...

SNCF: une réforme du régime de retraite permettrait d'économiser 213 millions d'euros par an

Si Édouard Philippe devrait annoncer ce vendredi la reprise par l'État de 30 à 35 des 47 milliards d'euros de dette de SNCF Réseau, on connaît depuis plusieurs mois déjà les pistes privilégiées par le gouvernement pour améliorer les résultats du groupe SNCF.

Les gains de productivité espérés sont de 3 milliards d'euros par an, soit 700 millions de plus que la trajectoire actuelle prévue par le contrat de performance entre l'État et SNCF Mobilités.

Des économies supplémentaires qui seraient à trouver sur les frais généraux (200 millions), l'introduction de la polyvalence dans les métiers (200 millions), d'autres efforts de productivité et bien sûr, la fin de l'embauche au statut de cheminot

Mais pour parvenir à dégager de réelles marges de manœuvre et baisser durablement la charge financière que représente la SNCF pour l'État, l'iFRAP lève un nouveau tabou et propose de revenir sur le régime de retraite des 140.000 «cheminots» actuels de l'entreprise.

L'idée? Tout simplement appliquer les règles des régimes de retraite du privé, ce afin de mettre un terme à l'inégalité de traitement

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/explicateur/2018/05/25/29004-20180525ARTFIG00002-sncf-une-reforme-du-regime-de-retraite-permettrait-d-economiser-213-millions-d-euros-par-an.php

 

 

Une stratégie de communication. 

http://www.europe1.fr/politique/sncf-ce-que-va-annoncer-le-premier-ministre-aux-syndicats-3662135

Le gouvernement pourrait donc voir large, en espérant amener doucement les syndicats vers une sortie du conflit. Un proche du Premier ministre explique : "On va dire aux Français : 'Cette réforme est pour vous'. Et les syndicats devraient rationnellement être rassurés". En clair : "la grève n'a plus lieu d'être"..

mais les cheminots ont prouvé à de nombreuses reprises qu'ils sont déterminés". Matignon ne mise donc pas sur un appel à l'arrêt de la grève dès vendredi, ni la semaine prochaine, mais espère qu'une fois la loi définitivement votée en juin, le conflit s'étiolera jusqu'à l'arrêt complet. Mais les syndicats demeurent prudents. "Le gouvernement peut parfaitement faire le choix du pourrissement du conflit"

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une réforme peut en cacher une autre prochaine bataille la réforme (lire extinction) du régime spécial de retraite SNCF et pas besoin de la propagande de l'IFRAP pour deviner que ce sera la prochaine source de supposées "économies" !

Après avoir échangé la reprise partielle de la dette contre le statut, on proposera aux cheminots d'abandonner leur régime spécial en contrepartie d'une nouvelle reprise "substantielle" de la dette....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, jackv a dit :

la suite...

SNCF: une réforme du régime de retraite permettrait d'économiser 213 millions d'euros par an

 

213 millions par an pour 47 milliards de dette ce qui correspond donc à 220 années pour rembourser !

Et dire qu'on paye des gens de ce think-tank pour qu'ils nous sortent leurs salades !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Mak a dit :

En attendant les réactions contre la réforme, ressemblent beaucoup à un réflexe paranoïaque : ceux qui proposent cette réforme :Borne, le gouvernement "vous veulent du mal"

Et si on partait de l'hypothèse inverse : ce serait juste des gens (*) qui essayent de sauver le CFF d'une situation désespérée.

On fait bien confiance à un médecin, pourquoi on ne ferait pas confiance à des gens de métier qui proposent autre chose que ce qui ne fonctionne pas...

 

(*) c'est quand même pas surréaliste que de supposer que certains hommes et femmes politiques essayent sincèrement que les choses aillent mieux...

Je suis convaincu qu’ils nous veulent pas de mal mais aussi convaincu qu’ils veulent surtout le bien d’une concurrence et donc des compagnies privées. Si au passage ça transforme et ameliore la SNCF alors ils en seront contents. Si ça n’arrange que le privé alors ils en seront heureux aussi car le but (en bien ou en mal) n’est pas la SNCF mais le coût du ferroviaire et son service. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Nipou a dit :

Je suis convaincu qu’ils nous veulent pas de mal mais aussi convaincu qu’ils veulent surtout le bien d’une concurrence et donc des compagnies privées. Si au passage ça transforme et ameliore la SNCF alors ils en seront contents. Si ça n’arrange que le privé alors ils en seront heureux aussi car le but (en bien ou en mal) n’est pas la SNCF mais le coût du ferroviaire et son service. 

Je ne suis pas spécialiste de la chose mais il me semble qu'en laissant une part substantielle de la dette à la charge des deux futures sociétés anonymes celles-ci vont se retrouver pieds et poings liés vis à vis des banques et qu'elles n'auront plus aucune liberté. Réseau ne pourra pas entreprendre la moindre dépense qui ne sera pas préalablement financée par un quelconque donneur d'ordre extérieur et lors des appels d'offre Mobilité devra inclure la charge de sa dette dans ses coûts, charge que ses concurrents n'auront, bien évidemment, pas à supporter.
Je crains que cette réforme ne soit en définitive qu'une mise à mort de la SNCF telle que nous la connaissons et qu'à plus ou moins brève échéance SNCF Réseau ne deviendra qu'une annexe du ministère des transports et qu'il continuera, faute de ressources propres et suffisantes, à devoir se plier aux caprices de politiciens en quête de notoriété ou de réélection et que Mobilité, plombée par sa dette, verra tous les contrats lui passer sous le nez.
Je remarque que c'est l'Etat et non Réseau qui fixera le montants des péages (soit disant pour éviter que les nouveaux entrants en "open accès" ne se placent que sur les relations les plus rentables…) et que c'est le ministre des finances qui a annoncé la future commande de TGV par Mobilité
Cela montre bien que ce gouvernement veut continuer à tout régenter et que cette réforme n'est en réalité dirigée que contre le personnel de la SNCF.
J'attends avec une certaine curiosité de voir la suite des évènements, à savoir la future convention collective et la réforme des retraites. Dans les deux cas les déceptions vont certainement être pires encore que ce que l'on a connu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Réseau ne pourra pas entreprendre la moindre dépense qui ne sera pas préalablement financée par un quelconque donneur d'ordre extérieur 

C'est déjà le cas depuis quelques temps (et bien avant cette réforme).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Nipou a dit :

C'est déjà le cas depuis quelques temps (et bien avant cette réforme).

Sauf erreur Réseau continue à financer sur fonds propres la régénération de lignes classées 2 à 6 selon les critères de l'UIC (même s'il semble que tous les travaux indispensables ne soient pas réalisés aussi vite que souhaitable faute de moyens, déjà).
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Inharime a dit :

Sauf erreur Réseau continue à financer sur fonds propres la régénération de lignes classées 2 à 6 selon les critères de l'UIC (même s'il semble que tous les travaux indispensables ne soient pas réalisés aussi vite que souhaitable faute de moyens, déjà).
 

Ce n'est pas uniforme : chez moi depuis 1 ou 2 ans, réseau n'engage des travaux que s'ils sont financés. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, jackv a dit :

des noms ,des chiffres 

Un article du Monde sur la Nord West Bahn (région de Brême),salaires supérieurs à ceux de la Db, un article de la Vie du Rail 3675 sur une ligne abandonnée par la DB le Schonbuchbahn (vers Stuttgart) en 1965, et dont le trafic est maintenant énorme...

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Mak a dit :

Un article du Monde sur la Nord West Bahn (région de Brême),salaires supérieurs à ceux de la Db, un article de la Vie du Rail 3675 sur une ligne abandonnée par la DB le Schonbuchbahn (vers Stuttgart) en 1965, et dont le trafic est maintenant énorme...

Et qui va remettre en état ces voies ferrées fermées en France? Avec quel argent alors qu’on n’arrive pas à entretenir le réseau actuel? 

Est-ce que la liaison Voves/Orléans pourrait rouvrir avec la concurrence par exemple alors qu’il me semble que ça n’est plus dans les cartons vu le coût et les autres projets prioritaires sur le réseau existant?

A moins qu’une nouvelle EF retape toute la ligne à ses frais.....mais j’en doute....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, CRL ACH a dit :

 

A moins qu’une nouvelle EF retape toute la ligne à ses frais.....mais j’en doute....

Certainement pas !

C'est pas son boulot, c'est à SNCF réseau de retaper la ligne à ses frais et de réclamer un péage ensuite.

SNCF Réseau  c'est l'Etat, donc je conçois très bien que l'Etat ne sera pas du tout chaud pour dépenser beaucoup d'argent et encaisser très peu de recettes de péages.

Là on arrive à de la négociation entre l'Etat et la collectivité locale...

Il y a 14 heures, Inharime a dit :

Je crains  qu'à plus ou moins brève échéance SNCF Réseau ne deviendra qu'une annexe du ministère des transports et qu'il continuera, faute de ressources propres et suffisantes, à devoir se plier aux caprices de politiciens en quête de notoriété ou de réélection

Je partage un peu ce point de vue !

Je pense que le prochain coup de cette partie d'échecs sur plusieurs années, sera la découverte (feinte) que SNCF Réseau SA n'est pas viable, et qu'il faut retransformer SNCF Réseau  en EPIC ou même en Administration d'Etat...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éclatement du front syndical ne semble plus qu'une question de jours; le mouvement va s'éteindre en douceur jusqu'au premiers départs en vacances début juillet, avec quelques poches de combativité locales....

Prochain épisode les élections professionnelles à la SNCF à l'automne, puis la mise en application concrète de la "réforme" quand les premiers TER opérés par le privé devront commencer à rouler !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Mak a dit :

Certainement pas !

C'est pas son boulot, c'est à SNCF réseau de retaper la ligne à ses frais et de réclamer un péage ensuite.

Péage que les EF  ne veulent pas payer au "juste prix " !  

Juste prix soutenue par l'ARAFE !

Juste prix qui justement n'est pas accepté par l’état dans la réforme du ferroviaire , mais quand SNCF ne veux en assumé le coût sur Linea , on lui impose !

Quand arrêteras tu de nous faire rire ? Mais bon tu n’est pas le seul ! Ce gouvernemet envisage de financer le réseau et la non remontée  de la dette de SNCF réseau SA par  un peu de taxe poids lourds , un peu de défiscalisation gasoil ...... si les bonnets rouge et autres le laisse faire.

Si cela ne passe pas , comment une SA pourra survivre là où l’EPIC le "peut " ?

Au final si SNCF réseau est mis en faillite , qui reprendra le fond  pour l’euro symbolique,  un bousin qui structurellement coûte 1,5 millards d’euro de fonctionnement et 1,5 de mini d’entretien par an ?

Plusieurs perspectives : soit 1 plus de chemin  de fer , 2 les EF devront payer ce juste prix  à l’entreprise qui aura repris le réseau et eu les garanties que les EF payeront ce juste prix , 3 que ces EF reprennent chacune des morceaux de lignes et donc feront payer un juste prix aux autres EF  !

Tous  tournent autour du juste prix , ou de subventions que personne ne veut financer !

On a reproché  au gouvernement précédent être " de couilles molles " .

Voyont ou celui actuel  qui se dit ferme , en sera d’ici sa fin de mandat.

PS : J’oubliais que le gouvernement pense aussi pour le financement , la révision des abonnements de travail , subventionnés à auteur de 75 % environ , ne le seraient plus qu'à 50% , soit doube du coût actuel pour l’usagé , client ......

 

   

 

 

Modifié par fby

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Mak a dit :

 

Je partage un peu ce point de vue !

 

Un peu c'est pas beaucoup…
J'apprécierais d'avantage d'enthousiasme de ta part :Smiley_29:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, CRL ACH a dit :

Et qui va remettre en état ces voies ferrées fermées en France? Avec quel argent alors qu’on n’arrive pas à entretenir le réseau actuel? 

Est-ce que la liaison Voves/Orléans pourrait rouvrir avec la concurrence par exemple alors qu’il me semble que ça n’est plus dans les cartons vu le coût et les autres projets prioritaires sur le réseau existant?

A moins qu’une nouvelle EF retape toute la ligne à ses frais.....mais j’en doute....

Un amendement a été déposé au Sénat pour que les régions puissent obtenir la maitrise d'ouvrage des travaux réalisés. L'objectif est de réduire la facture des travaux réalisés.

Le 24/05/2018 à 23:46, jackv a dit :

pour le regional il y a déjà pas mal de disparités suivant les regions alors que la SNCF est là pour éviter les grosses co....es.    alors après lorsque les regions auront les mains libres cela risque d'être dur dans certaine region suivant les élus..les finances les priorités et leur manière de gérer

"Eviter les grosses co..."? Pour certaines régions, c'est la SNCF qui les provoquent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, fby a dit :

Péage que les EF  ne veulent pas payer au "juste prix " !  

 

Arrête , avec ton juste prix !

Ce qui avait été programmé par Sapin et son complice Vidalies, 7% d'augmentation par an, c'était la disparition pure et simple du fret ferroviaire.

Le gouvernement actuel  a donné un coup d'arrêt à cette politique criminelle, les péages ferroviaires n'augmenteront pas plus que l'inflation.

Très clairement SAPIN et sa bande n'étaient pas les amis des cheminots...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va dire merci Macron alors...:Smiley_36:

On verra l'ami du chemin de fer, dans quelques années avec le bordel qu'il aura mis!

Ps: je ne défend pas Sapin, à mettre dans le même catégorie... et si tu pouvais arrêter de tourner en boucle ça ferait du bien!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Mak a dit :

Arrête , avec ton juste prix !

Ce qui avait été programmé par Sapin et son complice Vidalies, 7% d'augmentation par an, c'était la disparition pure et simple du fret ferroviaire.

Le gouvernement actuel  a donné un coup d'arrêt à cette politique criminelle, les péages ferroviaires n'augmenteront pas plus que l'inflation.

Très clairement SAPIN et sa bande n'étaient pas les amis des cheminots...

Quand on sait que le fret n'acquitte que 3% de l'ensemble des péages était il vraiment scandaleux de lui demander de participer un peu plus?
Quant à la promesse du gouvernement actuel, il en est comme de toutes les promesses gouvernementales...il suffit d'y croire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, gilles_tagada a dit :

.

"Eviter les grosses co..."? Pour certaines régions, c'est la SNCF qui les provoquent.

 Si les régions ne font pas rectifier le tir c'est aussi qu'elles sont d accord ou qu elles ne veulent pas plus s investir dans le ferroviaire et cela risque d n'être pareil avec d autres EF 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, jackv a dit :

 Si les régions ne font pas rectifier le tir c'est aussi qu'elles sont d accord ou qu elles ne veulent pas plus s investir dans le ferroviaire et cela risque d n'être pareil avec d autres EF 

Lisez les déclarations des présidents ou vice-présidents chargés des transports, des régions qui sont les plus favorables à la concurrence. Regardez les motifs qu'elles avancent, pas seulement les retards et les annulations de train, mais bien tous les motifs.
Que disent-elles? Qu'elles n'ont absolument aucun pouvoir, que la SNCF impose tout : niveau de desserte, fermeture de ligne et de gare... Et alors que le prix demandé par SNCF Mobilités augmente, elles n'ont absolument aucune idée, aucun détail de ce que Mobilités leur fait payer. Certaines avancent que Mobilités leur fait payer des choses qui n'ont rien à voir avec le TER, comme le déficit du TGV. Elles s'étonnent aussi de devoir payer pour la construction de technicentres, ou de rames TER, pas forcément adaptées aux conditions locales, sans avoir leur mot à dire sur le choix du matériel et surtout sans en avoir la propriété!
Certes, comme dans toute déclaration publique, il y a certainement à prendre et à laisser. Mais quand des régions ayant des exécutifs de bords différents disent la même chose, il y a des questions à se poser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, gilles_tagada a dit :

Lisez les déclarations des présidents ou vice-présidents chargés des transports, des régions qui sont les plus favorables à la concurrence. Regardez les motifs qu'elles avancent, pas seulement les retards et les annulations de train, mais bien tous les motifs.
Que disent-elles? Qu'elles n'ont absolument aucun pouvoir, que la SNCF impose tout : niveau de desserte, fermeture de ligne et de gare... Et alors que le prix demandé par SNCF Mobilités augmente, elles n'ont absolument aucune idée, aucun détail de ce que Mobilités leur fait payer. Certaines avancent que Mobilités leur fait payer des choses qui n'ont rien à voir avec le TER, comme le déficit du TGV. Elles s'étonnent aussi de devoir payer pour la construction de technicentres, ou de rames TER, pas forcément adaptées aux conditions locales, sans avoir leur mot à dire sur le choix du matériel et surtout sans en avoir la propriété!
Certes, comme dans toute déclaration publique, il y a certainement à prendre et à laisser. Mais quand des régions ayant des exécutifs de bords différents disent la même chose, il y a des questions à se poser.

C'est tellement facile de mettre ses insuffisances sur le dos de la sncf ne serait ce que pour les électeurs regardez les régions qui ont investie dans une structure régionale transport tel idf ou NPC à une époque chacun connaissait les problèmes et les limites du ferroviaire et cela se passer plutôt bien. Tandis que d'autres régions n ont que des discours politiques loin des problèmes et veulent par exemple des trains plus raides mais qui s arrêtent dans toutes les haltes... Ça peut pas le faire et c'est bien sûr à cause de la sncf 

Les élus doivent toujours se dédouaner vis à vis de leurs électeurs 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, jackv a dit :

C'est tellement facile de mettre ses insuffisances sur le dos de la sncf ne serait ce que pour les électeurs regardez les régions qui ont investie dans une structure régionale transport tel idf ou NPC à une époque chacun connaissait les problèmes et les limites du ferroviaire et cela se passer plutôt bien. Tandis que d'autres régions n ont que des discours politiques loin des problèmes et veulent par exemple des trains plus raides mais qui s arrêtent dans toutes les haltes... Ça peut pas le faire et c'est bien sûr à cause de la sncf 

 

Sabotage du train Cévenol par la SNCF, ça vient confirmer les propos de Gilles Tagada

 

Nimes.jpg

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour sauver des dessertes il faudrait déja des voyageurs... dans le morvan quand ils ont réduit drastiquement la desserte, on a vu des banderoles, des associations pour sauver le train mais toujours personne qui le prenait! Et ça la sncf n'y peut rien.

Et pour @gilles_tagada toi qui soit disant prend du recule, tu crois aux déclarations poupulistes des élus? Ils ne font aucune démarche pour que cela fonctionne mais se permettent de critiquer. Facile de se dédouaner devant une foule qui ne cherche pas à comprendre. Le principal c'est que ça marche, ils sont bien réélus à chaque fois!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...