Aller au contenu
Pascal 45

Notre-Dame de Paris

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)

Eugène Viollet-le-Duc: celui qui imposa une flèche à Notre-Dame de Paris

Parmi les réalisations de l'architecte, Notre-Dame de Paris reste l'une des plus controversées. C'est lui, par exemple, qui imposa une flèche à Notre-Dame alors que celle-ci avait disparu de la mémoire des Parisiens. Le modèle de cette flèche a été réalisé d'après la flèche de la cathédrale d'Orléans (qui datait du XIXe siècle) et non d'après celles du XIIIe. Après la Révolution française, la cathédrale est délabrée. Jusqu'alors confiée à l'architecte Godde, la restauration du bâtiment passe entre les mains de Jean-Baptiste-Antoine Lassus et d'Eugène Viollet-le-Duc .

De 1844 à 1864, tout sera mis en œuvre pour redorer le blason de l'une des plus célèbres cathédrales au monde.

http://www.notredamedeparis.fr/la-cathedrale/architecture/la-fleche/

Une première flèche fut construite au-dessus de la croisée du transept vers 1250. C’était un clocher qui a comporté au XVIIe siècle jusqu’à cinq cloches.

Elle fut démontée de 1786 à 1792.Viollet-le-Duc, au moment des travaux de restauration de la cathédrale, décide de mettre en place une seconde flèche dont la charpente serait indépendante de celle de la forêt sur une base octogonale prenant appui sur les quatre piliers du transept.En 1860, il charge le charpentier Bellu de ces travaux.

Le modèle est celui de la flèche à deux étages imaginée à Orléans en 1852 qui s’éloigne fondamentalement de celle du XIIIe siècle. De plus, cette flèche n’est plus un clocher.

La flèche domine les statues de cuivre vert-de-grisé des douze apôtres avec les symboles des quatre évangélistes. Viollet-le-Duc s’est fait représenter lui-même sous les traits de saint Thomas avec son équerre. Il semble contempler le sommet de son « Grand Œuvre ».

 

 

Il y a 2 heures, PN407 a dit :

Je trouve que la photo est très belle. Est-ce la statue de Sainte Geneviève "fait partie du paysage" ? Elle n'est là que depuis 1928 (23ans après 1905 et la séparation de l'Eglise et de l'Etat) : "une petite jeune", du point de vue de Notre-Dame, et qui en plus lui tourne le dos. Bon, elle est censée surveiller l'arrivée d'Attila ! C'est compliqué l'architecture urbaine et la "construction" de l'histoire par des signes architecturaux acceptables ou imposés au moment de leur installation, et vivant leur vie ensuite.

 

la photo est prise avec mon téléphone, le matin, depuis la terrasse de l'institut du monde arabe.. et pour ste Geneviève ses reliques  étaient dans le coq se la flèche ,elle a du etre cuite..(pire que Jeanne d'arc)

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après la première guerre mondiale, Reims a reconstruit sa cathédrale grâce au béton armé

John Davison Rockefeller avait financé la restauration de l’édifice gothique, détruit par un incendie – le deuxième de son histoire – et par les bombardements durant le conflit....Le feu gagne la charpente en bois de la cathédrale. Il déchire les bas-reliefs de son tympan, fait exploser les saints rémois du grand portail. La chaleur endommage aussi le chemin de ronde. « Les flammes fragilisent la voûte que soutiennent les arcs-boutants et les ogives. Les photographies de l’époque montrent une cathédrale couverte de cendres », ...Le plomb se déverse dans ses gargouilles..

Les architectes des bâtiments de France (ABF), sous l’égide d’Henri Deneux, lui-même architecte en chef des ABF, décident de reconstruire la charpente en employant la technologie du moment. A savoir : le béton armé. La toiture sera restaurée en plomb. « Il faudra plus de vingt années de restauration. La cathédrale est reconsacrée en 1937 », rappelle M. Demouy. Et de grandes célébrations religieuses se tiennent à l’été 1938. Soit vingt-quatre ans après son incendie ravageur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, jackv a dit :

Après la première guerre mondiale, Reims a reconstruit sa cathédrale grâce au béton armé

John Davison Rockefeller avait financé la restauration de l’édifice gothique, détruit par un incendie – le deuxième de son histoire – et par les bombardements durant le conflit....Le feu gagne la charpente en bois de la cathédrale. Il déchire les bas-reliefs de son tympan, fait exploser les saints rémois du grand portail. La chaleur endommage aussi le chemin de ronde. « Les flammes fragilisent la voûte que soutiennent les arcs-boutants et les ogives. Les photographies de l’époque montrent une cathédrale couverte de cendres », ...Le plomb se déverse dans ses gargouilles..

Les architectes des bâtiments de France (ABF), sous l’égide d’Henri Deneux, lui-même architecte en chef des ABF, décident de reconstruire la charpente en employant la technologie du moment. A savoir : le béton armé. La toiture sera restaurée en plomb. « Il faudra plus de vingt années de restauration. La cathédrale est reconsacrée en 1937 », rappelle M. Demouy. Et de grandes célébrations religieuses se tiennent à l’été 1938. Soit vingt-quatre ans après son incendie ravageur.

Pour la reconstruire en 5 ans, suivant les voeux du taulier, y aura pas le choix

même si le bois est disponible ( offert par une assurance, sinon  chaque commune forestiere, comme la mienne, pouvait offrir un arbre ) il faut compter le temps de sechage. Hors un menuisier attend 2/3 ans minimum avant de travailler le bois frais qu'il reçoit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, fabrice a dit :

Pour la reconstruire en 5 ans, suivant les voeux du taulier, y aura pas le choix

même si le bois est disponible ( offert par une assurance, sinon  chaque commune forestiere, comme la mienne, pouvait offrir un arbre ) il faut compter le temps de sechage. Hors un menuisier attend 2/3 ans minimum avant de travailler le bois frais qu'il reçoit

dejà  si ont tient tellement a rester dans les matières et les pratiques d'origines, , pourquoi utiliser des grues?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, jackv a dit :

dejà  si ont tient tellement a rester dans les matières et les pratiques d'origines, , pourquoi utiliser des grues?

Pour les ouvriers :jesuisdehors:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, fabrice a dit :

Pour la reconstruire en 5 ans, suivant les voeux du taulier, y aura pas le choix

 

Il ne faut pas tout croire du taulier non plus. 

Il y aura et c'est certain du dépassement dans les délais. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Pascal 45 a dit :

Il ne faut pas tout croire du taulier non plus.

Ai-je dis que je le croyais. ?

 

Déjà pour retirer l’échafaudage ca va prendre un certain temps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, fabrice a dit :

même si le bois est disponible ( offert par une assurance, sinon  chaque commune forestiere, comme la mienne, pouvait offrir un arbre ) il faut compter le temps de sechage. Hors un menuisier attend 2/3 ans minimum avant de travailler le bois frais qu'il reçoit

J'ai lu que le bois utilisé pour la charpente brûlée avait séché 25 ans (après avoir été immergé pendant 25 ans), ce qui correspondrait à un temps de séchage préconisé d'1 an par cm d'épaisseur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 51 minutes, jackv a dit :

dejà  si ont tient tellement a rester dans les matières et les pratiques d'origines, , pourquoi utiliser des grues?

Voir la construction du château de Guédelon.
Si on s'en tient aux techniques du 13ème ou 14ème siècle le chantier durera "un certain temps".
Il faut profiter (?) de l'occasion pour mettre en œuvre des techniques modernes et ne pas en rester aux errements dépassés d'un temps révolu. Il faut savoir évoluer, vivre avec "son" temps, ne pas se complaire dans la nostalgie et le rêve perdu d'une époque à jamais disparue.
Bien sûr il y aura toujours des retardataires qui préfèreront une "cage d'écureuil" à une grue sous prétexte de "tradition".

Modifié par Renaud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, ADC01 a dit :

J'ai lu que le bois utilisé pour la charpente brûlée avait séché 25 ans (après avoir été immergé pendant 25 ans), ce qui correspondrait à un temps de séchage préconisé d'1 an par cm d'épaisseur.

Cela se peut

Pour le temps que j'ai mis, c'est le bois livré et coupé en planche de 2à 5 cm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Pascal 45 a dit :

l ne faut pas tout croire du taulier non plus. 

 

il y a 4 minutes, fabrice a dit :

Ai-je dis que je le croyais. ?

Les 5 ans, c'est un vœux mais seul les gens de l'art peuvent déterminer avec plus ou moins d'exactitude les délais de reconstruction, mais pas du tout un guignol comme notre président.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, fabrice a dit :

Ai-je dis que je le croyais. ?

 

Déjà pour retirer l’échafaudage ca va prendre un certain temps

J'ai lu que l'échafaudage serait terminé d'être enlevé qu'en fin d'année. Puis la construction du parapluie prendra un certain temps. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 6 heures, jackv a dit :

la photo est prise avec mon téléphone, le matin, depuis la terrasse de l'institut du monde arabe.. et pour ste Geneviève ses reliques  étaient dans le coq se la flèche ,elle a du etre cuite..(pire que Jeanne d'arc)

Tu étais au bon endroit au bon moment, la Belle rayonne, merci à toi d'avoir partagé :-)

Aux experts maintenant de traiter la grande brûlée...

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Renaud a dit :

Voir la construction du château de Guédelon.
Si on s'en tient aux techniques du 13ème ou 14ème siècle le chantier durera "un certain temps".
Il faut profiter (?) de l'occasion pour mettre en œuvre des techniques modernes et ne pas en rester aux errements dépassés d'un temps révolu. Il faut savoir évoluer, vivre avec "son" temps, ne pas se complaire dans la nostalgie et le rêve perdu d'une époque à jamais disparue.
Bien sûr il y aura toujours des retardataires qui préfèreront une "cage d'écureuil" à une grue sous prétexte de "tradition".

on peu meme etre d'accord..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, jackv a dit :

on peut même être d'accord..

...il faut dire que j'avais forcé la dose…:Smiley_15:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1300 chênes normands offerts pour reconstruire totalement la charpente de Notre-Dame de Paris (source France 3 - 16/04/2019)

Citation

1 300 chênes normands ont été offerts ce mardi matin 16 avril 2019 par une compagnie d'assurance française, également propriétaire terrien. 1300 chênes, c'est précisément le nombre d'arbres nécessaires pour reconstruire la "forêt" comme était nommée la charpente de Notre-Dame de Paris.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/1300-chenes-normands-offerts-reconstruire-charpente-notre-dame-paris-1656254.html

 

La fondation Notre-Dame revient sur les suites de l'incendie (source RCF Radio - 23/04/2019)

Citation

L’incendie qui a ravagé la Cathédrale Notre-Dame de Paris suscite une émotion mondiale et un élan de générosité exceptionnel avec des centaines de millions d’euros de dons … Il y a aussi les initiatives d’un autre ordre comme celle d’un tailleur de pierre argentin qui propose son aide, de nombreux propriétaire terriens qui veulent offrir leurs arbres pour la charpente, ou encore celle d’un joaillier espagnol qui aimerait créer des bijoux à partir des débris de la cathédrale. Une mobilisation hors du commun qui suscite quelques réactions. On en parle avec notre invité, Christophe Rousselot, délégué général de la fondation Notre-Dame ...

https://rcf.fr/la-matinale/la-fondation-notre-dame-revient-sur-les-suites-de-l-incendie

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Notre-Dame : des cloches "sauvages" et électrifiées à l'origine de l'incendie ?

Les débuts de l'enquête révèlent que six cloches étaient installées (normalement provisoirement) dans la flèche de la cathédrale. Des cloches électrifiées dont les câbles couraient dans les combles et qui auraient pu générer un court-circuit à l'origine de l'embrasement. « Des fils électriques courraient dans les combles, placés à la demande expresse du clergé, révèle le Canard Enchaîné. Au risque de court-circuit, et en infraction à tous les règlements de sécurité édictés par les architectes en chef des monuments historiques ».

Selon le Canard,......Quant à la flèche, d’où se serait déclaré l’incendie du 15 avril aux alentours de 18h20, elle abritait trois autres cloches, remises en service en 2012, au moment de la rénovation des grandes cloches des beffrois. Et ces cloches auraient sonné à 18h04 ce jour du 15 avril…

https://www.marianne.net/societe/notre-dame-des-cloches-sauvages-et-electrifiees-l-origine-de-l-incendie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Incendie de Notre-Dame : quatre mois nécessaires avant même de pouvoir préparer la restauration

Et alors qu’Emmanuel Macron a fixé un cap de cinq ans pour la reconstruction de la cathédrale, Frédéric Létoffé – l'un des présidents du GMH – préfère également rester prudent. Au lendemain de l’incendie, ce dernier avait d’abord parlé un minimum de dix ans, juste avant l’annonce du président.« On ne sait pas l'état structurel des voûtes », a par ailleurs précisé Frédéric Létoffé. Les flammes, mais aussi les arrivées d'eaux destinées à les éteindre, pourraient avoir joué sur la stabilité de l’ouvrage.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/incendie-notre-dame-quatre-mois-necessaires-meme-pouvoir-preparer-restauration-1660689.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

Tres interessant à partir de 20'55

 

 

Modifié par fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les économies de bouts de chandelle mènent à l'embrasement :

 D'après les révélations du Canard Enchainé de cette semaine , l'incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris , pourrait être tout ou partie imputable , aux manque de moyens mis en place par des sociétés de sous-traitance .

https://www.lecanardenchaine.fr/ 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, zoreglube a dit :

Les économies de bouts de chandelle mènent à l'embrasement :

 D'après les révélations du Canard Enchainé de cette semaine , l'incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris , pourrait être tout ou partie imputable , aux manque de moyens mis en place par des sociétés de sous-traitance . qui embauchent des

travailleurs détachés qui ne lisent pas les consignes écrite en français "interdiction de fumer" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

https://www.lecanardenchaine.fr/ 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, mikado43 a dit :

qui embauchent des travailleurs détachés qui ne lisent pas les consignes écrite en français "interdiction de fumer" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

ce n'est pas spécifiquement une question d’étrangers et de lecture de consignes en français...croyiez vous que les personnes qui fument dans les gares, dans les trains partout ou c'est interdits sont tous des étrangers ou tous des personnes qui ne savent pas lire le français ou comprendre les pictogrammes "interdit de fumer"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’avantage de Viollet-Le-Duc, quand il a dessiné sa flèche, c’est qu’il n’y avait personne au dessus de son épaule pour lui dire :

Eugène, ta flèche, elle est trop courte, trop grande, trop haute, trop petite… Eugène, pourquoi que tu fais une flèche ? Pourquoi qu’à la place tu ferais pas une tour, un beffroi, une tourelle ? Ça serait plus joli une tourelle… Putain, Gégène tu vas pas ma dire que tu vas faire ta flèche en plomb! C’est moche le plomb, c’est cher, c’est toxique, c’est cancérigène, pourquoi que tu l’as fait pas en zinc, en cuivre, en étain ? Mon Gènou, pourquoi que tu fais du néo-gothique ? Ça veut plus rien dire le néo-gothique, c’est nul le néo-gothique,  fais du vrai gothique, fais de l’ancien, fais du rustique ! Si tu veux, je te donne un coup de main, je peux même demander à mon beau-frère, il a du temps de libre depuis qu’il est retraité  des Ponts et Chaussées… Tiens regarde, tous les deux on a retapé  la bicoque de la tante Ginette, tout le crépi extérieur sur la pierre de taille, c’est nous qu’on l’a fait. J’aime mieux te dire que chez Leroy-merlin, on est connu comme le houblon. Si ça t’intéresse on peut même avoir des prix sur l’enduit de façade. Et pourquoi plutôt que tu ferais pas du moderne ? C’est bien aussi le moderne. Faut vivre avec son temps. A la place de ta grosse flèche, (qu’est-ce que tu nous fait chier avec ta grosse flèche Viollet-Ducon?), pourquoi que tu mettrais pas une boule à paillettes ? Le samedi soir tu la fait tourner, tu rajoutes un canon à jet de mousse et hop sur  le parvis Notre-Dame tu fais des grandes soirées techno !

https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-francois-morel/le-billet-de-francois-morel-03-mai-2019

Pas mal de gens savent ce qu’il faut faire concernant les travaux de Notre-Dame. Les tenants estampillés du conservatisme ont leurs principes. Faut tout faire à l’identique. Sauf que le bois qui a séché pendant mille ans va être plus difficile à trouver. Sauf  que les entrepreneurs du moyen âge ne se seraient sans doute pas privé des matériaux nouveaux s’ils les avaient connus. Sauf que les tenants du conservatisme de l’époque de Viollet-Le-Duc détestaient Viollet-Le-Duc.  .. Ce qui est bien avec les conservateurs, qui tous ne sont pas des flèches, c’est qu’il suffit de patienter. Un jour, ils défendront ce qu’ils ont combattu hier, sous prétexte que le temps est passé et que le modernisme d’hier est devenu le patrimoine d’aujourd’hui. Les conservateurs détestent tout ce qui est contemporain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

En attendant la reconstruction, on peut toujours faire la visite virtuelle grâce aux scans d'Andrew Tallon, malheureusement décédé l'an dernier. Merci à lui pour ce travail.

Pour commencer la visite, cliquer sur l'un des cercles rouges. Pour passer d'un scan à l'autre, cliquer sur une des "pyramides" jaunes.

Modifié par tomtit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Notre-Dame de Paris :  une messe en petit comité sera célébrée dans les prochains jours (source France Inter - 10/06/2019)

Citation

Deux mois après l'incendie qui a fortement endommagé la cathédrale, une messe en petit comité sera célébrée dans les prochains jours. Par ailleurs, après des travaux pour venir à bout de la pollution au plomb, une partie du parvis de Notre-Dame va de nouveau être accessible aux fidèles, touristes et passants ...

https://www.franceinter.fr/info/notre-dame-de-paris-une-messe-et-le-parvis-bientot-accessible

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...