Jump to content
Sign in to follow this  
julius

L'ouverture du transport voyageurs en région finira comme Autolib

Recommended Posts

Posted (edited)

bonjour,

avec l'ouverture prochaine du transport de voyageurs en région ( je ne connais d'ailleurs pas la date ),

comme autolib à paris, pensez vous que cela risque de finir déficitaire ?

( que l'opérateur de ne rentre pas dans ces frais et demande une ristourne à la région qui le refuseras )

 

 

merci

Edited by assouan
précision dans le titre

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, julius a dit :

bonjour,

avec l'ouverture prochaine du transport de voyageurs en région ( je ne connais d'ailleurs pas la date ),

comme autolib à paris, pensez vous que cela risque de finir déficitaire ?

( que l'opérateur de ne rentre pas dans ces frais et demande une ristourne à la région qui le refuseras )

 

 

merci

De toute façon, le transport par TER est déjà déficitaire, les recettes ne compensant pas le coût, ce sont les régions qui payent environ 60 à 70 % du coût du billet.  Les opérateurs privés ne risquent absolument rien sur ce marché contrairement à l'open access.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu veux dire que quand l'ouverture va être réel, il y ai moins d'opérateur qui se propose que ceux à quoi peuvent s'attendre les régions

 

les régions vont ouvrir à des tiers

mais les tiers ne venant pas à moins de contre partie financiere , la région seras doublement frustré car devras rester avec la sncf

 

 

 

d'ailleurs n'y a t'il pas une ligne ouvert à des tiers déjà en service ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, julius a dit :

tu veux dire que quand l'ouverture va être réel, il y ai moins d'opérateur qui se propose que ceux à quoi peuvent s'attendre les régions

 

Pas du tout

il y a 24 minutes, julius a dit :

mais les tiers ne venant pas à moins de contre partie financiere

Tout comme la SNCF.

il y a 24 minutes, julius a dit :

a région seras doublement frustré car devras rester avec la sncf

 

:Smiley_54:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je voulais dire que la région s'attendant à avoir des rentrer d'argent avec les nouveaux transporteurs, seras frustré de ne pas avoir l'argent attendu ( l'image politique va en prendre un coup )

 

frustration 1er : pas de rentrer d'argent avec le transporteur

frustration 2 : conserver la sncf car les nouveaux transporteur la snoberont ( garder un transporteur qu'elle a dénigrer par le passé )

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, julius a dit :

e voulais dire que la région s'attendant à avoir des rentrer d'argent avec les nouveaux transporteurs, seras frustré de ne pas avoir l'argent attendu ( l'image politique va en prendre un coup )

Mais les régions ne s'attendent pas du tout à avoir des rentrées d'argent avec un nouvel opérateur, t'as vu ça où ? Au mieux, elles comptent faire quelques économies mais c'est tout.  Tu n'as rien compris à la problèmatique de l'ouverture à la concurence du TER.

il y a 14 minutes, julius a dit :

frustration 1er : pas de rentrer d'argent avec le transporteur

frustration 2 : conserver la sncf car les nouveaux transporteur la snoberont ( garder un transporteur qu'elle a dénigrer par le passé )

N'importe quoi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Julius : on ne peut pas tout à fait comparer un chemin de fer et des voitures électriques...

Pour les Régions je te conseille de regarder les possibilités qu’offrent les « régies » tu y apprendras beaucoup....

Edited by assouan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par exemple, le Grand Est ne s'attend pas à avoir des "rentrées d’argent' en privatisant mais a la volonté faire rouler plus de trains pour le même budget (arriver à les faire rouler étant une autre question que la région n'a pas encore posée :rolleyes: #saturation).

Il y a 15 heures, assouan a dit :

Pour les Régions je te conseille de regarder les possibilités qu’offrent les « régies » tu y apprendras beaucoup....

À ce sujet, les bus strasbourgeois ont été "déprivatisés" et mis en régie appartenant à la région et à l'Eurométropole l'année dernière.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pourtant la région Grand Est est régulièrement dans le peloton de tête pour la régularité.

Exemple en novembre 2019 meilleure régularité avec 93,3% des trains à l'heure juste devant la Bretagne (93%)

https://ressources.data.sncf.com/explore/dataset/regularite-mensuelle-ter/table/?disjunctive.region&sort=date

https://www.lagazettedescommunes.com/637218/ponctualite-des-ter-ou-en-est-la-sncf/


Edit C'est aussi la région qui fait rouler le plus de trains (43000 en moyenne par mois - voir lien data.sncf)

 

Edited by hubivazi
Précisions

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, hubivazi a dit :

Pourtant la région Grand Est est régulièrement dans le peloton de tête pour la régularité.

Mais ce n'est pas le critère qui interesse les AO. Pour faire simple (pour les services TER) on fait un appel d'offre pour un certain nombre de lignes avec un nombre de circulations bien défini et on passe le contrat au moins disant point barre. La qualité de service, la régularité on verra ça dans 5 ou 10 ans, en fonction du contrat. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il y a peut-être un risque qu'une société s'engage sur un devis très bien disant, remporte le marché, puis se retrouve incapable de l'honorer sans grosses pertes. Il y a des exploitants qui perdent de l'argent sur des DSP.

Cela peut se finir par une débâcle et le choix en catastrophe d'un autre prestataire.

 

Il y a 6 heures, Roukmoute a dit :

À ce sujet, les bus strasbourgeois ont été "déprivatisés" et mis en régie appartenant à la région et à l'Eurométropole l'année dernière.

Plusieurs lignes ont été transférées en sous-traitance à des sociétés privées du secteur récemment (en plus de celles qui y étaient déjà).

Il y a 4 heures, Laroche a dit :

Mais ce n'est pas le critère qui interesse les AO. Pour faire simple (pour les services TER) on fait un appel d'offre pour un certain nombre de lignes avec un nombre de circulations bien défini et on passe le contrat au moins disant point barre. La qualité de service, la régularité on verra ça dans 5 ou 10 ans, en fonction du contrat

Point important, quels critères de qualité seront dans le contrat. Attention à ne pas se faire berner avec des indicateurs pastèque :Smiley_33:.

Il y a 6 heures, Roukmoute a dit :

(arriver à les faire rouler étant une autre question que la région n'a pas encore posée :rolleyes: #saturation).

La quatrième voie Strasbourg-Vendenheim c'est plein de sillons en plus (#RéseauExpressMétropolitain).

Les lignes transfrontalières, qui sont il me semble clairement visées, ça pourra être des km.train en plus par prolongement de sillons existants.

Enfin, il y a les possibilités d'augmenter l'offre en heure creuse et en soirée (notamment en périurbain dans la perspective d'un RER), même si c'est déjà mieux qu'à peu près partout ailleurs dans le pays.

Edited by TER200

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, TER200 a dit :

Il y a peut-être un risque qu'une société s'engage sur un devis très bien disant, remporte le marché, puis se retrouve incapable de l'honorer sans grosses pertes. Il y a des exploitants qui perdent de l'argent sur des DSP.

Cela peut se finir par une débâcle 

 

 

et le chantage a l'emploi ...et a l'aide de la région..

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, TER200 a dit :

Point important, quels critères de qualité seront dans le contrat. Attention à ne pas se faire berner avec des indicateurs pastèque

Pour les années qui viennent, les nouveaux opérateurs n'ont aucun souci à se faire, quelque soit les indicateurs, ils pourront se défauser sur les défaillances de Réseau. Et meme en cas de manque de conducteurs on pourra toujours sous-traiter à SNCF (voir exemple en Allemagne ou Abellio, filialle des NS, sous traite à DB Regio - https://www.railpassion.fr/reseaux-etrangers/abellio-traite-a-db-regio-lexploitation-dune-relation-ruhr/ ), il faudra bien occuper les cheminots au status. Bref un joyeux bazar en perspective.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Laroche a dit :

Pour les années qui viennent, les nouveaux opérateurs n'ont aucun souci à se faire, quelque soit les indicateurs, ils pourront se défauser sur les défaillances de Réseau. Et meme en cas de manque de conducteurs on pourra toujours sous-traiter à SNCF (voir exemple en Allemagne ou Abellio, filialle des NS, sous traite à DB Regio - https://www.railpassion.fr/reseaux-etrangers/abellio-traite-a-db-regio-lexploitation-dune-relation-ruhr/ ), il faudra bien occuper les cheminots au status. Bref un joyeux bazar en perspective.

Les cheminots seront transférés aux nouveaux opérateurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, MAGORINO a dit :

Les cheminots seront transférés aux nouveaux opérateurs.

ça c 'est que l'on dit aujourd’hui mais qu'en sera t'il lorsqu'un opérateur sera vraiment candidat....?

j'aurais plutôt tendance à croire que rien n'est encore concrètement décidé. En tous cas on a aucunes études véritablement précises sur le sujet. Notamment en ce qui concerne les frais de personnels qu'aura le nouvel entrant avec des agents à  " l'ex statut" .

mathématiquement ça coutera plus cher c'est indéniable et puis dans quelles conditions pour les agents ?

combien d'heures de travail effectif par semaine etc etc etc

Toutes ces questions n'ont pas encore été vues dans le détail et un entrant avant de soumissionner sérieusement aura besoin de toutes ces réponses avant de proposer et de s'engager.

Attendons les régionales pour voir s'il y a autant de candidats que certains ne le demandent ou le prédisent aujourd'hui....Rien n'est vraiment fait en la matière.

Par contre avec la privation possible les petites lignes feront les frais du besoin de rentabilité  de l'opérateur...sauf si la région paye (en clair le contribuable) et ça c 'est pas gagné à vendre  aux électeurs (hors gros axes porteurs).

Enfin dernier détails mais pas des moindre : où en est on de la fameuse convention collective ? je ne vois ps comment un prétendant pourrait répondre correctement à un appel d'offre sans en connaitre les détails et la validation (c'est a dire la loi et l'acceptation par la corporation).

il se murmurait il y encore peu de temps que syndicats et Gvt n'était plus aussi pressés d'aboutir rapidement  que le discours pouvait le laisser penser il y a peu.....

Faut dire que vu le mouvement social actuel.....ça peut se comprendre et qu'à chaque jour suffit sa peine. ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, capelanbrest a dit :

ça c 'est que l'on dit aujourd’hui mais qu'en sera t'il lorsqu'un opérateur sera vraiment candidat....?

 

Enfin dernier détails mais pas des moindre : où en est on de la fameuse convention collective ? je ne vois ps comment un prétendant pourrait répondre correctement à un appel d'offre sans en connaitre les détails et la validation (c'est a dire la loi et l'acceptation par la corporation).

il se murmurait il y encore peu de temps que syndicats et Gvt n'était plus aussi pressés d'aboutir rapidement  que le discours pouvait le laisser penser il y a peu.....

Faut dire que vu le mouvement social actuel.....ça peut se comprendre et qu'à chaque jour suffit sa peine. ;)

 

Les dirigeants des syndicats compréhensifs vont jouer leur rôle et l'issue des négociations sera celle d'un compromis assurant la mise en place d'un système plus juste et profitant à tous. Sans oublier les salariés ne disposant pas du statut historique datant de "la vapeur" et qui font pourtant le même métier. C'est vrai moins bien payé et en travaillant plus longtemps, ce qui est une injustice et justifie la réforme en cours. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 15 heures, capelanbrest a dit :

mathématiquement ça coutera plus cher c'est indéniable

Plus cher que quoi ? Des agents sans statut mais qu'il faudra embaucher et former tous en même temps ?

Edited by TER200

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, TER200 a dit :

Plus cher que quoi ? Des agents sans statut mais qu'il faudra embaucher et former tous en même temps ?

à moins que l'entant ait déja des agents formés dont il ne restera que la connaissance de ligne à acquérir.....

bref avis trop prématuré.....attendons de voir commet ça va se goupiller  niveau convention collective....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, capelanbrest a dit :

à moins que l'entant ait déja des agents formés dont il ne restera que la connaissance de ligne à acquérir.....

bref avis trop prématuré.....attendons de voir commet ça va se goupiller  niveau convention collective....

Dans le fonctionnement libéral européanisé des entreprises de transports, comme pour toutes les entreprises, ce sera aux salariés d'obéir et si un salarié de la RATP refuse d'être muté chez un concurrent, ce sera après 2 refus de mutation directement  Pole Emploi, où il finira bien pas devenir compréhensif, comme le sont les dirigeants syndicaux qui "négocient" les futures conventions collectives des transports. 

Devenir avocat, une chance pour demain : il va y avoir du boulot dans les tribunaux prud’homaux. Celui de la rue Louis Blanc à Paris va être encombré.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/01/2020 à 21:59, TER200 a dit :

La quatrième voie Strasbourg-Vendenheim c'est plein de sillons en plus (#RéseauExpressMétropolitain).

Mais ce n'est pas la 1ère ligne concernée.

Et ça ne dit pas comment on va empiler les trains en gare de Strasbourg.

(On  diverge, on diverge ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, zorba a dit :

Dans le fonctionnement libéral européanisé des entreprises de transports, comme pour toutes les entreprises, ce sera aux salariés d'obéir et si un salarié de la RATP refuse d'être muté chez un concurrent, ce sera après 2 refus de mutation directement  Pole Emploi, où il finira bien pas devenir compréhensif, comme le sont les dirigeants syndicaux qui "négocient" les futures conventions collectives des transports. 

Devenir avocat, une chance pour demain : il va y avoir du boulot dans les tribunaux prud’homaux. Celui de la rue Louis Blanc à Paris va être encombré.

je te le redis pour moi rien n'est encore fait....

attendons que l'histoire des retraites trouve son issue et ensuite on verra pour l'histoire de la convention collective qui sera un autre sujet.

il est encore prématuré de s'avancer....sur d'hypothétiques règles pourraient bien être assouplies vu le bordel ambiant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/01/2020 à 03:55, capelanbrest a dit :

ça c 'est que l'on dit aujourd’hui mais qu'en sera t'il lorsqu'un opérateur sera vraiment candidat....?

 

Non seulement on le dit mais on nous a produit le barême qui décide du transfert d’office des agents ou pas (avec des critères comme l'âge, l'ancienneté, la situation familiale, la proportion de circulation sur la ligne concernée, etc). Tout est déjà dans les tuyaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Roukmoute a dit :

Non seulement on le dit mais on nous a produit le barême qui décide du transfert d’office des agents ou pas (avec des critères comme l'âge, l'ancienneté, la situation familiale, la proportion de circulation sur la ligne concernée, etc). Tout est déjà dans les tuyaux.

oui dans les tuyaux...comme tu dis.

je n'en doute pas mais après dans la vraie vie en fonction de ce que j'ai exprimé ci dessus  qu'en sera t'il ?

On verra si au sortir des régionales il y a aura de véritables candidats à la délégation et si ceux qui aujourd'hui appellent à la délégation de service public (Estrosi par exemple)  le seront tout autant ....

Au sortir des régionales il leur faudra se positionner et préparer les carnets de chèques....et perso je me dis que certaines régions pourraient couper dans le gras des désertes TER faute de budgets....

Après pour ce qui concerne les barèmes  : ont ils été validés par l'ensemble des acteurs dans leur version actuelle....?  où en est on de la loi qui validera cet aspect de la réforme et où en est le décret d'application ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, capelanbrest a dit :

oui dans les tuyaux...comme tu dis.

je n'en doute pas mais après dans la vraie vie en fonction de ce que j'ai exprimé ci dessus  qu'en sera t'il ?

On verra si au sortir des régionales il y a aura de véritables candidats à la délégation et si ceux qui aujourd'hui appellent à la délégation de service public (Estrosi par exemple)  le seront tout autant ....

Au sortir des régionales il leur faudra se positionner et préparer les carnets de chèques....et perso je me dis que certaines régions pourraient couper dans le gras des désertes TER faute de budgets....

Après pour ce qui concerne les barèmes  : ont ils été validés par l'ensemble des acteurs dans leur version actuelle....?  où en est on de la loi qui validera cet aspect de la réforme et où en est le décret d'application ?

 

La validation est faite

Pour autant ,je doute qu'un nouvel opérateur puisse se passer des compétences très spécifiques des agents de production .

Effectivement les résultats des élections auront un impact mais pas dans le sens que tu souhaite visiblement.

C'est mon avis.

Certaines régions ne peuvent pas se passer du ferroviaire .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, MAGORINO a dit :

La validation est faite

Pour autant ,je doute qu'un nouvel opérateur puisse se passer des compétences très spécifiques des agents de production .

Effectivement les résultats des élections auront un impact mais pas dans le sens que tu souhaite visiblement.

C'est mon avis.

Certaines régions ne peuvent pas se passer du ferroviaire .

perso je ne souhaite rien du tout, j’essaie juste de comprendre.

je n'ai pas dis non plus que les régions allaient se passer du ferroviaire, j'ai juste émis la possibilité de "rationaliser" l'offre..

 ce qui entre nous, serait parfois nécessaire.

donc autrement formulé les régions pourraient d'avantages être regardantes sur les km/train financés et leurs déploiements. (ce qui en soit n'est absolument pas porter outrage au ferroviaire).. ;)

là où la pertinence et le potentiel sont au rendez vous oui pour le chemin de fer .

là où ça n'est plus pertinent et/ou le potentiel a disparu,  ben non au chemin de fer.(en tous cas pas avec les deniers de nos contributions) :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...