Jump to content
Sign in to follow this  
aiig

Besoin d'évolution des postes d'aguillage

Recommended Posts

Bonjour, 

Je suis en train d'écrire un mémoire sur l'évolution technologique des postes d'aiguillage et j'aurai besoin de quelques informations dont je ne trouve pas d'information assez concrète sur le sujet. J'aimerais pouvoir justifier ce besoin d'évolution (d'être passé de PLI à PRS à PRCI). Je comptais parler de deux raisons principales : la capacité à gérer plus de circulation et la sécurité. Malheureusement, je ne trouve pas d'étude sur le sujet avec des chiffres qui pourrait compléter  le sujet. Si vous en avez ou si il y a plus de ces deux raisons principales pour vous qui serait intéressant d'en parler, je suis preneur.

 

Merci pour vos réponses et votre temps  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

  Je pense que tu peux ajouter l'obsolescence des organes qui composent le poste, l'apparition de nouvelles technologies, les coûts de maintenance,...

++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Il y a aussi la taille des "secteurs circulation" qui, en augmentant de plus en plus, a obligé à faire évoluer les technologies.

Quelques liens que tu connais peut-être mais qui m'ont semblé intéressants :

- Travail et automatisation dans les chemins de fer (une grosse partie "postes d'aiguillage" avec les évolutions technologiques, sous l'angle "opérateurs" :

http://www.freyssenet.com/files/Travail et automatisation dans les chemins de fer. Les cas de l aiguillage et de la reservation des places.pdf

- Evolution du travail d'aiguillage et devenir des travailleurs :

https://travail-emploi.gouv.fr/publications/Revue_Travail-et-Emploi/pdf/27_2302.pdf

- Une petite histoire de l'aiguillage

https://blog.sylvainbouard.fr/une-petite-histoire-de-laiguillage/

- Le touffu sujet sur l'historique des postes sur le forum :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses rapide, c'est très intéressant et je ne connaissais que un lien sur les trois donc ça me donne déjà pas mal d'informations en plus.

Parler des coûts de maintenance est une très bonne idée que je n'avais pas envisager 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, tu pourras ajouter, si ne n'est déjà fait, de grosses économies en personnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/05/2020 à 18:47, aiig a dit :

 la capacité à gérer plus de circulation et la sécurité.

il y a aussi l'extension du rayon d'action des postes. Au lieu de postes locaux répondant aux demandes des régulateurs sur leur petit territoire, tu gères toute une ligne avec une grande précision et des moyens informatiques qui ont beaucoup plus de possibilités que les tables à tracer ! Mais les commandes centralisées ne datent pas d'hier. Ni la télécommande des postes locaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Bibloc a dit :

il y a aussi l'extension du rayon d'action des postes. Au lieu de postes locaux répondant aux demandes des régulateurs sur leur petit territoire, tu gères toute une ligne avec une grande précision et des moyens informatiques qui ont beaucoup plus de possibilités que les tables à tracer ! Mais les commandes centralisées ne datent pas d'hier. Ni la télécommande des postes locaux.

L'extension de ces postes a aussi un revers de médaille, le jour où un incendie se déclenchera sur un de ces postes j’espère qu'il y aura la possibilité de reprendre des commandes en local, mais ça me parait difficile au moins au point de vu ressources humaines.

Je me souvient de l'incendie du poste de La Roche/Foron qui s'était déclenché au PRG venant d’être mis en service quelques temps avant. ça reste exceptionnel mais ça peu se produire. et La Roche/Foron ne gère que trois directions; Annemasse, St Gervais et Annecy, j'imagine que que ça donnerait dans un grand poste régional

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

les postes centralisés sont très certainement moins sujets à ce genre de risques, comme l'était celui des Ardoines par exemple. Restent les km de câbles ...

Edited by Bibloc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bibloc a dit :

il y a aussi l'extension du rayon d'action des postes. Au lieu de postes locaux répondant aux demandes des régulateurs sur leur petit territoire, tu gères toute une ligne avec une grande précision et des moyens informatiques qui ont beaucoup plus de possibilités que les tables à tracer ! Mais les commandes centralisées ne datent pas d'hier. Ni la télécommande des postes locaux.

Ca fait plaisir que tu confirmes mes propos.... :

 

Le 20/05/2020 à 10:53, assouan a dit :

Hello,

Il y a aussi la taille des "secteurs circulation" qui, en augmentant de plus en plus, a obligé à faire évoluer les technologies.

(...)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Bibloc a dit :

les postes centralisés sont très certainement moins sujets à ce genre de risques, comme l'était celui des Ardoines par exemple. Restent les km de câbles ...

et en cas d'incident l'impossibilité du fait des distances et du personnel a reprendre la main sur le terrain… et donc parfois des incidents plus longs a traiter

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prenons l'exemple des PAR LGV, est ce que les incidents sont longs à traiter lors des dérangements ? SI une personne a la réponse je suis preneur 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Momo5193 a dit :

Prenons l'exemple des PAR LGV, est ce que les incidents sont longs à traiter lors des dérangements ? 

Oui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Momo5193 a dit :

Prenons l'exemple des PAR LGV, est ce que les incidents sont longs à traiter lors des dérangements ? SI une personne a la réponse je suis preneur 

Ca dépend des incidents ?

Les précautions à prendre sur certaines opérations (annulation de transit, etc...) peuvent être plus longues que dans un poste plus petit car il faut vérifier plus de conditions. Autoriser un conducteur à franchir un repère fermé n'est pas plus long qu'un CBA ailleurs.... Un incident de voie va demander l'intervention de brigades qui peuvent être à plus grande distance qu'en Ile-de-France. Etc....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Momo5193 a dit :

Prenons l'exemple des PAR LGV, est ce que les incidents sont longs à traiter lors des dérangements ? SI une personne a la réponse je suis preneur 

Pour les gros problèmes touchant les PAR et non les installations sur le terrain, Les LGV sont moins complexes a gérer en cas de soucis au PAR car beaucoup moins de direction a gérer que sur des lignes classiques, donc un même dérangement aura moins de conséquences sur LGV que sur classique. De plus les PRS locaux peuvent etre repris en commandes locales c'est notamment ce qui se fait pour les travaux

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Albert-00 a dit :

De plus les PRS locaux peuvent etre repris en commandes locales c'est notamment ce qui se fait pour les travaux

Les travaux, c'est prévu et on met le personnel en conséquence, pour un incident inopiné, il faut le trouver le personnel et l'acheminer, j'ai le souvenir d'un incident à la seul bif de la LGV A, la bif de Courtalain, ce fut un grand moment de chemin de fer avec des TGV malgré les contrôle aiguillés dans la mauvaise direction

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Momo5193 a dit :

Prenons l'exemple des PAR LGV, est ce que les incidents sont longs à traiter lors des dérangements ? SI une personne a la réponse je suis preneur 

Il faut voir le côté technique des incidents et le côté réglementaire.

Depuis quelques années il y a eu inflation de procédures, ce qui prenait quelques secondes autrefois prends maintenant plusieurs minutes. Il y a 25 ans une détresse sur LGV qui durait 2 heures était difficilement acceptée par la hiérarchie, aujourd'hui on assiste a des secours de 4 voir 6h quand ce n'est pas plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/05/2020 à 18:47, aiig a dit :

Je comptais parler de deux raisons principales : la capacité à gérer plus de circulation et la sécurité.

Tu peux bien sûr ajouter la facilité d'utilisation : passer d'un gros levier qui commande des tringles plus ou moins bien lubrifiées à un simple bouton voire une ligne de commande sur un ordinateur voire à rien du tout (hormis l'introduction du programme de circulation journalier) si le poste est automatisé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Albert-00 a dit :

Il faut voir le côté technique des incidents et le côté réglementaire.

Depuis quelques années il y a eu inflation de procédures, ce qui prenait quelques secondes autrefois prends maintenant plusieurs minutes. Il y a 25 ans une détresse sur LGV qui durait 2 heures était difficilement acceptée par la hiérarchie, aujourd'hui on assiste a des secours de 4 voir 6h quand ce n'est pas plus

Ça dépend, il y a de tout. Certains secours compliqué avec transbordement vont évidemment mettre plusieurs heures, alors qu’un secours ne nécessitant qu’une mise en UM ou une pousse peut se faire très rapidement quand tout va bien. Chaque cas étant unique par nature, il y a 20 ans c’était déjà le cas. Un secours pour une balourd tripode, tu peux déjà sortir le barbecue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour te renseigner, tu peux chercher du coté de ces 3 auteurs de chacun une bible : Roger Rétiveau, Alain Gernigon et Daniel Wurmser. Par contre les bouquin sont très difficiles à dégoter, à part le Rétiveau qui traine sur les Internets.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Un peu de lecture si tu ne l'as pas deja croisé.

Cordialement

1.jpg

2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/05/2020 à 15:37, Albert-00 a dit :

…………….. De plus les PRS locaux peuvent etre repris en commandes locales c'est notamment ce qui se fait pour les travaux

Seuls les PRS du PAR SE pouvaient être repris en cde locale, mais à l'époque il était bcp + simple en procédure de garder la télécommande et la relève d'incident et l'exploitation étaient + rapides et moins complexes à gérer.
Pour les autres PAR, CCT et PCD la commande locale n'était  pas possible par les Exploitants.

Il y a 21 heures, Roukmoute a dit :

Pour te renseigner, tu peux chercher du coté de ces 3 auteurs de chacun une bible : Roger Rétiveau, Alain Gernigon et Daniel Wurmser. Par contre les bouquin sont très difficiles à dégoter, à part le Rétiveau qui traine sur les Internets.

On peut rajouter "L'exploitation technique des chemins de fer" d'André Lemonnier ingénieur honoraire. document de1960.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...